Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman
    Victor "Antony" Newman

    Inzaghi est sur un siège éjectable : Suning ne l’a pas bon, Stankovic favori pour le remplacer !

    En effet, pour Simone Inzaghi l’heure de la révolte doit sonner, du moins au championnat car aligner trois défaites déjà maintenant au compteur fait tache, même si le Bayern de Munich est perçu comme bien trop fort

     

    Révélation de la Gazzetta Dello Sport

    image.png.c769424f2e9c4963ce76fd39a8bcf95e (1).png

     

    "La Propriété s’attend à un changement de cap rapide, car elle est convaincue d’avoir mis à la disposition de l’entraineur le noyau qu’il souhaitait, en le contentant à chaque reprise comme le révèle la confirmation de Milan Skriniar malgré l’instance du Paris-Saint-Germain et à l’acquisition d’Acerbi en dernière minute."

    " Comment dire : Face au Torino, la révolte est chaudement conseillé!."

     

    Dans la ligne de mire pour La Repubblica 

    image.png.9c4eeb07ef9cdde5ca5c8a24f2594c03 (1).png

     

    "Inzaghi est dans l’œil du cyclone, comme cela se passe toujours lors de ce type de situations, ces deux dernières sorties n’ont convaincu personne, aussi bien au niveau des formations initiales que des remplacements en cours de match, sans oublier ses explications en conférence d’après match… L’équipe semble être en retard de préparation physiquement, très en retard même, et la défense est des plus friable, car elle craque dès les premières gouttes des attaques adverses, une situation qui est devenue une constante."

     

    46434752.jpg

     

    La Position de la Direction Italienne

     

    Giuseppe Marotta a tenu à assurer ses arrières, l'entraîneur devient un bon alibi, même bien plus qu’une excuse pour les échecs liée leur cause, à la question "Inzaghi a-t-il encore la confiance du club ?" Il a répondu : "Bien sûr qu'il la conserve, il fait un excellent travail, il sait très bien gérer l'équipe." Ce n’est pas lui qui est donc remis en discussion, mais certains comportements : "Nous sommes l'Inter, nous voulons plus de prudence et de motivation de la part de tout le monde. Ce maillot doit être honoré de la meilleure façon possible, nous avons cette obligation envers les 60.000 personnes qui se présentent au Stadio Giuseppe Meazza :  Nous devons y croire jusqu'au bout, la saison ne fait que commencer, la deuxième étoile est possible''

     

    Redevenir une équipe pour la Rosea

    handanovic.jpg

     

    "Nous devons redevenir une équipe" telle était la phrase symbolique qui a surgit de la discussion, entre les joueurs, Simone Inzaghi et son Staff et la Direction, qui s'est tenue aujourd'hui.: "Toutes les thématiques ont été abordées : Les fractures mentales lors de l’apparition des première difficulté,  la différence de performance globale par rapport à l'année dernière alors que le noyau est inchangé, les attitudes peu constructives de certains joueurs sur le terrain, la condition athlétique."

    Si la Direction s’est exprimée, plusieurs joueurs ont également pris la parole, dont le Capitaine Handanovic et Barella , qui sont parmi les plus expérimentés et qui ont fait leur mea culpa, reconnaissant qu'ils étaient coupables dans cette situation difficile "Ce que nous faisons n'est pas suffisant, nous devons en faire plus, y compris en matière d’entrainement."

    La confrontation a été décrite comme constructive par toutes les parties. Parmi les joueurs, par exemple, certains ont mentionné la condition athlétique, comme s'ils n'avaient pas l'impression que leurs jambes tournaient correctement. Mais les données exposées par le staff technique ont souligné que l'Inter, lors des deux derniers matchs, a couru pourtant bien plus que l'AC Milan et le Bayern: "Si l’Inter courent plus, elle court mais mal…"

     

    Une magie rompue le 22 mai 2022 pour Tuttosport

    fe596d9976ca383028f23c7e1d516675-29213-oooz0000.jpg

     

    "Quelque chose s'est brisé le 22 mai, le jour des larmes sous la Curva Nord pour un Scudetto jeté aux oubliettes. C'est là que la magie qui entourait la première saison de Simone Inzaghi à l'Inter a été briséeL'idée qu'Inzaghi est le principal responsable de la perte du Scudetto est erronée et peu généreuse, mais, ce qui s'est passé lors des premiers matchs de la saison, avec ses mauvais changements à l'Olimpico et ses remplacements tardifs dans le Derby et même avec le Bayern, a fait gonfler la tête de ses détracteurs, en allant même jusqu’à faire chavirer sa propre base de soutien, car ce mercredi et pour la première fois elle n'a rien pardonné à son 'Inter".'

     

    Dejan Stankovic favori à la succession

    712996-21364722-2560-1440.jpg


    "Simone Inzaghi ne risque pas son poste mais, pour les trois matches à venir qui le sépare de la trêve internationale, il devra redresser le niveau de performance de l'équipe, et ce même si le calendrier est parsemé d'embûches avec la réception du Torino au Giuseppe Meazza, et deux déplacement à l’extérieur à Plzen et à Udine."

    "Simone est à la croisée des chemin dans un tournant de la saison qui est déjà important pour les ambitions du club en Serie A où il lui sera vital d’engranger un 6/6 pour rester attaché au "Wagon Scudetto" et pour assurer une place, à minima en Europa League, tout en gardant l’espoir de voir le Bayern Munich et Barcelone caler pour entretenir la flamme de la qualification pour les 16èmes de finale de la Ligue des champions."

    "Jusqu'à présent, LInter n'a jamais pensé à d'autres entraineur, également à cause des raisons que lui propose le marché : Mauricio  Pochettino, en raison des coûts qu'il implique, est inatteignable, tandis que Roberto De Zerbi, qui est  un entraîneur que Piero Ausilio a toujours apprécié, ne semble pas être l'entraîneur idéal pour prendre une équipe en cours de saison, entre-autre à cause du fait que l'Inter joue depuis des années avec le 3-5-2, un système de jeu très éloigné des idées tactiques de l'ancien dirigeant du Shakhtar Donetsk."

    "En cas de succession, il est bien plus facile pour l'Inter d'opter pour un entraîneur moins "dogmatique" et présentant un profil agréable à la vue de tous, une identité qui répond parfaitement à celle de Dejan Stankovic, qui a quitté l'Étoile Rouge de Belgrade après y avoir remporté trois championnats consécutifs ainsi que deux coupes de Serbie. Un grand "ex" qui, on peut le parier, répondrait par un grand oui, à l'appel du club avec lequel il a gagné le Triplé."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Ok il a gagner le tripler mais si on doit changer Inzaghi ce que je souhaite pas pour le moment c’est pour De Zerbi qui je pense à une touche offensive intéressante a proposé .

    Mais bon Inzaghi devrait garder un meme XI il change trop ils nous faut des automatismes fluide avec Onana dans la cage Gosens à gauche avec Dumfries et Mkhitaryan a la place de Calhanoglu. Après on verra bien

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Euhh je pense que le sunnig n'a même pas les tunne pour le virer lool et pourquoi stankovic ? Il faudrais prendre plutôt de zerbi 

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 2 heures, Juldo a dit :

    Changer d'entraineur ?

    Avec quel argent ?

    Changement de propriétaire, changement de président, changement d'entraîneur : On a déjà fait le Triplé 🤣

    • J’aime 1
    • Haha 5
    • Cool 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il faut être juste.Inzaghi ne doit pas porter tout seul la responsabilité des résultats.Le mercato était catastrophique.Donc la direction doit assumer d'avoir fait des recrutements low coast au niveau des joueurs et de l'entraîneur.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • A la Une de l'Inter

    • Walter Sabatini : L’Inter est la véritable équipe à battre
      Intervenu à TMW Radio, Walter Sabatini s’est livré sur la saison de Serie A à venir, en se livrant en premier lieu sur le Napoli, Champion en titre.
      • 0 commentaire
    • Thomas Zilliacus : J’ai rencontré les Zhang
      L’entrepreneur finlandais s’est livré à Sempreinter.com sur sa volonté d’acquérir l’Inter...
      • 9 commentaires
    • U-Power, futur back sponsor de l’Inter
      U-Power va remplacer Lenovo dans le bas du dos du maillot de l’Inter!

       


       

      "Après avoir renouvelé avec le Sponsor Nike, après l’arrivée du sponsor de manche, EBay, et après avoir paraphé le contrat annuel avec Paramount+ qui remplace l’insolvable DigitalBits, la Direction de l’Inter est quasiment parvenue à boucler la boucle en parvenant à un accord pour le Back Sponsor , soit la marque sui se verra apposée sous le numéro du maillot."

      "Il y a une négociation en phase très avancée avec U-Power, l’entreprise leader du marché dans le domaine des chaussures de sécurité et des vêtements de travail, une entreprise qui a donné son nom au Stade de Monza depuis septembre 2020. Sauf surprise, la fumée blanche devrait être de sortie dans le courant de la semaine et la marque pourrait déjà être visible sur les maillots de jeu de Lautaro & Cie à l’occasion du Derby qui se disputera samedi au Giuseppe Meazza."

      "Il s’agit d’une autre belle nouvelle pour les comptes Nerazzurro avec l’arrivée d’un partenaire important muni d’argent frais."

       

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
      • 8 commentaires
    • Yann Sommer :  Les Tifosi de l’Inter sont fantastiques
      Yann Sommer s’est livré à RSI au cours d’une interview où il a également parlé de l’Inter. Voici les extraits :
      • 7 commentaires
    • Inter : settlement agreement respecté et un bon bilan !
      Moment particulièrement heureux pour l'Inter aussi bien sur le terrain que sur le plan financier. La Gazzetta dello Sport propose une première projection de ce que sera le budget du club pour la saison 2022-2023.
      • 3 commentaires
    • La Curva Nord pardonne à Cuadrado et allume Lukaku
      Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport: "La Curva Nord a enfin enterré la hache de guerre contre Juan Cuadrado."
      • 4 commentaires
    • Nicolò Barella n’est pas Romelu Lukaku
      Le Corriere Dello Sport défini Nicolò Barella comme "un joueur qui a de la force et du cran, mais aussi beaucoup de qualité, ce qui fait de lui l’un des nouveaux leaders de l'Inter."
      • 3 commentaires
    • Rozzano, premier match prévu pour 2028 !
      Nous avons appris ce jeudi qu’un courrier établi par l’Administration Communale de Milan invite l’Inter et le Milan à se positionner officiellement sur la thématique du nouveau stade...
      • 9 commentaires
    • Post-Covid 19 : Finances saines pour l’Inter
      Le Centre International d'Etude du Sport, a passé en revue le volume financier des 100 clubs les plus actif sur le mercato depuis 2014.

       


       

      Et l’on peut constater que le travail entrepris par Erick Thohir et ensuite le Suning paye car si Manchester United domine ce dernier, l’Inter est seule au monde en étant l'unique club a proposer un solde positif Post-Covid de 134 millions d’euros. 

      Les éternels rivaux connaissent une situation diamétralement opposées avec un Milan présentant un solde négatif de 146 millions d’euros et une Juventus présentant un solde négatif (arbitrage inclus ?) de 149 millions d’euros. Les deux écuries italiennes ne représentent rien comparé au Champion toute catégorie qu’est Chelsea qui présente un solde négatif de 993 millions d’euros !

      Il est intéressant de constater que sur la seule année 2023, l’Inter obtient présente un solde positif de 36 millions d’euros, le Milan un solde négatif de 55 millions d’euros et un tout petit solde positif de 6 millions d’euros pour la Juventus. Chelsea confirme son statut de poids lourd dans ce domaine avec un solde négatif de 558 millions d’euros.

       

      Un travail de fond réalisé par notre tandem Giuseppe Marotta - Piero Ausilio !

       

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
      • 8 commentaires
    • Le vent milanais souffle en Equipe de France
      Plusieurs joueurs de l'Inter et du Milan ont été convoqués par Didier Deschamps
      • 6 commentaires
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...