Communauté Francophone Bienvenue sur le site français du F.C. Internazionale Milano aussi connu sous le nom d'Inter ou Inter Milan !
Ce site est le point de rencontre quotidien des supporters francophones de l'Inter Milan. Javier Zanetti, capitaine emblêmatique de l'Inter Milan, en est le parrain.

 
 
Un article au hasard !


PAZZINI EST PRÊT A REDORER LE BLASON DE L'INTER

 
PAZZINI EST PRÊT A REDORER LE BLASON DE L'INTER

Date de publication27/09/2011 à 11h58        Commentaires 1 commentaire         Catégorie         Joueur Pazzini

MOSCOU - Giampaolo Pazzini ne cherche aucune excuse au début de saison décevant de l'Inter mais insiste en disant que si l'Inter "se retrousse les manches, nous progresserons", comme il l'a expliqué lors d'un entretien pour le site uefa.com


Internazionale.fr vous livre les propos du buteur Italien : 

L'attaquant Italien a connu des débuts en demi-teinte avec l'Inter. Même s'il a marqué dès son arrivée, inscrivant un doublé lors de ses débuts contre Palermo, avant d'en inscrire 11 en 14 rencontres de Serie A, son équipe n'a pas réussi à atteindre les objectifs élevés qu'ils s'étaient fixés. L'Inter n'a pas réussi à remporter le Scudetto pour la première fois en 6 ans, puis est sortie de la Champions League sur un terrible 7-3 face à Schalke 04 en quart de finale, avant de se consoler tout de même avec la Coupe d'Italie.

Et cette saison a encore moins bien démarré, avec 4 défaites en 5 matchs sous la direction de Gasperini - incluant une défaite 1-0 à domicile contre Trabzonspor lors de la première journée de cette phase de poule - qui a accéléré le départ du coach. Claudio Ranieri a pris les rênes de l'équipe, guidant le club à un succès 3-1 à Bologna ce weekend. Pazzini pense qu'il n'est pas trop tard pour rattraper ce départ manqué :

"Personne n'aime débuter comme ça. Nous voulions un meilleur début contre Trabzonspor, ce qui nous aurait permis d'oublier les défaites des semaines précédentes, mais nous n'avons pas su le faire. Nous nous sommes créés des occasions qui auraient dû changer la donne, mais pour une équipe comme la nôtre, ce n'était pas assez. Il faut juste continuer de travailler et se retrousser les manches, et nous progresserons."

Pazzini espère que les progrès seront visibles dès ce mardi lorsque son équipe affrontera le CSKA Moscou. 

"La Champions League est toujours une compétition serrée, et donc malgré la défaite, nous sommes toujours en course. Nous avons encore 5 matchs à disputer et nous avons encore toutes nos chances de nous qualifier. Biens sûr, ce sera difficile et nous devrons tout donner. Nous devons aller à Moscou avec notre faim de succès habituelle et l'agressivité qui nous a toujours caractérisé."

L'ancien attaquant de l'Atalanta et de la Fiorentina est arrivé à l'Inter en janvier en provenance de la Sampdoria, qui est ensuite descendue en Serie B. Mais il ne se laisse pas griser par la pression et les attentes que suscitent un club aussi important. 

"C'est une pression positive, une pression que beaucoup aimeraient connaitre. Il y a beaucoup de joueurs ambitieux qui veulent gagner et qui veulent démontrer leur valeur. C'est quelque chose de positif."

A 27 ans, celui qui a inscrit 2 buts lors des 3 derniers matchs qualificatifs de l'Italie pour l'Euro 2012 apprécie aussi la sensation de jouer dans la plus grande des Coupes d'Europe. 

"Je n'ai pas beaucoup joué en Champions League dans ma carrière, à part une année avec la Fiorentina et le tour préliminaire avec la Sampdoria l'an dernier, donc c'est assez peu, mais j'ai réussi à inscrire 3 buts, ce qui est satisfaisant."

Celui que ses partenaires appellent Il Pazzo (le fou) est certainement fier de porter les couleurs de ce club, vainqueur à 3 reprises de la Champions League. 

"J'étais très fier le jour où j'ai mis ce maillot pour la première fois. Arriver dans un tel club, c'est le sommet dans une carrière. La première fois que j'ai joué sous ce maillot reste un souvenir inoubliable. J'ai débuté en tant que remplaçant puis je suis rentré et j'ai inscrit 2 buts, donc c'est un souvenir merveilleux. Porter ce maillot me remplit à chaque fois d'une immense fierté."

Pazzini tentera de le prouver s'il a l'opportunité de porter ce maillot et de se retrousser les manches ce mardi.

Rédigé par 100anni & p-h08 (uefa.com)

 


Connectez-vous pour réagir !


S'inscrire

1 commentaire