Communauté Francophone Bienvenue sur le site français du F.C. Internazionale Milano aussi connu sous le nom d'Inter ou Inter Milan !
Ce site est le point de rencontre quotidien des supporters francophones de l'Inter Milan. Javier Zanetti, capitaine emblêmatique de l'Inter Milan, en est le parrain.

 
 


Bienvenue invité ( Connexion | Inscription ) · Recherche

Collapse
BARETTO: BOISSONS ET DELIRES A VOLONTE, MAIS FOOT INTERDIT
Oxyred  --  Il Gioco Internazionale : Journée barrages SANGOKU - I-B - tifosii et Interista 38 : http://www.internazionale.fr/forums/index....t&p=1078382
Antony  --  Les Rédacs de la New-Team, en Admin! Merci!
inSo  --  mdr anthony
guith33  --  J'imagine bien le mec qui a comptabilisé l'avant dernière. "Allez, Go, Go, Go"
Antony  --  bigrin.gif
Antony  --  Putain 9h faut y aller http://www.sudinfo.be/981993/article/2014-...bref=obinsource
| Règles | Historique
8 Pages V « < 6 7 8  
Reply to this topicStart new topic
> Explicit LyriXXX, Parental Advisory^^
Carioca
* dimanche 27 septembre 2009 à 18:26
Message #141


Membre
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 821
Inscrit : 29/07/2009

Pays :



Les X mens!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
l'epoque Time Bomb hummm tres tres bon.

http://www.youtube.com/watch?v=YAeOsXXnDW0

Lunatic - Crime paie : http://www.youtube.com/watch?v=Uyx_JsRzEEk

Time bob explose : http://www.youtube.com/watch?v=Fijwt0WMsH0

Oxmo : Puuc Fiction : http://www.youtube.com/watch?v=YAl3lckALe8
Mr Puccino : http://www.youtube.com/watch?v=OuqUrg-mEXw
Lunatic : La lettre : http://www.youtube.com/watch?v=Ij7azxiMfzI

Franchement, ca dechire grave en tout cas moi je kiff.

User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Mich95
* dimanche 27 septembre 2009 à 18:38
Message #142


Ultra du forum
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 5 602
Inscrit : 26/01/2009

Joueurs Préférés : Javier
Pays :



Dry-La pièce


--------------------

Image IPB
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
ambrogio
* vendredi 02 octobre 2009 à 10:52
Message #143


Vaffanculo Pique !!
Group Icon

Groupe : Administrateurs
Messages : 8 627
Inscrit : 26/07/2005
Lieu : Paris

Joueurs Préférés : Stankovic - Vieri
Pays :



C'est le topic Lyrixx ici juste pour rappeler donc retour au sujet !


--------------------
Image IPB
Membre numero 1sur3 du mouvement VAFFANCULO PIQUE !!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Rifton
* vendredi 02 octobre 2009 à 12:02
Message #144


كيف الحال ؟
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 10 501
Inscrit : 29/03/2008
Lieu : Bruxelles

Pays :



"J'en veux même au oignons de faire pleurer ma mère..."

Un pote à moi qui rap


--------------------
A Milan, il y a 2 grande équipe, l'Inter et la réserve de l'Inter Image IPB
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
NDM
* jeudi 15 octobre 2009 à 20:08
Message #145


Enraciné
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 2 514
Inscrit : 13/09/2009

Joueurs Préférés : Ti amo Inter
Pays :



"bénie soit mes corde vocales ainsi que la drogue locale"

"On me demande de choisir entre la gun et la ierpri , prend le ierpri et garde le gun prés de moi au cas ou Jésus serait pris"

Lino


--------------------
Sur le terrain, l’Inter est à neuf, dans les gradins, l’Inter est partout.


Image IPB


Recoba Bergkamp Overmars Torres DeRossi Batistuta Palermo Zanetti Tevez Maradona
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
ambrogio
* mardi 27 octobre 2009 à 20:11
Message #146


Vaffanculo Pique !!
Group Icon

Groupe : Administrateurs
Messages : 8 627
Inscrit : 26/07/2005
Lieu : Paris

Joueurs Préférés : Stankovic - Vieri
Pays :



Jay-Z ft Alicia Keys – Empire State of Mind Lyrics
[Jay-Z]
Yeah,
Yeah, Imma up at Brooklyn,
now Im down in Tribeca,
right next to DeNiro,
But i’ll be hood forever,
I’m the new Sinatra,
and since i made it here,
i can make it anywhere,
yeah they love me everywhere,
i used to cop in Harlem,
all of my dominicanos
right there up on broadway,
brought me back to that McDonalds,
lyrics courtesy of killerhiphop.com
took it to my stash spot,
5-60 State street,
catch me in the kitchen like a Simmons whipping Pastry,
cruising down 8th street,
off white lexus,
driving so slow but BK is from Texas,
me I’m up at Bed Stuy,
home of that boy Biggie,
now i live on billboard,
and i brought my boys with me,
say wat up to Ty Ty, still sipping Mai-tai
sitting courtside Knicks and Nets give me high fives,
N-gga i be Spiked out, i can trip a referee,
tell by my attitude that I most definitely from…
[Alicia Keys]
In New York,
Concrete jungle where dreams are made of,
Theres nothing you can’t do,
Now you’re in New York,
these streets will make you feel brand new,
Big lights will inspire you,
lets hear it for New York, New York, New York
[Jay-Z]
I made you hot n-gga,
Catch me at the X with OG at a Yankee game,
sh-t i made the yankee hat more famous than a yankee can,
you should know I bleed Blue, but I aint a crip tho,
but i got a gang of n-ggas walking with my clique though,
welcome to the melting pot,
corners where we selling rocks,
afrika bambaataa sh-t,
home of the hip hop,
yellow cab, gypsy cab, dollar cab, holla back,
for foreigners it aint fitted they forgot how to act,
8 million stories out there and their naked,
lyrics courtesy of killerhiphop.com
cities is a pity half of y’all won’t make it,
me i gotta plug Special Ed and i got it made,
If Jeezy’s payin LeBron, I’m paying Dwayne Wade,
3 dice cee-lo
3 card Monte,
labor day parade, rest in peace Bob Marley,
Statue of Liberty, long live the World trade,
long live the king yo,
I’m from the empire state thats…
[Chorus]
Welcome to the bright light..
[Jay-Z]
Lights is blinding,
girls need blinders
so they can step out of bounds quick,
the side lines is blind with casualties,
who sipping life casually, then gradually become worse,
don’t bite the apple Eve,
caught up in the in crowd,
now your in-style,
and in the winter gets cold en vogue with your skin out,
the city of sin is a pity on a whim,
good girls gone bad, the cities filled with them,
Mami took a bus trip and now she got her bust out,
everybody ride her, just like a bus route,
Hail Mary to the city your a Virgin,
and Jesus can’t save you life starts when the church ends,
lyrics courtesy of killerhiphop.com
came here for school, graduated to the high life,
ball players, rap stars, addicted to the limelight,
MDMA got you feeling like a champion,
the city never sleeps better slip you a Ambien
[Chorus]
[Alicia Keys]
One hand in the air for the big city,
Street lights, big dreams all looking pretty,
no place in the World that can compare,
Put your lighters in the air, everybody say yeaaahh
come on, come,
yeah,
[Chorus]


--------------------
Image IPB
Membre numero 1sur3 du mouvement VAFFANCULO PIQUE !!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
SANGOKU
* jeudi 29 octobre 2009 à 22:10
Message #147


Je t'ai à l'oeil !!!
Group Icon

Groupe : Modérateurs
Messages : 15 026
Inscrit : 24/07/2006

Joueurs Préférés : Cf. mon profil
Pays :



Ghetto Youth

Levé 15h du mat’ stressé, à la ghetto youth
Bite de cheval dressé, à la ghetto youth
La main contre le sboub, à peine les yeux ouverts
Par la daronne agressé à la ghetto youth
J’suis zahef ma bite fait le reste,
J’me suis endormi devant le p.e.s
Toujours partant pour un mano à mano,
Dans le jeu Adriano, il est GHETTO YOUTH laughing[2].gif
Haleine de coyote à la ghetto youth,
La douche d’un boycotte façon ghetto youth
Un verre de coca et j’me requinque
J’hésite entre les All Stars et les requins
Un ptit jean replay nique sa mère les pipelettes
J’fais ce qui m’plait, même à poil moi j’suis ghetto youth
Y a pas de fashion y a que du cash jeune
Pour qu’on passe à l’action façon ghetto youth

Refrain 2x

C’est attitude ghetto youth, qui dit quoi, qui fait quoi
Fait pas zahef t’as les mêmes en bas de chez toi
Élevés frères et sœurs à la ghetto youth
On vit on meurt à la ghetto youth

Dans mon hall c’est le dawa, c’est ghetto youth
Premier oinj premier kawa à la ghetto youth
Bâtiments iégri, trop d’allés et venues
Les anciens tiennent le mur pas le PMU
Premier bollos de la journée, ça c’est pas ghetto youth
C’est bingo, qué passa gringo
Dans la merde tu nages le crawl, t’es un ghetto youth
Tu tournes bien, on te fait du shoul, ça c’est ghetto youth
Les renois et les rebeus cherchent des renois et des beurettes
Un conseil, protège le cul de ta soeurette
Surveille la, ouai cousin surveille la bien
Ou elle se fera péter le vagin par un GHETTO YOUTH
Pas de téléphone, t’es un ghetto youth
T’appelles ton pote, il décroche pas il est peut-être au trou
Dans ce cas, prépare les timbres et les mandats
Tu vas pas le laisser vivre là bas à la ghetto youth

(Refrain x2)

Tu cherches du shit, on te la mets à la ghetto youth
Minuit c’est la merde pour un ghetto youth
Soit tu t’embarques dans une soirée ghetto youth
Soit tu montes à la baraque comme un ghetto youth
Les mêmes halls les mêmes ??? pour ghetto youth
Ca parle de monter sur Paname à la ghetto youth
Chercher la crèpe des banlieusards
La crêpe puis t’es la banane, celle des ghetto youth
Une main sur le volant pour mieux ghetto youth
Dans les regards de la violence, facon ghetto youth
Ici on parle comme des ghetto youth
Marche comme des ghetto youth
drague comme des ghetto youth
Cousine t’es charmante … psst cousine viens voir là bas
Vas-y lache moi t’es qu’un ghetto youth
Fais pas belahni, t’es issue de la zermi
Tu veux jouer les Gucci mais t’es une ghetto youth
Retour vers le quartier à la ghetto youth
Contrôle de tes papiers à la ghetto youth
Les hommes en bleu et leur mate life
Un keuf sait pas ce qui veut rien qu’il blablate
Alors toi, tu fais le ghetto youth
part en couille comme un ghetto youth
T’embrouille à la ghetto youth
Finit en g.a.v, menotté, sans lacets
Au radiateur attaché, comme un ghetto youth

Ce message a été modifié par SANGOKU - jeudi 29 octobre 2009 à 22:10.


--------------------
User is online!Profile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Nathy
* mercredi 25 novembre 2009 à 18:43
Message #148


Ultra du forum
Group Icon

Groupe : Administrateurs
Messages : 18 697
Inscrit : 26/07/2005

Joueurs Préférés : Solo la Maglia
Pays :



Ah, le bon vieux topic des 2 dernières années biggrin.gif

CITATION
Artiste: Pink
Titre: Glitter In The Air

Have you ever fed a lover with just your hands?
Closed your eyes and trust it, just trust it

Have you ever thrown a fist full of glitter in the air?
Have you ever looked fear in the face
And said I just don’t care?

It’s only half past the point of no return
The tip of the iceberg, the sun before the burn
The thunder before lightning, the breathe before the phrase
Have you ever felt this way?

Have you ever hated yourself for staring at the phone?
You’re whole life waiting on the ring to prove you’re not alone

Have you ever been touched so gently you had to cry?
Have you ever invited a stranger to come inside?

It’s only half past the point of oblivion
The hourglass on the table, the walk before the run
The breathe before the kiss nnd the fear before the flames
Have you ever felt this way?

La La La La La La La La

There you are, sitting in the garden
Clutching my coffee, calling me sugar
You called me sugar

Have you ever wished for an endless night?
Lassoed the moon and the stars and pulled that rope tight
Have you ever held your breath and asked yourself will it ever get better than tonight?
Tonight


--------------------
Image IPB

Javier Zanetti, un type qui, à 39 ans, se déchire le tendon d’Achile, et déclare :
« Je reviendrai plus fort ».
- So Foot
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Olivier
* mercredi 25 novembre 2009 à 21:10
Message #149


Nerazzurro dal 1982
Group Icon

Groupe : VIP
Messages : 20 070
Inscrit : 07/04/2006

Joueurs Préférés : Solo la Maglia
Pays :



Artiste: Nine Inch Nails (Trent Reznor)
Titre: Something I can never have



I still recall the taste of your tears
Echoing your voice just like the ringing in my ears
My favorite dreams of you still wash ashore
Scraping through my head till I don't want to sleep anymore

Come on tell me
Make this all go away
You make this all go away
I'm down to just one thing and I'm starting to scare myself
Make this all go away
You make this all go away
I just want something
I just want something I can never have

You always were the one to show me how
Back then I couldn't do the things that I can do now
This thing is slowly taking me apart
Grey would be the color if I had a heart

I just want something I can never have

In this place it seems like such a shame
Though it all looks different now, I know it's still the same
Everywhere I look you're all I see
Just a fading fucking reminder of who I used to be

Come on tell me
Make this all go away
You make this all go away
I'm down to just one thing and I'm starting to scare myself
Make this all go away
You make this all go away
I just want something
I just want something I can never have
I just want something I can never have

Think I know what you meant
That night on my bed
Still picking at this scab
I wish you were dead
Your sweat and Perry Ellis
Just stains on my sheets




--------------------
Image IPB
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Nathy
* samedi 05 décembre 2009 à 00:11
Message #150


Ultra du forum
Group Icon

Groupe : Administrateurs
Messages : 18 697
Inscrit : 26/07/2005

Joueurs Préférés : Solo la Maglia
Pays :



Belles paroles de NIN oki.gif

CITATION
Artiste: Pink
Titre: 'Cuz I Can

P I N K
P I M P
I'm back again
I know you all missed me
I'm so so sick
Can't handle it
Yeah I talk shit
Just deal with it


My rims are 23 inch
And they're black on black
No they're not his
Diamonds all over my teefs
You can try and try you can't beat me

So I'll cash my cheques and place my bets
And hope I'll always win
Even if I don't I'm ***ked because
I live a life of sin
But it's alright
I don't give a damn
I don't play your rules I make my own
Tonight
I'll do what I want
Cuz I can


You know I'm rare
You stop and stare
You think I care
I don't

You talk real loud
But you ain't saying nothing cool
I could fit your whole house in my swimming pool

My life's a fantasy
That you're not smart enough to even dream
My ice is making me freeze
You can try and try you can't beat me

So I'll cash my cheques and place my bets
And hope I'll always win
Even if I don't I'm ***ked because
I live a life of sin
But it's alright
I don't give a damn
I don't play your rules I make my own
Tonight
I'll do what I want
Cuz I can

Yeah

Uh
Break it down
It's tough times out here ya know what I'm saying mmhmm
Yeah I'm super thick
People say I'm much too chick
Come and kiss the ring
You just might learn a couple things
I'm trying to school you dog
Ruff ruff ruff ruff ruff ruff ruff
I'm your worst nightmare
Bring it we can take it there
What are you scared

