Aller au contenu
  • alex_j
    alex_j

    Serie A: Coach, vous avez un message! Virtual Coach va-t-il révolutionner la Serie A?

    Voila un an que les coachs de Serie A utilisent Virtual Coach, une application sur tablette qui analyse en temps réel les stats du match suggérant des ajustements tactiques. Bien évidemment, la décision finale revient à l'entraîneur. Cet article paru dans France Football du 30 Mars 2021 est retranscris pour internazionale.fr, bonne lecture!

     

    Introduction

    Une belle fierté de la Serie qui a la réputation d'être tactique qu'est cette application Virtual Coach. Elle se présente comme un outil pour gagner ces parties d'échecs que sont les matchs de la Serie A. Virtual Coach est né sur le campus de l'Ecole Polytechnique de Milan. Gilberto Pastorella, 32 ans, mathématicien, y reçoit et rembobine jusqu'à la génèse:

    "En 2002 est né le labo Mox qui est un centre de recherche spécialisé dans les modèles mathématiques qui avait travaillé avec le monde du sport. En 2010, vint la création de Moxoff qui travaille dans les mathématiques avancées pour l'industrie. En 2017 est née Math&Sport qui une spin-off spécifique au monde du sport."

    Adriano Bacconi cherchait des "fous" pour réaliser Virtual Coach alors qu'il a inventé le métier d'analyste vidéo:

    "C'était en 1993 avec le Brescia de Mircea Lucesnu et un an plus tard, les clubs de l'élite utilisaient mon logiciel et j'ai fini dans le staff de Marcelo Lippi au Mondial 2006."

    Son expérience fut indispensable pour créer cette application qui collecte les données, les analysent, via des algorithmes et envoient ses résultats via des notifications.

     

    Un service pour les 20 clubs de l'élite

    Cependant, cet outil envoie ses notifications en temps réel, contrairement au autres. Préparer ses matchs c'est bien, mais les choses peuvent évoluer différemment et il faut adapter la tactique. De plus, les outils déjà existants se focalisent sur un joueur sans tenir compte de ce que font les 21 autres! Les stats de Virtual Coach sont recueillies par des caméras spéciales placées dans les 4 coins du stade. Les stats sont calculées 20 fois par seconde, soit une fréquence de 20Hz. Selon Bacconi:

    "La fiabilité est très élevée. Plus de deux ans pour établir plus d'une centaine de stats, et c'est évolutif. Les datas brutes sont récupérées par des mathématiciens et ils trouvent une formule qui donne un indicateur pertinent. Dans les années 90, les gestes techniques étaient analysés alors que maintenant, c'est la matrice spatio-temporelle. Demain, ce sera un mix des deux: quelle pression le joueur a-t-il subie quand il a effectué ce geste?"

    Pour lui, Virtual Coach augmente la compétitivité de la Serie A et, par ricochet celle des équipes italiennes en coupes d'Europe

     

    Pas à la portée de tous

    Les équipes de Math&Sport se sont rendues dans les centres d'entraînement pour "former" les staffs à ce nouvel outil. Cependant, les retours sont nuancés reconnait Bacconi:

    "Un coach qui dit qui sait l'utiliser ou qu'il l'utilise passe pour un coach sexy ou moderne. D'autres voient leur zone de confort remise en question:

    Pourquoi l'intelligence artificielle devrait m'expliquer le foot alors que j'ai gagné des matchs sans elle?

    En fait, il faudra élargir les staffs avec un analyste de données statistiques et qui sache utiliser nos indicateurs les plus évolués."

    En effet, le contenu n'est pas la portée de tous même si la tablette reste un outil commun. Pastorella en connecte une pour assister à Roma – Spieza se déroulant à 500 km de là:

    "Il y a moins d'une seconde de décalage avec le terrain, on est en avance sur le signal télé. Il y a 4 fonctions principales. La première consiste à regarder le match vue de haut pour voir le placement des joueurs; la deuxième est les indicateurs avec la possibilité d'en ressortir 3 par formation sur chaque côté du terrain virtuel; la troisième est le relevé automatique de certains types d'actions pour faciliter les montages vidéos; la quatrième sont les notifications quand certaines données évoluent significativement."

     

    Comme des ingénieurs de F1

    L'application est fluide avec transitions fluides et la fonction replay est disponible afin de revoir une action. Une fonction mémo permet de prendre des notes. Quand on demande de comparer les indicateurs des deux Français de Roma – Spezia: ils indiquent que Lucien Agoumé porte plus le ballon tandis que Veretout effectue plus de sprint. Un vrai coach est capable de voir ça à l'œil nu, mais il a maintenant la stat qui confirme son jugement. Autre exemple, lors de Bologne – Genoa, les indicateurs révélaient que Pinamonti ne se rendait plus aussi disponible qu'en première mi-temps. Davide Nicola le vit vis les notifications et remonta les bretelles de Pinamonti. Quoi qu'il en soit, l'entraîneur prend la décision finale.

    Lors de Milan – Atalanta, tout s'active au coup d'envoi, les pions apparaissent sur l'écran avec 4 visions possibles: une pour les courses des joueurs, celle reliant les joueurs les plus excentrés, la forme de l'équipe et celle illustrant la pression subi par chaque élément (plus le cercle est large, plus le joueur est libre). Il est également possible de visualiser l'espace à disposition des 22 acteurs pour effectuer des tirs, des passes qui est représenté par des figures géométriques. Tous ces indicateurs rendraient jaloux les ingénieurs de F1.

     

    Clochette et notification

    Comme trop de notification tue la notification, un système basé sur les variations les plus significatives a été élaboré. Dans le cas de Milan – Atalanta, la première intervient à la 13e minute: "Anomalie. La longueur de l'équipe sur la dernière action est parmi les plus élevées depuis le début de la rencontre." Traduction, le Milan est trop étiré et ses défenseurs ne participent pas à l'attaque.

    Trois minutes plus tard, ça concerne le Dea: "Le temps de conduite de balle en phase de possession augmente, de 32 à 44 secondes." Traduction, la Dea temporise.

    A la 21e minute, côté Dea: "Freuler augmente de 25% se disponibilité à recevoir un espace en zone 2C." 2C car le terrain est divisé en plusieurs zones. En remontant ces infos, Gasperini peut prendre les décisions qui s'imposent.

    Postés en tribune, un membre du staff est muni d'une tablette et parfois, l'adjoint en a aussi une. En collaboration avec la RAI, certaines données sont diffusées en direct alors qu'une version épurée est en cours de développement pour les passionnés.

    La Lega Serie A veut faire de Virtual Coach un emblème et montrer une image plus moderne car malgré les problèmes structurels et infrastructurels du football italien, il est toujours le plus novateur sur le plan tactique et ce coach virtuel est une énième confirmation.

     

    Voici une vidéo présentant l'outil Virtual Coach

     

     

     

    Réactions & Commentaires

    Commentaires recommandés

    C'est un outil assez intéressant pour assister les coach, cela peut vraiment prendre de l'ampleur dans le futur.

    • J’aime 2
    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @alex_jbravo! Je kiffe ce genre d'article. Manque une petite partie plus technique sur la méthode en elle-même.

    A quand les capteurs connectés aux joueurs et les retours haptiques en live! Petit coup de pression sur le bras, faut sprinter mon grand, deux coups de pression, ya machin qui part dans ton dos, trois coups, t'es pas aligné pour le hors-jeu! Etc.

    Pour revenir au système de l'article, bien sûr qu'un coach possède un savoir-faire, a fortiori si il est expérimenté et talentueux. Mais ici on parle de systématiser les décisions tactiques basées sur de la data en temps réel. Ça permettra peut-être de lisser l'écart entre les coachs. A suivre...

     

    • J’aime 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    @tibou55 : merci mais le principal soucis est qu'ils ne vont pas détailler les algos implantés. D'une part, c'est un peu secret et d'autre part, tu vas perdre 95% des lecteurs, voire 99%.

    Ceci dit, j'imagine que les algos utilisés sont ceux du Machine Learning (ou identification boîte noire). Les ordis utilisés doivent être assez puissants car ces techniques sont assez gourmandes en calculs. La fréquence de 20Hz peut indiquer plusieurs choses:
    1. que les calculs nécessitent 0.05s, ce qui est assez rapide;
    2. que les calculs prennent plus que 0.05s et ils sont faits en parallèle de la récupération des datas (le plus probable);
    3. 
    qu'il n'est pas utile d'aller plus vite car les matchs n'évoluent pas rapidement.

     Enfin, oui, le coach a un savoir-faire et ces stats doivent confirmer ses impressions (sauf gros soucis). Frank De Boer peut utiliser cet outil, il sera toujours aussi mauvais. Il est même probable que l'écart entre excellents coachs et coachs moyens se creuse.

    • Haha 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Il y a 13 heures, alex_j a dit :

    @tibou55 : merci mais le principal soucis est qu'ils ne vont pas détailler les algos implantés. D'une part, c'est un peu secret et d'autre part, tu vas perdre 95% des lecteurs, voire 99%.

    Ceci dit, j'imagine que les algos utilisés sont ceux du Machine Learning (ou identification boîte noire). Les ordis utilisés doivent être assez puissants car ces techniques sont assez gourmandes en calculs. La fréquence de 20Hz peut indiquer plusieurs choses:
    1. que les calculs nécessitent 0.05s, ce qui est assez rapide;
    2. que les calculs prennent plus que 0.05s et ils sont faits en parallèle de la récupération des datas (le plus probable);
    3. 
    qu'il n'est pas utile d'aller plus vite car les matchs n'évoluent pas rapidement.

     Enfin, oui, le coach a un savoir-faire et ces stats doivent confirmer ses impressions (sauf gros soucis). Frank De Boer peut utiliser cet outil, il sera toujours aussi mauvais. Il est même probable que l'écart entre excellents coachs et coachs moyens se creuse.

    Intéressant, tu penses l'inverse. Que les meilleurs deviendrait meilleurs et creuseraient l'écart avec les moins doués.

    Je suis d'accord avec toi dans l'optique d'un système assistance-coaching.

    Mais je pense qu'on va aller vers un système substitut-coaching, comme en médecine où l'analyse de radiographies par ordinateur dépasse déjà les collèges des meilleurs médecins. L'humain restera le validateur du résultat mais plus le penseur, le concepteur ou encore l'analyste.

    Je ne donne pas cher de ma fonction dans les années à venir cela dit...

    • Goaaal 1

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En effet c’est un article très intéressant, en lisant j’ai pensé à plusieurs choses.

    Cet outil peut-il rester qu’en Italie ? Parce que si tout les clubs se l’accaparent ça sera nul, sa fiabilité a vraiment été identifiée ? Ça peut aussi permettre au joueur de se développer très vite, un jeune joueur qui débarque, on lui on es entrain de contrecarrer tes plans, faut que tu changes de tactique, il sera constamment en réflexion et concentré, ce qui peut augmenter le niveau aussi . 
     

    Mais oui si ça reste qu’en Italie ça sera intéressant mais si tout le monde l’a je vois aucun intérêt, car des geeks le développeront encore plus. 

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    L'intérêt est d'amélioré le niveau global du Foot en réduisant certaines erreurs qui auraient pu échapper aux coach pendant le déroulement du match. Même si cela est répandu partout, la qualité des joueurs, du collectif, et du coach feront toujours la différence.

    Partager ce commentaire


    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites



    Rejoindre la conversation

    Vous pouvez commenter maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous possédez un compte, connectez-vous.

    Invité
    Ajouter un commentaire…

    ×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Derniers commentaires dans l'actualités de l'Inter

  • En ce moment sur le forum

  • A voir également

×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...