Aller au contenu
  • Victor Newman
    Victor Newman

    La puissance financière du Suning est planétaire

    L’Inter ne travaille pas uniquement sur le terrain pour égaler et surpasser la Juve. Si la décision sportive sera rendue sur le terrain ce vendredi, en termes de finances, le Suning a quasiment rééquilibré les échanges.

     

    image.png

     

    En effet, actuellement le Groupe chinois est passé à la vitesse supérieure pour mettre fin à cet écart vis-à-vis des Bianconeri et les efforts paient. Sans Coupe d’Europe, ni de primes suite à divers titres, la différence entre les deux clubs italiens est à présent estimée à  un peu plus de 110 millions d’euros. Voici l’analyse de Marco Bellinazzo :


     

    L’Inter

    image.png

     

    La facture de l’Inter, en y incluant l’effet des Players Trading était fixée au 30 juin 2018 à 346,9 millions d’euros, soit une croissance de 9% comparée à la saison précédente.

    Il s’agit d’un niveau record, celui-ci faisant mieux que les 323,5 millions de recettes perçues lors de la saison du Triplé, à savoir 2009/2010. Les recettes opérationnelles, hors le "Player Trading",  sont élevées à 287 millions d’euros.


     

    La Juve

    image.png
     

    Sur son bilan du 30 juin 2018, la Juventus a présenté une facture totale de 504 millions d’euros, dont 400 millions au net des plus-values sur le mercato, contre 562 millions d’Euro en 2017.


     

    Verdict

    L’Inter, forte de ses riches recettes régionales en Asie revient dans la course. L’écart sera réduit définitivement lorsque le dossier du stade sera acté, lui qui présente un potentiel bien plus important que l’Allianz Stadium.

     

     

    Les recettes de l’Inter

    image.png

     

    Sur le front des recettes, les Nerazzurri réalisent un bon dans le secteur commercial en présentant une augmentation de 16%, soit 130,3 millions d’euros. Une somme qui émane en partie des sponsorisations chinoises et de celle promises par le Suning. Les droits télés ont offert à l’Inter 80 millions d’euros, le Meazza 33 millions.
     

     

    Les recettes de la Juve

    image.png

     

    Par rapport aux revenus perçus lors des matchs à domicile, la Vieille Dame a engrangé 56,4 millions d’euros pour la saison 2017/2018.

    Au niveau des droits télés, sur l’année 2018, la Juve a perçu 200,2 millions d’Euros : 122 millions en provenance de l’Italie et 78 millions via la Ligue des Champions.

    Au niveau commerciale, la Juve de l’ère CR7 a encaissé 114,7 millions. Les principaux sponsors de son maillot lui ont offert un peu moins de 50 millions d’euros : Jeep à hauteur de 21 millions et Adidas pour 23 millions d’euros.  


     

    Les dépenses de l'Inter et de la Juve

    image.png
     

    C’est un fait, la Juve débourse pratiquement le double de ce que perçoivent les joueurs interistes : 233 millions contre 118, et avec les amortissements, inclus, l’écart passe  à 140 millions d’euros.

    Les amortissement interistes sont montés à 78 millions d’euros tandis que les salaires fixes et variables représentent 119 millions d’euros. Pour la Juve, les amortissements sont montés à 107 millions d’euros, les salaires fixes ont atteint les 233 millions d’euros.

     

    Verdict

    Pour la Juve, son noyau lui coûte 340 millions d’euros contre 197 millions pour l’Inter du Suning.

    A noter : Le manque à gagner interiste privé (contrairement à la Juve) des revenus en provenance de la Ligue des Champions depuis 2011, la révolution est en marche.


     

    Je crois en mon équipe - Steven Zhang

    image.png

     

    Invité d’exception à l’occasion de la soirée de gala organisée le jour de la présentation du célèbre Calendrier Pirelli, Steven Zhang, le Président de l’Inter s’est livré à Sky Sport à quelques heures du tant attendu Derby d’Italie :

    "Je suis toujours confiant, nous sommes prêts à aller sur le terrain et à offrir au public une belle partie, je peux vous le garantir. J’estime que nous avons fait des progrès, notre jeu s’améliore et nous chercherons, chaque saison, à faire mieux que la précédente, voilà notre objectif. Je crois en mon équipe, je sais qu’elle donnera toujours tout sur le terrain."

     

    Les pleins pouvoirs

    image.png

     

    En attente de l’officialisation de la nomination de Giuseppe Marotta comme Administrateur-Délégué aux côtés d’Alessandro Antonello, le Conseil d’Administration de l’Inter a redéfini l’architecture des délégations des pouvoirs au niveau managérial. Suite à ce conseil, les pouvoirs du néo-président interiste, Steven Zhang, ont été renforcés, lui qui est devenu le plus jeune Président de l’Histoire du Club le 26 octobre 2018.

     

    Tout les pouvoirs de signature et sans limite pour la gestion ordinaire et extraordinaire du club lui ont été octroyé par le Board.

    Le tout a été confirmé noir sur blanc lors de l’Assemblée Générale des actionnaires qui a vu la nomination de Steven à la Présidence. Dans le document présenté à l’agence de presse Radiocor, on peut découvrir que le Suning dispose de la possibilité d’exercer tous les pouvoirs avec exclusion expresse, et plus précisément en regard à ce que les Lois et les Statuts du Club réservent à l'Assemblée Générale. Le Suning dispose également du pouvoir de procéder à des ventes ou des transferts de participations du Capital de la filiale Inter Media and Communication.

     

    image.png

     

    Alessandro Antonello se voit assigné les pouvoirs relatifs aux départements les plus stratégiques du club : La Finance, le Sport et le Merchandising et il pourra procéder à des signatures conjointes en compagnie des autres Top Managers de l’Inter.

    Il va de soi que l’imminente intronisation de Giuseppe Marotta redéfinira une nouvelle fois la carte des pouvoirs de la Direction Interiste.

     

    Fabio Capello : "La puissance du Suning est mondiale"

    image.png

     

    Fabio Capello s’est livré à une longue interview pour la Repubblica à l'occasion du Derby d’Italie qui arrive :

     

    Don Fabio, que retenir de ces mondes lointains que ce sont ceux de la Juventus et de l’Inter ?

    "Je connais bien "Monsieur Suning", j’ai eu le privilège d’y travailler et je peux vous dire que s’il existe bien quelqu’un qui est capable de s’opposer à la Juve avec une puissance de frappe mondiale, c’est bel et bien lui."

     

    Mais dans combien de temps ?

    "Cela dépendra du terrain, mais le point fort de l’Inter est sa force économique et son ambition. J’estime que l’on parle de super puissance planétaire : Aujourd’hui, dans le monde du football, il faut disposer de cela pour atteindre certains niveaux, là où vit la Juve."

     

    Agnelli et Moratti semblent plus proche : Ne pensez-vous pas que la période des polémiques infinies est lentement en train de nous quitter ?

    "En premier lieu, j’ai gagné ces deux Scudetti sur le terrain. En second lieu, Il faut parvenir à faire la part des choses, sans vouloir se précipiter ni se montrer impatient et il ne faut pas oublier qu’il y avait des demandes de l’Uefa et de la Fifa. Cela étant dit, il est temps de tourner la page sur ce passé."
     

    Vous imaginez-vous voir l’Inter avoir la tête haute au Stadium ?

    "Si elle ne se plante pas. Spalletti a déclaré ne pas être considéré comme l’Anti-Juve, mais je crois que ce sera un test très important vis-à-vis du caractère de l’Inter. S’il va sur le terrain turinois en jouant à armes égales, en misant sur la confiance de croire en ses propres moyens, nous verrons alors quelle est la réelle personnalité de l’Inter : C’est un test important."
     

    image.png

     

    Quelqu’un a déclaré que le Championnat n’est pas terminé car il n’a jamais fini, c’est exagéré ?

    "C’est une réalité plutôt. Le championnat 2018/2019 s’est terminé un jour de juillet, lorsque la Juve a annoncé le recrutement de Cristiano Ronaldo. Elle était déjà plus forte que les autres auparavant, cette fois-ci elle est nettement plus forte, vous avez vu ce monstre…."
     

    Pensez-vous que la Juve d’aujourd’hui est la meilleure équipe d’Europe ?

    "Je ne peux pas encore le dire car la destinée d’une Ligue des Champion se joue sur les détails. Je suis sûr que la Juve se disputera le titre à armes égales, face à n’importe qui. Nous avons déjà pu voir qu’elle disposait de quelque chose en plus lors de ses premiers matchs européen…"

     

    ®Antony Gilles – Internazionale.fr

     

     

    • J'aime 3



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Malheureusement Capello a raison on est encore loin de leur niveau. Ce qui nous manque encore c’est la constance. On fait souvent des performances en Zig Zag. Cela dit sur un match tout est possible. N’est ce pas nous qui leur avons infligé leur première défaite dans leur nouveau stade ? 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je connais rien en finance, tout ce que je vois c'est que ça fait un gros chiffres à la fin. Ma question : alors pourquoi on chipotte pour augmenter Il Capitano ???  A force de trop parler de ce chéquier, je suis bien curieux d'en voir la couleur et la taille ^^

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pour les rattraper maintenant que le boulot a été fait et continu de l'être coté finance, c'est enchainer les gros coups sur le mercato du type "Skriniar" et de les conserver. Jusqu'a en avoir au moins la moitié de l'effectif de cette trempe, on en est encore loin...

    Marotta ne viens pas par hasard, ses décisions et son avis pèseront très lourd pour les années a venir...

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    il y a 12 minutes, Juldo a dit :

    Marotta ne viens pas par hasard, ses décisions et son avis pèseront très lourd pour les années a venir...

    Bien sur! Tu crois qu'il serait venu s'il y avait encore Thohir!?

    Sinon il nous aurait fait une:puking: et des discours du type:"Je cherche une grosse équipe plein d'ambitions tralala"

    ou tout simplement en étant frontal avec nous: Moi je suis un Rubentinoo et je n'aime pas l'Inter!!!

    C'est fous tout de même.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • A la Une

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • [SONDAGE] GabiGol, GabiBanc ou GabiEnd ?   37 membres ont voté

    1. 1. Vous en feriez quoi ?


      • Titulaire (lol)
      • Joker à la Lautaro
      • Prêt de 6 mois
      • Vente et basta

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
×