Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'eder'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Actualités de l'Inter
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Calendrier des matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Photos de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

12 résultats trouvés

  1. Milan – Eder, qui n’a joué que 115 minutes, à chaque fois en qualité de remplaçant, remporte actuellement le prix du joueur le moins correct de la Serie A. Il devance même certains joueurs qui ont disputés 90 minutes de jeu. En effet, notre international italien se prend une petite biscotte en moyenne toutes les 38 minutes de jeu. Il a actuellement à son actif, 3 buts et 3 cartons jaunes. Cette statistique, comme le souligne la Gazzetta dello Sport, est favorable à l’Inter "La vérité, c’est que les avertissements qu’il a reçu, mettent en valeur sa qualité d’homme dans l’équipe, car pour chacune de ses fautes, il est parvenu à casser une action de contre-attaque qui aurait pu s’avérer dangereuse, suite à une perte de balle de ses équipiers. Les matchs concernés sont : Le 1-1 face à Bologne et sa faute sur Mbaye, le Derby remporté et sa faute sur Locatell et la faute sur Denis Praet face à la Samp pour éviter de voir l’équipe génoise revenir à 3-3." "Personne en Italie, ne fait mieux que lui actuellement. Tout le monde sait également qu’Eder est un joueur qui n’est pas là pour faire mal à l’adversaire, et les fautes qu’il a commises sont des fautes dites tactiques. Dans tous les cas, ces trois avertissements ont permis à chaque fois d’éviter une situation de but pour les adversaires." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Milan - Après le match nul 1-1 de l'Inter à domicile contre le Torino devant plus de 71 000 spectateurs au Stade Giuseppe Meazza, l'entraineur Nerazzurro un peu déçu s'est arrêté aux micros de Premium Sport pour analyser le match. «Ce match nul nous laisse un peu un goût amer dans la bouche, même si nous avons raté beaucoup de nos dribbles et gâché beaucoup de balles pendant la phase de construction. Mais nous avons réussi à nous remettre sur les rails pendant une période difficile du match et nous aurions pu l'emporter », a déclaré Spalletti. L'ancien entraîneur de la Roma a continué : "Malheureusement, ces choses se produisent, mais dans l'ensemble, c'était un bon point contre une bonne équipe. Icardi était aussi bon aujourd'hui, il a eu quelques occasions où il fait habituellement mieux mais il a été touché par une blessure mineure qui s'est produite tôt dans le match. » Enfin Spalletti a commenté la performance de Vecino et son missile sur la barre transversale: « il a fait son travail et a été un peu malchanceux de ne pas marquer sur son tir incroyable. » Ansaldi L'ex-arrière gauche de l'Inter, Cristian Ansaldi, s'est entretenu avec la presse de la zone mixte après avoir aidé son équipe à gagner un point face aux Nerazzurri au Giuseppe Meazza. «Un grand retour pour moi avec un stade rempli de 70 000 fans avec toute leur passion. C'est toujours génial de revoir tant de bons amis, mais je suis encore plus heureux du résultat d'aujourd'hui et du point que nous avons pu ramener à la maison » analyse Ansaldi. L'arrière argentin a ensuite continué en disant que "cette Inter est très différente de celle de l'année dernière. C'est normal parce que quand vous gagnez, vous pouvez changer votre façon de jouer et c'est ce qui n'a pas fonctionné l'année dernière. Cette année, l'Inter se révèle être l'une des meilleures équipes et une équipe que tout le monde attend parmi les quatre premiers. » En conclusion, l'ancien joueur de l'Atlético de Madrid a déclaré que «le Torino a joué un match fantastique aujourd'hui, mais nous pensions que nous pourrions remporter la partie, mais l'Inter a bien fait en seconde période. À la fin, ce fut un très bon résultat pour nous. » Eder Après le coup de sifflet final entre l'Inter et le Torino au Giuseppe Meazza, l'attaquant international italien de l'Inter, Eder, qui a marqué le but égalisateur, a partagé ses réflexions avec Sky Sports Italie exprimant son amertume due aux deux points perdus face au Toro. «Il y a une certaine déception puisque nous voulons toujours gagner. Nous avons bien joué en deuxième mi-temps et avons eu deux occasions de marquer, puis nous avons concédé un but. L'équipe s'est bien battue et c'était juste dommage que nous n'ayons pas pu arracher la victoire, mais un match nul vaut mieux qu'une défaite. L'entraîneur nous dira ce qui a mal tourné et quelles améliorations nous devons faire. Au sujet de sa prolongation de contrat il déclare : « Je suis heureux, je voudrais remercier Spalletti pour ses paroles aimables. Avoir 9 victoires après 12 matches est quelque chose à laquelle personne ne s'attendait. Nous pensons à la Ligue des Champions, nous n'avons jamais parlé d'autre chose. » En conclusion Eder a été interrogé sur son rôle en tant que super sub en faisant valoir que « ce n'est pas une tâche facile car vous avez besoin de temps pour trouver le bon rythme, mais je me donne toujours 100% afin d'aider l'équipe autant que je peux. » Rédigé par Rheyou - Internazionale.fr
  3. Milan – Le club et le joueur se tournait autour ces derniers jours, c’est à présent officiel : Eder a prolongé son contrat jusqu’au 30 juin 2021. Communiqué du Club "Le Fc Internazionale Milano a le plaisir de communiquer qu’Eder Citadin Martins sera Nerazzurro jusqu’au 30 juin 2021. L’attaquant italo-brésilien né à Lauro Muller le 17 novembre 1986, a signé aujourd’hui sa prolongation Sur l’année solaire, à savoir en reprenant le début janvier 2017, Eder a inscrit 11 buts en 63 présences, toutes compétitions confondue. L’Inter et Eder est une histoire nerazzurra qui se poursuit !" Réaction d’Eder "Je suis très fier et orgueilleux d’avoir prolongé mon contrat avec l’Inter ! Je remercie le club, mes équipiers et les tifosi !" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Milan – Entre aujourd’hui et demain, d’importantes nouvelles sont attendues pour Schick. Dans l’attente d’obtenir ses résultats médicaux, le jeune attaquant Tchèque continue à s’entrainer en suivant un programme bien spécifique autorisé par les médecins. De son côté, l’Inter, par le biais d’Ausilio, a intensifié les rapports avec Pavel Paska, l’agent du joueur. L’Inter dispose à présent du double accord, celui du club et du joueur. L’Inter et la Sampdoria avaient déjà trouvé un terrain d’entente depuis le retrait de la Juve, mais cela ne veut pas dire que le joueur a oublié le club où se trouve son idole, Pavel Nedved, qui est le vice-président bianconero et un monument dans le monde du football Tchèque, un peu comme Zanetti, avec les argentins à l’Inter. Actuellement, la sensation à Gênes est que les Champions d’Italie se sont définitivement retirés de l’affaire. De son côté l’Inter, à travers Ausilio a déposé sur la table les 30M€. Pendant ce temps là, Ferrero tente une ultime approche pour recruter Eder. L’attaquant italo-argentin a convaincu Spalletti et reste un rêve pour le club blucerchiato. Ferrero avait déjà tenté sa chance, il y a quelques semaines, mais l’Inter avait répondu d’un ton sec : NON ! Ferrero tente de séduire Eder en lui promettant un maillot de titulaire indiscutable, vu qu’il est barré à l’Inter par le Trio Perisic-Icardi-Candreva. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Nankin - L’italo-brésilien a marqué les esprits, face au Bayern, et a impressionné, dans le bon sens du terme, son nouvel entraîneur ! ENVIE, PROFESSIONNALISME, INTENSITÉ, DOUBLE... S’il y a un joueur qui a marqué Luciano Spalletti durant cette période estivale, c’est sans aucun doute, Eder. En effet, en l’absence d’Icardi, il remplace, à la perfection, l’argentin dans son rôle d’attaquant. Comme le souligne Andrea Paventi, pour Sky Sport: “Les matches amicaux estivaux avaient pour but de permettre à Spalletti d’évaluer chaque joueurs. Ceux-ci devaient prouver qu’ils pouvaient être du niveau de l’Inter pour la prochaine saison. Certains ont fait tout leur possible pour quitter les sables mouvants. Et s’il l’on avait vu de belles choses concernant Murillo et Jovetic précédemment, Eder lui, s’est ouvert la voie de la confirmation, c’était d’ailleurs le cas durant le final de la saison écoulée." "Spalletti a déclaré qu’il n’y avait pas de Vice-Icardi, mais qu'il appréciait Eder pour sa souplesse tactique, pour l’intensité qu’il met sur le terrain. En accord parfait avec Candreva et Perisic, il a démontré qu’il peut devenir le Joueur utile à l’équipe: Le joueur capable de débloquer un match. A présent l’Inter le considère comme intransférable. Celui qui en paye les frais en attaque se nomme Jovetic et il reste toujours l’incertitude sur Perisic." "Dans l’attente du retour d’Icardi, Eder représente des certitudes comportementales et au niveau de son rendement." Et si au final, c’était lui, la belle surprise de l’été ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – Comme le rapporte Il Messagero, la Juve aurait tenté de s’insérer dans le transfert de Keita (20M€, bonus compris), mais le président de la Lazio a démenti cette information : "Il n’y a rien de vrai, ce n’est pas correct de sortir ce genre d'infos. De plus, nous ne sommes pas intéressé par Rincon et Sturaro, cette proposition n’atteindrait même pas les 15M€." Par contre la Lazio et Inzaghi accueillerait à bras ouvert, une proposition de l’Inter sur fond de 30M€. Une somme importante à investir pour le club d’Appiano Gentile, mais la Lazio accepterait, une somme moins élevée avec Eder en contrepartie. L’Italo-Brésilien a signifié qu’il n’a aucune envie de quitter l’Inter et le Président Lotito prétend toujours refuser toute opération. L’Inter, avec l’arrivée ce matin en Italie de Sabatini, Ausilio et d’autres membres de la Direction, a décidé d’accélérer sur le mercato pour bien débuter ce mois d’août. Outre l’intérêt pour Keita, nos prochaines recrues devraient se nommer Vecino, Karamoh et Dalbert. Pour tous, nous sommes en phase de finalisation des transferts. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Eder vers la Sampdoria ?

    Milan – Avec la vente de Muriel au FC Séville, la Sampdoria souhaiterait s’attacher, à nouveau, les services de Martins Eder. L’attaquant de l’Inter pourrait permettre à l’Inter, par sa cession, de conserver Perisic et de faire un bien fou à notre bilan.La valeur de notre international italien est estimée à 10M€ et l’affaire, comme le rapporte Premium Sport, pourrait être liée à l’arrivée de Skriniar en Nerazzurro.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan – Durant l’émission de Sky Sport "Calciomercato-L'Originale", l'Inter a retiré Eder du Mercato : Dans la réunion qui s’est tenue, à l'Inter, le 9 juin 2017, Spalletti a donné ses avis sur les joueurs qui méritent d’être en Nerazzurro l’année prochaine. L’Oriundo qui plait beaucoup à Spalletti, de par ses qualités et sa façon de s’investir, a été appelé par Luciano lui-même, durant son stage avec la Nazionale à Coverciano. Il a confirmé avoir une pleine confiance en ses qualités. Durant cette même réunion, Spalletti a confirmé vouloir mettre en vendre Medel, le chilien pourrait rapporter 5 à 6M€. Banega est également dans la liste des partants. Pour les incertains, Spalletti apprécie Antonio Candreva, il devra donc avoir une nouvelle mise au point de la situation. En arrivée, on parle de plus en plus, de l’arrivée du niçois Dalbert. L’Inter apprécie également le défenseur central de l’Ajax, Davinson Sanchez. Au niveau des ailiers, l’Inter sonde le Bayer pour Julian Brandt, et Lucas Moura du PSG, qui était déjà suivi par Ausilio, lorsque ce dernier jouait au Brésil. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – L’Italie de Ventura a fessé l’Uruguay 3-0. Grand protagoniste de la rencontre, l’attaquant de l’Inter Eder, qui a été l’auteur du second but. Notre Azzurro s’est livré à Sky Sport sur ce qu’il se passe actuellement à l’Inter : Si Spalletti m’appelle ? "Actuellement, je pense uniquement à la Nazionale, puis je partirai en vacances et ensuite mes agents parleront avec la société et on verra ce que décidera le nouvel entraineur." Si je veux rester à l’Inter ? "Je m’y sens très bien et je suis convaincu de ne pas avoir encore sût prouver toute ma valeur, mais il faudra voir ce qu’il se passera." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan - Ce n’est plut qu’une question d’heures, à présent, pour Luciano Spalletti. Le natif de Certaldo devrait commencer son aventure avec un 4-3-3 et il n’a plus besoin d’avoir 6 attaquants !Icardi devrait rester : Invendable en Italie, il n’y a qu'un club étranger proposant 110M€ qui pourrait s'attacher ses services.Pinamonti : Pourrait voir son temps de jeu augmenter, à moins que l’on mise sur Petagna dell’Atalanta.Perisic : Spalletti veut tout faire pour le conserver, ce qui lui donnerait des garanties sur l’aile gauche, avec Candreva qui devrait compléter le trident offensif. En cas de départ du Croate, pour l’aile gauche l’Inter songe à un remplaçant : Bernardeschi, Berardi qui sont des objectifs atteignables malgré la concurrence de la Roma et de la Juve, mais le rêve reste Di Maria.Palacio : A quitté l’InterGabriel : Va partir en prêt.Biabiany : Devrait être céder vers Antalyaspor ?Eder : Sera évalué attentivement, car un joueur de sa trempe peut toujours être utile.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – L’Inter a clôturé sa saison avec une large victoire inutile, au Meazza, face à l’Udinese. Aucun titre, une septième place en Serie A, 4 entraineurs et 150 millions d’Euros de dépensés sur les deux dernières fenêtres du Mercato L'HEURE DE LA REVOLUTION Et cette fois-ci, on ne rigole plus, et le SUNING est pour la première fois aux commandes de son Inter. Les nouveaux commandants de l’Inter se nomment Walter Sabatini et Luciano Spalletti, pour l’Inter, cela va se traduire par une remise en question, en condition. Sur le match en lui-même, Eder a prouvé qu’il était l’Homme de cette fin de saison en ouvrant la marque sur un centre chanceux venu de Santon à la 4ème minute de jeu. A la 17ème minute de jeu, l’international italien délivre une très belle assist pour Ivan Perisic qui n’a plus qu’à la pousser au fond. L’ambiance au Meazza est irréel et on a l’impression que, pour plusieurs joueurs sur le terrain, il s’agit de leur dernier match ensemble. A la 35ème minute de jeu, alors qu’il inscrit un but, Marcelo Brozovic est conspué par le Meazza qui le siffle et l’invite à aller bosser. A la 53ème minute de jeu, Eder réalise le doublé grâce à un excellent travail de Perisic. A la 55ème minute de jeu Ivan reçoit une ovation de la part du public, une ovation qui semble marquer également son départ du Meazza. Le joueur qui le remplace est Roberto Palacio qui s’est vu ovationné et remercié pour son attachement et son dévouement sous nos couleurs. Carrizzo, lui aussi sur le départ est dans les buts, L’ambiance de ce match était irréelle. A vingt minutes de la fin du match, Vecchi décide de faire monter l’australien Sainsbury, qui repartira au Jiangsu. A la 75ème minute, l’Inter se prend le but de la soirée par Balic, une belle petite patate bien placée à l’entrée de la surface. Trois minutes plus tard, on pense frôler l’exploit, lorsque l’Inter inscrit son cinquième but de la soirée, Kondogbia extrêmement bien placée dans le petit rectangle glisse un caviar devant les buts de Scuffet. L’inimaginable aurait pu se réaliser, Nagatomo avait marqué ! Manque de bol pour lui, après le ralenti, il s’agit d’un auto but d’Angella. A la dernière seconde du match, comme ce fut le cas face à l’Ac Milan, l’Inter se prend un second but signé Zapata. L'ANALYSE L’Inter est montée sur le terrain en étant sifflée, elle l’a été tout autant à la mi-temps, Brozovic en a pris pour son grade et l’équipe a de nouveau été sifflée en fin de match. Le seul à avoir été ovationné, hormis les partants sûr, était Ivan Perisic qui a fait un tour de terrain avec son fils….Est-ce lui qui sera le sacrifice de l’Inter pour se débarrasser du Fair-Play-Financier ? Selon Sky Sport, Vecchi lui aurait souhaité bonne chance dans son nouveau club. Eder, vu ce qu'il a montré dernièrement, aurait mérité bien plus de temps de jeu cette saison.... On se donne tous rendez-vous l’année prochaine pour vivre la première réelle année de l’Inter du SUNING ! En nous souhaitant un Mercato des plus somptueux et une bonne chance à Vecchi, Palacio, et à Spalletti ! Tableau Récapitulatif INTER 5-2 UDINESE Buteur(s): 4′,53′ Eder, 17′ Perisic, 35′ Brozovic, 75′ Balic, 78′ aut.Angella, 92′ Zapata INTER (4-2-3-1): Carrizo; D’Ambrosio, Andreolli, Medel (45′ Nagatomo), Santon (70′ Sainsbury); Gagliardini, Kondogbia; Candreva, Brozovic, Perisic (55′ Palacio); Eder. Entraineur: Vecchi UDINESE (4-4-2): Scuffet; Angella, Felipe, Heurtaux (28′ Matos), Widmer; Gabriel Silva, Halfredsson (59′ Evangelista), Balic, Jankto (45′ Badu); Zapata, Thereau. Entraineur: Del Neri Arbitre : Di Paolo di Avezzano Averti(s) : D’Ambrosio (I); Widmer (U) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Rome – L’Inter a retrouvé le chemin de la victoire sur le terrain de la Lazio. Les Laziales sont pourtant partis très fort en ouvrant d’ailleurs le score, grâce à une suprématie territoriale débuté en début de match, et un pénalty offert par Murillo L’Inter a timidement commencé à réagir et cela a payé. Dans une rencontre où tout semblait déjà écrit à l’avance, Andreolli est parvenu à égaliser. Hoedt, le défenseur de la Lazio a permis à l’Inter de doubler la mise pour l’Inter grâce à un but contre son camp.. A la reprises les joueurs sont sorti des vestiaires avec une meilleure envie et Eder a de nouveau marqué dès la troisième possibilité Nerazzurra. La Lazio s’est lentement laissé endormir en laissant les joueurs de Vecchi qui ont fait preuve d’un peu d’orgueil. Les deux expulsions des biancocelesti n’auront pas eu plus d’impact que cela et le score ne bougera plus. Tableau Récapitulatif Lazio 1-3 Inter Buteur(s): 18' pen. Keita (L), 32' Andreolli (I), 37' aut. Hoedt (L), 74' Eder (I) Lazio (3-5-2): Vargic; Wallace, De Vrij (59' Basta), Hoedt; Felipe Anderson (78' Crecco), Milinkovic, Biglia, Luis Alberto (67' Lombardi), Lulic; Immobile, Keita Entraineur: Inzaghi Inter (4-3-3): Handanovic; D'Ambrosio, Murillo (23' Santon), Andreolli, Nagatomo; Gagliardini, Medel (86' Ever Banega), Brozovic; Candreva, Eder (81' Pinamonti), Perisic Entraineur : Vecchi Arbitre: Di Bello di Brindisi Averti(s): 17' Murillo (I), 46' Hoedt (L), 48' Eder (I), 61' Keita (L), 71' Lulic (L), 81' Lombardi (L) Espulsé(s): 66' Keita (L), 78' Lulic (L) ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×