Aller au contenu
  • Victor Newman

    LionRock Capital : Qui est le nouvel investisseur de l'Inter ?

    La Gazzetta Dello Sport a donc révélé l’identité du futur actionnaire minoritaire de l’Inter. Il s’agira de la LionRock Capital qui siège à Hong Kong, cette dernière est détenue par Daniel Kar Keung Tseung.

     

    "Daniel Tseung"

    image.png

     

    Tseung a étudié aux Etats-Unis, à Princeton et Harvard, il est âgé de 47 ans. La Sec, l’autorité de la Bourse Américaine, dispose de traces sur son passé professionnel. Depuis 2004, il est connu dans comme ayant un rôle dans des conseils d'administration du pays au drapeau rayé et étoilé.
     

    Il a commencé dans le domaine des fonds d'investissement déjà dans les années 90, mais il a fait partie, au cours de sa carrière, des conseils d’administration de différentes sociétés, telles que la firme chinoise version Starbucks (Gourmet Master), des fournisseurs de matériaux de construction de l’Ohio (Owens Corning), mais aussi dans le domaine de l’e-learning, qui a contribué à la formation des dirigeants de l’Etat de Pékin : Le Chinacast Education Corporation Cette dernière expérience confirme, malgré son profil "occidental"sur les réseaux sociaux, ses très bons rapports avec le Gouvernement de la République Populaire de Chine, un rapport quasi obligatoire pour faire des affaire avec le pays asiatique.


    On ne retrouve que très peu de traces de lui hors de Chine, que ce soit pour des interviews ou autres, impossible de disposer d’informations plus personnelles que celles-ci : "C'est un chrétien protestant, marié et père de deux filles, l'une à l'école primaire, l'autre juste plus jeune. Il aime le tennis et c'est un fan de Jeremy Lin, le joueur NBA d’origine asiatique qui a connu deux saisons de gloire."


     

    Actionnaire sérieux

    image.png

     

    Selon la Gazzetta Dello Sport, LionRock est un investisseur sérieux dans ses domaines d’activités, il vise à favoriser la croissance et ne s’impose pas de limites, un détail qui pourrait avoir toute son importance auprès des tifosi Interistes.

    Fondé en 2011, le fond dispose d’une structure agile avec 27 employés. Il a réalisé en 2018 et selon les analystes, un bénéfice de 5,4 millions de dollars. Son épouse Karen Lai, est la Directrice des investissements. Le siège est basé à Hong Kong et une société jumelle est enregistrée aux Iles Caïmans.

    En Europe, LionRock a investi dans Hailo, la société de l'application MyTaxi qui est également présente en Italie. Son partenariat le plus important est celui avec le Suning Sports. L’Inter en est le premier club du portefeuille. Lorsque l'accord avec Thohir sera finalisé, Tseung et/ou l’un voire plusieurs de ses hommes, seront intégrés dans le Conseil d’Administrations de l’Inter.

    Même avant cette nomination, des premiers plans de travail seront déjà discutés avec ce nouveau partenaire et en priorité la création d’un nouveau stade.

     

    Le Saviez-vous ?

    image.png

     

    Suning est le dernier représentant chinois majoritaire dans le Calcio après le départ de Yonghong Li du Milan Ac et l’actionnariat passé minoritaire à Parme de Jiang Lizhang.

    Comme le souligne la Repubblica, le Suning disposera d’un rayonnement plus fort avec l’entrée imminente de LionRock Capital :  "Le désir de grandeur chinoise dans le football n'a plus la même dynamique que celles des saisons précédentes. Ces départs semblent toutefois connaitre une exception notable : L'Inter du Suning . La Chine, via Hong Kong, se prépare à disposer des 100% du Club Nerazzurri avec le rachat des actions de Thohir par LionRock Capital qui dispose déjà du Suning en personne dans son portefeuille."

    Dans le reste de l’Europe, peu d’entreprise chinoises sont encore protagonistes dans le football :  "Le Wolverhampton de Fosun International a été promu en Premier League, mais il est encore loin de la Ligue des Champions, c'est donc principalement l'Inter qui peut bénéficier de l'argent du football chinois."

