Aller au contenu
  • Victor Newman

    Radja Nainggolan : "Je suis Anti-Juve"

    Radja Nainggolan s’est livré dans une longue interview au Corriere Dello Sport. Pour info, cette interview a eu lieu, avant le match face à Frosinone.

     

    image.png

     

    Nainggolan, comment noteriez-vous votre saison ?

    "C’est vous qui donnez les points. J’ai connu des blessures et j’aurai très certainement pu faire mieux cette année. J’ai été conditionné par la blessure de pré-saison, ce n’était pas une blessure légère, mais située dans une zone délicate comme peut l’être le fémur de la cuisse gauche."

    "Si j’avais connu une préparation physique complète, peut-être que les autres n’auraient pas suivi derrière. Je ne suis toutefois pas encore arrivé au top de ma forme. Si je me fie à mes autres saisons, je suis cette année moins satisfait de mes prestations."

     

    Comment est-ce possible de connaitre autant de blessures cette année ?

    "J’ai 30 ans et je suis devenu…vieux. Dans ma carrière, j’ai toujours eu l’habitude de jouer 40-50 matchs par saison. Ici, à l’Inter, j’ai dû en faire 8-9 avant de me blesser. Cela s’est produit à trois reprises. C’est toujours compliqué car je suis continuellement écarté alors que je suis à peine sorti d’une blessure. Lorsqu’il y avait des matchs de Coupes d’Europe, j’allais de mon côté les remplacer par des entraînements. Je dois jouer pour être au meilleur de ma forme."


    Est-ce encore temps pour vivre une fin de saison à la Nainggolan ?

    "Je suis de retour depuis deux matchs et je dois faire face à des matchs important. Face à Frosinone, ce sera une rencontre importante et je veux avoir des minutes dans les jambes. Ensuite, il y a les confrontations directes face à la Roma et la Juve qui seront décisives pour le classement."

     

    image.png

     

    A propos de confrontations directes, cette saison, vous en avez très peu joué...

    "Je suis sorti blessé lors de la première mi-temps du Derby et j’ai joué un quart d’heure face à la Lazio. Il y a toujours des regrets car tu joues au football pour disputer ce type de rencontres, celles de haut de classement. Mais c’est ainsi, je veux finir au mieux cette saison et repartir sur de bonnes bases la saison prochaine."

    "Je n’ai jamais été autant à l’arrêt dans ma carrière. Je n’avais connu que des petites blessures et parfois, il m’arrivait même de jouer blessé. Cette année par contre, j’ai vite compris qu’elle n’étaient pas supportables. Je dois changer quelque chose."

     

    Que voulez-vous dire par changer quelque chose ?

    "Ce n’est pas nécessairement mon style de vie hors du terrain. Peut-être que je dois étudier une autre façon de m’entraîner, travailler plus en salle de gymnastique. On va y penser cet été."

     

    image.png

     

    De combien de points avez-vous besoin pour être sûr de jouer la Ligue des Champions ?

    "Il y a encore 21 points dans la balance et des confrontations directes sont à venir. Les formations qui sont en lutte pour la Ligue des Champions ne pourront pas toutes les remporter. Avec 5 victoires en 7 matchs, vu l’avantage que nous avons, il est possible d’atteindre cet objectif."

     

    Il vous faudra battre Frosinone et ensuite ce sera la double confrontation face à la Roma et la Juve. Pourriez-vous aborder ces matchs avec plus de sérénité ?

    "Tout dépendra des résultats de nos adversaires. Le mois derniers nous avons perdu face à la Lazio, dans un match qui aurait pu nous octroyer une avance de 8 points. A présent, nous en avons 5 d’avance. Si nous nous plantons une nouvelle fois, nous risquons d’être de nouveau au contact avec nos poursuivants. C’est pour cette raison, que par mesure de sécurité, nous devons viser la victoire à chaque match."

     

    Pensez-vous déjà à votre première fois face à votre Ex, la Roma ?

    "Non pas encore, je suis serein."

     

    image.png

     

    A quel type d’émotions vous attendez-vous ce samedi ?

    "A l’aller, à l’Olimpico, je me suis perdu volontairement car je ne voulais pas jouer....il rit. J’étais réellement blessé… J’ai connu des années inoubliables à Rome et j’y ai encore tant de beaux souvenirs. La saison passée nous avons atteint des objectifs importants, mais c’est une aventure terminée et un nouveau chapitre qui s’est ouvert à moi. Un chapitre avec l’Inter qui est beau à écrire et je dois penser à faire de mon de mieux ici à présent."


    Qu’avez-vous ressenti lors du départ de Monchi, qui est celui qui a provoqué votre vente ?

    "Avec lui, j’avais un rapport ouvert. Il réunissait toujours les 6-7 joueurs les plus représentatifs et nous parlions tous de la façon dont nous comporter pour améliorer l’équipe. Je me sentais important. Ensuite, j’ai appris ce qu’il disait sur mon dos et cela ne m’a pas plus…Trois jours après son départ de la Roma, une équipe dont il disait être amoureux, il signait son retour à Séville. Pour moi, cela démontre beaucoup de choses."

    "Sans lui, j’aurai hypothétiquement pu être encore présent là-bas. J’aurais aussi pu être ailleurs, car la Roma aurait également pu vouloir me faire signer ailleurs. J’ai choisi ma destination, l’Inter, car je savais que Spalletti voulait m’avoir et que c’était la décision la plus juste."

     

    image.png

     

    Etes-vous lassé d’entendre certains jugements sur la portée de l’opération qui vous a fait signer à l’Inter avec Zaniolo qui est allé à la Roma ?

    "Pour moi, ce n’est pas un problème, car chacun suit son parcours. J’ai joué 10 saisons au haut niveau, 9  bonnes et celle-ci kif-kif. Zaniolo a disputé 20 matchs en Serie A, 18 bons. C’est normal que l’on parle en bien des jeunes à qui on sert tout sur un plateau d’argent."

    "Avant, un gamin devait montrer bien plus et il atteignait parfois et seulement que la Serie B. Je suis heureux pour lui et je lui souhaite le meilleur car je n’ai aucune rancune pour personne. Je pense à ma carrière, point. C’est facile de réaliser une bonne saison, on fera le compte dans 10 ans."

     

     A la lumière du lien qui vous lie à Totti, seriez-vous content qu’il dispose d’un rôle clé dans le futur, à la Roma ?

    "Je l’espère. Même si ce n’est pas un rôle important car lui représentera toujours et à jamais la Roma. Il n’y a pas besoin de l’encenser de façon plus ou moins importante pour démontrer qui il est. Je lui souhaite le meilleur car il a toujours été bon."

     

    Signeriez-vous pour voir l’Inter troisième et la Roma quatrième en fin de saison ?

    "Immédiatement. J’ai gardé de très bons rapports avec beaucoup d’anciens équipiers. Cela me ferait plaisir de les voir heureux."

     

    image.png

     
    A qui serrerez-vous la main en premier samedi et avec qui échangeriez-vous votre maillot ?

    "Si je pouvais, je l’échangerais avec tous ceux à qui je souhaite du bien, il me faudrait alors vingt maillots. Lors de mon dernier déplacement à la Capitale, j’ai croisé Kolarov et Manolas, et j’aurais dû rencontrer Dzeko s’il n’avait pas eu un impératif. Lorsque tu réalises une saison, comme celle de l’année dernière où tu parviens à atteindre la demi-finale de la Ligue des Champions, des liens très forts se tissent à la vue de l’intensité d’une expérience qui te marquera pour toujours."

     

     Si Dzeko vous contacte pour savoir comment c’est la Vie à Milan, que lui répondriez-vous ?

    "Je savais déjà comment était Milan avant de signer à l’Inter, c’est valable aussi pour lui."

     
     

    Conseilleriez-vous à l’Inter de recruter Edin ?

    "Ce n’est pas le genre de chose qui doivent m’être demandées. Comme joueur, même s’il est âgé de 33 ans, je le trouve bien, il a une valeur indiscutable, il donne tout pour ses équipiers et il marque énormément. Cette année, il peut sembler être en retrait car les résultats de l’équipe sont un peu en deçà, mais ce n’est pas le cas."

     

    Exulterez-vous en cas de but face à la Roma ?

    "Non."

     

    image.png

     

    Si vous pouviez choisir : Préféreriez-vous battre la Roma ou la Juventus ?

     

    "Toute ma vie la Juve car je suis Anti-Juve. Je suis né comme çail sourit. Avoir été l’objet de chants négatifs me donne un sentiment de fierté" (Radja a été victime de chants de la part de tifosi bianconero.)

    "Il y a tellement de joueurs qui acceptent de rejoindre la Juve immédiatement car ils savent qu’ils peuvent gagner là-bas. Moi par contre, je n’ai jamais eu l’intention d’y aller. Je préfère remporter un trophée en y étant protagoniste qu’aligner une série de Scudetti en ne disputant que 10 rencontres. Je suis comme ça depuis toujours."

     

    Qu’avez-vous pensé en voyant Juve-Milan avec ces épisodes discutables ?

    "Pour moi, il y a un net penalty sur le 0-0."

     

    La Juventus est-elle favorite pour la victoire finale en Ligue des Champions ?

    "Elle n’encaisse quasiment jamais de but, c’est fondamental. Elle dispose de la force mentale des grandes équipes."

     

    image.png

     

    A quel point la saison de l’Inter a été conditionnée par le Cas Icardi ?

    "Dans une équipe, tout le monde est important, mais personne n’est indispensable. Mauro est fort, mais nous avons aussi chez nous un autre grand attaquant: Lautaro, qui a toujours fait de très belles prestations depuis qu’il a  joué. Il a une destinée de Top Player. J’ai dit à Icardi que s’il avait des problèmes avec quelqu’un, qu’il se devait de les résoudre lui-même, sans que cela n'ait d'impact sur toute l’équipe. On en a trop parlé, à présent c’est fini."

     

    Tout est rentré dans l’ordre pour vous ?

    "Oui, il s’entraîne et se met à disposition comme nous tous. Qu’il continue de la sorte et à marquer, c’est un joueur important."

     

    Lui aviez-vous conseillé quelque chose, lui avez-vous parlé lorsqu’il tenait un certain type de comportement ?

    "Je lui ai dit ce que je pensais, qu’il fallait objectivement résoudre les problèmes qu’il avait avec certains, le groupe n’a pas à payer pour son absence."

     

    Durant cette situation, Spalletti a toujours mis en avant l’équipe par rapport aux individualités. Est-ce que le vestiaire l’a apprécié ?

    "C’est vrai, il a mis l’importance sur le groupe. Un entraîneur doit être crédible envers les joueurs et Spalletti a cherché à gérer au mieux cette situation, en faisant ce qu’il pouvait. Même moi j’aurai pu lui en vouloir, mais j’ai payé pour ce que j’ai fauté*. C’est comme cela que les choses doivent fonctionner, et c’est valable pour tous."

    *Nainggolan a été suspendu et a dû payer une amende suite à un comportement jugé non-professionnel : retards répétitifs aux entraînements.

     

    image.png

     

    Spalletti a tout fait pour vous avoir à l’Inter. Il a été critiqué pour votre rendement. Ressentez-vous lui devoir une dette ?

    "Pour la volonté dont il a fait part pour m’avoir, je lui en dois une. Je suis déçu de ne pas avoir su faire de mon mieux pour lui venir en aide à lui et à l’équipe."

     

    A la lumière de la Ligue des Champions conquise l’année dernière et vu le classement actuel, retenez-vous comme excessif les critiques qui pleuvent sur l’entraîneur ? Les rumeurs sur Conte se font de plus en plus insistantes...

    "C’est inévitable de ressentir de la lassitude lorsque tu lis certaines choses. Nous sommes tous des humains et on vient remettre en cause certaines choses…Si l’Inter arrive troisième, Spalletti pourra se vanter d’avoir améliorer sa position comparé à l’année dernier. Et comme l’objectif est de toujours s’améliorer…."

     

    L’an prochain, avec un Nainggolan à 100%, jusqu’où peut arriver l’Inter ?

    "Nous verrons si l’an prochain je pourrais me donner à 100%. Si vous voulez savoir, comment je me sens, c’est comme aller à la guerreil sourit de nouveau."

     

    image.png

     

    Vous avez le même agent que Barella, Beltrami. Avez-vous conseillé Nicolò de rejoindre l’Inter ?

    "Je ne fais pas l’agent, même si sur le terrain je pourrais lui donner des conseils. Barella est un joueur qui va avoir une carrière importante et je lui souhaite le meilleur dans toutes les équipes où il évoluera. Il est fort et nous sommes similaires aussi."

     

    Pour conclure, quelles sont les différences entre la vie romaine et la vie milanaise ?

    "Le principal c’est le style de vie. A Rome, au restaurant, on vient te saluer de toute part, même à table. Ici, à Milan, personne ne vient vous déranger. Il y a aussi plus de compétitivité ici, tandis qu’à Rome on vit à la bien."

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    il y a 45 minutes, Ilprincipe67 a dit :

    C’est la sympathie de toute l’italie qu’il gagne et oui c’est facile mais c’est pas grave.

    On adore cette position de seul contre tous EP67 :D

    Amici de Nessuno comme ils disent en Italie.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 51 minutes, Megabass a dit :

    On adore cette position de seul contre tous EP67 :D

    Amici de Nessuno comme ils disent en Italie.

    Perso, je préfère l'EP69 :phear: 

    il y a 48 minutes, Ilprincipe67 a dit :

    j’ai bien trop de respect pour vous.

    Est-ce que cela existe ? :bigrin: 

    • Haha 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Donc si je comprends bien, indirectement, on doit le fait d’avoir bradé Zaniolo à Monchi? Vu comme ça, ça permet peut être de mieux avaler la pilule, quoique, non en fait. Ça fait toujours mal.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Que voulez-vous dire par changer quelque chose ?

    "Ce n’est pas nécessairement mon style de vie hors du terrain. Peut-être que je dois étudier une autre façon de m’entraîner, travailler plus en salle de gymnastique. On va y penser cet été."

    T'as raison voile toi la face... Fumes, bois, mange n'importe quoi et couches toi à n'importe quelle heure t'as raison... Tu fais que me donner raison, t'es une catastrophe industrielle.

    N.B: t'es anti-juve je m'en branles, je préfère des gens compétents qui respectent le Juve que des gouffres à pognon qui se disent anti-juve

    • Haha 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'autant plus qu'il faut assumer ce genre de propos en faisant réellement chier la Juve par une élimination en Coppa ou l'obtention d'un titre au nez et à la barbe :D

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, guith33 a dit :

    Si avant d'être Anti-Juve il pouvait être pro tout court

    Tu m'a ôté les mots de la bouche, rien a foutre qu'il soit anti-juve

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'une phrase il a conquis mon coeur et m'a fait oublié les 40 patates et Zaniolo. Quel orateur ce joueur. Stp ninja, dis la même chose du milan et pour moi tu serras mon capitaine.

    • J’aime 1
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pas mal cet entretien. Un mélange de déclas pour se faire bien voir et un peu de recul sur sa saison tronquée par les blessures. Au moins il sait que quelque chose cloche niveau physique. Le souci c'est qu'il est persuadé que c'est simplement dû au manque de prépa physique durant l'été. C'est en partie vrai mais il n'y a pas que ça. Physiquement son corps change à vue d’œil en quelques semaines. Il perd aussi qu'il prend... xD  A 20 ans ça passe, à 30 ans c'est moins le cas, à part pour quelques athlètes bien nés. Ce qui ne me semble pas le cas pour lui ^^

    Quasi certain que s'il avait fait la CdM, il aurait trouvé l'excuse de la baisse de régime dû à la compétition etc...

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Inter vs Inter Miami, Des dédommagements à prévoir ?
      EIP est une institution spécialisé dans les brevets et les marques déposées. Cette dernière s’est exprimée sur la polémique mettant aux prises l’Inter et l’Inter de Miami qui appartient à David Beckham.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 6 réponses
    • Le retour du Ninja
      La Gazzetta Dello Sport s’est penchée sur le retour aux affaires de Radja Nainggolan, un retour qui voit l’équipe retrouver des couleurs sur le terrain…et dans les chiffres.
        • J’aime
      • 3 réponses
    • Les clubs anglais toujours séduits par Perisic
      L'avenir du croate semble être anglais. Depuis longtemps déjà, Perisic a exprimé son souhait de changer de championnat et de tenter une nouvelle expérience.
        • J’aime
      • 23 réponses
    • IcardiGate : Clause à 80 millions d’euros
      Selon le site espagnol okdiaro, l’Inter et Mauro Icardi ont passé un pacte pour trouver un semblant de paix en cette fin de championnat : Abaisser la valeur du joueur.
        • Hein ?!
        • J’aime
      • 36 réponses
    • La Muraille de Zhang
      En cette fin de championnat, les ambitions grandissent, l’objectif de se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions est à portée de main, même s’il faudra aller le rechercher.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 6 réponses
    • Radja Nainggolan : "Je suis Anti-Juve"
      Radja Nainggolan s’est livré dans une longue interview au Corriere Dello Sport. Pour info, cette interview a eu lieu, avant le match face à Frosinone.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 16 réponses
    • Prise de position définitive du Suning pour Milan Skriniar : Intransférable
      L’Inter de la saison 2019/2020 verra Diego Godin renforcer le secteur ô combien armé de la défense Nerazzurra.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 4 réponses
    • Icardi, personnalité encombrante
      Le retour sur le terrain de Mauro Icardi n’a pas exclu certaines divergences au sein du club qui, malgré le fait qu’il ait retrouvé les chemins des filets, restent importantes.
        • J’aime
      • 5 réponses
    • L’Inter sur Gundogan ?
      S’il y a encore 5 jours, le nom le plus populaire au niveau du milieu de terrain était Ivan Rakitic, l’Inter aurait l’intention de s’attacher les services de Ilkay Gundogan, milieu allemand d’origine turc qui évolue à Manchester City.
        • J’aime
      • 11 réponses
    • Icardi, au cœur du Mercato
      Mauro Icardi à l’Atletico ? Cette situation n’est pas nouvelle, il s’agit même d’une vieille histoire qui remonte à deux saisons...
        • J’aime
      • 11 réponses


×
×
  • Créer...