Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'icardi'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Actualités de l'Inter
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Calendrier des matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Photos de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC

Leagues

  • Série A
    • Inter
    • Naples
    • Juventus
    • Lazio
    • AS Rome
    • Torino
    • AC Milan
    • Chievo Verone
    • Sampdoria
    • Bologne
    • Atalanta
    • Fiorentina
    • Udinese
    • Cagliari
    • Spal 2013
    • Crotone
    • Sassuolo
    • Hellas Verone
    • Genoa
    • Benevento

24 résultats trouvés

  1. Milan – Peu importe la catégorie, l'Inter a imposé sa loi dans chaque Derby en ce début de saison : Remporter un Derby, qui plus est dans chaque catégorie, a toujours une saveur spéciale. C'est cette saveur que peuvent goûter les tifosi de l’Inter, qui, durant cette saison, a fait sa loi et prouve que Milan est Nerazzurro ! La victoire de ce dimanche, avec un Icardi en forme internationale, est le point culminant d’un mois de couronnement pour le Navire Nerazzurro. Ce succès de l’équipe première permet aux hommes de Luciano Spalletti d’être dans le rôle du chasseur en étant seul deuxième à deux points du Napoli. D’ailleurs, ce samedi à 20h45, la rencontre "Scudetto" opposera l’équipe de Sarri à l’équipe de Spalletti, une confrontation directe qui pourra donner une nouvelle indication sur le niveau de notre Beneamata... De son côté, le Milan conditionné à remporter le Scudetto accuse déjà un retard de 10 points, ce qui en Italie, est extrêmement dur à remonter, si tu maintiens un bon niveau de jeu. Ce classement consolide encore plus la suprématie Nerazzurra dans la ville, et ce dans chaque catégorie. Un mois de Derby, un mois de victoires. Tout commence avec le Derby de la Primavera, le 16 septembre : Un rendez-vous qui arrive immédiatement pour la seconde journée de championnat. Les hommes de Vecchi, porté par un Odgaard en forme Icardienne, ont terrassé le Milan de Gattuso 3-0. Il s’agira du premier triplé de notre toute nouvelle recrue, qui fait ses classes chez Vecchi. Passons à présent au 1er octobre, une date qui fera marque dans le secteur giovanile interiste. Trois Derby sont programmés : Il y aura les confrontations entre les Under 17, Under 16 et Under 15. Chaque rencontre se concrétisera par un triomphe Nerazzurro ! INTER 2-0 Milan : pour l’U-17 de Zanchetta INTER 3-1 Milan : pour l’U-16 de Bonacina, INTER 1-0 Milan : pour l’U-15 d’Annoni. Une domination territoriale programmée par les jeunes, qui auront eu droit, en cerise sur le gâteau, de pouvoir assister à la victoire de l’Equipe Première! Conclusion : Plus que jamais Milano Siamo Noi, cinq derbys, cinq victoires indiscutables pour l’Inter. Fassone appréciera, tout comme Jindong Zhang, mais ce sera pour deux raisons totalement différentes ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Milan – Les trois premières journées de Serie A ont démontré toute la valeur de Spalletti depuis son arrivée. Plus important encore avec l'arrivée de Luciano, Icardi est devenu encore plus prolifique, en inscrivant déjà 5 buts en 3 matchs. Maurito en est à 76 buts inscrits en 128 matches. Il est entré dans le Top 10 des meilleurs buteurs de l’Histoire de l’Inter et il a en ligne de mire la 9ème place occupée par Cristian Vieri. Pour pouvoir encore profiter de ses buts, l’Inter doit le blinder: Concernant la clause de 110M€ qui est reprise sur le contrat, le club songe soit à la doubler, soit à la supprimer comme cela a déjà été réalisé lors du renouvellement du contrat d’Ivan Perisic. Nous n’en sommes qu’au début, mais ce qui est sûr c’est que Wanda Nara exigera une revalorisation salariale au Suning, par rapport au 4,5M€ perçu actuellement par notre Capitaine. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Milan – Cela fait quelques matchs que le capitaine de l’Inter ne parvient plus à inscrire le moindre but. Cependant, les statistiques démontrent que notre attaquant de pointe, participe bien plus aux manœuvres de l’équipe, ce qui est fondamental pour Spalletti. On reprochait souvent à Maurito de ne pas participer, à juste titre, au jeu d’équipe. En effet, un attaquant ne se juge pas sur cette particularité, mais sur le nombre de buts qu’il marque. Et dans ce dernier rôle, il n’y a aucun doute, Maurito est capable de rendre dangereux n’importe quel ballon qu’il a à sa portée. Afin d’éviter tout débordement de rumeurs, Luciano Spalletti a voulu se montrer clair en conférence de presse sur ses attentes envers notre numéro 9 : L’Involution d’Icardi ? "Je ne vois pas un joueur qui traverse une période difficile, il souhaite continuer à être celui que nous avons connu jusqu’à la trêve. Un jour on parle de moi, un jour on parle de lui, mais tout cela fait partie d’un processus. Je l’ai contacté à quelques reprises pour discuter avec lui de mes attentes car ce que je souhaite peut lui être bénéfique, s’il reste bien attentif. Et j’ai vu que cela portait ses fruits pour l’équipe." "Le plus bel exemple est la course qu’Icardi a réalisé pour sauver le ballon sur la ligne, cela équivaut à un but inscrit et cela donne également plus de sens au jeu de l’équipe qu’un simple but. J’en ai déjà parlé avec Perisic avant et comme je l’ai dit également, cela vaut aussi pour Candreva." "Pour l’instant le poste de Trequartista est occupé différemment, mais avec de la continuité. Nous devons nous en accommoder, car dans cette zone, il n’y a que très peu d’espace. Nous avons besoin de nous perfectionner à ce poste, mais je ne vois absolument aucun problème, que ce soit avec un joueur en particulier ou un autre. De plus, Maurito a constamment besoin d’aller vers l’avant, mais ce n’est pas systématique de devoir verticaliser le jeu pour le trouver sans qu’il n’y ait plus de tâches à réaliser. Il doit également trouver sa place à l’intérieur du jeu, même si à son poste, c’est l’un des plus forts joueurs que j’ai vu et que j’ai entraîné dans ma carrière." Les statistiques donnent raison à Spalletti, Icardi face : Au Benevento, a touché 36 ballons pour zéro but inscrit Au Genoa, a touché 24 ballons pour zéro but inscrit A Bologne, a touché 18 ballons pour un but inscrit A Crotone, a touché 20 ballons pour zéro but inscrit A Spal, a touché 15 ballons pour un but inscrit Lors de son dernier match, Icardi a touché plus de ballon que Dzeko face au Milan (34). Il est à égalité avec Papu Gomez qui lui affrontait la Juve (36). Un attaquant moderne se doit d’être polyvalent et Maurito est sur la bonne voie. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Milan – L’Inter a vécu une mauvaise soirée hier soir, face à une très belle équipe de Bologne qui a clairement pris le meilleur sur l’Inter. La sensation actuelle est qu’il faut se préparer à présent au prochain match, retenir que l’on a tout de même pris un point, mais qu’il y avait largement la place de remporter cette cinquième rencontre du championnat. C’est dans cet optique, que le Suning se penche sur le renouvellement de quatre de ces joueurs, trois hors-normes et un futur espoir : Per Sempre Handanovic Notre gardien qui sera en fin de contrat en 2019 a encore prouvé, en ce début de saison, toute l’étendue de ses talents. Il y a quelques saisons, il avait songé à quitter l’Inter pour jouer la Champion’s League. Ce rêve est toujours d’actualité pour Samir, mais il veut à présent y parvenir exclusivement avec les Nerazzurri. En conséquence, Ausilio a rencontré Fali Ramadani, car notre club souhaite prolonger le contrat de Samir et Samir ne serait pas contre le fait de terminer sa carrière chez nous. Des rencontres avaient déjà eu lieu à ce sujet lorsque Ramadani étaient venu discuter des cas de Perisic et Jovetic. Il ne devrait pas y avoir de gros obstacle pour parvenir à ce renouvellement des vœux. Handanovic a un contrat jusqu’en juin 2019 et il pourrait être prolongé au maximum jusqu’en 2021, avec le même salaire, à savoir 2,5M€ Reste juste à espérer que l’Inter se montre capable de réaliser le grand rêve de son géant slovène Le futur : Vanheusden Le contrat de notre jeune défenseur se terminera en 2019 et, il y a déjà des clubs qui frappent à la porte, dont Liverpool. De fait l’Inter souhaite procéder, dans les plus brefs délais à une prolongation de son contrat. Pour l’Inter, Vanheusden est déclaré intransférable et le souhait du Suning est de le voir prolonger jusqu’en 2022. Cette situation vaut aussi pour Miranda. Ô Capitaine, mon Capitaine Le Suning prend le temps de la réflexion sur la possibilité d’augmenter le salaire de Maurito, mais il se donne surtout le temps de réflexion adéquat afin de prendre une décision cohérente concernant la clause libératoire, sera-t’ elle supprimée, revalorisée ? Ce qui est sûr, c’est que Wanda sera la première à table lorsque le Suning se décidera à proposer un meilleur salaire à notre meilleur buteur, dont le contrat se termine en 2021. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Milan – En effet, des statistiques intéressantes confirment l’impact dominant de nos deux funambules, qui à eux seul, portent le destin de l’Inter. Un duo en or Cette année, cela ne fait aucun doute que, sur chaque but inscrit pour l’Inter de Spalletti, il y a, à la base de celle-ci soit le croate, soit l’argentin. Perisic, qui a été courtisé par Manchester United cet été, a déjà inscrit deux buts et réalisé trois passes décisives (2 à Icardi, 1 à Vecino). De son côté Icardi a déjà fait trembler les filets à 5 reprises, alors que nous en sommes seulement à la troisième journée. Pour l’instant, l’argentin n’a pas encore fait d’assist. Si on analyse l’année solaire 2017, Perisic s’est montré tout aussi décisif que notre Capitaine. Pourtant les statistiques de notre numéro 9 sont impressionnantes : Depuis le mois de janvier, il a déjà inscrit 15 buts, et réalisé trois assist. Si on rajoute les trois buts de cette saison, Icardi tourne à 18 buts. Perisic, a déjà 3 assist cette saison, on peut rajouter ses 7 buts et ses 7 passes décisives sous la gestion de Pioli Résultats : 18 Buts + 3 passes décisives = A 21 reprise Icardi a été à la base d’un but ou a marqué. 9 buts + 10 passes décisives = A 19 reprises Perisic a été à la base d’un but ou à marqué. Ce ne sont que des statistiques, mais cela montre l’importance de notre duo offensif qui portera, très certainement à lui seul, les espoirs de tout le peuple Nerazzurro. Ils seront d’une importance capitale, en vue d’atteindre les objectifs fixés. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Milan – Maurito a débuté à l’Inter cette saison , comme il l’avait quitté la saison passée avant sa blessure, en marquant ! Et ce n’est peu dire que notre Capitaine est en forme : En deux matchs de Serie A, face à des adversaires disposant d’un certain blason, la Fiorentina et la Roma, Maurito a été l’auteur d’un double doublé et est actuellement co-meilleur buteur de notre Serie A avec Dybala! Notre Capitaine est plus que jamais un élément clé du projet, il est l’élément central qui permettra à l’Inter d’asseoir ses ambitions de Retour en Champion’s League. Hier, notre numéro 9 a pris l’avion avec son épouse afin de répondre à sa convocation avec son équipe nationale, l’Argentine. "J'ai un vrai numéro 9 ici - Luciano Spalletti" Depuis l’arrivée de Spalletti, Icardi, qui a été absent durant un long moment du stage de préparation suite à sa blessure ,a été l’auteur d’un assist face au Villareal le 06 août, d’un premier but pour cette nouvelle saison, face au Real Betis, sur pénalty le 12 août, d’un doublé face à la Fiorentina et d’un doublé face à la Roma en Serie A. Avec ces 4 buts inscrits en Championnat, Icardi explose littéralement en attaque, surtout lorsque l’on connait les conditions dans lesquelles joue l’Inter depuis l’arrivée de Maurito, sa statistique est tout simplement monstrueuse : 82 buts en 148 matches. Il ne lui manque que 18 buts pour rentrer dans le cercle très fermé des buteurs ayant inscrit 100 buts en Serie A. Et, il est à 12 buts du Top 10 Nerazzurro de tous les temps, Mario Corso, 10ème, avait inscrit 94 buts sous nos couleurs. Si Maurito continue à ce rythme, il se pourrait bien qu’il rentre dans notre Top Ten déjà avant Noel... De plus notre attaquant est tout jeune ! Spalletti sait comment rendre Icardi encore plus performant Mauro Icardi a commencé fort cette saison, une partie de cette réussite est dû à la Cure qu’il a suivi par Luciano Spalletti. L’année passée, il avait inscrit 24 buts, mais s’il continue à jouer à ce niveau, il est parti pour réaliser une bien meilleure performance. Spalletti a sur revitaliser et redynamiser notre attaque, avec Icardi qui est souvent assisté de Perisic. Notre diamant argentin brille de mil feux. Avec de telles performances, notre Direction et le Suning plus en particulier, sont dans "l’obligation", d’ici à la fin de cette saison, de prolonger le contrat de notre joueur. Vu le cas Neymar, et vu les prestations d’Icardi, il apparaît évident que les 110M€ représente "peu", vu le potentiel de notre argentin. De plus, il faut remonter à avril 2014 pour voir notre Capitaine réaliser un double doublé en Serie A. L’Inter sait comment Spalletti a transformé Edinn Dzeko, son faux numéro neuf à la Roma. A l’Inter, Spalletti l’a déclaré lui-même, il dispose d’un vrai numéro neuf et, notre Capitano a un impact dévastateur à la Casa Inter : Outre ses 82 buts, il a également réalisé 21 assists! Le Suning souhaite inclure une clause dans le nouveau contrat de notre Capitaine, qui devrait se terminer en 2022, avec une clause libératoire "quasiment" intouchable. Icardi verrait également son salaire augmenter (Actuellement, il touche 50% de ses droits d’images par l’Inter et 5M et 100.000€). En effet, nous sommes dans une saison pré Mondial et si Icardi explose aux yeux de tous durant la Coupe du Monde, nul doute qu’il va susciter l’intérêt des plus grands d’Europe. Le Suning veut protéger son diamant qui a juré fidélité à l’Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Milan – Voir Mauro Icardi jouer comme il le fait actuellement, fait rêver et notre Capitaine fait rêver nos Tifosi qui espère terminer la saison aux premiers postes. A ce sujet, Luciano Spalletti s’est livré sur notre Capitaine : "Mauro et Dzeko sont les deux attaquants les plus fort du championnat. Ils ont de grandes qualités pour se démarquer. Dzeko est plus technique, Mauro lui est plus dur, il est déterminé, même à l’entrainement. De temps à autre, il se détend, mais il ne parvient pas à s’en contenter." En souriant Spalletti nous souligne : "Allez dire à Icardi qu’il marque toujours comme avant, cela m’évitera des soucis." Spalletti détaille ensuite les prétentions de notre jeune homme qui vise de grands objectifs en grappes et qui dispose d’une marge de croissance importante : "Comme lors de la fin de rencontre face à la Roma, son adversaire peut tenter le tout pour le tout, lui parvient à le tenir et à protéger son ballon. Et si tu parviens à le bloquer dans la surface, il revient au milieu du terrain, mais il ne dépasse pas, au maximum de 10 mètres sa ligne." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Steven : "Je suis très heureux de ce début de saison. Je crois que la clé a été d’avoir fait une bonne préparation, les résultats se voient." Spalletti : "Si trois buts valent plus que trois poteaux ? Oui. Outre les trois buts, nous avons eu d’autres occasions très dangereuses. La Roma a pris des poteaux via des tirs lointains. Quand nous étions en difficulté et que l’on ne parvenait pas à construire bien, l’équipe a fait bloc, même en perdant des ballons, mais elle a fait en sorte que les actions ne portent pas à conséquence, et cela, de façon continue. C’est ce que je martèle en continue à l’équipe et cela lui a servi. Tu as besoin de faire vivre rapidement le ballon, sinon tu ne te créer riens. Si tu vas jouer le Napoli ou la Juve en faisant tourner lentement le ballon, tu auras des difficultés à prendre les commandes du match et d’exprimer de la qualité. Nous devions avoir une meilleure syntonie et avoir de meilleurs mécanismes car nous en avons les qualités." La trêve ? "Je la vis avec un peu d’anxiété, je suivrais ce que feront les joueurs et quand ils seront de retour à la Pinetina, je verrais comment on va composer, il faudra voir ce qu’ils auront fait. Un travail de monitoring sera effectué par mes collaborateurs, ils iront les superviser, comme ils le font ici dans une équipe qui est très forte. Nous sommes l’Inter, quand j’étais à la Roma, je disais nous sommes la Roma, mais ici Nous sommes l’Inter et nous voulions revenir à la maison avec la Victoire, ce sont des résultats qui donnent de la fierté à nos Tifosi, je leur veux que du bien, et je tiens à les remercier pour tout ce que j’ai vu de leur part, aussi ici, ce soir." Matias Vecino: “Avant tout, je ressens la confiance de l’entraineur, il me permet de m’exprimer à ma juste valeur. Je veux me mettre à la disposition de l’équipe et à sa façon de jouer." Quels sont les avantages qu’offrent Perisic et Icardi ? "Les défenseurs doivent les couvrir et comme c’est difficile de les marquer, cela te crée des espaces, et c’est à nous de profiter de ce genre de situation." Une Inter de Scudetto ? "S’imposer une limite serait une erreur, nous ferons les comptes à la fin. Nous savons que nous devons nous améliorer dans la dernière passe. La chose qui m’est le plus facile, c’est de construire de derrière, je dois faire mieux dans la dernière passe et m’améliorer pour aider mes équipiers à marquer des buts." Icardi : "Les buts ? J’espère en inscrire encore de cette façon durant de nombreux match, même si ce n’est pas toujours possible, mais je suis content de mon travail et de tous mes équipiers. Je suis content pour mes deux buts, mais je m’en veux d’avoir raté l’occasion où je suis parti du milieu de terrain, je n’avais plus de force en fin de match, j’aurai pu faire mieux et inscrire mon troisième but Sur le premier but, je ne m’attendais pas à recevoir ce ballon qui m’est arrivé assez rapidement, je pensais que Candreva tirait au but !" Si je suis le révolutionnaire ? "Non, nous sommes tous sur le terrain en train de nous battre, je suis celui qui doit conclure les occasions, c’est mon rôle." Des signaux ? "Nous avons réalisé une très belle préparation, face à des adversaires de haut niveau, je suis content que l’on est disputé ces matchs et maintenant, nous pouvons rester serein durant la trêve." Si je suis impitoyable ? "Je ne veux pas me toiler, si on me donne l’occasion de marquer des buts, je dois y parvenir." Etre Capocannoniere ? "Nous sommes au début de la saison, nous verrons bien à la fin de celle-ci, si je le suis, je serai content pour l’équipe, l’année passée, j’ai marqué de nombreux buts, mais nous n’avons rien gagné." Dalbert ? "Il a fait une bonne entrée, et il a été l’auteur d’un très grand sauvetage sur la ligne." Spal? "Nous ne devons pas oublier ce que nous avons fait aujourd’hui, mais nous allons affronter un promu, ce n’est jamais facile, ils viennent de Serie B et ils veulent nous rentrer dedans, nous ne devons surtout pas les sous-estimer, S’ils sont parvenus à monter en Serie A, c’est qu’ils ont de la valeur. C’est vrai que c’est toujours beau de jouer la Juve, la Roma, mais nous ne devons jamais sous-estimer une équipe." Si nous sommes une équipe unie ? "Oui, nous sommes un groupe très soudé, nous sommes tous de braves garçons. Les nouveaux s’intègrent bien et je suis content de voir la façon dont joue l’équipe, c’est quelque chose qui nous manquait l’année passée." Mon œil au beurre-noir ? "C’est à cause du coup-franc de Kolarov en fin de match, je me suis pris le ballon en plein visage." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Rome - La vengeance est un plat qui se mange froid. Lorsque le nom Spalletti est cité par le Speaker, notre entraîneur a essuyé une pluie de sifflets, de la part de son ancien club. Deux heures plus tard, il repartait en vainqueur avec son Inter. Première Période: L’Inter débute bien le match, elle a la possession, le ballon roule rive, mais elle est lente à la manœuvre. La Rome ne parvient pas dans les premières minutes à prendre la mesure des Nerazzurri et court un bon paquet de fois derrière le duo Icardi-Perisic... Le premier fait du match concerne Fazio, qui sous pression ne parvient pas à reprendre le ballon suite à une soi-disant obstruction de Skriniar. Les protestations du défenseur sont mesurées et l’arbitre Irrati laisse se dérouler le match. A la 12ème minute de jeu, Icardi, qui se trouve à deux mètres du but ne cadre pas, le travail de notre soliste Perisic et sa passe décisive aurait mérité de finir au fond des filets. La Roma répond par Kolarov qui décoche un tir à distance, mais le ballon touche pour la première fois du match le poteau d’Handanovic. A la 15ème minute de jeu , une inspiration de Nainggolan, lance en profondeur Dzeko, qui, bien inséré entre nos deux défenseurs centraux contrôle et reprend immédiatement le ballon. Ce dernier ne laisse aucune chance à notre portier. L’Inter tente de répliquer, mais cela se termine par une timide reprise de la tête de Borja Valero sur un centre de Candreva. Il en faudra plus pour mettre en difficulté la Roma, dont seul Fazio semble convaincant en défense... Juan Jesus, qui s’occupe de l’aile droite, doit faire face à un Perisic on-Fire. En cette première période, Defrel, puis Dzeko manquent de doubler la mise. L’Inter tente de répondre avec Candreva et Perisic, mais leurs tirs, trop centrés, n’inquiète pas Alisson. Nainggolan, frustré de ne pas être retenu en équipe nationale, semble bien plus investi dans ce match par rapport à celui de l’Atalanta. Le Diable Rouge sera le deuxième joueur à trouver le poteau d’Handanovic. La dernière réaction de la première période vient d’Icardi, peu en vue en cette première période, qui tente les réflexes d’Alisson. Le gardien réalise une parade instinctive, décisive. Seconde période: Spalletti procède à quelques retouches, Gagliardini, vraiment peu en vue, durant la rencontre est remplacé par Joao Mario, la Roma démarre bien en étant bien agressive. Perotti et Dzeko ont immédiatement deux possibilités de doubler la mise. Spalletti, continue a redistribuer les cartes et aligne Dalbert en lieu et place de Nagatomo. Di Francesco répond en remplaçant Defrel par El Shaarawy. A la 55ème minute, fait du Match, Perrotti est touché par Skriniar dans la surface de réparation intertiste. Irrati, pour une raison inconnue, décide de ne pas utiliser le Var. Sans le savoir, cette décision va inverser la tendance. En effet, la Roma mangera une nouvelle fois du bois, cette fois-ci avec Perrotti. A l’heure de jeu, on en est à 3 poteau et un but de Dzeko pour la Roma C’est exactement choisi par l’Inter de Spalletti pour sonner la révolte, à la 67ème minute de jeu, Icardi reçoit dans les pieds une balle en profondeur de Candreva. Notre Capitaine déclarera en après-match, ne pas s’attendre à recevoir ce ballon en pensant à une frappe de l’international italien……Mais son instinct de buteur est bien là, Icardi récupère le ballon et le place à ras du poteau d’Alisson. 