Aller au contenu
Calendrier
  • Victor "Antony" Newman

    L’attractivité de l’Inter et de la Serie A ne  s’achètent pas

    Si la Juventus est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, elle le doit en grande partie à Giuseppe Marotta et à Antonio Conte, qui, durant trois ans de collaborations, ont posé les fondations et les premières pierres qui ont mené au succès actuel. Le temps est passé et ce duo de Maîtres sévit à présent à l’Inter, grâce au Suning et à l’ambitieux Steven Zhang.

     

    Même si le temps passe, Beppe Marotta n’a rien perdu de sa superbe

    163035742-01b8eacd-9235-4b7b-9760-febd663fbb04.jpg

     

    Là où certains dépensent plus de 40 millions d’euros pour une promesse, lui s’est attaché les services d’un joueur de stature mondiale pour la modique somme de 20 millions d’euros. Et si l’Inter a su s’offrir, avec la bénédiction du Suning, Chrisitan Eriksen, elle le doit à son Administrateur-Délégué Sport, qui avait déjà mis en place cette transaction dès le 22 novembre 2019.

    Ce jour-là, Beppe Marotta, qui avait déjà établi sa liste des joueurs à paramètres zéro, souhaitait offrir au peuple interiste un peu de baume au cœur. En conséquence, il avait décidé de classer en priorité absolue la venue à Appiano Gentile du milieu offensif des Spurs : L’homme idéal, selon lui, pour augmenter le niveau technique du milieu de l'Inter.

    Une première rencontre avait déjà eu lieu l’été dernier. Une réunion qui avait vu le Beppe s’entretenir durant 1h15 avec Martin Schoots, l’agent du joueur. Et déjà durant cet échange estival, l’Inter était passé en pôle parmi les courtisans. Peu avant d’entrer dans la saison hivernale, Beppe a renouvelé cet accord en passant à l’acte : Un contrat de 4 ans à 10 millions d’euros pour s’attacher gratuitement les services de Christian le Danois.

     

    Club Historique vs Nouveau Riche

    maxresdefault (27).jpg

     

    Pourtant, le destin redistribuera les cartes : de titulaire indiscutable sous Mauricio Pochettino, Eriksen est devenu un joueur parmi tant d’autres sous Josè Mourinho qui lui avait offert la joie de goûter à la banquette. Cette attitude du Special One s’avèrera être la passe décisive permettant au Padrino d’offrir immédiatement le danois à Conte.

    Toutefois, le temps que la transaction prenne officiellement vie, le Paris-Saint-Germain de Leonardo avait également décidé de passer à l’offensive en offrant à Eriksen un contrat de 12 millions d’euros, combiné à une enveloppe de 24 millions d’euros à Tottenham pour le transférer immédiatement à Paris.

    Si Paris est un nouveau riche, il y a des choses qui ne s’achètent pas : L’Histoire, le Respect, le Blason. Et à ce petit jeu-là, le club parisien a bien compris qu’il y avait encore une marge de travail importante à réaliser avant de devenir un club aussi attractif que l’Inter, qui est un Club de Légende, un club qui a connu d’immenses Champions tel que Ronaldo Da Lima, sans oublier le transfert avorté d’un certain Pelé par Angelo Moratti.

    Après ce cours d’humilité, Paris s’est donc retiré de la transaction, la Ligue 1 ne proposant pas la même attractivité que la Serie A, un Championnat reconnu et réputé à travers le monde. Si ces heures de gloires sont à présent derrière elle, la Serie A est entrain de se renouveler, telle la Premier League à la fin des années 90, avec la venue de propriétaire étrangers, la construction de stades de propriété.

     

    Un virage important raté lors de la dernière décennie

    GettyImages-489681736.jpg

     

    Peut-être faussé par les performances excellentes et importantes des Clubs Historiques durant la première décennies des années 2000 avec la présence, assez régulière dans le dernier carré de la Ligue des champions d’au moins un club italien. Du Derby Della Madonnina en demi-finale de la Ligue des Champions, à la finale remportée par le Milan sur la Juve… De la remontée historique de Liverpool sur le Diavolo à la vendetta de Super Pippo quelques années plus tard. D’une élimination de l’Inter de Mancini réduite à 10 lors de sa double confrontation face aux Reds jusqu’au Triplé Historique réalisé par Mourinho.

    C’est un fait, la Serie A reste attractive, reste une compétition que l’on souhaite remporter, que l’on souhaite disputer. Si certains joueurs en mal de reconnaissance ont préféré s’exiler en Ligue 1 en épousant un projet financier, d’autres joueurs, tel que Christian Eriksen, ont décidé de percevoir, certes moins d’argent, mais surtout d’épouser un réel projet sportif, de se remettre en question dans un championnat historique, de défier chaque week-end des clubs qui ont marqué de leur empreinte le Calcio et l’Europe tôt ou tard dans l’Histoire, plutôt que de marcher et d’écraser littéralement la compétition nationale dans l’Hexagone.

    Oui, la Serie A reste attractive, oui la Serie A ne dispose pas d’autant de fonds que Manchester City, Paris, ou d’autres nouveaux riches, mais OUI, la Serie A reste l’une des plus belles compétitions à disputer pour un joueur de football digne de ce nom. Preuve en est l’arrivée d’un certain Cristiano, du retour d’un certain Zlatan chez les rivaux.

    L’Inter n’est pas en reste et l’Inter est de retour aux affaires, elle qui a payé au prix fort les dettes financières de son passé. A présent, l’avenir Nerazzurro pourra de nouveau s’inscrire dans le recrutement de joueurs de calibre international. Avec pour commencer l’officialisation, ce mardi 28 janvier de Christian Eriksen à l’Inter.

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 14
    • Cool 1
    • Goaaal 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    On sent du plaisir et de la joie dans cette synthèse,l’écrire a dû être un régal . 

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Très bel article. Le club du futur c'est l'Inter. Il n'y a aucun doute à avoir sur notre succès à venir.

    :scarf::scarf::scarf::scarf:

     

    • J’aime 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Tres bon article, j’espère que la Serie A reviendra sur le devant de la scène.

    Petite coquille ? 

    "Ce jour-là, Beppe Marotta, qui avait déjà établi sa liste des joueurs à paramètres zéro, souhaitait offrir au peuple interiste un peu de boum (baume ?) au cœur."

    • ;-) 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Attention aux nombreux excès démagogiques, voire « nombrilistes » dans cet article, c’est dommage.

    Certains propos sont totalement subjectifs et ne témoignent pas de la réalité du football.

    • ;-) 2

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Wow Un milieu Brozo Eriksen Barella/Sensi. Il ne reste qu'à prendre David Alaba l'été prochain pour le côté gauche

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bel article, bien écrit et tout est dit: l'histoire et la légende ne s'achètent pas.. Une belle déclaration d'amour en somme 🥰

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 6 heures, Adryellow a dit :

    Attention aux nombreux excès démagogiques, voire « nombrilistes » dans cet article, c’est dommage.

    Certains propos sont totalement subjectifs et ne témoignent pas de la réalité du football.

    Disons que Victor est un romantique... un nostalgique de la grande Serie A (cf une belle finale de C3 en 1998 Inter - Lazio : 3-0)... ils nous a fait une belle déclaration d'amour d'où le côté subjectif. Il faut comprendre 😉 Peut être es-tu trop jeune pour avoir connu la serie A des années 90? Sinon, tu n'es qu'un serpent à sang froid 🤣🤣

    Passe une bonne soirée!

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a une heure, alex_j a dit :

    Disons que Victor est un romantique... un nostalgique de la grande Serie A (cf une belle finale de C3 en 1998 Inter - Lazio : 3-0)... ils nous a fait une belle déclaration d'amour d'où le côté subjectif. Il faut comprendre 😉 Peut être es-tu trop jeune pour avoir connu la serie A des années 90? Sinon, tu n'es qu'un serpent à sang froid 🤣🤣

    Passe une bonne soirée!

    Je suis Franco-Italien alors j’ai de l’estime pour la Serie A, qui pour moi n’a rien à envier à la Premier League en terme de prestige.

    Le trio Inter-AC-Juventus est plus grand que le top 3 anglais (peu importe la configuration).

    J’approuve totalement l’article sur ce point.

    Ce qui me « dérange » c’est l’utilisation de termes comme « après cette leçon d’humilité reçue ». Eriksen est un crack mais il faut garder la tête froide.

    La Serie A et l’Inter sont des grands de l’histoire de ce sport mais la classe, la prestance, sont d’autant plus grandes lorsqu’on ne fanfaronne pas à mon sens.

    Forza Inter !

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 7 minutes, Adryellow a dit :

    Je suis Franco-Italien alors j’ai de l’estime pour la Serie A, qui pour moi n’a rien à envier à la Premier League en terme de prestige.

    Le trio Inter-AC-Juventus est plus grand que le top 3 anglais (peu importe la configuration).

    J’approuve totalement l’article sur ce point.

    Ce qui me « dérange » c’est l’utilisation de termes comme « après cette leçon d’humilité reçue ». Eriksen est un crack mais il faut garder la tête froide.

    La Serie A et l’Inter sont des grands de l’histoire de ce sport mais la classe, la prestance, sont d’autant plus grandes lorsqu’on ne fanfaronne pas à mon sens.

    Forza Inter !

    Alors là, ton message est à l'image du foot italien: CHIRURGICAL!!! Je ne débattrai pas avec toi sur la PL et le fameux trio Inter-AC-Juve car totalement d'accord avec toi. Ceci dit, attention au foot anglais qui est très particulier.

    > La Serie A et l’Inter sont des grands de l’histoire de ce sport mais la classe, la prestance, sont d’autant plus grandes lorsqu’on ne fanfaronne pas à mon sens.

    Tu as raison dans le fond... mais, on peut s'enflammer de temps en temps non 😉 D'où les envolées lyriques et un peu nombrilistes.

    D'ailleurs, travaillant assez fréquemment avec collègues italiens, ils me disent: "Le foot en Italie, c'est simple. Il y a la Juve, le Milan, l'Inter et le reste qui les regarde jouer"... ça me fait marrer...

    Passe une bonne soirée. Une fois n'est pas coutume, une coupe de la ligue anglaise ce soir 🤣

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Un discours que je manquerais pas de cité  avec mes potes , la ou les débat son infinissable . Tres belle article . 

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également



×
×
  • Créer...