Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Le Staff d’Antonio Conte se livre lors de la conférence de presse "Scudetto": "Antonio cherche l'excellence"

    Le Champion d’Italie a accueilli la presse à la veille de cette 35ème journée de championnat qui verra la Sampdoria de Claudio Ranieri se déplacer au Giuseppe Meazza ce samedi 8 mai à 18h00.  Pour l’occasion, Antonio Conte ne s'est pas présenté, laissant la place à son staff.

     

     

     

    Que signifie ce succès ?

    Stellini: "C’est une très grande émotion, vu les sacrifices et la période difficile traversée, nous l’avons vécu de l’extérieur: Nous n’étions pas ensemble, mais au moment où l’arbitre a sifflé la fin de Sassuolo-Atalanta, il y a une grande émotion."

     

    Pintus"J’ai célébré ce Scudetto qui s’est associé à la naissance de mes deux jumeaux et je tiens à remercier tous les joueurs qui se sont toujours donné à 100%."

    Vanoli: "C’est un motif d’orgueil, j’habite à 16 km d’Appiano. Qui y vit à une mentalité d’interiste, je tiens à remercier les joueurs et l’entraîneur."

    Gianluca Conte: "C’est toujours comme si c’était la première fois. De mon côté, je peux vous dire que derrière cette victoire, il y a une grande culture du travail que le Mister a inculqué. C’est une victoire dédiée au Tifosi, au club, et aux joueurs qui se sont sacrifié pour atteindre l’objectif."

    Bruno:  "Décrire l’émotion de la victoire du championnat n’est jamais facile. C’est une grande émotion car je suis interiste depuis tout petit. J’ai suivi un long parcours pour atteindre cet objectif. Lorsque tu te rends compte ce qu'implique derrière une telle victoire, c’est émotionnel. Le mérite en revient à tous ceux qui travaille à l’intérieur du Club. Gagner représente énormément de sacrifices et pour y être de l’intérieur, je sais combien cela coute pour atteindre l’objectif."

     

    Coratti: "J’ai du mal à m’exprimer, je tiens seulement à remercier tout le monde : Les joueurs, le Mister, pour m’avoir permis de ressentir cette émotion."

    Bonaiuti: "C’est une grande émotion, depuis des années l’Inter avait souffert, et ici nous sommes parvenus à atteindre un objectif incroyable. Grace au Mister, nous sommes parvenu à rejoindre cet objectif : Qui joue dans le Calcio rêve toujours de remporter le Scudetto : C’est une fierté immense : Tant de sacrifies et de travail ont été abbatu sur le terrain. Le partager avec les tifosi est merveilleux."

    Castelli: "C’est une choix immense car j’ai eu l’occasion d’être  chez les jeunes de l’Inter, je remercie tout le monde pour m’avoir fait vivre ce moment."

     

    internazionale_cinemaApp-696x533.jpg

     

    Quel a été le travail accompli pour passer d’une saison comme celle écoulée, à cette saison-ci ?

    Pintus: "Ce succès est déjà le fruit de la première saison : Nous avons mis en pratique le rythme imposé par le Mister depuis l’année dernière. Nous avons profité du Lockdown pour continuer à travailler à domicile. Tous les deux trois jours, il y avait des séances via zoom avec l’équipe pour la maintenir en condition,  malgré le fait que nous étions tous dans nos salons."

    "Une fois que nous nous sommes retrouvés, nous avons profité de chaque moment pour réaliser des travaux individuels avec chaque joueurs. Je tiens à les remercier car s’entrainer jusqu’ 23heures après un match n’est pas facile, mais les garçons se sont toujours mis à disposition et ont cru au travail. Il y a eu tellement de travail préventif et avec l’aide du staff médical et avec le travail de Stefano Bruno pour la récupération pré et post partie."

     

    Coratti: "Ce fut un moment spécial qui nous a amenés à obtenir des résultats que nous considérons comme très bons. En fin de compte, nous avons pu obtenir ce que nous voulions.."

     

    Pour Gianluca Conte: Pouvez-vous nous parler de la scène avec Conte lors de la  rencontre à Florence ? C’était une victoire bien plus difficile cette saison

    "J’y suis habitué depuis 13 ans. C’était un moment particulier, car Antonio est passionnel. Je sais que s’il en avait la possibilité, il irait sur le terrain avec les joueurs. Je mets n’importe qui au défi d’être avec lui dans ces instants-là. Mais il est comme ça, c’est une passion qui le traverse, la victoire a eu lieu dans la souffrance, en tenant compte également du Covid, mais elle a été importante comme tout les victoires de ces 13 dernières années où j’ai eu l’opportunité d’être avec lui.

    "Chaque victoire t’offre des émotions différentes, mais elles sont toutes le fruit du travail. Antonio cherche l’excellente et nous essayons de toujours la lui apporter : Pas uniquement le staff, mais tout le club."

     

    Pour Paolo Vanoli: Le trio défensif vaut-il les grandes défenses de l’Histoire du Calcio ?

    "Entre Christian, Gianluca et moi, il y a toujours eu des échanges. Dans chaque staff, il y a un travail qui est partagé, mais il y a toujours des discussions. Mon domaine était de suivre les phases défensives, mais le mérite vient de l’entraîneur: Je sais ce que je dois faire pour faire grandir les individualités. Parfois, on parle de facilité dans le jeu à trois, mais ce n’est pas facile, bien au contraire."

    "Les trois qui ont joué avec continuité découlent du choix fait par l’entraineur. Notre tache est qu’ils s’entrainent tous de la même manière: La meilleure satisfaction est que même celui qui a moins de temps de jeu, te permet de toujours avancer dans ce concept, lorsqu’il monte au jeu."

    "Ensuite tu as les choix de l’entraineur. Comparez les joueurs avec d’autres n’’est jamais beau. Ce qui nous intéresse c’est de faire grandir ces joueurs pour qui c’était la première expérience dans la défense à trois comme Bastoni ou Skriniar qui a rencontré des difficultés. Nous savions ce que nous devions faire."

     

    b6e4dbd873c1f058a35fd2a0c41c4db4-19509-d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e.jpeg

     

    Quelle est l’importance d’avoir accompagné Handanovic dans ce parcours ?

    Bonaiuti: "C’était un long parcours car il n’y avait pas de résultats, même si on peut parler alors de ce qui est à titre individuel, mais gagner est différent. C’est le couronnement de tout ce qui a été fait durant tant d’années et qui te permet de regarder dans le rétro et de te dire que le travail exprimé sur le terrain t’a permis de conquérir un grand objectif."

     

    Pour Stefano Bruno: Comment a changé le Conte de Bari ? Quel est l’importance de bien récupérer et de faire dans le préventif dans une équipe ?

    "J’ai commencé en même temps que le Mister ma carrière. J’étais à Livourne en 2007, lui à Arezzo. C’était aussi pour lui sa premier expérience et il voulait y arriver. Il avait ce besoin de rester sur le terrain pour comprendre certaines situations et pour voir comment il pouvait rejoindre des objectif. Aujourd’hui, le Conte d’il y a treize ans n’a pas changé le moindre du monde, il maintient une ossature identique : Il a toujours maintenu l’aspect du travail, il a certainement changé à présent par expérience."

    "Il a aussi quelques petit maux de ventre de plus qu’auparavant, mais l’expérience lui a amené à comprendre certaines choses : L’aspect préventif est important mais à l’intérieur de la Prévention, on retrouve tant de choses comme le travail sur le terrain, à domicile, l’alimentation. Ce sont beaucoup de petites pièces qui, une fois assemblées te permettent d’obtenir le résultat voulu durant la saison."

     

    Pour Paolo Castelli: Vous aviez débuté chez les plus jeunes, comment avez-vous vécu cet impact avec l’équipe première ?

    "Je me suis retrouvé ici fortuitement. Entrainer les plus jeunes ou l’équipe première sont deux choses différentes. L’aide d’Adriano m’a facilité le travail. C’était une grandissime expérience que de l’avoir fait avec Bonaiuti et avec ces gardiens. Voir comment ils recherchaient la perfection. Le détail qui doit être entrainé. J’ai eu de la chance de pouvoir le vivre ici."

     

    Pour Christian Stellini: Quel a été le plus beau moment, celui où vous avez compris que vous pourriez atteindre l’objectif. En tant que tifoso de l’Inter, vous avez également donné des répétitions d’interisme aussi à l’entraineur ?

    "Le Mister savait que j’étais interiste depuis ma naissance. Il a immédiatement vu cette émotion, lorsque nous allions rejoindre l’Inter. Je suis né dans cette région, je débordais de joie à chaque pore. Il a immédiatement compris quelle était la signification pour moi de venir travailler à l’Inter. Plus que tout, j’ai tenté de faire comprendre aux interistes ce que voulait signifier le fait d’avoir Conte comme entraineur."

    "C’est un travail qui s’est fait naturellement car le club avait besoin d’un entraineur avec une mentalité de conquérante. C’était le travail le plus important et les choses se sont ensuite fluidifiées. Il n’y a pas un moment particulier qui pouvait nous faire comprendre une réelle joie: Tu sais que l’objectif est là, que tu dois y parveniret que tu dois tout faire en fonction de cela."

    "Conte est très très doué dans ce domaine et il a transcendé tous ceux qui était autour de lui pour nous faire voir que l’objectif était toujours plus proche."

     

    internazionale_cinemaApp (3) (1).jpg

     

    Pour Antonio Pintus: Vous avez entrainé de grands champions. Qu’est-ce que Lukaku a d’extraordinaire ?

    "Romelu a comme caractéristique particulière son physique : Il pèse plus de 100 kilos de muscles et il a une puissance vraiment impressionnante qui peut être assimilé à une joueur de football américain : Lorsqu’il est lancé, il est très difficile de l’arrêter."

    "Il s’est énormément améliorer dans la résistance à l’effort, il est maintenant devenu un athlète complet. Mais tous les autres garçons de l’équipe se sont amélioré sous l’aspect de la résistance à l’effort."

     

    Pour Gianluca Conte: Etes-vous plus serein lorsque vous voyez Antonio sur le banc ou en tribune ?

    "Comme je l’ai dit précédemment, c’est mieux de l’avoir sur le banc (il rit). Vu sa passion, c’est mieux qu’il soit là, il se fait mieux entendre."

     

    Comment avez-vous soutenu Christian Eriksen durant cette saison ?

    "Le parcours qu’il a fait est celui de très nombreux athlètes talentueux qui arrivent dans une compétition différente, comme celle du championnat italien, et qui ont le besoin de comprendre les exigences de l’entraineur, tout en devant faire face à un tournoi différent. Nous n’avons jamais douté, nous l’avons toujours soutenu : Le Mister aves ses directives et nous, avec nos conseils : A présent, il est entré dans un mécanisme et il y est resté."

     

    Christian Stellini: Qu’est-ce qui change lorsque l’on passe du bord du terrain à celui de premier entraineur ?

    "La pression pour gérer la partie du bord du terrain augmente considérablement. J’ai dû me rapprocher des joueurs et leur faire comprendre ce que l’entraineur cherchait à proposer durant la rencontre. Le Mister est toujours très présent durant les rencontres, son absence aurait pu être un handicap mais et je devais m’assurer que cela ne soient jamais le cas en cours de match. En réalité, la présence, pour moi, de l’entraineur a toujours été importante car même à travers ces matchs, je recevais les instructions à travers Gianluca et le reste du Staff. Je devais les communiquer à l’équipe.

     

    "La présence de l’entraineur a toujours été la même, même durant ces moments-là. En plus de la difficulté durant l’intervention de la mi-temps, il y a toujours eu le soutien de tout le staff qui s’est avéré déterminant. Nous travaillons en équipe et je n’étais que la représentation du travail que nous réalisions."

     

    Pour Gianluca Conte: Quelle est l’importance d’analyser les matchs ?

    "C’est un aspect très important : Je l’ai réalisé avec tout le staff, moi en premier mais aussi les garçons que je tiens à remercier pour leur disponibilité dont ils ont fait, par pour que l’on puisse analyser les bonnes images: Car cela peut nous donner des avantages lorsque l'on étudie le comportement de l’adversaire."

    "J’essaie d’étudier les points forts et les points faibles de nos adversaires, je cherche à donner les indications à l’entraineur qui peut les avaliser ou les rejeter, mais il y a toujours une unité d’intention de ma part :  Toujours à proposer la bonne solution. Avec Antonio, il y a un feeling qui s’est consolidé sous l’aspect tactique." 

    "Dans un certains sens, la préparation de la rencontre avec Paolo et Christian est transmise au Mister qui donne son consentement avec ses idées."

     

    Pour conclure: Antonio Pintus: Comment a évolué la préparation physique ces dernières années ?

    "Le rôle a évolué ces dernières années, mais il reste les balises que représentent la force et la résistance. Ce n’est pas juste de dire que ce qui se faisait il y a 20-30 ans, ne peut plus se faire."

    "Toutes ces choses restent d’actualité. Cette spécialisation a grandement évolué et à présent, elle est scindée : Costantino Coratti s’occupe de la force physique et Stefano Bruno de la récupération : Plus tu as d’énergie de disponible, plus facile il t’est possible de soigner la préparation physique."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Excellent d'avoir envoyé son staff, vraiment cool d'avoir un aperçu de l'envers du décor !

    Conte respire la passion, j'adore !

    • J’aime 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bref...une bonne bande de bras cassés et des branleurs de premiere

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également