Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • Francesco Guidolin analyse les recrues de l'Inter

    Francesco Guidolin a eu sa petite carrière de joueur, mais c'est surtout en tant qu'entraîneur qu'il s'est fait connaître. Connu pour ses relations compliquées avec l'ex-dirigeant de Palerme et pour ses belles performances avec Udinese, il reste un spécialiste reconnu pour son goût pour l'ancienne école italienne fondée sur la tactique comme Ancelotti, Mancini, Sarri et ... Conte. Comme eux, il aura été recruté en Angleterre.

    Guidolin se livre ainsi à Tuttosport et revient sur les dernières emplettes de l'Internazionale Milano, en commençant par un joueur qu'il a bien connu.

     

    1023072318_GettyImages-4891369291.jpg.2b1cf3ba150c92ccb618681184d8ebd8.jpg

     

    Guidolin, quel type de joueur était Alexis il y a 9 ans ?

    "J'ai de très bons souvenirs de lui parce que cette saison, avec la suivante, ont été palpitantes pour l'Udinese. Alexis a marqué 12 buts et fait 10 passes décisives et ils faisaient un duo dévastateur avec Toto Di Natale, sa contribution pour arriver 4ème fut déterminante. Mais Sanchez, j'avais déjà eu l'occasion de le voir à la TV et en vrai en tant qu'adversaire dans le championnat quand j'étais à Parme. J'avais remarqué qu'il était prometteur, qu'il avait un potentiel, mais qu'il n'avait pas encore explosé. Quand je l'ai connu à Udine et que j'ai pu travailler avec lui de façon quotidienne, j'ai eu l'intuition de le placer sur un autre poste, en tant que numéro 10 et pas en tant qu'ailier. Lui meneur de jeu-seconde pointe derrière Di Natale qui avait le numéro 10 sur son maillot, mais qui jouait en 9. Dans ce rôle Sanchez était plus vif dans le jeu, il pouvait mieux exprimer ses capacités. Je dirais que ça s'est bien passé, à nous en tant qu'équipe, mais aussi pour Alexis".

     

    113196357_1409208975385_Image_galleryImage_Outside_of_UK_subscriptio1.JPG.e9f2c46c92150c4581534c12a72dc0fc.JPG

     

    Comment était Alexis en dehors du terrain ?

    "Quelqu'un de bien. Je le décris avec trois mots : travailleur, humble et généreux".

     

    1908096621_0_GettyImages-11415151381.jpg.d210430aaf2c45ced7e738fbb83d481e.jpg

     

    On imagine que vous avez suivi sa carrière les années suivantes, entre Barcelone, Arsenal et Manchester United. En quoi s'est-il amélioré ?

    "Il y a 9 ans, Sanchez était un garçon avec beaucoup de talent et qui avait très faim, la volonté d'émerger, mais bien entendu il lui manquait l'expérience qu'il a accumulé par la suite à Barcelone avec Guardiola et Arsenal avec Wenger, où il s'est exprimé à son maximum. On s'est vus une fois à l'Emirates et nous avons discuté. Je l'ai suivi après et je n'ai pas compris ce qui n'a pas fonctionné à Manchester United. Je pensais qu'il aurait continué sur sa lancée, qu'il aurait passé une nouvelle étape à Old Trafford, mais il s'est arrêté. Mais je répète, je ne connais pas le motif, je sais seulement que je n'ai pas vu le Sanchez que tout le monde connaissait".

     

    1087697281_74502631.jpg.e082c9c258467f6e1dbefa744719b0c4.jpg

     

    Que peut-il apporter à l'Inter ?

    "Regardez, selon moi, dans sa période entre Barcelone et les débuts à Arsenal, Sanchez était parmi les 10 meilleurs joueurs du monde et avec Conte il peut revenir à ce niveau. Sanchez est le joueur qu'il manquait à l'Inter parce qu'il est habile entre les lignes, il sait sauter le joueur en face et créer la supériorité numérique. En plus, il sait dialoguer avec les joueurs comme un milieu de terrain et aider en phase de non-possession. Il est complet, mais il doit redevenir celui qu'il était il y a deux ans".

     

    1878644885_0_GettyImages-11305731051.jpg.9dd2ae76cdb6badb73a0e3a4fd1e8cd9.jpg

     

    A l'Inter il retrouvera Lukaku, qui lui aussi a connu une saison mi-figue mi-raisin à Manchester.

    "Sanchez est en plein dans sa maturité athlético-physique, il a 30 ans, je m'attends encore à de grandes choses de lui et avec le Chili il a démontré d'être encore bien. Le Sanchez que j'ai connu moi, avec les expériences qu'il a eu ces dernières années, devrait faire de grandes choses à l'Inter, voire extraordinaires. Avec Lukaku selon moi, il peut former un duo exceptionnel pour notre championnat. Nous verrons, je suis très curieux".

     

    113857588_1155569079-k5OH-U3130589673863FvC-656x492@Corriere-Web-Sezioni1.jpg.108234ab43e121212f96f641554b2f6b.jpg

     

    Conte pour l'instant a joué avec un 3-5-2 et a réaffirmé de vouloir continuer comme ça pour les caractéristiques techniques des milieux de terrain. Selon vous avec Sanchez, il pourrait essayer le 3-4-3 grâce à des joueurs comme Politano et Lazaro qui peuvent également jouer sur le côté droit du trident ?

    "Sanchez peut tout faire, il a les jambes pour jouer meneur de jeu derrière deux pointes, en reculant presque comme un mezzala. Il est polyvalent. Je l'ai connu qui jouait ailier d'une attaque à 3, mais pour moi il est mieux en seconde pointe. Conte à Chelsea jouait souvent un 3-5-2 déguisé en 3-4-2-1 avec deux meneurs derrière une pointe, mais des fois l'un des deux était Fabregas, un milieu qui revenait à son poste en phase défensive. Pour moi le 3-5-2 est idéal pour l'Inter et aussi pour Sanchez, mais clairement Conte est le mieux placé pour évaluer ce qui est le mieux pour son équipe".

     

    1258727233_201909061020551.jpg.4f5b1e7c925b411bc2fc3f642b40a942.jpg

     

    En dehors de Lukaku, Sanchez trouvera à Milan Lautaro Martinez. Parfois le belge devra souffler, comment voyez vous ensemble les deux sudaméricains ?

    "Bien, car quand on parle de joueur de talent et de qualité, on se trompe rarement. Lautaro me plaît, il est jeune et comme Sanchez d'il y a 10 ans il doit évoluer, mais déjà lors de la dernière saison il s'est grandement amélioré. Le temps joue en sa faveur et il trouvera sa place, j'en suis certain".

     

    1244393815_Sensi.concentrato.Nazionale_2019.356x2371.jpg.e80a8336c198b06788fc821048b4fbb3.jpg

     

    En élargissant votre analyse sur toute l'Inter, il y a un joueur qui plus que les autres vous a attisé votre curiosité et vous a surpris en ce début de saison ?

    "Je serai banal, mais je vais répondre Sensi, pour ce qu'il a montré et pour sa place sur le terrain. Je pensais, en l'ayant suivi ces dernières années, qu'il serait plus un constructeur de jeu reculé, une sorte de vice-Brozovic et peut être que l'Inter l'a pris pour cette raison. Mais on voit ici que la patte d'un grand entraîneur comme Conte qui, travaillant avec lui, a découvert ses qualités et a su les exploiter au mieux. Sensi est un excellent mezzala, il a la technique, l'inspiration, la capacité à jouer 20 mètres plus haut que la ligne de milieu de terrain dans une zone où il est plus difficile d'émerger parce qu'il y a moins d'espaces, et où tu es pris en tenaille entre les milieux et les défenseurs. Mais le garçon a montré son agilité, son dribble, son ancrage avec les joueurs et un bon tir lointain".

     

    zebra.jpg.640aae5b0fd9c583ba405842b6839b65.jpg

     

    Pour vous aussi ce sera une lutte à 3 entre la Juventus, Naples et Inter ?

