Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • Populaires actuellement

  • Coupes d'Europe


    221 articles dans cette catégorie

    1. Enrico Variale (Rai) allume un tifoso Bianconero

      L’élimination de la Juventus et la qualification de l’Inter font parler sur les réseaux sociaux. Titillé par un tifoso bianconero, Enrico Varriale, journaliste de Rai Sport, a répondu avec la manière.
       

       
      "Une grande Inter se qualifie pour la Demi-Finale de l’Europa League et tient bien haut la Fierté du Calcio avec une démonstration visible et volontaire qui a su piéger le Bayer Leverkusen. Lukaku monumental et généreux inscrit son 31ème but de la saison au cours d’un match technique parfait"
      Le Tifoso : "Le Real Leverkusen a été anéanti"
      Varriale:  "Ben c’est sur que cela n’a rien avoir avec le coriace Lyon. 😂😂😂😂"
       
      Uno Di Noi!
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      25 commentaires
      352 vues
    2. Inter-Bayer : les notes du match

      Voici les notes de Daniele Mari, gérant du site fcinter1908.it, sur notre victoire hier 2-1 contre le Bayer Leverkusen en Europa League.
       
      HANDANOVIC - 6 : Le Bayer, sauf sur leur unique but, ne l'a pas trop menacé. Pas de réels dangers lors de cette soirée.
       
      GODIN - 7 : De son côté sont venus les plus grands dangers, avec notamment un très bon Diaby. Mais il ne s'est pas effondré et n'a rien abandonné. Dans des soirées comme celle-ci, il est indispensable.
      DE VRIJ - 7 : Il ne rompt pas, encore moins devant Volland.
      BASTONI - 6.5 : Il devient un pilier de l'Inter de Conte. Le Bayer ne lui a pas permis de s'installer alors il a joué simplement la défense, en le faisant bien.
      D'AMBROSIO - 5.5 : Il a souffert face à Diaby et il a gâché quelques contres.
      YOUNG - 6.5 : Son entente avec Lukaku est précieuse. Il le cherche vite et le trouve toujours.
       
      BARELLA - 7 : Le diesel habituel. Il a fini comme un vrai guerrier avec la qualité d'un grand joueur. Son but est une perle.
      BROZOVIC - 5.5 : Soirée doucement amère pour le croate. Il a manqué quelques actions et a fini par être épuisé.
      GAGLIARDINI - 5.5 : Cette fois, physiquement il était là, mais il a fait beaucoup trop d'erreurs à ce niveau.
       
      LUKAKU - 7.5 : Monstrueux. C'est un oasis pour ses coéquipiers qui le cherchent tout le temps tant il domine la défense adverse. Il aurait pu avoir 8 s'il n'avait pas été parfois trop gourmand.
      LAUTARO - 6.5 : Ce n'est pas la meilleure version de Lautaro mais cela revient. Son action amène le but de Barella.
       
      ERIKSEN - 7 : Il entre et tel un peintre il redessine le jeu. Il envoie ses coéquipiers devant le but avec une facilité et une classe déconcertantes. Sa passe pour Sanchez est un pur plaisir. Il a provoqué un pénalty, retiré à juste titre. Un délice hier soir.
      MOSES - 6.5 : Sinkgraven a été en délicatesse pour le Bayer, et Moses n'a fait que continuer sa mauvaise soirée.
      SKRINIAR : non évalué
       
      CONTE - 7 : L'Inter a très bien joué mais comme souvent, n'a pas tué le match. Mais elle sait comment se plier sans rompre.
       
       
      ®gladis32 - internazionale.fr

      11 commentaires
      377 vues
    3. Inter 2-1 Bayer Leverkusen : l'Inter en demi-finale de Ligue Europa

      L’Inter aurait pût et aurait dû l’emporter plus largement, mais au final, elle se sera imposée sur le score de 2-1 à Düsseldorf face au Bayer Leverkusen.
       

       
       
      En effet, la formation de Conte s’est imposée suite à une excellente première mi-temps face au club de la firme "pharmaceutique" et accède de la sorte à la demi-finale de la Ligue Europa.
      Lors des premières minutes de jeu, les Nerazzurri attaquent par vagues et se permettent même de gaspiller quelques cartouches avant de finalement faire sauter le verrou des "Aspirines":  Nicolò Barella, au quart d’heure, reprenait à l’entrée de la surface un ballon mal renvoyé par la défense allemande après un gros travail de Lukaku.
       

       
      Six minutes plus tard, Romelu Lukaku extrêmement bien servi par Ashley Young faisait parler sa force et la poudre pour prendre le meilleur sur Tapsoba qui avait pourtant mis le gentil Géant à terre. C’était sans compter le jusqu’au-boutisme de Big Rom qui même allongé parvenait toucher le ballon qui surprendra Hradecky.
      A la 23e minute, Big Rom lancé en profondeur en contre-attaque perd son duel face au portier du club allemand, le Diable Rouge se montrant pour la première fois un peu égoïste étant donné que Danilo D’Ambrosio était idéalement placé.
      Les minutes suivantes deviennent folles : à la 24e, sur l’action suivante, Havertz réduit la marque façon "Icardi" sur une demi-occasion et aucune célébration.
      A la 25e minute de jeu, l’Inter se voit accorder un penalty par l’arbitre Del Cerro Grande qui se verra désavoué par la Var suite à une faute du bras de Sinkgraven sur un ballon contré à l’intérieur de la surface de Danilo D’Ambrosio.
       

       
      La seconde mi-temps sera plus équilibrée, chaque équipe pratiquant un jeu offensif, à tel point qu’à la 89e de jeu Eriksen, entré en cours de jeu, est déséquilibré dans la surface de réparation. L’arbitre désigne à nouveau le point de penalty avant d’être une fois de plus désavoué par la VAR et une prétendue faute de main de Nicolò Barella déjà mis au sol par son opposant direct.
      Malgré la générosité du club "hôte", étant donné que Leverkusen ne se trouve qu’à 50 kilomètres du stade, l’Inter accède, 10 ans après, à une demi-finale de Coupe d’Europe.
      Elle sera confrontée au vainqueur de l’affrontement entre le Shakhtar Donetsk et Bâle.
       
      Le Saviez-vous ?

       
      Romelu Lukaku, en marquant pour la 9ème fois de suite un but en Europa League, a effacé des tablettes le précédent record établi par Alan Shearer.
      Lors de ce match, le Bayer à la mi-temps pouvait quasiment revendiquer une possession de balle de 70-30 !
       
       
      Tableau Récapitulatif
      Résumé Vidéo
       
      Inter 2-1 Bayer Leverkusen
      Buteur(s): 15’ Barella (I), 21’ Lukaku (I), 24’ Havertz (B)
       
      Inter: Handanovic; 2 Godin, 6 De Vrij, 95 Bastoni (84’ 37 Skriniar); 33 D'Ambrosio (58’ 11 Moses), 23 Barella, 77 Brozovic, 5 Gagliardini (58’ 24 Eriksen), 15 Young; 9 Lukaku, 10 Lautaro Martinez (64’ 7 Sanchez)
      Banc : 27 Padelli, 12 Sensi, 13 Ranocchia, 20 Valero, 30 Esposito, 32 Agoume, 34 Biraghi, 87 Candreva
      T1 : Antonio Conte
       
      Bayer Leverkusen : 1 Hradecky; 8 L. Bender (85’ 38 Bellarabi), 4 Tah, 12 Tapsoba, 22 Sinkgraven (68’ 18 Wendell); 25 Palacios (58’ 9 Bailey), 15 Baumgartlinger (68’ 11 Amiri); 29 Havertz, 10 Demirbay, 19 Diaby; 31 Volland (85’ 13 Alario)
      Banc: 28 Özcan, 36 Lomb, 6 Dragovic, 23 Weiser, 27 Wirtz
      T1 : Peter Bosz
       
      Arbitre : Carlos del Cerro Grande (ESP)
      Var: Hernandez
      Averti(s): D’Ambrosio (I), Sinkgraven (B), L. Bender (B), Conte (I), Tapsoba (B), Barella (I)
      Expulsé(s) : /
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      4 commentaires
      311 vues
    4. Ligue des Champions : L’Inter "actuellement" dans le chapeau 4

      Calcio&Finanza s’est penché sur la future composition des différents groupes qui composeront la prochaine édition de la Ligue des Champions 2020/2021: "La Juventus grâce à son succès en championnat sera tête de série. La Lazio est reversée dans le troisième chapeau. L’Inter et l’Atalanta sont actuellement reversées dans le quatrième chapeau."
       

       
      Toutefois, comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, tout dépendra également du parcours des équipes italiennes durant les phases finales des Coupes d’Europe de cette saison:
       
      "La situation pour le premier chapeau est quasiment une cause déjà entendue : Si le Champion d’Europe est l'une des équipes  figure déjà dans le premier chapeau, le Fc Bruges, Champion de Belgique y sera également intégré. On y attend également le Champion d'Europe de l’Europa League." 
      "Pour le second chapeau, tout dépendra des semaines à venir et des résultats des Final Eight, sans oublier les préliminaires."
       
      Situation provisoire
      (au net du résultat des compétitions actuellement en cours)

       
       
      1er chapeau :
      Champion d’Europe de la  Champions League 19/20 Champions d’Europe de l’ Europa League 19/20 Real Madrid (134.000) Bayern Munich(123.000) Juventus (115.000)  PSG (105.000) Liverpool (99.000) Zenit Saint-Pétersbourg (64.000)  
      Chapeau 2
      Atletico Madrid (126.000) Fc Barcelone (124.000) Manchester City (112.000) Manchester United (95.000) Fc Séville (88.000) Borussia Dortmund (85.000) Chelsea (83.000) Shakhtar Donetsk (80.000)  
      Chapeau 3
      Porto (75.000) Leipzig  (44.000) Lazio (41.000)   
      Chapeau 4
      Borussia Mönchengladbach (26.000) Basakeshir (21.500) Inter Atalanta Les équipes encore en lice en Coupe d’Europe  
       
      L’Inter et l’Atalanta disposent actuellement d’un coefficient de 36.000 et 32.500 unités. Pour intégrer directement le troisième chapeau sans devoir attendre le résultat des tours préliminaires, ils devront atteindre au moins les demi-finales et les finale de la Ligue Europa et  de la Ligue des Champions, en s’imposant à la 90e.
       
      Parmi les clubs qui peuvent prétendre à surclasser les équipes italiennes et bouleverser les groupes actuels, on retrouve les Champions nationaux :
      L’Ajax (69 500), Salzbourg (53 500), L’Olympiakos (43 000), Le Celtic (34 000) Le Dinamo Zagreb (33.500)  
      Pour les équipes qui n'ont pas été sacrées Champion dans leurs pays:
      Benfica (70 000), Le Dynamo Kiev (55 000), Besiktas (54 000), Gand (39 5000) Krasnodar (35 500) Viktoria Plzen (34 000)  
      Il va de soit que la situation actuelle peut être remise en question! Tout dépend du parcours européens des écuries italienne et du préliminaire des autres équipes en compétitions
       
      Une raison de plus de remporter le titre avec la manière !
       
      Le saviez-vous ?

       
      L’Italie aurait pût compter 5 équipes en Ligue des Champions : il aurait fallu que le Napoli soit sacré et que la Roma remporte l’Europa League!
      Dans pareille situation, L’équipe qui aurait été pénalisée aurait été la Lazio qui se serait retrouvée reversée en Europa League.
       
      ®Antony Gilles- Internazionale.fr

      28 commentaires
      1,6k vues
    5. Quel est le bénéfice de remporter l’Europa League ?

      C’est une information émanant de Calcio&Finanza : Quel pourrait être le gain financier enregistré par l’Inter, si celle-ci parvient à aller au bout du tournoi ?
       

