Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'icardi'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Actualités de l'Inter
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Calendrier des matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra's Devenir membre
  • Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra's Le QG : La Taverne des Korrigans

Calendars

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC

Found 15 results

  1. Milan - 80 buts en 147 matchs sous nos couleurs, une très belle moyenne donc. Des chiffres extraordinaires compte tenu du fait qu'Icardi n'aura que 25 ans en février prochain et en seulement trois saisons qui plus est. Dimanche soir contre la Fiorentina c'était son 17é doublé. Selon le Corriere dello Sport, si tout se passe bien notre bomber pourrait atteindre la barre des 100 réalisations. "Seulement" vingt ballons à conclure avant la fin de saison, à disséminer entre la Coppa et 37 journées de championnat. Ses 80 buts actuels le place à la 12è place dans notre classement. Les deux contre Florence lui ont fait gagner une place, en dépassant Aldo Serena. Le suivant c'est Attilio Demaria, milieu argentin qui a sévit dans les années 30, avec 86 buts. S'en suit Mario Corso avec 94. Mais la consécration -personnelle- cette année serait l'entrée dans le top 10. Le dernier arrivant dans ce cercle est Christian Vieri. Six ans chez nous, 123 buts et un seul trophée, la Coppa. Gageons de croire que notre capitaine, qui a l'armoire toujours vide, souhaite avant tout lever un trophée. ®gladis32 - Internazionale.fr
  2. Milan – "On ne pouvait pas mieux débuter, j’avais même eu l’occasion de faire un triplé, il y avait la place pour y parvenir. Je me suis senti bien malgré cette blessure qui m’a mis hors des terrains durant trois mois et, pour mon premier match, j’inscrit deux buts en quinze minute, c’était très important." "Nous nous sommes bien trouvé sur le terrain et nous avons fait ce résultat à la maison. Spalletti nous a apporté de grands changements et il va continuer à le faire, nous travaillons énormément sur les phases défensives et aussi sur notre jeu en attaque. Nous avons des joueurs capables de tenir le ballon, cela te fait énormément de bien. C’est normal que l’on ait ressenti un coup de mou, nous sommes encore à la mi-août et c’était la première journée de Serie A. Nous avons visionné durant la semaine, comment nous pouvions faire mal à la Fiorentina et nous y sommes parvenu en première période, ensuite nous avons tué le match en seconde période." Si ma préparation est une réponse adressée à Sampaoli? "Je ne le crois pas. Je pense que les convocations sont le fruit du travail des dernières années et j’ai envie de bien faire en équipe nationale. J’y retrouve les meilleurs joueurs du monde c’est important pour ma croissance de joueur avec des joueurs comme Messi, Dybala, Banega: Cela va m’aider dans mon jeu et j’espère également rendre fier l’Argentine avec mes prestations." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Milan - La Serie A va reprendre ce week-end et l’Inter débutera "son" championnat dimanche soir, face à la Fiorentina. Marcelo Lippi, entraîneur plusieurs fois titrés à la Juve, au comportement honteux lors de son passage à l’Inter, et champion du Monde avec l’Italie en 2006, a tiré un bilan du mercato en cours, en se livrant à la Gazzetta Dello Sport: Que pense-t’on, en Chine, de l’Inter et du Milan ? "Il y a une grande attention. Le Suning est déjà connu vu sa puissance économique. Sur le nouveau propriétaire du Milan, certains restent perplexes, mais les Rossoneri ont fait aussi du bon boulot : Ils ont construit une équipe importante et je pense que Montella va jouer à la défense à trois avec un football en mouvement." Et l’Inter ? “Spalletti est la meilleure garantie pour les ambitions Nerazzurre. C’est un entraineur sage et il va permettre à des joueurs tels qu’Icardi et Perisic de devenir encore plus important en améliorant certains aspects. Connaissant Luciano, je suis certain qu’il n’a pas accordé trop d’importance aux victoires durant la pré-saison. Il serait même capable d’être préoccupé sur certains détails qui aurait pût être mal transmis." "L’Inter va être l'un des grands protagonistes du prochain Championnat. Elle vient immédiatement après la Juve et le Napoli, je la mets sur le même pied d'égalité que le Milan et la Roma." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Lecce - A l’occasion de son ultime match de pré-saison, l’Inter est venue à bout du Bétis Séville, grâce à un but de son Capitaine/Buteur, Mauro Icardi sur penalty. L’Inter aura réussi une belle pré-saison, mais ne se sera pas foulée pour ce dernier match en faisant le strict minimum. Icardi, qui avait manqué toute la préparation estivale, suite à une blessure qui l’avait écarté également de sa sélection nationale en juin, n’a pas tardé à retrouver ses sensations. L’international argentin s’est fait justice lui-même suite à une faute d’Adan. Ce but signe donc la fin des matchs amicaux et prolonge la belle série de victoire en matchs de préparation…. Que du positif pour bien débuter la Serie A, avec un adversaire dont il faudra se méfier : La Fiorentina de notre ancien entraineur, Stefano Pioli! Notre défense a de nouveau prouvé sa solidité, car seul Sergio Leon sera parvenu à tester les réflexes de Samir Handanovic. L’Inter a donc réussi un battre un adversaire, qui quatre jours plutôt, était parvenu à battre le nouvel Ac Milan. Tableau Récapitulatif Inter 1-0 Real Betis Séville Buteur(s): 30’Icardi (pen) Inter: 1 Handanovic; 33 D'Ambrosio, 37 Skriniar, 25 Miranda, 29 Dalbert (72' 15 Ansaldi); 6 Vecino, 20 Borja Valero (62' 77 Brozovic); 87 Candreva (72' 96 Barbosa), 10 Joao Mario (46' 5 Gagliardini), 44 Perisic (72' 8 Jovetic); 9 Icardi (46' 23 Eder) Sur le banc: 27 Padelli, 46 Berni, 13 Ranocchia, 63 Rivas Entraineur : Luciano Spalletti Real Betis Seville: 13 Adan, 4 Feddal, 6 Fabian (76' 8 Camarasa), 7 Sergio Leon (72' 9 Sanabria), 10 Guardado (72' 14 Durmisi), 11 Nahuel (79' 36 Francis), 17 Joaquin (79' 35 Julio), 19 Barragan, 21 Tosca (72' 34 Cesar), 23 Mandi, 29 Narvaez Sur le banc : 1 Dani Gimenez, 2 Rafa, 5 Amat, 20 Pezzella, 22 Darko, 28 Redru, 33 Loren Entraineur : Quique Setien Arbitre: Marco Di Bello Assistants: Emanuele Prenna, Marco Zappatore Averti(s) : Adán (B), Nahuel (B), Handanovic (I), Sergio Leon (B), Gagliardini (I) Expulsé(s) : / Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Milan - Intervenu aux micros de Cadena 3, l'oncle de Mauro Icardi, Carlos, a parlé du début de carrière du capitaine nerazzurro et de sa situation familiale, après la convocation du joueur avec l'Argentine: "Cela a toujours été son rêve de défendre les couleurs de l'Argentine, son idole a toujours été Batistuta. Il avait 9 ans quand il est allé en Espagne, à ses 15 ans, il a été convoqué en sélection avec les jeunes mais il n'a pas pu jouer sur décision de la Sampdoria, tout comme Dybala d'ailleurs." "A cause de son travail , son père a du déménager en Espagne et Mauro commença sa carrière dans un club des Canaris. Il signa ensuite au Barça, où il fit la connaissance de Messi. La relation avec Wanda Nara? Nous le soutenons dans toutes ses décisions: chacun fait ce qu'il veut dans sa vie privée. Il a pris la responsabilité de gérer une famille entière malgré son jeune âge." ®Samus - Internazionale.fr
  6. Milan - Mauro Icardi, au cours d’une interview au Corriere dello Sport, est revenu sur le manque d’attachement de la part du groupe interiste, la saison dernière. "Il y a eu des comportements qui ne m’ont pas plus, il y en a eu tellement, surtout lors des semaines d'entrainement, mais je ne veux pas rentrer dans les détails. Il me semble que certains ne venaient pas pour s’entrainer et faire leur maximum. Spalletti l’a immédiatement compris et il a cherché à tous nous améliorer immédiatement, et ce, à tous les niveaux. C’est fondamental d’être positif et d’avoir une autre mentalité." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Milan - Mauro Icardi risque sérieusement de terminer la tournée chinoise de l’Inter comme simple spectateur. L’année passée, il n’a joué que quelques minutes face au Bayern Munich aux USA, à cause d’un coup à l’épaule et des turbulences du Mercato. Actuellement, il souffre d’un problème récurrent à sa cuisse gauche et qui persiste depuis la mi-mai. On a également décelé une douleur au niveau de son muscle antérieur, ce qui l’a empêché de revenir en équipe nationale, après l’embargo avec Bauza qui "détruisait" le Bombardier de Rosario. Son amour pour son équipe nationale se révèle être un boomerang Mauro a essayé de jouer, au moins un des deux amicaux, début juin avec l’Argentine et sa blessure s'est aggravée. Depuis, les vacances sont arrivées et Icardi s’est présenté à Riscone dans un état loin d’être optimal. Au début, on pensait qu’il s’agissait uniquement d’une question de reprise graduelle, mais depuis vingt jours de préparation, l’argentin n’a pas encore pût suivre un seul entrainement avec ses équipiers. Son emploi du temps est consacré à la salle de sport, à effectuer des courses et des exercices, durant des heures et des heures, avec Andrea Belli, le physiothérapeute qui est chargé de s’occuper des joueurs blessés. En somme, il vit au jour le jour, mais il est certain qu’Icardi sera absent face au Bayern et face à Chelsea. De plus, comme l'admet Spalletti, il pourrait également rater les matchs du 6 août, à San Benedetto del Tronto contre Villarreal, et celui du 12 août à Lecce contre le Real Betis. Logiquement, son muscle ne devrait plus lui poser de problèmes, comme ce qui s’est produit lundi, peu avant le match face à Lyon, mais quoi qu’il en soit, Mauro Icardi aura besoin de temps pour retrouver ses sensations, sa résistance et son intensité. Tout cela, il pourra uniquement le retrouver via les entraînements en équipe et dans les vrais matchs à enjeux. Courage Capitano! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Milan - Internazionale.fr vous propose de faire un bref résumé de la situation actuelle entourant le feuilleton Schick Ce que l’on sait Selon la Gazzetta Dello Sport, l’Inter et la Sampdoria de notre ami Ferrero se sont mis d’accord sur le transfert de Schick sur la base d’un paiement de 30M€ payable en trois tranches, une par an, le tout en comprenant une clause sur l’état de santé du joueur. Ce dernier passera les tests d’ici à la fin août, au terme d’une période de 30 à 40 jours de repos absolu. Le joueur s’est accordé rapidement avec l’Inter pour obtenir un contrat de 5 ans où il toucherait 1,8M€. Où en est-on ? Le garçon a demandé quelques jours de réflexion et il discute avec son agent, en effet, l’annulation de son transfert à la Juve l’a quelque peu déboussolé. La suite ? - Signer à l’Inter (si sa santé le permet). - Discuter avec le PSG et Dortmund qui sont sur le joueur. - Envoyer balader tout le monde en restant à la Sampdoria. De notre coté, notre Capitaine s’est livré sur le joueur Vu le parallèle avec Maurito (transfert Samp-Inter), Icardi a été questionné sur le fait que Schick serait une garantie d'avoir une machine à buts chez les Nerazzurri. Maurito a répondu : "Je l’espère, mais ça ne se passe pas toujours comme ça. Je ne le connais pas très bien, mais de ce que j’ai vu sur le terrain, en tant qu’adversaire, il m’avait impressionné. Il peut jouer à tous les postes en attaque, de second attaquant à ailier. S’il vient à signer à l’Inter, il n’y aurait aucun problème d’entente entre nous." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. CHANGZHOU - Luciano Spalletti a souligné que jouer les meilleures équipes du monde est une partie essentielle du processus de développement de l'Inter. « Il est important pour moi d'être en mesure d'observer les joueurs dans de plus grands matchs », a déclaré le coach de l'Inter. « Cela va être un Summer Tour exigeant, mais nous avons besoin physiquement et mentalement de tout donner. En un sens, il est bon de commencer avec de grands matchs de suite parce que ce sont les parties que nous voulons jouer. Voilà notre objectif. » Apparaissant aux côtés de Spalletti lors de la conférence, le milieu de terrain Roberto Gagliardini a parlé positivement des installations sportives en Chine. « Il fait peut-être un peu plus chaud que d'habitude par rapport à l'Italie, mais nous avons tout ce qu'il nous faut pour nous entrainer et nous sommes en mesure de nous préparer à ce genre de matchs correctement » « Nous devons remercier les supporters chinois parce que nous avons des millions de tifosi ici qui nous donnent une motivation