Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 17/09/2018 dans toutes les zones

  1. 35 points
    Il est des NÔoooootreeeeuuu! Après des années et des années, il a enfin franchi le pas! Notre patron, Damien est à dater de ce samedi un Homme marié!. Une femme est parvenu à le dompter et à lui passer la corde au cou. Bon courage à elle de le supporter à présent! Nous rappelons également à Damien, que tu dois attendre qu'elle ait dit oui pour consommer le Mariage L'ensemble d'Internazionale.fr lui présente ses vœux les plus sincères et lui souhaite, à lui et à son épouse, le meilleur dans une vie remplie de bonheur et de pleins de petits interistes Le Staff d'Internzionale.fr
  2. 13 points
    Mon dieu ces débats entre vrais et faux supporters. C'est quoi la prochaine, on se mesure le sexe pour voir lequel est le plus viril ? Parce que c'est du même niveau...on est tous supp de l'Inter, certains postent plus certains moins, d'autres sont plus optimistes et inversmement. Ça change rien au fait qu'on supporte tous l'Inter. Qui viendrait ici un samedi soir à presque minuit se disputer pour quelque chose qui ne lui tient pas à cœur? Tout le monde ici est conscient que l'inter joue mal, nos divergences concernent plus le maintien ou non de Spaletti ! De là à souhaiter la défaite ... C'est un petit peu exagéré. Notons le positif, l'équipe bat une samp très dangereuse à domicile après un très gros match en milieu de semaine en C1 avec quasi la même équipe. L'an passé, dès qu'on sortait de notre rythme hebdomadaire ( avec la coupe d'Italie par ex ..) on voyait que les joueurs étaient largués, il y a du mieux à ce niveau.
  3. 11 points
    Même s’il n’était pas aligné face à la Spal, Stefan De Vrij aura eu le mérite de faire le buzz : Souvent aligné aux côté de Milan Skriniar en Serie A et en Ligue des Champions, le néerlandais s’est vu régulièrement féliciter pour son efficacité défensive et sa complémentarité avec Milan, au point d’en faire l’un des meilleurs duo d’Europe. Apostrophé sur Instagram par une supportrice de l’Inter, ce dernier a dû répondre à la demande : "Comment se sent-on lorsque l’on est le défenseur le plus fort de la Serie A ?" . Sa réponse était tout sauf anticipée par cette dernière : "Demande à Milan Skriniar " Stefan, un joueur humble et talentueux ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. 11 points
  5. 10 points
    Nein !!!!!!!!!!! Ils ont qu’a faire jouer Rafinha en defense.
  6. 9 points
    On savait que la Ligue des champions apporterait de l'argent frais dans les caisses de l'Inter et cela s'est confirmé: Après un mois et demi de saison, le club a encaissé, grâce à son retour en Coupe d'Europe, 54 millions d'euros, soit environ 20% de toutes les recettes du Club. Tout cela en ne faisant "juste" que gagner ses matchs, auquel on peut ajouter la réception de Tottenham... Pour la Gazzetta Dello Sport, ce n'est plus un discours uniquement porté par les seuls spectateurs, qui restent également un "atout". La situation est différente au niveau de la projection du budgétaire qui devra être à l'équilibre au 30 juin 2019. Les revenus de la Champions font exploser le budget de l'Inter, même s'il est vrai que la saison actuelle est comparée à celle de la saison dernière, une année sans Coupe d'Europe. Et même dans la pire des hypothèses, soit l'élimination en phase de groupes de toutes compétitions européennes, l'Inter en retirera un bénéfice financier. Dans le Disneyland du Football, comme le dirait Luciano Spalletti, les victoires y sont généreuses: Le club du Suning a déjà empoché 38,9 millions d'euros, rien que pour sa qualification. A cette somme viennent s'ajouter les 5,4 millions récoltés suite aux victoires face à Tottenham et au PSV, ce qui représente un total provisoire de 44,3 millions euros. Le succès apporte le succès, c'est un cercle vertueux qui peut conduire à des sommets inexplorés. Si l'Inter vient à se qualifier en huitièmes de finale, elle recevrait au minimum 9,5 millions d'euros pour la qualification. Et S'il est vrai que l'Inter, pour se qualifier, devra encore engranger au moins quatre autres points, cela pourrait lui rapporter potentiellement 3,6 millions d'euros (2,7 pour une victoire, 900 000 euros pour un partage de points). Il est bon de "confiner" à ce qui a déjà été rapporté Outre les 44,3 millions d'euros, l'Inter a déjà perçu 10 millions d'euros pour ses matchs à domicile, la plus grand part revenant à la réception de Tottenham au Meazza avec pas moins de 3,5 millions. Et lorsque l'on sait que l'Inter comptait encore ses sous en juin dernier, chaque centime a son importance. et cette saison débute déjà avec un bénéfice de 54 millions d'euros. Comme quoi, un but de Vecino peut vous changer la vie! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. 9 points
    Je crois y'a quiproquo. Tout le monde ici est bien conscient qu'on manque de mécanisme, de jeu, et de maîtrise. Mais n'allez pas nous faire croire qu'on en arrive à se mettre sur la gueule parce que ceux qui se réjouissent de la victoire ne tolèreraient pas l'analyse pertinente de ceux qui se veulent plus prudent concernant la suite, C'EST FAUX ! Depuis le coup de sifflet final on lit ici et là des "on mérite pas !", "on mérite rien !", "Juve, Naples vont nous éclater !", "je suis gêné pour la Samp !", "on est horrible !", "y'a rien qui va !", "j'ai même pas envie d'être heureux pour la victoire !"... Psartek elles sont belles vont analyses de supporters dévolus ! Je suis l'un des premiers à pointer les problèmes du doigt et à critiquer quand ça ne tourne pas mais là c'est abusé vos réactions... Vous confondez "supporter" et "détracteur" en vous comportant comme ce dernier ! Ils ont mouillé le maillot, ils ont poussé, ils ont eu un gros mental irréprochable pour insister à chaque fois qu'un but avait été refusé. Défensivement c'était en place, Handanovic n'a rien eu à faire. Ils ont été bons dans leur repli. Offensivement ils ont essayé mais comme à leur habitude ont manqué d'automatismes, de combinaisons et d'idées pour animer les mouvements tout en se procurant quelques occasions... Voilà, sur ce constat vomissons leur dessus comme vous le faites parce que si vous avez l'impression d'être réalistes et objectifs, vous ne faites en réalité que vociférer sans peser le pour et le contre, et c'est très lourd !
  8. 8 points
    Une année du plus célèbre jeu vidéo de football qui restera dans les annales du club pro officiel d’Internazionale.fr : « SoloInter ». La razzia La saison passée aura été une véritable moisson de trophées virtuels. Que ce soit les petits titres de division, les différentes coupes et même le tant convoité titre de champion de division 1, tout aura été glané par des joueurs investis, motivés et ne lâchant rien de la première à la dernière minute du temps additionnel. Pourtant tout n’aura pas été aussi simple, entre bugs, frappes abusées, placement des joueurs contrôlés par l’ordinateur aléatoire, gardiens en carton, buts à l’engagement et le célèbre script que les joueurs de FIFA aiment tant…vous l’aurez compris les joueurs du club pro en auront bavé tout au long de cette longue saison avec plus de 1 730 matchs joués ! Au final un bilan plus qu’honorable pour un mode club pro pour 185 saisons disputées : 719 victoires, 238 matchs nuls et 762 défaites au compteur avec 64 montées de division et 56 descentes en division inférieure avec un mode devenant de plus en plus dur au fil des montées de division comme le mode Ultimate Team. Également, une vitrine de trophées ultra-complète avec pas moins de 33 trophées remportés, soit l’intégralité des coupes pouvant être remportées dans ce mode. Le moment le plus épique de la saison passée restera sans aucun doute possible la victoire du titre de champion de division 1 tant espéré par bon nombre de joueurs du club. Cette division représente le graal pour un joueur de club pro car l’exigence ne laisse pas la place à l’erreur et le peu de points perdus peut vite se transformer en un objectif maintien. L’obtention de ce trophée est un aboutissement pour le club pro qui s’est retrouvé sur le toit du football mondial le temps d’une saison avec nos couleurs bleues et noires si chères sur la coupe. Les joueurs clés Un bref résumé de chaque personnalité du club : · DAMDAM1908 : le fondateur du club pro, un renard des surfaces toujours précieux dans la surface de réparation avec ses frappes sèches et son jeu de tête de qualité. · HoussemQ10 : Il Capitano ! Toujours partant pour mener le jeu de l’équipe et montrer la redoutable efficacité de son pro que ce soit au jeu au pied ou de la tête. · Nerazzurro32 : Le soldat de l’équipe ! Toujours présent pour jouer un match, ce fidèle tifoso de l’Inter mouille le maillot et emmène son équipe au combat quoi qu’il arrive. · Arif95 : L’artiste ! Un spécialiste des dribbles et des petits espaces pouvant apporter le danger sur un crochet ou sur ses passes millimétrées en direction des attaquants. · Flo_Zeuja : Il Muro ! Un véritable roc, l’Inter à Skriniar et SoloInter à Flo derrière. Le patron de la défense c’est lui que ce soit en défense central ou au poste de milieu défensif. · Michinter06 : Christian Vieri ! Un goleador à l’efficacité folle devant le but n’en reste pas moins un joueur très agressif pouvant rentrer aux vestiaires avant ses coéquipiers. · Chdlu : Le tracteur ! Un infatigable du milieu de terrain pouvant occuper l’intégralité des postes au milieu avec une efficacité redoutable…quand sa connexion marche. · Doobz90 : Le roi du tiki-taka ! Le style Barça le passionne et cela se voit dans son jeu fait de passes courtes et de temporisation en attendant de trouver l’ouverture. · Ichi_ko : Jamais un match sans ma bière ! Un ailier combatif et bon centreur pouvant apporter le danger sur des contres attaques redoutables. · XxInteriste57xX : La plus jeune recrue du club ! Un joueur apportant du dynamisme mais aussi une touche technique sur le front de l’attaque malgré ses nombreux avertissements. · Rycr3r7 : Le bourrin ! Un tank ne lâchant jamais rien et cherchant toujours à donner le meilleur de lui-même à tous les postes occupés. A la manière de Nainggolan, les frappes de loin sont sa passion. Sans oublier el8nabil, Fc-Zanetti, Interdu69, MaGIXtRIXL57, pashtit, Sildou et UnknwoOwn_974 qui ont eux aussi contribuer aux performances du club pro la saison dernière. Le club pro « SoloInter » a clôturé l’année en deuxième division et aspire encore une fois à remporter tous les trophées possibles avec des joueurs prêt à en découdre pour cette nouvelle année sur FIFA 19 ! Si vous voulez rejoindre le club pro d’Internazionale.fr sur FIFA 19 tapez dans la recherche de club pro « SoloInter » et envoyez une candidature !
  9. 8 points
    Nainggo reviens bien quand même. Sinon assez d'accord. Je mettrrais plus Keita a la place de Vrsaljko.
  10. 8 points
    J'oublierais jamais tous les faux comptes de supporters de Monaco que les tifosi de l'inter on créé sur les réseaux sociaux pour dire " viens à Monaco".
  11. 8 points
    Revenu avec les meilleures intentions, après son passage en Premier League, le défenseur des Nerazzurri, Andrea Ranocchia, a accordé une longue interview, revenant sur des anecdotes & curiosités liées à sa carrière. Le Club & ses Légendes Que représente l'Inter pour vous? "Avec le maillot Nerazzurro, il faut tout donner sur et en dehors des terrains: peut-être est-ce la différence entre l'Inter et les autres équipes, si vous donnez tout, vous sentez le soutien chaleureux des Tifosi." Les 5 joueurs avec qui vous avez eu une relation spéciale? "Le premier, Zanetti, Mr Indestructible, il ne ressentait pas la fatigue et montrait peu ses émotions. Ensuite je citerais Stankovic, Eto'o, Il Muro Samuel et Julio Cesar qui étaient des joueurs sensationnels". Ses équipiers Qui est Handanovic dans les vestiaires? "Un grand danseur ...il rit". Est-ce que la rumeur est fondée, sur notre sympathique Berni ? "Oui, c'est un très grand jongleur, il utilise toujours trois cartes...il rit" Qu’apporte Borja Valero à l'équipe? "C’est un professeur: il apporte de la qualité à tous les niveaux". Souvenirs de la Champions League 2011 Le défenseur s'engage alors dans le rôle de commentateur. Commentant la victoire 3-2 à l'extérieur contre le Bayern en 2011: "Un superbe but d’Eto'o (celui du 1-0). Une frappe du gauche parfaite, ce but à l'extérieur valait tellement. Grand sauvetage sur la ligne de but suite au tir de Müller: si le ballon était passé la qualification nous aurait échappé, mais nous avons maîtrisé la partie jusqu'à la fin. Quel match... ." L'entretien se poursuit. Ensuite, avec le Schalke 04, ça a mal tourné. "Les choses se sont en effet mal passées là-bas. Heureusement cette année nous sommes revenus dans cette compétition". L’homme qui se cache derrière le joueur Qu’est-ce que les Tifosi ne savent pas vous concernant ? "Peut-être que beaucoup pensent que je suis très introverti, mais ce n’est pas tout à fait vrai, disons que je sais cacher ma personnalité. Le tournant de votre vie? "Quand je suis rentré d'Angleterre: ces 4 mois ont été tout ce dont j'avais besoin, c'était comme me régénérer, je suis revenu avec un meilleur état d’esprit". La première chose à laquelle vous avez pensé quand votre fils Lorenzo est né? "C'était une émotion difficile à expliquer: ça change tout". Votre formation? "J'ai grandi très vite, quittant la maison à l'âge de 16 ans. Je me sens très mature, quand vous commencez à nettoyer votre maison et à faire la lessive, vous vous sentez responsable". Quelle est la chose la plus inutile que vous ayez achetée ? "Une guitare, je n’en joue jamais, je la garde comme un ornement". La chose la plus utile? "En tant qu'enfant, ma première balle. J’y ai beaucoup joué et je m’amusais avec un petit but que l’on m’avait offert". Que représente Gênes pour vous? "La première ville où j'ai vécu et où je me suis fiancé". Et Milan? "La ville de la vie". Si vous deviez jouer le match le plus important de votre vie, que feriez-vous? "Donner le maximum, comme toujours". ®Kroutch - Internazionale.fr
  12. 8 points
  13. 8 points
  14. 8 points
    Superbe match. Quelle maîtrise Inter is back.
  15. 8 points
    Voilà comment il faut se comporter avec ce genre d'énergumènes. Dans d'autres grands clubs on ne fait pas de sentiments avec ce type de comportement. Or l'Inter a eu par le passé la fâcheuse tendance de gérer ces cas avec trop de bienveillance. Pour une fois, le club a été sévère. Résultat, le joueur se retrouve la queue entre les jambes et s'excuse. C'est comme ça qu'il faut faire.
  16. 8 points
    Vu nos milieux pathétiques je suis prêt à lui laisser une seconde chance. Mais si je le vois encore marcher au lieu de courir, être nonchalant, ralentir les contres attaques... Je met son nom dans mon Death Note.
  17. 7 points
    Si jamais je fais des t shirt sur aliexpress pro et contre Spalletti. Si vous êtes intéressez, MP. 100€ le t shirt. Forza GANG
  18. 7 points
    Excuse nous de ne pas chialer quand on gagne. Victoire pourrie certes, mais victoire quand même, alors on prends. Perso je supporte l'Inter depuis 1989, donc des années de jeu pourri et de "club de looser", j'en ai connu un paquet. Du coup, une victoire, même moche, je la fête. J'ai exulté sur les 3buts (car oui, on a bien marqué 3beaux buts, même sans jeu). 2buts ont légitimement été annulés, mais à 2poils de cul près, ils étaient valables et on aurait déroulé. Maintenant je vais faire le même exercice exagératif que toi: - Tu souhaites le licenciement du coach - Tu souhaites la blessure grave de 2joueurs (sachant qu'on a déjà 4blessés). Tu souhaites donc priver le coach de choix et de changer son modulo (ce qu'il ne fait déjà pas, on est d'accord) - Tu souhaitais la vente du club l'année dernière (Chinois interdits d'investir). - Tu étais contre le recrutement d'Asamoah (zebre cramé), et Politano (trop limité). Wahou, tu as du pif! - Pensez-vous vraiment que plonger le club dans l'incertitude aidera à redresser la barre? Pensez-vous que virer un coach fera courir les joueurs? Pensez-vous qu'un joueur nul, s'il se blesse, se sera amélioré? Alors oui, vous avez raison d'être sceptique, car le jeu est laid, lent, vide. Mais vous avez tort de ne pas soutenir le club dans les succès, de vouloir le mal pour certaines composantes du club. Etre supporter c'est être derrière son club, serrant les dents dans les moments durs, et profitant du positif. Moi je le fais depuis 1989, par passion, même dans les moments ennuyants. J'aime la Pazza inter, pas le tiki-taka. Le "beau jeu" de l'inter, c'est un tacle de Skriniar, Samuel, Cordoba, ou Bergomi. Ce n'a jamais été un triple passement de jambes de Messi, Ronaldinho, Rivaldo,... C'est moche, mais c'est comme ça.
