Aller au contenu
Calendrier
  • Victor "Antony" Newman

    "Le Scudetto ?" - Antonio Conte se livre après le Derby

    Si Ibra, questionné par Rai Sport, a préférer partir à la question : "Cette Inter est-elle Da Scudetto ?"  Antonio Conte s’est livré à ce sujet, sans oublier la double-face de l’Inter, ce soir.

     

    20200209224912199.jpg

     

    "Sincèrement, je ne pense pas qu’il y avait de problèmes au niveau physique. Le seule problème était lors de la phase aller, celui d’aligner toujours les mêmes joueurs, tu finis par le payer. Aujourd’hui, je pouvais faire plus de rotations, sur les ailes par exemple. J’ai récupéré Sanchez, il ne faut pas l’oublier, tout comme les absences d’Handanovic et de Lautaro."

    "Cette équipe a fait face a d’importantes difficultés de façon importantes. Lorsque tu gagnes, tout est un peu caché. Depuis le début d’année, nous faisons face à des situations difficiles et cela nous a renforcé."

     

    Faible rendement

    "Je pense que la concentration ne pouvais pas être en deçà aujourd'hui. Nous savions que nous affrontions un Milan bien plus fort qu’à l’aller, qui mérite bien plus au classement. Nous savions qu’aujourd’hui, en l’emportant, nous pourrions retrouver la tête. C’était une opportunité à saisir et cela pouvait ajouter de la pression."

    "La première mi-temps était importante, car nous avons compris que nous ne pouvions pas aborder tous les matchs de la même façon. Il faut une stratégie, la tête. Ensuite, les garçons y ont mis du cœur et des jambes. Nous avons réalisé une seconde mi-temps importante, je suis heureux pour eux."

     

    Le Scudetto

    "C’est un rêve aussi bien pour nous que pour la Lazio. Mais il pourrait l’être aussi pour l’Atalanta ou pour la Roma. Aujourd’hui, nous sommes au beau milieu du chemin de notre vie, en pleine bagarre…(il rit)....J’ai entendu dire par certains joueurs de la Juventus, que tout dépend d’eux. Nous devrons savoir répondre présent."

    "Nous débutons un cycle important, face à des équipes importantes comme la Lazio. Nous avons aussi la Coupe d’Italie et nous voulons jouer sur plusieurs tableaux. Après ce cycle, nous aurons une vision plus claire de ce que nous serons capable de faire."

    "Aujourd’hui, je félicite mes joueurs car ils ont fait preuve d’un grand état d’esprit, et je remercie les tifosi car ils ont toujours continué à nous soutenir."

     

    Discours à la mi-temps

    "Le premier responsable de cette première période, c’et moi. Je dois prendre mes responsabilités avec les joueurs. La première-mi-temps était importante, car elle nous a démontré que nous ne pouvions pas affronter toutes les équipes de la même façon."

    "C’est à cause de moi que nous avons loupé quelque chose et que nous avons été bien trop bousculés. Ensuite, nous avons mis du cœur, des jambes et nous avons inversé le résultat d’une façon correcte."

     

    Conte à Sky Sport

    process (1).jpg

     

    "C’est une nuit spéciale car en première mi-temps, nous étions en grande difficulté, comme jamais auparavant cette année. Il y avait le risque de prendre une tôle. Mais à la place nous avons été bon à rééquilibrer la rencontre et en comprenant ce que nous devions améliorer. Nous avons confiance en ce que nous faisons, et le mérite revient aux garçons qui, aujourd’hui, dans des moments de difficultés, sont parvenus à résister au coups. Cela signifie qu’ils sont prêts à grandir et à faire quelque chose de bon."

     

    Le Scudetto ?

    "C’est trop rapide de parler de quelque chose dont nous pouvons seulement rêver aujourd’hui. Nous avons un rêve, c’est inévitable que durant cette période, nous aurons dix matchs intenses. Après ceux-ci, nous pourrons en dire plus sur nos capacités et sur nos chances, comparé au début de la saison."

    "A présent, nous avons des matchs importants à disputer, déjà face au Napoli, ensuite avec la Lazio qui s’est toujours renforcée. Il faut de la patience, du temps, car les choses ne se font pas du jour au lendemain. Les garçons ont démontré avoir une grande confiance en leurs qualités."

     

    La mi-temps ?

    "Je n’ai pas eu besoin de m’exprimer longtemps, dans des situations de difficultés, tu as besoin d’assumer tes responsabilités et moi en premier. Je l’ai fait, comme celui qui était sur le terrain et celui qui était en tribune. Il faut être tous unis et compact pour sortir de situations difficiles."

    "Nous l’avons fait et nous devrons nous en souvenir car cela peut te donner de la force pour l’avenir. Pour améliorer la première période, il fallait proposer ce que nous avons fait en seconde : inscrire 4 buts au Milan n’est pas possible pour tout le monde."

    "Nous savions que nous nous étions loupés en première mi-temps et avec humilité, nous avons apporté quelques adaptations. Toutes les rencontres ne peuvent pas être disputées de la même manière, il faut parfois comprendre qu’il ne faut pas toujours presser et se montrer plus stratégique."

    "Toutes les situations évoluent et aujourd’hui, c’était très important, car cela a fait comprendre aux joueurs qu’il fallait toujours utiliser sa tête. Les jambes arrivent à la fin, après la tête et le cœur."

     

    Eriksen ?

    "Cela vaut aussi bien pour Young que pour Moses, vu leurs rôles, il n’est pas possible de leurs laisser beaucoup de temps. Pour les milieux, c’est toujours un peu plus compliqué car je demande toujours de mémoriser les mouvements et de se positionner entre les lignes."

    "C’est quelque chose dont dispose Christian car, dans son ADN, il dispose d’une grande lecture du football. Il devait entrer dans nos concepts. J’ai eu l’idée de débuter avec lui, puis j’ai opté pour Alexis pour ne rien perturber. Je suis content car il dispose d’une grande lecture, il sait s’insérer, il retrouve le rythme qu’il avait perdu. C’est un joueur qui devient toujours plus important."


    Mancini ?

    "Il a tellement gagné avec l’Inter, je me souhaite de faire aussi bien que lui, cela représenterait beaucoup pour moi. Nous faisons du très grand travail, je suis heureux pour Oriali car c’est une très grande personne."

     

     

    Cette Inter est la mienne (Inter TV)

    antonioconte (1).jpg

     

    "Je pense, vu comment s’est terminé la partie, que c’était beau de remporter le Derby de cette façon, face à une équipe aussi forte que le Milan, différente du match aller. Nous savions qu’ils allaient nous mettre en difficulté."

    "La première mi-temps a été importante pour nous, car nous avons compris que nous devons toujours aborder les matchs avec la tête, en profitant des faiblesses des adversaires. J’en suis le premier fautif car c’est moi qui prépare le match."

    "Cela n’aurait pas été mon Inter en cas de défaite, j’aurais tout pris pour ma gueule. Cette Inter, je la sens mienne, j’ai cherché à lui transmettre des valeurs, une mentalité, du sacrifice, de la sueur. Ce qu’il m’a plus aujourd’hui ce sont les garçons car tout le monde ne serait pas revenu après une telle première période."

    "Les grandes équipes sont celles qui savent encaisser les coups, rester les pieds sur terre et devenir plus fort. J’ai la chance d’avoir un groupe qui me suit à la perfection et qui ne se plaint pas. Nous sommes accompagnés de résultats et c’est important. Nous devons rester humbles."

    "J’ai déjà dit aux garçons que mercredi, une autre partie difficile nous attend, en Coupe d’Italie. Nous ne pouvons pas la snober. J’ai besoin de commencer à manger, je me souhaite qu’un grand public soit présent mercredi et qu’il nous transcende comme aujourd’hui. Les tifosi ont été incroyables, je leur dédie cette victoire."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 3


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    C'est inquiétant de nous voir passer au travers d'une mi-temps comme ça. J'ai cru revoir le match aller contre le Slavia Prague..

    J'aurai aimé qu'on trouve les solutions pendant cette 1ère mi-temps, plutôt que de continuer à subir de cette manière, mais il apparaissait clairement qu'on était complètement noyé. Je pense que nous attendions tous que la mi-temps arrive au plus vite pour que Conte mette une brasse à toute l'équipe et qu'on puisse proposer autre chose. Fort heureusement, il a crié plus fort qu'on pouvait l'espérer.

    Concernant le Scudetto, on va bien sûr y croire le plus longtemps possible, mais je pense que l'équipe qui affiche le plus de certitude sur son football et la plus grande maîtrise, c'est la Lazio. 

    La confrontation à l'Olimpico dimanche prochain risque d'être un sacré défi.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Franchement ce match c’était un véritable film. C’était la Pazza Inter tout simplement. 

    Mais faut pas oublié qu'on a encore de gros problèmes. Car en première mi temps j'ai vu l'Inter de Mazzarri. Jouer seulement une mi-temps comme les deux derniers matchs ça passera pas tout le temps. Il faut que Conte trouve une solution la dessus.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le dernier 1/4 d 'heure du match , j 'étais au bord de la crise de spasmophilie aigue.......Fin mars on en saura plus sur nos objectifs , ça va etre très dur ,mais qui sait ? FORZA

    • Haha 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 3 heures, Miguel a dit :

    Le dernier 1/4 d 'heure du match , j 'étais au bord de la crise de spasmophilie aigue.......Fin mars on en saura plus sur nos objectifs , ça va etre très dur ,mais qui sait ? FORZA

    T'inquiète, tu n'étais pas le seul 🤣 Comme un c**, je m'étais barré à la MT tellement que la 1ere était catastrophique... tout pour revenir 5 minutes après et froler la crise d'apoplexie...

    Comme tu les dis, pour ce faire une bonne idée, il faut d'abord passer la Lazio, la Rube et attendre mi-fin Mars. mais on peut espérer 😉

    Forza et bonne soirée

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un coach qui a des couilles! Il prends ses responsabilités pour tout ce qui ne va pas, et valorise ses joueurs sur le succès. Je n’ai aucun doute que ça se passe tout autrement en interne, mais sa communication est très bonne. Ça change des excuses à répétition.

    concernant la façon d’aborder le match, je me demande si ce n’est pas l’idée de Conte. En mode: « bon les gars, le Milan va jouer ce match à donf pour sauver leur saison. On leur laisse la balle et on les regarde s’épuiser. Tenez bon, et tentez les contres. En seconde, ils seront cuits et on les achèvera tranquillement »

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...