    "Si je devais donner le tiercé de fin de championnat, oui, je dirais ceux-là, mais tout peut arriver, nous ne sommes qu'au début. Selon moi les deux romaines sont fortes, et peuvent essayer de s'insérer : la Lazio a un schéma qui peut donner de la continuité au parcours et au projet créé par le club ces dernières années, la Roma s'est renforcée et a un gros effectif".

     

    1742742302_1557242338526_UdineseInter1691.jpg.fa7bc4f769f2bcc73f7b4e838465d966.jpg

     

    Ce samedi à San Siro, ce sera l'Udinese, votre Udinese. Quel championnat pour les friulani ?

    "Contrairement à ce qui est arrivé ces dernières années, quand sont partis les meilleurs en échange de jeunes pleins de belles promesses, cette année l'Udinese a pris des joueurs plus matures, comme Jajalo qui me plaît beaucoup ou Nestorovski, et De Paul est resté. L'Udinese est connue pour avoir lancé tellement de jeunes, mais je vous assure que ce n'est pas simple chaque année de sortir des joueurs de qualité, prêts immédiatement pour apporter quelque chose à l'équipe. J'espère et je pense que l'Udinese cette année finira mieux classée, de façon plus sereine que l'an passé".

     

    2129050929_127081-750x3631.jpg.0faa10e5810d10e7ff167edc0f6f9fa2.jpg

     

    L'Inter alignera Handanovic, Asamoah et Sanchez, trois anciens de l'Udinese.

    Ils étaient plus jeunes, mais ils faisaient partie d'une très bonne équipe arrivée 4ème et l'année suivante, sans Sanchez, troisième, en jouant deux fois les playoff de Champions League, même s'ils n'ont pas eu le succès par la suite. Handanovic déjà à l'époque était une assurance, Asamoah a gagné en personnalité. J'espère les voir tous jouer samedi parce que je serai là pour Dazn (chaîne de télévision italienne). Ils ont mis en valeur mon travail, je les remercierai toujours. Ils ont été très très bons humainement, et splendides comme joueurs".

     

    • J’aime 2


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Ah les belles années d'Udine, les matches a midi sous le chaud soleil friouli.

    Et puis ces cata a chaque fois en play off de CL. Y'a une année où ils ont acheté un jeune sudam qui a tenté une panenka aux tirs au but, arrêt facile du gardien et élimination de la CL a la clé, tout ça une semaine après son arrivée dans le club xD

    Je crois d'ailleurs que le mec est reparti au même mercato, ou a celui d'après :mdrlol1:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 10 heures, Rahim95 a dit :

    Ah les belles années d'Udine, les matches a midi sous le chaud soleil friouli.

    Et puis ces cata a chaque fois en play off de CL. Y'a une année où ils ont acheté un jeune sudam qui a tenté une panenka aux tirs au but, arrêt facile du gardien et élimination de la CL a la clé, tout ça une semaine après son arrivée dans le club xD

    Je crois d'ailleurs que le mec est reparti au même mercato, ou a celui d'après :mdrlol1:

    C'est pas Maicosul ou un truc du genre :laugh:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Javier Zanetti : avec la Culture du travail de Conte…
      Javier Zanetti, Vice-Président de l'Inter et Parrain d'Internazionale.fr, s’est livré sur l’aventure européenne de l’Inter en Europa League.
        • J’aime
      • 12 commentaires
    • Suning/Conte/Inter: Tirer un trait sur le passé
      L’avenir d’Antonio Conte devrait être Nerazzurro. Cette thématique sera débattue le plus tard possible, soit après la Finale de l'Europa League.
        • J’aime
      • 6 commentaires
    • Hakimi, la pièce finale du puzzle de Conte
      Impressionnant lors des deux dernières saisons, Hakimi apparaît taillé sur mesure pour le système de Conte. Analysons ce qu'il pourrait apporter à l'Inter.

       

      Une vraie menace offensive

      Bien qu'il soit un arrière latéral, son adaptation au rôle de défenseur varie des responsabilités traditionnelles du poste. A Dortmund, sous Lucien Favre, le marocain était utilisé en tant que milieu droit devant une défense à trois. Ce qui lui permettait une grande liberté offensive tout en ayant des responsabilités défensives pour venir en aide à Lukasz Piszczek.

      Durant la saison 2019/20, Hakimi à évolué en tant qu'ailier droit à 29 reprises. En comparaison, la saison précédente il n'évolue qu'en tant que latéral. Son adaptabilité est certainement une des raisons pour lesquelles Conte a voulu l'emmener à Milan. Au cour de sa carrière, l'entraîneur italien a montré une préférence pour les ailiers tournés vers l'offensive, par opposition aux classiques latéraux défensifs.

      De plus, les statistiques d'Hakimi font de lui l'option idéale pour l'aile droite de Conte. En 2019/20, l'ancien coach de Chelsea a alterné entre Antonio Candreva, Danilo D'Ambrosio et Victor Moses. Malgré leurs qualités, ils ne sont pas aussi complet que le Marocain. Par exemple, en 21 apparitions D'Ambrosio a inscrit 3 buts et n'a fournis aucune passe décisive. De l'autre côté, Hakimi est impliqué dans 15 buts en 33 matchs de Bundesliga.

       

      Versatilité et expérience du top niveau

      Bien qu'il n'ai que 21 ans, l'Inter a signé un des latéraux les plus convoités de sa génération pour environ 40M + bonus. Financièrement, c'est un investissement judicieux compte tenus de sa marge de développement.

      Par ailleurs, sa versatilité pourrait bénéficier à l'Inter dans les années à venir. Que Conte soit contraint de passer à 4 défenseurs ou qu'un nouvel entraîneur prenne les reines du club, Hakimi pourrait sans problème prendre le rôle d'arrière latéral. Sur le papier, cette transition serait sans effort pour le marocain, alors qu'elle pourrait être plus difficile pour un Moses ou Candreva.

      Pour son âge, le jeune joueur à déjà une certaine expérience sur la scène Européene. Jusqu'ici, Hakimi est apparu 15 fois en Champions League au cours de la saison 2019/20. Si l'Inter compte se réaffirmer parmi l'élite du football, alors l'acquisition d'Hakimi est indiscutablement une déclaration de leurs intentions d'être compétitif pour la saison 2020/21.

       

      Le meilleur reste à venir

      Même si la Juventus sera difficile à délogée du sommet de la Serie A, Hakimi aidera l'Inter à défié la vielle dame. Individuellement, Ashraf a les qualités requises pour devenir le meilleur latéral de son époque.
        • J’aime
      • 4 commentaires
    • Conte/Suning : situation plus que tendue
      Un entretien a eu lieu ce lundi, entre Steven Zhang Président de l’Inter et Antonio Conte.
        • J’aime
      • 18 commentaires
    • Démenti officiel d’Antonio Conte
      Antonio Conte a décidé de réagir, via un appel téléphonique à l’Ansa, suite à la parution de l'article paru sur la Repubblica.
        • J’aime
      • 5 commentaires
    • Les déclarations de Conte étaient calculées
      Ernesto Paolillo, ancien dirigeant à l'Inter a commenté les dernières nouvelles concernant l'Inter.
        • Grrr
        • J’aime
      • 4 commentaires
    • L'Inter s'offre Alexis Sanchez "gratuitement"
      La suite de la carrière d'Alexis Sanchez sera tintée de bleu et de noir.
        • Goaaal
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Officiel : L’Inter s’associe à EA Sport
      Nouveau sponsor pour l’Inter qui a annoncé un partenariat avec le célèbre jeu FIFA édité par EA Sport.
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Liste Europa League – Asamoah est absent
      L’Inter a, comme prévu, transmis sa liste des joueurs inscrits pour disputer la phase finale de l’Europa League 2019-2020, à l'Uefa.
        • J’aime
      • 20 commentaires
    • Steven Zhang : pas de carte blanche à Antonio Conte
      Une des principales accusation d’Antonio Conte résidait en la lointaine présence du propriétaire.
        • J’aime
      • 22 commentaires

Nos t-shirts sur l'Inter !

Voir la boutique

Les visages oubliés de l'Inter

Voir les articles