So I'll cash my cheques and place my bets
And hope I'll always win
Even if I don't I'm ***ked because
I live a life of sin
But it's alright
I don't give a damn
I don't play your rules I make my own
Tonight
I'll do what I want
Cuz I can
Yeah


So I'll cash my cheques and place my bets
And hope I'll always win
Even if I don't I'm ***ked because
I live a life of sin
But it's alright
I don't give a damn
I don't play your rules I make my own
Tonight
I'll do what I want
Cuz I can
Yeah



--------------------
Image IPB

Javier Zanetti, un type qui, à 39 ans, se déchire le tendon d’Achile, et déclare :
« Je reviendrai plus fort ».
- So Foot
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Maze-
* samedi 02 janvier 2010 à 23:02
Message #151


Utilisateur
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 355
Inscrit : 05/10/2008

Joueurs Préférés : Zanetti, Figo, Crespo, Rui Costa
Pays :



Artiste : Kery James
Album : Si c'était à refaire

28 décembre 77, au Abymes j'suis né
D'une famille plus proche détre pauvres que d'etre fortunés
Mes parents sont originaires d'Haïti
Terre indépendante que mon coeur a choisit pour pays
La plupart de mon enfance, je l'ai passé auprès de ma mère
Je peux pas ne pas mentionner quelle surmonta beaucoup de galère
Et elle continue à ramer, trimer, jusqu'a cette heure
Sur une main je peux compter le nombre de fois que je les vu en pleure
On nous fit venir en France, au prix de nombreux sacrifices
Pensant que la France était terre de réussite
Octobre 85, dans ce pays j'atterrissais
Le temps était gris et j'ignorais ce qui m'attendait
Souvent les parents ont pour leurs gosses de l'ambition
Ainsi ma soeur et moi on s'est retrouvé en pension
Loin de ma mère, tu le sais, enfance amère
Loin d'ses enfants, pour une mère a vie amère
Éloignés d'elle, le temps qu'elle construise ses repères
Jusqu'a ce quelle nous récupère
Puis ont a quitté la pension pour venir vivre à Orly
Et ce que j'ai vu ce jour là, a sûrement changé ma vie
Dans un pavillon ma mère louait une seule pièce
Qu'un rideau séparait 30 mètres carré au plus
Dans ce truc là on était 5, vivant dans la promiscuité
Ouvrir un frigidaire vide, me demande pas si je sais ce que sait
Mais maman nous a jamais laissé crevé de faim
Maman a toujours subvenues à nos besoins
Pour notre bonheur, elle a sacrifiée le sien
Etonnant ce que l'on peut faire par amour pour des gosses
Avant je ne portais pas de Nike Air, mais plutôt des Jokers
Mon style vestimentaire, provoquait des sourires moqueurs
Ce qui développa en moi, très vite la rage de vaincre
La rage d'exister, l'envie de réussir
Influencé par les Orcas , Litle Jay et Manu Key
Avec Teddy et Harry , Idéal J on a formé
À l'age de 14 ans est sortie notre 1er disque
Alors j'ai espéré pouvoir vivre de la musique
Mais mon rap était trop sincère, trop dur, trop franc
Conséquence succès d'estime, mais trop choquant pour votre France
Idéal-J , Teddy , Harry , plus tard Dj-Medhi, Boubakar
Le rap je suis tombé dedans
Y'a bien longtemps, j't'expliques en 2-3 temps, 10 ans
C'est donc tout une période de ma vie, et ici j'ai une pensé pour ceux
Qui ont partagé beaucoup de moments avec moi:
Housni, Samir,Titi, Yezy, Jason, Manu Key,Saidou, Karim, Johan, Mokobé,
L.A.S. Montana, M-S, Hakim, D.R.Y, Karlito, Alariana
Puis l'école contre la rue, peu a peu j'ai échangé
Sont arrivés les premiers joints,
Du lycées, j'ai pris congés, j'étais de ces gosses qui auraient pu réussir
Mais légèrement trop féroce pour que le système puisse me contenir
Issus des blocs de béton, la rue m'attendait au tournant
Elle m'avait toujours guetés, mais jusque là je l'avais feinté
Et avant que je puisse me rendre compte, elle m'a emportée avec elle
Est venu l'époque que j'appelle entre rap et business
Entre rap et business, mes potes et moi, grosse équipe
Veux tu que je te raconte la suite ?
Skunks, popo et shit, transactions illicites
Sur le terrain ont prend des risques
Ont prétend devenir millionnaire
Sans jamais rien donner au fisc
Sans même s'en rendre compte on s'enfonce dans la violence
Le plus souvent sous défonce, tout ce qui bouge on te le défonce
Une embrouille, on bouge a 10
À coté ça vend des disques, jusqu'a croire reelement que
Tu peux pas test Mafia d' Afrique
Les ennemies se multiplies, jusqu'a ce qu'on puisse plus les compter
Vu que la vie n'est pas un film
Le k1fry sort enfouraillé
On le sait et on sent, on le sait et on sent que ça part en boulette,
Ça parle de se ranger mais qu'après avoir pris des pépètes
C'est ce que j'appelle la rue et ses illusions
Derrière lesquelles se cache la mort ou la prison
La prison mes potes y rentrent, y sortent, reviennent
Et moi j'échappe à leur justice de justesse
C'est dans la rue, que j'ai appris à connaître L-A-S
Et su que derrière tout dur, se cache un peu de faiblesse
Aujourd'hui tu es avec un pote et vous vous charriez,
Mais t'attend pas à ce que la mort t'envoie un courrier
L-A-S, nous a quitté subitement
Que Allah le préserve du châtiment
Dans ce bas monde, les actes et pas de comptes
Dans l'au-delà les comptes et pas d'actes
Je me suis réellement sentit en danger
J'ai su que je risquais de me noyer, si jamais je plongeais
Les vagues de la violence, tôt ou tard m'aurai submergé
Victime de mon insolence, de la rue je suis un naufragé
Et j'ai nagé, alourdis d'un fardeau de mes regrets chargé
Et même à ce jour ne croit pas que j'ai émergé
Je t'assure, je garde les traces de mon passé
Tu sais, ces choses qu'on ne pourra pas effacé
Puis j'ai appris l'Islam cette religion honorable
De transmission oral auprès de gens bons et fiables
Elle ma rendu ma fierté
M'a montré ce qu'était un homme
Et comment affronter les démons qui nous talonnent
J'ai embrassé le chemin droit et délaissé les slaloms
Ceux qui mon éduqué je remercie
Je passe le Salam
À tout les musulmans de France, de l'occident à l'orient
Ceux qui de ce bas monde voudrait quitter en souriant
Mais yeux se sont ouverts, mon coeur c'est épanouie
Me fut dévoilé, peu a peu tout ce qui m'a nui
Jusqu'a ce que je devienne de ceux qui s'inclinent et se prosternent
Voudraient aimer pour leur freres
Ce qu'ils aiment pour eux meme
J'ai une vie et j'en connais le sens
Je ne pars plus dans tout les sens
Ne soit pas étonné si au rap conscient je donne naissance
A la précipitation, je préfère aujourd'hui la patience
Aux paroles inutiles, la sauvegarde du silence
A l'intolérance et au racisme l'indulgence
Et à l'ignorance j'aimerai rétorquer par la science
Ce bas monde, terre de semence
Que plus tard tu récoltes
Le jour où l'âme te quitte, subitement qu'la mort t'emporte
Sois intelligent et semes y ce qui t'es utile
Ceci est l'enseignement de l'Islam et il hisse l'ame
Loin de tout extremisme
La voix de droiture, l'unique voix a suivre
Et si le système te sature
L'Islam ramène l'amour, rassemble les gens de tout les pays
De toutes les origines, toute les culture, toutes les ethnies
Y'a pas que des riches et des pauvres, y'a des gens mauvais ou bien
J'ai réappris à vivre, compris les causes de notre déclin
Et quand je regarde mon passé
J'ai faillit y passer
Si je n'avais eu l'Islam peut être que je me serai fait repassé
Ou la moitié de ma vie en prison, j'aurai passé
Pour ceux qui y sont passé, ici, j'ai une pensée
Combien sont partie sans avoir eu le temps de se préparer ?
Chargé de pêché et d'injustice a réparé
Avant que la mort, ne me vienne
Faut que je répare les miennes
Si je veux récolter du bien, c'est du bien qu'il faut que je sème
Un jour je partirai, et je serai enveloppé d'un linceul
Au mieux de mes vetements ds un modeste cerceuil
Et lorsque je serai mort, et que cette chanson tu te remémores
Sûrement quelques larmes viendront émecter ta mémoire
Maintenant tu sais d'où je viens, qui je suis et où je vais
Et pourquoi mes textes de sagesse sont imprégnés
D'une famille plus proche d'etre pauvres que d'etre fortunés
28 décembre 77, au Abymes j'suis né
Et a une date que j'ignore un jour je partirai…

On nait, on vit, on meurt mais ce qu'on ignore c'est comment
Et là une date que j'ignore, un jour j'partirai
Certains ont dit que l'exemple de l'etre humain sur
Terre est telle un commercant
Il a pour capital sa vie
Pour bénéfices, ses bonnes oeuvres
Et pour pertes ces mauvaises actions
28 décembre 77, j'suis né et un jour j'partirai
Si c'etait a refaire assurément j'ferai autrement
Mais les choses sont telles sont
Et ca ne sera jamais autrement.

Du Kery James qui m'a mis les larmes aux yeux y'a bien longtemps... Encore plus énorme en concert.

Ah oui, j'ai pas retranscrit les paroles, c'est un simple copié collé que j'ai pas pris la peine de lire, donc si y'a des erreurs... J'aurais bien fait une transcription mais 9 minutes de sons sans refrain c'est du lourd, mais c'est trop lourd à retaper! yay.gif

Ce message a été modifié par Maze- - samedi 02 janvier 2010 à 23:03.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
DeadSoul
* dimanche 14 mars 2010 à 22:59
Message #152


Incrusté
Group Icon

Groupe : VIP
Messages : 1 583
Inscrit : 03/07/2008

Joueurs Préférés : Figo, Rui Costa, O.G.Solskjær
Pays :



Attention là c'est vachement explicite comme paroles.

