Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman

    Ronaldo et Vieri se rappellent de leur Inter

    En cette période de confinement, Il Fenomeno a échangé sur Instagram avec de nombreuses personnalités dont Christian Vieri.

     

    Signature de Bobo à l’Inter

    Lippi.Vieri.1400x840.jpeg

     

    "Lippi m’a appelé un jour et m’a demandé comment je me sentais. Je savais qu’il partait à l’Inter et je lui ai demandé ce que cela faisait d’aller à Milan."

    Il m’avait répondu : "Qu’est-ce que tu fais ?"

    Je lui avait dit : "S’il y a moyen de jouer avec le Brésilien, je viens."

     


    Réaction de Ronaldo

    vieri-ronaldo-diretta (1).jpg

     

    "Toi et moi, nous n’avons joué que 11 matchs ensemble, putain....c’était trop peu. J’ai aussi été expulsé lors du Derby et nous l’avions perdu : Lippi m’avait massacré."

    "J’avais une telle envie de jouer avec toi, mais c’était l’une des périodes les plus dur de ma vie, une véritable souffrance. Tu l’as vécu de si près. J’étais jeune et je n’avais pas l’expérience pour faire face à cette situation."

    "Ce n’étais pas une distorsion ou une blessure musculaire, j’avais cru à une tendinite. C’était une période dégueulasse. Mais nous avons tout de même connu de belles choses ensemble."

     

    Le 5 mai ?

    "Il fallait qu’il se déroule de la sorte, c’est peut-être le destin. Et ensuite, Moratti a préféré Cuper."

     

     

    L’Inter d’aujourd’hui selon Bobo

    conte.lukaku.lippi.vieri.inter.460x340.jpg

     

    "Elle se reprend bien, un nouveau club avec un nouvel entraîneur très brave qui sait mettre la pression aux joueurs. Il les martèle au niveau physique : L’Inter est troisième, mais elle se bat pour le Scudetto depuis le début de saison. Elle va renouer avec la victoire."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 3
    • Triste 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Sans le Calciopoli, avec une putain d'attaque, sans oublier Baggio, Adriano quelques années plus tard....

    On avait une attaque Stellaire :facepalm: 

    • J’aime 3
    • Goaaal 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Perso, le Ronaldo version 2 malgré sa CDM 2002 de qualité ( À relativiser quand on se souvient de la faiblesse ahurissante de cette compétition ) et ses talents techniques, bah j'ai pas tant de regrets que ça surtout pour prendre Crespo qui pétait le feu jusqu'à sa blessure...

     

    Le Ronaldo du Réal malgré des buts incroyables que lui seul pouvait marquer et ses deux très bonnes premières saisons, c'était plus un boulet tactique qu'autre chose, sans parler de son implication pro au niveau de sa forme, c'est dur de dire ça d'un talent probablement top 10 all-of time...

     

    Je peux comprendre Moratti, oui sous Cuper c'était souvent deguelasse, mais le groupe avait retrouvé une âme, une solidité, une rigueur jamais connue sous Bianchi, Hodgson, Simoni, Lippi et Tardelli..

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Sky-Inter la coupe du monde 2002 était d'une faiblesse car c'était la coupe du monde la plus crasse et scandaleuse que j'ai jamais vu, sans doute parce que le fameux Italie-Corée du Sud était orchestré par un arbitre qui n'avait jamais arbitré un match de coupe du monde et qui quelques années plus tard a était surpris en possession de cocaïne...

    Sans oublier le fameux Belgique-Brésil où les diables rouges ont eu un but annulés et dont encore aujourd'hui personne ne sait pourquoi, enfin officiellement c'est un hors-jeu mais bon.

    Mon seul regret c'est qu'on a pas eu beaucoup de Ronaldo à cause de sa blessure, et bien sûr mon autre regret c'est qu'on a eu un imbécile d'entraîneur qui s'appelait Lippi qui ne faisait pas jouer Baggio car selon lui il ne pouvait pas jouer avec Ronaldo... Je crois que c'est la pire des périodes pour moi, on avait une dream team et Lippi juste parce que selon lui l'ambiance était pas comme à la Juve il a foutu la merde, je ne retiens absolument pas cette entraîneur sous les couleurs de l'Inter, il est et a toujours était un Juventini comme Capello. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Avec un bon entraîneur l inter de moratti dès la saison 2000 2001 jusqu'au triplé,avait le talent pour tout rafler aucun défaut mais il a manqué un truc pour que ça marche c est dommage Vieri ,ronaldo, Adriano ,Seedorf ,Pirlo, hakan sukur, emre, robbie keane ,les 2 Zanetti ,materazzi ,dalmat, kallon ,recoba ,crespo,veron,batigol ,frey, Toldo, coco ,almeyda, cordoba, blanc, di biagio, simic,conceicao ,buruk okan,fadiga,morfeo,adani,helveg,zlatan,cruz,stankovic,figo,muntari,maison,Samuel,cambiasso putin la liste es trop longue comment avec tout ces joueurs de talent que le monde jalousait l inter n as pas gagné au moins 3 ldc et 3 serie A(arbitrage douteux, blessures récurrentes aussi) mourinho et l equipe de tueur de 2010 à réparer une petite partie de la souffrance que j ai PUTIN ILS ETSIT PLUS FORT QUE LA JUVE MILAN REAL UNITED BAYERN BARCA ARSENAL A L ÉPOQUE PUTIN DE DESTIN

