Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • L'Inter sous Spalletti : rapide analyse tactique

    Cet article présente une très rapide analyse de la tactique employée par Luciano Spalletti durant son passage chez nous.

     

    Structure

    Jusqu'à la phase de poule de la C1 2018-2019, Spalletti donna la primeur à un 4-2-3-1 avec le prolifique attaquant Mauro Icardi comme point focal du jeu offensif dans le dernier tiers.

    Semblable à son temps au Zenit, l'Inter a utilisé deux milieux défensifs et un numéro 10. Deux parmi Marcelo Brozovic, Matias Vecino et Roberto Gagliardini fournissent une solide protection centrale dans les rôles de milieux défensifs, tandis que Radja Nainggolan fournit un soutien central idéal à Icardi seul devant.

    Les arrières latéraux montent souvent en avant en attaque, d'autant plus qu'ils se sont appariés avec deux milieux défensifs qui s'aventurent rarement devant. Sime Vrsaljko et Kwadwo Asamoah sont deux arrières latéraux très offensifs qui peuvent fournir des centres dans la surface de réparation.

     

    Spalletti_2.thumb.png.3556a627e8d48c75ee38cd8c9d3aac11.png

     

    Le retour de l'Inter en Ligue des champions 2018-2019 les verra se heurter à Tottenham, qui pourrait mettre en place une ligne arrière à trois que Spalletti, connu pour mettre en mirroir les formations adverses, pourrait reproduire. Stefan de Vrij serait très probablement au centre de ces trois arrières, avec Danilo D'Ambrosio et Milan Skriniar à côté de lui. Vrsaljko et Asamoah seraient les choix évidents pour marauder en avant tandis que Nainggolan et Ivan Perisic soutiendraient Icardi formant un triangle offensif assez étroit.

     

    Les attaques

    Avoir Icardi seul en pointe signifie qu'il peut souvent occuper deux défenseurs centraux avec un positionnement intelligent. Cela peut ouvrir de l'espace à l'intérieur, pour Perisic en particulier pour couper vers l'intérieur de sa gauche et tirer, ou passer et se combiner avec Icardi dans l'axe. C'est selon.

    Le positionnement en pointe d’Icardi peut également créer des situations individuelles pour Perisic contre l’arrière latéral adverse. Comme le Croate est efficace avec les deux pieds, il peut également battre son vis-à-vis à l'extérieur, offrant aors des centres à Icardi qui est dans la surface. Quelle que soit la manière dont Perisic décide d’attaquer son opposant direct, le poind d'Icardi sur la défense centrale est essentielle aux attaques de l’Inter.

     

    Spalletti_3.thumb.png.4fd47fa5b00b0f35afe10da0b355cfe1.png

     

    Lorsqu'elle reste haute, la ligne arrière de l'Inter a également la possibilité de faire soit des passes très longues de l'arrière ou des passes plus courtes devant, comme Icardi peut récupérer ces deux types de passes. Les mouvements vers l'intérieurs de Perisic et Matteo Politano peuvent attirer les arrières latéraux opposés dans une structure étroite, créant un espace pour Icardi pour faire des slaloms sur le côté de la défense centrale (ci-dessus). À partir de là, les points d'appui de Nainggolan et son milieu de terrain du côté opposé signifient que l'Inter peut obtenir un certain nombres de joueurs dans la surface adverse.

     

    Faiblesse

    Si Spalletti choisit de mettre en miroir une possible ligne à trois arrières, l'Inter laisse souvent de l'espace derrière pour les balles passant au-dessus de sa ligne défensive (ci-dessous). Lorsque Tottenham a utilisé trois arrières, Lucas Moura s'est apparié avec Harry Kane en attaque, avec Dele Alli soutenant depuis le milieu. La ligne défensive à cinq que l'Inter a établie pourrait être exploitée par Moura, dont la vitesse de plus de 10 à 15 mètres ne peut tout simplement pas être égalée par De Vrij, Skriniar ou D'Ambrosio.

    De Vrij en particulier serait crucial s'il était utilisé comme central dans une ligne arrière de trois, et pas seulement pour l'organisation défensive qui serait de sa responsabilité. Si Harry Kane occupait le Néerlandais alors que Tottenham progressait dans le dernier tiers, il pourrait avoir du mal à organiser et à suivre le finisseur le plus meurtrier de Tottenham en même temps. Quelle que soit la formation choisie par Spalletti, cela pourrait être l’une des batailles cruciales du match.

     

    Spalletti_4.thumb.jpg.5d8f0c33790cebb632cf30883d3ac07a.jpg

     

    Le joueur clé: MI9

    Maintenant dans sa sixième saison avec l'Inter, le capitaine du club est devenu le principal talisman offensif du club. Bien qu'il soit constamment lié à des départs, il a maintenant été à deux reprises meilleur buteur de Serie A. Il a marqué plus de 20 buts en championnat au cours de trois des quatre dernières saisons.

     

    Spalletti_5.thumb.png.cf8714c4615977341a17ea276ae325e1.png

     

    Icardi ne semble pas le plus agressif des attaquants, mais sa capacité à récupérer les centres vaut celle d’un avant-centre traditionnellement puissant. Marquant souvent des buts de la tête, Icardi est une menace dans les airs (ci-dessus).

    De même, si le ballon est introduit dans la surface de réparation à partir d'une construction centrale, le joueur de 25 ans est un tireur mortel. Il peut courir derrière l’épaule du dernier défenseur pour terminer dans un contre un, ou tirer dans des zones très encombrées, en utilisant les défenseurs comme écran de la vision du gardien de but. La marque de fabrique d’Icardi est de simuler son tir, en espérant que son marqueur tentera de bloquer le premier effort trompeur. Si le défenseur tombe dans le panneau, Icardi recule simplement dans la direction opposée (ci-dessous), laissant son marqueur au sol. De là, il n'a plus que le gardien à battre, ce qu'il fait souvent.

     

    Spalletti_6.thumb.png.bbb8c6db603f87175e1bf498626d8b88.png

     

    Au début de ses années à l'Inter, Icardi était très concentré sur le fait de courir derrière ou de toujours tourner après la réception. Cela n’a pas toujours fonctionné, s’il devait être marqué par deux adversaires ou si l’espace était indisponible. Au fur et à mesure de son développement, Icardi a démontré des améliorations se combiner avec des partenaires courant dans la profondeur et utiliser les talents d'attaque de ceux qui l'entourent tels que Perisic à gauche ou son nouveau coéquipier Nainggolan de profondeur.

     

    Continuer votre lecture avec d'autres analyses tactique :

     

     

    • J’aime 7


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Vrsaljko ! @alex_j t'as du faire des fouilles pour trouver un ou deux matchs de ce joueur, il a fait autant de match qu'Asamoah cette saison haha.

    Sinon super article comme d'hab ♥

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Ygg

    Posté(e) (modifié)

    Après Herrera et Mourinho, c'est du trollage cet article lol

    Un stratagème pour faire revenir Angelus.

    J'espère que vous ferez un article sur l'Inter du Trap. La 3ème meilleure Inter de l'histoire (et ma préférée par rapport aux joueurs, l'époque et le contexte).

    Modifié par Ygg
    • Grrr 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Imperator9 : merci. Disons que lorsque tu parles anglais, tu trouves plus facilement car 1- tu as plus d'articles et 2- avec les bons mot-clés, tu trouves. Ceci dit, la traduction de tels articles n'est pas aisée!

    @KHÉTY NÉBOU et @Ygg : j'ai lu vos posts... Attention, il y a pire que le RKO... un article sur la tactique de de Boer à l'Inter 😂😂😂😂

    Boer_de.thumb.jpg.48d886e32008396d276ececdfe8a13bb.jpg

    • J’aime 1
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Encore un excellent article, qui résulte certainement de beaucoup de travail. Bravo et merci @alex_j!

    Tes analyses tactiques me donnent envie de revoir certains matchs pour mieux voir les schémas que tu décris. Je suis persuadé que cette analyse du temps de Spaletti nous aurait permis de mieux comprendre les mécanismes qu’il tente de mettre en place, et les joueurs qui ne jouent pas le jeu.

    Spaletti, aussi limité soit-il pour être Da Scudetto, nous a ramené vers une certaine rigueur tactique après 8ans de schémas brouillons qui changeaient chaque 6mois. Il a fait passer un cap à Brozovic, D’Ambrosio, Skriniar et Icardi ; mais l’esprit de groupe n’a pas pris (en partie à cause de ses choix) et le vestiaire lui a pété à la gueule...

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles