Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • Piero Ausilio se livre sur les stratégies du Mercato

    Piero Ausilio s’est entretenu avec Gianlunca Di Marzio dans le cadre de la cérémonie d’ouverture du mercato estival 2020.

     

    714edec14b407d053e386394cf6ab425-43270-bdac3d7d789f771cea370be91f1fe9c0.jpeg

     

    Ère Conte II

    "Plus qu’un pacte, une idée commune d'une façon de travailler à pris forme. C’était important d’échanger, c’était une réunion très fructueuse. Une stratégie convenant à tous a été mise en avant. Elle est partagée par tous, par l’entraîneur et par le Club. Nous devions définir cette vision commune et la mettre en avant. Tout ce que nous faisons et tout ce que nous ferons sera totalement partagé en accord avec l’entraîneur."

     

    L’Inter semble ne pas pouvoir réaliser certaines dépenses. Que dire sur ce qui entoure Messi ?

    "J’avais déjà dit la vérité en déclarant qu’il n’y avait rien. Je ne sais même pas d’où certaines pensées peuvent trouver leur origines. Lorsque l’on parle de Messi, je pense qu’aucun Directeur Sportif ou Président au Monde, ne voudrait ne pas l’avoir. Mais ensuite, il y a la réalité et c’est très différent. Notre idée est que nous sommes et que nous devons être très attentifs et très prudent dans tout ce que nous définissons."

    "On parle de joueurs et de négociations, je lis des noms difficiles à atteindre quotidiennement, mais nous savons comment nous devons agir. Nous devrons faire face aux ventes. Et c’est sur cette base et sur la palette découlant du Fair-Play-Financier que nous comptons financer les recrutements. Nous avons toujours été clair, suite à cette réunion, nous sommes tous ressorti plus uni, même dans un contexte difficile actuellement. En sachant qu’il s’agira d’un mercato difficile car les opportunités seront très rares. A l’heure actuelle, nous ne pouvons absolument pas nous lancer dans des investissements très onéreux comme cela est sorti dernièrement dans les médias."

     

    Est-ce inexact de dire que le Suning ne veut pas investir ? Etant donné l’on parle d’une période de difficulté globale...

    "Il me semble qu’il n’y a pas ce type d’agissement au niveau international. Nous connaissons nos possibilités et nous avons confiance en nos capacités, nous n’avons pas à le répéter quotidiennement. Nous avons des idées pour améliorer cette équipe et je sais quelles sont les difficultés de vendre des joueurs transférables. Avant de faire face à certaines situations, nous devons clairement analyser quelles seront nos possibilités et quelles seront nos limites."


    29592734-0-image-a-84_1592135843955 (1).jpg

     

    Que s’est-il passé avec Tonali ?

    "Des choses inexactes ont été dites sur Tonali, je ne peux pas vous dire avoir un joueur entre les mains si je n’ai pas débuté une négociation avec son club d’appartenance. Tonali est un joueur séduisant et qui me plaisait, il n’est pas devenu moins bon car il est à présent au Milan. "

    "L’Inter n’était simplement pas capable de réaliser un investissement de ce type, ce n’était pas une priorité, j’estime que nous devons chercher à améliorer l’équipe à travers des possibilités qui ne nous ont pas permis en ce moment de consentir à un tel investissements."

    "Son nom n’était pas pris en considération, je le répète car nous n’avions jamais commencer à discuter. Nous avons tellement de joueurs à ce poste, nous devons dégraisser et ensuite nous nous pencherons sur les éventuelles arrivées."

     

    Nainggolan ?

    "Nainggolan est un joueur de l’Inter, il a encore deux ans de contrat. Il s’est présenté aujourd’hui normalement au Raduno. Il fait ce que doit faire un professionnel, à savoir se mettre à la disposition de son propre club et de l’entraîneur. Nous allons l'évaluer attentivement et la possibilité qu’il reste n’est pas à exclure. Nous parlons d’un excellent footballeur qui peut s’améliorer sur beaucoup de choses, et je ne me réfère pas au terrain, mais au respect des règles comportementales qui doivent être égales et respectées par tous. Il aura sa chance, à lui de la saisir et de démontrer qu’il souhaite jouir de cette opportunité."

     

    Vidal ?

    "Ce n’est pas l’un de nos joueurs, Nainggolan oui. Je peux dire de lui que c’est un autre joueur qui plait à tous ceux qui aiment le football, mais nous verrons. Il a un contrat avec Barcelone, il faut que rester aussi attentif à cette situation."

     

    Kolarov?

    "Oui, je peux vous le confirmer, nous sommes dans une négociation avec la Roma et le joueur, quand les choses se réalisent d’une façon clair et transparente comme c’est le cas ici, je peux le confirmer. Je ne peux pas vous confirmer que c’est déjà un joueur de l’Inter, car il y encore beaucoup de choses à mettre en place. C’est un travail et en fin de négociations, les choses se terminent soit en bien soit en mal. Mais je veux vous confirmer qu’il y a une négociation."

     

    lautaro-martinez-inter-barcelona_1axtaqkzze66e1jmri69vw1ykx (1).jpg

     

    Lautaro Martinez, fait-il reparti d’une transaction avec le Barça ou sera-t-il au centre du projet ?

    "Rien n’est reparti : faire usage du terme reprendre voudrait dire que quelque chose s’est déjà produit par le passé. Il y a eu quelque chose, mais ce n’était jamais une négociation. Et il a été considéré comme hors du mercato depuis la fin de sa clause libératoire, une clause qui n’a d’ailleurs pas été exercée."

     

    Ausilio n’a-t-il jamais été mis sur le mercato ?

    "Non, je n’ai jamais eu l’intention de partir ailleurs, j’ai prolongé mon contrat il y a six mois. Un lien très fort m’uni avec l’Inter, le Club et toute l’Inter. J’ai lu pas mal d’analyses erronées sur mon rapport avec le staff, avec l’entraîneur, avec le club. Ici, à l’Inter, j’échange avec tout le monde, j’échange continuellement avec mon entraineur, j’ai un rapport cordial similaire à celui que j’ai eu avec tous les entraîneurs."

    "On joue sur beaucoup de choses qui auraient été dites publiquement, mais nous avons tout éclairci, nous nous sommes dit ce que nous avions à nous dire. Parler de pacte est excessif, mais nous avons échangé et nous avons défini une vision unique pour le bien de l’Inter."

     

    Est-ce juste de dire que Lukaku est le seul joueur intransférable ?

    "Je n’aime pas parler de la sorte, je sais qu’il y a des joueurs qui pourraient être plus ou moins mis sur le mercato pour diverses raisons. Ce que je peux vous dire c’est que nous avons le devoir de regarder les opportunités en entrées et en sorties. Et si l’on parle d’un joueur tel que Lukaku, je vous dirai qu'il est intransférable."

     

    2446d7b5c8b143468022b04304e8e867500x500@2x.jpg.a4b10796b1bda9f9a8822ebc3c39638e.jpg

     

     

    Quel type de Mercato va être conduit et pourquoi miser sur des joueurs expérimentés ? Est-ce pour gagner immédiatement ?

    "Je veux avant tout éclaircir un point sur l’entraîneur. Il n’y a pas eu besoin d’ éclaircissements avec Conte. C’est normal que nous traversions des moments d’échanges, il y a une vision unique sur le mercato et sur le projet qui est partagé par toutes les composantes du club, nous sommes tous uni."

    "En ce qui concerne le mercato, c’est un processus infini dans lequel il n’y a pas de ligne de départ ni de ligne d’arrivée. Je veux quoiqu’il arrive éclaircir ce dont nous sommes capables de faire. Il y a des opportunités que nous pourrons saisir et d’autre pas. La première chose sera de vendre des joueurs et de sauter sur les opportunités qui seront disponibles, et en phase avec le marché."

