Aller au contenu
  • Victor Newman
    Victor Newman

    Juventus - Inter : l’avant-match de Spalletti

    Luciano Spalletti s’est livré à la traditionnelle conférence de presse au centre sportif de l’Inter.

     

    image.png

     

    Est-ce que ce match est plutôt une façon de découvrir votre niveau ou êtes-vous certains de pouvoir battre la Juve ?

    "Celui qui pense m’en dissuader a perdu. Nous nous présentons à chaque match pour la gagne. Je viens avec plus de certitudes derrière moi, l’équipe a grandi et est devenue plus complète dans sa façon d’être concentrée en match. Dernièrement nous avons réalisé une belle partie, nous faisons preuve parfois d'inattention lors de certaines périodes du match, mais nous sommes une très belle équipe, aussi bien au niveau des joueurs que dans notre façon d’évoluer sur le terrain."

     

    Est-ce que votre processus de croissance se joue entre ce match de vendredi et celui de mardi ?

    "Il se joue énormément sur l’ensemble de la saison. Et nous jouons beaucoup sur une saison complète. Nous devons poursuivre notre chemin pas à pas, Si nous sommes convaincus que ceux qui sont devant nous sont plus fort ou doué que nous, cela va nous induire à ne pas poursuivre notre chemin."

     

    Pour quelle raison restez-vous modéré vis-à-vis de la Juventus lorsque l’on parle de Scudetto ?

    "En ce qui me concerne, rien n’est terminé après une défaite mais plutôt lorsque tu n'es plus convaincu de pouvoir atteindre un objectif bien précis. Nous sommes convaincu par cette philosophie, c’est clair qu’il y a un écart important au classement. Ce sera difficile de les rattraper, c’est la mauvaise nouvelle. La bonne est que ce premier pas, celui de pouvoir rattraper une partie de notre retard, dépend de nous."

     

    image.png

     

    Est-ce un classement faussé ou est-ce que la Juve est vraiment inégalable ?

    "La Juve prouve chaque année qu’elle dispose de joueurs qui peuvent faire encore plus la différence que l’année précédente. Il y a trois ans, j’étais à la Roma et après six mois de compétition, ils sont venus recruter Pjanic qui était mon joueur le plus fort à la Roma avec De Rossi dans la construction du jeu."

    "Ils ont pris cette saison Cancelo, qui était l’année dernière, l’un des plus fort latéraux du championnat. Ils ont pris Higuain au Napoli. Ce sont des détails importants de la croissance du Club. Cette année ils ont passé un cap en recrutant un Champion de haut niveau qu'est Cristiano Ronaldo, je pense que la mentalité qui conduit leur vestiaire est inusable."

    "Il y a une certaine soutenance dans nos différences, nous faisons notre propre parcours. Ce que je dis à mes joueurs lors de nos analyses, c'est qu’ils doivent toujours faire preuve d’un comportement correct et professionnel, afin de faire les choses justes pour aller de l’avant, ce qui a pour but de ramener chez nous les objectifs fixés."

    "Nous devons jouer ce match avec la bonne personnalité et du caractère, j’ai vu des signaux importants lors de nos derniers matchs, j’ai vu l’équipe jouer contre des adversaires et dans certains moments du match, je l'ai vu jouer en étant convaincue, et c'est là que tu peux faire souffrir n’importe quelle équipe qui se trouve devant toi."

     

    Comment vont Nainggolan et Dalbert ?

    "Je les ai écarté car ils ne sont pas en condition. Je les évaluerais dans la durée. Ils vont mieux comparé à nos derniers examens, mais ils ont encore besoin de temps."

     

    Quel effet cela vous fait-il de savoir que toute l’Italie supportera l’Inter, car vous pourriez rouvrir le Championnat ?

    "Cela ne me fait aucun effet, ni aucun avantage d’avoir une telle approbation. Ce qui me touche, ce sont les sentiments de mes Tifosi, leurs désirs. Nous monterons sur le terrain avec leurs affections. Nous serons toujours attaché à ces sentiments et ils sont présents avec nous, sous le maillot."

     

     

    image.png


    Ce sera le premier Juve-Inter de Ronaldo, comment le stopper ?

    "Avant toute chose, la Juve n’est pas uniquement Ronaldo, c’est une équipe composée de joueurs de qualité dans chaque secteur. Même Chiellini est un joueur phénoménal. Pour synthétiser mes dires, il suffit juste de voir les cinq minutes de Juventus-Spal sur le 2-0. Il suffit de voir comment ils se comportent et on voit qu’ils agissent par groupe et non par des individualités..."

    "Tout le monde se complète, ils ont une mentalité, une volonté, un professionnalisme. Ils ont beaucoup de joueurs ce niveau, tout comme nous en avons. Le collectif est fondamental car il peut te sauver vu que l’équipe dépend de plusieurs joueurs, ces derniers te permettent d’aller jusqu’au bout, nous sommes aussi une telle équipe et nous sommes fort."

     

    A quel type de match vous attendez-vous ?

    "Il s’agira d’un banc d’épreuves qui me permettront de voir qui sont ceux qui répondront présents. Mes joueurs ont du potentiel, de la volonté. Il ne faut pas oublier de mettre en avant Pjanic qui est un des joueurs qui met en route le mécanisme de l’équipe. Nous aurons besoin de savoir répondre également aux duels. Nous ne devons pas penser à comment eux agirons sur le terrain, ni nous limiter à leurs comportements."

     

    Croyez-vous que l’Inter soit l’adversaire idéal pour réduire cet écart ?

    "Le Napoli est allé gagner à Turin l’année passée, il ne leur a manqué que un ou deux résultats. Cette année, ils sont encore plus loin. L’enseignement est que nous avons perdu ces points et que la Juve montre en vouloir encore plus. Il y avait moins de distance avant et c’était forcément plus évident de revenir. Pour l’heure, nous serons égaux si nous élevons notre niveau de jeu, cela pourra réduire les différences."

     

    image.png

     

    En quoi pensez-vous être supérieur à la Juve ?

    "Vu les points d’écart, ce serait présomptueux de penser ainsi, je ne tiens pas à le faire. Cependant, nous devons être une équipe de façon continue, c’est ce qui pourra mettre en difficulté la Juve. Si nous parvenons à prendre possession du terrain et à jouer en bloc équipe durant 90 minutes, en coupant les espaces pour ne pas qu’ils aient le temps de jouer, nous pourrons leurs créer des problèmes."

    "Autrement, ils ont l’habitude de gagner en dominant et en sachant souffrir, nous n’avons jamais eu le même comportement, eux se comportent d’une telle façon jusqu’au bout. Il n’y a pas toujours eu cette étiquette sur la Juve, mais c’est un onze fort individuellement qui a l’avantage disposer de toute les solutions."

    "J’en ai parlé à Allegri, de sa façon dont il gère l’équipe, il est capable de la faire sortir d'une situation compliquée et même d’en tirer un avantage. Nous devrons bien jouer en bloc en étant courageux et avec de la personnalité. Ce sera aussi important de les avoir à l’œil dans nos rétroviseurs..."

     

    Comment allez-vous expliquer ce qu’est être Interiste à Marotta, quel conseil lui donner ?

    "Je vais lui souffler à l’oreille une phrase d’Inter Campus : Nous sommes les Frères du Monde. Je me suis informé sur l’origine de l’acte de constitution de l’Inter en 1908 : Nous porterons les couleurs de cette nuit splendide : Le Noir et l’Azur sur un fond d’or étoilés. Elle s’appellera Internazionale car nous sommes les Frères du Monde."

    "Selon moi être interiste est tout cela, regarder le Ciel et viser le Monde. Et Marotta fait partie de ceux qui ont déjà projeté leur carrière de cette façon, il dispose de cette vision d’une manière profonde et lointaine."

     

    Les convoqués

    image.png

     

    Gardiens : 1 Handanovic, 27 Padelli, 46 Berni
    Défenseurs: 2 Vrsaljko, 6 De Vrij, 13 Ranocchia, 18 Asamoah, 23 Miranda, 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar
    Milieux : 5 Gagliardini, 8 Vecino, 15 Joao Mario, 20 Borja Valero, 44 Perisic, 77 Brozovic
    Attaquants: 9 Icardi, 10 Lautaro Martinez, 11 Keita Balde, 16 Politano, 87 Candreva

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J'aime 3



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    "aussi bien au niveau des joueurs que dans notre façon d’évoluer sur le terrain"

    Quoi! lui même est entrein de l'avouer que c'est son coaching qui fait tout merder et pas le noyau!!!

    Dingue Spaghetti fait un CSC contre lui même xD:mdrlol1:

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • A la Une

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • [SONDAGE] GabiGol, GabiBanc ou GabiEnd ?   37 membres ont voté

    1. 1. Vous en feriez quoi ?


      • Titulaire (lol)
      • Joker à la Lautaro
      • Prêt de 6 mois
      • Vente et basta

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
×