Aller au contenu
×
×
  • Créer...
  • Supprimer les pubs

    Les publicités diffusées sur notre site le sont uniquement aux visiteurs non connectés. Créez votre compte maintenant ou connectez-vous pour bénéficier du site sans aucune publicité.

  • Populaires actuellement

  • alex_j
    alex_j

    Et le derby de Milan marqua (peut-être) la fin d'une Serie A à un seul club

    Le 20 Février 2021, la veille du derby della Madonnina, le Guardian a publié un post concernant la fin de la Serie A à un club, la Juventus. Ceci montre que la pandémie redistribue les cartes et cette Serie A, dominée par l'Inter, ne fut jamais aussi indécise. Internazionale.fr vous donne la traduction de cet article écrit par un passionné.

     

    A travers l'Europe sauf en Angleterre et en Allemagne, un esprit de compétitivité a éclaté. Mais ailleurs, la révolution est dans l'air. Le Paris Saint-Germain n'est pas au top en France, ni le Real Madrid ni Barcelone ne le sont en Espagne et la Juventus n'est pas au top en Italie. L'élite est mise au défi d'une manière qu'elle ne l'a pas été depuis près d'une décennie!

    Il serait aisé de blâmer la pandémie pour cette révolution, de voir ce fameux Covid-19, appelé come suit par l'OMS, comme l'explication. Il est vrai que les conditions assez inhabituelles de cette saison ont ajouté un élément imprévisible, un élément aléatoire perturbant les schémas habituels et obligeant les clubs et les entraîneurs à improviser à la volée. Mais quand même, on doit soupçonner que la Serie Ase dirige vers un bouleversement avant même que tout ne change en Mars dernier.

    La Juve est derrière l'Inter et elle doit jouer contre nous et le Milan en Mai comme finale de la Serie A. Peut-être aura-t-elle un 10e scudetto successif? Mais c'est en quelque sorte le plus dur de la dernière décennie, une situation qu'elle s'est largement auto-infligée! Si elle n'avait pas décidé que les buts garantis de Cristiano Ronaldo étaient nécessaires pour la mener à cet objectif ultime de la Ligue des champions, peut-être qu'elle ne se serait pas retrouvée avec une équipe aussi étrangement incohérente qui l'anti-ADN de la Juve.

    Et si elle n'était pas devenus aussi obsédée par l'Europe, peut-être ne se sera-t-elle pas séparée de Massimiliano Allegri, qui avait remporté cinq titres d'affilée, pour le remplacer par Maurizio Sarri avec sa demande quelque peu incompatible avec sa haute pression. Lorsque cela, inévitablement, a mal tourné, peut-être qu'elle n'aurait pas pris un pari romantique sur Andrea Pirlo, qui n'avait précisément aucune expérience d'entraîneur lorsqu'il a été embauché.

    Alors que la Juve a trébuché (et les considérations financières du football moderne sont si ridicules que trois défaites et six nuls en 21 matches de championnat comptent comme une grave chute), l'Inter et le Milan ont enfin commencé à revenir. Nous nous retrouvons donc dans une situation où le derby della Madonnina compte à nouveau pour le monde du football au sens large.

    Personne ne devrait penser que le football italien est devenu soudainement équitable. Le dernier rapport de Deloitte sur la finance du football montre que les revenus de la Juventus sont toujours environ un tiers plus élevés que ceux de l'Inter, le deuxième club le plus riche d'Italie en termes de revenus, qui à leur tour sont environ le double de ceux du Milan.

    Les revenus, comme l'a démontré Barcelone, qui flirte avec la faillite malgré les revenus les plus élevés de tous les clubs mondiaux, n'est pas la seule mesure de la richesse et où le Milan a fait un énorme pas en avant récemment, c'est en réduisant efficacement sa dette. La Juve, quant à elle, selon le rapport Forbes 2020, est de 417 millions de livres sterling, environ 20% de plus que leur revenu annuel, tandis que celle de l'Inter est de 405 millions de livres sterling, environ 60% de plus. De manière frappante, Forbes classe la dette de l'Inter en pourcentage de la valeur du club à 50%, plus que n'importe quel club du top 20 mondial.

    Cela donne une indication de la différence d'approche entre l'Inter et le Milan alors qu'ils cherchent à combler l'écart avec la Juventus. L'Inter, comme cela a toujours été son habitude, a vu un problème et y a jeté de l'argent. Antonio Conte, comme cela a toujours été son habitude, a ragé concernant le manque de soutien de son conseil d'administration, mais depuis son arrivée à l'Inter, il y a eu une dépense nette de 130 millions de livres sterling en transferts avec des joueurs ayant une faible plus value.

    Il y a eu des progrès. L'Inter a terminé un point derrière la Juve et a atteint la finale de la Ligue Europa la saison dernière. Personne n'a jamais fait faillite en surestimant la volonté des clubs italiens de s'endetter, mais après des pertes de 102 millions d'euros l'année dernière et avec des rapports ce mois-ci suggérant que le club travaille avec Goldman Sachs pour lever 200 millions de dollars e, financement d'urgence, des réductions sont sûrement à prévoir. Le sentiment doit être que si l'Inter ne rompt pas la mainmise de la Juve maintenant, il faudra peut-être longtemps avant de le faire (malgré les nominations de plus en plus fantaisistes de la Juve à la direction).

