Aller au contenu
  • Don Tony
    Don Tony

    Le Milan qui fait pitié

    Suite aux trois "rapports d'opérations suspectes"», transmis ces derniers mois par l'Unité d'Information Financière de Bankitalia à la Guardia Di Finanza dans le cadre de la vente du Milan à l'entrepreneur chinois Yonghong Li, un dossier a été ouvert au Parquet de Milan sur base du " modèle 45". C’est-à-dire un enregistrement des actes qui ne constitueront pas une nouvelle fraude. Il s’agira donc d’un simple dossier, sans hypothèse de fraude, ou de devoir d’enquête. Cette information est communiquée par l'ANSA, l’agence de presse italienne, qui a eu vent de cette information par les enquêteurs milanais qui avaient déjà été amené à parler de ce sujet en janvier dernier.

    Selon l’ANSA, le département dirigé par le procureur adjoint, Fabio De Pasquale, a ouvert un « modèle 45 », dans lequel les trois rapports ont été recueillis: A l'époque, aucune commission rogatoire ou d'autres activités d'enquête n'auraient été effectuées. Les rapports étaient parvenus à l'Unité d'Information Financière (UIF) de la Banque d'Italie, qu'elle transmettait au Groupe de la Police tributaire du Guardia Di Finanza de Milan, le tout était ensuite recueilli dans un rapport remis au Procureur De Pasquale.

    En se basant sur les actes reçus par les "Fiamme Gialle", les enquêteurs évaluent comment procéder dans leurs enquêtes afin de procéder à l’enregistrement d’un dossier avec des hypothèses de fraudes. Pour des événements de ce genre, le procureur Greco a souligné, il y a deux mois, "C’est si nébuleux et compliqué, nous ne savons pas quelles sont les parties, nous ne pouvons pas procédés immédiatement aux retranscriptions."

     

    Elliott en secours

    Le fond Elliott est prêt à garantir les besoins financiers futurs du Milan AC. De son côté, le parquet de Milan a ouvert le "modèle 45", c'est-à-dire sans hypothèse de fraude ou de suspects, sur la vente du Milan à l'entrepreneur chinois Li Yonghong. Peu de temps avant Noël dernier, le Procureur avait constitué un rapport d’une dizaine de page établie par la Police tributaire de la Guardia Di Finança. 3 signalements pour des opérations suspectes avaient été établies, des SOS.

    Les "Sos" sont les rapports que les banques, les intermédiaires financiers, les opérateurs, sont tenus de remettre à l'Unité des Informations Financières de la Banque d'Italie, lorsqu'ils soupçonnent du blanchiment d'argent. Ces soi-disant "Sos" portent sur la transaction qui a permis le changement de propriété, en mettant fin à l’ère de Silvio Berlusconi .

    Au cours des derniers mois, le département juridique de Fininvest et l'avocat de Berlusconi, Niccolo Ghedini, ont déposé des documents, à plusieurs reprises, au procureur Francesco Greco, Ces derniers portaient sur un échange d’informations, sur l’évolution des négociations compliquées relative au transfert de propriété des Rossoneri. 

    L’enquête n’est qu’au stade embryonnaire, car pour l’heure, personne n’avait été informé de la situation qui se passe à Hong Kong, et personne ne songeait à la faillite du "coffre-fort" de l’entrepreneur chinois : la Jia Ande. Cependant depuis quelque temps, cette dernière risquait de se retrouver confrontée à une demande de liquidation pour cause de faillite qui avait été demandée par la Banque de Canton.

     

    Villareal compte ne pas racheter Carlos Bacca

    L'avenir de Carlos Bacca doit encore être défini. Selon "Marca", Villarreal a décidé de ne pas exercer le droit de rachat à 18 millions d'euros convenu l'été dernier avec le Milan... L'attaquant colombien est prêté jusqu'en juin et les clubs s’étaient déjà rencontré pour essayer de trouver un accord sur un montant inférieur pour le rachat, mais finalement, le "sous-marin" jaune a pris la décision de ne pas poursuivre avec le Milan Ac. 

    Carlors Bacca avait tout de même inscrit 12 buts cette saison, dont 9 en Liga. Ce dernier retrouvera Milan, club avec lequel il est sous contrat jusqu’en 2020. Est-ce dû à l'actualité récente milanaise ?

     

    Elliott, prêteur du Milan et de son propriétaire, est l’organisme qui a remplacé Fininvest depuis avril dernier.

    Ce dernier a exprimé sa volonté de s’assurer à répondre au besoin du club jusqu’au terme de la saison, afin d’y assurer une sorte de sérénité. Selon des informations de Reuters, une source proche du dossier s’est livrée sur la façon dont a été octroyé le paiement en retard de la part de Li, en ce qui concerne l’ultime tranche de sa première augmentation de capital, soit 60M€ de Capitaux qui devront être suivi d’un second montant similaire. Selon les accords convenus : Entre 30 et 35 millions devraient être placés dans les caisses du club d'ici juin. Afin de permettre au Milan de terminer la saison en toute sérénité", explique la source. 

    Elliott pourrait fournir des liquidités à l'actionnaire de contrôle, en liant les dépôts aux comptes bancaires même du Club. De cette façon, le fonds américain protégerait la valeur de l'actif utilisé comme garantie des prêts accordés. Prêts qui avaient permis à l'entrepreneur chinois Li Yonghong de procéder au rachat Rossoneri à la Fininvest, la société holding de la famille Berlusconi. Dans ce rachat, la dette incluse était estimée à 740M€.

     

    Les répercussions de la faillite de la Jia Ande

    Des problèmes sont à prévoir pour le Milan, surtout pour son propriétaire et son président. Le Corriere della Sera est le premier à s’être exprimé sur la faillite de la compagnie Andes Jie, la société la plus "sûre" de Li Yonghong. Comme indiqué précédemment, cette dernière était sur le coup d’une demande de mise liquidation pour cause de faillite, émise par la Banque du Canton. 

    Ces dernières nouvelles sont une confirmation des problèmes du président Rossonero, qui serait le principal responsable de l'effondrement de sa société. La situation relative à cette dernière va maintenant être confiée à un cabinet d'avocats. Comme le rapporte également le Corriere della Sera, Jie Ande est le principal actionnaire d’une société cotée à la bourse de Shenzhen (11,4%). Cette société était crédité comme étant la société la plus importante et la plus liquide parmi toutes celles indiquées dans le programme officiel du financier chinois, résident à Hong Kong, qui il y a moins d'un an, a racheté le Milan à Fininvest pour 740 millions d'euros.

     

    L'avenir du Milan

    D’après les commissaires chargés du dossier, il n’y aurait pas d’effet direct immédiat sur le club milanais, mais plutôt sur la solidité patrimoniale et la crédibilité de son président, déjà fragilisée lors du rachat. En termes d’image, quoiqu’il arrive, le Milan en subira le contre-coup. De plus, reste à savoir comment se positionnera l’UEFA à la fin de l’enquête, vu qu’en été 2017, des interrogations ont surgi au sujet de la stabilité financière du consortium qui a dépensé quelque 200 millions d'euros pour recruter de nouveaux joueurs.

    Les septuples champions d'Europe ont dû contracter un prêt colossal auprès du fonds d'investissement américain Elliott et sont dans le collimateur de l'UEFA au sujet du fair-play financier. Mais Li, 48 ans, l’affirmait encore le mois dernier, la situation financière du club était "sûre et solide."

    C’est exactement le moment choisit où l'on se dit que dans un sens, on a de la chance d’avoir été racheté par le Suning !

     

    ®Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J'aime 2



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    D'autant que dans quelques semaines, il ont rendez-vous a Nyon avec l'uefa afin de négocier et pouvoir signer le Settlement Agreement. 

    Donc comme nous, ça veut dire qu'ils seront soumis aux FPF + comptes à 0 au 30 juin de chaque année. ( si je ne dis pas de bêtises) 

     

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 1 heure, Damien a dit :

    Ouai ils vont passer par là où nous sommes passé. L'été prochain sera agité, ou pas...

    A la différence que vos propriétaires ont une fortune solide mais limitée par les restrictions du gouvernement chinois, alors que Li, il lui reste son livret A et son PEL.

