Aller au contenu
  • Karon

    L'Inter change son hymne officiel

    L'Inter n'est plus "Pazza". A l'image de sa direction menée par Steven Zhang et son entraîneur Antonio Conte, le club décide en effet de modifier son hymne officiel jusqu'ici occupé par "Pazza Inter Amala", chanson interprétée entre autres par Javier Zanetti en 2007.

     

    1378719357_Zanetti-pazza-inter-300x1841.jpg.80316123766a91d5e71bfe32e18e3148.jpg

     

    Mais la nouvelle direction du club n'a pas décidé pour autant de tirer un trait sur le passé, et revient aux fondamentaux avec une chanson intitulée "C'è Solo l'Inter", qui fera trembler de joie les plus anciens d'entre nous.

     

    641558855_2de4378e30124fa840a8e6e600b3686e-30913-d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e1.jpg.cbce765feaf49d509dda7afd96545d7e.jpg

     

    Cette chanson Nerazzurra, composée et interprétée par le duo Elio et Graziano Romani, est dans les cœurs de tous les tifosi depuis 2002. Elle a été écrite en hommage à l'avocat Peppino Prisco, vice-président de l'Inter et décédé en 2001. Ce personnage, mythique et emblématique pour ses citations de légendes dont nous ne pouvons résister à vous offrir quelques passages :
     

    Citation

     

    • "Quand je joue à Turin, j'exige que l'arbitre soit daltonien".
    • "A Milan, il y a deux équipes : L'Inter, et la primavera de l'Inter".
    • "Mon rêve ? que l'Inter batte la Juve dans le temps additionnel avec un but marqué hors jeu ou avec la main. Ou même encore mieux : hors jeu et avec la main".
    • "Les tifosi nerazzurri n'ont pas à s'en faire, après tant d'années dans ce club je peux affirmer que la Série B n'est pas dans notre code génétique".
    • "Avant de mourir, je deviendrai supporter du Milan AC comme ça c'est l'un des leurs qui mourra".

     

     

    Nouvel état d'esprit

    2080683325_marotta-zhang1.jpg.3e7427cfab763bd6239fb61e3d9763f4.jpg
     

    Ce changement d'hymne intervient dans une période de changement radical de mentalité au sein du club. Antonio Conte avait révélé lors d'une interview qu'il n'était pas prêt pour la Pazza Inter. "Ça ne se passera pas comme ça, je préfère une équipe plus régulière et plus forte dans l'ensemble". La chanson faisait l'éloge d'une Inter capable du meilleur comme du pire, avec ce côté fou qui est à la fois attachant et exaspérant.

    La direction, menée par Steven Zhang et Beppe Marotta, ne voit que l'Inter et son objectif. C'è Solo l'Inter s'impose donc comme une évidence. Mauro Icardi, vu sa situation, risque de devenir la première victime collatérale de cette politique.

     

    Débat

    1485706832_Antonio-Conte-Juventus-Rangers-Gallery1.thumb.jpg.bd9cddbb9834ffadc5084a9a64c85bce.jpg
     

    Dans les paroles de la chanson, on trouve un passage qui risque de faire débat, il s'agit du suivant :

    Citation

    "Io non rubo il campionato ed in Serie B non son mai stato"

    Qui signifie "Je ne vole pas mes titres, et je ne suis jamais allé en Serie B". A l'époque, la Juventus n'était pas encore soupçonnée de trucages mais les tifosi nerazzurri accusaient déjà le club. Et la Serie B faisait alors référence au seul Milan AC, qui a connu la 2ème division italienne par deux fois dans son histoire.

    Pas certain que ces paroles soient au goût d'Antonio Conte, qui était alors joueur de la Juventus.

     

    • J’aime 4
    • Goaaal 2


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Je valide l'état d'esprit. La Pazza Inter qui ne gagne jamais rien, ça ne m'intéresse pas.

    Certains diront qu'on change l'identité du club, mais contrairement à d'autres, on a ni changé le logo ni le maillot.

    Plus de rigueur et de régularité, c'est ce qui manque cruellement à ce club depuis trop longtemps. On efface les derniers reliquats de l'ère Moratti mais c'est comme ça qu'il faut faire pour avancer.

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est  du folklore tout çà, je pense qu'Antonio Conte s'en fou. Tout ce qui compte c'est de sortir vainqueur de son match, Pazza ou pas Pazza. 

    Par contre c'est dommage j'aimais beaucoup l'hymne Pazza ?

    Modifié par Anti_Juventino
    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 13 minutes, Ygg a dit :

    On efface les derniers reliquats de l'ère Moratti mais c'est comme ça qu'il faut faire pour avancer.

    Tout à fait, mais même si pour la plupart on n'a connu que Moratti, faut se souvenir qu'au niveau du club ça n'a pas toujours été Pazzo.

    Le père de Moratti justement était beaucoup plus sévère ce qui ne l'a pas empêché d'arriver au sommet de la planète football.

    Les chinois sont venus ramener de la rigueur alors que certains aimaient le club justement car il est capable du meilleur comme du pire.

    L'hymne n'est qu'une façade, mais je trouve que derrière ça en dit long sur l'évolution du club. A méditer.

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 58 minutes, Anti_Juventino a dit :

    C'est  du folklore tout çà, je pense qu'Antonio Conte s'en fou. Tout ce qui compte c'est de sortir vainqueur de son match, Pazza ou pas Pazza. 

    Par contre c'est dommage j'aimais beaucoup l'hymne Pazza ?

    Ne t'inquiète pas, tu pourras tjrs le trouver sur youtube. Tu te le passeras avant chaque match sur un stream en russe ou en arabe pour faire jouer la nostalgie. :bigrin:

    • Haha 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un club sans rigueur ne peut pas survivre aujourd'hui, les années 90 c'est fini. 

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Interiste73 a dit :

    Ils vont inventer des paroles ou laisser identique ??

    Ils vont laisser la musique intacte. Par contre je n'ai pas noté lors du premier match, mais peut être qu'il l'ont coupée car elle est longue et si c'est le cas j'imagine que ce passage ne sera pas conservé.

    Je vois mal le club à chaque match à domicile envoyer une telle pique à ses rivaux surtout depuis que le Calciopoli s'est avéré par la suite et que ça met juste le feu sur la poudre.

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les salauds je la passe à mon gosse dans la bagnole pour le fun, cette chanson est un des bons trips ...déçu je suis

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les deux chansons sont déjà jouées au stade, C’e solo l’Inter d’abord et ensuite Pazza Inter juste avant que les joueurs entrent sur la pelouse.

    Ils vont donc simplement enlever Pazza Inter. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, Ygg a dit :

    Je valide l'état d'esprit. La Pazza Inter qui ne gagne jamais rien, ça ne m'intéresse pas.

    Certains diront qu'on change l'identité du club, mais contrairement à d'autres, on a ni changé le logo ni le maillot.

    Plus de rigueur et de régularité, c'est ce qui manque cruellement à ce club depuis trop longtemps. On efface les derniers reliquats de l'ère Moratti mais c'est comme ça qu'il faut faire pour avancer.

    Et du coup c'est à cause cette chanson qu'il y en avait pas (de rigueur et régularité)? Elle les incitait à pas en foutre une?

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    La Pazza Inter c'était juste un synonyme pour "équipe pas organisée qui n'en branle pas une et qui doit toujours cravacher pour arracher un nul face à une équipe du ventre mou".

    Liverpool a rejoint le Milan à 3-3 en finale en 2005 et cette année encore ils remontent le Barça 4-0, on parle pas de pazza Liverpool (enfin, de Crazy Reds plutôt :laugh:) pour autant. Si au moins c'était un truc qu'on faisait en Ligue des champions, même pas, au contraire...

    Faut jeter cette fausse poésie/tradition. Y'a pas de Pazza Inter, juste une équipe qui ne sait pas tuer un match. Il est temps de devenir une vraie équipe de foot.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 39 minutes, toldo.girl a dit :

    Et du coup c'est à cause cette chanson qu'il y en avait pas (de rigueur et régularité)? Elle les incitait à pas en foutre une?

    Ca faisait partie d'un état d'esprit avec comme mythe fondateur ce match contre la Samp où on marque 3 buts en fin de match alors qu'on a fait une partie dégueulasse et qu'on était mené 2-0. Mais c'est un état d'esprit avec lequel on ne peut rien construire. La chanson en elle même n'est qu'un élément négligeable si on la prend à part mais elle fait partie d'une époque où on a jamais pu s'installer durablement en haut de la hiérarchie par ce manque criant de régularité. Un état d'esprit que la dirigeance de l'époque a valorisé pour donner une identité sympathique mais pas gagneuse (d'où cette chanson qui glorifie la pazzia interista).

    Quand tu a une mentalité de gagnant tu ne fais pas un match de merde pendant 80 min pour arracher une victoire miraculeuse ou te faire presque rattraper quand tu mènes 3-0 à la 65ème et suer dans les dernières minutes alors que ça devrait être une promenade de santé. Ce genre de scénario on l'a vécu un nombre incalculable de fois depuis des années.

    Pour moi, la Pazza Inter, c'est avant tout l'Inter perdante.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'e solo l'Inter a été l'hymne du club sur certaines saisons. Avec la Pazza inter Amala, ce sont les chansons qui retentissent au Meazza depuis plus de 15ans. Sur les 2 dernières saisons, C'e solo l'Inter passe à 30 minutes du début de la rencontre et Pazza Inter à l'entrée des deux équipes. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    "ce côté fou qui est à la fois attachant et exaspérant." 

    Voilà un Club qui a de la gueule... Je m'y retrouve! L'Inter restera l'Inter...... 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je kiffais à mort Pazza Inter. Mais C’e solo Inter est pas mal aussi 

    Modifié par Serpent-NA

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Même pour un champs vous vous en remettez à l'arbitrage! 

    Parfait ça :D ! Avant je trouvais ça pathetique, maintenant cela m'amuse (a force d'avoir bouffer le credit xD )

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Personnellement j'adore C'e Solo L'inter et puis comme de toute façon le commentateur BeinSports ressent le besoin d'ouvrir son bec pendant l'avant-match on entend quasiment rien.

    J'irais hurler l'hymne à San Siro cette saison en tout cas :wub:

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 28/08/2019 à 17:32, Ygg a dit :

    Ca faisait partie d'un état d'esprit avec comme mythe fondateur ce match contre la Samp où on marque 3 buts en fin de match alors qu'on a fait une partie dégueulasse et qu'on était mené 2-0. Mais c'est un état d'esprit avec lequel on ne peut rien construire. La chanson en elle même n'est qu'un élément négligeable si on la prend à part mais elle fait partie d'une époque où on a jamais pu s'installer durablement en haut de la hiérarchie par ce manque criant de régularité. Un état d'esprit que la dirigeance de l'époque a valorisé pour donner une identité sympathique mais pas gagneuse (d'où cette chanson qui glorifie la pazzia interista).

    Quand tu a une mentalité de gagnant tu ne fais pas un match de merde pendant 80 min pour arracher une victoire miraculeuse ou te faire presque rattraper quand tu mènes 3-0 à la 65ème et suer dans les dernières minutes alors que ça devrait être une promenade de santé. Ce genre de scénario on l'a vécu un nombre incalculable de fois depuis des années.

    Pour moi, la Pazza Inter, c'est avant tout l'Inter perdante.

    Une époque où on a fait le triplé...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Les visages oubliés de l'Inter : Roberto Carlos
      Comment un joueur qui a terminé finaliste du Ballon d'Or, vainqueur de la Coupe du Monde avec son pays et triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a-t-il pu avoir un séjour si anonyme à l'Inter ?
        • J’aime
      • 6 commentaires
    • Sponsors : 82% des recettes asiatiques déjà perçues
      Suite à la publication du bilan des comptes du club, l’Inter a tenu à souligner l’importance du marché asiatique dans la stabilité du Club.
        • J’aime
      • 2 commentaires
    • Deux deals possibles pour notre Lautaro
      Les médias italiens indiquent que l'Inter remplacera Lautaro Martinez par Luka Jovic (Real Madrid) si l'argentin venait à quitter le club.
      • 10 commentaires
    • Mercato : Joao Mario ne sera pas racheté
      "Nous devons resserrer la ceinture. C'est pourquoi nous ne pouvons pas acheter Krychowiak et Joao Mario simultanément."
      • 6 commentaires
    • Mercato : L'Inter hors course pour Timo Werner
      Les portes de la Premier League se sont ouvertes pour l'avenir de l'international allemand.
        • J’aime
      • 8 commentaires
    • Serie A : Horaire de matchs, prolongation des prêts, salaires...
      Il est hors de question pour les joueurs d'évoluer sur les terrains avant 17h00.
        • J’aime
      • 1 commentaire
    • Quelle est la valeur réelle des Clubs ?
      KPMG a analysé la valeur des 32 meilleurs clubs européens.

       


       

      Il y a un changement important dans le Top 3, les deux premières positions sont restées inchangées avec les présences du Real Madrid et Manchester United. Le nouveau-venu sur le podium se nomme le Fc Barcelone qui prend le meilleur sur le Bayern de Munich

       

       

      Le Top 10 reste majoritairement le même. Exception faite du Paris-Saint-Germain qui débarque à la 9ème place. Le Champion de France parvient à exclure la Juventus qui était l’année dernière à la 10ème place. Deux tendances importantes s’opposent avec Liverpool qui grimpe de 2 places pour se retrouver 5ème tandis qu’Arsenal chute à la 10ème position.

       

      Seul le Top 4 peut se vanter de présenter une valeur supérieure à 3 milliard d’euros, même si les clubs allant jusqu’à la huitième position présente une valeur supérieure à 2 milliard d’euros. Le Top 10 se clôture avec Paris et Arsenal qui valent respectivement 1,91 milliard et 1,85 miliard d’ euros.

       

      Et les clubs italiens ?

      La Juventus perd une place mais gagne 12% de sa valeur pour culminer à 1,73 milliard d’euros.

      L’Inter gagne une place en enregistrant une belle augmentation de 42%, passant de de 692 à 983 millions d’euros, soit très proche du milliard d’euros.

      La Roma et le Napoli sont respectivement à la 16ème et à la 17ème place avec des augmentations respectives de 17% et 4% comparé à 2019. Les Giallorossi ont pris le meilleur sur les Partenopei, la Roma valant 602 millions d’euros contre 590 millions d’euros pour le Napoli.

      On peut constater que Valence et Porto reviennent, alors que Villareal et Monaco, les deux nouveaux de 2019, en sont déjà ressorti. La valeur globale des clubs continue d'augmenter, en culminant à 39,7 milliard d’euros, soit une augmentation de 12% sur un an. Depuis 2016, la valeur globale a doublé +51%.

       

      Les valeurs par pays

       


      Au final, les clubs anglais dominent toujours, en proposant 9 équipes dans ce classement pour une valeur totale de 16,39 milliard d’euros. Le Royaume-Uni est suivi par:

      L’Espagne : 7 clubs pour 9,27 milliard d’euros


      L’Allemagne : 3 clubs pour 4,97 milliard d’euros


      L’Italie : 6 clubs pour 4,76 milliard d’euros (+12%)


      La France : 2 clubs pour 2,45 milliards d’euros




       

       

       

      Rapport complet : voir le document PDF

       

      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Main Sponsor : le changement c'est maintenant
      Deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon.
        • J’aime
      • 25 commentaires
    • Branca: "Nous avons essayé de transférer Messi à l'été 2008"
      L'ancien directeur sportif de l'Inter, Marco Branca, a parlé de différents sujets liés à l'Inter
        • J’aime
      • 0 commentaire
    • Perisic: le club ouvert à un renouvellement de prêt
      Titulaire hier en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort, Ivan Perisic se verrait bien rester à Munich, mais les allemands font tout pour baisser la note.
        • J’aime
      • 2 commentaires


×
×
  • Créer...