Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • gladis32
    gladis32

    Conte: un entretien tout en équilibre pour le Corriere della Sera

    Dans une longue et belle interview pour le Corriere della Sera, Antonio Conte se concentre sur son expérience à l'Inter et explique sa façon d'appréhender le football. A commencer par son ressenti après une défaite :

     

    "La défaite me fait du mal. Je sais que la vis seul, non pas parce que mes collaborateurs ou amis me laissent tranquille mais parce que j'éprouve une sorte de solitude intérieure. Je sens cette responsabilité et je ne veux pas vivre ça."

     

    team.JPG.76b790dfc6520d83744f37faaa6d681c.JPG

     

    La Pazza Inter a-t-elle trouvé un équilibre ?

    "Si vous voulez garder une longueur d'avance sur les autres, vous devez avoir une régularité dans la performance. Cette stabilité est au dessus de n'importe quel adversaire."

     

    L'écart avec la Juventus s'est-il réduit ?

    "La Juventus est dans cette spirale positive depuis longtemps. Depuis un an et demi l'Inter est une équipe qui n'aspire qu'à gagner. Les autres équipes progressent aussi, et nous, nous tentons de le faire en prenant le travail comme raccourci."

     

    Vous n’êtes pas loin de jouer en 3-3-4 avec Hakimi et Perisic qui sont deux attaquants ailiers, plus Eriksen qui est proche de Barella offensivement sur le terrain. Comment garder l'équilibre avec une équipe si tournée vers l'avant ?

    "Je dis aux joueurs que lorsque nous attaquons nous devons être pessimistes. L'optimiste est celui qui ne pense pas qu'il perdra le ballon et ne se prépare pas à cette éventualité. Le pessimiste se projette plus et veut aller au bout. Nous avons besoin d'un grand équilibre et pour moi le meilleur est d'attaquer à 5-6 joueurs. Hakimi et Perisic, plus Eriksen qui est un milieu offensif et Barella quasi un attaquant. Dans la première partie de saison nous avons beaucoup créé mais nous étions trop exposés. Nous avons concédé trop de buts. Maintenant l'équilibre est bon et tous participent aux deux phases."

     

    Que répondez-vous à ceux qui disent que Lukaku n'est dévastateur qu'avec de l'espace ?

    "C'est trop simpliste de dire ça. J'espère qu'ils le laisseront arriver dans la surface alors. Lukaku ou Lautaro dans cette zone, je ne pense pas que ça soit une joie pour les défenseurs adverses. Lukaku est un joueur atypique, c'est le premier attaquant de l'équipe, la première cible et il est très rapide. C'est proche d'un joueur de football américain."

     

    725158531_LukakuConte.jpg.8b74c961e8095d58181a913e4ad04ac0.jpg

     

    Qu'est-ce qui a changé ces derniers mois ?

    "Nous sommes en constante évolution. Nous avons commencé en 3-5-2 puis dans la seconde moitié de la saison dernière, nous sommes devenus plus agressifs et nous avons terminé en finale d'Europa League. Un manager comme Rangnick (ancien DS de Leipzig notamment, ndlr) m'a complimenté en disant « J'aime voir l'Inter, je les trouve sophistiqués ». On parle souvent de football simple mais on s'aperçoit qu'il y a une idée. Nous avons recommencé comme ça, en étant agressif. Nous avons peut être exagéré et les adversaires ont trouvé les contre attaques. Nous avons trouvé l'équilibre ensuite en alternant les phases d'agressions et celles d'attentes. Nous sommes aussi devenus plus compact."

     

    Est-il plus difficile de transmettre la mentalité de la gagne ou son jeu à l'Inter ?

    "Il est plus compliqué de changer le mental. Si vous ne gagnez pas pendant dix ans, vous y êtes habitués inconsciemment. Vous cherchez des excuses ou vous blâmez l'autre. De ce fait vous ne voyez pas vos limites et défauts. Tout l'environnement est imprégné. C'est un travail important non seulement sur les joueurs mais sur tous les secteurs. Donc il faut augmentez la pression et vous devenez l'emmerdeur de service. C'est la différence entre une mentalité de gagnant et celle simplement pour vivre. Il y a beaucoup de bons entraineur et Luciano Spalletti en est un. Le problème est de pouvoir casser certains équilibres pour diriger le bateau là où on vous a demandé de le prendre. Même si quelqu'un peut regretter de vous avoir choisi."

     

    Justement, la 'sphère Inter' est-elle difficile ?

    "Après ma carrière de footballeur j'ai recommencé à me retrousser les manches. Le joueur avait tout gagné, l'entraineur est parti de zéro. Je me suis remis en question. Ceux qui ont joué dans de grandes équipes pensent qu'ils peuvent être coach, mais c'est totalement différent. Mon chemin m'a amené à atteindre l'Inter de manière beaucoup plus préparée. L'expérience à la Juventus a été importante mais j'y suis arrivé avec des bagages précédemment construits. On m'a déconseillé l'Inter mais moi je suis pour les challenges, et l'Inter est le plus difficile de ma carrière. Mais je n'ai pas peur des comparaisons. Je sais que dans mon domaine j'ai beaucoup à dire"

     

    Après l'élimination en Champions League, des paroles sont arrivées pour demander un renvoi. Avez-vous ressenti que ce fardeau n'était pas le vôtre ?

    "Un tifoso adverse aurait tout fait pour pousser au renvoi. En tant qu'adversaires je veux tuer mon ennemi, soyons clairs je signifie le tuer sportivement. Me renvoyer aurait facilité la tâche aux autres. Quand j'arrive dans un club je m'y investit corps et âme. La passion fait la différence, c'est contagieux. Je vis cette créature et je la manipule pour tous ceux qui travaillent avec nous. Si vous ressentez ce sentiment d'appartenance, vous donnez quelque chose en plus."

     

    1083561058_ConteItalia.JPG.7af5f94a4177a548dca23b3839db2d5e.JPGL'équipe nationale est-elle une parenthèse close ?

    "Pas du tout. Maintenant le simple fait de penser à la sélection me fait frissonner. Ma porte pour l'Italie sera toujours ouverte."

     

    L'Inter de Conte gagnera-t-elle enfin ?

    "Je ne sais pas mais je ferai tout mon possible pour réussir."

     

    L’aventure avec l'Inter peut-elle encore être longue ?

    "Un entraineur, quand il se décide de se marier avec un projet est heureux s'il a l'opportunité de travailler longtemps dans le même club. S'il est contraint de partir après peu de temps il n'y a que de l’amertume. Marquer de son empreinte et rester pendant de nombreuses années c'est la plus belle chose. C'est aussi plus facile de travailler après avoir bien semé..."

     

     

     

    ®gladis32 - internazionale.fr

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    "Nous sommes en constante évolution."

    Par opposition à "On s'est repris du jour au lendemain"... 😉

    • Wouah 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, Trent_FCI a dit :

    "Nous sommes en constante évolution."

    Par opposition à "On s'est repris du jour au lendemain"... 😉

    tu commences encore 😎

    • ;-) 1
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invroyable, pas le premier et pas le dernier qui dit que l'Inter est le challenge le plus diffiicle de sa carrière...

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il est très difficile de gagner à l'Inter, quand on regarde les joueurs qui sont passée par chez nous pour les résultats assez maigre qu'on connaî, notamment à l'époque de Il Phénomeno  ou on aurait dû gagner plus.

    Le fait que Conte n'aime pas perdre à ses avantages qui est très peu de défaite et ses désavantages qui est beaucoup de nul qui au final peuvent se payer assez cher à la fin.

    • J’aime 1
    • Wouah 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 54 minutes, bouba930 a dit :

    tu commences encore 😎

    Un petit clin d'œil, rien de plus.. 😜

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Forza Conte !!!

    Ce mec est remarquable tant dans son implication, sa passion et ses choix de carrière sacrement couillu !

    • J’aime 2
    • Haha 3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    mdr je suis conquis il a transformé une chèvre en rhinocéros de compétition  ! 😵

     

     

    ... mais j'ai très peur qu'il retombe dans ses travers donc faut rester calme ahah

    • J’aime 1
    • Cool 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, bouba930 a dit :

    tu commences encore 😎

    Sache que le staff ne s'arrête jamais.

    Spoiler

    Surtout quand tu nous mets des grrr 🤭

     

    • Haha 1
    • Cool 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Citation

    "Il est plus compliqué de changer le mental. Si vous ne gagnez pas pendant dix ans, vous y êtes habitués inconsciemment. Vous cherchez des excuses ou vous blâmez l'autre. De ce fait vous ne voyez pas vos limites et défauts. Tout l'environnement est imprégné. C'est un travail important non seulement sur les joueurs mais sur tous les secteurs. Donc il faut augmentez la pression et vous devenez l'emmerdeur de service. C'est la différence entre une mentalité de gagnant et celle simplement pour vivre. Il y a beaucoup de bons entraineur et Luciano Spalletti en est un. Le problème est de pouvoir casser certains équilibres pour diriger le bateau là où on vous a demandé de le prendre. Même si quelqu'un peut regretter de vous avoir choisi."

    En vrai ça doit être quelque chose d'être coaché par un mec pareil, qui rentre dans la tête joueur pour les transcender littéralement. Et on sait que Conte a réussi à le faire avec de nombreux joueurs, qui ne sont pas forcément des foudres de guerre à la base. Les Moses, Candreva, Pellé ...

    On crache souvent sur les dieux en les traitant de débile mais dans un mec comme Conte, Bielsa en matière de psychologie, ça doit être très solide

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 20 minutes, Rahim95 a dit :

    On crache souvent sur les dieux en les traitant de débile

    Ah ouais ? 🤔

    😁

    • Haha 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles