Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ausilio'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Actualités de l'Inter
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Calendrier des matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Photos de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC

Leagues

  • Série A
    • Inter
    • Naples
    • Juventus
    • Lazio
    • AS Rome
    • Torino
    • AC Milan
    • Chievo Verone
    • Sampdoria
    • Bologne
    • Atalanta
    • Fiorentina
    • Udinese
    • Cagliari
    • Spal 2013
    • Crotone
    • Sassuolo
    • Hellas Verone
    • Genoa
    • Benevento

17 résultats trouvés

  1. Milan – Alors que la Premier League a pris la décision, à l’unanimité, de clôturer son mercato, au plus tard le dernier jeudi de la semaine précédant la première journée de championnat, notre Directeur Sportif s’est livré sur cette récente actualité "Je suis d’accord sur le fait qu’il faut clôturer le mercato, au moins une paire de jours avant le début du Championnat. Ce serait bien que toutes les Fédérations s’alignent sur cette règle, vu qu’il s’agit d’une situation relative au niveau européen. Il faut uniformiser le tout, pour que tout le monde se retrouve égale, face à cette règle. Je le répète, je suis absolument d’accord sur cette initiative." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Milan – En effet, si Massimiliano Mirabelli est devenu le Directeur Sportif du Milan, il doit remercier Piero Ausilio, Ce dernier – lorsque les deux étaient de bons amis – l’a fait venir à l’Inter en qualité d’observateur, en le faisant entrer dans le cercle de ceux qui comptes. Après la parenthèse "Sunderland", Ausilio l’a repris sous son aile, en convaincant Erick Thohir à le reprendre à nouveau en qualité de Responsable des observateurs C’est un rôle beaucoup plus important en ce qui concerne la tâche, étant donné que Mirabelli était en fait le bras droit d’Ausilio, l’homme sur qui notre Directeur Sportif s’appuyait lorsque quand il s’agissait, dans la pratique, de choisir de façon prudente un joueur Un traître à l’Inter Ce duo a volé en éclats lorsque Sino Europe Sports a choisi Marco Fassone comme Administrateur Délégué du Milan Chinois. Comme anticipé, Fassone a été péché dans les personnalités qu’il connaissait le mieux et il a choisi de recruter comme Directeur Sportif Mirabelli, après que Piero Ausilio ait refusé son offre…même si la rumeur n’a été confirmé par aucune des parties. Mais Le court-circuit a été immédiat, tout comme le divorce, comme c’est souvent le cas dans les entreprises – il est consommé avec beaucoup de vaisselle cassée. La plaie ne sera guérie jamais, comme preuve l’irritation de l’Inter, lorsque Marco Fassonne, en qualité d’Administrateur Délégué, a confessé l’inconfessable en avouant que Mirabelli, lorsqu’il était toujours officiellement au service de l’Inter, pensait déjà à la reconstruction de Milan. Une attitude humainement compréhensible, même s’il aurait fallu que Fassone se montre plus prudent dans ses déclarations, compte tenu des relations très tendues entre les clubs. Mirabelli a été remercié de l’Inter uniquement dans les premiers jours du mois de septembre 2016 et en octobre, il était officiellement annoncé à la SES. Le fait est que les griefs entre Ausilio et Mirabelli n’ont pas encore été oublié. Il est à présent difficile d’imaginer, dans un avenir proche d’autres affaires conjointes entre le Milan et l’Inter, comme cela s’est produit dans les tractations qui entouraient Cassano et Pazzini à l’été 2012. A présent, il serait très difficile de songer à des échanges de joueurs entre bons amis. @Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Milan - “Les bilans se font toujours à la fin de la saison, pas à la fin du mercato. Nous avons recruté des joueurs adaptés à notre projet. L’Inter s’est montrée prête pour le championnat et elle en est immédiatement l’un des protagonistes. Nous avons recruté beaucoup de joueurs, d’autres sont parti et notre noyau est compétitif et homogène en termes de nombre." "Nous avons eu la bonne idée de miser sur les jeunes de notre Primavera et de Karamoh, un garçon talentueux qui se verra très apprécié hors du terrain et qui saura faire plaisir aussi à nos Tifosi. Nous avons décidé de faire des choses assez simples. Et de ne pas faire certaines choses que nous avions en tête et comme objectifs, nous avons remarqué qu’il y avait des joueurs inaccessibles, qui ont été demandé par de nombreux club britanniques et russes, vous comprendrez que…. " "Nous devions aussi prendre en considération d’autres choses et voir ce qui était le plus adapté pour notre travail : Ranocchia avec D’Ambrosio et Vanheusden, et surtout Miranda et Skriniar, sont plus que suffisant pour la défense. On refera le point en janvier." "Nous ne sommes pas déçus de ce mercato, nous pensons avoir fait de bonnes choses, moins médiatique que prévue, mais plus ciblé sur l’adaptation fonctionnelle des joueurs au niveau technique. Des milieux et des ailiers sont arrivés, nous avons un jeune défenseur central qui prouvera qu’il a tout d’un grand. Il y a aussi des certitudes qu’il ne fallait pas sous-estimer. Pour nous, avoir tenu Perisic est comme être parvenu à réaliser une grande acquisition." Ansaldi ? "Il y avait tant de demandes et d’évaluations à faire. C’est une opération correcte, nous sommes assez nombreux et nous avons trouvé opportun l’idée de prêter le joueur." Mustafi et les autres défenseurs ? "Pour être sincère, il n’y avait qu’une seule transaction en cours et c’était Mustafi. Quand nous avons vu les demandes faites par le joueur, alors qu’il y avait un principe d’accord avec le club, nous avons trouvé qu’il était plus qu’excessif et qu’il ne rentrait plus dans nos critères, nous avons donc renoncé à son recrutement." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Milan – C’était un mercato compliqué pour l’Inter, cet été. Nos Directeurs Sportifs, Ausilio et Sabatini, se sont retrouvés à devoir improviser totalement et à arriver à convaincre certains clubs pour procéder à des recrutements de joueurs de qualité, et ce, avec très peu de cash en poche. Rien n’est impossible pour l’Inter et notre club est tout de même parvenu à recruter Skriniar, Dalbert et Cancelo qui sont très intéressants, Borja Valero et Vecino demandé par Spalletti en personne. Schick, lui, restera en travers de la gorge, par contre, il n’y aura pas eu de sacrifice d’un Top Player et Perisic est un peu notre "Recrue" de cet été. Le Suning, qui avait promis d’investir énormément durant cet mercato estival, s’est retrouvé bloqué, en raison de la législation chinoise sur les investissement à l’étranger. Voici un récapitulatif du Mercato Achats : Padelli, gardien (Torino, fin de contrat); Skriniar, défenseur (Sampdoria 30M€); Odgaard, attaquant (Lyngby, 1,3M€; Zaniolo, milieu de terrain (Entella); Borja Valero, milieu de terrain (Fiorentina, 5,5M€ +1,5M€); Colidio, attaquant (Boca Juniors, 7M€); Vecino, milieu de terrain (Fiorentina, 24M€); Dalbert, défenseur (Nice 20M€ + bonus); Cancelo, défenseur (Valencia, Prêt); Bastoni, défenseur (En prêt jusqu’en 2019 à l’Atalanta,); Karamoh, attaquant (Caen,Prêt) Ventes: Carrizo, gardien (Monterrey, fin de contrat); Palacio, attaquant (fin de contrat; Gyamfi, défenseur (Benevento, 0,28M€); Eguelfi, défenseur (Atalanta 4,5M€); Dimarco, défenseur (Sion, 4M€); Miangue, défenseur (Cagliari, 3,5M€); Banega, milieu de terrain (Séville, 9M€); Caprari, attaquant (Sampdoria, 13M€); Gravillon, défenseur (Benevento, 1,5M€); Andreolli, défenseur (fin de contrat); Bakayoko, attaquant (Sochaux, Prêt); Medel, défenseur (Besiktas, 2,5M€+bonus); Murillo, défenseur (Valencia, Prêt); Kondogbia, milieu de terrain (Valence, Pret); Jovetic, attaquant (Monaco, 11M€); Manaj, attaquant (Granada, Prêt); Ansaldi, défenseur (Torino, Prêt) Quelle note donneriez-vous à l’Inter ? Pour le Corriere dello Sport et la Gazzetta dello Sport, il s’agit d’un 7/10 ! @Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Milan – Malgré les rumeurs qui ont envoyées le Monténégrin à Séville et à Marseille, il semble bel et bien que Stevan Jovetic retrouve son amour de jeunesse : la Fiorentina. En effet, Premium Calcio nous informe que Piero Ausilio a été vu dans un hôtel milanais, en compagnie du Directeur Sportif de la Viola. L’Inter, qui a traité cette saison avec la Fiorentina, pour l’acquisition de Borja Valero et Matias Vecino, ne serait pas contre le fait de céder Jovetic à la Viola, dans un cadre qui renforcerait encore plus les relations entre les deux clubs. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – Comme le rapporte Il Messagero, la Juve aurait tenté de s’insérer dans le transfert de Keita (20M€, bonus compris), mais le président de la Lazio a démenti cette information : "Il n’y a rien de vrai, ce n’est pas correct de sortir ce genre d'infos. De plus, nous ne sommes pas intéressé par Rincon et Sturaro, cette proposition n’atteindrait même pas les 15M€." Par contre la Lazio et Inzaghi accueillerait à bras ouvert, une proposition de l’Inter sur fond de 30M€. Une somme importante à investir pour le club d’Appiano Gentile, mais la Lazio accepterait, une somme moins élevée avec Eder en contrepartie. L’Italo-Brésilien a signifié qu’il n’a aucune envie de quitter l’Inter et le Président Lotito prétend toujours refuser toute opération. L’Inter, avec l’arrivée ce matin en Italie de Sabatini, Ausilio et d’autres membres de la Direction, a décidé d’accélérer sur le mercato pour bien débuter ce mois d’août. Outre l’intérêt pour Keita, nos prochaines recrues devraient se nommer Vecino, Karamoh et Dalbert. Pour tous, nous sommes en phase de finalisation des transferts. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Milan - Walter Sabatini et Piero Ausilio vont rejoindre l’équipe en Chine, où ils assisteront en tribune au match opposant l’Inter à Schalke 04. Nos Directeurs du mercato ont abandonné, l’espace d’un match, le "champs de bataille" milanais où ils sont occupés à traiter les dossiers de Patrick Schick, Keita Balde et Matias Vecino. Une personne en Chine a très envie de voir son Coordinateur Sportif et le Directeur Sportif de l’Inter : Jindong Zhang ! Un Conseil d’Administration composé de la Famille Zhang (père et fils), des hauts dirigeants du Suning, ainsi que de notre CFA (Chief Football Administrator), Giovanni Gardini, est au programme. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Notre directeur sportif Piero Ausilio a été interrogé hier soir pendant l'émission ''Calciomercato l'originale'' sur Sky. Les principaux sujets mercato ont été les suivants : 1. Ausilio a confirmé l'affaire Facundo Colidio et a précisé qu'il y a de grandes chances que le talent devienne nerazzurro en janvier dès qu'il aura eu ses 18 ans. 2. Sur Dalbert Henrique le directeur sportif a affirmé que Nice ne veut pas le vendre et qu'il respecte leur décision. Cependant il a déclaré que l'Inter s'est présentée officiellement auprès du club niçois, qu'il faut être patient et qu'il y a une bonne possibilité pour que le latéral devienne interiste. 3. En ce qui concerne Radja Nainggolan le DS a révélé aux spectateurs qu'il s'agit d'un rêve, qu'il préfère s'occuper des choses qui concernent l'Inter mais qu'il est tout de même en train de suivre attentivement le développement de l'affaire. 4. Ausilio nous a aussi renseigné qu'il y a eu aucun contact entre l'Inter et les Tigres de Monterrey en ce qui concerne Gary Medel. De plus, il a parlé de Stevan Jovetić en disant qu'en ce moment il ne négocie avec aucun club pour un éventuel transfert. Gabigol lui pourrait être prêté. Pour conclure son interview notre directeur a affirmé : Forza Inter ! Rédigé par Luca - Internazionale.fr
  9. Milan - L’Inter, par l’intermédiaire de Sabatini, prépare son combo : Matias Vecino (26 ans - Uruguayen) et l’attaquant Keita Baldè (22 ans - Sénégalais). Ce combo, s’il se réalise, donnerait une grande satisfaction à Spalletti. En effet, le sommet, qui s’est tenu lundi, a défini la stratégie définitive du Mercato de l’Inter. Sur Vecino : "C’est un bon joueur" - Sabatini Sur Keita : "C’est un joueur qui me plait, je l’ai dit aux dirigeants et ils ont regardé ce qu’il y avait moyen de faire " – Luciano Spalletti. A l’Inter, il y a ce sentiment d’unité dans les hautes sphères Sabatini a aussi rassuré son entraîneur : "Spalletti entraîne, il ne demande pas de garanties et n’est pas inquiet." Avec Ausilio, ils se sont décidés à passer à l’action en faisant des pas importants. Les deux dirigeants vont très bientôt débarqué en Chine pour participer au Manager Meeting organisé par le Suning et programmé pour ce week-end. Ce sera l’occasion pour l’Inter d’avancer sur ses dossiers. Dont celui de Perisic et Manchester United ; les anglais n’offrent pas les 55M€, donc c’est non ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Hier en fin de soirée, Piero Ausilio, Walter Sabatini et Luciano Spalletti ont dîné tous ensembles et évidemment parlé de mercato. Voici les principales déclarations à retenir de ce que ces 3 protagonistes ont dit aux micros des divers journalistes, dont ceux de fcinter1908.it, qui étaient présents à leur sortie du restaurant : Sabatini "Perisic partira en Chine avec le reste du groupe". "L'Inter travaille sur ce mercato, nous savons ce que l'on est en train de faire". "Vecino est un bon joueur". (sans répondre s'il plait à l'Inter). Ausilio "Perisic proche de Manchester United ? Non, il est proche de l'Inter". "Si Jovetic peut retourner à Seville ? Pas pour le moment". Spalletti "L'Inter m'a promis certaines choses, j'attends les joueurs maintenant". Rédigé par Kevin Valanzano - Internazionale.fr
  11. Brunico – IL n’y a eu que des marques d’affection, de la part de nos tifosi présents, hier à Riscone pour Ivan Perisic. La crainte de la famille des tifosi, est de perdre le joueur qui est annoncé à Manchester United, qui aurait finalement cédé aux pressions de l’Inter à savoir proposer une offre de 50M€ plus des bonus.De son coté, Luciano Spalletti a démontré, sur le terrain, toute l’estime qu’il a pour le joueur en l’alignant toujours dans l’équipe des titulaires, en l’observant avec attention et en le motivant à chaque fois qu’il jouait. Hier soir, l’entraîneur de l’Inter a eu un contact informel, en regardant droit dans les yeux, le joueur de 28 ans et en lui disant qu’il croyait beaucoup en lui, mais qu’il veut à l’Inter des joueurs qui sont seulement motivé à 100% et il veut connaitre la prise de position définitive du croate. Tout semble actuellement envoyer le croate à l’Old Trafford de Josè Mourinho. Aujourd’hui, une rencontre des plus approfondie est programmée au sujet de la présence de Perisic. Ce dernier devrait s’entretenir avec Giovanni Gardini, Piero Ausilio et pour le Suning, Walter Sabatini.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan - Piero Ausilio, a également été intercepté à Malpensa, où il s’est livré sur l’imminent voyage à Nankin de Luciano Spalletti : "Les faits parlent d’eux-mêmes, nous avons toujours et exclusivement pensé à Spalletti. Nous avons fait en sorte que cela soit faisable, dès que l’on a vu que l’on pouvait avoir une ouverture. Le voyage à Nankin est dans le but de partir ensemble et de présenter le nouvel entraineur de l’Inter à notre Propriétaire, car l’Inter veut redevenir "Grande", dès juillet." Que pouvez-vous nous dire sur Perisic ? "Rien." Spalletti est l’entraineur désiré ? "Nous n’avons jamais parlé de ce sujet, nous y avons seulement pris le temps de la réflexion. Nous avons travaillé pour le faire venir à l’Inter. Il ne manque que la signature, et tout va dans cette direction." Vous avez une feuille de route bien précise avec Spalletti et Sabatini? "Nous sommes ici pour travailler, pour le reste, ce n’est pas à moi à m’exprimer." La signature est une formalité ? "Je pense être très clair, c’est l’évidence même." Est-il vrai qu’il a demandé de conserver Perisic ? "Nous ne nous sommes pas encore parlé." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – Tous les voyants sont au vert, Luciano Spalletti est prêt à occuper le poste d’entraineur de l’Inter. Le natif de Certaldo a salué hier la Roma et il est prêt à rejoindre Appiano Gentile pour débuter sa nouvelle histoire. Selon Sky Sport, qui était en direct au siège de l’Inter, l’ancien coach de La Louve sera présenté la semaine prochaine ! La Raison ? "Tout simplement parce qu’il y a un accord de confiance avec lui : Sabatini le connait bien, ils se sont parlé récemment et une rencontre est prévue aussi avec Piero Ausilio. Spalletti sera officiellement présenté la semaine prochaine, car Sabatini sera de retour en Italie, vu qu’il est actuellement reparti en Chine pour voir les progrès du Jiangsu." C’est sur cet accord de confiance que tous se sont liés et l’entraineur sera donc présenté d’ici au 10 juin 2017. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Milan – Selon le Corriere dello Sport, Walter Sabatini a été aperçu à Rome, plus précisément dans un bar de la Via delle Carrozze où il a passé la matinée a fixer des rencontres, et à passer des coups de téléphones. "Son travail avec Piero Ausilio continue sur tous les fronts avec, entre autre, les suites de l’arrivée de Luciano Spalletti qui se tiendra ce lundi avec Steven Zhang : L’actuel entraineur de la Roma voudrait venir avec son adjoint Domenichini, son assistant technique Baldini et très certainement deux autres assistants, à savoir Andreazzoli et Pane. Il souhaiterait aussi être accompagné à Milan par son spécialiste en analyse-vidéo Simone Beccaccioli. Tout cela fera l’objet de la discussion qui se tiendra ce lundi." Concernant les joueurs, Luciano Spalletti va jouir d’un budget avoisinant les 150M€, la cible numéro une pour l’Inter est désormais parisienne et se nomme Angel Di Maria. Le PSG s’est vu proposé 50M€ par les Nerazzurri, une somme qui surclasse actuellement la concurrence du Fc Barcelone et de la Juve. Fait important, Di Maria est argentin et l’Inter est un club extrêmement aimé dans ce pays d’Amérique du Sud…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Milan – Roberto Mancini s’est livré sur la victoire de l’Inter lors de l’émission dominicale Domenica Sportiva: LAZIO-INTER "Je n’ai pas vu le match, mais cela m’a fait plaisir de voir l’Inter gagner, la Lazio avait déjà atteint son objectif. C’est bien de voir l’Inter gagner." Si je pourrais revenir à à l’Inter ? "Il ne faut jamais dire jamais, car vous allez écrire immédiatement que je veux revenir au Club. Je pense que l’Inter avait la capacité de joueur le Scudetto, ensuite j’ai compris qu’elle n’aurait aucune chance. Il n’y avait pas de situation où il y avait des petites bandes avec moi. Piero a fait cette référence sur cette saison. Nous sommes arrivé à la quatrième place en étant, après 20 journées de Serie A, en tête du classement. "Avec un Club plus solide et intelligent, lorsque nous étions en tête, nous aurions dû recruter une paire de joueurs important. Mais il y avait le FPF et penser uniquement à vendre n’était pas sérieux. L’Inter n’est pas celle-ci, elle traverse actuellement une tempête et c’est difficile. Sabatini ne rigole pas, il faut 3-4 joueurs charismatique et de qualité. Il en faut pour chaque secteur de l’équipe si elle veut vraiment redevenir conquérante." "Une erreur de revenir ? "J’ai déjà dit que si j’étais revenu à l’Inter, c'était par amour et parce que j’étais convaincu par le projet de reconstruire l’équipe." .Pioli ? "Il y a six à sept semaines, vous faisiez des articles sur Pioli où l’on disait que l’équipe valait 200M€n à présent, on dirait qu’ils ne valent plus rien. A chaque fois que quelque chose allait mal, il a fait son maximum, nous deux, qui avons connu les joueurs les connaissons. Il faut travailler au maximum, le fait est qu’après le Derby quelque chose s’est cassé et l’Inter n’a plus su marquer des buts et l’emporter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan – Piero Ausilio s’est livré à Premium Sport, peu de temps avant le match opposant la Lazio à l’Inter. Ce dernier a dû se justifier sur sa sortie polémique de ces derniers jours. Mes déclarations ? "Oui, j’en ai dit tellement. En réalité, cela s’est passé dans un contexte particulier et elles ont été reprises de leurs contextes. J’étais avec des étudiants et je tenais à leurs expliquer les choses de la façon la plus détaillée possible.. Ce n’est pas correcte que ce qu’il s’est dit soit paru dans la presse, mais j’ai été clair avec le club et pour moi, c’est déjà de l’histoire ancienne, nous devons à présent penser à la saison prochaine. Les commentaires sont plus venus des journalistes qui ont pris peu de temps à analyser mes déclarations." "Tout a été éclairci en une dizaine de minute, nous pensons au futur de l’Inter, sur le match de ce soir, car cela nous permettra d’évaluer beaucoup de choses." Le nouvel entraineur ? "J’ai fait référence à sept équipes, mais seules quatre ont été rapportées. Les caractéristiques de notre nouvel entraineur sont bien définies : Il doit connaitre le Calcio Nos joueurs Ce qu’il faut pour améliorer l’Inter Nous avons des idées en tête et nous chercherons à les développer afin de faire le meilleur choix possible." Le tweet di Gabigol? "Je suis très attentif à tout cela. Dans le passé, des joueurs ont été sanctionné, mais dans ce cas-ci, il faut lui laisser le temps de s’adapter à son nouvel environnement." "Tout le monde se doit être plus sérieux, nous devrons faire une analyse de la saison et nous renforcer pour être plus performant pour l’année prochaine. Il y aura aussi une confrontation entre nous tous." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Milan - Piero Ausilio s’est livré sur la crise de l’Inter à l’Université d’Etudes de Milan. Ses déclarations ont déclenché un séisme jusqu’à Nankin qui pourrait bien lui couter sa place Moratti - Thohir "Tu ne peux pas avoir un projet si tu n’as pas une continuité managériale et de Propriété. J’en suis à ma troisième année et j’estime que l’on doit repartir avec un nouveau projet. Nous avons abandonné le concept d’une magnifique propriété tels que cela se passait avec Massimo Moratti, c’était purement une famille qui a gagné suite à un parcours passionné, il ne pensait pas aux affaires : Moratti n’a pas gagné un Euro sur le dos de l’Inter." "Puis, il y avait un gentleman en Indonésie qui a acheté l’Inter, il en a fait une belle entreprise et a certainement contribué à ce que l’Inter puisse, aujourd'hui se renforcer dans la logique d’un nouveau marché, où les revenus doivent être envisagées, compte tenu du fait que l’UEFA ne permet pas plus de dépenser trop d’argent et de pratiquer le football sous cet aspect. Tout doit être lié aux recettes. Nous avons aussi l’obligation de respecter les conditions qui nous ont été imposées si nous souhaitons continuer à participer aux compétitions européennes." Les joueurs discrédités et ode à la Juve "Tous les jours, je lis dans les journaux des noms de joueurs et des sommes que nous allons dépenser, mais la vérité est que je dois respecter un plafond salarial. Notre compte est entre 200 et 230 millions d’Euro. Celui de la Juve, qui dispute chaque année la Champions League est de 400 millions." "Après la relégation, ils ont travaillé à la suite d’une idée d’entreprise avec une grande vision depuis le point de vue managerial. Ils ont construit leur propre stade et augmente progressivement les salaires. La Juve a travaillé sur le développement commercial et, à partir du moment où vous gagnez et vous participez à la Champion’s, vous pouvez déjà débuter avec un bénéfice de 50 millions d’euros." "Ils peuvent le faire avec continuité et c’est pourquoi il y a une grande différence avec les autres. C’est une paire de ciseaux qui peut s’élargir encore et qui est difficile à rattraper, car tu n’y parviens même pas avec le Mercato. Tu ne sais pas recruter les meilleurs joueurs, car les meilleurs footballeurs vont là où il ’y a le plus d’argent et où ils peuvent jouer la Champion’s League. Parce qu’ils veulent gagner." "Cela ne signifie pas que nous abandonnons, nous devons développer un discours, risquer quelque chose, et même lorsque les risques sont parfois bien calculés, cela ne va pas. Vous pouvez aussi prendre des risques en prenant des jeunes joueurs." Gabriel ? "Ce n’est pas quelque chose de différent, et je ne peux rien commenter. Nous avons tenté de recruter Paulo Dybala, mais il y avait 20M€ de différence avec la Juve et il est parti là-bas. A l’heure actuelle, c’est impossible de penser que tu puisses dépenser entre 200 à 300M€ sur le Mecato. Pas par manque d’envie, mais parce que c’est impossible." Le Suning "Aujourd'hui, nous avons un propriétaire fort, solide. Notre propriétaire pourrait tranquillement recruter les meilleurs joueurs du Monde, tel que Cristiano Ronaldo. Mais la vérité est qu’elle ne peut pas se le permettre à cause de ce fameux Fair-Play-Financier qui tient compte des développements du club, et cela vaut aussi sur sa structure à arriver à des joueurs d’un certain niveau. C’est un parcours qui demande du temps, des idées, du management. Nous avons le besoin de faire le moins d’erreurs possible et très certainement beaucoup moins que cette année où il y en a tellement." Faux départ "La saison a commencé avec le très grand enthousiasme lié à la nouvelle propriété. Nous avions un entraineur qui avait débuté la préparation estivale et qui, pour mille raisons, a décidé d’aller voir ailleurs et s’est barré. C’est la raison pour laquelle nous sommes partis sur un entraineur qui ne connaissait pas le Championnat italien. Mais dans un tel cas, même si tu n’es pas très imaginatif, tu peux comprendre que ce n’est pas la meilleure façon de débuter la saison, car si elle démarre mal, tu seras en retard sur tes rivaux." "Nous avons dû recommencer la préparation, il a dû faire la connaissance des joueurs et reprendre le concept de l’équipe qui avait établi des préférences auparavant avec un dispositif différent. Il devait savoir à quel joueur il pouvait le plus se fier par rapport à d’autres…Dans le Calcio, c’est comme dans une maison, si cela n’est pas bien programmé, tu vas tout droit vers une saison négative et l’Inter, cette année n’a rien programmé de bons : Nous avons eu 4 entraineurs et nous allons finir septième ou huitième. Pourtant, le noyau de l’Inter est composé de bons joueurs, mais nous pouvons que constater la différence de classe lorsque l’on disait de nous que nous étions l’Anti-Juve. Allegri l’a dit, Sarri et Spaletti aussi. Si tu ne programmes pas tout d’une certaine façon, tout devient plus anarchique." La communication "Nous, en tant que société, devons être plus fort au niveau de la communication. Quand nous étions partis à Turin pour y affronter la Juve, un journal avait en couverture Conte à l’Inter. Nous avons perdu la partie et durant toute la semaine un discours s’est tenu sur l’entraineur qui viendrait à la place de Pioli. C’est dans ce genre de moment que tu dois soutenir l’entraineur. A l’heure actuelle, le Calcio est surtout de la communication, c’est inutile de vouloir se la raconter. Tu as des télévisions qui ta transmettre tout durant 24 heures et chaque jour, quelque chose peut se dire. Mis à part l’Espagne, il n’y a pas d’autre pays en Europe qui dispose de trois journaux où tout doit s’articuler autour du football et donc du mercato. Il y a donc des jours où tu dois inventer quelque chose sur les joueurs et les entraineurs, quelqu'un doit arriver, d’autres doivent partir." Dans les derniers matchs, nous n’avons pas vu les joueurs courir. Est-ce dû à l’entrainement, ont-ils envie de rester ensemble ? "Je me rappelle que depuis le Triplete, Eto’o était arrivé en stage et il avait, avant tout, demander à parler avec Benitez. Il lui avait immédiatement dit qu’il ne le ferait plus jouer en ailier. Quand tu as remporté tes objectifs, tu es aidé par un sentiment de solidarité, une énergie, de la force qui te lien après certains moments passé." "La Juve est extrêmement forte, solide et a des joueurs qui ont de grandes personnalités, elle est bien structurée. Il faudra voir comment elle se comportera quand elle perdra quatre à cinq joueurs qui ont apporté cette structure, cette personnalité, ce mental que l’on ne retrouve plus aujourd'hui dans le Mercato." "Si tu pers en même temps Zanetti, Cambiasso, Milito et Samuel, même si tu conserves une structure élargie de joueurs, tu n’as plus la personnalité des joueurs qui t’ont quitté et qui t’on permis de surmonter des moments négatifs. Chiellini et Buffon sont allés en Serie B avec la Juve. Bonucci et Barzagli ont connue des saisons négatives avant de commencer à gagner, c’est là base sur laquelle la Juve s’est construite. L’Inter est en phase de construction, elle a débuté avec Mancini et il avait toujours rajouté sa petite chose." "A Appiano, tu as des joueurs qui ne s’entrainement pas. Tu en as aussi qui s’entraine et qui le fond bien. J’y suis présent tous les jours. Il manque le sens de solidarité, je ne suis pas parvenu à créer le groupe pour question d’ethnie, mais aussi de personnalité, de valeurs humaines. Tu n’as pas de joueurs qui sont volontaires, qui arrivent le matin, qui mangent et s’entrainent ensemble, tout le monde s’enferme dans son monde. Cela me fatigue aussi à trouver des choses négatives, et c’est évident qu’ils ont aussi leurs défauts. Ce n’est pas un groupe solidaire qui pense à l’unissons, il y a tant de petit groupe, des gens qui pensent à eux-mêmes. Plus personne ne donne du sien, il n’y a pas de grande personnalité, ni de volonté de s’animer." Est-ce que vous allez miser sur un entraineur à la Conte ? "Nous avons besoin de confronter notre situation contractuelle, à celle du Mercato. J’estime que l’on pense aux entraineurs qui ont ces caractéristiques. On peut aussi remarquer que les entraineurs du Top sont à Chelsea, à Tottenham, a l’Atletico, à la Juve…. Nous avons besoin de faire face à ce genre de situation." Le Suning songe à le renvoyer ! C’est un fait, Piero Ausilio a critiqué, voir descendu sous divers aspect la période que traverse l’Inter….à un tel point que ses déclarations ne sont pas passées inaperçues au Club. Selon Sky Sport, aujourd’hui, seul la prolongation du contrat de Pinamonti aurait dû avoir lieu, mais la Direction de l’Inter est réunie au siège afin de s’entretenir avec Ausilio sur les déclarations qu’il a tenu en sa qualité de Directeur Sportif Nerazzurro: "Même si Ausilio, dans son interview est sincère et fait son mea-culpa sur ce qu’il s’est produit ces derniers mois, il est anormal qu’un dirigeant de son rang se laisse aller à de telles déclarations. Ausilio risque donc d’être sanctionné suite à sa sortie plus que spectaculaire." De plus selon Sportmediaset, son aventure à l’Inter pourrait être terminer, car il faudra voir comment il lui sera possible de sortir de cette situation et de voir si l’Inter le liquidera, à coup de millions d’Euros: "Pour l’Inter, il est nécessaire d’avoir une structure sociétale forte et c’est la raison pour laquelle Sabatini a été le premier à être recruté, le club a besoin d’homme et de dirigeants de personnalité et du monde du Football. L’Inter pourrait licencier Ausilio et serait également en train de faire le nécessaire pour le retour d’Oriali." La réaction d’un Sage Sandro Mazzola, s’est livré à Sportmediaset.it sur les déclarations de Piero Ausilio sur l’absence du groupe: "Je n’approuve pas ses déclarations car c’est lui qui a construit ce groupe et sa déclaration veut aussi dire que ce groupe n’est pas à la hauteur et n’a pas la carrure d’une équipe de l’Inter. Je connais bien Ausilio, je l’ai fait venir à l’Inter car il me semblait que c’était un jeune très talentueux." "Tu ne peux pas cependant faire des suppositions sur un projet de ce type. Je n’aurais jamais fait ses déclarations, la chose la plus importante est de parler en face-à-face avec les joueurs et l’entraineur et comprendre les vrais problèmes. Agir comme il l’a fait ne résoudra rien. Nonobstant ce qu’il à fait, l’Inter doit reprendre avec lui car il y connait l’ambiance et le monde du Calcio." Dire tout haut ce que l'on pense tout bas, qu'en pensez-vous ? ® Antony Gilles – Internazionale.fr
×