Aller au contenu
  • Damien

    Serie A. Inter 2-1 Fiorentina: l’Inter s’impose enfin à la maison !

     

    MILAN - Jusque là très fébrile à domicile, ce n’était donc pas un cadeau pour l’Inter de recevoir une des équipe en forme de ce début de championnat, à savoir la Fiorentina de Montella. Et pourtant les nerazzurri ont enfin "brisé la malédiction" en s’imposant de belle manière sur le score de 2-1, même si ce fut difficile contre une très belle équipe de la Viola. Tout s’est joué en première période avec une Inter sur un nuage pendant 35 minutes où les hommes de Stramaccioni ont inscrit deux buts par Milito (17’ sur pénalty) puis Cassano (35’), avant que Romulo ne profite d’un relâchement des locaux pour réduire le score à la 40’. Malgré une deuxième période dominée par la Fiorentina, l’Inter tient le coup et empoche donc sa première victoire à domicile cette saison. Résumé de la rencontre.

     

    Pour ce match, Andrea Stramaccioni reconduit la défense à trois qui avait bien fonctionné en milieu de semaine face au Chievo, mais l’entraineur nerazzurro effectue quelques réajustements nécessaires en attaque suite à la piètre prestation de mercredi malgré la victoire. Devant Handanovic, on retrouve donc le trio Ranocchia-Samuel-Juan en défense, et c’est au milieu que tout change: l’Inter aligne un milieu à quatre avec Gargano et Cambiasso dans l’axe et Nagatomo et Zanetti sur les cotés, devant eux on retrouve la surprise Coutinho qui est chargé d’accompagner Milito et Cassano en attaque.

     

    Le match débute timidement, les deux équipes s’observent et il faut attendre 10 minutes pour voir le premier mouvement offensif dangereux: Cuadrado passe en revue la défense nerazzurra et tente de servir Pasqual dans la surface mais le capitaine florentin ne peut se saisir du ballon. Le match est lancé, mais c’est l’Inter qui va prendre petit-à-petit l’ascendant: la première occasion nerazzurra arrive des pieds de Coutinho dont la frappe soudaine est tout près de tromper Viviano après qu’un de ses défenseur n’ait dévié le ballon au ras de son poteau (12’). Sur le corner qui suit tiré par Cassano, Cambiasso effectue une splendide reprise de volée du gauche à l’entrée de la surface de réparation, mais son tir passe juste à coté. Ce n’est que partie remise...

     

    On joue la 16’, Coutinho part en dribble de son coté gauche et s’engouffre dans la surface de réparation après avoir passé en revue la défense adverse, le brésilien centre devant le but, la défense de la Viola se dégage mal et Zanetti récupère le ballon au second poteau, le capitaine nerazzurro centre et le ballon est touché de la main par Rodriguez: l’arbitre désigne le point de pénalty ! Milito se charge de le frapper et le transforme en force: 1-0 (17’) !

     

    L’Inter ouvre donc le score peu après le quart d’heure de jeu, c’est la première fois que l’Inter mène au score à la maison cette saison et c’est plutôt mérité après les belles occasions qui se sont enchainées. Galvanisés ar cette ouverture du score, les nerazzurri continuent de presser les florentins et sont tout près de doubler la miser dans la foulée: sur un excellent ballon piqué de Cassano, Milito enchaine un superbe contrôle qui met Rodriguez dans le vent puis il enchaine d’une volée en force qui fracasse la barre transversale de Viviano tout heureux de voir ce ballon revenir dans ses bras, Coutinho n’ayant pu contrôler le ballon correctement par la suite (19’).

     

    Coté Viola, c’est sur coup de pied arrêté qu’Handanovic est inquiété pour la première fois du match: Ljajic botte un très bon coup-franc, mais le gardien slovène se détend et repousse au premier poteau (20’). Jovetic tente à son tour sa chance cinq minutes plus tard, mais il bute lui aussi sur Handanovic qui capte le ballon en deux temps (25’).

     

    Après ces cinq minutes de flottement, l’Inter repart de plus belle: Coutinho récupère le ballon dans les pieds de Valero au milieu du terrain, le brésilien lance Cassano qui décale parfaitement Milito, l’argentin se retrouve en face-à-face avec Viviano mais son tir est trop sur le gardien italien qui peut repousser sa tentative (30’). Milito rate là une énorme occasion de break pour l’Inter, mais là encore ce n’est que partie remise...

     

    Sur une longue passe de Ranocchia, Cambiasso laisse intelligemment passer le ballon pour Cassano qui se retrouve seul au second poteau face à Viviano, l’attaquant italien ne se fait pas prier et conclut facilement en prenant Viviano à contre-pied: 2-0 (34’) !

     

    Les nerazzurri doublent la mise face à une Fiorentina dépassée par une surprenante Inter, le break est fait pour les hommes de Stramaccioni. Cependant, la Fiorentina ne se laisse pas abattre et les protégés de Montella se réveillent après ce second but encaissé. Ljajic trouve d’abord Handanovic sur sa route à la 38’, mais le gardien slovène ne pourra rien faire deux minutes plus tard...

     

    L’ancien nerazzurro David Pizarro s’enfonce balle au pied dans la défense nerazzurra sans être attaqué et il en profite pour délivrer un centre parfait pour la tête de Romulo, laissé complètement seul au milieu de la surface de réparation, le coup de tête du brésilien ne laisse aucune chance à Handanovic: 2-1 (40’) !

     

    Le relâchement coupable des nerazzurri permet à la Fiorentina de se relancer dans cette rencontre et ça aurait pu être pire deux minutes plus tard si Ljajic avait mieux joué le coup sur une passe de Jovetic, heureusement pour l’Inter l’attaquant florentin essaye de s’emmener le ballon et se heurte à la très bonne sortie d’Handanovic qui sauve les siens (42’). Mais finalement, c’est l’Inter qui aura la dernière occasion de cette première période avec une nouvelle fois Cassano à la passe pour Milito, mais l’attaquant argentin rate une nouvelle fois la cible avec un enroulé du droit qui passe à coté (44’).

     

    Ce sera tout pour cette première période très rythmée qui se conclut par le score de 2-1 en faveur de l’Inter. Aucun changement coté nerazzurro, mais un changement à signaler coté Fiorentina avec l’entrée de Matias Fernandez à la place de Ljajic. Le chilien se met tout de suite en évidence en obtenant un très bon coup-franc dès l’entame de la seconde période: Pasqual frappe mais trouve le mur, l’action se poursuit et ce même Pasqual retrouve le ballon sur son coté gauche et adresse un bon centre pour la tête de Jovetic, mais ça passe à coté. La Fiorentina est bien rentrée dans cette seconde mi-temps, contrairement à l’Inter qui se retrouve sans la possibilité de contrer leurs adversaires. Roncaglia tente sa chance de loin à la 49’, mais il ne cadre pas. Puis dans la minute qui suit, Valero centre devant le but pour Cuadrado mais le colombien ne peut conclure, bien gêné par Nagatomo (50’). Le buteur florentin Romulo s’essaye à son tour à la 56’, mais c’est également hors-cadre.

     

    Après un premier quart d’heure difficile pour l’Inter, le match va basculer lorsque Rodriguez est averti une deuxième fois pour un tacle à retardement sur Nagatomo: le défenseur florentin est donc exclu et la Fiorentina va finir cette rencontre à 10. Mais malgré cette infériorité numérique, ce sont toujours les hommes de Montella qui gardent la maitrise du match, même si on les sent de plus en plus émoussés au fil de la rencontre. 

     

    Stramaccioni effectue son premier changement à la 71’ avec la sortie de Coutinho, remplacé par Alvarez. Bousculée depuis la reprise, l’Inter va tout de même se créer deux belles occasions en quelques minutes: une nouvelle fois lancé par un superbe ballon de Cassano, Milito bute sur Viviano qui repousse le tir de l’argentin qui avait tenté sa chance malgré l’angle très fermé (72’). Cinq minutes plus tard, on retrouve le duel Milito-Viviano après qu’Alvarez ait mystifié son vis-à-vis sur le coté gauche et ait servi Milito dans la surface, mais l’argentin bute encore sur Viviano (77’). Nouvelle occasion de break gâchée par un Milito peu inspiré ce soir.

     

    Coté florentin, on y est plus, il faut dire que l’arrière-garde nerazzurra est bien présente et ne laisse aucun espace à leurs adversaires. L’Inter gère donc tranquillement sa fin de match, faisant entrer Mudingayi et Guarin à la place de Cambiasso et Milito, puis après le pigeon habituel assassiné par Guarin, l’arbitre siffle la fin sur cette première victoire à domicile pour l’Inter !

     

    Grâce à ce succès, non seulement les nerazzurri brisent la malédiction et empochent leur première victoire devant leur public, mais ils en profitent également pour grimper sur le podium avec le même nombre de points que la Lazio (4ème) et à 4 points du Napoli et de la Juventus, le tout à une semaine du Derby Della Madonnina face au Milan AC. Mais avant cela, l’Inter devra se déplacer en Azerbaïdjan pour y affronter le FC Baku en Europa League ce jeudi à 19h00.

     

     

    TABLEAU RECAPITULATIF

     

    INTER 2-1 FIORENTINA

     

    Buteurs: 17’ Milito, 34’ Cassano ; 40’ Romulo

     

    Inter: 1 Handanovic; 23 Ranocchia, 25 Samuel, 40 Juan Jesus; 4 Zanetti, 21 Gargano, 19 Cambiasso (82’ 16 Mudingayi), 55 Nagatomo; 29 Coutinho (71’ 11 Alvarez); 99 Cassano, 22 Milito (85’ 14 Guarin). 

    Entraineur : Andrea Stramaccioni.

     

    Fiorentina: 1 Viviano; 4 Roncaglia, 2 Rodriguez, 40 Tomovic; 11 Cuadrado (70’ Toni), 92 Romulo, 7 Pizarro, 20 Borja Valero (82’ Migliaccio), 23 Pasqual; 22 Ljajic (46’ Fernandez), 8 Jovetic.

    Entraineur: Vincenzo Montella.

     

    Arbitre: Antonio Giannoccaro

     

    Avertis: 27’ Samuel, 30’ Ranocchia, 71’ Cambiasso, 94’ Guarin; 15’ & 62’ Rodriguez, 55’ Fernandez, 64’ Roncaglia, 88’ Jovetic.

     

    Exclu: 62’ Rodriguez

     

     

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    Quelqu'un pour résumer notre performance ?

     

    J'ai vu un résumé très court sur lequel on voit un tas de bonnes choses (dont Cambiasso qui court !!).

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    L'équipe commence à carburer, et le 11 titulaires en tête de Strama avec le 3-5-2 commence à voir le jour.

     

    Le trio derrière est très bon, Nagatomo sur le coté gauche a fait un excellent match mais reste en concurrence à ce poste avec Pereira. A droite Zanetti est intouchable.

     

    Au milieu, Cuchu a fait un très bon match aux cotés de Gargano.

    Coutinho a joué derrière Cassano et Milito et était très bon surtout en première mi-temps.

     

    Cassano MAGIIQUE et a délivré 3 ou 4 caviars à Milito qui a tout raté aujourd'hui devant Viviano.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le 3-4-1-2 a été pertinent sur le quart d'heure que j'ai vu, une défense à trois bien basse, les joueurs concernés bons dans les duels et la plupart des placements, un duo Cambiasso/Gargano présent pour effectuer le pressing et apporter le soutien, des latéraux très actifs, un Coutinho qui descend bas pour lancer les contres attaques pour Milito et Cassano qui ont été très remuants...

     

    Vraiment intéressant ce que j'ai vu !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Samuel a sorti un match correct, Rano toujours très bon et Juan qui confirme son début de saison prometteur.

     

    Au milieu Gargano-Cuchu ça tourne, je voulais voir cette association et ça n'a pas déçu. Pas créatif mais très costaud avec Cambiasso qui revient au top. Nagatomo par contre il m'a gavé, il sait pas centrer, il sait que courir. J'ai failli l'insulter quand il fonce vers le poteau de corner alors que Cassano est seul au deuxième :facepalm:.

     

    Coutinho a régalé en seconde période, il est en manque de rythme j'espère qu'on le fera jouer plus souvent car ce gars est énorme. Cassano-Milito on présente plus, ça marche très bien. Milito a raté des occasions ce soir, son enchaînement qui finit sur la barre aurait mérité meilleur sort ..

    Modifié par black&blue-83

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Juan Jesus est très très impressionnant pour son âge et le peu de minutes en Serie A, que ce soit dans ses interventions, ses placements, son physique et son jeu balle au pied !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Une première mi-temps pas mal du tout du à Coutinho notamment. Qu'est-ce que ça fait plaisir de voir un joueur de notre équipe dribbler, courir, accélérer...bref tout ce qu'on voit quasi jamais. C'est quand il veut stramaccioni qu'il l'installe une bonne fois pour toute dans le 11 de départ !

     

    ...Et malheureusement il y a aussi eu une deuxième mi-temps. J'ai bien l'impression qu'on est sortie du vestiaire avec une seule consigne tous derrière et on bouge plus. -_-

    Assez pourrie cette mi-temps très clairement, du coup les joueurs offensifs non plus reçu de soutient et nous avons été totalement inoffensif.

     

    On a eu peur de ne pas gagner et on à choisie la facilité en restant derrière ce qui est souvent plus dangereux et ça à été le cas une nouvelle fois. Même avec la Viola réduit à 10 on a pas vu le ballon et on était sous la menace jusqu'au bout incapable d'aller tué le match dommage.

     

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'etait pas mal du tout sur la 1ere mi temps, si seulement Milito aurait eu plus de chance ont gagner 3-1 ou 4-1 , Rano-Juan rien a dire ! exellent!

     

    Cassano un GÉNIE!!! Gargano et Nagatomo deux piles qui se décharge jamais! Et Cuchu qui se reveil ! :bigrin:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    bon match dans l'ensemble, une tres bonne premiere mi temps, pressing haut agressivité et récuperation de balle haute, malheureusement on dort a la fin de la mi temp et on nous marque. deuxieme mi temps on joue le contre et on laisse la fio prendre le jeu en main meme a 10, dans l ensemble le trio a bien fonctionner derriere c'est de bonne augure. mention spécial a gargano et cassano chapeau , sinon petite reparque handa a un pied gauche merdique pour les relances au pied sa craint.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    puis après le pigeon habituel assassiné par Guarin, l'arbitre siffle la fin sur cette première victoire à domicile pour l'Inter !

     

    C'est déconner :laughing[2]:

     

    N'empêche, j'ai été agréablement surpris, on a faillit dégommer en 20 minutes la Fiorentina :debile1:

     

    La barre tremble encore sur la reprise d'Il Principe :bigrin:

     

    Je crois que le dispositif choisi par Strama est le bon, faut juste le temps de s'habituer, avec ce type de "3-5-1-1" ça peut vite te faire "5-5-5" en fonction des séquences de jeu :bigrin:

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un bon match dans l'ensemble et surtout une belle première période, ou on aurait pu mener 3-0 assez rapidement. Dommage de ne pas réussir à tuer ces matchs, ou on laisse cependant bien trop la possesion du ballon à nos adversaires (et cela à tous les matchs, mais à la maison quand même le patron c'est nous non....).

     

    Milito n'a pas eu de réussite hier, son enchainement sombrero volée et mangifique et que dire de Cassano qui a régalé hier par sa facilité et sa qualité de passes. Coutinho après un bon début de match, a sombré physiquement.

     

    Notre défense commence à trouver ses marques, Ranocchia a fait un gros match, Juan Jesus est lui constant et ultra performant. Samuel revient très bien lui, aussi grosse présence dans l'axe.

     

    Gargano, a fait un match digne d'un match qu'il faisait au Napoli, c'est à dire mordant et volontaire, avec des bonnes sorties de balles, surtout en seconde, ou il a été précieux.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Comme quoi, pas besoin de jouer avec 4 attaquants pour voir cette Inter bien jouer. Comme quoi, même avec "8 défenseurs" on peut voir une belle Inter...

    Avec moins de malchance oui c'était du 4-1 à la pause. Juan énorme, rien n'est passé sur son côté il a remporté tous ses duels..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je sais pas... je me demande s'il pourrais tenir 90m pendant deux match proche au même niveau que sa première mi temps...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En même temps il joue jamais Coutinho, tu perds du jus quand tu perds du temps de jeu c'est connu. En enchaînant les prestations tu gagnes en endurance, s'il joue souvent et profite bien de l'absence de Sneijder (j'espère qu'il sera titularisé au derby) il gagnera sur ce point et ça le mettra en confiance.

     

    B4 : ce qui change tout cette fois c'est une meilleure forme de Cuchu, un Gargano qui récupère des tonnes de ballons et qui les perd pas bêtement comme Freddy. Aussi Samuel a été plus rassurant même si ce n'est pas encore une garantit. S'il retrouve un semblant de son vrai niveau il sera encore très utile. Et puis la faim de ballons de Coutinho qui a apporté un peu de folie, un bon mélange avec le talent de Cassano.

     

    Du coup une meilleure défense entraîne une plus grande sérénité, on ressort le ballon plus proprement et le lien avec l'attaque se fait mieux.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bien sûr, les joueurs ont été bien meilleurs lors de nos deux derniers matchs :nikel:

    Comme quoi le bouc-émissaire Stramaccioni...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Très bonne première pèriode j'ai trouvez intéressant notre jeu en contre en plus il faut pas oublier que palacio n'était pas la et je pense que dans se systeme il peut faire tres mal avec ses appels en profondeur .

    Il sera la pour le derby ;)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant. Autant c'est légitime de demander des comptes après 4 mois de qualités médiocre et des résultats moyens, autant se palucher sur une mi-temps...C'est juste ridicule.

    Les faiblesses de Stramacionni et de l'effectif sont bien réelles, elles n'ont pas disparus en 45 minutes. L'important c'est de s'inscrire dans la durée c'est cela qu'on demande. On a tapé le Bbilan en 4321 l'an passée c'est pas pour autant que tous les problèmes étaient réglés :nikel:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Personne ne se paluche. Et je ne parle pas du jeu, et donc pas que de la première mi-temps. Je parle de la gestion du match et de la tactique. Comme quoi, lorsque les joueurs sont bien... on voit bien que Stramaccioni n'est pas si incapable que tu le prétends. Et c'était pas le Chievo hier, c'etait la Fiorentina qui a essouflé la Juventus, rien que ça.

     

    Ah... et comme quoi c'est pas parce qu'on joue pas à "4 attaquants" ou parce qu'on joue à "8 défenseurs" qu'on est obligé d'être mauvais n'est-ce pas..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    C'est bien ce que je dis, tu prends un match (une mi temps) comme référence, c'est juste ridicule. Ça prouve rien du tout. On a été plus de fois mauvais dans des modules à 8 def, et Stramacionni a été plus de fois exécrable que bon, donc ça change que dale. D'ailleurs les joueurs ne sont pas mauvais depuis le début de saison comme ils ont pu l'être par le passé, j'ai souligné que dans le cas présent l'instabilité du groupe et des résultats influaient beaucoup trop sur les perfs individuelles, mais malgré ça les joueurs sont présents (hormis Silvestre et la chute libre de Guarin).

     

    D'ailleurs on a subit en seconde mi-temps (normal c'est la Fiorentina à 10 attention...), mais ça c'est surement parce qu'on prépare le prochain match, la marque des grandes équipes tu me diras :laugh:

     

    Bref, ne commence pas trop à l'ouvrir comme Strama car ça risque de vous retomber dessus...Attendons au moins quelques matchs avant de tirer des conclusions hâtives.

    Modifié par Mazzuri

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    C'est bien ce que je dis, tu prends un match (une mi temps) comme référence, c'est juste ridicule. Ça prouve rien du tout.

     

    Bien sur que si cela prouve quelque chose : si on est capable de le faire une fois, on est capable de le faire plusieurs fois. Donc si si, je peux l'ouvrir après toutes les bêtises lues, on voit bien qu'il y'a d'autres solutions que de mettre des meneurs et des 9.5 sur les ailes, que ce n'est pas parce qu'on met "8 défenseurs" qu'on ne peut battre un gros morceau du championnat, et ce n'est pas parce qu'on joue avec deux récupérateurs qu'on ne peut pas gagner et faire circuler le ballon.

     

    Et ce n'est en rien une conclusion parce qu'on a gagné un match, encore une fois, ce n'est que logique.

    Modifié par B4TISTA

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Non mais il y a eu du mieux en première mi-temps mais c'est encore loin d'etre top, la différence c'est que le résultat d'hier est le strict minimum au vue de la qualité de notre effectif, le problème, ce qu'on reproche a Strama c'est de tirer l'équipe vers le bas avec ses tactiques minable et trop défensive alors qu'on a des joueurs capable de faire du beau jeu, et faire exploser les adversaires.

     

    Après bien évidement qu'il peut gagner des matchs, mais c'est pas pour autant que cela efface tout le reste de match médiocre, la différence pour moi c'est Coutinho a la place de Sneijder, non pas qu'il doit le remplacer numériquement mais jouer a 3 devant avec Coutinho c'est avoir plus de solution que avec Sneidjer...

     

    Sneijder a des qualités de passe et une technique exceptionnel mais quand celui joue devant il handicap grandement l'équipe car quand il a le ballon il n'a souvent que deux solutions Cassano ou Milito, or avec Coutinho il y a aussi la solution de l'individualité. Et sans le ballon ce n'est qu'une solution d'appui qui ne peut prendre la profondeur.

     

    Jouer avec un Sneijder devant c'est jouer avec un joueur qui n'est pas a sa place et on se prive ainsi de ses principale qualités.

     

    C'est pourquoi Sneijder doit absolument redescendre d'un cran... Et ça c'est aussi un mauvait choix de Strama...

     

    Le soucie c'est qu'on a un effectif de qualité et pas pas un effectif pourrie comme l'an dernier, et tant au niveau du jeu que des résultats ce que fais Strama pour le moment c'est juste insuffisant, quand on est nul c'est parce que Strama nous amène dans la médiocrité alors qu'on a un effectif de qualité, donc n'en faite pas un dieu par ce qu'il a gagner un match, ce qui est juste normal vue l'effectif...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...