Aller au contenu
  • Victor Newman

    Lazio-Inter, Spalletti en veut encore plus

    C'est un Luciano Spalletti critique qui s'est livré en conférence d'après-match, à la suite de la démonstration de l'Inter sur le terrain de la Lazio :
     

    image.png

     

    "C'était une semaine importante pour nous. C'est évident que le changement de Présidence est quelque chose qui booste. Notre Président est jeune et ambitieux (ndlr : parfois vicieux, tu peux être le prince de la ville si tu veux), il a envie de faire grandir l'équipe. Au-delà de l'argent, il est présent, c'est devenu le numéro Un de Milan, il vient voir les entraînements, vient au restaurant avec les joueurs, son amour pour nos couleurs rayonnent. Nous avons perdu le contrôle du terrain en début de match, puis l'équipe s'est mise en marche et c'est devenu visible que nous sommes en croissance."

     

    Vous êtes à égalité avec le Napoli, est-ce un championnat à la hauteur de l'Inter ?

    "Nous devons savoir qu'il n'y a pas de place pour vivre sur le résultat précédent. La Lazio n'était plus un danger car nous avions remporté le Derby. Nous avions le besoin de venir ici pour faire encore un très grand match. Nous y sommes parvenu surtout en première mi-temps, un peu moins en seconde."

    "Mais dans cinq jours, il y aura une autre rencontre avec un déroulement du match différent, vu que le Genoa pratique un tout autre football. Nous avons besoin de continuer à proposer un niveau de jeu important, et ensuite de gérer correctement. Nous sommes en parfaite condition de ce que doivent être des joueurs de l'Inter. Je ne m'attendais pas à recevoir toute cette affection, nous devons donc renvoyer l'ascenseur à nos tifosi."

     

    image.png

     

    Vous regardez le classement d'en haut ou d'en bas ?

    "Je ne le regarde pas, je pense juste aux prestations à fournir. Nous n'étions pas déboussolé malgré la perte de Nainggolan, nous devions contrôler ce match. C'est valable en défense, même si je touche à deux joueurs, ils restent tout de même à quatre derrière. Nous avons des défenseurs centraux très fort et je dois n'en prendre que deux. Je dois aussi faire en fonction de la fatigue et de la pression découlant de tous les voyages."

    "Je dois aussi prendre le temps de la réflexion, je ne suis pas l'ami des joueurs, je suis l'ami du maillot. Si nous avons tout de même un lien d'amitié, c'est tout de même mieux que rien. Avoir titularisé Joao Mario aurait pu paraître scandaleux, ne pas le faire jouer était de mon ressort, même s'il méritait d'être aligné bien avant. Ce soir, il a fait son match, il a joué à son niveau, il nous a aidé en possession de balle. Il n'y a rien d'étranger, demain, il reprend le chemin du travail : Il n'a rien à fêter."

     

    Vous avez pratiqué un turn-over, est-ce que vous disposez d'une meilleure équipe, comparée à celle de l'année passée ?

    "Nous avons un noyau important, comparé à l'année dernière, soyons objectif, nous sommes mieux. L'important reste la motivation de tous, qu'ils soient convaincus qu'ils peuvent apporter quelque chose. Si nous continuons de la sorte, c'est évident que l'on verra que nous sommes en croissance dans tous les secteurs. Nous avons de la qualité, de la personnalité et nous ne sommes pas présomptueux."

    "Tout ce que nous faisons est fait de manière correcte. Cela peut arriver de perdre un match comme celui de Parme, il ne faut pas se fier à son résultat. Il n'y a également aucun discours d'anti-ceci, d'anti-cela, nous devons être une équipe redoutable. Vu notre potentiel, nous pouvons battre n'importe qui. Mais si nous ne parvenons pas à conserver ce niveau, alors nous serons l'anti-Inter et n'importe qui pourra nous battre."

     

    Y-a-t ‘il une ambiance différente entre Milan et Rome ? Vous semblez plus serein à présent...

    "Je suis un reflet de ce que l'on veut dans ce type d'ambiance, on appelle celle-ci le travail. Si quelqu'un veut m'attaquer, je dois me défendre. Néanmoins, à Milan, je suis moins attaqué, je suis donc plus serein…Il sourit."

     

    image.png

     

    Pourquoi avoir écarté De Vrij ? Est-ce à cause du 20 mai 2018 ?

    "J'étais sur le terrain le 20 mai et je l'ai vu jouer, il me semblait qu'il réalisait un bon match, à présent je le connais mieux. C'est un bon garçon, sensible mais qui n'a pas peur de prendre ses responsabilités s'il doit jouer. Il m'avait dit qu'il n'avait pas d'appréhension pour jouer ce match, mais j'ai préféré le laisser au repos car cela aurait pu devenir difficile pour lui sur le plan émotionnel. Nous avons quatre défenseurs très fort, il pouvait se reposer."

    "Je n'ai pas non plus aligné Ranocchia, mais il aurait pu jouer car il est capable de gérer la pression d'un tel match et il est bon sur les ballons aérien. Miranda est un joueur qui est bon lors de matchs ouvert, je l'ai aligné pour cette raison, pour contraster face aux attaquants de la Lazio, vu leurs caractéristiques. Attention, De Vrij n'est pas un joueur lent, mais je me rappelle encore le but que l'on s'était pris par Felipe Anderson."

     

    Joao Mario vous a-t ‘il séduit ?

    "Selon moi, il a fait une très bonne première mi-temps, en seconde son manque de temps de jeu s'est fait ressentir et il a commencé perdre un peu trop de ballon, mais j'avais déjà en tête l'idée d'aligner Borja. Avec son entrée, il y a eu un coup de chaud."

     

    Soyons objectif, ce soir vous avez joué comme une grande équipe...

    "Nous sommes passés en peu de temps d'une équipe qui ne sait pas bien jouer au football à une équipe qui joue comme une grande écurie. Quelle est la différence avec ce que nous avons proposé la semaine passée ? Le Calcio est dur, tu ne sais pas réaliser une telle rencontre si tu n'as pas une ligne directrice toute tracée. Nous avons bien joué aujourd'hui."

     

    image.png

     

    La position de Joao Mario a laissé plus de place à Brozovic qui a été l'auteur d'un grand match...

    "Miranda et Skriniar ont bien fait tourner le ballon avec les ailiers, et cela leurs a permis de trouver Brozovic, il aime jouer dans les espaces, la clé résidait dans le fait de ne pas se perdre dans ses courses, surtout face à un adversaire redoutable comme peut l'être la Lazio."

     

    L'Inter est clairement plus forte que l'année passée, est-ce que Brozovic peut être catégorisé comme moteur de cette équipe ?

    "Je suis d'accord, il semble qu'il ait trouvé la bonne façon de se déplacer sur le terrain. Il a une boussole entre ses pied, parfois il touche trop le ballon, mais il connait bien le Calcio, il était même habitué à jouer dans d'autres postes, mais ici en tant que milieu, il sait se déplacer avec ou sans ballon correctement et il sait mettre son adversaire en difficulté en se montrant agressif, même en phase de possession. Maintenant qu'il s'est habitué à jouer, il devient un joueur important car c'est un joueur de très grande qualité."

     

    image.png

     

    Après la défaite face à Parme, auriez-vous imaginé qu'il vous était possible d'arriver là où vous en êtes actuellement ?

    "Quand tu viens jouer à l'Inter soit tu te montres à la hauteur pour faire de grands résultats, soit cela se termine comme ces dernières années. Nous avons le devoir de bien faire les choses, notre Président a parlé de façon limpide, il est ambitieux, tout comme les joueurs. Ensuite il faut voir comment s'est déroulé la rencontre aussi bien en cas de victoire ou de défaite."

     

    Pour nous, vous avez bien joué ce soir...

    "C'est votre pensée personnelle, moi je me base sur ce que j'ai vu et je répète ce que j'ai dit précédemment. En seconde mi-temps, nous avons perdu 15 ballons, nous nous devions de jouer sur la ligne défensive de la Lazio. Au lieu de cela, nous leurs avons toujours offerts des possibilités pour qu'ils puissent nous attaquer. Je ne veux pas polémiquer, mais c'est ma vision des choses."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    "Il n'y a également aucun discours d'Anti-Ci, d'Anti-Ca, nous devons être une équipe redoutable. Vu notre potentiel, nous pouvons battre n'importe qui. "

    Euh pardon mais si Luciano, je suis pas du tout d'accord. Il faut absolument que tu viennes sur notre forum car tu verras bien qu'i il y a d'un coté les Pro-Spalletti qui ne jurent que par tes résultats et de l'autre le gang des Anti-Spalletti qui eux prennent également "le beau jeu" en compte ... :phear:

     

    D'ailleurs, la 2ème partie de sa phrase je te la dédie spéciallement pour toi @Angelus 

    Tu vois bien, il le dit lui même et pour le coup je suis assez d'accord avec lui ! :wink:

     

    Modifié par Vincee
    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 19 minutes, Damien a dit :

    Superbe interview. Tout est transparent, tout est clair et j'adore le ton et les mots employés. Continuons à avancer de la sorte :scarf:

     

     

    C'est pour Lulu ou c'est pour moi ? :bigrin:

    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il ne nous aime vraiment pas Spalletti. Il craint davantage le Genoa que la Lazio. Bon, c'est vrai qu'on n'était pas vraiment une opposition sérieuse hier soir, mais je doute que les Grifoni terminent dans le top 5 de Serie A, alors que nous, on peut y prétendre malgré notre naufrage d'hier soir.

    Bon Luciano, nous on leur a mis un 4-1 aux Rossoblu. Essayez de faire aussi bien. Et méfiez-vous de Pandev. Il aime bien planter contre ses anciens clubs !

    • J'aime 3

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Alors pour moi y a trois équipes que j'ai appris à craindre : Sassuolo (forcément), le Torino et... le Genoa.

    Tout le monde en veut plus c'est certain, mais ce match contre le Genoa représente exactement le type de piège dans lequel on tombe chaque année à partir de Décembre. On sort un match costaud qui rassure tout le monde et hop on rate les dix qui suivent.

    Alors Spalletti, fais nous rêver encore plus et ne répète l'erreur de l'année dernière et l'année d'avant et avant encore. J'espère que c'est le plus qu'il veut.

     

    • J'aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci @Vincee de ta dédicace! 

    Sur l'interview moi fervent défenseur de Spalletti " Mon dieu " pour certains,  je trouve qu il commence à se la raconter un peu,  certaines de ces formules me gêne un peu,  d'habitude en communication c'est un monstre la je suis déçu de lui! 

    Modifié par Angelus

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Encore merci pour cette itw, je sais maintenant le boulot que ça représente de fournir des longues traductions en J+1 et parfois même en J ^^

    Spalletti qui savoure ses résultats, c'est amplement mérité.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • A voir également

    • Le Suning commence à craquer
      Choc du côté de Milan : Le Suning a décidé de procéder à une épuration totale de l'Inter.
        • Goaaal
        • J'aime
      • 49 réponses
    • La Juventus sonde Milan Skriniar!
      C'est un fait, la Juventus cherche à se renforcer en défense. Outre le recrutement de Romero, la Vieille Dame a jeté son dévolu sur un blondinet Nerazzurro selon Calciomercato.com.
        • Grrr
        • Haha
      • 15 réponses
    • Présentation du Maillot d’entrainement 2019/2020
      Pour autant que l’Inter parvienne à se qualifier en Coupe d’Europe la saison prochaine, Footy Headlines a publié le futur maillot d’entrainement lors des compétitions européennes.
        • J'aime
      • 13 réponses
    • L’Inter est l’Anti-Calcio
      Est-ce que Spalletti se verra confirmer ou pas ?  La question est sur toutes les lèvres des Tifosi, mais également des quotidiens italiens dont la Gazzetta Dello Sport et le Corriere Della Sera.
        • J'aime
      • 10 réponses
    • Jindong Zhang veut renommer le Jiangsu en hommage à l'Inter
      "Jiangsu Inter"...Tel est le nom qui circule actuellement au sein de la Fédération Chinoise de Football.
        • J'aime
      • 5 réponses
    • Mercato: Tottenham sur Matias Vecino! Politano sera racheté
      Selon la presse anglaise, qui relaye le site internet Tribal Football, les Spurs de Maurico Pochettino auraient l'intention de recruter leur bourreau du Meazza, Matias Vecino !
        • J'aime
      • 15 réponses
    • Succès de l'Inter 111 – Temporary Exhibition
      A l’occasion de son 111ème anniversaire, l'Inter avait proposé à ses tifosi une exposition exclusive de ses maillots historiques qui ont écrit sa Légende.
        • J'aime
      • 0 réponse
    • L'Edito: IcardiGate, la révélation Lautaro Martinez
      Il Toro est le grand gagnant de la désastreuse situation qui lie Mauro Icardi à l’Inter. La pépite argentine ayant su saisir la possibilité de prouver qu’il était un joueur destiné à évoluer dans une grande équipe.
        • Cool
        • J'aime
      • 9 réponses
    • Le pacte Suning-LionRock
      Le Suning, par le biais de la société luxembourgeoise Great Horizon, le fonds d’investissements LionRock Capital ainsi qu'International Sports Capital, a procédé à la souscription d’un pacte entre actionnaires par rapport à la gouvernance de l’Inter.
        • J'aime
      • 1 réponse
    • Icardi : Pas d’Eintracht ni de Derby
      Mauro Icardi continue de rester à l’écart de l’Inter alors que celle-ci fait face à la période la plus délicate de sa saison, surtout qu’elle est affaiblie.
        • J'aime
      • 29 réponses
    • "Mauro Icardi veut rester à l’Inter" – Wanda Nara
      Absente avec son époux du Giuseppe Meazza pour les 111 ans de l’Inter, mais bien présente sur le plateau de Tiki Taka, Wanda Nara s’est livrée sur l’Inter et Icardi.
        • Grrr
        • J'aime
      • 14 réponses
    • Steven Zhang célèbre les 111 ans de l'Inter
      Steven Zhang vient de fêter son premier anniversaire en qualité de Président de l'Inter, son Inter, celle qui l'a emporté sur le terrain face à la Spal.
        • J'aime
      • 9 réponses
    • Marotta/Icardi : Dégel en vue ?
      Ce mercredi, l’Inter est parvenue à définir sa route, non pas celle qui la conduit en Allemagne, mais celle qui la conduit à une phase de réconciliation avec Mauro Icardi...
        • J'aime
      • 9 réponses
    • Les dossiers cachés de Massimo Moratti
      Au cours d’une longue Interview octroyée au Corriere Della Sera, Massimo Moratti s’est livrée sur l’amour de sa vie : L’Inter.
        • J'aime
      • 21 réponses
    • Ranking Uefa: +7 pour l’Inter
      L’Inter, qui a sombré depuis l’ère du Triplé, commence à retrouver des couleurs également dans le Ranking Uefa des clubs.
        • J'aime
      • 5 réponses
    • Un derby de Milan explosif
      Le monde a changé, du moins pour La Stampa qui analyse comment les forces se sont inversées à Milan en seulement 40 jours.
        • Grrr
      • 8 réponses
    • En route vers un nouveau stade ?
      Selon la Repubblica, il ne manque à présent plus qu’une officialisation communale dans le dossier relatif au stade.
        • J'aime
      • 12 réponses
    • Joao Mario regrette ses mauvaises paroles sur l'Inter
      Interviewé par Calcio2000, le portugais Champion d’Europe s’est livré sur sa nouvelle aventure à l’Inter.
        • J'aime
      • 11 réponses
    • Antonio Cassano éclate Wanda Nara  à Tiki Taka
      Interiste convaincu, l’ancien international italien Antonio Cassano est parti au clash avec Wanda Nara sur le plateau de Tiki Taka.
        • Goaaal
        • J'aime
      • 23 réponses
    • Icardi campe sur ses positions
      La rencontre entre Mauro Icardi et Luciano Spalletti, qui s’est tenue ce lundi 4 mars 2019, n’a pour l’heure pas désamorcée la situation qui s’est créée depuis le 13 février, jour où l’Inter a officiellement annoncé le retrait de brassard de l’Argentin.
        • J'aime
      • 28 réponses
  • 108 Echange Icardi-Dybala

    1. 1. Il y a un mois peu de gens auraient répondu "absolument non", mais maintenant nous posons la question : échangerais-tu Icardi-Dybala?


      • Oui
      • Non



×
×
  • Créer...