Aller au contenu
  • Karon

    Spalletti : "Lautaro peut jouer avec Icardi"

    Après la défaite en Ligue des Champions contre Barcelone, l'Inter retrouve la Serie A où elle reste sur une série de 5 victoires consécutives et sera confrontée à la Lazio lundi prochain pour la 10ème journée. Luciano Spalletti revient aujourd'hui en conférence de presse au Suning Training Center.
     

    image.png.0df9127c25aee5ef2310365abdf29f9b.png
     

    Ce sera un premier retour en terres laziales pour De Vrij et Keita. Ce dernier peut-il jouer en attaquant de soutien ?

    C'est possible. C'est une réflexion intelligente. Nous y pensons parce que nous l'avons déjà vu jouer à ce type de positions. Nous devons prendre en considération tout ce que nous avons à disposition et cela en fait partie.

     

    Demain se termine un cycle de 3 matchs épuisants, il vous reste de la réserve ? Vous pensez réaliser des changements ?

    Ceci aussi est une de nos possibilités, de faire tourner les hommes de l'effectif. Le signal que nous avons diffusé hier cependant est le fait de ne pas accepter passivement la situation du dernier match. De réagir à ce qui n'est pas allé comme nous le souhaitions. Et les joueurs hier me l'ont fait comprendre, de ne pas rester là à attendre mais d'aller sur le terrain et de se comporter comme nous voulons que cela se passe.
     

    Les mots de Steven Zhang font déjà du bruit sur le fait de vouloir porter le club au sommet. Cette année, où en sommes nous du projet ? Vous seriez satisfait si...

    Si nous faisons des résultats qui comptent. Les victoires dans les matchs importants allant nous rapprocher des 4 premières équipes du classement. Rester en Champions devient un objectif. Il y a des équipes fortes et toutes ambitionnent la même chose. Des équipes qui occupent ces positions depuis des années au classement. Et puis le fait de faire de grands matchs, comme nous le faisons ces derniers temps avec des prestations de haut niveau.
     

    Avant le dernier Lazio-Inter le sujet était la présence ou pas de De Vrij. Comment l'avez-vous trouvé et que vous souvenez vous de ce match ?

    Je l'ai vu comme vous l'avez vu vous-même. De Vrij est facile à analyser, pas besoin d'un psychologue. Il est transparent, clair. Une personne incroyable de par son enthousiasme et la qualité de sa personnalité. Il s'entraîne bien, c'est un très bon footballeur. Il est serein et cela se voit sur son visage. Le souvenir de ce match est celui des tifosi en fête qui ont atteint un objectif important l'an passé en gagnant un match à objectif important  et qui a gagné entre mille difficultés parce que nous sommes allés le faire à l'Olimpico. Nous devons tenter de le refaire. Nous avons beaucoup fêté, mais nous devons nous rendre compte que c'est bien de l'avoir fêté mais nous ne devons pas nous arrêter à ce type de victoire et remporter des matchs plus importants encore.
     

     Devons nous nous attendre dès demain à la reprise dont vous avez parlé après le match contre Barcelone ?

    Je l'ai déjà dit. Le signal le plus important est la façon dont se sont entraînés les garçons hier et la participation, l'intensité qu'ils ont eu dans l'entraînement. La solution est là, c'est le médicament dont a besoin une équipe. Nous devons compenser deux matchs qui accumulent énormément de fatigue comme le derby et le match contre Barcelone au niveau psycho-physique parce que l'équipe a la force , le caractère et le nombre pour présenter une équipe fraîche en championnat.
     

    Un commentaire sur l'absence de Nainggolan à Barcelone ?

    Nainggolan a ses qualités et caractéristiques. Il a l'expérience de ce genre de matchs et peut nous apporter quelque chose en plus. Mais nous avons dans l'équipe de quoi remplacer chacun. Nous ne dépendons pas d'un seul joueur. Nous sommes une équipe, nous voulons être un groupe, une organisation, un club. Nous voulons être un ensemble de personnes qui ont pour rôle d'apporter leur contribution pour atteindre les objectifs. Celui qui l'a remplacé a fait son propre match, un bon match. Et il a donné sa contribution pour faire de bonnes choses parce qu'il est clair que nous avons besoin d'humilité et de reconnaître le mérite de l'adversaire qui nous a vaincu, mais dans le dernier match il avait fait de bonnes choses. Et le match encore avant aussi, nous avons gagné de la même façon après qu'il soit sorti.
     

    Lautaro a des caractéristiques similaires à Keita comme deuxième attaquant ?

    Avoir une équipe qualitativement aussi importante fait en sorte que de nombreux joueurs ont leur place dans l'équipe titulaire. Quand on parle de joueurs de tel niveau, tous peuvent apporter une contribution pour que le club devienne une équipe importante et faire de bonnes prestations pour l'équipe. Et il est possible de faire jouer Lautaro avec Icardi. Ce sont les caractéristiques qu'il faut bien évaluer sans, juste vouloir les mettre, dénaturer leurs qualités ou créer de la difficulté à leurs qualités. Il y a des précautions à prendre quand on aborde ces questions. Cela dépend des moments, de l'aversaire, du match, du système de jeu en face. Mais nous l'avons déjà utilisé et nous l'utiliserons encore. A Barcelone il a joué 28 minutes.
     

    Comment va Nainggolan ?

    Il a recommencé à courir aujourd'hui. Nous verrons la réaction de son pied. Si cela lui fait mal ou s'il peut revenir sur le terrain pour reprendre l'entrainement suivant.

     

    Sans question préalable, Spalletti en fin de conférence a voulu souligner l'importance de la passation à la présidence entre Thohir et Steven Zhang : "Je suis allé en Chine avant d'être entraîneur à l'Inter et je l'ai rencontré lui et son père. C'est une personne importante qui est devenue président de l'Inter. Il est une garantie. Extrêmement lucide, une garantie pour le futur de l'Inter. Dans la grandeur de cette famille se trouve tant de belles choses. Si vous deviez me demander mon avis synthétique, je vous dirais qu'il est consacré 24 heures sur 24 à construire une Inter forte. Ceux qui veulent avoir son attention doivent être en lien avec l'Inter. Il a le coeur à l'ouvrage, il est enthousiaste. On ne peut que louer l'investissement de cette famille pour l'Inter".

    • J’aime 3
    • Goaaal 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman de G.Musso ou M.Levy ; j'ai parfaitement compris que celui-ci (Marc, dégage) donc l'article est une conférence de presse très plaisante et intéressante à l'exception du titre de l'article qui paraît quelque peu incohérent seulement par son pourcentage (85/15).

     

    “Lautaro peut jouer avec Icardi”. Celui-ci (Icardi, dégage) – le titre, seulement 8 lignes. Le reste de l'article avoisine 50 lignes. Place au contexte. Car maintenant, je vais pouvoir taquiner l'auteur de cet article.

     

    Celui-ci est similaire à une boîte de conserve de légume de couscous où son contenu compte 85 % de carottes et de pois chiches (à l'intérieur du cerveau des deux romanciers). En effet, le contenu du titre de l'article est de 15 %. Donc, il ne reste que des navets, poivrons, tomates en quantité infime.

     

    Je n'ai pas regardé “Barcelone – Inter” ; j'ai préféré lire un roman de Guimauve Musso.

    Pourquoi parler de cet auteur : parce que certaines prestations de l'Inter sont aussi insipides que de lire ces deux gugusses qui se la coulent douce aux Maldives. Et dire qu'ils sont en tête des ventes. Aussi consternant que les programmes de TF1.

     

    • ;-) 1
    • Hein ?! 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, Nikalno a dit :

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman de G.Musso ou M.Levy ; j'ai parfaitement compris que celui-ci (Marc, dégage) donc l'article est une conférence de presse très plaisante et intéressante à l'exception du titre de l'article qui paraît quelque peu incohérent seulement par son pourcentage (85/15).

     

    “Lautaro peut jouer avec Icardi”. Celui-ci (Icardi, dégage) – le titre, seulement 8 lignes. Le reste de l'article avoisine 50 lignes. Place au contexte. Car maintenant, je vais pouvoir taquiner l'auteur de cet article.

     

    Celui-ci est similaire à une boîte de conserve de légume de couscous où son contenu compte 85 % de carottes et de pois chiches (à l'intérieur du cerveau des deux romanciers). En effet, le contenu du titre de l'article est de 15 %. Donc, il ne reste que des navets, poivrons, tomates en quantité infime.

     

    Je n'ai pas regardé “Barcelone – Inter” ; j'ai préféré lire un roman de Guimauve Musso.

    Pourquoi parler de cet auteur : parce que certaines prestations de l'Inter sont aussi insipides que de lire ces deux gugusses qui se la coulent douce aux Maldives. Et dire qu'ils sont en tête des ventes. Aussi consternant que les programmes de TF1.

     

     

    Dmi2z4lXcAIx-bi.jpeg

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il me reproche d’avoir fait du putaclik, chose que j’admets pour le coup ^^ 

    Mais sa façon de se manifester c’est spécial :bigrin: 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    On a compris que Lautaro et Mauro peuvent jouer ensemble.. Mais bordel fait les jouer ensemble !!

    J'aime bien Borja Valero mais pour les petits match à domicile facile pas plus ...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    "Si nous faisons des résultats qui comptent. Les victoires dans les matchs importants allant nous rapprocher des 4 premières équipes du classement. Rester en Champions devient un objectif. "

    Nous devons faire les résultats qui comptent. Les victoires dans les matchs importants allant nous rapprocher de la Juventus au classement. Rester en Champions devient primordial.

     

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 19 heures, Nikalno a dit :

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman de G.Musso ou M.Levy ;

    Faut-il en déduire que le milieu et la fin ne le sont pas ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 29/10/2018 à 00:33, Nikalno a dit :

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman de G.Musso ou M.Levy ; j'ai parfaitement compris que celui-ci (Marc, dégage) donc l'article est une conférence de presse très plaisante et intéressante à l'exception du titre de l'article qui paraît quelque peu incohérent seulement par son pourcentage (85/15).

     

    “Lautaro peut jouer avec Icardi”. Celui-ci (Icardi, dégage) – le titre, seulement 8 lignes. Le reste de l'article avoisine 50 lignes. Place au contexte. Car maintenant, je vais pouvoir taquiner l'auteur de cet article.

     

    Celui-ci est similaire à une boîte de conserve de légume de couscous où son contenu compte 85 % de carottes et de pois chiches (à l'intérieur du cerveau des deux romanciers). En effet, le contenu du titre de l'article est de 15 %. Donc, il ne reste que des navets, poivrons, tomates en quantité infime.

     

    Je n'ai pas regardé “Barcelone – Inter” ; j'ai préféré lire un roman de Guimauve Musso.

    Pourquoi parler de cet auteur : parce que certaines prestations de l'Inter sont aussi insipides que de lire ces deux gugusses qui se la coulent douce aux Maldives. Et dire qu'ils sont en tête des ventes. Aussi consternant que les programmes de TF1.

     

    @Karon est un très bon rédacteur et réalise un travail très important. Je suis plus que bien placé pour savoir ce que demandait sa charge de travail :nikel:

    Vu que tu critiques l'auteur, tu as à présent, jusqu'à ce dimanche inclus, pour réaliser un article de ton choix qui sera au niveau de ta qualité. Le cas échéant, il sera également publié. Si l'article est en deçà de "ton" niveau, ce sera une semaine de ban, si pas d'article, ce sera deux semaines.

    Je déteste que l'on attaque gratuitement un membre qui fait correctement son travail. Certains ne se rendent pas compte du temps que l'on met par pure passion pour nos couleurs.

    Il va de soit que si tu vas prendre un article (tu peux  pour le traduire) que tu me fournisse le lien qui va avec et hors de question d'utiliser un quelconque traducteur.

    Et comme dirait Shawn:

     

    :aie: 

    • J’aime 1
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Divergence interprétative.

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman........

    Victor Newman, j'utilise la négation : “non pas” ; donc l'article n'est pas aussi insipide que.....

    il s'agit exclusivement du début d'un roman de G.Musso ou M.Lévy qui s'avère être affligeant et non le texte rédigé par Karon. C'est peut être le terme “aussi” qui a été inséré. En interprétant ce terme, il s'agit en fait d'une opposition. Je n'emet donc aucune dépréciation

     

    En aucun cas, je me permettrai jamais d''emettre une critique dévalorisante ou de discréditer l'auteur (en l'occurence Karon) en sachant pertinemment qu'il a mis du coeur à l'ouvrage afin d'éditer cet article. C'est même bien plus qu'un article et je le conçois parfaitement car Karon ainsi que d'autre auteurs nous font partager la même passion pour tous les membres

     

    Le commentaire que j'ai posté était parfaitement réfléchi et posé sur un ton humoristique et non sarcastique en précisant sur le commentaire : je vais pouvoir taquiner l'auteur de cet article.

    Trouver un titre, ce n'est pas facile d'en trouver un.

    Donc, sur le ton de l'humour et de la dérision du titre avec l'article, j'ai opté pour le pourcentage cité 85 % et 15 % par une analogie sous la forme d'une jubilation, rien de plus.

     

    Je m'adresse à Karon :

    Si je t'ai blessé, j'en suis navré. Involontairement.

    Paradoxalement, je ne m'y attendais pas aux commentaires négatifs.

    C'était plutôt l'inverse que j'espérais. Les membres qui ont posté leur message sur mon commentaire ont eu une interprétation différente de la mienne.

     

    C'est pas dans ma nature de critiquer qui que ce soit.

    • Goaaal 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Le 29/10/2018 à 00:33, Nikalno a dit :

    Non pas que l'article est aussi insipide que le début d'un roman de G.Musso ou M.Levy ; j'ai parfaitement compris que celui-ci (Marc, dégage) donc l'article est une conférence de presse très plaisante et intéressante à l'exception du titre de l'article qui paraît quelque peu incohérent seulement par son pourcentage (85/15).

     

    “Lautaro peut jouer avec Icardi”. Celui-ci (Icardi, dégage) – le titre, seulement 8 lignes. Le reste de l'article avoisine 50 lignes. Place au contexte. Car maintenant, je vais pouvoir taquiner l'auteur de cet article.

     

    Celui-ci est similaire à une boîte de conserve de légume de couscous où son contenu compte 85 % de carottes et de pois chiches (à l'intérieur du cerveau des deux romanciers). En effet, le contenu du titre de l'article est de 15 %. Donc, il ne reste que des navets, poivrons, tomates en quantité infime.

     

    Je n'ai pas regardé “Barcelone – Inter” ; j'ai préféré lire un roman de Guimauve Musso.

    Pourquoi parler de cet auteur : parce que certaines prestations de l'Inter sont aussi insipides que de lire ces deux gugusses qui se la coulent douce aux Maldives. Et dire qu'ils sont en tête des ventes. Aussi consternant que les programmes de TF1.

     

    Ne t'en fais pas je ne l'ai pas mal pris.

    Je sais que mon titre n'est pas représentatif de l'intégralité de l'interview, mais il faut bien attirer le chaland à cliquer ;)

    Après les comparaisons littéraires ou culinaires, je te laisse maître tu fais ça mieux que moi :bigrin:

    Je ne fais que donner un coup de main sur le site, je ne suis pas un "vrai" modérateur et encore en phase d'apprentissage sur pas mal de choses. J'accepte les critiques constructives.

     

    • Goaaal 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Nerazzurri récemment passés par là   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...