  19. 7 points
    J ai vu le match d'un oeil, je crois que c'était pire que sous Ranieri ou Mancini V2, que c'était deguelasse
  20. 7 points
    Jürgen Klopp a mis 1 an et demi pour faire du Borussia Dortmund une équipe potable avec un vrai fond de jeu et une culture de la gagne inébranlable. Pourtant ses débuts ont juste frôlé la catastrophe et je pèse mes mots. Il n'a pas été loin de se faire gentillement remercier après 14 mois sur le banc. Et pourtant... on a vu que la "stabilité" a porté ses fruits. Alors après soyons clairs. Je ne m'attends à aucun miracle avec Spaletti aux commandes de l'équipe. Je n'essaye pas non plus de le comparer à la réussite de Klopp. Il a ses limites, des limites qui l'ont poussées vers la sortie à Rome à 2 reprises. A part une éventuelle Coppa Italia, on ne gagnera aucun trophée avec lui. Comme je l'avais dit par le passé, tout ce que j'attends de lui ce sont des points (=> qualification en C1) pour nous rendre plus attractif auprès de joueurs et surtout futurs entraîneurs. Force est de constaté que c'est le seul type a avoir de nouveau hissé le club dans cette compétition après 6 ans d'attente. Je pense qu'il y est un peu pour quelque chose, on peut lui en être reconnaissant (oui moi je le dis sans honte). Je le vois comme un "manager de transition" crédible. C'est le seul qui m'a fait cet effet en 7 ans. Par contre, sa qualif' en C1 ne fait pas de lui quelqu'un d'intouchable. Vous parlez souvent de sa prolongation de contrat jusqu'en 2021, mais c'est du bullshit, on sait tous ce que ça vaut dans le milieu du foot. Si les résultats ne suivent plus du tout il sautera. Le point noir, oui, c'est qu'on ne joue pas bien et qu'on se met en risque sur les résultats attendus. En ce moment on joue avec le feu. Les matchs finissent souvent en purges. Le coaching est discutable (souvent). Malgré tout le vestiaire a l'air encore de tenir comme on l'a vu hier soir, ce qui semble être un point positif (pour l'instant). Tant que le vestiaire ne sera pas définitivement ébranlé et que les résultats suivront je m'en contenterais car la valse des entraîneurs sur ces 8 dernières années ne nous a jamais rien apporté de bon. Je garde un infime espoir de mieux, je ne pense pas que notre saison soit déjà fichue, même si c'est Spaletti a la tête de l'équipe. Ce que j'espère c'est simplement que cette année sera celle de la "confirmation" en terme de "points". C'est tout ce qui compte. Il y a déjà 2 matchs décisifs à jouer en Serie A qui en diront long sur notre capacité à rester au top. Évidemment, moi aussi je lorgne sur Simeone. Car bien que Simeone ne développe pas un jeu foufou non plus à l'Atletico, c'est un champion qui forme des champions. Et nous n'arriverons jamais à ce stade avec Spalet' je ne me fais aucune illusion.
  21. 6 points
    Je crois que l'article met en évidence Perisic plus Politano @Victor Newman Sinon, chez l'Inter, les meilleurs éléments sont très souvent les moins attendu. Je me rapelle toujours l'horde qui a gueulé pour le prix de Skrinou.
  22. 6 points
    Quelle mauvaise foi. C'est un supplice d'échanger avec toi. On dirai un gamin qui n'a pas eu son Nutella. Au retour sans les croquages de Icardi que tu adoubes sur le derby aller dans le même paragraphe tu aurai sorti quoi ? Qu'on gagne le retour sur 2 tap-in de Icardi ?
  23. 6 points
    Il peut pas nous rapporter 40M aussi en le vendant à West Ham ou autres ?
  24. 6 points
  25. 6 points
    Candreva, honteux. J'ai plus les mots. Et Karamoh est parti à Bordeaux à cause de lui. Putain.
×