Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    Inter/Newcastle/PIF: Les règles de la Multipropriété selon l’Uefa

    En effet, que va-t’il se produire, si comme les informations tendent à le confirmer:  L’Inter est acquise par le Public Investment Fund (PIF), le Fonds d’Investissements du Royaume d’Arabie Saoudite ? En effet, l’Inter deviendrait la “Grande soeur" de Newcastle.

     

    Calcio&Finanza s’est penché sur un sujet déjà anticipé depuis bien longtemps par l’Uefa:

    EvinbL6XcAAppfL.jpg.a4bfb811d3bf38457e18bb743397e8db.jpg

     

    La règle est connue de tous et est très claire: L’UEFA n’accepte pas la multipropriété dans ses propres compétitions.

     

    Quid si les deux équipes disputent la même compétition ?

    En effet, cette condition doit être analysée et assurée étant donnée que si l’Inter passe entre les mains des saoudiens, Newcastle, tôt ou tard finira par gravir les échelons à coup de campagne de recrutement, en Premier League. Un jour, le club parviendra donc à se placer dans la hiérarchie lui offrant l’accès à une Ligue des Champions retrouvée depuis quatre années consécutives  par les Nerazzurri

     

    Article 5 - Regulations of the UEFA Champions League

    uefa_super_cup_uefa_champions_league_trophy_uefa_europa_league_trophy.jpeg

     

    Aucun club participant à une compétition interclubs de l'UEFA ne peut directement ou indirectement:

     

    • détenir ou négocier des titres ou des actions de tout autre club participant à une compétition interclubs de l'UEFA ; ou
    • être membre de tout autre club participant à une compétition interclubs de l'UEFA ; ou
    • être impliqué à quelque titre que ce soit dans la gestion, l'administration et/ou les performances sportives de tout autre club participant à une compétition de clubs de l'UEFA ; ou
    • avoir un quelconque pouvoir dans la gestion, l'administration et/ou les performances sportives de tout autre club participant à une compétition interclubs de l'UEFA.

     

    Nul ne peut être simultanément impliqué, directement ou indirectement, à quelque titre que ce soit, dans la gestion, l'administration et/ou les performances sportives de plus d'un club participant à une compétition interclubs de l'UEFA. Aucune personne physique ou morale ne peut avoir le contrôle ou l'influence sur plus d'un club participant à une compétition interclubs de l'UEFA, ce contrôle ou cette influence étant défini dans ce contexte comme suit :

     

    • détenant la majorité des droits de vote des actionnaires ;
    • avoir le droit de nommer ou de révoquer la majorité des membres du conseil d'administration, de gestion ou de surveillance du club ;
    • être actionnaire et contrôler seul la majorité des droits de vote des actionnaires en vertu d'un accord conclu avec d'autres actionnaires du club ; ou
    • être en mesure d'exercer par tout moyen une influence décisive sur le processus décisionnel du club

     

    En vertu de de ces règles, si deux clubs ne remplissent pas "les critères permettant d'assurer l'intégrité de la compétition, seul l'un d'entre eux sera  admis à une compétition de clubs de l'UEFA", selon un ensemble de critères déterminés par l'Association européenne de football elle-même.

     

    Un précédent existe

    045D9C95-A37D-4BCA-8CE2-BC8963540BA0-1024x576 (1).jpeg

     

    En effet, avec la participation des clubs de Leipzig et de Salzbourg à la plus prestigieuse des Coupes d’Europe de l'UEFA, deux clubs contrôlés alors par Red Bull.

    L’enquête approfondie de l'UEFA avait abouti à un verdict positif : les deux clubs ont reçu le feu vert pour participer à la Ligue des champions.

     

    Les raisons étaient les suivantes :

    Selon l'UEFA, l'influence de Red Bull sur Salzbourg avait été considérablement réduite : certaines personnes liées à Red Bull (qui étaient aussi simultanément impliquées dans Leipzig) avaient été écartées du conseil d'administration, tout comme le président du conseil d'administration, qui était lié à Red Bull, qui avait démissionné. En outre, l'accord de sponsorisation entre Salzbourg et Red Bull avait été modifié (avec sommes et des espaces revus à la baisse), de même, il avait été mis fin aux accords de collaboration entre les deux clubs et les différents prêts en cours à l’époque inclus

     

    Selon la Chambre d'investigation de l'Organe de contrôle financier des clubs de l'UEFA, la relation entre Red Bull et Salzburg, suite aux modifications, était devenue une relation de sponsorisation dite standard, établissant ainsi que l'article 5 (concernant l'intégrité des compétitions) n'avait pas été enfreint et admettant les deux clubs à la même compétition.

     

    Gageons que PIF, s’il s’offre l’Inter pour la plus grande joie des Tifosi, aura parfaitement pris connaissance de ce point de règlement et de ce précédent !

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    J'ai du mal à croire qu'ils ne soient pas au courant avant de nous racheter...

    Je suis d'ailleurs curieux de voir comment ça va se passer si on arrive à ce point!

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    à l’instant, Get a dit :

    J'ai du mal à croire qu'ils ne soient pas au courant avant de nous racheter...

    Je suis d'ailleurs curieux de voir comment ça va se passer si on arrive à ce point!

    Bah, on devra avoir une direction et des sponsors différents de Newcastle en gros :nikel: 

    Donc comme les Rosbeef ne veulent pas des sponsors amis, si ça se fait, on peut signer avec les sponsors d'Arabie :bigrin: 

    • Cool 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui, c’est assez facilement contournable à mon avis, le plan serait:

    1- On est racheté par une autre subdivision de la branche « fonds d’investissements » du PiF.

    2- On garde notre organigramme actuel. On mets en propriétaire un autre Mohammad bin quelque chose (différent de Bin Salman)

    3- On prends les sponsors juteux refusés par la 1st league.

    4- On gagne la C1 en regardant Newcastle gagner la C3.

    • Haha 4
    • Cool 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    moi je crois avec le pif. yaura de la magouille  des enveloppes et  tout sera  réglé. epuis en attendant les anglais ils sont relé guable en cemoment donc possible plus en premiere ligue l année prochaine

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On parle de millardaires qui font du business depuis l'âge de 4 ans et l'Europe va leur apprendre les règles 😂😂 On va vous la mettre profond même avec les règles 🤣

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 1 heure, QG1989 a dit :

    Oui, c’est assez facilement contournable à mon avis, le plan serait:

    1- On est racheté par une autre subdivision de la branche « fonds d’investissements » du PiF.

    2- On garde notre organigramme actuel. On mets en propriétaire un autre Mohammad bin quelque chose (différent de Bin Salman)

    3- On prends les sponsors juteux refusés par la 1st league.

    4- On gagne la C1 en regardant Newcastle gagner la C3.

    On met un autre Mohammad quelque chose et puis Pif Paf Pouf le club est dans le positif 😂

    • J’aime 1
    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Victor "Antony" Newman Merci 😉

    Comme je l'imaginais il suffit d'être malin et d'avoir de l'argent pour que ce soit possible.

    Pour ce qui est de la règle, PIF, ou tout du moins leur armé d'avocat d'élite qui gère tout pour eux sont bien au courant ça c'est certain.

    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 2 heures, QG1989 a dit :

    Oui, c’est assez facilement contournable à mon avis, le plan serait:

    1- On est racheté par une autre subdivision de la branche « fonds d’investissements » du PiF.

    2- On garde notre organigramme actuel. On mets en propriétaire un autre Mohammad bin quelque chose (différent de Bin Salman)

    3- On prends les sponsors juteux refusés par la 1st league.

    4- On gagne la C1 en regardant Newcastle gagner la C3.

    On pourrait mettre Mohamed ben disdonc

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 21 heures, QG1989 a dit :

    Oui, c’est assez facilement contournable à mon avis, le plan serait:

    1- On est racheté par une autre subdivision de la branche « fonds d’investissements » du PiF.

    2- On garde notre organigramme actuel. On mets en propriétaire un autre Mohammad bin quelque chose (différent de Bin Salman)

    3- On prends les sponsors juteux refusés par la 1st league.

    4- On gagne la C1 en regardant Newcastle gagner la C3.

    Le dernier point de ta réflexion est légendaire 😂

    • Haha 1
    • Cool 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également