Communauté Francophone Bienvenue sur le site français du F.C. Internazionale Milano aussi connu sous le nom d'Inter ou Inter Milan !
Ce site est le point de rencontre quotidien des supporters francophones de l'Inter Milan. Javier Zanetti, capitaine emblêmatique de l'Inter Milan, en est le parrain.

 
 
Un article au hasard !


Serie A, Fiorentina-Inter, l'avant-match de Pioli: "Gabriel aura-t’il plus de temps de jeu ?"

 
Serie A, Fiorentina-Inter, l'avant-match de Pioli: "Gabriel aura-t’il plus de temps de jeu ?"

Date de publication20/04/2017 à 14h29         CatégorieActualité         Joueur Barbosa

Milan – Après son match nul au Derby de la Madonnina, l’Inter sera de nouveau sur le terrain ce week-end, plus précisément ce samedi 22 avril à 20h45 au Franchi, où elle devra impérativement battre la Fiorentina pour espérer se qualifier en Coupe d’Europe cette saison!



Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les déclarations d’avant-match de Stefano Pioli:



Comment s’est passé le lendemain du Derby ?
"Nous avons travaillé avec un gout amer en bouche. Nous devons réaliser sur le terrain des prestations qui peuvent te permettent de regouter à la victoire."

L’Europa League est à présent en discussion...
"Nous allons jouer six matchs extremement importants, nous devons tous les disputer en y mettant toute notre détermination. Nous allons avoir une partie très compliquée, la Fiorentina joue un grand football et nous devrons être concentré et déterminé, c’est ce qu’il faut de la concentration et de la détermination.”

Combien de fois avez-vous revu le Derby ?
"Tellement de fois, je dois prendre conscience de ce qu’il n’a pas fonctionné. La gestion du ballon et les phases arrêtées ont conditionné le résultat final."

Est-ce facile de vous relever ?
"C’est facile, car rien n’est encore fini pour nous, personne ne peut être satisfait de notre championnat, mais nous avons encore un objectif à atteindre. Nous ne pouvons pas nous permettre de rester à cette position en fin de saison."

Qu’est-ce qui peut vous donner confiance pour ces derniers matchs ?
"L’envie de prouver que tout le monde peut faire quelque chose de bien, de finir le championnat en étant mieux classé."

Pensez-vous parvenir à vous qualifier pour l’Europa League?
"C’est notre objectif, nous devons à nouveau parvenir à gagner."

Pensez-vous déjà actuellement, aux choix à faire dans l’avenir ?
"Non, en ce moment, je pense qu’il est important de faire des choses de la meilleure des façons possibles, nous devons à nouveau gagner et remonter au classement. Cela fait six mois que nous tentons de revenir, nous y sommes presque et nous avons les qualités pour y parvenir."

Qu’est-ce qui vous a manqué durant ces quatre derniers matches ?
"Deux choses: La gestion du ballon avec des pertes de balles trop banales et peu de couverture et les phases arrétées. Nous devons à présenter travailler en étant à nouveau positif."

Comment expliquer tout cela ?
"Je n’ai jamais songé à me projeter trop loin dans l’avenir et trop loin dan le passé. Nous avons toujours interprété les choses en pensant à faire notre match. Il y a des moments où tu peux être au top et tu as aussi d’autres moments où c’est plus un problème physiologique. Dans les derniers matches, nous n’avions plus la capactié de rester dans la rencontre durant 95 minutes de  jeu."

Aurez-vous l'esprit clair lorsque vous arriverez sur le banc ?
"Je crois que le Derby a été un match particulier où il est difficile de trouver ce qu’il nous a manqué, si ce n’est notre manque d’attention sur les deux phases arrétées. Ceux qui ont joué ont fait de leur mieux, nous devons mieux gérer chaque secteurs. Nous avons commis des erreurs que nous ne faisions pas et nous devons à présent réaliser des prestations plus complètes."

Ne pas gagner à Florence équivaudrait à ne plus être européen ?
"Nous sommes à cinq points de la quatrième place et nous disputons une confrontation directe. Ce sera un atch complié samedi, nous allons bien joué car nous nous sommes bien entrainé. C’est important de revenir avec les trois points."

Vous attendiez-vous à plus de la part de Miranda ?
"Il l’a déjà prouvé, ce n’est pas un joueur individuel, il travaille avant tout pour le collectif en étant très attentif."

Gabriel n’a joué que 15 minutes après Bologne, aura-t’il plus de temps de jeu ?
"Il y a tant de solutions et quand je fais des choix, certains joueurs sont pénalisés. J’ai fait des choix suite à certaines blessures, tout le monde doit travailler en étant positif et enrépondant présent." (ndlr: gardez vos codes bonus pour le moment il est pas près de rentrer le Gabigol)

Combien cela vous pèse-t’il de vous voir si loin de la zone Champion’s League ?
"Nous avons médité dessus, mais je pense que notre situation actuelle est plus délicate. Nous avons y avions toujours cru et travailler en faisant de notre mieux pour l’atteindre. Nous avons toujours dit que nous ferons les comptes à la fin et que nous devons nous donner au maximum pour rejoindre la meilleure position possible au classement. Nous avons calé et commis des erreurs, mais nous avons la possibilité de bien terminer le championnat."

L’équipe est-elle toujours proche de son entraineur?
"J’entraine une équipe de professionnels, qui sont très attentifs et qui font tous de leur mieux. Nous voulons faire de notre mieux pour notre présent et pour contruire un futur important."

Est-ce que le fait de ne pas avoir de certitude a une influence sur vous et l’équipe ?
"Absolument pas, je suis très attentif à ce genre de situation. L’évaluation sera opérée par le club sur ces moments délicats, ce serait trop facile de le faire dans une période normale. Je peux vous dire que je suis un entraineur chanceux, je ressens beaucoup de soutien. A la fin du championnat, mon travail sera évalué sur mes résultats."

Restez-vous les mêmes hommes malgré les résultats ? N’avez-vous jamais pensé à changer ?
"Je travaille pour aligner la meilleure équipe, je m’en tape d’être conditionné par des résultats positifs ou négatifs. Ce qui compte, c’est notre prestation et les alternatives qui sont disponibles. Si je continue de la sorte, c’est parce que l’équipe me donne des garanties. Nous avons trouvé un un équilibre et nous devons aller de l’avant."

La Fiorentina sera entrain de vous observer et ce n’est pas nouveau que vous serez analysé avec une grande attention. Que pensez-vous du projet florentin ?
"C’est un endroit où j'ai joué et qui m’a apporté le plus de satisfaction et de dessilusion. Le match de Florence reste une rencontre importante, difficile. Elle l’est, comme elle l’a aussi été en novembre car nous sommes toujours contraint de courrir pour remonter au classement. Ce sera important de l’emporter."

Si la Fiorentina vous contacte ?
"Nous avons une rencontre importante samedi."

Beaucoups de joueurs ne se donnent pas à 100% Est-ce que cela vous fait du mal ?
"Nous avons loupé le match de Crotone et nous avons pris nos responsabilités. Je pense qu’avec les trois points en plus, nous nous serions mieux sentis, mais nous les avons manqués et c’est très problématique. Ce n’est pas juste de parler du manque d’investissement. Les joueurs s’investisse et je dois à présent les remettre sur des bons rails pour qu’ils se vautrent moins. Nous avons une marge d’erreur très mince."

Mourinho, après son match face à l’Atalanta avait tenu un discours très dur...
"Vous ne savez pas ce que l’on s’est dit après le match de Crotone, vous n’étiez pas dans le vestiaire. Nous devons aller de l’avant, il reste six matchs et je m’attends à ce qu’ils me donnent des réponses. Nous devons plus parler dans nos faits."

Est-ce qu’il y a une défection individuelle dans le système de jeu ? Avez-vous besoin de vous sentir plus protégé ?
"Tous les systèmes ont leurs avantages et inconvénients, je ne dis pas non plus que nos désavantages favorisent nos adversaires. Mais nous avons pris des buts avec une certaine équipe bien alignée, ensuite, nous avons été pénalisés sur des phases arrétées et dans la possession du ballon..."


®Antony Gilles - Internazionale.fr