1-1. Le match est relancé. La partie est très belle et la tension y est présente. El Shaarawy lancé par Perrotti parvient à lober Handanovic, notre nouvelle recrue Dalbert, sauve les nôtres sur sa ligne. Nainggolan parvient à se créer une occasion, mais ce dernier tombe sur un attentif et impeccable Handanovic. L’Inter, sous pression, se reprend petit à petit en main et les vingt dernières minutes seront interiste. Suite à un travail incroyable de Perisic qui a testé les reins de Fazio, Icardi double la mise à la 67ème minute de jeu. Réaction immédiate de Di Francesco qui tente le tout pour le tout en insérant Under au poste de De Rossi. Spalletti lui aligne Cancelo à la place de Candreva. Nainggolan, toujours lui, aura la dernière grosse occasion pour la Roma, à la 85ème minute de jeu. Son tir partira très haut dans le ciel, bien loin du but d’Handanovic. L’Inter, à la 87ème minute de jeu, décide de tuer le match, sur une contre-attaque, Perisic réalise son second assist pour Vecino, qui anticipe l’intervention de Manolas. Alisson ne peut rien faire, la Roma est K-O debout. Quelques minutes plus tard, Irrati siffle la fin du match et l’Inter s’impose sur le terrain romain. 3 poteaux contre 3 buts interiste, cette différence importante aura permis à Spalletti de prendre sa revanche sur son ancien club, et de rentrer à Milan en Empereur de Rome. Icardi, lui débute sa saison par un second doublé en deux match de Serie A! Notre Capitaine se retrouve en tête du classement des buteurs avec son coéquipier, en Albiceleste, Dybala. L’Inter réalise un 6 sur 6 en ayant eu à affronter la Fiorentina et la Roma, le calendrier sera plus calme d’ici au Derby de Milan et l’Inter pourrait bien réaliser un très joli début de saison ! Tableau Récapitulatif Roma 1-3 Inter Buteur(s): 15' Dzeko (R), 67' et 77' Icardi (I), 87' Vecino (I) Roma (4-3-3): Alisson; Juan Jesus, Manolas, Fazio, Kolarov; Nainggolan, De Rossi (83' Under), Strootman; Defrel (62' El Shaarawy), Dzeko, Perotti (91' Tumminello) Entraineur : Di Francesco Inter (4-3-3): Handanovic; D'Ambrosio, Skriniar, Miranda, Nagatomo (56' Dalbert); Vecino, Borja Valero, Gagliardini (46' Joao Mario); Perisic, Icardi, Candreva (84' Cancelo) Entraineur : Luciano Spalletti Arbitre: Irrati di Pistoia Averti(s): 19' Candreva (I), 22' Juan Jesus (R) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Icardi part en chasse!

    Milan - 80 buts en 147 matchs sous nos couleurs, une très belle moyenne donc. Des chiffres extraordinaires compte tenu du fait qu'Icardi n'aura que 25 ans en février prochain et en seulement trois saisons qui plus est. Dimanche soir contre la Fiorentina c'était son 17é doublé. Selon le Corriere dello Sport, si tout se passe bien notre bomber pourrait atteindre la barre des 100 réalisations. "Seulement" vingt ballons à conclure avant la fin de saison, à disséminer entre la Coppa et 37 journées de championnat. Ses 80 buts actuels le place à la 12è place dans notre classement. Les deux contre Florence lui ont fait gagner une place, en dépassant Aldo Serena. Le suivant c'est Attilio Demaria, milieu argentin qui a sévit dans les années 30, avec 86 buts. S'en suit Mario Corso avec 94. Mais la consécration -personnelle- cette année serait l'entrée dans le top 10. Le dernier arrivant dans ce cercle est Christian Vieri. Six ans chez nous, 123 buts et un seul trophée, la Coppa. Gageons de croire que notre capitaine, qui a l'armoire toujours vide, souhaite avant tout lever un trophée. ®gladis32 - Internazionale.fr
  11. Milan – "On ne pouvait pas mieux débuter, j’avais même eu l’occasion de faire un triplé, il y avait la place pour y parvenir. Je me suis senti bien malgré cette blessure qui m’a mis hors des terrains durant trois mois et, pour mon premier match, j’inscrit deux buts en quinze minute, c’était très important." "Nous nous sommes bien trouvé sur le terrain et nous avons fait ce résultat à la maison. Spalletti nous a apporté de grands changements et il va continuer à le faire, nous travaillons énormément sur les phases défensives et aussi sur notre jeu en attaque. Nous avons des joueurs capables de tenir le ballon, cela te fait énormément de bien. C’est normal que l’on ait ressenti un coup de mou, nous sommes encore à la mi-août et c’était la première journée de Serie A. Nous avons visionné durant la semaine, comment nous pouvions faire mal à la Fiorentina et nous y sommes parvenu en première période, ensuite nous avons tué le match en seconde période." Si ma préparation est une réponse adressée à Sampaoli? "Je ne le crois pas. Je pense que les convocations sont le fruit du travail des dernières années et j’ai envie de bien faire en équipe nationale. J’y retrouve les meilleurs joueurs du monde c’est important pour ma croissance de joueur avec des joueurs comme Messi, Dybala, Banega: Cela va m’aider dans mon jeu et j’espère également rendre fier l’Argentine avec mes prestations." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan - La Serie A va reprendre ce week-end et l’Inter débutera "son" championnat dimanche soir, face à la Fiorentina. Marcelo Lippi, entraîneur plusieurs fois titrés à la Juve, au comportement honteux lors de son passage à l’Inter, et champion du Monde avec l’Italie en 2006, a tiré un bilan du mercato en cours, en se livrant à la Gazzetta Dello Sport: Que pense-t’on, en Chine, de l’Inter et du Milan ? "Il y a une grande attention. Le Suning est déjà connu vu sa puissance économique. Sur le nouveau propriétaire du Milan, certains restent perplexes, mais les Rossoneri ont fait aussi du bon boulot : Ils ont construit une équipe importante et je pense que Montella va jouer à la défense à trois avec un football en mouvement." Et l’Inter ? “Spalletti est la meilleure garantie pour les ambitions Nerazzurre. C’est un entraineur sage et il va permettre à des joueurs tels qu’Icardi et Perisic de devenir encore plus important en améliorant certains aspects. Connaissant Luciano, je suis certain qu’il n’a pas accordé trop d’importance aux victoires durant la pré-saison. Il serait même capable d’être préoccupé sur certains détails qui aurait pût être mal transmis." "L’Inter va être l'un des grands protagonistes du prochain Championnat. Elle vient immédiatement après la Juve et le Napoli, je la mets sur le même pied d'égalité que le Milan et la Roma." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Lecce - A l’occasion de son ultime match de pré-saison, l’Inter est venue à bout du Bétis Séville, grâce à un but de son Capitaine/Buteur, Mauro Icardi sur penalty. L’Inter aura réussi une belle pré-saison, mais ne se sera pas foulée pour ce dernier match en faisant le strict minimum. Icardi, qui avait manqué toute la préparation estivale, suite à une blessure qui l’avait écarté également de sa sélection nationale en juin, n’a pas tardé à retrouver ses sensations. L’international argentin s’est fait justice lui-même suite à une faute d’Adan. Ce but signe donc la fin des matchs amicaux et prolonge la belle série de victoire en matchs de préparation…. Que du positif pour bien débuter la Serie A, avec un adversaire dont il faudra se méfier : La Fiorentina de notre ancien entraineur, Stefano Pioli! Notre défense a de nouveau prouvé sa solidité, car seul Sergio Leon sera parvenu à tester les réflexes de Samir Handanovic. L’Inter a donc réussi un battre un adversaire, qui quatre jours plutôt, était parvenu à battre le nouvel Ac Milan. Tableau Récapitulatif Inter 1-0 Real Betis Séville Buteur(s): 30’Icardi (pen) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda, 29 Dalbert (72' 15 Ansaldi); 6 Vecino, 20 Borja Valero (62' 77 Brozovic); 87 Candreva (72' 96 Barbosa), 10 Joao Mario (46' 5 Gagliardini), 44 Perisic (72' 8 Jovetic); 9 Icardi (46' 23 Eder) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 63 Rivas Entraineur : Luciano Spalletti Real Betis Seville: 13 Adan, 4 Feddal, 6 Fabian (76' 8 Camarasa), 7 Sergio Leon (72' 9 Sanabria), 10 Guardado (72' 14 Durmisi), 11 Nahuel (79' 36 Francis), 17 Joaquin (79' 35 Julio), 19 Barragan, 21 Tosca (72' 34 Cesar), 23 Mandi, 29 Narvaez Sur le banc : 1 Dani Gimenez, 2 Rafa, 5 Amat, 20 Pezzella, 22 Darko, 28 Redru, 33 Loren Entraineur : Quique Setien Arbitre: Marco Di Bello Assistants: Emanuele Prenna, Marco Zappatore Averti(s) : Adán (B), Nahuel (B), Handanovic (I), Sergio Leon (B), Gagliardini (I) Expulsé(s) : / Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Milan - Intervenu aux micros de Cadena 3, l'oncle de Mauro Icardi, Carlos, a parlé du début de carrière du capitaine nerazzurro et de sa situation familiale, après la convocation du joueur avec l'Argentine: "Cela a toujours été son rêve de défendre les couleurs de l'Argentine, son idole a toujours été Batistuta. Il avait 9 ans quand il est allé en Espagne, à ses 15 ans, il a été convoqué en sélection avec les jeunes mais il n'a pas pu jouer sur décision de la Sampdoria, tout comme Dybala d'ailleurs." "A cause de son travail , son père a du déménager en Espagne et Mauro commença sa carrière dans un club des Canaris. Il signa ensuite au Barça, où il fit la connaissance de Messi. La relation avec Wanda Nara? Nous le soutenons dans toutes ses décisions: chacun fait ce qu'il veut dans sa vie privée. Il a pris la responsabilité de gérer une famille entière malgré son jeune âge." ®Samus - Internazionale.fr
  15. Milan - Mauro Icardi, au cours d’une interview au Corriere dello Sport, est revenu sur le manque d’attachement de la part du groupe interiste, la saison dernière. "Il y a eu des comportements qui ne m’ont pas plus, il y en a eu tellement, surtout lors des semaines d'entrainement, mais je ne veux pas rentrer dans les détails. Il me semble que certains ne venaient pas pour s’entrainer et faire leur maximum. Spalletti l’a immédiatement compris et il a cherché à tous nous améliorer immédiatement, et ce, à tous les niveaux. C’est fondamental d’être positif et d’avoir une autre mentalité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan - Mauro Icardi risque sérieusement de terminer la tournée chinoise de l’Inter comme simple spectateur. L’année passée, il n’a joué que quelques minutes face au Bayern Munich aux USA, à cause d’un coup à l’épaule et des turbulences du Mercato. Actuellement, il souffre d’un problème récurrent à sa cuisse gauche et qui persiste depuis la mi-mai. On a également décelé une douleur au niveau de son muscle antérieur, ce qui l’a empêché de revenir en équipe nationale, après l’embargo avec Bauza qui "détruisait" le Bombardier de Rosario. Son amour pour son équipe nationale se révèle être un boomerang Mauro a essayé de jouer, au moins un des deux amicaux, début juin avec l’Argentine et sa blessure s'est aggravée. Depuis, les vacances sont arrivées et Icardi s’est présenté à Riscone dans un état loin d’être optimal. Au début, on pensait qu’il s’agissait uniquement d’une question de reprise graduelle, mais depuis vingt jours de préparation, l’argentin n’a pas encore pût suivre