       
      La dernière fois que ce titre était remporté en Italie, il s’appelait encore Coupe de l’Uefa. Parme venait de le brandir. L’Inter l’a remporté en 1998 avec Ronaldo et vise à présent à soulever à nouveau ce titre avec l’équipe de Conte.
      La seconde compétition européenne ne garantit pas les mêmes gains que ceux obtenus en cas de participation à la Ligue des Champions. Mais l’Inter a déjà encaissé 41,2 millions d’euros pour sa participation à cette dernière. Le tout sans prendre en considération le Market Pool qui peut s’élever à une somme entre 3,4 et 5 millions d’euros. Cela dépendra du résultat des clubs italiens en Ligue des Champions.
      Dans le détail, si l’Inter parvient à remporter l’Europa League, elle pourrait engranger 14 millions d’euro. Voici comment les différents gains ont été subdivisés :
      Qualification en seizième de finale : 500 000€ par club Qualification en huitième de finale : 1,1 millions d’euros par club Qualification en quart de finale : 1,5 millions d’euros par club Qualification en Demi-Finale: 2,4 millions d’euros par club Qualification en Finale : 4,5 millions d’euros par club Champion d’Europe : 4 millions d’euros au lauréat  
      De plus, le Champion d’Europe participera à la Super Coupe d’Europe et engrangera 3,5 millions d’euros supplémentaires, le tout sans prendre en considération le Market Pool.
      Suite à sa participation en Europa League, l’Inter a déjà remporté 1,6 millions d’euros auxquelles il faut ajouter l’accession aux quarts de finale : 1,5 millions d’euros. Enfin, le Champion d’Europe sera automatiquement qualifié en qualité de Tête de Série en phase de Groupe de la prochaine édition de la Ligue des Champions.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      20 commentaires
      1,4k vues
    6. Inter 2-0 Getafe : Place au Final Eight de l’Europa League

      L’aventure continue pour l’Inter de Conte en Europa League. La Beneamata a liquidé le club madrilène de Getafe, non sans difficultés, sur le score de 2-0.
       

       
      Le début de la rencontre s’avère compliqué pour les Nerazzurri, qui souffrent de l’agressivité imposée par les joueurs de Getafe durant les 20 premières minutes de jeu. Handanovic devant même sauver une balle de but sur Maksimovic, s’en suit une tentative de Mata qui ne parvient pas à trouver le cadre.
      L’Inter monte en puissance et la dépense énergétique des ibériques se fait ressentir : Lautaro Martinez sera le premier à sonner la révolte pour l'Inter en se procurant deux occasions de but importantes.
       

       
      Alessandro Bastoni, littéralement en feu ce mercredi soir, offrira une un caviar de passe décisive via un ballon en profondeur adressé à Romelu Lukaku qui, entré dans la surface, fera parler sa puissance pour battre Soria à la 33’.
      A la reprise, l’Inter se dévore le 2-0 sur des actions proposées par Nicolò Barella et Danilo D’Ambrosio qui se prenait pour Youri Djorkaeff. Handanovic devra, à nouveau s’imposer sur Mata. Et le numéro 9 de l'Inter réalisera une "Gagliardini", seul devant le but. Suite à une passe en retrait de Barella dans le petit rectangle, il ne parviendra pas à trouver le cadre.
       
       
      Tournant de la rencontre

       
      Nous sommes à la 76’ minute de jeu, la Var intervient suite à une prétendue faute de main de Diego Godin qui, à vitesse réelle semble plutôt avoir été victime d’une charge dans la surface de réparation Nerazzurra.
      Après visionnage des images, l’uruguayen avait tenté de rouler tout le monde étant donné qu’il était l’auteur d’une flagrante faute de main : Molina, à peine rentré en jeu pour les Azulones, ne trouvera pas le cadre pour le plus grand plaisir d’Antonio Conte.
      Le Natif de Lecce réalisera le changement décisif en ayant la bonne idée d’insérer Christian Eriksen à la 82’ en remplacement d’un épuisé Marcelo Brozovic. Ce choix sera payant étant donné que moins d’une minute plus tard et lancé par ce diable de Bastoni, Eriksen combine avec Danilo D’Ambrosio et la défense de Getafe pour doubler la mise.
      Le danois inscrit donc son deuxième but en trois matchs d’Europa League contre trois en trois matchs pour Big Rom qui atteint déjà cette saison le palier des 30 buts.
      L’Inter disposera cette fois-ci de 24 heures de repos sur son futur adversaire, qui sera soit les Glasgow Rangers soit le Bayern Leverkusen, dans le cadre des quarts de finale de la compétition qui se disputeront ce lundi 10 août 2020 à 21h00.
       
      Tableau Récapitulatif
      Débrief du match
       
       
      Inter 2-0 Getafe
      Buteur(s): 33’ Lukaku, 83’ Eriksen
       
      Inter: 1 Handanovic; 2 Godin, 6 De Vrij, 95 Bastoni; 33 D'Ambrosio (84’ 34 Biraghi), 23 Barella, 77 Brozovic (82’ 24 Eriksen), 5 Gagliardini, 15 Young; 9 Lukaku, 10 Lautaro Martinez (70’ 7 Sanchez)
      Banc: 27 Padelli, 11 Moses, 12 Sensi, 13 Ranocchia, 20 Valero, 30 Esposito, 32 Agoume, 37 Skriniar, 87 Candreva
      T1: Antonio Conte
       
      Getafe: 13 Soria; 17 Olivera (87’ 8 Portillo), 16 Exteita, 2 Djené, 22 Suarez; 12 Nyom (69’ 23 Jason), 24 Timor, 18 Arambarri (87’ 26 Hugo Duro), 20 Maksimovic (56’ 9 Angel), 15 Cucurella; 7 Mata (68’ 19 Molina)
      Banc: 1 Chichizola, 30 Jean Paul, 4 Cabaco, 6 Chema, 11 Diedhou, 21 Fajr
      T1: José Bordalás
       
      Arbitre: Taylor (Ang)
      Var: Attwell
      Averti(s): Suarez (G)
      Expulsé(s) : /
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr

      11 commentaires
      770 vues
    7. Javier Zanetti : avec la Culture du travail de Conte…

      Javier Zanetti, Vice-Président de l'Inter et Parrain d'Internazionale.fr, s’est livré sur l’aventure européenne de l’Inter en Europa League, l’ancienne Coupe de l’Uefa qu’il avait lui-même remporté le 6 mai 1998 au Parc des Princes.
       

       
      "C’était une équipe qui avait en Simoni un vrai et propre père, c’était une Famille Nerazzurra qui avait connu des moments difficiles contre Lyon et Strasbourg. Et ce sont justement ce types de situations qui te définissent, qui t’aident à aller de l’avant avec une meilleure conviction."
      "Il n’y a pas de marge d’erreur, nous sommes habitués à jouer tous les trois jours et il faudra faire preuve de beaucoup de lucidité. La motivation réside dans le fait que si tu remportes les quelques matchs restants, tu soulèveras un trophée européen, c'est ce qui peut te faire surmonter la fatigue."
       
      L’Inter de Conte
      "Je m’en suis rendu compte dès le premier petit déjeuner avec Conte. Sa culture du travail et la culture des garçons nous ont permis d’entreprendre ce parcours. C’est une équipe avec une identité précise qui cherchera toujours à faire le match."
      "C’est vrai aussi que l’effort demandé est extrêmement élevé : Getafe se présentera au match en ayant eu deux semaines pour s’y préparer. Mais nous ne reculerons pas. Cette Inter est prête."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      12 commentaires
      828 vues

      Inter-Getafe, Captain Handa : "Bien physiquement et psychologiquement"

      Samir Handanovic, Capitaine et gardien titulaire de l’Inter, s’est livré à la presse en conférence d’avant-match d’Inter-Getafe, rencontre valide pour l’accession au Final 8 de l’Europa League.
       
       
      J’imagine qu’arriver à cette compétition en étant second de la Serie A, vous donne l’envie de gagner, surtout que vous êtes le Capitaine. Pensez-vous pouvoir aller jusqu’au bout ?
      "C’est une compétition importante, je crois que toutes les équipes raisonnent de la même façon, c’est aussi une occasion importante pour eux. Nous concernant, nous sommes bien physiquement et psychologiquement et nous sommes prêt à donner le maximum. Nous devrons faire de notre mieux, et si certains n’y songent pas, tous doivent savoir que nous sommes là, que nous sommes prêts et que nous ferons tout pour aller jusqu’au bout."
       
      Vous n’avez pas encaissé de but lors du final de la Serie A, la défense et toute l’équipe grandit, quelle est à l’heure actuelle votre potentiel ?
      "Notre force est que l’équipe se sent bien physiquement et psychologiquement, nous l’avons démontré lors des derniers matchs. Mais aussi avant, tout l’équipe se préoccupe sur le fait de ne pas encaisser de buts, nous travaillons comme toujours ensemble et notre potentiel s’accroît."
      "Nous avons cette boule d’énergie en nous, elle sera fondamentale pour cette compétition."
       
      Remporter un trophée de ce type pourrait être un accélérateur de croissance pour les projets futurs et la croissance de l’Inter ?
      "C’est évident que cela aiderait, gagner aide à gagner."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      7 commentaires
      461 vues
    8. Inter-Getafe, Diego Godin : L’Europa League m’a tant donné

      Diego Godin s’est livré à Inter TV à quelques heures du match opposant l’Inter à Getafe. Cette compétition laisse de très bons souvenirs à l’uruguayen qui l’a remporté deux fois avec l’Atletico Madrid.
       

       
      "L’Europa League m’a tant donné, c’est une vraie compétition, si tu arrives au bout, ces matchs t’auront fait grandir. Je l’ai remporté deux fois avec l’Atletico et elle te permet de disputer la Super Coupe d’Europe."
      "Nous devons continuer sur cette voie et énormément nous améliorer. Nous sommes préparés et j’estime que nous avons proposé de bonnes choses. C’est une opportunité de remporter un trophée, trois matchs pour atteindre la Finale."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      3 commentaires
      590 vues
    9. Inter-Getafe, l'avant-match de Conte

      Antonio Conte s’est livré en conférence d’avant-match, dans le cadre de la rencontre à élimination directe en Europa League, qui opposera l’Inter à Getafe ce mercredi soir à 21h00.
       
       
      A quel point  l’Europa League est-elle importante pour vous et pour le futur ?
      "Cela ne compte pas de savoir si cette compétition est importante pour moi, ce qui compte, c’est qu’elle soit importante pour l’Inter. Nous ne parlons jamais de façon individuelle, mais collective pour le bien de l’Inter, nous sommes tous sous un unique drapeau."
      "Nous parlons avec le "nous" et pas avec le "je". Nous devrons faire le maximum, je ne sais pas où cette maxime nous portera mais l’important sera de ne pas avoir de regrets. Nous devrons tout donner comme nous l’avons fait en championnat, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir et en nos moyens."
      "Nous savons que dans cette formule du tournoi, il pourrait ne pas y avoir de lendemain, c’est pour cela que nous ne voulons pas avoir de regrets."
       
      Ressentez-vous cette pression ?
      "Je parle toujours en tant qu’équipe, qu’Inter, de "nous". La pression est bonne, c'est celle que nous avions aussi en fin de saison, lorsque nous avions dû reprendre des places et ensuite nous maintenir à la seconde place."
      "Les trois derniers matchs face au Genoa, au Napoli et à l’Atalanta ont démontré que cette équipe s’est améliorée sous de nombreux aspects. Je suis content et je me souhaite aussi que face à Getafe, nous franchissions un palier supplémentaire, celui de continuer le parcours que nous avons réalisé jusqu’ici."
       
      L’équipe, surtout à Bergame, a joué à la perfection. A quoi vous permet-elle d’espérer ? Est-ce que l'équipe est arrivée à maturité et dans la continuité de ce que vous souhaitiez ?
      "Je pense, finalement, que l’équipe a récolté le nombre de points qu’elle méritait de récolter. Souvent dans un championnat on peut beaucoup semer pour ne recueillir que très peu et vice-versa. Nous avons récolté moins, mais nous avons tout de même terminé à la seconde position avec 82 points.."
      "Nous avons réalisé un très bon championnat, avec beaucoup de progrès important à tout point de vue. A présent nous disputons cette compétition, nous y sommes et nous sommes prêts, nous savons qu’il s’agira d’une partie austère, l’adversaire est dur. Ce sera un sale match et il faudra se salir, mais l’équipe a atteint cette maturité pour monter sur le terrain de la bonne façon, dans ce qu’exige ce type de match."
       
      Quel est le plus grand danger dans le fait de faire face à Getafe ?
      "Nous avons étudié ses matchs et j’ai vu ce qu’ils ont proposé face au Real Madrid, Barcelone et l’Atletico Madrid. Ce n’était pas spectaculaire et les Grands en question ont énormément souffert pour prendre le meilleur."
      "Getafe est une équipe forte, résiliente, ils savent jouer un certain type de football bien défini, ils proposent du jeu long et attaque le second ballon. Ils ont des attaquants importants et structurés, ils viennent aussi de l’arrière et ils peuvent relancer une action. Ce sera une partie intense et je le sais. Nous devrons prouver que nous méritons d’aller de l’avant, que nous serons plus brave qu’eux."
       
      Pour cette équipe, remporter un titre comme l’Europa League pourrait être synonyme d’accélérateur de croissance pour les futurs projets ?
      "Gagner aide à gagner, c’est inévitable que les victoires apportent de l’auto-estime, de la conviction, une prise de conscience. Je ne sais pas vous répondre. Gagner n’est jamais simple, mais si vous remportez un titre, cela veut dire que vous avez atteint un niveau important."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      7 commentaires
      789 vues
    10. Liste Europa League – Asamoah est absent

      L’Inter a, comme prévu, transmis sa liste des joueurs inscrits pour disputer la phase finale de l’Europa League 2019-2020, à l'Uefa. A noter, l'absence de Kwadwo Asamoah malgré la blessure de Mattias Vecino.
       

       
      Liste A
      1 Samir Handanovic
      2 Diego Godin
      5 Roberto Gagliardini
      6 Stefan de Vrij 
       
      7 Alexis Sanchez
      9 Romelu Lukaku
      10 Lautaro Martinez
      11 Victor Moses
       
      12 Stefano Sensi
      13 Andrea Ranocchia
      15 Ashley Young
      20 Borja Valero
       
      23 Nicolò Barella 
      24 Christian Eriksen
      27 Daniele Padelli
      32 Lucien Agoume
       
      33 Danilo D'Ambrosio
      34 Cristiano Biraghi
      37 Milan Skriniar
       
      77 Marcelo Brozovic
      87 Antonio Candreva
      95 Alessandro Bastoni 
       
      Liste B
      30 Sebastiano Esposito
      31 Lorenzo Pirola
      35 Filip Stankovic
       
      36 Thomas Schirò
      38 Giacomo Pozzer
      41 Jacopo Gianelli
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      20 commentaires
      846 vues
    11. Nouvelle recrue pour l’Europa League !

      C’est de cette façon que le Corriere Dello Sport annonce le retour de Kwadwo Asamoah dans le noyau interiste. En effet, le ghanéen aura connu l’une des pires saisons de sa carrière, suite à des persistants problèmes aux genoux et il semble à présent être opérationnel...
       

       
      "L’Inter va lancer l’assaut à l’Europa League avec une nouvelle recrue, il s’agit de Kwadwo Asamoah qui va être réintégré dans la Liste de l’Uefa de laquelle il avait pourtant été retiré début février."
       Le fait de le voir toujours sur le banc montre qu'Asamoah est disponible et qu’il s’est préparé pour être appelé par Conte en Coupe d’Europe. La nouvelle liste des joueurs sera transmise lundi à Nyon
       
      Qui va-t-il remplacer ?
      "Mattias Vecino a été opéré au genou, il ne sera donc plus disponible."
       
      Préférez-vous Asamoah, Biraghi ou Young pour arpenter l’aile gauche Nerazzurra ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      7 commentaires
      1,3k vues
    12. Triplé : Massimo Moratti offre un cadeau aux joueurs

      10 ans après avoir réalisé le Triplé historique toujours inégalé dans le Calcio, Massimo Moratti a décidé d’offrir à tous les protagonistes de cette épopée une plaque commémorative
       
       
      Le premier à lui avoir répondu est Javier Zanetti, à présent Vice-Président de l’Inter et également Parrain d’Internazionale.fr:  "Merci Président Moratti. Une très belle plaque pour rappeler les 10 ans du Triplé"
       
      Existera-t-il une plaque commémorative turinoise en l'honneur des 15 ans du titre remporté en Serie B ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      24 commentaires
      884 vues
    13. Coupe d’Europe : Le protocole de l’Uefa

      "“No way back" -  Pas de retour en arrière. Celui qui s’envolera pour disputer le Final Eight de la Ligue des Champions au Portugal ou le Final Eight de l’Europa League en Allemagne ne retournera pas dans son pays de provenance avant son élimination"  - Telle est la première information importante retranscrite sur le Protocol établi par l’Uefa
       

       
      L’objectif est de limiter au strict minimum les risques de contamination et donc de ne rien laisser au hasard. Outre ce retour en arrière interdit, il sera important d’éviter des croisements entre chaque comités en plus de la procédure décrite ci-dessus.
      Une série standard de procédures sera également mis en place pour ceux qui ne pourront pas quitter le Portugal ou l’Allemagne une fois éliminé, voire même après la fin du tournoi.
      Les tests pour les joueurs et pour les différents staffs auront lieu 48 heures avant le début de la rencontre et toutes les 48 heures précédant chaque match, avec un médecin officiel assigné à chaque équipe.
      Chaque stade sera divisé en 4 zones : La zone 1 aura une présence totale de 120 personnes, soit la zone technique avec 45 personnes pour chaque équipe + 30 personnalités neutre.
      "Il n’y aura pas de zone mixte, ni de caméra dans les vestiaires. A chaque déplacement, une prise de température corporelle des joueurs aura lieu, et il s’agira des déplacements internes" confirme la Rosea.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      6 commentaires
      632 vues
    14. L'Inter privée de C1 malgré un Top 4?

      Si l'Inter et l'Atalanta ont mathématiquement obtenu au moins une quatrième place en Serie A ce week-end, elles ne sont cependant pas garanties d'avoir une place en Ligue des Champions. 
      L'Inter, l'Atalanta et la Lazio pourraient être contraintes de rater la Ligue des Champions, malgré un top quatre, si le Napoli remporte la C1 et que, dans le même temps, la Roma remporte la Ligue Europa. Les règlements de l'UEFA autorisent uniquement une fédération à inscrire un maximum de cinq équipes en Coupes d'Europe et si ce cas de figure se produisait, il y aurait six qualifiés.
      Par conséquent, celui qui termine à la quatrième place ne serait pas en Ligue des Champions. En effet, si le Napoli et la Louve gagnent, cinq clubs seraient inscrits en Ligue des Champions et deux clubs seraient inscrits en Ligue Europa. Pour rappel, le Napoli a remporté une C3 en 1989 alors que la Roma n'a remporté qu'une coupe des villes de foires, ex-C3, en 1961.
       

      20 commentaires
      1,7k vues
    15. Europa League : le tirage final

      La Coupe d’Italie de perdue, le Scudetto jamais réellement à la portée, il ne reste plus que l’Europa League à l’Inter d’Antonio Conte pour redorer le blason.
       

       
      Si les Nerazzurri parviennent à écarter la menace Getafe, ils disputeront le Final 8 de l’Europa League qui se tiendra du 10 au 21 août en Allemagne, soit à Cologne, soit à Duisburg, soit à Düsseldorf ou enfin à  Gelsenkirchen.
      En cas de qualification, l’Inter rencontrera le vainqueur de la confrontation entre les Rangers et le Bayer Leverkusen. Si l’équipe se hisse en demi-finale, elle affrontera le vainqueur du quatuor suivant Shakhtar Donetsk vs Wolfsburg et Bale vs Eintracht Francfort
       
      Croyez-vous en une issue positive de cette compétition ?
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      22 commentaires
      1,7k vues
    16. Hakimi remercie le Real Madrid

      Après l’officialisation de son transfert et ses remerciements au Borussia Dortmund, Achraf Hakimi a tenu à remercier le Real De Madrid qui l’a fait grandir et devenir le joueur qu’il est actuellement.
       

       
      "Personne n’aurait imaginé que ce moment serait arrivé. Ce n’est pas un adieu, car on ne peut pas dire adieu à une maison, on peut s’en éloigner, mais cela restera toujours ta maison, celle où tu y apprends les valeurs qui te permettent de grandir."
      "Le Real Madrid est ma maison, là où j’ai grandi, j’ai été gâté et éduqué pour devenir la personne que je suis aujourd’hui. Au Real Madrid, on ne forme pas uniquement des sportifs. Lorsque je suis entré à Valdedebas, j’avais six ans et vous ne pouvez pas imaginer comment j’en étais fier."
      "Je tiens à remercier tous ceux qui travaillent dans le club, mes entraîneurs, mes équipiers (qui sont pour de vrai, des amis), tous ceux qui m’ont accompagné dans cette fière étape de ma vie. Je tiens aussi à remercier tous les Madridisti qui m’ont toujours soutenu lorsque j’étais dans l’équipe, je suis un des leurs".
      "Merci Real, Hala Madrid!“.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      2 commentaires
      1,2k vues
    17. Icardi : "J’ai voulu faire évoluer ma carrière"

      Dans une entrevue octroyée à la chaîne TV du Paris-Saint-Germain, Mauro Icardi est revenu sur son choix de signer au Parc des Princes.
      "C’était important pour moi de faire un grand pas dans ma carrière. J’ai 27 ans et j’ai passé beaucoup de temps en Italie. Je voulais aller dans un club tel que le Paris-Saint-Germain, pour gagner des titres et évoluer à un niveau plus haut. C’est pour cela que j’ai voulu changer et faire évoluer ma carrière."
       
      Un pur ramassis de conneries selon le Corriere Dello Sport

       
      La différence est que cette dernière déclaration arrive après l’acquisition définitive de Maurito à Paris, qui a investi immédiatement 50 millions d’euros, mais qui pourrait verser 8 millions supplémentaires sous forme de bonus.
      Il est vrai que l’Inter a consenti à une remise comparé aux 70 millions d’euros prédéfinis comme condition de rachat. Mais en ces temps, avec la crise découlant du Covid-19, il n’était pas dit qu’un club allait se montrer prêt à mettre une telle somme sur la table. Et vu que le club français l’a fait, cela veut dire qu’il compte sur Icardi.
      Mais il faut se souvenir de comment l’argentin a quitté l’Inter contre son gré. Il semble donc évident que le poison contenu dans ses déclarations cache aussi un soupçon de vengeance.
      Elle l'a mauvaise la Maurito ? 
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      22 commentaires
      1,7k vues
    18. Officiel : L’Inter réintégrée en Youth League

      Bonne nouvelle pour l’Inter. Les garçons de Madonna pourront retrouver les terrains dès le 16 août à Nyon (Suisse) dans le cadre du huitième de finale de la compétition face à Rennes.
       

       
      Battu initialement sur tapis vert 0-3 suite à la décision de Steven Zhang de ne pas envoyer l’équipe sur le terrain en pleine période de Pandémie Covid-19, l’UEFA a décidé de réintégrer la Primavera Nerazzurra dans la compétition.
      Les Nerazzurri défieront donc Rennes qui pensait avoir déjà surmonté l’obstacle milanais. En cas de qualification, l’Inter affrontera le vainqueur de la rencontre opposant la Juve au Real.
       
      Voici le communiqué officiel du Comité Ethique et Disciplinaire de l’Uefa

       
      “En considération à la situation sans précédant causé par le Covid-19, en accord avec les deux équipes, et en conformité avec les valeurs et l’esprit de l’ UEFA Youth League, la rencontre entre l’Inter et Rennes sera disputée selon le nouveau calendrier de match approuvé par le Comité Exécutif du 17 juin. La confrontation se disputera à Nyon, le 16 août à 15h00."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      0 commentaire
      815 vues

      L'Inter forcée de jouer l'Europa sans Alexis Sanchez et Victor Moses ?

      L'Inter ne pourra peut-être pas compter sur Alexis Sanchez et Victor Moses lorsque la Ligue Europa reprendra en août, selon Sky Sport Italia. Le chilien et le nigérian sont tous deux actuellement en prêt à l'Inter et elle est actuellement en négociations avec Manchester United (toujours dans la compétition) et Chelsea pour prolonger leurs prêts jusqu'à la fin de la saison.
      Cependant, il n'y a actuellement aucun accord entre les clubs pour leur permettre de jouer en Ligue Europa. Si aucun accord ne serait être trouvé, l'Inter ne pourrait donc pas faire appel à l'un ou l'autre joueur pour les tours finaux de la C3, qu'elle peut raisonnablement gagner.
       
       
      ®Samus - internazionale.fr

      0 commentaire
      424 vues
    19. Champion’s League, Europa League : Les décisions officielles sont tombées !

      Les travaux du Comité Exécutif de l’Uefa sont désormais terminés. Intervenu dans une salle de presse vide à Nyon, Alexander Ceferin, le Président de l’Uefa, a officialisé l’ensemble des décisions qui ont été prises pour porter à son terme, l’Uefa Champions League et l’Uefa Europa League.
       

       
      La Champions League 2019-2020 verra se disputer les quarts, les demis et la Finale avec la Formule du "Final 8" au Portugal. La compétition se tiendra du 12 au 23 août 2020. Les derniers huitièmes de finale se disputeront les 7 et 8 août avec un lieu de match à définir, même si le Portugal semble le grand favori pour les recevoir également.
      Outre la Finale qui aura lieu à Lisbonne, Porto et Guimares accueilleront également des matchs. Istanbul accueillera la finale 2021. Effet domino oblige, Saint-Petersbourg glisse en 2022, Munich en 2023 et Londres en 2024.
       
      L’Europa League 2019-2020 verra se disputer les quarts, les demis et la Finale avec la Formule du "Final 8" en Allemagne. 
      La compétition se tiendra du 10 au 21 août 2020. Les derniers huitièmes de finale se disputeront les 5 et 6 août.
      Inter-Getafe et Rome-Séville sont les principaux concernés. Les matchs se disputeront en une manche à élimination directe.
      Les rencontres des huitièmes de finale se disputeront soit à 18h55, soit à 21h00. A partir des quarts de finales, tous les matchs se disputeront à 21h00.
       
      Outre la Finale qui aura lieu à Cologne, Düsseldorf, Gelsenkirchen et Duisburg accueilleront des matchs. Effet domino également ici avec Gdansk qui accueillera la Finale 2021, Séville en 2022 et Budapest en 2023.
       
      Les décisions

       
       
      5 changements sont exceptionnellement tolérés pour le reste de cette édition. Les compétitions européennes 2020/2021 reviendront à la formule classique à 3 changements.  
      La Ligue des Champions féminine 2019-2020 se disputera avec la Formule du "Final 8" en Espagne, à Bilbao et à San Sebastian qui accueillera la Finale le 30 août. Turin accueillera l’édition 2022.  
      3 nouveaux  joueurs pourront se retrouver insérer dans la liste A. La condition à respecter est que ceux-ci figurent déjà dans les noyaux des équipes depuis février 2020. Les nouveaux joueurs à en devenir sont exclus. Pour insérer ces nouveaux noms, trois joueurs devront être supprimés de la précédente liste pour maintenir celle-ci à 25 éléments.  
      La Super Coupe d’Europe se disputera à Budapest, le 24 septembre. Les sièges des futures éditions sont à définir.  
      Du 18 au 25 août 2020, se joueront à Nyon les phases finale de la Youth League 2019-2020.   
      La date butoir pour définir les participants aux prochaines éditions de l’Uefa Champions League et de l’Uefa Europa League est fixée au 3 août 2020.  
      Les phases de groupe des prochaines éditions de l’Uefa Champion’s League et de l’Uefa Europa League débuteront à partir du 20 octobre 2020, soit après la fenêtre destinée aux matchs des équipes nationales.  
       
      Interrogé sur les équipes qui ont encore à disputer les matchs retour à domicile en Ligue des Champions, Aleksander Ceferin a répondu : "Les équipes qui souhaitent jouer à domicile aimeraient évidemment conserver cet ordre, mais en ce moment c’est la santé qui passe en priorité."
      Pour conclure, le tirage au sort de la prochaine édition de la Ligue des Champions aura lieu à Athènes. Aleksander Ceferin a tenu à souligner également que le "Final 8" établi cette saison est à titre exceptionnel, pris dans un état d’urgence et que celui-ci, pour le moment, n’est pas à l’ordre du jour pour les compétitions futures.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      12 commentaires
      1,2k vues
    20. Le Tour Final de Europa League se disputera en Allemagne

      Inter-Getafe et Roma-Séville, les seules rencontres qui ne se sont pas disputées en phase aller-retour, auront lieu en Allemagne, lors d’une confrontation à élimination directe.
       

       
      Le vainqueur se qualifiera pour le Final Eight qui se disputera du 10 au 21 août dans 4 villes allemandes : Duisburg, Gelsenkirchen, Düsseldorf et Cologne.
      Les différents horaires de matchs seront communiqués très prochainement.
      Cette nouvelle configuration remplacera l’annuelle International Champions Cup.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      6 commentaires
      1k vues
    21. UEFA : "Qui ne paye pas ses joueurs sera disqualifié !"

      Les tractations entre les joueurs et les clubs, concernant les salaires à percevoir pour les mois de mars et avril sont remontées jusqu’aux oreilles de l’UEFA.
       
      L’UEFA a donc fait savoir que ceux qui n’auront pas payé les deux versements mensuels à leurs propres affiliés ne seront pas en mesure de participer aux Compétions européennes de la prochaine édition, sauf en cas d’accord écrit avec les joueurs. 
      Une attitude différente a été adoptée par la FIGC qui autorisera tout de même l’inscription des clubs qui seront toujours en contentieux avec leurs propres joueurs. Cette décision de l’UEFA ravi l’AIC, l’Association Italienne des Joueurs, qui exigeait une entrevue avec la FIGC.
      A l'étranger, la Liga reprendra ses droits le 8 juin tandis que la Premier League reste toujours en quarantaine imposée par le Gouvernement. Ce qui, pour l’instant, mettrait à risque la participation des clubs anglais en Ligue des Champions et en Europa League au mois d’août.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      0 commentaire
      796 vues
    22. UEFA : Entre C3 et Fair-Play-Financier

      Ces derniers jours ont été chargé dans les locaux de l’Uefa. Selon le Corriere Dello Sport, voici ce que prévoit de faire Aleksander Ceferin :
       
      Coupes d’Europe
       
      Disputer en un match unique et sur terrain neutre les rencontres opposant Inter-Getafe et Seville-Rome. La rencontre devra durer 90 minutes, les prolongations et les tirs aux buts pourraient suivre.
      Les quarts de finales se disputeraient également de cette façon afin de présenter un Final Four d’ici le 31 août. Les confrontations en demi-finale devraient également se dérouler en une manche unique.
       Les finales se disputeront d'ici le 31 août 2020 avec la C1 à Istanbul qui a été confirmée et pour la C3, cela devrait rester à Danzica (Gdansk).
       
       
      Le Fair-Play-Financier
       
      L’Uefa étudie la réforme du Fair-Play-Financier, un thème cher au club. Au lieu d’envisager une notification qui permettrait aux clubs de disposer d’un passif plus important que les 30 millions d’euros sur les 3 années de référence, Nyon étudie une manière de déterminer l’impact du Covid sous certaines rubriques des bilans des clubs.
      Pour faire simple, comparé les bilans des années précédentes à celui-ci et analyser plus particulièrement les pertes. Ce travail s’avère complexe et délicat car il va de soit que Ceferin ne va pas déroger aux dettes en souffrances : Ceux qui voudront disputer les Coupes d’Europes 2020-2021 devront les honorer.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      5 commentaires
      820 vues
    23. Même les Guerres Mondiales n’ont pas changé le football

      Aleksander Ceferin, Le Président de l’Uefa, s’est montré optimiste sur une reprise du football dans une interview octroyée au Guardian : "Nous sommes prêts, nous retournerons rapidement au stade avec les tifosi. Nous suivrons les recommandations des autorités, mais je suis absolument certain que le bon vieux football, celui avec ses supporters, reviendra très vite."
       
       
      Seriez-vous capable de parier un million de dollars sur le fait que l’Euro se disputera en 2021 ?
       
      "Bien sûr, je ne vois pas pourquoi je ne le ferai pas. Je ne pense pas que le virus vivra pour toujours, je pense que les choses changeront bien plus vite que ce que l’on croit. La situation est sérieuse mais les contagions sont stabilisées, nous sommes plus prudents, nous connaissons mieux ce virus."
      "Et puis, je suis optimiste, je n’aime pas cette vision apocalyptique qui prédit de s’attendre à une deuxième, troisième ou une cinquième vague. C’est une nouvelle expérience et lorsque nous nous serons débarrassé de ce virus, les choses reviendront à la normale. Le football n’a pas changé après les Guerres Mondiales, il ne changera pas après ce virus."
       
      "Les gens disent que le monde ne sera plus le même, peut-être qu’ils ont raison. Mais alors pourquoi ne pas penser qu’il sera meilleur ? Pourquoi ne pas penser que nous serons plus éveillés ? Ou est-ce que finalement nous nous rendrons compte de combien nous sommes fragile face à la Nature ? Il y a toujours des leçons à en tirer."
       
       
      Conference League 2021
       
      Ceferin a confirmé qu'en 2021, la troisième compétition européenne, après l’Uefa Champion’s League et l’Europa League, verra le jour, sans oublier le maintien du Fair-Play-Financier.
       
      "Celui qui ne respectera pas les règles sera toujours puni, mais objectivement, nous sommes entrain de penser à comment améliorer les normes et si nécessaire, les adapter aux temps nouveaux. Cela n’arrivera pas très rapidement, mais nous sommes entrain de songer aux améliorations et à la modernisation."
      "Je prends également en considération une sorte de Luxury Tax, si possible. Il y a de nombreuses idées mais en cette période difficile, nous n'avons jamais cessé de penser aux changements qui seront à apporter dans le futur."
       
      Manchester City ?
      "Une décision a été prise et à présent c’est un cas pour le Tas. La décision a été prise par un organe indépendant, je ne sais pas grand-chose sur cela et je n’aime pas les personnes qui s’expriment sur ce sujet alors qu'elles ne savent rien. Et elles sont nombreuses."
       
      La Coupe du Monde des Clubs à 24 ? 
      "Je ne sais pas dans quelle direction est partie ce projet, nous n’en avons pas énormément parlé. Je ne sais même pas quand cela serait possible de le disputer. C’est étrange que d’un côté nous parlions de certaines choses et que d’un autre, une nouvelle version de la Coupe du Monde des clubs est proposée. Je n’ai pas beaucoup parlé avec Infantino, en cette période de Pandémie, mais lorsque ce sera le moment opportun, nous en discuterons."
       
      Message aux joueurs
      "Je ne pense pas qu’ils soient avides, le mercato fixe les prix. Et si quelqu’un te propose 20 millions de dollars à l’année, je ne pense pas que quelqu’un viendra dire non : "Non je ne veux pas être avide, mais donnez moi les 200 millions de dollars, c’est la mercato qui décide."
      "Nous verrons si la réponse du Marché face à cette crise proposera une chute des prix, mais c’est incorrect de parler des joueurs comme de personnes avides sous prétexte qu’ils reçoivent des salaires assez importants. Ils génèrent beaucoup de revenus et le Football est une grande industrie qui paie beaucoup d’impôts, tout comme les joueurs."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr

      2 commentaires
      780 vues
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles