Aller au contenu
  • Damien

    Serie A. Milan 0-1 Inter: Milan est Nerazzurro !

     

    1292517693_milito.jpg

     

    MILAN - L’Inter a frappé un grand coup et a complètement relancé la course au titre ce dimanche soir en remportant le Derby Della Madonnina 1-0 grâce à une réalisation du Principe Diego Milito à la 54’. Dans un match dominé par l’AC Milan, c’est finalement l’attaquant argentin qui inscrit le seul but du match en profitant d’un rush incroyable de son capitaine Javier Zanetti et d’une interception manquée d’Abate pour aller tromper Abbiati d’une frappe croisée du pied gauche. Résumé complet de cette rencontre:

    Pour ce match, Ranieri opte pour la continuité et aligne une équipe similaire à ces dernières semaines: Julio Cesar, un temps incertain, occupe bien la cage nerazzurra, derrière une défense classique composée de Maicon et Nagatomo sur les cotés et de la paire Lucio-Samuel dans l’axe. Au milieu, on retrouve le duo Cambiasso-Motta dans l’axe et des ailes occupées par Zanetti et Alvarez, le tout derrière le duo Pazzini-Milito en attaque.

    Coté Milan, la surprise se trouve au milieu avec la titularisation d’Emanuelson derrière les attaquants. Pato a été préféré à Robinho pour accompagner Zlatan en attaque. Derrière c’est du classique avec Abbiati dans les buts, Abate, Nesta, Thiago Silva et Zambrotta en défense, et un milieu à trois Nocerino-Van Bommel-Boateng.

    Le Milan donne le coup d’envoi de ce match et le ton est donné d’entrée: l’Inter laisse le ballon à son adversaire et attend dans son camp. Malgré tout, c’est bel et bien l’Inter qui se crée la première occasion du match et qui aurait même dû ouvrir le score... On joue la 4’ quand Maicon délivre un coup-franc parfait dans la surface, Motta reprend de la tête et croit ouvrir le score, mais il est signalé hors-jeu par l’arbitre assistant. Seul problème, Motta n’était pas hors-jeu.... On reste à 0-0 donc.

    Petit-à-petit, le Milan tente de s’approcher des buts de Julio Cesar, mais ils buttent sur un bloc défensif bien compact et parfaitement en place. Les partenaires d’Ibrahimovic ne parviennent pas à se trouver dans la surface adverse et le suedois décide donc de tenter sa chance de l’extérieur de celle-ci, mais il est très excentré sur la droite et son tir du pied gauche est facilement capté par Julio Cesar (10’). Dans la minute qui suit, la réussite s’en mêle et les rossoneri arrivent enfin à trouver une solution dans la surface: sur un centre-tir puissant de Boateng, le ballon arrive sur Emanuelson qui contre ce ballon qui arrive dans les pieds de Pato, mais l’attaquant brésilien est surpris et manque son enchainement, il envoie finalement le ballon dans les nuages.

    La domination stérile du Milan ne donne pas grand chose et l’Inter ne parvient pas à trouver des solutions quand ils récupèrent le ballon, il faut donc attendre des coups de pieds arrêtés pour voir des situations dangereuses. Le Milan obtient d’ailleurs beaucoup de corners, et sur un de ceux-ci, la défense nerazzurra est complètement prise à revers sur une passe rapide d’Emanuelson pour Boateng oublié par la défense, mais le ghanéen ne cadre pas sa reprise puissante (20’).

    Les nerazzurri parviennent tout de même à se créer une occasion à la 22’ sur une belle action orchestrée par Zanetti puis qui continue par un une-deux entre Milito et Maicon dans la surface, mais le centre devant le but du brésilien est repoussé par la défense.

    De l’autre coté, on a toujours autant de mal à trouver des solutions face à une défense solide. Ibrahimovic essaye alors de la surprendre d’un geste acrobatique après un centre de Boateng, mais son aile de pigeon est accompagnée au-dessus de sa barre par Julio Cesar (32’).

    On arrive ensuite à la 40’ et l’Inter se crée une énorme occasion d’ouvrir le score: l’action se déroule pour une fois sur le coté gauche avec Nagatomo, le latéral japonais fixe Abate et parvient à centrer dans la surface, la défense rossonera se trouve et le ballon arrive directement dans les pieds d’Alvarez qui contrôle du pied droit et enchaine d’une reprise du gauche à bout portant, mais son tir est trop mou et trop sur Abbiati qui repousse finalement du pied. Dans la continuité de l’action, Maicon récupère sur le coté droit et centre pour Pazzini, mais le ballon est un peu trop haut pour l’attaquant italien qui ne peut reprendre correctement ce ballon de la tête, ça passe à coté.

    La mi-temps approche, on joue les dernières secondes du temps réglementaire et l’AC Milan est encore à l’attaque. Pato déborde sur le coté droit et sert Van Bommel en retrait, le milieu néerlandais ne se pose pas de question et frappe directement du pied droit, Julio Cesar est battu mais la balle rebondit sur la barre ! Et ce n’est pas fini: après avoir frappé la transversale, le ballon revient sur Emanuelson qui tente une reprise acrobatique des 20 mètres, mis cette fois le gardien brésilien se détend et repousse en corner. 

    Dans une première période pauvre en occasions, les deux équipes ont finalement eu l’occasion d’ouvrir le score à quelques minutes d’intervalle, mais l’arbitre renvoie finalement les 22 acteurs aux vestiaires du ce score de 0-0. Aucun changement à la pause, on repart pour la seconde période avec les mêmes joueurs. Le décor est le même qu’en première période: l’Inter laisse le ballon au Milan et procède toujours en contre. Cette fois, cette option va payer d’entrée... 

    A la 54’, c’est d’abord le Milan qui est à l’attaque, mais Samuel intercepte le ballon aux abords de sa surface, puis il passe à Maicon qui envoie le ballon coté droit pour Zanetti, le capitaine nerazzurro part alors dans un rush dont il a le secret, il déborde deux adversaires avant d’envoyer le ballon devant vers Milito, Abate semble être sur la trajectoire mais le défenseur rossonero se troue complètement et le ballon arrive dans les pieds de Milito qui accélère et part en face-à-face avec Abbiati, l’attaquant argentin ne tremble pas et croise parfaitement son tir du pied gauche, le ballon frappe l’intérieur du poteau et termine au fond des filets: 0-1 !

    Contre toute attente, l’Inter ouvre donc le score dans ce derby. Le Milan est sonné et l’Inter tente d’en profiter en se projetant rapidement vers l’avant en contre et il faut une intervention d’Abbiati sur une frappe lourde de Nagatomo pour sauver le 0-2 à l’heure de jeu. Quelques minutes avant, Alvarez avait lui aussi tenté sa chance de loin, mais Abbiati avait facilement capté le ballon.

    Coté rossonero, il semble qu’on n’attend plus qu’un coup de génie de Zlatan pour se sortir de cette situation, mais l’attaquant suedois est bien muselé par la défense. Il parvient à s’en défaire à la 62’, mais après avoir débordé sur le coté gauche de la surface, son centre est finalement repoussé du bout des doigts par Julio Cesar.

    Vient ensuite l’heure des premiers changements: Allegri décide de faire entrer Robinho à la place de Zambrotta (ce qui décale Emanuelson sur le coté gauche de la défense). Ranieri répond en remplaçant Alvarez par Chivu.

    Malgré ce changement, le Milan ne trouve toujours pas de solution. C’est même l’Inter qui se crée une nouvelle grosse occasion de doubler la mise, toujours par Nagatomo qui profite d’un beau mouvement initié par Pazzini et Milito pour se retrouver en bonne position dans la surface adverse sur une passe de l’argentin, il crochète Thiago Silva avant d’enchainer par une frappe du gauche, mais le ballon arrive directement dans la niche d’Abbiati, tout heureux de capter ce ballon.

    A la 75’, Ranieri effectue son deuxième changement avec la sortie du buteur Diego Milito, remplacé par le revenant Wesley Sneijder.

    Dans la minute qui suit, le Milan se crée sa meilleure occasion de la seconde période: Ibrahimovic est encore au débordement sur le coté gauche, il sert Nocerino dans la surface qui envoie le ballon devant le but pour Pato, l’attaquant brésilien est finalement tout proche de tromper involontairement Julio Cesar sur un double contact, mais le gardien brésilien est bien sur ses appuis et il se couche pour capter le ballon.

    A la 80’, c’est au tour d’Allegri d’effectuer son deuxième changement avec l’entrée de Seedorf à la place de Nocerino. Le milieu néerlandais ne tarde pas à se mettre en évidence et il est tout proche d’égaliser sur une frappe surpuissante des 30 mètres, mais Julio Cesar se détend et repousse magistralement le ballon (82’). Dans la foulée, Pato sort sous les sifflets de San Siro, remplacé par El Shaarawy. Lui non plus ne tarde pas à se mettre en évidence: sur son premier ballon dans la surface adverse, il décale parfaitement Robinho qui se retrouve en face-à-face avec Julio Cesar, mais c’est le gardien brésilien qui sauve une nouvelle fois les siens d’une parade du pied. Dans la continuité de l’action, le ballon est récupéré par Abate qui centre pour Ibra dont la remise de la tête arrive une nouvelle fois sur Robinho, mais le brésilien manque le ballon et la défense parvient à dégager.

    Ce sera la dernière occasion franche de ce match, la défense nerazzurra repousse toutes les autres tentatives de leurs adversaires. Ranieri fait son dernier changement avec l’entrée de Forlan à la place de Pazzini pour gagner quelques secondes. Après trois minutes de temps additionnel, M. Orsato siffle la fin du match sur la victoire de l’Inter qui relance complètement le championnat !

    Grâce à ce succès, le premier contre un cador cette saison, l’Inter reste cinquième mais revient à cinq points du Milan et à six points du leader, la Juventus. C’est la sixième victoire consécutive des nerazzurri qui continuent donc leur remontée fantastique et qui frappent donc un grand coup en remportant ce derby !

    TABLEAU RECAPITULTIF

    MILAN 0-1 INTER

    Buteur: 54’ Milito

    Milan: 32 Abbiati; 20 Abate, 13 Nesta, 33 Thiago Silva, 19 Zambrotta (66’ Robinho); 27 Boateng, 4 Van Bommel, 22 Nocerino (80’ Seedorf); 28 Emanuelson; 7 Pato (83’ El Shaarawy), 11 Ibrahimovic.
    Entraineur: Massimiliano Allegri

    Inter: 1 Julio Cesar; 13 Maicon, 6 Lucio, 25 Samuel, 55 Nagatomo; 4 Zanetti, 8 Thiago Motta, 19 Cambiasso, 11 Alvarez (67’ 26 Chivu); 22 Milito (76’ 10 Sneijder), 7 Pazzini (90’ 9 Forlan).
    Entraineur: Claudio Ranieri

    Arbitre: M. Orsato

    Avertis: 68’ Nesta, 92’ El Shaarawy ; 64’ Nagatomo, 89’ Motta

    Rédigé par p-h08 (internazionale.fr)



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    J'aime l'objectivité d'un site concurrent dont je tairai le nom:

     

    Thiago Motta absolument seul au 1er poteau catapulte le ballon au fond des filets mais est hors d’un mètre. Première frayeur.

     

    :laughing[2]:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mouais c'est vrai que c'est un peut petit :P

    Qu'ils pensent qu'il y'a hors-jeu encore ok, l'action est confuse, mais c'est surtout le "d'un mètre" qui m'a fait rire :laugh:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'aime l'objectivité d'un site concurrent dont je tairai le nom:

     

    Thiago Motta absolument seul au 1er poteau catapulte le ballon au fond des filets mais est hors d’un mètre. Première frayeur.

     

    :laughing[2]:

     

     

    C'est vrai que moi aussi j'ai vu ça tout à l'heure et ça m'a bien fais rire. Mais leur article ne reconnait pas la victoire a voir rien que le titre "Le bal des occasions manquées"

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    quel milito décisif comme en 2010 sinon moi j'ai trouvé alvarez vraiment mauvais hier je pensais qu'un derby comme celui d'hier il ce serait lâcher plus mais bon il y en aura d'autre sinon bonne défense hier tout a était fait pour que chacun soit à sa place l'organisation était magnifique s’était digne de mourinho cette organisation et surtout cambiasso et zanetti quel travail qu'ils ont effectué hallucinant

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quel match ! Le cœur n'avait plus autant vibrer dans les dernières minutes depuis un petit moment ^_^

     

     

    Une superbe soirée avec une très belle prestation globale, un vrai travail d'équipe. Comme un bambou, on a pas rompu :nikel:

     

    Pour la confiance c'est énorme, mais faut pas tomber dans l'excès. C'est trois points et c'est bien là le principal.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Résumé pour quelqu'un qui a été privé de net de dimanche soir jusqu'à tout l'heure s'il vous plaît ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je me suis mal exprimé, un résumé des performances individuelles et collective de l'équipe, celui du site ne relate que les faits de rencontres.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Julio Cesar : très bon il a répondu présent sur les grosses dernières minutes du Milan.

     

    Maicon - Lucio - Samuel - Naga' : tous excellents

    Les centraux ont calmé Ibra, des ballons toujours propres aussi. La paire à l'ancienne ^^

    Les latéraux ont bien jugé les différentes situations ; attaquer quand il le fallait, bon replacement. Je parle surtout pour le Japonais, Maicon il a plus rien à prouver ^^ La première période était un peu plus difficile pour le Nippon.

    Puis même si Pato était pataud :phear: si on l'a pas vu c'est qu'il a vite compris que rien ne pouvait passer.

     

    Zanetti : un très grand Capitano (donc énormissime)

     

    Cuchu : ratisse tout comme d'hab, un don pour le placement et l'anticipation. Beaucoup de départs d'actions, notamment par Boateng se sont vus vite rattraper et anéanti par la doublette Argentine :nikel:

     

    Motta : il simule toujours aussi bien :D et casse le jeu adverse aussi quand il faut. Au delà de ça il a toujours bien orienter le jeu, même si j'ai souvenir qu'à un moment en première mi-temps je le trouvais plus :phear:

     

    Alvarez : premier gros match pour lui, dans l'ensemble c'est mitigé mais il a pas démérité loin de là.

     

    Milito : fallait pas la louper, il l'a parfaitement mise. Bien en jambe aussi. Good job ^_^

     

    Pazzo : on l'a pas vu beaucoup mais sa présence sur le terrain doit user l'adversaire. Tu peux pas le lâcher. Puis sur les coups de pied arrêtés il est capital.

     

    Sneijder je dois t'avouer que je l'ai pas trop vu, Forlan il a trop peu joué. Chivu il était déjà dans le match sur le banc ! Rentrée parfaite qui a fait un bien fou aussi au moral je pense.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

     

    Zanetti en fait pour résumer correctement : personne ne l'a passé, et lui il a passé tout le monde. :laughing[2]:

     

    Cuchu je l'ai trouvé assez moyen pour une fois.

    Modifié par B4TISTA

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ba on joué bas, le bloc équipe souvent dans notre moitié de terrain, et tout miser sur les contres..

    1ere mi-temps beaucoup trop de déchets techniques (surtout Cuchu et Motta) pour pouvoir espérer quelque chose.

    Un centre de Maicon mieux ajuster pour Pazzo et c'était 0-1 en notre faveur, et puis Ricky aussi sur un centre de Naga aurait pu ouvrir le score.

     

    2ème mi-temps plus concrète offensivement avec de meilleurs mouvements, et surtout le but de Milito !!!

    Nagatamo aurait pu inscrire un but magnifique, après un crochet du droit dans la surface, il se met sur son pied gauche et frappe mais trop au centre sur Abbiati.

     

    Ensuite on a défendu comme à l'époque de Mou', Lucio et Samuel vraiment impressionnant.

    Cuchu et Motta ont relever leur niveu de jeu et tout de suite on a senti la différence.

    Que dire de Capitano qui a fait un GRAND match !!!!

     

    +: Lucio, Samuel, Julio, Capitano, Milito (1 occaz, un but).

    - : Pazzo, Alvarez

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci beaucoup pour vous commentaires ;) !

     

    Sinon, une nouvelle fois, Ibrahimovic totalement invisible, à mon plus grand bonheur, qu'est ce que ça me fait plaisir quand je lis les plaintes des milanisti sur sa transparence..

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Cambiasso a fait un travail défensif terrible, il ne faut pas voir que la relance, il étant sur toutes les balles qui étaient entre les deux lignes, surtout en première mi-temps. Il a à lui tout seul stopper les insertions de Boateng, Nocerino et Pato. Son boulot on le voit pas, mais il est énorme.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'accord avec Didju. Dans ses relances et dans le jeu en lui même Cuchu a été plutôt moyen mais dans le travail défensif il a été monstrueux, les milanistes disent (à juste titre) que Van Bommel a été énorme dans ce rôle mais que dire de notre argentin .. Son travail de l'ombre a été colossal.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    Motta : il simule toujours aussi bien

     

     

    Milito : fallait pas la louper, il l'a parfaitement mise.

     

    Espèce de coquine :bigrin:

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Cambiasso est toujours très précieux dans le travail de l'ombre ça c'est clair.

    Après il faut tout de même dire qu'il a eu un peu de mal en première période, même dans ce domaine. J'ai trouvé ses interventions moins tranchantes.

    Mais faut aussi dire que ça semblait être une consigne de Ranieri de ne pas trop les presser haut et de ne pas trop anticiper, alors que généralement c'est dans ce domaine la que Cambiasso excelle.

     

    Je l'ai trouvé beaucoup plus à l'aise en seconde période par contre.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J'ai vécu ce derby à Disney Land, dans le bar des sports du village, avec une grosse majorité d'Interisti (il y avait beaucoup d'italiens), tout ça le jour de mon anniversaire au coté de mon frère jumeau qui est... Bbilanista :phear:

     

    Quel pied !

    Modifié par phenomeno

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

     

    Motta : il simule toujours aussi bien

     

     

    Milito : fallait pas la louper, il l'a parfaitement mise.

     

    Espèce de coquine :bigrin:

     

    :laugh:

     

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...