Aller au contenu
  • Victor Newman

    Conférence de présentation officielle d’Antonio Conte

    C’est le Jour J à la Viale Della Liberazione, Antonio Conte est officiellement présenté comme le nouvel entraîneur de l’Inter. On retrouve à ses côtés, son  "complice" de toujours, Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué de l’Inter.

     

    Discours de Marotta

    image.png

     

    "Je tiens à rappeler avec fierté un résultat important, la sortie du Settlement Agreement, ce qui est de bon augure pour l’avenir. Le mérite en revient à la propriété et à son management, à des personnes telles qu’Antonello et Ausilio."

    "Il existe pour nous deux grands droits : le premier est de choisir les hommes qui correspondront au projet, le second est de choisir les valeurs. Il suffit de regarder le riche palmarès du club pour que l’on puisse synthétiser trois points : la culture du travail, la culture de la victoire qui a permis d’atteindre de tels résultats. Et le troisième point, le sens d’appartenance qui te fait aimer les couleurs et le maillot."

    "Quand je parle d’hommes, je fais référence à celui qui est aussi à mes côtés : Antonio Conte qui est un profil auquel je crois. Quel est le pourcentage d’importance de l’entraîneur dans une équipe de football ? Sincèrement, je ne le sais pas encore aujourd’hui, mais je retiens que la figure de l’entraîneur est fondamentale en vue de voir un professionnel tout donner."

    "Je connais bien Antonio Conte et nous devons tenir compte des succès qu’il a connu sous toutes ses formes. Il dispose lui aussi des valeurs que j’ai illustré et je souhaite qu’elles s’élargissent à l’ensemble de tous les acteurs du club. C’est ainsi que nous pourrons obtenir de bons résultats en conformité avec le Blason, l’histoire du club."

     

    Les premiers mots d’Antonio Conte

    image.png

     

    Pourquoi avoir choisi l’Inter ? Pouvez-vous gagner immédiatement ?

    "C’était simple de choisir l’Inter, nous nous sommes trouvés à avoir la même vision des choses lors de mes échanges avec la Direction et le Président. Je sais que nous avons connu un parcours semé d’embûches, mais nous avons la même vision, la même ambition. La présence de Marotta a été une incitation, il connait mes qualités, mes défauts, il sait aussi pour quel raison j’ai choisi un Club de grande tradition, l’un des plus important au Monde."

    "Je ne m’impose aucune limite, surtout en début de saison, pour ne pas donner d’alibis aux autres. Je sais que ces dernières années, un écart s’est créé par rapport à la Juve, le Napoli a aussi fait du très bon travail, nous devrons donner le meilleur de nous, tout ce que nous avons. Nous verrons ce qu’il se passera en fin de saison."

     

    Marotta, pourquoi avoir choisi Conte ?

    "L’idée a été partagée avec Ausilio, ensuite avec Antonello et avec le Président, il m’est venu à l’esprit car il dispose d’un profil bien à lui, je n’ai jamais contacté d’autres entraîneurs. Nous avons acté le tout rapidement et avons établi un programme innovant et très ambitieux en rapport aux valeurs du club."

     

    Le Mercato ?

    "Les travaux sont en cours. Je remercie Piero Ausilio pour le travail qu’il réalise, nous travaillons côte à côte pour construire une équipe compétitive. La Direction d’un club de football a aussi l’obligation d’avoir son mot a dire dans la construction d’une équipe forte, tout en respectant l’équilibre financier."

    "Nous sommes encore en phase de construction, nous ne devons pas vouloir aller trop vite car se précipiter serait de très mauvais augure. Les objectifs que nous nous sommes fixés sont très importants."

     

    Conte, vous sentez-vous comme le Top Player de l’Inter ?

    "Je remercie le Directeur pour cette présentation, je pense que les top players, je devrais les avoir sur le terrain. Je pense que l’Inter a une bonne base de départ, je dois pouvoir y construire quelque chose d’important. Je sais qu’il repose sur moi une grande responsabilité, je la ressens, dans mes rapports avec ceux qui m’ont choisi, et je suis prêt à prendre mes responsabilités et à les partager avec mes joueurs."

    "Ici, nous sommes dans une période d’éclaircissement, nous devons parler peu et travailler énormément. J’aime rappeler qu’il faut y aller tête basse et pédaler, cela doit être notre moteur. Nous devrons nous montrer braves, féroces et concentré sur notre objectif : avoir de la stabilité et apporter de la stabilité. Si nous voulons faire une saison en tant que protagoniste, nous aurons besoin de ces caractéristiques. Il faut se montrer féroce, avoir une grande envie de travailler, se remettre en question. Nous aurons l’obligation de ressortir du terrain, le dimanche, avec ce fameux maillot rempli de transpiration, c’est ce que j’attends de chaque joueur."

     

    410645-873.jpg

     

    Marotta, pourquoi Icardi et Nainggolan ne rentrent plus dans le projet sportif ?

    "Lorsque l’on défini un projet, il y a lieu d’identifier les profils nécessaires pour le réaliser. Ce n’est pas correct de rentrer dans le détail, nous avons décidé ainsi et nous sommes arrivés à cette difficile conclusion. Je suis une personne de grande expérience, nous ne sommes pas des novices. Il ne faut pas imaginer que l’on veuille dévaloriser notre propre patrimoine, mais nous avons fait ces choix en faisant preuve d’un grand courage. Nous avons décidé d’agir ainsi, de façon homogène, sans manquer de respect aux professionnels. Ils vont s’entraîner avec nous, ils auront des droits et devoirs à respecter."

     

    Icardi à la Juve ?

    "Pour le moment, je l’exclu, il n’y a pas de conditions pour le permettre. Il est important de trouver une équipe qui répondra aux exigences du joueur. Pour l’instant, je ne vois même pas l’ombre de la Juve."

     

    Pour Conte : Qu’est-ce qui peut réduire cet écart ?

    "Je n’ai pas la présomption de pouvoir apporter dix points en plus à mon équipe. Nous allons travailler afin d’être un groupe unique et arriver à réaliser dix, vingt, voir plus de points comparé aux derniers championnats. Ce qui compte pour moi, c’est de pouvoir montrer le chemin, je devrai être très attentif sur le fait que les joueurs devront emprunter la bonne route."

    "Ce sera un chemin d’endurance, de sacrifice, les joueurs devront le suivre s’ils ont l’ambition ou s’ils pensent être des gagnants. Si quelqu’un n’a pas ce type d’ambition, ou qu’il snobe la victoire, il est juste que, d’une façon très honnête, il se retire. Je vais devoir être très clair et bien indiquer le chemin à suivre. Je suis très confiant envers notre noyau, je suis convaincu qu’ensemble, nous pourrons construire quelque chose d’important."

    "Ce ne sera pas facile, car il y aura tellement de travail, mais nous devrons être content de suer et de travailler pour atteindre l’excellence. Pour moi c’est une très belle aventure, je suis très touché car je reprends, après une année d’inactivé dans un grand club historique, avec tant de titres. Les trophées doivent être une source de motivation pour nous."

     

    image.png

     

    Pour Marotta, avez-vous l’intention de rentrer dans la dernière ligne droite pour Barella ?

    "J’estime et je respecte Giulini et Petrachi, même si nous ne sommes pas parfaitement d’ accord. C’est normal que le club vendeur ait le droit d’établir son propre prix, mais de mon côté, je réalise également mes propres évaluations. On parle d’une dynamique normal en période de mercato, il faut faire preuve de patience."


    Pour Conte, gagner avec l’Inter du premier coup sera-t ’il plus difficile comparé à vos précédentes expériences ?

    "J’ai déjà dit qu’il me suffisait d’avoir 1% de chance de gagner, j’aime travailler dans ces conditions. Je répète aussi le concept selon lequel une équipe a suivi son chemin depuis huit ans, sans oublier le Napoli, qui au fil des ans a fait ses preuves. Nous devons être capable de construire quelque chose d’important sans que cela ne prenne trop de temps."

    "En Italie, il y a eu cette situation : l’Inter s’est qualifiée deux fois de suite en Ligue des Champions à l’ultime journée, personne n’est  magicien pour dire ce qu’il va se passer, je peux vous dire que nous allons énormément travailler, bien et mieux que les autres car nous avons l’objectif de réduire cet écart le plus tôt possible."

    "L’écart existe mais il ne doit pas servir d’alibi ou une sorte de chose qui nous ferait rendre les armes. Dans mes expériences passées, la Juve venait de terminer deux fois à la septième place et j’ai remporter immédiatement le titre, avec Chelsea, il était dixième et j’ai remporté le Championnat, et avec l’Italie, nous sommes sortis uniquement face à l’Allemagne, Championne du monde. Rien n’est impossible, mais il y a énormément de travail, sur le mercato, sur le terrain, sur le mental."

     

    Pour Marotta, quelle est votre stratégie sur Dzeko ?

    "Nous sommes face à une partie de dupe où le vendeur veut se montrer plus doué que l’acheteur. Je ne nie pas que c’est un objectif, le joueur a marqué son accord, mais il y a un respect envers le club qui le détient et je dois agir de façon raisonnée. Nous sommes dans une phase d’interrogation."

     

    Pour Conte, voyez-vous une situation similaire avec votre première année à la Juve ?

    "Je ne pense pas qu’il soit opportun de faire des comparaisons avec le passé, car il y a toujours des situations qui différent. Dès demain, nous allons commencer à travailler et ce sera important pour moi d’avoir un contact au quotidien avec les joueurs, de réceptionner et de transférer les bonnes sensations."

    "Nous partons d’une bonne base, nous connaissons les points sur lesquels nous devons travailler pour chercher à nous améliorer en éliminant les problèmes précédents et en ajoutant les profils, que je pense adaptés, à notre cause. Je pense que la base est l’équipe, faire des prévisions est difficile."

     

    La ligue des Champions ?

    "Nous devrons faire le maximum dans chaque compétitions où nous serons présents, nous devrons donner le maximum en sachant que rien n’est impossible. Je sais que nous avons fait face à d’importantes difficultés, mais nous devrons travailler avec le désir de faire quelque chose d’extraordinaire. Pour le faire, j’aurais besoin de bons joueurs, mais par-dessus tout d’hommes extraordinaires et c’est ce que nous recherchons."

     

    Pour Marotta, comment comptez-vous gérer Icardi s’il reste à l’Inter ?

    "Nous en parlerons éventuellement à la fin du Mercato. Aujourd’hui, nous avons besoin d’être optimiste et de penser différemment."

     

    image.png

     

    Pour Conte, quel objectif vous êtes-vous fixé d’ici à 2022 ?

    "Celui de construire quelque chose d’important. De poser les bases pour redevenir compétitif et replacer l’Inter à la place qu’elle mérite et qu’elle a connu il y a quelques années. Il faudra tant travailler, pour qu’en fin de contrat, il y ait un héritage important."

     

    Pour Marotta, avec Conte, vous avez gagné la seconde saison avec la Juve, que peut-il arriver avec l’Inter à présent ?

    "J’espère que l’issue sera la même."

     

    Pour Conte, avez-vous l’intention de sermonner les journalistes, comme vous l’aviez déjà fait en Italie ?

    "J’ai arrêté lorsque j’ai vu que quelqu’un essayait de me surclasser en termes d’idées footballistiques... il sourit. Ce sont des situations très différentes, je veux impliquer tout le monde, faire comprendre à tous sur quel chemin je souhaite aller. Je reste agréablement surpris, je ne m’attendais pas à faire face à des personnes aussi bien préparées. Un cuisinier ne révèle jamais sa propre recette. Je vais essayer d’en faire venir derrière mes fourneaux en espérant qu’ils ne comprendront pas grand choses. La situation est différente ici."

     

    Pour Marotta, qu’est ce qui a donné le plus de satisfaction à l’Inter et sur quoi devez-vous travailler ?

    "J’ai rejoint l’ancienne Direction pour tenter d’y apporter des améliorations et d’élever le niveau, le tout en misant avant tout sur les qualités humaines. Je crois qu’aujourd’hui, qu’il est très important de transmettre cette mentalité de gagnant, non seulement aux composantes techniques, mais également à tous ceux qui y font face. C’est la fonction la plus importante. Avec Antonello, nous avons décidé d’opter pour des personnalités qui définissent un projet conquérant. Je suis très heureux des choix que le Club et le Président m’ont autorisé à réaliser."

     

    image.png

     

    Pour Conte, à quel accueil vous attendez-vous à Turin ?

    "Ce sera très certainement une partie extrêmement importante, nous irons défier les tenants du titre depuis huit ans, pour moi, il s’agira de deux matchs importants, même si bien entendu, ce ne seront pas les seuls. Dans la globalité de la situation, nous devrons être ambitieux, ne pas nous focaliser que sur ces deux matchs. Je serais surement touché, vous connaissez bien mon passé et je n’ai pas envie de m’y attarder ici. Il y aura des émotions, je sais très bien que je serai un adversaire et je sais que la Juventus sera un adversaire pour moi, je devrais être prêt au combat et chercher à prendre le meilleur sur l’autre."

     

    Conte, Perisic pourrait-il être forcé de s’adapter à un poste composé de plus de sacrifices ?

    "Eto’o était un attaquant, mais il a également compris l’idée qui lui était proposée et il s’est sacrifié en faveur de l’équipe. C’est une comparaison très appropriée au niveau du sacrifice. Je cherche de la disponibilité de la part de mes joueurs, je cherche des joueurs qui pensent avec un "Nous" et pas avec un "Moi". Je vais avoir le temps de les connaitre et d’établir un parcours. Le mercato dure jusqu’à début septembre, je demanderai à tous de faire preuve de disponibilité. Je veux des gens qui pensent avec le Nous. Si quelqu’un n’est pas sur la même longueur d’onde que moi, comme mon ami l’a dit précédemment, il faudra faire des choix."

     

    Conte, quel type de jeu comptez-vous pratiquer ?

    "Il est juste de souligner le mérite de Spalletti durant ses deux saisons à l’Inter. Il lui avait été demandé de retrouver la Ligue des Champions, il y est parvenu et il me laisse avec une bonne base. Je tiens à le remercier pour tout le travail abattu, je le remercie lui et les joueurs qui cette année me permettent de disputer la Ligue des Champions et non l’Europa League."

    "L’objectif est d’avoir une meilleure stabilité, et de parvenir à être plus régulier. L’Inter s’est qualifié deux saisons de suite à la dernière journée, nous devons relever la barre et observer ceux qui nous devancent et trouver comment colmater cet écart."

    "Le jeu que je veux pratiquer est celui qui permettra de transmettre de la passion, de rendre heureux les tifosis, en respectant l’Inter. Nous devrons travailler énormément sur l’aspect tactique pour donner une identité à l’Inter, avoir une propre marque de fabrique. Je veux rendre fier nos tifosi, je tiens beaucoup à cela et c’est normal de travailler énormément envers ceux qui font des sacrifices pour venir jusqu’au stade, c’est normal de vouloir les voir fier de l’équipe, au-delà des résultats."

     

    Conte, quel système de jeu comptez-vous adopter ?

    "Tant de fois j’avais en tête de partir avec une idée préconçue et j’ai changé en découvrant les caractéristiques de mes joueurs. Ce qui est évident aux yeux de tous, c’est que la force de l’Inter est son rempart défensif et je ne me réfère pas uniquement aux nouveaux recrutements."

    "Nous allons très certainement partir sur une défense à trois, j’ai des joueurs fort dans ce secteur, mais je verrais en fonction des situations, des adversaires à affronter, je ne suis pas dogmatique sur cela. L’important est d’avoir des principes et d’avoir l’envie d’y tenir : Je veux un football pro-positif et de grande intensité."

     

    66264064_2358711324456071_6380833101198655488_n-630x415.jpg

     

    Lautaro ?

    "Il est fort, il a fait une bonne saison l’année passée, il a fait une belle Copa America, je suis impatient de le rencontrer, de connaitre ses qualités et de l’aider à s’améliorer."

     

    Marotta, l’idée Conte trouve-t ’elle son origine dans le Cas Icardi ?

    "Absolument pas, c’était un partage d’idée, traduite dans une approche, dans une transaction et une définition commune pour le Club pour un seul motif : Il était le meilleur profil pour incarner nos exigences."

     

    Conte, est-ce votre défi le plus difficile ? Dire non à Icardi et à Nainggolan pour raisons techniques ?

    "C’est une grande aventure. Difficile, mais en même temps très intrigante. Chacun de vous vit sa vie pour attendre ce genre de défi, avec un taux de difficultés important au début. Je vis pour cela, je m’en nourri, c’est difficile pour moi, mais en même temps, c’est quelque chose de si fascinant. Il m’est possible de construire quelque chose d’important avec la Direction, le Président. Ce n’est pas le défi le plus difficile pour moi, mais l’un des plus durs."

    "Pour Icardi et Nainggolan, le club a eu le temps nécessaire pour évaluer la situation du mieux possible, pour prendre sa décision et agir en conséquence. Je suis en totale adéquation avec la volonté du club, nous ne devons former qu’un."

     

    Marotta, souhaitez-vous toujours l’échange Dybala-Icardi ?

    "C’est une utopie actuellement. Je connais la valeur de Dybala, tout est possible, et je reste à la fenêtre pour voir ce qu’il se passe."

     

    image.png

     

    Conte, que manque-t ’il en Italie, que pouvez-vous apporter de votre expérience en Premier League ?

    "Le Calcio va dans la bonne direction, en investissant dans les infrastructures et en travaillant au niveau du marketing. Ils ont été bon pour transformer la Premier League, pour en faire le championnat le plus ambitieux, celui qui rapporte le plus d’argent. Ils ont uni force économique et compétences techniques. Aujourd’hui, ils font peur, c’est peu dire, je pense tout de même que nous allons, en Italie, dans la bonne direction."

     

    Conte, la tête, le cœur, les jambes, un autre élément à ajouter ?

    "La passion pour ce sport, que j’estime perdue dernièrement. Nous avons besoin d’être plus passionné et de le prouver quotidiennement."

     

    En cette fin de conférence de presse, Marotta a repris la parole : "C’est opportun de souhaiter, de façon officielle, un bon retour à Lele Oriali qui est présent aujourd’hui, nous sommes tous fier des choix que nous avons réalisé."

     

     

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 8
    • ;-) 1
    • Goaaal 3


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    Orche

    Posté(e) (modifié)

    Si quelqu’un n’est pas sur la même longueur d’onde que moi, comme mon ami l’a dit précédemment, il faudra faire des choix.

    Put*** ce que c'est bon de lire cela! Loin les cassos et les flemmards! 

    Edit: Merci pour la traduction

    Modifié par Orche
    • J’aime 3
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    il y a 4 minutes, Orche a dit :

    Si quelqu’un n’est pas sur la même longueur d’onde que moi, comme mon ami l’a dit précédemment, il faudra faire des choix.

    Put*** ce que c'est bon de lire cela! Loin les cassos et les flemmards! 

    J'espère qu'on va le blaser quand même :bigrin:

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 2 minutes, Megabass a dit :

    J'espère qu'on va le blaser quand même :bigrin:

     

    Avec ton portugais de  35 ans !? Il est tellement vieux qu'il pourrait intéresser notre direction sportive ;)  

    • Haha 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 4 minutes, Orche a dit :

    Avec ton portugais de  35 ans !? Il est tellement vieux qu'il pourrait intéresser notre direction sportive ;)  

    T'as vraiment du mal avec le portugais :bigrin:

     

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Voilà tout a été dit, merci pour la trad.

    Marotta qui répond comme s'il lisait ce qui se dit dans nos Topics ou comme s'il avait anticipé et prévu tout ça. La direction sait ce qu'elle fait je suis impatient de voir ce que va donner tout ça.

    • J’aime 4

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il compare Perisic à Eto'o ? 🤣😭

    En plus le camerounais a joué back que contre le Barca au Camp Nou...

    • J’aime 1
    • Haha 2
    • Wouah 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour le gros travail de traduction Tony.

    Entièrement d'accord avec les valeurs qu'a annoncé Marotta au début. Peut être qu'il s'est raté un peu sur le cas Icardi et que Naingollan a essayé de rattraper ses conneries, mais je suis d'accord qu'il faut poser des bases solides comme n'importe quel grand club. S'il faut que Naingollan et Icardi soient vendus à perte, ça ne me dérange pas si ça fait passer un message au reste de l'effectif.

    Il manque plus que Perisic à dégager aussi. Ras le cul qu'il nous chie dessus chaque 6 mois avec ses envies de partir, mais on dirait que Conte n'en pense que du bien et le trouve idéal dans son système. À voir.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Même un dimanche on a droit à une interview pareille,merci les gars grâce à vous on suis l’actualité en temps réel.

    J’ai hâte que le championnat commence,fini les défaites contre Bologne and co,bizarrement je le sent bien ce championnat de cette  année ,ce que Conte dit sur le sens de la victoire c’est exactement ça et surtout le mental,on ne plus compter sur dalbert et compagnie.

    Maintenant au sunning de jouer pour le mercato. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 37 minutes, Megabass a dit :

    T'as vraiment du mal avec le portugais :bigrin:

     

    il est allergique au poil   trop fournis, et a ceux des sourcils taille gazon

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bon je suis content que pas mal soit déjà convaincu après cette présentation. Je vous assure la mentalité a changé. J'aime que les 2 aient rappelé que l'Inter s'est qualifiée 2 fois à la dernière journée!!! J'ai l'impression que beaucoup ont oublié ça ici. Pour certains c'était une victoire mais pour Marotta et Conte c'est juste inconcevable!!! En plus en disant ça il remet la responsabilité aux joueurs (surtout Naigolan et Icardi pour 2018-2019)

    Le gars se met une pression de fou en disant que même si il avait 1% de chance de gagner le championnat qu'il allait travailler de ouf pour ce petit %. Ca change du discours de loser de Spaletti. Croyez-moi qu'en se mettant une pression comme ça en vendant Icardi ry Naigolan pour recruter Lukaku, qu'il sait ce qu'il fait!! Faisons lui confiance. On a suivi Spaletti qui avait dit qu'il espérait mieux faire que la saison passée et qui n'a pas tenu sa promesse avec une vieille 4ème place et des adversaires qui n'étaient même pas à  la hauteur 

     

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Excellente trad, au top :smile:

    Une conférence sans annonces, sans fioritures comme j'aime et comme les deux savent faire. C'est un style que j'aime bien "Laissez-nous faire notre job, on sait ce qu'on fait nous ne sommes pas novices. On fera les comptes à la fin."

     

     

    • J’aime 3
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quel DS ne prétend pas vouloir "l'unité" et "le bien du club" avant celui des individualités ?

    Genre à vous lire c'est la 1ère fois qu'on voit ça chez nous :mdrlol1:. Entre le faire et vouloir y'a un monde, mais je me marre si entre temps on se positionne sur un Vidal par exemple...

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Megabass a dit :

    T'as vraiment du mal avec le portugais :bigrin:

    A une époque c'était le meilleur attaquant du monde. Maintenant il joue à la Juve. :mdrlol1:

    • Haha 3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 8 minutes, steph' a dit :

    Quel DS ne prétend pas vouloir "l'unité" et "le bien du club" avant celui des individualités ?

    Genre à vous lire c'est la 1ère fois qu'on voit ça chez nous :mdrlol1:. Entre le faire et vouloir y'a un monde, mais je me marre si entre temps on se positionne sur un Vidal par exemple...

    Ces derniers jours sont étonnants car d'habitude je suis toujours d'accord avec toi mais là j'ai l'impression en te lisant qu'ilprincipe67 a ton mot de passe  . 😢

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 5 minutes, steph' a dit :

    Quel DS ne prétend pas vouloir "l'unité" et "le bien du club" avant celui des individualités ?

    Genre à vous lire c'est la 1ère fois qu'on voit ça chez nous :mdrlol1:. Entre le faire et vouloir y'a un monde, mais je me marre si entre temps on se positionne sur un Vidal par exemple...

    C'est tellement ça, c'est pas comme si ils se pointaient en avouant qu'ils sont entrain de galerer sur quelques dossiers et qu'on va y' aller au culot etc...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Orche

    J'ai l'impression que beaucoup de tifosi se laissent facilement emporter par le fameux respect qui est du au club de la part des joueurs, et qu'ils attendaient la première occasion de voir la direction créer un effet de choc pour laisser éclater leur joie.

    Icardi je me suis déjà exprimé dessus, c'est dehors, peu importe le montant, peu importe la destination (évidemment plus on tire de €€€ de lui mieux c'est).

    Nainggolan je vais chialer mais je me fais une raison, lui aussi partira.

    Mais à un moment c'est bien de penser sportif aussi et de mettre de côté la fameuse "institution" : des mecs au niveau absolument horrible comme Perisic c'est AUSSI dehors hein ! Je veux pas entendre à quel point il s'est sacrifié pour l'équipe avec ses allers-retours attaque défense (déjà il le fait parce qu'il en est capable d'un point de vue purement physique) : je n'ai pas rêvé, j'ai bien vu cet enfoiré empêcher Politano de célébrer un but à la façon d'Icardi, je l'ai vu jouer les petits chefs à d'autre occasion. Que personne ne vienne me dire que Perisic c'est pas un élément qui a l'air de nuire au club. Si on vire Icardi et Nainggolan pour ça, alors y'a pas de raisons pour que le croate reste une journée de plus que ces 2 là à l'Inter. Pourtant bizarrement on dirait bien qu'on en prend la direction.

    Et je ne parlerai même pas des pires cancres du club comme Candreva et Vecino. Il paraît qu'on veut 11 chiens de guerre sur le terrain mais moi je me contenterais largement de 11 footballeurs... tout court.

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    il y a 5 minutes, steph' a dit :

    Mais à un moment c'est bien de penser sportif aussi et de mettre de côté la fameuse "institution" : des mecs au niveau absolument horrible comme Perisic c'est AUSSI dehors hein ! Je veux pas entendre à quel point il s'est sacrifié pour l'équipe avec ses allers-retours attaque défense (déjà il le fait parce qu'il en est capable d'un point de vue purement physique) : je n'ai pas rêvé, j'ai bien vu cet enfoiré empêcher Politano de célébrer un but à la façon d'Icardi, je l'ai vu jouer les petits chefs à d'autre occasion. Que personne ne vienne me dire que Perisic c'est pas un élément qui a l'air de nuire au club. Si on vire Icardi et Nainggolan pour ça, alors y'a pas de raisons pour que le croate reste une journée de plus que ces 2 là à l'Inter. Pourtant bizarrement on dirait bien qu'on en prend la direction.

    Et je ne parlerai même pas des pires cancres du club comme Candreva et Vecino. Il paraît qu'on veut 11 chiens de guerre sur le terrain mais moi je me contenterais largement de 11 footballeurs... tout court.

    Je te comprends . Il semblerait qu'ils veuillent envoyer un message fort en faisant un exemple avec Icardi et Naingolan.  Donc il semble évident que s'ils virent ces deux là de cette façon,  ils ne vont pas hésiter avec des Centrisic, Centreva et Vecino la poule sans tête.  J'ai mis cette phrase de Conte dans mon post plus haut parce que cela résume bien ce que je veux dire:

    Si quelqu’un n’est pas sur la même longueur d’onde que moi, comme mon ami l’a dit précédemment, il faudra faire des choix.

    Soyons patients, attendons pour voir. A mon humble avis ils ne veulent pas forcément des chiens de guerres, mais ils ne veulent surtout pas de cassos, flemmards ou autres bras cassés que tu cites si bien.

    Force à toi. 💪

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @steph' je peux comprendre ton désarroi pour Perisic, mais le croate c'est plus son Niveau qui te gêne, hors question niveau on en a un paquet qui doive partir. On n'a pas les moyens de mettre tout le monde dehors et de trouver son remplaçant. En plus on doit voir si il peut assumer ce rôle du flanc gauche!! Et si je me souviens bien la poufiasse elle a balancé sur brozo et Perisic au mois de décembre, comment lui reprocher de vouloir un transfert quand le mari gardait le brassard, et que sa poufiasse montrait ses seins à la télé? Tout est vite rentré dans l'ordre par la suite!! Pendant ce temps Naigolan fumait ses pétards sur Instagram... peu professionnel tout ça... Perisic sur le terrain était un fantôme pendant 6 mois mais que dire de Candreva? Et Icardi? Il a fait des matchs avec 2 ballons touchés, y en a même eu un où il n'a pas tiré et touché le ballon une seule fois!!! Qu'on les transfert tous les 2 au club Med ça leur fera des vacances 

    Je rajouterai, les cas Naigolan et Icardi me font un peu penser aux caprices de Maria Carrey de Neymar. Genre ils pensent que parcequ'il sint les stars ils ont je droit de tout!!! L'Inter a une histoire et une âme au contraire de Paris. On s'en fout de qui tu es car nous c'est l'Inter!!! Après toi y aura quelqu'un d'autre basta! Tout le monde le dit, lorsque le QSG agira ainsi ils pourront jouer la finale mais tant qu'ils laisseront les joueurs au-dessus du club, bah ils se casseront les dents!! 

    T'as déjà entendu ce que fait Guardiola avec ses joueurs? Check Nasri sur canal! Mais regarde personne ne fait de foin avec lui. Il n'a pas hésité à jarter R10 et Deco à l'époque!! Une folie à l'époque!!! 

    Vous vous croyez meilleur que nos dirigeants, autant quand Thoir et ses potes étaient là ok, mais vous mettre au-dessus de Conte et Marotta qui officie depuis 1974... là j'ai un doute!! Je ne me pointerait jamais devant Warren Buffet ou Rotschild en leur disant que je suis meilleur trader qu'eux sans les avoir vu à l'œuvre et ce peu importe leur manière de trader!! Je me dirai au contraire il doit avoir un plan derrière la tête, je le laisse faire et on verra le résultat 

    Modifié par Gmoney

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'après moi le message a été fort et clair, maintenant à la direction de mettre les "hors projet" dehors puis de recruter 4-5-6 joueurs. 

    Disons qu'on vire Valero, Dalbert, Joao Mario, Icardi, Ninja, éventuellement Miranda apparemment. Et pour remplacer tout ce monde on est sur Lukaku, Dzeko, Barella, la conservation de Bastoni et peut être un mister X soit en attaque soit au milieu.

    Faut pas oublier qu'on compte peut être sur Sensi et Agoumé sans oublier Gaglia et Vecino... Ça fait 4 joueurs pour un poste peut être que d'après Conte ça suffit pas besoin de plus au milieu. Même si on kifferait tous un SMS, Van de Beek ou Rakitic. 

    Wait and see ! Peut être des surprises ! 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J’aime beaucoup cette sorte de confiance, voire d’arrogance chez Conte.

    Il sait qu’il est vraiment attendu cette saison et il s’en cache pas, c’est limite un « vous verrez que je vais meme triompher ici ».

    Hate de voir ca en tout cas.

     

    Modifié par Anti_Juventino

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Marotta et sa nouvelle équipe vont donner une mentalité "Rube" à l'Inter. C'est maintenant officiel et revendiqué. Je ne sais pas si ça vous satisfait, ni même si ça plait aux vrais supporters de l'Inter ? 

    Ce que je veux dire c'est que l'Inter à cette réputation d' "éternel looser" avec ce que ça apporte de négatif mais aussi et surtout de positif et romantique en en savourant d'autant plus la victoire et je sais de quoi je parle. Et là on va partir à l'opposé avec la mentalité gendarmerie nationale, vous en pensez quoi ?

    Modifié par Zeman des landes
    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...