    Milan a adopté une approche très différente. Zlatan Ibrahimovic, 39 ans , attire naturellement l'attention, après avoir marqué 14 buts en 12 matches de championnat, tandis que l'achat en janvier de Mario Mandzukic, 34 ans, a suscité des vannes sur la construction du Milan pour l'avenir. Cependant, le Mlan est une équipe jeune et douée, qui a clairement été construite dans le but de développer les talents et de vendre à profit.

    Sur les 17 joueurs milanais qui ont disputé 10 matchs ou plus cette saison, 10 sont âgés de 24 ans ou moins. Le fait que la deuxième équipe la plus titrée de l'histoire européenne devrait avoir un profil d'équipe qui ressemble à celui du RB Leipzig, mais qui représente une reconnaissance nécessaire de la réalité économique, représente peut-être une déception.

    Le derby de Milan devrait avoir une résonance mondiale au-delà des vantardises des deux locaux. Cela devrait avoir de l'importance. Ce sont des clubs avec 10 titres européens cumulés. C'est un signe de la gravité la situation qu'un derby milanais est si important pour la course au titre soit accueilli avec soulagement et célébration.

    Ce n'est peut-être pas beaucoup, la Juve a ouvert la porte, mais c'est peut-être le début de la fin de la Serie A en tant qu'un championnat à un seul club.

     

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    à l’instant, Trent_FCI a dit :

    @alex_j Tu vois quand tu veux... 😎

    Dans cas, Google ne peut pas faire grand chose, l'Anglais est trop bon 🤭 En plus, j'ai deux bières à 12% dans le pif 😂 Bref, tout va bien 😎

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @alex_j On sent que t'es chaud ouais ! 😄

    Non mais c'est intéressant... C'est bien de rappeler qu'on revient très bien mais que la juve se tire aussi une balle dans le pied toute seule avec son équipe chelou et son choix de coach.  

    On est vraiment qu'au début de la route... Cette année on se doit de gagné parce-que toutes les circonstances font que la voie est libre. Mais ça sera pas toujours si """facile"""...

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @Momo_Goku Difficile de contredire devant tant d'argumentation... 😉

    Développe juste un peu, c'est intéressant d'avoir votre perspective aussi... Enfin... Façon de parler quoi...

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Bha j'attends un minimum d'explication sur le pourquoi on s'est saborder et je developperai ;)

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 2 heures, Momo_Goku a dit :

    Bha j'attends un minimum d'explication sur le pourquoi on s'est saborder et je developperai ;)

    Le pari Pirlo et toute votre thune qui part sur le compte du portugais. 

    Lorsqu'il partira, vous allez à nouveau recruter  "correctement"

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Le pari Pirlo car c'etait le moins cher. Il fallait du moins cher car entre le salaire de sarri, l'incapacite de paratici a vendre des indesirables (higuain, khedira, les prets foireux comme d.costa, de sciglio, rugani...) je compte pas le salaire de CR7 vu ce qu'on a renegocie avec jeep et adidas, c'est pas lui qui nou plante le plus.

    Tu ajoutes aussi des recrutements PARCE QU'ILS ETAIENT GRATUIT... rabiot, ramsey... (et encore rabiot jebtrouve qu'il est relativement bon, il doit jusye etre bien entouré)

    Bref c'est un cumul, Pirlo est pas si mauvais que ça pour un simple debutant vu son effectif, des ferrara, seedorf, inzaghi (pipo) ont fait pire.

    Paratici a snobber de recruter de la qualité au milieu.

    Sans oublier le contexte covid... pas une seule fois on a enchainé 2 matchs sans blessés... du jamais vu!

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 5 heures, Momo_Goku a dit :

    Bha j'attends un minimum d'explication sur le pourquoi on s'est saborder et je developperai ;)

    Putain mais 🙄🙄🙄...

    Il y a 2 heures, Momo_Goku a dit :

    Le pari Pirlo car c'etait le moins cher. Il fallait du moins cher car entre le salaire de sarri, l'incapacite de paratici a vendre des indesirables (higuain, khedira, les prets foireux comme d.costa, de sciglio, rugani...) je compte pas le salaire de CR7 vu ce qu'on a renegocie avec jeep et adidas, c'est pas lui qui nou plante le plus.

    Tu ajoutes aussi des recrutements PARCE QU'ILS ETAIENT GRATUIT... rabiot, ramsey... (et encore rabiot jebtrouve qu'il est relativement bon, il doit jusye etre bien entouré)

    Bref c'est un cumul, Pirlo est pas si mauvais que ça pour un simple debutant vu son effectif, des ferrara, seedorf, inzaghi (pipo) ont fait pire.

    Paratici a snobber de recruter de la qualité au milieu.

    Bah tu vois quand tu veux... C'est pas vos responsabilités tout ça ? Vous vous y êtes pas mis tout seul ?

    Le niveau de votre équipe cette année est la conséquence de vos erreurs. Si vous êtes obligés de prendre le coach le moins cher parce-que vous avez balancé du fric n'importe comment et que vous arrivez pas à en récupérer, c'est pas la faute du voisin. 

    shot-in-the-foot.jpg

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 13 heures, Momo_Goku a dit :

    Je repete: PA RA TI CI

    Et donc ? Il bosse où lui ?

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter

    Nos t-shirts sur l'Inter !

    Voir la boutique

    Les visages oubliés de l'Inter

    Voir les articles