     


    Impact sur les finances

    image.png

     

    Au-delà des investissements de la Famille Zhang, chaque année, plus de 120 millions d'euros de sponsorisation proviennent du pays asiatique. Suning contribue à hauteur de 16,5 millions d’euros via le Naming de la Pinetina, cette somme passe à 23 millions via les bonus engrangés la saison écoulée.

    La société la plus visible dans le quartier de San Siro est la Full Share Holdings , active dans le domaines de l’éducation pour enfants et proposant des services touristiques. Full Share verse 10 millions d'euros par an à l'Inter.

     

    image.png

     

    La plus grosse part du lion revient à deux agences qui ont racheté le droit de commercer la Marque Inter en Extrême-Orient Beijing Imedia pour 25 millions par an, en plus d'un droit d'entrée de 23,1 millions et Beijing Yixinshijie, pour également 25 millions d’euros.

    Cet afflux massif d'argent contribue pour plus d'un tiers du chiffre d'affaires total de l'Inter. Et ce dernier est destiné à grandir avec l’arrivée de LionRock.

     


    Conclusion

    image.png

     

    Même si Suning viendrait un jour à partir, les perspectives seraient bonnes pour les caisses de l’Inter :  "Dans le secteur financier, il est noté que ce contrôle de 100% pourrait faciliter la prise en charge d’un nouvel acheteur potentiel du Club. Ce qui est déjà sûr, c’est que le Suning ne s’assiéra pas autour de la table des discussions pour une somme de 800 millions d’euros. De plus, Suning a clairement montré qu’il n’a nullement l’intention de se priver de l’Inter."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    "Il a réalisé en 2018 et selon les analystes, un bénéfice de 5,4 millions de dollars"

    :phear: hé les mecs y aurais pas une erreur est ce que c'est 5,4 millions ou bien milliards ! !!? Parce que sinon on va les traîner derrière nous,  parce que si sa se trouve c'est eux qui ont besoin de nous!!! :fuit:

    THOHIR :siffle:

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le probléme c'est que quand je tape "LionRock" sur google, la page de internazionale.fr dont Tony a rédigé s'affiche dans le top 10 des résultats. 

    Tout cela, sans prendre en considération leur site web officiel fait par un amateur. :phear:

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Putain, on était sur du Jack Ma on se retrouve avec un noname capitalo-religieux qui fait 5 millions et 52 messes du dimanche par ans. C'est quoi ces conneries !?

    Pour moi, la vraie évaluation de sunning se fera cette été. Les discours de pour faire rêver les tifosi alors que la moitier de l'équipe est en prêt avec option d'achat, ça va pour deux ans. Ce mercato, si ça n'investi pas méchamment, en tant que simple tifoso je me désolidarise complètement.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    LionRock Capital comme je l'ai dit avec Jack Ma, c'est un moyen pour Suning d'avoir un interlocuteur au sein du club qui pourra faire des lever de fonds pour financer le développement de l'Inter au lieu de passer encore par d'autres fond (Golden Sach).

    Puis pour Suning de contourner la restrictions du gouvernement en augmentant le portefeuille de Suning Sport au sein de LionRock Capital qui gére déjà cette branche de Suning mais je vois celà comme un moyen de financement indirect du Suning pour l'Inter Milan.

    Modifié par zaomaestro
    • J’aime 1
    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le siège de Lion rock Capital se trouve en Chine mais sa diffère par rapport aux autres villes parce que Hong Kong est une ville indépendante et constitue un pôle économique très important dans le monde du fait des échanges commerciaux libres, Donc ils sont pas touché pas les restrictions imposé par pékin ! !!

    Et donc je pense que le suning vas pouvoir injecter de l'argent à la pelle via cette entreprise ou bien se mettre en couverture grâce à Lion Rock Capital ! !!

    Une belle idée fallait juste décortiquer !  :debile1:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 18/01/2019 à 17:55, AhmedR a dit :

    Le probléme c'est que quand je tape "LionRock" sur google, la page de internazionale.fr dont Tony a rédigé s'affiche dans le top 10 des résultats. :phear:

    source.gif

    J'en peux rien :bigrin: 

     

    • Cool 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est désormais officiel

    LionRock Capital ont acquis les 31.05% des parts de l'Inter

    Par contre il n'y rien concernant le prix de la transaction

    On est débarrassé de notre chat noir 

    Merci pour tout Tohir 

    Source : Di Marzio

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...