Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman

    Exclusif: Benoït et Kevin Cauet se livrent à Internazionale.fr

    Antony Gilles a eu le plaisir de s’entretenir avec une Famille qui a l’Adn Nerazzurra dans le sang, la Famille Cauet : Benoit le joueur et Kevin le fils et le coach. 

     

    Benoit Cauet

    cauet.jpg

     

    Première fois

    "La première fois que j’ai porté le maillot de l’Inter, c’était une grande émotion, une grande fierté, c’était un choix d’être avec ce maillot, celui de grandir en tant que joueur. Faire partie de l’Inter était une fierté."

     

    Rencontre avec Ronaldo

    "J’ai rencontré Ronaldo en tant qu’adversaire (Ndlr: Coupe des Coupes 1997 remportée par le Fc Barcelone). Je l’ai connu ensuite en équipier. C’était le numéro 1 au Monde, le joueur capable de décider d’un match. Cela te fait plaisir d’avoir le numéro 1 au monde. J’ai fait la découverte d’un garçon plein de joie, plein d’envie, qui avait envie de gagner."

     

    Rencontre avec Moratti

    "Lorsque tu rencontres Moratti, tu rencontres un Empire, un nom qui a marqué l’Histoire, il y a Massimo et aussi son père, cela a toujours coïncidé avec le succès. C’était une grande émotion de le rencontrer, il transmettait son envie de gagner, je reste un supporter de l’Inter, j’aime ces couleurs."

     

    Bmn7l_NCAAAwCBe.jpg

     

    Saison 1997/1998

    "Énormément de choses se sont passées. Lorsque l’on analyse certaines situations, elles nous ont été défavorables, avec le système existant aujourd’hui, on aurait dû gagner ce championnat. Parfois des buts qui étaient rentrés d’un mètre n’étaient pas validés parce que tu jouais face à la Juve."

    "Les gens, à l’heure actuelle et avec de la lucidité peuvent se rendre compte de ce qu’il s’est passé. Tu travailles énormément pour atteindre des objectifs, des victoires. Certaines situations nous ont été défavorables."

    "La Serie A était très disputée à ce moment-là, tu n’affrontais pas que la Juve, mais tu faisais face aussi à des adversaires de talents."

     

    L’Inter actuelle

    "L’Inter, depuis deux saisons est entrain de revenir. Elle reprend son rôle dans le championnat, c'est à dire être l’un des deux-trois prétendants au titre."

     

    Votre impression suite à l’arrivée d’Antonio Conte, le "Juventine"....

    "Conte est l’homme de la situation, le club aide l’entraîneur dans son état d’esprit, le groupe a un plus grand état d’esprit qu’avec Spalletti, il a repris certaines bases."

    "L’arrivée de Conte est spéciale, partout où il est arrivé, il a fait des choses importantes. Il commence un cycle de victoires, il a la volonté de remporter des titres... Si tu vis dans le passé, tu n’avances pas."

     

    IMG_8690-2-650x433.jpg

     

    Cauet entraîneur de l’Inter ?

    "Il rit… Ce serait une très belle chose. J’en suis à ma première année de carrière, j’ai entraîné les jeunes, à présent j’entraîne une équipe première, il faut travailler et faire des résultats. L’Inter fait rêver, c’est des étoiles pleins les yeux."

    "Le club a un énorme potentiel pour le futur, il y a cette envie de gagner inculquée aussi par Steven Zhang."

     

    Aucun regret

    "J’ai connu plein de clubs, j’ai rencontré des grands joueurs, fait de ma passion un métier, j’ai réalisé mon rêve, c’était un privilège. Vivre dans un club comme l’Inter est un moment unique."

    "Tu débutes gamin avec tes amis à jouer au ballon et tu te retrouves pro, tu es dans la Cathédrale du foot, j’ai connu 19 années de Serie A, tu joues, tu gagnes, parfois tu ne gagnes pas… Aucun Regret."

     

     

    Kevin Cauet

    d91737a65b2b3fb25e1b11c771a17450-31991-d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e.jpg

     

    Travail en Famille

    "Nous ne mélangeons jamais la Famille et le travail. Travailler avec Benoit est super enrichissant, il y a beaucoup à apprendre. Il prend beaucoup de choses en charge, tu n’as pas le droit à l’erreur. Je suis mis à contribution, mais je n’ai pas de passe-droit, tout se mérite."

     

    Consultant pour l’Inter

    "C’était une expérience enrichissante, cela t’apprend à bien t’exprimer, à bien choisir tes mots, à être attentif, à faire attention à l’image. Je parlais aussi de ma passion pour l’Inter."

    "Cela pourrait m’être une belle issue de secours au terme de ma carrière de coach, c’est une expérience supplémentaire."

     

    hqdefault.jpg

     

    Auriez-vous aimé connaitre une carrière similaire à celle de votre père ?

    "Cela aurait été magique. Ma passion est le coaching, je me régale. Je me suis régalé à l’Academy, j’ai aussi connu ma première expérience en Bulgarie où j’ai remporté mon championnat. J’ai connu une belle expérience aussi avec Concarneau même si elle s’est terminée il y a quelques jours, je souhaite rebondir au plus vite, me lever le matin avec plaisir, c’est une chance."

     

    Que diriez-vous si l’on vous proposait un poste d’entraîneur au sein de l’équipe première de l’Inter ?

    "Si l’Inter venait à me proposer un tel poste, il n’y a pas à réfléchir, c’est le meilleur club du monde. Depuis tout petit, j’ai l’Inter dans le sang.Ce serait une fierté, de l’orgueil d’y retourner."

    "La qualité de vie à Milan est incroyable, c’est l’Inter qui m’a construit, qui m’a permis de grandir. Avoir été consultant m’a permis de défendre l’Inter même dans sa période de transition... Retourner vivre à Milan fait partie de mes objectifs."

     

    b6dff09b1520987d2415fe89aec83537-22958-d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e (1).jpg

     

    L’Inter, est-elle également de l'intérieur un club familial ?

    "C’est exact, je vais vous raconter une anecdote : j’ai publié un livre en Chine (je suis allé à Shangaï et à Nankin). Toldo en a fait la préface et ce qu’il y a retranscrit, je ne m’y serai jamais attendu. Tous dans le club se sont toujours montré disponible, ils ont tous orienté sur l’humainement parlant plutôt que de parler du business."

    "Il y a ce climat de sécurité. Je n’ai jamais été oublié par les amis de mon père, en tant que fils bien sûr, mais également en tant que professionnel."

     

    Message pour Internazionale.fr

    "Il faut continuer ainsi, c’est bien d’avoir des passionnés tels que vous pour le football et pour l’Inter."

     

    Le Saviez-Vous ?

    41rItEEOwCL._SX310_BO1,204,203,200_.jpg

     

    Kevin Cauet est l’auteur d’un livre "Un Mister In Cina" des Editions Urbone Publishing. Il a été écrit par Kevin en personne et Simone Togna. La préface est signée par le mythique Francesco Toldo.

    Un livre à dévorer sans modération et à compter dans votre bibliothèque Nerazzurra.

     

    Au nom d’Internazionale.fr, je tiens personnellement à remercier Benoit et Kevin Cauet pour leurs disponibilités, leurs gentillesses et pour le temps passé pour cette interview exclusive.

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 15
    • Goaaal 2


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Parfois des buts qui étaient rentrés d’un mètre n’étaient pas validés parce que tu jouais face à la Juve."
     

    quel infâme club !

    • Haha 4
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Tu as un sacré répertoire Anthony ! C'est cool d'avoir des interview comme ça ! Merci mec!!!!

    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un joueur honteusement oublié avec Boghossian En France qui étaient pourtant des très bons joueurs, techniques, propres, athlétique, intelligents...

     

    Cauet n'a pas été celui qui a créé le saut de qualité dans notre milieu, mais c'était quelqu'un sur qui on pouvait compter et était rarement décevant, une bonne pioche indéniablement à l'époque.

    Aujourd'hui j'échange les yeux fermés la place d'un Vecino ou Gagliardini avec le Cauet de cette époque malgré le gap de 20ans.

    Modifié par Sky-Inter
    • J’aime 1
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Sky-Inter: +1... joueur (honteusement?) sous-coté et qui a laissé un bon souvenir partout où il est passé, SM Caen (où il a joué la 1ere C3 du club), FC Nantes (titre en 1995), PSG (finale de C2 perdu contre le Farça) et Inter... Bon WE

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Quelle est la valeur réelle des Clubs ?
      KPMG a analysé la valeur des 32 meilleurs clubs européens.

       


       

      Il y a un changement important dans le Top 3, les deux premières positions sont restées inchangées avec les présences du Real Madrid et Manchester United. Le nouveau-venu sur le podium se nomme le Fc Barcelone qui prend le meilleur sur le Bayern de Munich

       

       

      Le Top 10 reste majoritairement le même. Exception faite du Paris-Saint-Germain qui débarque à la 9ème place. Le Champion de France parvient à exclure la Juventus qui était l’année dernière à la 10ème place. Deux tendances importantes s’opposent avec Liverpool qui grimpe de 2 places pour se retrouver 5ème tandis qu’Arsenal chute à la 10ème position.

       

      Seul le Top 4 peut se vanter de présenter une valeur supérieure à 3 milliard d’euros, même si les clubs allant jusqu’à la huitième position présente une valeur supérieure à 2 milliard d’euros. Le Top 10 se clôture avec Paris et Arsenal qui valent respectivement 1,91 milliard et 1,85 miliard d’ euros.

       

      Et les clubs italiens ?

      La Juventus perd une place mais gagne 12% de sa valeur pour culminer à 1,73 milliard d’euros.

      L’Inter gagne une place en enregistrant une belle augmentation de 42%, passant de de 692 à 983 millions d’euros, soit très proche du milliard d’euros.

      La Roma et le Napoli sont respectivement à la 16ème et à la 17ème place avec des augmentations respectives de 17% et 4% comparé à 2019. Les Giallorossi ont pris le meilleur sur les Partenopei, la Roma valant 602 millions d’euros contre 590 millions d’euros pour le Napoli.

      On peut constater que Valence et Porto reviennent, alors que Villareal et Monaco, les deux nouveaux de 2019, en sont déjà ressorti. La valeur globale des clubs continue d'augmenter, en culminant à 39,7 milliard d’euros, soit une augmentation de 12% sur un an. Depuis 2016, la valeur globale a doublé +51%.

       

      Les valeurs par pays

       


      Au final, les clubs anglais dominent toujours, en proposant 9 équipes dans ce classement pour une valeur totale de 16,39 milliard d’euros. Le Royaume-Uni est suivi par:

      L’Espagne : 7 clubs pour 9,27 milliard d’euros


      L’Allemagne : 3 clubs pour 4,97 milliard d’euros


      L’Italie : 6 clubs pour 4,76 milliard d’euros (+12%)


      La France : 2 clubs pour 2,45 milliards d’euros




       

       

       

      Rapport complet : voir le document PDF

       

      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Main Sponsor : le changement c'est maintenant
      Deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon.
        • J’aime
      • 25 commentaires
    • Branca: "Nous avons essayé de transférer Messi à l'été 2008"
      L'ancien directeur sportif de l'Inter, Marco Branca, a parlé de différents sujets liés à l'Inter
        • J’aime
      • 0 commentaire
    • Perisic: le club ouvert à un renouvellement de prêt
      Titulaire hier en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort, Ivan Perisic se verrait bien rester à Munich, mais les allemands font tout pour baisser la note.
        • J’aime
      • 2 commentaires
    • Réseaux sociaux : L’Inter meilleure croissance du Top 20
      Sur les principales plateformes de réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et TikTok. 
        • J’aime
      • 3 commentaires
    • Lautaro, accord trouvé….
      ….Avec l’Inter ! A présent Giuseppe Marotta a toute les cartes en main pour faire casquer le Fc Barcelone.
        • J’aime
      • 5 commentaires
    • La lettre de Diego Milito aux supporters de l'Inter
      "Papa, pourquoi tu te tiens à l'arrière comme ça ? Sur toutes les photos, on te voit à peine". Mon fils Leandro me pose toujours cette question...
        • Triste
        • J’aime
      • 18 commentaires
    • Mourinho, larmes et défi, l'histoire de la saison 2009-2010 de l'Inter
      De toutes les images durables du triomphe de l'Inter en finale de la Ligue des Champions 2010, une se démarque des autres. Voici l'histoire de la fascinante Inter de Mourinho...
        • Goaaal
        • J’aime
      • 11 commentaires
    • L'ultime onze sud-américain de l'Inter du 21e siècle
      L'Inter dans le passé est longue, en particulier depuis le début du siècle, alors que le Meazza a accueilli certains des meilleurs joueurs de l'histoire.
        • J’aime
      • 14 commentaires
    • Mercato Inter : Sergio Aguero rejoint la liste de l'Inter
      L'Inter pourrait se rapprocher de Sergio Aguero actuellement à Manchester City si Lautaro Martinez quitte le club dans les mois à venir...
        • J’aime
      • 10 commentaires


×
×
  • Créer...