un seul entrainement avec ses équipiers. Son emploi du temps est consacré à la salle de sport, à effectuer des courses et des exercices, durant des heures et des heures, avec Andrea Belli, le physiothérapeute qui est chargé de s’occuper des joueurs blessés. En somme, il vit au jour le jour, mais il est certain qu’Icardi sera absent face au Bayern et face à Chelsea. De plus, comme l'admet Spalletti, il pourrait également rater les matchs du 6 août, à San Benedetto del Tronto contre Villarreal, et celui du 12 août à Lecce contre le Real Betis. Logiquement, son muscle ne devrait plus lui poser de problèmes, comme ce qui s’est produit lundi, peu avant le match face à Lyon, mais quoi qu’il en soit, Mauro Icardi aura besoin de temps pour retrouver ses sensations, sa résistance et son intensité. Tout cela, il pourra uniquement le retrouver via les entraînements en équipe et dans les vrais matchs à enjeux. Courage Capitano! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Milan - Internazionale.fr vous propose de faire un bref résumé de la situation actuelle entourant le feuilleton Schick Ce que l’on sait Selon la Gazzetta Dello Sport, l’Inter et la Sampdoria de notre ami Ferrero se sont mis d’accord sur le transfert de Schick sur la base d’un paiement de 30M€ payable en trois tranches, une par an, le tout en comprenant une clause sur l’état de santé du joueur. Ce dernier passera les tests d’ici à la fin août, au terme d’une période de 30 à 40 jours de repos absolu. Le joueur s’est accordé rapidement avec l’Inter pour obtenir un contrat de 5 ans où il toucherait 1,8M€. Où en est-on ? Le garçon a demandé quelques jours de réflexion et il discute avec son agent, en effet, l’annulation de son transfert à la Juve l’a quelque peu déboussolé. La suite ? - Signer à l’Inter (si sa santé le permet). - Discuter avec le PSG et Dortmund qui sont sur le joueur. - Envoyer balader tout le monde en restant à la Sampdoria. De notre coté, notre Capitaine s’est livré sur le joueur Vu le parallèle avec Maurito (transfert Samp-Inter), Icardi a été questionné sur le fait que Schick serait une garantie d'avoir une machine à buts chez les Nerazzurri. Maurito a répondu : "Je l’espère, mais ça ne se passe pas toujours comme ça. Je ne le connais pas très bien, mais de ce que j’ai vu sur le terrain, en tant qu’adversaire, il m’avait impressionné. Il peut jouer à tous les postes en attaque, de second attaquant à ailier. S’il vient à signer à l’Inter, il n’y aurait aucun problème d’entente entre nous." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. CHANGZHOU - Luciano Spalletti a souligné que jouer les meilleures équipes du monde est une partie essentielle du processus de développement de l'Inter. « Il est important pour moi d'être en mesure d'observer les joueurs dans de plus grands matchs », a déclaré le coach de l'Inter. « Cela va être un Summer Tour exigeant, mais nous avons besoin physiquement et mentalement de tout donner. En un sens, il est bon de commencer avec de grands matchs de suite parce que ce sont les parties que nous voulons jouer. Voilà notre objectif. » Apparaissant aux côtés de Spalletti lors de la conférence, le milieu de terrain Roberto Gagliardini a parlé positivement des installations sportives en Chine. « Il fait peut-être un peu plus chaud que d'habitude par rapport à l'Italie, mais nous avons tout ce qu'il nous faut pour nous entrainer et nous sommes en mesure de nous préparer à ce genre de matchs correctement » « Nous devons remercier les supporters chinois parce que nous avons des millions de tifosi ici qui nous donnent une motivation supplémentaire pour être performant dans les rencontres à venir. » Spalletti fait écho aux sentiments de Gagliardini au sujet des tifosi « Nous essayons d'attirer de nouveaux supporters grâce à nos performances sur le terrain et notre comportement en dehors. L'Inter est un grand club car il suscite un intérêt dans des pays lointains comme la Chine. » L'entraîneur a également fait une mise au point sur Ivan Perisic et Mauro Icardi. « Perisic va jouer parce qu'il n'a pas été impliqué dans les matchs amicaux à Brunico - il peut même jouer plus que les autres », a déclaré Spalletti. « Icardi s'entraîne à part et continue à se concentrer sur son programme de rétablissement. Nous garderons un oeil sur le moment où on pourra l'intégrer dans un entraînement plus complet. Nous ne voulons pas faire quoi que ce soit qui risquerait de nous priver de lui pour le début de la saison. » Rédigé par Damien - Internazionale.fr
  19. RISCONE DI BRUNICO - L'éternelle rivalité entre les tifosi de l’Inter et de la Juve ne connait pas de trêve, surtout après une finale perdue !Comme vous pouvez le constater, le génie du tifoso interiste n'a pas de limite. Rebaptisé Icardi en Icardiff et floqué du numéro 7 en hommage aux nombres de défaites de la Juventus en finale de Coupe d’Europe. L’Inter est et restera, pour l’heure, le seul club italien a être parvenu à réaliser le Triplé. Un maillot qui risque de faire le buzz et de très bien s'écouler !Continua a sognare….. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan - Luciano Spalletti s’est livré sur une question : Qui pourrait remplacer Icardi, si ce dernier viennait à connaitre un moment de moins bien, vu le noyau actuel de l’Inter ?Réponse du coach de l'Inter :"Pinamonti est surement un joueur doté d'un énorme potentiel. Eder sait occuper le poste d’attaquant, car il sait bien s’insérer dans les espaces. Quand il est en phase de conclusion, il sait marquer et est toujours très confiant devant le but adverse." "Mertens pourrait devenir hors-sujet, si Icardi n’est pas en condition, nous pouvons miser sur les attaquant que nous avons au club."