Aller au contenu
  • Victor "Antony" Newman

    Amazon et le Calcio

    Les ventes et le monde des affaires d’un club de football sont à présent gérés à travers différents canaux toujours plus rapides. Parmi eux, on retrouve le Brand Store d’Amazon.

     

    Xingu, l’agence italienne qui s’occupe exclusivement d’Amazon, a effectué une analyse qui a mis en valeur le chiffre d’affaire total et annuel pour le merchandising de chaque club de Serie A sur Amazon Italie. En 2018, il était à plus de 70% représenté par des vêtements et accessoires sportifs.

    Il s’agit d’un point intéressant en considérant que les Top Club italiens ne disposent pas tous d’une propre section officielle sur Amazon.it, le business étant réparti entre les détaillants. L’analyse des résultats, incluant la vente des maillots (qui représente 68% de la facture annuelle de merchandising à hauteur de 5,5 millions d’euros), est surtout liée à six équipes : la Juventus, le Milan, l’Inter, Napoli, la Roma et la Lazio qui représentent, ensemble, 90% des ventes de maillots en Italie.

     

    amazon.jpg

     

    Comparé aux autres Top Club européens, la valeur globale annuelle des maillots, parmi les plus grandes équipes étrangères, se chiffre à 3,6 millions d’euros. Des neufs équipes prises en considération, il y a lieu de considérer comme "patrons" les deux Grands d’Espagne que sont le Fc Barcelone et le Real Madrid qui génèrent un chiffre d’affaire d’environ 650 000 euros  chacun. Une valeur très élevée étant donné que seuls deux clubs italiens font mieux : la Juve et le Milan.

     

    Les négociants de Barcelone et les licenciés génèrent 70 millions d’euros, les équipes italiennes 15 millions. En analysant les risques et les bénéfices, il faut prendre en considération certaines contraintes :

     

    Senza-titolo2-1-681x292@2x.jpg

     

    • Des coûts élevés et une marge sur les ventes en ligne affaiblie étant donné qu’Amazon dispose d’un pourcentage pour l’offre de ses services. 
    • Les avantages se retrouvent dans la possibilité de réaliser un bon volume de vente, tout en jouissant d’une visibilité mondiale sur un marché stratégique tel que celui des Etats-Unis.

     

    Il est donc fondamental qu’un tifosi ressente ce lien avec son équipe de cœur et Amazon représente une excellente opportunité pour rapprocher les clubs et ses supporters partout en Europe, en permettant une acquisition plus facile des produits officiels.

    Le premier club au Monde à avoir débarqué sur Amazon fut le Napoli en 2018, il souhaitait s’étendre sur le marché américain. Il a été suivi par le Sporting Braga et Betis Séville, qui a la particularité de voir Kappa comme sponsor technique. Les équipes italiennes ont ensuite embrayé le pas : la Roma, l’Atalanta, Venezia et l’Inter.

    Le sujet central des motivations d’un club réside dans la nécessité d’étendre sa propre marque et son merchandising au-delà de ses frontières nationales. Le Napoli a été le premier club à le faire et cela lui a probablement permis de toucher une communauté de supporter très fractionnées à travers le monde. C’est précisément pour ce cas de figure que l’efficacité d’Amazon entre en jeu sous l’aspect de la gestion et de la distribution des commandes avec une marge de revenus plus importante.

    L’autre objectif est l’expansion sur d’autres marchés, Naples avait toujours répété vouloir toucher l’Amérique du Nord et le Brand Store d’Amazon offre les meilleurs choix de possibilité pour y vendre. Cela permet également au club d’éviter toute désagréable complication telle qu’une explosion d’utilisateurs sur le magasin propriétaire, comme ce fut le cas dans les premiers jours suivant la signature de Cristiano Ronaldo. L’excès de visiteurs avait conduit le serveur du site officiel des bianconeri au crash. Les choix dépendent aussi des accords avec les sponsors techniques et avec les fournisseurs d’e-commerce, même si certains clubs se montrent encore réticent à se lancer dans cette direction.

     

    Not For Everyone

     

     

    L’Inter a fait son entrée sur Amazon en février 2020, en proposant une nouvelle étape plus importante pour l’expansion de son marché personnel. Sur le site e-commerce, il est possible de retrouver le Brand Store du club Nerazzuro. Pour célébrer cette avancée importante, le club a eu l’idée de proposer une collection de vêtements exclusifs inspirés de la Campagne “Not For Everyone”, dont les produits ne se retrouvent que sur le Shop d’Amazon. La vidéo de lancement, publiée sur les différents canaux officiels du Club, a été présentée à travers le projet “Our world in your wishlist”. Le Brand Store Nerazzurro est présent sur les sites d’Amazon en Italie, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Espagne.

    Les clubs qui ne proposent pas encore une section officielle sur Amazon renonce à une importante opportunité de réussite, celle d’étendre leur marché sur la plate-forme de Jeff Bezos et donc d'internationaliser leur processus de vente. L’ultime condition reste bien sur de disposer, pour ceux-ci, d’une expertise digitale qui permet d’établir de telles connections, dont un réseau efficace et crédible.

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J’aime 1


    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Il n’y a aucun commentaire à afficher.



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

    • Quelle est la valeur réelle des Clubs ?
      KPMG a analysé la valeur des 32 meilleurs clubs européens.

       


       

      Il y a un changement important dans le Top 3, les deux premières positions sont restées inchangées avec les présences du Real Madrid et Manchester United. Le nouveau-venu sur le podium se nomme le Fc Barcelone qui prend le meilleur sur le Bayern de Munich

       

       

      Le Top 10 reste majoritairement le même. Exception faite du Paris-Saint-Germain qui débarque à la 9ème place. Le Champion de France parvient à exclure la Juventus qui était l’année dernière à la 10ème place. Deux tendances importantes s’opposent avec Liverpool qui grimpe de 2 places pour se retrouver 5ème tandis qu’Arsenal chute à la 10ème position.

       

      Seul le Top 4 peut se vanter de présenter une valeur supérieure à 3 milliard d’euros, même si les clubs allant jusqu’à la huitième position présente une valeur supérieure à 2 milliard d’euros. Le Top 10 se clôture avec Paris et Arsenal qui valent respectivement 1,91 milliard et 1,85 miliard d’ euros.

       

      Et les clubs italiens ?

      La Juventus perd une place mais gagne 12% de sa valeur pour culminer à 1,73 milliard d’euros.

      L’Inter gagne une place en enregistrant une belle augmentation de 42%, passant de de 692 à 983 millions d’euros, soit très proche du milliard d’euros.

      La Roma et le Napoli sont respectivement à la 16ème et à la 17ème place avec des augmentations respectives de 17% et 4% comparé à 2019. Les Giallorossi ont pris le meilleur sur les Partenopei, la Roma valant 602 millions d’euros contre 590 millions d’euros pour le Napoli.

      On peut constater que Valence et Porto reviennent, alors que Villareal et Monaco, les deux nouveaux de 2019, en sont déjà ressorti. La valeur globale des clubs continue d'augmenter, en culminant à 39,7 milliard d’euros, soit une augmentation de 12% sur un an. Depuis 2016, la valeur globale a doublé +51%.

       

      Les valeurs par pays

       


      Au final, les clubs anglais dominent toujours, en proposant 9 équipes dans ce classement pour une valeur totale de 16,39 milliard d’euros. Le Royaume-Uni est suivi par:

      L’Espagne : 7 clubs pour 9,27 milliard d’euros


      L’Allemagne : 3 clubs pour 4,97 milliard d’euros


      L’Italie : 6 clubs pour 4,76 milliard d’euros (+12%)


      La France : 2 clubs pour 2,45 milliards d’euros




       

       

       

      Rapport complet : voir le document PDF

       

      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
        • J’aime
      • 9 commentaires
    • Main Sponsor : le changement c'est maintenant
      Deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon.
        • J’aime
      • 25 commentaires
    • Branca: "Nous avons essayé de transférer Messi à l'été 2008"
      L'ancien directeur sportif de l'Inter, Marco Branca, a parlé de différents sujets liés à l'Inter
        • J’aime
      • 0 commentaire
    • Perisic: le club ouvert à un renouvellement de prêt
      Titulaire hier en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort, Ivan Perisic se verrait bien rester à Munich, mais les allemands font tout pour baisser la note.
        • J’aime
      • 2 commentaires
    • Réseaux sociaux : L’Inter meilleure croissance du Top 20
      Sur les principales plateformes de réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et TikTok. 
        • J’aime
      • 3 commentaires
    • Lautaro, accord trouvé….
      ….Avec l’Inter ! A présent Giuseppe Marotta a toute les cartes en main pour faire casquer le Fc Barcelone.
        • J’aime
      • 5 commentaires
    • La lettre de Diego Milito aux supporters de l'Inter
      "Papa, pourquoi tu te tiens à l'arrière comme ça ? Sur toutes les photos, on te voit à peine". Mon fils Leandro me pose toujours cette question...
        • Triste
        • J’aime
      • 18 commentaires
    • Mourinho, larmes et défi, l'histoire de la saison 2009-2010 de l'Inter
      De toutes les images durables du triomphe de l'Inter en finale de la Ligue des Champions 2010, une se démarque des autres. Voici l'histoire de la fascinante Inter de Mourinho...
        • Goaaal
        • J’aime
      • 11 commentaires
    • L'ultime onze sud-américain de l'Inter du 21e siècle
      L'Inter dans le passé est longue, en particulier depuis le début du siècle, alors que le Meazza a accueilli certains des meilleurs joueurs de l'histoire.
        • J’aime
      • 14 commentaires
    • Mercato Inter : Sergio Aguero rejoint la liste de l'Inter
      L'Inter pourrait se rapprocher de Sergio Aguero actuellement à Manchester City si Lautaro Martinez quitte le club dans les mois à venir...
        • J’aime
      • 10 commentaires


×
×
  • Créer...