Aller au contenu
  • Damien
    Damien

    Série A - J36 : Udinese 0-4 Inter

    L’Inter réalise d’ores et déjà son meilleur championnat, au niveau des points obtenus, sur les 7 dernières saisons, à deux matchs du terme et avec une possible qualification en Ligue des Champions, convoitée depuis la saison 2011-12.

    En effet, Au Dacia Arena, il aura suffi d’une seule mi-temps pour laver l’affront de la défaite du Meazza qui avait précipité l’Inter dans la Crise. Tudor, le Juventine, jouait pour son maintien, l’Inter pour mettre la pression sur ses rivaux direct pour la Champion’s. Notre Inter monte sur le terrain avec la ferme intention de faire payer au Friulani, l’injuste défaite du Derby d’Italie et, il va sans dire que nos joueurs, remontés à bloc, ne se sont pas privé pour s’offrir l’ancien de la Juve

    La première tuile arrive des vestiaires, lors de l’avant-match, Miranda ressent une douleur à ses adducteurs. Pour le remplacer, Andrea Ranocchia.Notre défenseur et ancien capitaine est capable de tout, cette fois-ci, sur corner, il prend le meilleur sur son opposant direct inscrit son douzième but en Serie A, le dixième de la tête. Pour rappel, Ranocchia, n’avait inscrit qu’un but, à domicile, face à Benevento..

     

    Joue-là à la Catalane

     

    Peu avant la fin d’une bonne première période, l’Inter double la mise grâce au premier but italien de Rafinha, un but digne de sa période catalane où il aura tout fait tout seul pour battre Bizzarri. Pour Rafinha, ce premier but du gauche, bien placé au premier poteau, vient confirmer ses belles intentions, son compter s’est ouvert après 849 minutes de jeu en Serie A. Son dernier but remontait au 26 février 2017 lors de l’affiche de la Liga Atletico Madrid-Fc Barcelone.

    Maurito, en pleurs, il y a une semaine, achève deux minutes plus tard le Frioul en marquant un but, similaire à Ra-Ra.  À présent notre Capitaine n’est plus qu’à une longueur de Ciro Immobilie, blessé, au classement des buteurs. L’Inter a les boules et cela se voit, ses 18 tirs de la première période, il s’agit d’un record égalé cette saison. Lors du match aller, l’Udinese avait aussi dû faire face à une telle première mi-temps

    La Seconde mi-temps reprend avec une tentative de Lasagna qui flirte avec notre poteau. De Paul, lui étant dans un jour sans... En effet ce dernier se dévore une seconde possibilité de marquer. La situation se complique pour les Bianconeri du Lidl lorsque Fofana réalise une intervention fautive sur Ivan Perisic.  Après visionnage de la Var, Mazzoleni sort un rouge mérité. L’équipe de Tudor ne se réveillera plus.

    A dix, l’entraîneur du Frioul décide d’aligne Barak pour De Paul, afin de pouvoir disposer d’une meilleure couverture.  A dix contre onze, face à une Inter qui a décidé de gérer tranquillement le match, le quatrième but est de l’œuvre de Tortue Géniale, Borja Valero, qui esseulé dans la surface par Ivan Perisic, ne laisse aucune chance au portier. Pour remonter à son dernier but en Serie A, il faut remonter au mois d’octobre, face à Vérone.

    Spalletti décide de faire tourner en insérant Karamoh pour Candreva. Peu de temps après, le tir de notre perle française touche la transversale, l’Inter était prête pour la Manita pourtant. L’Inter a remporté trois de ses quatre derniers matchs de Serie A, la seule défaite étant controversée, face à la Juventus. Les Nerazzurri confirme également qu’ils aiment jouer le dimanche à 12h30. Lors de leurs trois parties jouées à ce créneaux horaire, l’Inter a inscrit 9 buts, soit une moyenne de 3 buts par match. Ce dimanche, l’offre promotionnelle étant de 3+1 gratuit.

    Belle Inter qui gagne sans trop de difficultés. Beaucoup d’occasions manquées avant de mettre les 2 et 3e buts qui ont permis aux ragazzi de jouer plus sereinement.

     

    udinese-inter.png

     

    Walter Zenga, doit faire le Job

     

    En effet, si l’Homme-Araignée souhaite faire plaisir à son club de cœur, il devra aider Crotone à prendre le meilleur sur la Lazio. De son conté, l’Inter doit, à tous les coups arriver à battre Sassuolo.

    Les scénarios sont simples :

    • L’Inter doit gagner pour disputer sa Finale à l’Olimpico
    • Si la Lazio réalise un match nul, l’Inter devra l’emporter à Rome, car la différence de but plaide en faveur des Laziales (+5)
    • Si la Lazio l’emporte, l’Inter devra l’emporter à Rome.
    • Si Crotone gagne, l’Inter, pour un point se retrouvera en quatrième position et un nul ou une victoire qualifiera notre Beneamata pour la Ligue des Champions.

    Ce que la Lazio redoutait: Sans Ciro Immobile, le meilleur buteur de Série A, les Biancocelesti ont grillés leurs Jokers.

    Soutenir Zenga et atomiser Sassuolo

    Certes, c’est interdit de calculer, mais il reste une possibilité de forcer la Lazio à devoir l’emporter en cas d’une contre-performance de leurs parts. Actuellement, l’Inter, au goal-average en est à +36, la Lazio à +41.

    image.png

     

    Si l’Inter punit Sassuolo par un 6-0, ou 6 buts d’écart, pour un seul petit but, l’Inter pourrait s’offrir le luxe d’aller à l’Olimpico jouer face à l’équipe d’Inzaghi en ayant deux possibilités de qualification : Un matcn nul ou une victoire. Il va s’en dire qu’une victoire de Crotone ouvrirait une autoroute à la Bande à Spalletti.

    Il y a une semaine, les "Romaines" étaient toutes deux sûres d’être en Ligue des Champions, une semaine plus tard, la Lazio est dans la ligne de mire de l’Inter, notre Serpent qui n’attend qu’une chose, pouvoir dévorer sa victime

     

    Inzaghi a la gueule des mauvais jours, les "Nerazzurri" de l'Atalanta arrachent un point à l'Olimpico!

    image.png

     

    En effet, grâce à sa bête noire, l'Atalanta, l’Inter a « de nouveau » son sort entre ses mains. La Lazio, à domicile, n’a pas su faire mieux qu’un match nul face à l’Atalanta. Et s’il y a quelque chose à retenir de ce match, c’est que le club d’Inzaghi peut remercier son portier, qui a évité le scénario catastrophe au siens, l’Atalanta, elle, aurait largement mérité de l’emporter, ses occasions en seconde période sont immanquables

    L’entraîneur de la Lazio s’est livré suite au match face à l’Atalanta à Skysport, interrogé sur les résultats de la journée et sur le retour inespéré de l’Inter, voici ce que pense le Laziale:  "Ce point change peu de choses pour nous. Je dois reconnaître que l’Atalanta nous a mise en difficulté et aurait mérité bien mieux contre nous. Les deux équipes ont joués pour l’emporter et j’ai félicité les joueurs pour ce match, qui était un très bon match." 

     

    L’Inter vous a en ligne de mire, n’avez-vous pas grillé votre bonus ?

    "A la veille du Championnat, le 13 août ; j’aurais signé des deux mains pour que l’on puisse décider du sort de la Ligue des Champions pour cette dernière journée de Serie A. Avant ce match, l’Inter joue Sassuolo et nous Crotone ; D’ici à quinze jours, nous saurons, si notre rêve deviendra une réalité, nous voulons tout donner, même si nous avons des joueurs sur la touche, j’estime que nous avons les ressources pour y parvenir."

    La réaction de Spalletti sur la Victoire: "Se qualifier en Champion’s League sur nos trois derniers matchs ? Personne n’y était aussi convaincu que moi-même. Nous avons gagné notre match et nous devons rééditer cela à deux reprises. Peu importe les considérations de votre part, j’ai mes raisons et je reste convaincu que nous pouvons y parvenir."

    Aimeriez-vous une collecte pour conserver Rafinha ?

    "Selon moi, il faudra rester attentif à ce sujet. C’est un bon joueur, qui a prouvé aujourd’hui qu’il continue à grandir, depuis son arrivée au club. Dès son arrivée, l’équipe l’a très bien entourée, car il n’était pas en condition physique. Si vous voulez faire référence au fait qu’il manquait ce genre de jouer à l’Inter, c’est la vérité, mais il faudra aussi prêter attention à un discours bien plus profond et espérer qu’il puisse bien se terminer, si l’on veut éviter de revivre une période de confusion comme l’année passée. Nous avons deux possibilités, l’une d’entre elle serai qu’il y ait un coup d’arrêt et là, nous ne disposons pas d’un budget illimité. Il faudra voir à quel poste nous serons au final, car arrivé à un certain point,"

    "Cela pourrait avoir des répercussions sur Rafinha. Pour moi, il a réalisé une très grande première période. Il fait courir ses adversaires dans le vide, il offre des possibilités importantes dans le jeu, il apporte toujours quelque chose d’important lorsqu’il a le ballon. Il cherche également toujours à accélérer la vitesse du jeu. Nous avions sur le terrain, trois joueurs très techniques : Rafinha, Borja et Brozovic et c’est ce qui nous a aidé. Lors d’un précédent match, où ils étaient tous les trois alignés, le résultat final était similaire. L’Inter a grandi depuis le début de l’année."

     

    Le soutiens des tifosi et le retour de l’Inter ?

    "Je voulais foire une équipe qui agresse son adversaire, qui n’attends qu’une chose, li sauter dessus et tout le monde s’y est mis, l’équipe a toujours été en mouvement et le mental a joué un rôle très important. Le soutien du public est récompensé : Ils ont dû des interistes qui en voulaient, ils ont connu des joueurs et des entraîneurs de talentueux qui leur ont permis de remporter des titres. Aujourd’hui, j’ai entendu énormément d’applaudissements. J’apprécie ce genre de choses qui a également un impact sur le comportement de l’équipe. C’est juste de féliciter les joueurs pour ce qu’ils sont parvenus à faire."

    C’est le fruit de votre travail....

    "Les joueurs se sont entraînés d’une certaine façon, ils n’auraient jamais craqué, que l’on prenne l’avantage ou que l’on soit mené. Tout le monde a pu constater le fruit de ce travail que nous réalisons à domicile, en gagnant ce match, on saura si cela nous permettra de pouvoir avoir la possibilité de monter au classement ou pas (Atalanta-Lazio n’avait pas encore débuté)  Pour moi, l’Udinese ne risque pas de se retrouver en Serie B, ils y seront s’ils continue à croire qu’ils vont y aller. C’est une équipe de qualité et c’est évident qu’ils ont la possibilité de se sauver."

     

    Pensez-vous toujours à vous qualifier pour la Champions ?

    "J’‘ai toujours pensé, tout comme hier, rien n’a changé. Nous devons bien nous entraîner, avoir un bon mental et une mentalité correcte. Tu avais la possibilité de ressortir du match face à la Juve en étant brisé."

    Allez-vous rester à l’Inter ?

    "C’est un problème inexistant, cela ne sert à rien de le créer. J’ai un contrat et j’ai déjà dit au Club que je ne voulais pas partir, il nous reste deux matchs pour montrer qui nous sommes et aujourd’hui, c’était une très belle victoire."

    Vous avez entre vos mains, une équipe forte et instinctive, n’est-ce pas si dur de parvenir à la faire jouer avec une continuité dans les résultats ?

    "Quand on parle de technique, il faut faire très attention. Aujourd’hui, j’avais un avantage :  Rafinha, Brozovic et Borja Valero savaient jouer au ballon en passe courte. Ce qui est fondamentale pour l’Inter, c’est de parvenir à mettre la même intensité sur tous ses matchs. Et cela passe également par l’aspect de l’entraîneur et de mes choix. Il n’y a pas eu de différence de niveau entre la première et la seconde mi-temps, il n’a rien à redire là-dessus. Mes joueurs ont étaient exceptionnel sur le fait qu’ils n’ont rien concédé."

    Le but de Rafinha....

    "C’est de la folie à l’entraînement et il a démontré qu’il disposé de cette folie sur son but, c’était un bon but du gauche."

    Quel sera votre avenir ?

    "Quand les choses ne vont pas bien, il faut laisser faire des avocats et les payer. Je ne comprends pas votre problème, j’ai un contrat, nous avons connus des hauts et des bas, mais nous sommes en pleine croissance : L’Inter a sa mentalité, un type de jeu, elle vient chasser le ballon, nous sommes une équipe sous tellement d’aspect. Il suffit comment nous avons réagi aujourd’hui, après la défaite face à la Juve, on n’y est pas allé de mains mortes et nous l’avons fait rapidement."

    Il ne faut donc pas remettre votre futur en question ?

    "Ce sont des choses qui vous concernent."

    Que pensez-vous des paroles de Condò qui fait référence aux achats de Rafinha et de Cancelo, et sur le fait qu’il ne faut pas les perdre ?

    "Condò a des qualités et dit de bonnes choses, mais je ne veux pas jeter de l’huile sur le feu. Pour moi, cela change peu. Il a raison dans le fait de dire que ces deux joueurs m’apportent quelques choses de plus au niveau des choix de jeu, c’est quelque chose qui me manquait. Pour Cancelo, nous avons mal débuté en début de saison, puis il a su s’intégrer. Rafinha a dû s’insérer petit à petit, il a un caractère particulier vu les problèmes qu’il a connu dans le passé."

    "Ensuite l’équipe a grandi et nous pouvons à présent viser la quatrième place qui semblait perdu. Tout dépend de notre entraînement et de notre prochain match match, en commencer par celui de la semaine prochaine ou j’invite les tifosi à aller au Meazza."

     

    Tableau Récapitulatif

    Résumé du match

     

    Réactions de Tramontana

     

     

    Udinese 0-4 Inter

     

    Buteur(s): 13' Ranocchia, 44' Rafinha, 45+1 Icardi, 71' Borja Valero

    Tabellino

    Udinese (3-5-1-1): Bizzarri; Stryger, Danilo, Samir; Widmer, Balic, Behrami (74' Jankto), Fofana, Ali Adnan; De Paul (51' Barak); Lasagna (79' Perica)
    Entraîneur: Tudor


    Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Ranocchia, Dalbert (70' Santon); Brozovic, Borja Valero; Candreva (79' Karamoh), Rafinha (83' Eder), Perisic; Icardi

    Entraîneur: Spalletti

    Arbitre: Mazzoleni

    Averti(s):Danilo (U)

    Expulsé(s): Fofana (U)


    Damien Chibane & Antony Gilles - Internazionale.fr

    • J'aime 2



    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés



    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • A la Une

  • Série A - J38 : Lazio 2-3 Inter   39 membres ont voté

    1. 1. Votre appréciation de l'équipe face à la Lazio ?


      • ⭐⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐⭐
      • ⭐⭐⭐
      • ⭐⭐

    Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage. Afficher le sujet
  •  
    17 457
    Total des sujets
    1 064 461
    Total des messages
    11 351
    Total des membres
     
    mazz92inter
    Membre le plus récent
    mazz92inter
    Inscription 20/05/2018 21:58
×