®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Milan - Ce n’est plut qu’une question d’heures, à présent, pour Luciano Spalletti. Le natif de Certaldo devrait commencer son aventure avec un 4-3-3 et il n’a plus besoin d’avoir 6 attaquants !Icardi devrait rester : Invendable en Italie, il n’y a qu'un club étranger proposant 110M€ qui pourrait s'attacher ses services.Pinamonti : Pourrait voir son temps de jeu augmenter, à moins que l’on mise sur Petagna dell’Atalanta.Perisic : Spalletti veut tout faire pour le conserver, ce qui lui donnerait des garanties sur l’aile gauche, avec Candreva qui devrait compléter le trident offensif. En cas de départ du Croate, pour l’aile gauche l’Inter songe à un remplaçant : Bernardeschi, Berardi qui sont des objectifs atteignables malgré la concurrence de la Roma et de la Juve, mais le rêve reste Di Maria.Palacio : A quitté l’InterGabriel : Va partir en prêt.Biabiany : Devrait être céder vers Antalyaspor ?Eder : Sera évalué attentivement, car un joueur de sa trempe peut toujours être utile.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Milan - Mauro Icardi s’est livre à Inter Channel à l’occasion de l'émission “Caffè Doppio" L’Inter gagne et tu es convoqué en équipe nationale, tout redevient normal ? "Je ne sais pas si c’est normal ? D’où allons-nous partir ? Cet été, il va y avoir tellement de changement, le Suning veut faire du bien à l’Inter et il va encore recruter des joueurs qui vont apporter une valeur à l’équipe, j’espère que l’on pourra faire mieux et atteindre nos objectifs, même mes objectifs personnels." Tu as déclaré de vouloir remporter la Champion’s avec l’Inter.... "C’est évident. Tout le monde sait que je suis un Tifoso de l’Inter, que pour moi l’Inter est la plus importante et que je veux jouer ici, je l’ai toujours dit depuis mon arrivée ici et ma convocation en Nazionale est une récompense pour ces années, j’ai été convoqué pour la première fois quand j’étais arrivé à l’Inter, à présent, j’ai une seconde chance de prouver ma valeur, même si je sais que la concurrence sera forte. J’ai toujours pensé que je mériterai d’avoir une opportunité, mon heure est arrivée." Tu as l’envie de tout gagner ? "C’est quelque chose que j’espère, j’espère bien débuter immédiatement pour apporter de la joie aux Tifosi." On dit de toi que tu participes peu au jeu, que tu ne t’investis pas assez dans l’équipe.... "J’ai répondu à sur ce sujet une fois à Sky. Selon moi, et comme je l’ai dit aussi à mes équipiers, je suis l’attaquant de pointe, mon jeu est d’allonger la défense, personne ne fait attention à cela, mais mon jeu est utile. Je suis souvent à la limite du hors-jeu ou je pars dans le dos dans la défense. Je peux jouer aussi avec trois trequartisti et un joueur qui est derrière moi pour écarter encore plus la défense et que l’on dispose de plus d’espace. Je ne peux pas aller rechercher le ballon, car autrement, il n’y a personne pour le prendre en attaque." "J’aide mes équipiers de cette façon, j’étire l’équipe et je créée des espaces pour eux. Nous avons parlé souvent de cela et on peut constater cela lorsque l’on revoit les vidéos. Lorsque tu es chez toi, tu n’as pas la même analyse. Je veux faire des choses qui peuvent aider mes équipiers à s’insérer et à aller vers les buts. Quand je suis arrivé, je n’étais qu’un attaquant de surface. Avec Mazzarri, je fais juste ce job, point. Mancini a été le premier à m’inciter à faire d’autre choses." Quel a été ton plus beau but cette année ? "Mon plus beau but est celui réalisé à domicile face à la Fiorentina, j’ai écarté Gonzalo Rodriguez, dribblé un autre adversaire et j’ai marqué. J’étais heureux car c’était très technique et j’avais reçu une très belle passe de Candreva en profondeur. Antonio m’a souvent fait tellement d’assits, il est très bon pour cela." "J’aime recevoir le ballon au premier poteau, c’est là que je suis le meilleur. J’ai aussi marqué un très beau but face au Torino à la dernière seconde. J’avais reçu la balle de Palacio, je l’ai protégé, me suis retourné et frappé à pleine puissance quand j’ai vu l’ouverture : Là c’était plus une joie classique d’un attaquant de surface de réparation." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Milan – La Champion’s ? "Oui je la disputerai avec ces couleurs car c’est l’Equipe qui m’a fait grandir, car c’est l’équipe qui m’a toujours fait rêver, car c’est l’équipe qui m’a donné la responsabilité d’être Capitaine et d’en être son représentant avec Orgueil et Honneur. TOUJOURS, dans les bons et les mauvais moments, pour cela et aussi pour d’autres motifs, mais surtout parce qu’il s’agit de l’équipe que J’AIME !! #ForzaInter #SolaNonLaLascioMai #amala #MI9" - Mauro Icardi©Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Milan – Nouvelle tuile dans cette formidable saison 2016/2017. En effet, Mauro Icardi a ressenti une douleur musculaire, hier matin, au niveau de sa cuisse gauche. L’état de santé de notre Capitaine sera évalué quotidiennement en vue du transfert à Rome pour y rencontrer la Lazio..En toute logique, vu la saison réalisée, l’Inter ne devrait pas prendre de risque avec Maurito, il se pourrait aussi qu’il soit absent à l’occasion de la réception de l’Udinese pour la finale de ce championnat.Le Championnat est fini pour Ansaldi qui a subi une intervention chirurgicale mineure en vue de l’ablation d’une hernie. La première saison d’Ansaldi, à l'Inter, était déjà terminée après la première mi-temps qu’il avait réalisé à Crotone, sous la direction de Pioli. Sa condition cette année n’a jamais été optimale, et cela s’est confirmé, avec son remplacement, sous l’ère Vecchi, face au Sassuolo®Antony Gilles - Internazionale.fr
×