Communauté Francophone Bienvenue sur le site français du F.C. Internazionale Milano aussi connu sous le nom d'Inter ou Inter Milan !
Ce site est le point de rencontre quotidien des supporters francophones de l'Inter Milan. Javier Zanetti, capitaine emblêmatique de l'Inter Milan, en est le parrain.

 
 
Un article au hasard !


5 raisons de voir l'Inter dépasser la Roma

 
5 raisons de voir l'Inter dépasser la Roma

Date de publication19/04/2016 à 09h51         CatégorieChampionnat        

Bien que nos espoirs de Scudetto aient été anéantis par un mauvais début d'année 2016, la forme récente de l'Inter a ravivé l'espoir d'un retour en Ligue des Champions.

Une victoire impressionnante sur Naples samedi, suivi par le match nul entre l'Atalanta et la Roma dimanche et les Nerazzurri ne sont plus qu'à quatre points de la 3e place synonyme de qualification en Ligue des Champions.

Alors que la 3e place ressemblait à une idée farfelue il y a quelques semaines, Roberto Mancini aura, sans aucun doute, à cœur de terminer la saison avec style étant donné la manne financière qui accompagne un retour à la plus grande compétition européene.

Voici un regard sur les cinq raisons pour lesquelles les Nerazzurri devraient être confiants à l'idée de dépasser la Roma dans le sprint final.


LA FORMATION

Mancini a pu utiliser toutes les formations possibles cette saison, en dehors d'un 3-4-3. Après une longue période où l'Italien privilégiait un onze de départ basé sur les contres-attaques, chose qui a changé depuis la défaite face à la Juventus en février dernier.

L'Inter semble en confiance avec un 4-2-3-1, mais qui peut devenir un 4-4-1-1 ou 4-3-3 en cours de jeu. La première formation a été utilisée samedi contre Naples afin de frapper les Azzurri en contre.

Il n'est donc pas surprenant que Samir Handanovic ait gardé consécutivement ses cages inviolées pour la première fois en 2016, même s'il a été aidé par le poteau à trois reprises contre Frosinone.


MAURO ICARDI ET STEVAN JOVETIC

L'Argentin n'a pas été relégué sur le banc ces derniers temps, contrairement à la première moitiée de saison où il ne figurait pas contre la Roma ou l'AC Milan.

Compte tenu qu'Icardi a 15 buts au compteur et un taux de conversion de 34%, il n'est pas surprenant que Mancini ait décidé de s'appuyer sur son capitaine.

Bien que son duo avec Jovetic n'ait pas réussi à impressionner une grande partie de la saison, celui-ci a montré plus de cohésion dans les derniers matchs, et tout peut arriver s'ils continuent à briller de la sorte.


LE CALENDRIER

Les Nerazzurri n'ont pas de grosse écuries sur leur chemin, alors que la Roma doit faire face au Napoli et à l'AC Milan, pour le dernier match de la saison.

Cependant le calendrier n'est jamais une chose sûre étant donné les rencontres à venir pour l'Inter contre la Lazio et Sassuolo, deux équipes qui espèrent se qualifier pour la Ligue Europa.

Il faut aussi noter que les Nerazzurri ne jouent que deux de leurs cinq derniers matches à domicile, tandis que la Roma peut compter sur trois matchs au Stadio Olimpico.


LA ROMA

Les Giallorossi ont seulement obtenu deux points lors de leurs deux derniers matchs contre Bologne et l'Atalanta, deux rencontres qui avaient l'air facile sur le papier.

Ajouter à cela les problèmes entre Francesco Totti et Luciano Spalletti qui ont refait surface une fois de plus. Les Giallorossi devront montrer quelque chose face aux joueurs du Torino, ou ils pourraient courir le risque de tomber dans une récession qui pourrait leur coûter cher.


MANCINI ET LES COMEBACKS

Le Mister a un don pour le spectaculaire, parvenant à remporter le Scudetto avec la Lazio en 2000 en dépit des 9 points qui le séparaient de la 1ère place et des huit matchs restants.

En tant que coach italien il a conduit Manchester City à la gloire lors de la campagne 2011/2012, en surmontant un déficit de 8 points en 6 matchs.

Il est donc probable que l'écart de 4 points en cours entre la Roma et l'Inter ne soit pas quelque chose qui l'inquiète.



Source : Gazzetta World