    Modifié par Lhommematerazzi

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Les visages oubliés de l'Inter : Roberto Carlos
      Comment un joueur qui a terminé finaliste du Ballon d'Or, vainqueur de la Coupe du Monde avec son pays et triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a-t-il pu avoir un séjour si anonyme à l'Inter ?
        • J’aime
      • 6 commentaires
    • Sponsors : 82% des recettes asiatiques déjà perçues
      Suite à la publication du bilan des comptes du club, l’Inter a tenu à souligner l’importance du marché asiatique dans la stabilité du Club.
        • J’aime
      • 2 commentaires
    • Deux deals possibles pour notre Lautaro
      Les médias italiens indiquent que l'Inter remplacera Lautaro Martinez par Luka Jovic (Real Madrid) si l'argentin venait à quitter le club.
      • 10 commentaires
    • Mercato : Joao Mario ne sera pas racheté
      "Nous devons resserrer la ceinture. C'est pourquoi nous ne pouvons pas acheter Krychowiak et Joao Mario simultanément."
      • 6 commentaires
    • Mercato : L'Inter hors course pour Timo Werner
      Les portes de la Premier League se sont ouvertes pour l'avenir de l'international allemand.
        • J’aime
      • 8 commentaires
    • Serie A : Horaire de matchs, prolongation des prêts, salaires...
      Il est hors de question pour les joueurs d'évoluer sur les terrains avant 17h00.
        • J’aime
      • 1 commentaire
    • Quelle est la valeur réelle des Clubs ?
      KPMG a analysé la valeur des 32 meilleurs clubs européens.

       


       

      Il y a un changement important dans le Top 3, les deux premières positions sont restées inchangées avec les présences du Real Madrid et Manchester United. Le nouveau-venu sur le podium se nomme le Fc Barcelone qui prend le meilleur sur le Bayern de Munich

       

       

      Le Top 10 reste majoritairement le même. Exception faite du Paris-Saint-Germain qui débarque à la 9ème place. Le Champion de France parvient à exclure la Juventus qui était l’année dernière à la 10ème place. Deux tendances importantes s’opposent avec Liverpool qui grimpe de 2 places pour se retrouver 5ème tandis qu’Arsenal chute à la 10ème position.

       

      Seul le Top 4 peut se vanter de présenter une valeur supérieure à 3 milliard d’euros, même si les clubs allant jusqu’à la huitième position présente une valeur supérieure à 2 milliard d’euros. Le Top 10 se clôture avec Paris et Arsenal qui valent respectivement 1,91 milliard et 1,85 miliard d’ euros.

       

      Et les clubs italiens ?

      La Juventus perd une place mais gagne 12% de sa valeur pour culminer à 1,73 milliard d’euros.

      L’Inter gagne une place en enregistrant une belle augmentation de 42%, passant de de 692 à 983 millions d’euros, soit très proche du milliard d’euros.

      La Roma et le Napoli sont respectivement à la 16ème et à la 17ème place avec des augmentations respectives de 17% et 4% comparé à 2019. Les Giallorossi ont pris le meilleur sur les Partenopei, la Roma valant 602 millions d’euros contre 590 millions d’euros pour le Napoli.

      On peut constater que Valence et Porto reviennent, alors que Villareal et Monaco, les deux nouveaux de 2019, en sont déjà ressorti. La valeur globale des clubs continue d'augmenter, en culminant à 39,7 milliard d’euros, soit une augmentation de 12% sur un an. Depuis 2016, la valeur globale a doublé +51%.

       

      Les valeurs par pays

       


      Au final, les clubs anglais dominent toujours, en proposant 9 équipes dans ce classement pour une valeur totale de 16,39 milliard d’euros. Le Royaume-Uni est suivi par:

      L’Espagne : 7 clubs pour 9,27 milliard d’euros


      L’Allemagne : 3 clubs pour 4,97 milliard d’euros


      L’Italie : 6 clubs pour 4,76 milliard d’euros (+12%)


      La France : 2 clubs pour 2,45 milliards d’euros




       

       

       

      Rapport complet : voir le document PDF

       

      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Main Sponsor : le changement c'est maintenant
      Deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon.
        • J’aime
      • 25 commentaires
    • Branca: "Nous avons essayé de transférer Messi à l'été 2008"
      L'ancien directeur sportif de l'Inter, Marco Branca, a parlé de différents sujets liés à l'Inter
        • J’aime
      • 0 commentaire
    • Perisic: le club ouvert à un renouvellement de prêt
      Titulaire hier en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort, Ivan Perisic se verrait bien rester à Munich, mais les allemands font tout pour baisser la note.
        • J’aime
      • 2 commentaires


×
×
  • Créer...