Artiste : Chantal Goya
Album : Absolument Goya


BOUBA

Bouba, Bouba

Mon petit ourson

Tu roules et tu glisses

Sur la blanche blanche neige

Bouba, Bouba

Fais bien attention

De ne pas t'éloigner

Du chemin de ta maison

Dans la nuit noire et glacée

A côté de ta soeur Frisquette

Tu dors et tu dois rêver

Que tu es le roi de la fête

Amandine ta maman

Tremble de peur elle s'inquiète

Et toi dans ton canoë

Avec moi tu chantes à tue-tête

Bouba, Bouba

Mon petit ourson

Tu fais la joie et

L'admiration de ta famille

Bouba, Bouba

Mon petit garçon

Tu cours et tu vas

A travers les champs et les bois

L'Oncle Émile, Forestier John

Et surtout Taclahoma

Te font des cadeaux princiers

Que tu gardes pour ton papa

Joy t'aime beaucoup tu vois

Elle pleure quand tu n'es pas là

Et Moy, le petit indien

Restera ton meilleur copain

Bouba, Bouba

Le petit ourson

Est revenu s'endormir

Un soir près de sa mère

Bouba, Bouba

A fait attention

De ne pas s'éloigner

Du chemin de sa maison



--------------------

Certaines personnes pensent avoir la science infuse, alors que la seule chose qui infuse chez eux c'est...le Thé!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
k-prim
* dimanche 03 mars 2013 à 10:10
Message #153


Camer Indomptable
Group Icon

Groupe : Tifosi
Messages : 623
Inscrit : 25/03/2010

Joueurs Préférés : Zanetti, Cambiasso
Pays :



Le meilleur rap de tous les temps pour le moment selon moi. je pourrais mettre en emphase toutes les phases meurtrières de ce son

Artiste: IAM
Titre: La fin de leur monde
Lien: http://www.youtube.com/watch?v=QC6Zw_w_1TE

Shurik'n

Regarde ma terre en pleure
Mais les choses ici prennent une telle ampleur
Les fils partent avant les pères, y a trop de mères en sueur
Quand les fusils de la bêtise chantent le même air en cœur
Le mangeur d’âme à chaque repas s’abreuve de nos rancœurs
Je l’entends toutes les nuits, las des fantômes qui la hantent,
Las de leurs complaintes,tellement que des fois elle en tremble
Par le sang de la haine, constamment ensemencée,au pas cadencé, Quand ce dernier chasse le vent hors des plaines
Rien n’a changé depuis, où je vis, Juifs, Catholiques,
Musulmans, noirs ou blancs, fermez vos gueules, vous faites bien trop de bruit
Comme ces orages dont l'eau se mêle à nos larmes,
Et leurs chocs sur le sol aride dont l’uranium à voler l’âme
Je veux pas d’une ville aux cimetières plus grand que la surface habitable
Même si paraît que de l'autre coté tout est plus calme, plus stable
Je veux pas qu’après le jour J, les survivants survivent sous le néon,
Trop proches du néant, car le soleil les prive de rayons
Les artères pleines d’amer comme un caddy au Géant,
On charge, on charge, à la sortie c’est tout dans les dents
J’crois que c’est dans l’ère du temps, chacun cherche son bouque émissaire
Ouais, d’une simple vie ratée à l’envoi d’une bombe nucléaire
L’amour manque d’air dans leur monde, nous on suffoque, tout ce qu’on supporte,
Ca pressurise, et c’est les psys qui vont exorciser,
Que quelqu’un me dise,si j’ai des chances de voir enfin la paix exigée.
Qu’un jour les abrutis s’instruisent,
Perché sur ma plume, j’attends c’ moment observe ce bordel
De petites flammes montées au ciel, pour elle j’ai saigné ce gospel
"Héra" se barre à tire d'ailes; las de la sève qu’on tire d’elle
On clame tous ce qu’on l'aime, mais aucun de nous n’est fidèle
Jalousie et convoitise, se roulent de grosses pelles
Quand les problèmes viennent, on règle ça à coup de grosses pêches
Et pendant ce temps là, certains amassent des sous par grosses bennes
Devine qui est ce qui creuse mais avec des plus grosses pelles
Quand est ce qu’on y arrive, là où le bonheur désaltère
Mon futur se construit, sans cris, sans mecs à terre,
Ni de centrale en fuite rien sur le compteur Gegere
Et finalement conscient qu’ici, on est que locataire
Tu parle d’une location, regarde un peu ce qu’on en a fait
Quand le vieux fera l’état des lieux, on fera une croix sur la caution
On aurait du le rendre comme on nous l’a donné,
Clean, sans taches, et innocent comme un nouveau né,

Seulement les nôtres meurent de faim en Afrique
Et y a pas assez de fric pour eux
Alors la dalle faudra la tempérer
Les hommes tombent sous les rafales racistes,
Mais on peut rien pour eux,
Alors les balles faudra les éviter
Le cul devant la télé, occupé à rêver,
le doigt poser sur la commande, on se sent exister
On râle, on gueule, on vote, espérant que ça va changer
Mais dresse tes barricades et tu les verra tous hésiter
Garni d’incompréhension et de stèles géantes,
Le globe rêve de compassion et de bourgeons renaissant sur ses branches
Les mêmes qu’on laissera crever un soir de décembre, dans le silence,
Juste un bout de carton pour s’étendre,
Tout le monde à ses chances, de quelle planète vient celui qu’à dit ça ?
Un homme politique, je crois, live de Bora Bora
Pendant que les foyers subissent, façon tora tora,
Mais bon c’est bien trop bas, alors forcément il ne nous voit pas
Parole et paroles et paroles, ils ont promis monts et merveilles,
Mais les merveilles se sont envolées,
Il reste que des monts, mais c'est raide à grimper
Et au sommet, y a que des démons en costumes cendrés
Et en bas, c’est les jeux du cirque, César Avé
Parce qu’on va se faire bouffer par des fauves qu’ils ont dressés
On note une sévère chute de sang sur la map, une montée d’air noir
Un jour on payera cher pour une bouffée d’air pur
Ici c’est chacun sa culture, chacun son racisme
Seulement sur fond blanc, c’est le noir qui reste la meilleure cible
Les temps changent c’est sur, mais y a toujours des irascibles
Ils ont le bonjour d’Henry, d'Arron, Mormeck ou Zinédine
A l’heure où les gens dînent,
Y en a encore trop cherchent, pour eux pas de 8 pièces, ils crèchent au parking
Tout le monde s’en indigne,
Ca dévalue le quartier, ça effraye mémé,
Et on sait bien ce que mémé va voter
Du haut de leurs tours de biz’, droites comme la tour de Pise
Jumelles sur le pif, ils fractionnent, divisent à leur guise
On s’étonne ensuite que ça finisse en fratricide
Car tout ce qui compte c’est de gonfler les commandes de missiles
Vive la démocratie, celle qui brandie la matraque, face à des pacifistes,
T’es pas d’accord, on te frappe,
Multirécidivistes : c'est jamais ceux là qu'on traque
Ils vivent en haut des listes et mettent leurs tronches sur les tractes
Ce monde agonise, vu ce qu’on y fait, c’était prévisible
Comme la goutte sur le front, dès que la merde se profile
Mais la peur atrophie les cœurs, peur de tout ce qu’on connaît pas
Alors on se barde de préjugés débiles
De partout les extrêmes dominent, en prime time,
A chaque fois qu’ils déciment une famille
Et bien avant ces régions où sévie la famine
Image trop crue pour un beauf devant sa viande trop cuite
Lui qui croyait que l’euro ferait beaucoup d’heureux,
Pour les vacances faudra attendre un peu ou gagner aux jeux
Mais là c’est pas trop l’heure, demain très tôt y a le taffe
Comprend ce monde va trop vite, aucune chance qu’on le rattrape
Sur la route des principes, ils ont mis des pièges à Loups,
Des gilets dynamites, et des skeud y en a un peu partout
Faudra faire gaffe aux mines, aux puits d’où la mort s’écoule
Il a beau être vif, mais à la longue il évitera pas tout
Et un de ces quatre il finira par tomber,
J’espère qu’il y a aura quelqu’un pour aider le prochain à se relever
J’espère qu’il sera pas comme le notre, aigri et crever
Et j’espère surtout que celui-là essayera pas de se faire sauter

Akhenaton:

Tu sais, on vit dans la télé,
Le globe s'est fêlé,
Ils servent de l'emballé mais en vrai c'est la mêlé
On s'prend à espérer des choses simples
Mais leur fabrique à peur s'est mise en branle
Tout ça pour les dérégler
cris sans cicatrices, terreur dans la matrice
Ils disent qu'une vie de plus à New York Paris Londres ou Madrid
Alors c'est comme ça une échelle dans la peine
On aime ces catastrophes quand des gens manquent à l'appel
Surtout s'ils nous ressemble, on les film à la morgue,
Et nous dans les sofas content d’échapper à la mort,
Il reste dans les cœurs l'anomalie appelée peur
Et grâce à ça de toute part ils ont recours à la force,
C'est une révolution, cette fois elle est de droite
Voilà pourquoi le chantage à l'emploi dans pleins de boîtes
Voilà pourquoi ils veulent à tout prix implanter la croix
Et face à la télé souvent on les croit dans leur droit,
Ils disent c’est humanitaire
Mais ils niquent les mers et la terre pour chaque écart c'est la guerre
Si le quotidien est précaire,
C'est qu'ils nous dressent à être délétères et se contenter de joies éphémères
Si l'Afrique est en colère, c'est parce que les trusts la pillent
Seuls les généraux corrompus coopèrent et jouent des vies au poker
Est-ce que la rancœur et le désir d'revanche est tout ce qu'on leur a offert?
On parle du droit des femmes quand leurs maris les frappent,
Avec des clichés religieux sortis tout droit des fables
Comme ci ici elles étaient bien depuis le Moyen-Âge
Mais c'est en 46 que c'est ouverte une nouvelle page
Maintenant elles nous valent, on dit dans les ouvrages
Pourquoi elles touchent moins de pognon à compétences égales?
Pourquoi elles seraient moins faites pour êtres responsables ?
Alors qu'elles nous ont tous torché le cul nu dans le sable
On force sur la boisson, parie sur les canassons
Mais la réalité c'est qu'ils nous font bouffer du poison
Et dans l'hôtel du bonheur beaucoup font la valise,
L' espoir tué par des fanatiques libéralistes
Pas de bombes S.A.L , ni de grosses salves
La stratégie est simple ils exploitent et ils affament
Quand on les voit à la télé ces cons ont l'air affables
Mais le monde est à genoux quand ces bandits sont dix à table
Des comptes sous faux noms ils prétendent agir au nom de la liberté
Mais c'est la monarchie du pognon
La France et les States par factions interposées
Se livre une guerre en Afrique, et tu veux rester posé?
Freedom par-ci démocratie par-là
Mais j'ai mater sous la table et j'ai vu que c'était que des palabres
La vrai mafia non la cherche pas en Calabre ni dans ce bled
Où dans les quartiers pauvres à quarante ans on tombe malade
A fumer du mauvais tabac et manger de la merde
Où le xanax fait un tabac avec l'alcool fort
Les rues deviennent des grosses forges
Et le métal y est commun monté sur grosses crosses
La violence au quotidien de tant de gosses pauvres
Et moi j'attends l'apocalypse après cette apostrophe
J'en ai marre de tous ces mensonges qu'ils colportent
Pour les servir , dans de nombreux cas il y a mort d'homme
Tous terroristes j'entend leurs théories
Venter le sacrifice pour des principes c'est horrible
Les mômes survivent nourris à l'eau et au riz
Pendant que leur pouf se baladent à Aspen ou St Morritz
La flore crame la faune canne
Dit : c'était des barbus qui lâché l'agent orange sur le nord Vietnam ?
Non c'était les boys mais qui peut m'indiquer la justesse d'une cause
En partant de là chacun écrit ses droits
Désolé je trouve aucune excuse à Hiroshima
On peint l'histoire comme on colorie vite une image
Et peut importe qui se fait tuer chaque fois je le vit mal
On croit en nos gendarmes qui servent et nous protègent
Du moins, est ce au Rwanda quand ils jouent du lance rocket?
Pour placer le pantin qui conviendra a la France
Une casserole de plus au ministère de la défense
Il se crêpe le chignon au fond ils sont ignobles
Sur la conscience des députés y en a plus d'un million
"Quand ils font les aiguilles nos politiques ont des chignoles"
Défilent sur des chars le 14 , ils se bignolent au son de la marseillaise
Et d'une imagerie guerrière qu'ils veulent tranquillement refiler aux élèves de leur appart dans le 16
On voit un tableau différent : ils disent croire en dieu mais croit en ce qu'ils possèdent
Ils trouvent même pas un corps dans les ruines du world-trade mais sortent des débris le passeport de Mohamed
Je peux plus exprimer combien on trouve ça grotesque
Tu comprends pourquoi "ça le désire" dans les bibliothèques
Au collège de le vie ils jouent les profs d'histoire
Et abreuvent le quotidien de milles sornettes illusoires
On a battis une forteresse on l'a nommé alamut
Coincé physiquement entre garde à vue et garde à vous
Compte tenu de la pression patriotique j'admire les gens de gauche en Israël , en Amérique
est ce qu'on vaut mieux en France
désolé si j'insiste mais regardons nous franchement,
on est aussi raciste, ensuite on vend de la liberté au marché public,
putain le drame avec les valeurs de la république.
La république, elle passe ces week-end en régate
puis se prostitue de toutes part pour un airbus ou une frégate,
elle exécute dans une grotte des opposants canaques
et mange à table avec des gars style Giancanna
puis explose le rainbow warriors
et dessine les frontières du tiers monde à la terrasse du Mariot,
sponsorisent les fanatiques aux 4 coins du monde,
les entraînent aux combats et manipuler les bombes
le collier casse, ces cons échappent à tous contrôles
et quand ils mordent la main du maître alors on crie aux monstres.
ils discutent notre futur autour d'un pichet
pour notre sécurité zarma, ils veulent nous ficher.
C’est la france de derrière les stores
et j'en ai marre de me faire gruger
par des tronche de dispenser de sport.
je me bat pas pour la porche mais pour un meilleur monde
avec mes petits bras
Souvent à cette époque ou la terreur gronde
ou la frayeur monte, je travaille sur moi chaque seconde
pour être un meilleur homme.
On vit en ces temps où dans un taudis de Paris.
36 gosses meurent brûlés vifs quand les demandes en HLM dorment
depuis des années dans les archives
alors que des employés de la mairie en obtiennent avec terrasse et parking
t'appelle pas ça du racisme
après ils pleurent quand perdu on revient aux racines.
ils ont caricaturés nos discours radicaux
et l'on résumé par wesh wesh ou yo yo !
Nous complexé, si peu sûr de soi,
on s'interpelle entre nous, comme rital, rebeu ou renoi.
Chaque jour, la grande ville resserre l'étreinte
et tu peux voir les noms des nôtres évaporés écrits sur des trains.
Ma vie, un mic, une mix-tape, loin des ambitions
de ce qui sera élu président en 2007
j'adore ce moment où il dévoile le minois
de qui devra tailler des pipes monumentales au chinois.

à défaut d'argent putain, donnons du temps,
dans nos bouches le mot liberté devient insultant
car c'est les soldats qui le portent et non plus le vent
comme si le monde était rempli de cruel sultan.
Mécontent des schémas qu'on nous propose, je cultive maintenant
les roses dans mon microcosme.
Mesure les dégâts minimes que mon micro cause.
Ca ne peut qu'aller mieux alors j’attends la fin de leur monde…


--------------------
Il n'y a plus grand chose qui m'éclate maintenant que le rêve est rare

A part certains refrè qui rappent et quelques éclairs de Steven GERRARD
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

8 Pages V « < 6 7 8
Reply to this topicStart new topic
1 utilisateur(s) sur ce sujet (1 invité(s) et 0 utilisateur(s) anonyme(s))
0 membre(s) :