Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • gladis32
    gladis32

    Fiorentina 1-2 Inter : Lukaku au bout de la prolongation

    Petit aparté Coppa Italia avec ce match à Florence où Antonio Conte a fait tourner. Il place Eriksen en 6 à la Brozovic, Sensi devait démarrer mais il s'est blessé lors de l'échauffement donc Vidal revient titulaire. Il aligne une défense à trois Skriniar-Ranocchia-Kolarov.

     

    Vidal.JPG.fa18a31c1de8926ef8376eb69d3fa121.JPGAutant vous dire qu'en première mi-temps il ne s'est pas passé grand chose. Il a fallu attendre la 37' pour avoir le premier tir cadré de la partie. Eriksen porte le ballon et n'est pas attaqué, il tente donc sa chance de loin. Son tir est mal repoussé des deux poings par Terracciano. Sanchez, qui a bien suivi, arrive à placer un plat du pied qui vient heurter le poteau. Mais pendant ce temps le gardien florentin vient faucher le chilien dans l'action. Après visionnage l'arbitre désigne logiquement le point de pénalty. Arturo Vidal le transforme ras de terre plein centre (0-1).

    De suite dans l'engagement, la Fio part à l'offensive et Kouamé se présente face à Skriniar. Le slovaque reprend le ballon manière régulière mais l'arbitre Massa siffle pénalty. Après vérification vidéo, il se rend compte de son erreur et revient sur sa décision. Fin de la première mi-temps.

     

    La reprise commence par une énorme occasion ratée de Lautaro. Perisic récupère un bon ballon et centre pour l'argentin qui, à 7m de la cage, contrôle poitrine et envoie sa frappe enchainée à côté du cadre. Prandelli sent que son équipe perd pied et réagit avec un double changement (52'). Les résultats viennent après quelques minutes de possession totale. Après un gros cafouillage dans notre défense entre Ranocchia et Gagliardini, Kolarov relance plein axe. La balle arrive sur Kouamé tout seul à l'entrée de la surface. Il prend le temps et frappe fort au but. Le premier tir cadré de la Fiorentina est aussi leur premier but du jour (1-1 57').

    Alors que Perisic et Lautaro tentent de scorer, Conte fait entrer Lukaku et Hakimi à la 69'. Réaction positive dans l'immédiat puisque les deux combinent bien et le marocain est tout proche de trouver le cadre. Quelques temps après, Alexis Sanchez manque de manière folle la cage après un centre de Perisic. Les dix dernières minutes sont pour nos adversaires, avec un bel arrêt de Handanovic sur un missile de Bonaventura, et surtout Hakimi qui vient sauver les meubles sur un excellent retour défensif suite à une perte de balle d'Eriksen. L'arbitre siffle au bout des 90 minutes. Dans ce contexte de calendrier ultra condensé, nous pourrions croire que la séance de tirs au but viendrait directement mais non, les prolongations sont toujours en place...

     

    Sanchez.JPG.6f680537982dd507e4387e195cce6e90.JPG

     

    Ça recommence avec un Perisic toujours aussi virevoltant qui voit son centre dévié sur la barre transversale. Vient ensuite un enchainement d'occasions franches où Terracciano est à chaque fois sur la trajectoire. D'abord sur la tête de Sanchez (102'), puis le tir enroulé d'Eriksen (105') et enfin sur la tête à bout portant de Lukaku à la 116'. La séance fatidique approche à grand pas mais la délivrance arrive à une minute de la fin. Barella seul côté droit centre parfaitement pour Lukaku totalement isolé dans la surface. Il ne se fait pas prier pour aligner d'un coup de crâne puissant qui ne laisse aucune chance au portier adverse (1-2).

     

    Direction les quarts de finale fin du mois normalement, avec une belle confrontation contre les cousins de l'AC Milan. Mais en attendant c'est la Juventus qui se pointe ce dimanche en championnat. Eux aussi ont dû passer par une prolongation pour venir à bout du Genoa. Espérons que tous seront physiquement prêts pour nous offrir un beau derby d'Italia.

     

     

    Fiche du match

     


    Fiorentina 1-2 (a.p) Inter

    Buts: 40' Vidal sur pénalty 119' Lukaku - 57' Kouamé

    Fiorentina: Terracciano ; Milenkovic, Martinez Quarta, Igor ; Caceres (Venuti 53'), Castrovilli, Amrabat, Biraghi ; Bonaventura, Eysseric (Vlahovic 52') ; Kouame (Callejon 97')
    Remplaçants: Brancolini, Dragowski, Borja Valero, Duncan, Vlahovic, Pezzella, Venuti, Barreca, Montiel, Krastev, Dalle Mura, Callejon
    Coach: Cesare Prandelli

    Inter: Handanovic ; Skriniar (de Vrij 61'), Ranocchia, Kolarov ; Young (Hakimi 69'), Gagliardini (Barella 81'), Eriksen, Vidal (Brozovic 94'), Perisic ; Sanchez, Lautaro (Lukaku 69')
    Remplaçants: Padelli, Radu, Hakimi, de Vrij, Lukaku, Sensi, Barella, Brozovic, Bastoni
    Coach: Antonio Conte

    Avertis: Eysseric, Bonaventura, Kouamé, Igor Julio - Skriniar, Eriksen, Vidal, Ranocchia, Hakimi, Sanchez, Lukaku

    Arbitre: Massa

    Var: Aureliano

     

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    N’empêche je me dis un truc.

    Si à tous nos match, on avait marqué un but, juste un, parmi touuuutes les actions qu’on croque, et dieu sait qu’il y en a:

    - On aurait 10points de plus et serait largement leader.
    - On serait invaincu
    - On aurait tué 5matchs au lieu de se chier dessus à 1but d’écart.
    - On serait 1er de notre groupe de C1, largement qualifié.


    Attention, je ne parle pas d’une fabulation hein. On garde notre défense perméable, on garde notre milieu invisible, on encaisse toujours autant, on ne tire toujours pas de loin, Vidal dégomme toujours autant de projecteurs, et on croque toujours plein d’occasions par match.

    Je parle juste d’en rentrer un parmi tous les loupés. Parmi les fameux tirs sur le stadiers alors que nos attaquants sont à moins de 6m (Perisic, Lautaro, Sanchez), les fameuses têtes qu’on n’est pas foutu de piquer (Lautaro plusieurs fois, Lukaku, Skriniar), les fameux tirs au centre sur le gardien (Lukaku, Sanchez, Lautaro), les fameux tirs dans le défenseur au point de Penalty,... Allez, je suis fair-play, je ne compte même pas les frappes trop croisées ni les reprises, juste les réelles cagades de nos attaquants.

    Et bien cette réflexion m’a fait mal au zgeg, mais je me dis qu’on aborderait nos matchs totalement différemment, le club serait « Da Scudetto » et beaucoup de nos défauts seraient masqués. Ça tient à peu de chose, mais à chaque match on se crée les occasions qu’il faut, c’est juste qu’on est incapables d’être cyniques et efficaces. C’est tellement dommage...

    • J’aime 4
    • Goaaal 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Sylar

    Posté(e) (modifié)

    Il y a 3 heures, QG1989 a dit :

    et beaucoup de nos défauts seraient masqués...

    Masqués, c’est bien ça, masqués.......

    Comme une sorte de trompe l’œil quoi, l’arbre qui cache la forêt....

    Le problème serait malheureusement le même mais on y prêterait moins ou pas attention, mais serait là quand même, ça reste un problème de fond à régler 

     

    Meme si ça me déplairait pas,mais on ne bâti pas là dessus mais sur des bases solides et des certitudes sur les capacités des joueurs et de la capacité de l’entraîneur à extraire le meilleur du groupe et des individualités 

    Modifié par Sylar

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles