Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • Classement ELO et influence d'Antonio Conte

    Le classement Elo est un système d’évaluation utilisé pour le classement des équipes de football depuis juillet 2018. Mais ce système, bien que de plus en plus utilisé, est non officiel. Dans cet article, nous présentons de manière didactique ce système Elo et nous mettrons en évidence l'influence d'Antonio Conte à l'Inter.

     

    Elo, kezako?

    Le classement Elo est un système d’évaluation comparatif du niveau de jeu des joueurs d’échecs, de go ou d’autres jeux en un contre un. Tout joueur qui participe à ce type de compétition se voit attribuer un classement provisoire, classement qui évoluera en fonction de ses performances et qui reflète sa probabilité de gagner. Si le terme Elo se trouve parfois écrit en majuscules (ELO), ce n'est pas d’un acronyme car cela vient du nom de son inventeur, Arpad Elo, un professeur de physique et joueur d’échecs américain d’origine hongroise.

    Le classement Elo attribue à un joueur, suivant ses performances passées sur une période donnée, un nombre de points de telle sorte que deux joueurs supposés de même force aient le même nombre de points. Plus le joueur est performant et plus son nombre de points Elo est élevé. Si un joueur réalise une performance supérieure à son niveau estimé, il gagne des points Elo et réciproquement, il en perd s'il réalise une contre-performance.

    L'ordre chronologique des classements est important et est la clé du système Elo. Admettons qu'un joueur ait un classement Elo initial "Rt" à l'issue de la période "t". Son classement Rt+1 n'est pas une fonction linéaire de "Rt". En effet, s'il perd 20 points lors de la période t+1, sa performance attendue pour la période suivante, t+2, est elle-même abaissée de 20 points. Ainsi, avec une performance en t+2 conforme à son niveau initial de "Rt", il pourrait gagner lors de cette période (par exemple) 30 points Elo l'amenant au-dessus de son niveau initial "Rt". Si Rt+1 était une fonction linéaire de Rt, alors le joueur reviendrait à Rt avec une performance en t+2 conforme à son niveau initial de Rt.

    La Fédération américaine des échecs a utilisé le système Elo dès 1960 et il fut adopté par la Fédération internationale des échecs en 1970. Arpad Elo a décrit son travail en détail dans son livre The Rating of Chessplayers, Past and Present, publié en 1978. En étudiant la force des joueurs en se basant sur leurs résultats, Arpad Elo en a déduit que leur force pouvait se mesurer par un classement en points distribués selon une loi de répartition. La théorie mathématique du système Elo utilise les probabilités et la présenter en détail n'a que peu d'intérêt. Les lecteurs intéressés et courageux peuvent aller voir la page Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_Elo

     

    Le système Elo adapté au football

    Parce que le football est un sport collectif, même si on se pose des questions avec CR7, une adaptation du système Elo est nécessaire. Sur le site Football Club Elo Ratings, les auteurs utilisent des adaptations et cela rend le calcul Elo un peu plus complexe que celui introduit par Elo. Les cotes du match sont basées sur un histogramme de résultat pour la différence Elo des deux clubs. De plus, il est stipulé que la différence Elo entre deux clubs est directement liée à la probabilité de victoire des deux équipes lors d'une confrontation directe.

    Lorsque les clubs s'affrontent et gagnent ou perdent, ils échangent des points. Le nombre de points échangés doit être déterminé pour qu'un certain taux de victoire entre deux clubs fasse converger la différence Elo entre les deux clubs vers la différence Elo qui correspond à ce taux de victoire. Voici maintenant les adaptations pour le football :

    1. Offensivité : les auteurs introduisent une deuxième métrique qui s'appelle "Tilt" qui est conçu pour être une mesure de l'offensivité (pas de la qualité, c'est à cela que sert le Elo). Plus précisément, il mesure s'il y a plus ou moins de buts totaux que prévu dans les matchs impliquant le club.
    2. Match à domicile : les clubs ont par expérience une plus grande probabilité de gagner des matchs lorsqu'ils jouent à domicile. Cela signifierait qu'en moyenne, les équipes à domicile gagneraient plus de points Elo que les équipes à l'extérieur. Cela violerait la contrainte selon laquelle le nombre attendu de points Elo échangés par match doit toujours être de 0 (principe de conservation). C'est pourquoi les auteurs augmentent la différence Elo pour un match d'un certain nombre de points Elo, appelé HFA (pour Home Field Advantage).
    3. Matchs aller et retour : ils sont considérés comme un seul long match. Le résultat agrégé sur deux étapes détermine le nombre total de points échangés (somme des points échangés après les étapes 1 et 2).

    Les formules sont disponibles sur le site à cette adresse http://clubelo.com/System

     

    Positionnement de l'Inter avec ce classement Elo

    Pour information, l'Inter est à la 39e place avec le coefficient des clubs (40 points), le classement est disponible ici https://fr.uefa.com/memberassociations/uefarankings/club/#/yr/2020

    Si nous prenons le classement Elo en compte, elle est classée 13e au soir du 16 aout 2020 (!).

     

    elo_Inter_classement_top15.thumb.jpg.fab1c07672b6cfd46e639be3503a357e.jpg

     

    Comment expliquer un tel écart ? La raison est simple. Le classement Elo prend en compte tous les matchs officiels alors que l'indice UEFA est déterminé soit par la somme de tous les points remportés au cours des cinq années passées ou le coefficient de l'association sur la même période. Les règles (complexes ?) sont données ici https://fr.uefa.com/memberassociations/uefarankings/club/about/

    Nous comprenons alors que le classement Elo est bien plus fiable pour mesurer la force d'un équipe que ces indices qui n'ont été créés que pour favoriser les clubs et associations les plus forts. Par exemple, nous voyons que le Real et l'Atletico sont respectivement 6e et 7e après 2 campagnes moyennes en C1, alors qu'ils sont toujours 1er et 4e. Enfin, il faut noter que le classement Elo est mis à jour après chaque match. Donc, ça permet de suivre la force calculée du club au jour le jour.

    Sur la figure ci-dessous, nous voyons l'évolution de l'Inter depuis les années 1950 (panel du haut) et sur les quatre dernières années (panel du bas). Comme attendu, nous voyons deux pics entre 1960 et 1970 (la Grande Inter) et entre 2005 et 2010 (le Triplette).

     

    elo_Inter_evolution.thumb.jpg.c82d0dbad4993c85bf14ff1a9a1aacc6.jpg

     

    Effet Conte

    En se focalisant sur le panel du bas, nous voyons clairement que le classement Elo de l'Inter a progressé significativement depuis l'arrivée de Conte. De plus, il n'y a pas de clairs drops comme nous pouvons le voir pour le règne de Spalletti (les deux hiver 2017-2018 et 2018-2019). Conte a bien réussi à stabiliser la force de l'Inter à un très bon niveau. Ceci dit, le Elo de l'Inter a progressé de 59 point avec Spalletti. Pour ceux qui veulent rigoler 30 secondes, ils peuvent regarder les perfs de De Boer... -41 points.

    Ceci étant, il serait fallacieux de conclure que Conte est supérieur à Spalletti avec ce graphe. En effet, Conte n'a pas encore fait deux saisons, son effectif est légèrement supérieur et le Covid-19 a bloqué les matchs, bloquant le Elo. Il faut donc comparer ce qui est comparable. En revanche, nous avons parfaitement le droit de dire que Conte a, pour l'instant, eu un effet positif pour l'Inter car son Elo a significativement progressé. Cette conclusion est mathématiquement correcte.

    Pour les plus durs détracteurs de Conte, qui a également apporté une assise sportive à notre équipe favorite, qui argueraient qu'il a eu de la chance ou plus d'investissements que X ou Y, voici ses performances avec la Juventus et Chelsea, voir figure ci dessous.

     

    elo_Inter_conte.thumb.jpg.fd10fb00024c3ab64af5b41c78b27c9d.jpg

     

    La première chose qui saute aux yeux est que le Elo des deux clubs ont progressé très significativement avec la Juventus et correctement pour Chelsea. Le tableau ci-dessous donne les détails numériques.

     

    elo_Inter_conte_total.thumb.jpg.12e2a10be198f47d0df394d97df334e9.jpg

     

    Nous pouvons donc affirmer qu'Antonio Conte a toujours un effet globalement positif dans les clubs où il est passé. Leur classement Elo ont toujours progressé. Ceci dit, il faut noter le drop significatif connu à Chelsea (flèche rouge). Ceci s'explique par les difficultés qu'il a connu avec la direction des Blues, le cas Diego Costa, la gestion Hazard et des résultats sportifs assez moyens comparés à ceux attendus. Ceci peut être aussi une alerte pour la direction de l'Inter. Si Conte n'est pas satisfait de la direction, le Elo du club peut régresser ce qui signifierait une perte de valeur. Il serait également intéressant d'interpréter le plat observé pour la Juve en 2013 avant la progression fulgurante pendant l'hivers 2013-2014. Peut-être est-ce dû au parcours moyen en C1, 3e en phase de poule avec deux défaites et un bon parcours en C3, éliminé en demie finale par le Benfica.

    Enfin, il apparaît qu'Antonio Conte a du mal à faire passer un cap au-delà de 1900 points Elo. En effet, il n'y est pas parvenu avec la Juve alors que cela a chuté rapidement avec Chelsea. D'après Conte, la direction des Blues ne l'aurait pas écouté pour un mercato de qualité afin de maintenir les objectifs imposés par la direction. Ceci a du sens quand on regarde le mercato médiocre effectué. Maintenir un classement à 1900 points Elo est impératif si nous voulons que l'Inter revienne aux premiers plans de la C1, là où est sa place légitime. En effet, nous remarquons qu'avec le premier classement, les 6 premiers ont un classement supérieure à 1900 Elo. Si le but du Suning est de placer l'Inter dans le 8 premiers, il faudra viser ce classement et donc, faire les investissements en conséquence.

     

    Conclusion

    Le classement est une métrique intéressante pour évaluer la force d'une équipe. Bien entendu, toute métrique a ses avantages et inconvénients. L'avantage indéniable est que tous les matchs officiels sont pris en compte avec des systèmes de pondérations qui ont du sens. Nous pouvons donc suivre la force au jour le jour. Un autre avantage est que le calcul est basé sur des bases mathématiques solides qui ont été publiées. Si ces dernières sont dépassées ou obsolètes, nous pouvons les critiquer et proposer des améliorations comme il est fait dans les sciences. C'est typiquement une métrique qui plait aux investisseurs. Cependant, le système Elo estime une force sur une période donnée, cette valeur n'est pas instantanée. Hors, jusqu'à preuve du contraire, les joueurs de football sont des humains et leur niveau fluctue.

    Concernant Antonio Conte, il est clair qu'il a un impact sur l'aspect sportif et sur la force de l'équipe. Partout où il est passé, le classement Elo des équipe a progressé. Cependant, il reste à voir s'il peut franchir le plafond des 1900 points Elo de manière durable. Ceci est impératif pour revenir aux premiers plans de la C1.

     

    • J’aime 8
    • Hein ?! 2
    • Wouah 1
    • Goaaal 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    On en apprend tout les jours ! 
    Superbes explications, c’est très intéressant à lire. 👏🏻

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour l'article @alex_j ! Vraiment interessant.

    Si j'ai bien compris, cet article montre et confirme surtout que nous sommes sur la voie de la redemption avec Sunning...

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Kart : oui, tu peux le voir comme ça. L'autre effet Kisscool était de tordre le cou aux indices UEFA 😉 Le Elo est une métrique performante et fiable qui est de plus en plus utilisé: finance, paris en ligne... Ceci vient en partie du fait que de forts joueurs d'échecs travaillant pour la finance (Joël Lautier, par exemple) ont diffusé ce système. Donc, nous sommes bien sur la bonne voie... mais il faut confirmer ce soir! Un fort Elo sans trophée, c'est comme une soupe sans sel... ou Man City 😛

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles