Aller au contenu
  • gladis32

    Young: "Je veux rester"

    Parmi les joueurs arrivés à l'Inter en janvier, Ashley Young semble avoir convaincu suffisamment pour rester l'an prochain. Interviewé par le Corriere della Sera, il raconte son expérience italienne et le rôle qu'a joué Antonio Conte dans sa venue.

     

    ii.PNG.32a66719f4315504790a309f7222564b.PNG


    Vous considérez-vous comme un top player ?

    "Un joueur expérimenté, pas un top. Mais à certains niveaux l'expérience fait la différence."

     

    Vous avez passé deux mois en Italie, un peu spéciaux avec le confinement et vous êtes maintenant à Londres. Comment ça se passe en Angleterre ?

    "Le confinement est total en Italie et c'est un très bon exemple. Ici il y a ceux qui vont encore travailler et le métro est encore trop encombré. J'ai vu des scènes cupides avec des gens qui ont vidé les rayons de supermarchés."

     

    Vous étiez à l'isolement à Milan. Aviez-vous peur de tomber malade ?

    "Il y avait une certaine crainte. Le club et le personnel médical ont parfaitement géré la situation. Personne n'aime l'isolement mais ce n'était pas dramatique. C'était le bon choix pour nous protéger, mais aussi les autres."

     

    Pouviez-v imaginer un monde sans football ?

    "Il y a une pandémie mondiale, le foot n'est pas important à l'heure actuelle. Les gens meurent, pensons d'abord à sortir de tout ça."

     

    Vous vouliez être avant-centre, vous êtes ailier au final. Comment est-ce arrivé ?

    "Je me suis adapté pour jouer partout. Mis à part gardien j'ai couvert tous les rôles. Avec l'expérience vous comprenez que ce qui compte, c'est d'aider l'équipe."

     

    82965096_1400930450087158_6993130162971738112_n.jpg.c2a8b759bfe7e2661d0c9b986b15cc41.jpg

     

    Des années à Manchester United puis arrive l'Inter. Pourquoi ?

    "Quand Conte m'a appelé j'ai tout de suite ressenti sa passion. Il me l'a transmise. C'était une grande opportunité et je me suis dit : vas-y, je veux faire partie de quelque chose de grand."

     

    Lorsqu'il est sur le banc, Antonio Conte semble presque jouer. Il crie, donne des instructions, fait pression surtout aux joueurs proches sur la pelouse, comme vous. Est-ce difficile de jouer avec quelqu'un si proche de toi ?

    "Il n'est jamais assis mais le voir si impliqué donne un coup de pouce. Il a une mentalité de gagnant, il est né avec. Pour ceux présents sur le terrain il effectue un gros travail pour vous guider."

     

    Conte en trois mots :

    "Passion, mental, combattant. Il se bat pour tout, le match, les joueurs et lui même."

     

    Que manque-t-il à l'Inter pour avoir cette mentalité ?

    "Nous nous battons sur tous les fronts : le scudetto, la Coppa et l'Europa League. Nous sommes là où nous devons être. Il y a de la qualité dans cette équipe, mais nous avons compris que pour passer une étape, nous devons travailler encore plus dur. Peut être manque-t-il d'expérience aussi."

     

    Vous avez eu d'excellents coachs dans votre carrière. Qu'est-ce que Conte a de plus que les autres ?

    "Il conduit chaque entrainement avec la même passion et la même intensité que lors d'un match. Tous ne le font pas. Il est toujours présent pour vous expliquer, pour vous montrer. Regardez comment il exulte sur un but, son implication est totale."

     

    La Juventus a battu deux fois l'Inter cette saison. La différence se fait sur la qualité de l'équipe, sur la mentalité, ou autre chose ?

    "Nous ferons les comptes à la fin de la saison. Alors c'est vrai ils nous ont battus. Ils ont certainement plus d'expériences en tant qu'équipe que nous."

     

    Eriksen est également arrivé cet hiver :

    "Il a une pression incroyable sur lui, c'est inhérent à sa position de joueur de son calibre. A Tottenham ils ont fait ce qu'ils pouvaient pour le garder. Des joueurs comme lui qui peuvent vous faire gagner des trophées. Nous savons combien il est important pour nous."

     

    cyclone-times-ashley-Young.jpg.9486e95a69281256941afad87d7b9f1a.jpg

     

    Votre contrat expire en juin. Vous souhaitez rester ?

    "Bien sûr que oui. J'adore l'Italie, Milan, la ferveur des tifosi. J'apprends la langue. Je veux rester et gagner. Vous êtes un peuple de passionnés. Et très gentils aussi. Puis quand vous parlez vous criez" lâche-t-il en rigolant.

     

    Quelles sont les différences entre la Premier League et la Serie A ?

    "Il n'y en a pas. C'est peut être plus tactique. L'intensité ? Vous y allez pareil. J'ai choisi l'Inter pour gagner des trophées. C'est le sentiment qui me pousse et me décide d'aller n'importe où dans le monde."

     

    Nos vies sont suspendues actuellement. Comment va-t-on de l'avant ?

    "Beaucoup disent qu'ils ne peuvent pas rester à la maison pendant trois semaines. J'appelle souvent un de mes amis. Il était malade, avait un cancer. Il était resté six mois à l'hôpital suspendu entre la vie et la mort. Il m'a dit à quel point c'était difficile. Je pense à lui, à ce qu'il a vécu. Rester à la maison n'est pas compliqué. Vous redécouvrez la famille et les marques d'affections. Cela aide à être ensemble dans une telle période. Au final je dirais que c'est une belle opportunité, ne la gâchons pas."

     

     

     

    ®gladis32 - internazionale.fr

    • J’aime 4


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    j'ai toujours aimé ce joueur trés actif trés impliqué même à 35 ans il prouve encore son efficacité

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Les visages oubliés de l'Inter : Roberto Carlos
      Comment un joueur qui a terminé finaliste du Ballon d'Or, vainqueur de la Coupe du Monde avec son pays et triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a-t-il pu avoir un séjour si anonyme à l'Inter ?
        • J’aime
      • 6 commentaires
    • Sponsors : 82% des recettes asiatiques déjà perçues
      Suite à la publication du bilan des comptes du club, l’Inter a tenu à souligner l’importance du marché asiatique dans la stabilité du Club.
        • J’aime
      • 2 commentaires
    • Deux deals possibles pour notre Lautaro
      Les médias italiens indiquent que l'Inter remplacera Lautaro Martinez par Luka Jovic (Real Madrid) si l'argentin venait à quitter le club.
      • 10 commentaires
    • Mercato : Joao Mario ne sera pas racheté
      "Nous devons resserrer la ceinture. C'est pourquoi nous ne pouvons pas acheter Krychowiak et Joao Mario simultanément."
      • 6 commentaires
    • Mercato : L'Inter hors course pour Timo Werner
      Les portes de la Premier League se sont ouvertes pour l'avenir de l'international allemand.
        • J’aime
      • 8 commentaires
    • Serie A : Horaire de matchs, prolongation des prêts, salaires...
      Il est hors de question pour les joueurs d'évoluer sur les terrains avant 17h00.
        • J’aime
      • 1 commentaire
    • Quelle est la valeur réelle des Clubs ?
      KPMG a analysé la valeur des 32 meilleurs clubs européens.

       


       

      Il y a un changement important dans le Top 3, les deux premières positions sont restées inchangées avec les présences du Real Madrid et Manchester United. Le nouveau-venu sur le podium se nomme le Fc Barcelone qui prend le meilleur sur le Bayern de Munich

       

       

      Le Top 10 reste majoritairement le même. Exception faite du Paris-Saint-Germain qui débarque à la 9ème place. Le Champion de France parvient à exclure la Juventus qui était l’année dernière à la 10ème place. Deux tendances importantes s’opposent avec Liverpool qui grimpe de 2 places pour se retrouver 5ème tandis qu’Arsenal chute à la 10ème position.

       

      Seul le Top 4 peut se vanter de présenter une valeur supérieure à 3 milliard d’euros, même si les clubs allant jusqu’à la huitième position présente une valeur supérieure à 2 milliard d’euros. Le Top 10 se clôture avec Paris et Arsenal qui valent respectivement 1,91 milliard et 1,85 miliard d’ euros.

       

      Et les clubs italiens ?

      La Juventus perd une place mais gagne 12% de sa valeur pour culminer à 1,73 milliard d’euros.

      L’Inter gagne une place en enregistrant une belle augmentation de 42%, passant de de 692 à 983 millions d’euros, soit très proche du milliard d’euros.

      La Roma et le Napoli sont respectivement à la 16ème et à la 17ème place avec des augmentations respectives de 17% et 4% comparé à 2019. Les Giallorossi ont pris le meilleur sur les Partenopei, la Roma valant 602 millions d’euros contre 590 millions d’euros pour le Napoli.

      On peut constater que Valence et Porto reviennent, alors que Villareal et Monaco, les deux nouveaux de 2019, en sont déjà ressorti. La valeur globale des clubs continue d'augmenter, en culminant à 39,7 milliard d’euros, soit une augmentation de 12% sur un an. Depuis 2016, la valeur globale a doublé +51%.

       

      Les valeurs par pays

       


      Au final, les clubs anglais dominent toujours, en proposant 9 équipes dans ce classement pour une valeur totale de 16,39 milliard d’euros. Le Royaume-Uni est suivi par:

      L’Espagne : 7 clubs pour 9,27 milliard d’euros


      L’Allemagne : 3 clubs pour 4,97 milliard d’euros


      L’Italie : 6 clubs pour 4,76 milliard d’euros (+12%)


      La France : 2 clubs pour 2,45 milliards d’euros




       

       

       

      Rapport complet : voir le document PDF

       

      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Main Sponsor : le changement c'est maintenant
      Deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon.
        • J’aime
      • 25 commentaires
    • Branca: "Nous avons essayé de transférer Messi à l'été 2008"
      L'ancien directeur sportif de l'Inter, Marco Branca, a parlé de différents sujets liés à l'Inter
        • J’aime
      • 0 commentaire
    • Perisic: le club ouvert à un renouvellement de prêt
      Titulaire hier en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort, Ivan Perisic se verrait bien rester à Munich, mais les allemands font tout pour baisser la note.
        • J’aime
      • 2 commentaires


×
×
  • Créer...