     

    Pourquoi ne pas avoir acté l’opération Tonali ? Vidal est-il aussi proche des Nerazzurri ? Les conditions semblent bonnes...

    "En ce qui concerne Tonali, je veux éclaircir la situation, nous n’avons jamais entamé de négociation. Je ne nie pas que nous l’observions depuis quelques temps car il était séduisant. Je souhaite qu’il puisse devenir un excellent joueur pour la Nazionale. Mais je le répète tout de même, nous n’avons pas négocié puisque, à ce jour, nous ne pouvons pas nous permettre ce genre d’opération."

     

    Y a-t-il des possibilités de voir Messi à l’Inter ?

    "Je vais me limiter à vous dire que voir Messi à l’Inter est impossible, il n’y a jamais rien eu le concernant, il n’y a jamais eu de négociation de n’importe quel type. Et je veux être très clair une bonne fois pour toute : l’Inter ne peut absolument pas se permettre des situations de ce type, les paramètres économiques sont inaccessibles. J’espère que c’est la dernière fois que l’on parlera de cette transaction qui n’a jamais existé."

     

    milan-skriniar-inter-2018-19_dwyk0qzylhl11f1fvjzx73nch (1).jpg

     

    Que pouvez-vous dire sur Milan Skriniar ? Un joueur si important, sur lequel un investissement important a été consenti, et qui pourrait partir...

    "Skriniar est un joueur pour lequel nous avons consenti au juste investissement. Il est avec nous depuis trois saisons et il a fait de très belle choses. Il a moins joué ces derniers temps, mais nous continuerons à miser sur lui, il n’y a aucune négociation sur le défenseur."

     

    Pouvons-nous exclure un éventuel départ de Lautaro Martinez ?

    "J’exclu la possibilité de le voir loin de l’Inter, il y a eu la possibilité d’exercer une clause libératoire valide jusqu’au 7 juillet, mais il n’y a rien eu. Le joueur restera donc avec nous."

     

    file72nk08illczxgqhu75w-1541577279 (1).jpg

     

    Brozovic peut-il lui partir ? Il a connu une année compliquée hors du terrain...

    "Brozovic a compris qu’il s’est troué sur certains engagements au cours de la saison. Chaque situation est gérée au sein du club, il fait partie des joueurs sur lesquels nous misons. Quoiqu’il en soit nous devons être attentif à ce qu’il se passe à l’extérieur. Si une offre qui pourrait contenter le joueur vient à arriver, nous la prendrions en considération, cela ne dépend pas uniquement de nous, mais aussi de la volonté du joueur."

     

    Perisic et Nainggolan ?

    "Ils ont réalisés tous les deux une bonne saison et ils sont sous contrat avec l’Inter. Nous verrons comment ils s'intégreront à l’équipe, nous leur donnerons la possibilité de s’entraîner et d’abattre leur carte. Avec Conte, nous sommes en accord parfait sur le fait de laisser une chance aux joueurs, nous verrons ce qu’il se passera durant les prochains jours."

     

    118085310_336712347468715_1937148115180135958_n (1).jpg

     

    Dzeko est-il un profil qui peut intéresser l’Inter ? Padelli par contre...

    "Non, et je vais me livrer sur Padelli : il fera partie du noyau Nerazzurro également la saison prochaine."

     

    Chiesa reste-t-il un profil encore sous observation ? Qu’en est-il de Dalbert et Biraghi ?

    "Il n’y a rien pour Chiesa, si ce n’est une estime pour le garçon. Il faut être réaliste sur les possibilités que notre mercato nous autorise, je dois être honnête avec les tifosi. Biraghi et Dalbert sont retournés dans leurs clubs respectifs et je pense que la situation n’évoluera pas."

     

    Pourriez-vous vous exprimer sur le vice-Lukaku ?

    "C’est pratiquement impossible de trouver un vice-Lukaku. Nous avons 4 attaquants Perisic compris, 5 avec Esposito, je considère notre rempart offensif au complet."

     

    Un mot sur Kanté ?

    "Il s’agit d’une opération impossible pour l’Inter."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 4


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    il y a 38 minutes, Victor "Antony" Newman a dit :

    C'est de la merde ce lien. Ausilio n'est pas mélé au recrutement de Joao Mario, ni de Gabriel Barbosa. Hernanes c'était Thohir qui le voulait :facepalm: 

    Vecino, Gaglia et Poli, au début, on était content de les avoir, faut pas non plus tout lui mettre sur le dos :aie: 

    Sans à tout prix chercher un responsable, en l'occurrence on représente Ausiolio étant donné que, jusqu'à preuve du contraire, c'est lui le DS donc responsable des recrutements/ventes, l'inter a surtout dans les 400Ml de recrutements ratés (la liste n'étant pas exhaustive). Maintenant, concernant ton avis sur notre DS, c'est un peu trop facile de le dédouaner des flops. "Totalement rien à voir avec des transferts" alors que c'est le responsable, ça n'existe pas dans des structures telles. C'est un jeu d'influence à la limite où le proprio donne ses souhaits (avec plus ou moins de pression exercée), des intermédiaires, des agents donnent leurs avis etc. comme dans n'importe quel autre club et finalement tous les dossiers sont gérés par la personne qui occupe ce poste. C'était peut être aussi son rôle d'apporter une solution de rechange quand les différentes parties proposent un JM ou un Naingolan ou autre. Si on ne lui impute pas les erreurs alors ne lui imputons pas de succès non plus, il a rien à voir la dedans non plus, si on suit ce raisonnement. Mais si on s'en tient qu'aux faits sans chercher à trouver des explications à tout, bah c'est un DS qui essayé de faire affaires dans un contexte difficile certes mais sans succès flagrant ou coups de maitre. Je ne parle même du volet vente où ces encore plus une cata. Les invendus, les seuls joueurs potables vendus à des prix aberrants etc. 

    Et sinon, encore une fois, l'amour n'empêche pas la critique. Faut arrêter de défendre à tout prix... 

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Faudrait aussi faire le listing avec Branca, on va bien se marrer. Je ne le défends pas à tout prix, mais ce lien est simplement merdique. Je l'aurais cautionné si on avait ajouté déjà Kia :facepalm: 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a au moins 2 joueurs dans cette liste qui auraient pu nous apporter beaucoup plus s'ils avaient été utilisés correctement (Shaqiri Jovetic), un autre qui sur le coup était totalement pertinent (Politano), un autre qui a été recruté pour occuper un rôle qui n'était pas du tout le sien (Kondogbia) et enfin un autre qui à l'époque ne semblait pas du tout être une mauvaise affaire (Hernanès). Nainggolan, pas besoin de rappeler que je suis fanboy, et au final ce joueur a eu son utilité.

    Concernant les prix, à ma connaissance un DS ne décide pas tout seul du montant qu'il dépense.

    Concernant l'arrivée même de ces joueurs, pareil, un DS ne décide pas tout seul de ramener un joueur, sauf exception.

    Pour revenir sur le deal Nainggolan, il n'y a personne qui aurait pu deviner que Zaniolo atteindrait ce niveau, et encore une fois, il y avait à l'époque un coach en place qui voyait de quoi étaient capables ses hommes. Il a toujours été dit que Spalletti avait donné l'aval pour inclure Zaniolo dans cet échange. Et il me semble que le club aurait pu faire fructifier cet investissement conséquent en le gardant cette saison au lieu de le refourguer à Cagliari et de galérer avec Valero Gaglia et Vecino, donc amateurisme total de la part de tout le monde, et les raisons comme quoi il fichait la merde dans les vestiaires, évidemment je n'y crois pas du tout...

    Politano c'est déjà un peu plus discutable, parce que si j'me trompe pas la saison 2018-2019 c'est un prêt avec OA, en juin 2019 on décide de lever l'OA, alors que Marotta et Conte sont déjà en poste, Conte pouvait déjà donner son avis sur le joueur tout comme il l'a fait en un temps record pour Perisic et Dalbert (à peine 2-3 matchs estivaux et on les dégage), lui qui cherchait des milieux latéraux endurants aurait pu aussi dire que pour le petit Matteo ça le fera pas vu son cardio de vieillard. Malgré tout Marotta décide de le racheter...

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, steph' a dit :

    Concernant les prix, à ma connaissance un DS ne décide pas tout seul du montant qu'il dépense.

    Concernant l'arrivée même de ces joueurs, pareil, un DS ne décide pas tout seul de ramener un joueur, sauf exception.

    Sans faire du cas par cas, le bilan de Ausilio n'est pas florissant. L'organigramme de l'inter n'a eu cesse de changer les 10 dernières années. Seul Ausilio n'a pas bougé pourtant le bilan n'est pas si bon. J'ai plus l'impression de quelqu'un qui tient à tout prix a son poste en jouant de la politique interne du club qu'un vrai travailleur de fond. 

    Il ne décide pas seul ni des joueurs ni de leur prix, ça reste quand même celui qui fait. Si on s'en tient qu'à ça, on ne saurait différencier un bon DS d'un moins bon. La où je suis d'accord c'est dans la gestion post recrutement des joueurs, c'est à dire dans la vie de tous les jours du club où là aussi Ausilio joue un rôle d'après plusieurs sources et pas toujours avec succès mais bon ce n'est clairement pas le premier fautif sur cet aspect. Tout ça pour dire que la politique de recrutement du club des dernières années n'avait ni queue ni tête. Faute de Ausilio ou pas. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Raiko Après le boulot de DS est un rôle quand même un peu ingrat. Si tu déniches des bons joueurs mais qu'ensuite derrière ça ne suit pas, ça serait quand même bien injuste que ça te retombe dessus. Pourtant c'est très souvent ce qui arrive.

    Si je regarde la liste comme ça, juste en jugeant les noms, sans avoir le recul qu'on a tous aujourd'hui (forcément maintenant on a pu juger certains de ces joueurs après 3-4 saisons pleines), je trouve ces recrutements bon. Pas excellents, mais bon. Après au niveau des prix ça a parfois atteint le ridicule c'est vrai, et je sais qu'elle n'est pas exhaustive.

    Franchement, à comparer avec l'autre portugais qui a fait une pige au PSG là dont j'oublie son nom, ou encore Monchi... des types dont on a rabâché sans cesse les "énormes" trouvailles... perso je garde Ausilio. Mais je lui dis juste "consulte papa avant de toucher au porte-monnaie" :phear:

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Citation

     

    L’Inter semble ne pas pouvoir réaliser certaines dépenses. Que dire sur ce qui entoure Messi ?

    "J’avais déjà dit la vérité en déclarant qu’il n’y avait rien. Je ne sais même pas d’où certaines pensées peuvent trouver leur origines."

     

    Screenshot_20200728-113140.thumb.png.98d63b821af70f37c5894c69df03e6a2.png

    9BBD5744-A753-4F8B-A844-F6A97228349F.jpeg.7d2b271fe9997e0b2eb7ef2fa2292672.thumb.jpeg.d5cecacf709d05dd421940957ab8b0e3.jpeg

    Il nous prend pour des cons le mec ou comment ca se passe? La mémoire courte c'est l'un des symptômes du Covid 19?

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    J’ai plus l’impression que c’est Suning pour le coup qui nous a tous pris pour des cons avec ces deux montages. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles