Aller au contenu
  • Jean Idriss
    Jean Idriss

    Scudetto: Une lutte entre Nerazzurri et Bianconeri comme en 2002

    Les Nerazzurri et les Bianconeri sont candidats pour jouer un rôle de premier plan jusqu'à la fin de ce championnat

    interjuve.thumb.jpg.c30eb72874ce6ce631264190584e39e5.jpg

    En analysant ces premières journées de championnat, on n'exclut pas la possibilité d'un face-à-face entre l'Inter et la Juventus pour le Scudetto, question : Qu'est-ce que Thuram et Vlahovic ont en commun ? Les buts et les performances qui, samedi soir, ont permis à leurs équipes de se hisser à la première et à la deuxième place du classement. Mais ils ont également un autre point commun : l'héritage, réel dans un cas et virtuel dans l'autre, de Romelu Lukaku. Comme nous l'avons vu au cours de ces quatre premiers jours, l'Inter et la Juventus n'ont pas eu tort de choisir le fils de Lilian comme remplaçant du Belge et de confirmer le Serbe après la vaine tentative d'échange avec Chelsea entre les deux attaquants. Pour éviter les malentendus, il vaut mieux préciser que l'ex-Borussia était déjà arrivé à la Pinetina avant l'affaire Lukaku et que Dusan aurait quitté la Juve, pour faire de la place à Lukaku, surtout pour une question économique : pour Allegri, dans le cas du transfert de l'ancien joueur violet, Romelu aurait été le remplaçant idéal. Mais c'est ce qui s'est passé et cela a bien fonctionné pour les deux".

    Qui sait, avec Lukaku à la place de Thuram ou de Vlahovic, peut-être que l'Inter et la Juventus seraient également en haut du tableau, mais la réalité est qu'aujourd'hui ces deux-là sont déjà cruciaux dans une course qui promet d'être à feu et à sang. Une course vieille de plusieurs années. Pour trouver la dernière fois que les Nerazzurri et les Bianconeri se sont disputés le Scudetto jusqu'à la dernière journée, il faut remonter à l'inoubliable (pour les deux équipes...) 5 mai 2002, lorsque la Juve s'impose à Udine et dépasse l'Inter, battu à l'Olimpico par la Lazio. C'était la Juventus de Del Piero et Nedved et l'Inter de Ronaldo et Vieri. D'autres fois. Au cours des deux décennies suivantes, ils se sont parfois rapprochés, comme en 2019-20 avec la Juventus première avec 83 points et l'Inter deuxième avec 82, mais les Bianconeri avaient remporté le Scudetto deux jours avant, alors que les Nerazzurri étaient à -7. Il n'y avait pas eu de véritable challenge.

    L'Inter vole, premier avec le plein de points, la Juve presque, les autres prennent leurs premiers coups. Comme la Lazio qui a déjà perdu trois fois (trop), Naples qui a déjà cinq points de retard sur le leader (trop) et Milan qui a pris cinq buts dans son premier choc direct (trop aussi). L'Inter et la Juventus semblent les plus solides, les plus concentrés, avec une double différence qui favorise Inzaghi dans un cas et Allegri dans l'autre. Le point en faveur de Simone est la richesse de son effectif, le meilleur et surtout le plus complet de la Serie A. Le point en faveur de Max est le calendrier qui, malgré lui, lui a enlevé la Ligue des Champions et les autres coupes et lui permet de se concentrer et d'entraîner l'équipe sur un seul engagement hebdomadaire, à l'exception de la Coppa Italia.

     

    ®Jean Idriss - Internazionale.fr


    Joueurs: RONALDO Luiz Nazario De Lima VIERI Christian

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    Qu'est-ce que c'était dur cette fin de saison 2002... 

    J'espère qu'on finira devant eux cette fois !

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 21 heures, Zanetti63 a dit :

    Qu'est-ce que c'était dur cette fin de saison 2002... 

    J'espère qu'on finira devant eux cette fois !

    vas savoir combien de points ont gagné ces cancers avec le calciopoli ... on etait encore dedans

    • Triste 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    De base je voyais plutôt la Juve lutter difficilement pour un top 4. Mais y a un petit détail à prendre en compte dont je ne connaissais pas jusqu'à récemment l'existence, c'est qu'Allegri a apparemment eu la lucidité de s'offrir comme adjoint un certain Magnanelli qui aurait une vision du football beaucoup plus moderne que l'allegrisme, ce qui peut expliquer pourquoi la Juve a fait 2 matchs regardables sur 4, et qu'on puisse finalement s'attendre à ce qu'elle joue plus qu'un top 4.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • A la Une de l'Inter

    • Walter Sabatini : L’Inter est la véritable équipe à battre
      Intervenu à TMW Radio, Walter Sabatini s’est livré sur la saison de Serie A à venir, en se livrant en premier lieu sur le Napoli, Champion en titre.
      • 0 commentaire
    • Thomas Zilliacus : J’ai rencontré les Zhang
      L’entrepreneur finlandais s’est livré à Sempreinter.com sur sa volonté d’acquérir l’Inter...
      • 9 commentaires
    • U-Power, futur back sponsor de l’Inter
      U-Power va remplacer Lenovo dans le bas du dos du maillot de l’Inter!

       


       

      "Après avoir renouvelé avec le Sponsor Nike, après l’arrivée du sponsor de manche, EBay, et après avoir paraphé le contrat annuel avec Paramount+ qui remplace l’insolvable DigitalBits, la Direction de l’Inter est quasiment parvenue à boucler la boucle en parvenant à un accord pour le Back Sponsor , soit la marque sui se verra apposée sous le numéro du maillot."

      "Il y a une négociation en phase très avancée avec U-Power, l’entreprise leader du marché dans le domaine des chaussures de sécurité et des vêtements de travail, une entreprise qui a donné son nom au Stade de Monza depuis septembre 2020. Sauf surprise, la fumée blanche devrait être de sortie dans le courant de la semaine et la marque pourrait déjà être visible sur les maillots de jeu de Lautaro & Cie à l’occasion du Derby qui se disputera samedi au Giuseppe Meazza."

      "Il s’agit d’une autre belle nouvelle pour les comptes Nerazzurro avec l’arrivée d’un partenaire important muni d’argent frais."

       

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
      • 8 commentaires
    • Yann Sommer :  Les Tifosi de l’Inter sont fantastiques
      Yann Sommer s’est livré à RSI au cours d’une interview où il a également parlé de l’Inter. Voici les extraits :
      • 7 commentaires
    • Inter : settlement agreement respecté et un bon bilan !
      Moment particulièrement heureux pour l'Inter aussi bien sur le terrain que sur le plan financier. La Gazzetta dello Sport propose une première projection de ce que sera le budget du club pour la saison 2022-2023.
      • 3 commentaires
    • La Curva Nord pardonne à Cuadrado et allume Lukaku
      Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport: "La Curva Nord a enfin enterré la hache de guerre contre Juan Cuadrado."
      • 4 commentaires
    • Nicolò Barella n’est pas Romelu Lukaku
      Le Corriere Dello Sport défini Nicolò Barella comme "un joueur qui a de la force et du cran, mais aussi beaucoup de qualité, ce qui fait de lui l’un des nouveaux leaders de l'Inter."
      • 3 commentaires
    • Rozzano, premier match prévu pour 2028 !
      Nous avons appris ce jeudi qu’un courrier établi par l’Administration Communale de Milan invite l’Inter et le Milan à se positionner officiellement sur la thématique du nouveau stade...
      • 9 commentaires
    • Post-Covid 19 : Finances saines pour l’Inter
      Le Centre International d'Etude du Sport, a passé en revue le volume financier des 100 clubs les plus actif sur le mercato depuis 2014.

       


       

      Et l’on peut constater que le travail entrepris par Erick Thohir et ensuite le Suning paye car si Manchester United domine ce dernier, l’Inter est seule au monde en étant l'unique club a proposer un solde positif Post-Covid de 134 millions d’euros. 

      Les éternels rivaux connaissent une situation diamétralement opposées avec un Milan présentant un solde négatif de 146 millions d’euros et une Juventus présentant un solde négatif (arbitrage inclus ?) de 149 millions d’euros. Les deux écuries italiennes ne représentent rien comparé au Champion toute catégorie qu’est Chelsea qui présente un solde négatif de 993 millions d’euros !

      Il est intéressant de constater que sur la seule année 2023, l’Inter obtient présente un solde positif de 36 millions d’euros, le Milan un solde négatif de 55 millions d’euros et un tout petit solde positif de 6 millions d’euros pour la Juventus. Chelsea confirme son statut de poids lourd dans ce domaine avec un solde négatif de 558 millions d’euros.

       

      Un travail de fond réalisé par notre tandem Giuseppe Marotta - Piero Ausilio !

       

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
      • 8 commentaires
    • Le vent milanais souffle en Equipe de France
      Plusieurs joueurs de l'Inter et du Milan ont été convoqués par Didier Deschamps
      • 6 commentaires
  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...