    Plus sérieusement, votre article est un poil optimiste sur la situation de Milan. 

     

    • J'aime 1
    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Moi c’est tout le système italien qui me fait pitié 

    Si je résume : 

    - une due diligence faite à l’arrache, sachant que la société Jia Ande était déjà sur le point de tomber en faillite 

    - un procureur qui ouvre un dossier et amasse des documents mais n’en fait rien, sous prétexte que tout est très nébuleux...alors que justement ! 

    - des soupçons de blanchiment dénoncés qui semblent avoir été ignorés...

    L’Italie c’est la Cour des miracles...un pays où l’Etat pactise avec la mafia (cosa Nostra et ses cousines)...que voulez-vous que ça donne comme résultat au final ? 

    :puking:

    Modifié par Vic14
    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 4 heures, Vic14 a dit :

    L’Italie c’est la Cour des miracles...un pays où l’Etat pactise avec la mafia (cosa Nostra et ses cousines)...que voulez-vous que ça donne comme résultat au final ? 

    Tout est dit, l'Italie n'a jamais été compétente lorsqu'il s'agit de mettre à jour les nébuleuses mafieuses et les principaux intéressés, soit par manque d'ambition (le CA des mafia serait de 5 à 10% du PIB italien) ou par manque de moyen/courage (juges, hommes politiques corrompus). J'vois pas la justice italienne prendre quelconque mesures face à  ce dirigeant, étranger qui plus est, à eux de me faire mentir cela dit. 

    Modifié par BONOB0

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que au delà du système mafieux, l'Italie est un pays extrêmement corrompu à différents niveaux,

    Remettre  ça uniquement ça sur le dot de la mafia Italienne...

    Après je suis pas expert en géopolitique mais bon j'ai l'impression qu'on accuse systématiquement la mafia alors que un peu comme partout les élites sont extrêmement corrompues et qu'on peut retrouver ce fonctionnement au niveau du calcio.

     

     

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    T'as raison, mais je faisais plus références aux acteurs privés, qui souvent agissent en toute impunité en Italie du fait d'un système inefficace. 

    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quand on sait que le parti de la démocratie chrétienne d’Andreotti a gouverné pendant plus de 40 ans l’Italie en nouant une alliance avec la mafia (pour remporter les élections, éviter les scandales; etc) et que le relai a ensuite été repris par Berlusconi et son parti de Forza Italia, tu te dis que forcement tout l’appareil politique et même la magistrature sont corrompus 

    un Petit bip entre 2 avec les 2 heros martyrs de la botte les juges Falcone et Borsellino 

    On connaît le sort qui a été le leur 

    Modifié par Vic14
    • J'aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites
    Il y a 9 heures, Vic14 a dit :

    Moi c’est tout le système italien qui me fait pitié 

    Si je résume : 

    - une due diligence faite à l’arrache, sachant que la société Jia Ande était déjà sur le point de tomber en faillite 

    - un procureur qui ouvre un dossier et amasse des documents mais n’en fait rien, sous prétexte que tout est très nébuleux...alors que justement ! 

    - des soupçons de blanchiment dénoncés qui semblent avoir été ignorés...

    L’Italie c’est la Cour des miracles...un pays où l’Etat pactise avec la mafia (cosa Nostra et ses cousines)...que voulez-vous que ça donne comme résultat au final ? 

    :puking:

    Et que dire de la justice... Cette justice dont les zèbres pensent exemplaire car elle aurait blanchi la Rube. :rolleyes:

    Les histoires de dopages dans les années 90 chez eux, ça été très vite mis sous le tapis.

    L'Italie est un pays malade. Ce n'est pas le seul, loin de là. Mais l'un au stade le plus avancé du cancer. :unsure:

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites


    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • A la Une

  • Série A - J38 : Lazio 2-3 Inter   39 membres ont voté

    1. 1. Votre appréciation de l'équipe face à la Lazio ?


      • ⭐⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐
      • ⭐⭐

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
  •  
    17 457
    Total des sujets
    1 064 461
    Total des messages
    11 351
    Total des membres
     
    mazz92inter
    Membre le plus récent
    mazz92inter
    Inscription 20/05/2018 21:58
×