supplémentaire pour être performant dans les rencontres à venir. » Spalletti fait écho aux sentiments de Gagliardini au sujet des tifosi « Nous essayons d'attirer de nouveaux supporters grâce à nos performances sur le terrain et notre comportement en dehors. L'Inter est un grand club car il suscite un intérêt dans des pays lointains comme la Chine. » L'entraîneur a également fait une mise au point sur Ivan Perisic et Mauro Icardi. « Perisic va jouer parce qu'il n'a pas été impliqué dans les matchs amicaux à Brunico - il peut même jouer plus que les autres », a déclaré Spalletti. « Icardi s'entraîne à part et continue à se concentrer sur son programme de rétablissement. Nous garderons un oeil sur le moment où on pourra l'intégrer dans un entraînement plus complet. Nous ne voulons pas faire quoi que ce soit qui risquerait de nous priver de lui pour le début de la saison. » Rédigé par Damien - Internazionale.fr
  10. RISCONE DI BRUNICO - L'éternelle rivalité entre les tifosi de l’Inter et de la Juve ne connait pas de trêve, surtout après une finale perdue !Comme vous pouvez le constater, le génie du tifoso interiste n'a pas de limite. Rebaptisé Icardi en Icardiff et floqué du numéro 7 en hommage aux nombres de défaites de la Juventus en finale de Coupe d’Europe. L’Inter est et restera, pour l’heure, le seul club italien a être parvenu à réaliser le Triplé. Un maillot qui risque de faire le buzz et de très bien s'écouler !Continua a sognare….. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan - Luciano Spalletti s’est livré sur une question : Qui pourrait remplacer Icardi, si ce dernier viennait à connaitre un moment de moins bien, vu le noyau actuel de l’Inter ?Réponse du coach de l'Inter :"Pinamonti est surement un joueur doté d'un énorme potentiel. Eder sait occuper le poste d’attaquant, car il sait bien s’insérer dans les espaces. Quand il est en phase de conclusion, il sait marquer et est toujours très confiant devant le but adverse." "Mertens pourrait devenir hors-sujet, si Icardi n’est pas en condition, nous pouvons miser sur les attaquant que nous avons au club."®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan - Ce n’est plut qu’une question d’heures, à présent, pour Luciano Spalletti. Le natif de Certaldo devrait commencer son aventure avec un 4-3-3 et il n’a plus besoin d’avoir 6 attaquants !Icardi devrait rester : Invendable en Italie, il n’y a qu'un club étranger proposant 110M€ qui pourrait s'attacher ses services.Pinamonti : Pourrait voir son temps de jeu augmenter, à moins que l’on mise sur Petagna dell’Atalanta.Perisic : Spalletti veut tout faire pour le conserver, ce qui lui donnerait des garanties sur l’aile gauche, avec Candreva qui devrait compléter le trident offensif. En cas de départ du Croate, pour l’aile gauche l’Inter songe à un remplaçant : Bernardeschi, Berardi qui sont des objectifs atteignables malgré la concurrence de la Roma et de la Juve, mais le rêve reste Di Maria.Palacio : A quitté l’InterGabriel : Va partir en prêt.Biabiany : Devrait être céder vers Antalyaspor ?Eder : Sera évalué attentivement, car un joueur de sa trempe peut toujours être utile.®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan - Mauro Icardi s’est livre à Inter Channel à l’occasion de l'émission “Caffè Doppio" L’Inter gagne et tu es convoqué en équipe nationale, tout redevient normal ? "Je ne sais pas si c’est normal ? D’où allons-nous partir ? Cet été, il va y avoir tellement de changement, le Suning veut faire du bien à l’Inter et il va encore recruter des joueurs qui vont apporter une valeur à l’équipe, j’espère que l’on pourra faire mieux et atteindre nos objectifs, même mes objectifs personnels." Tu as déclaré de vouloir remporter la Champion’s avec l’Inter.... "C’est évident. Tout le monde sait que je suis un Tifoso de l’Inter, que pour moi l’Inter est la plus importante et que je veux jouer ici, je l’ai toujours dit depuis mon arrivée ici et ma convocation en Nazionale est une récompense pour ces années, j’ai été convoqué pour la première fois quand j’étais arrivé à l’Inter, à présent, j’ai une seconde chance de prouver ma valeur, même si je sais que la concurrence sera forte. J’ai toujours pensé que je mériterai d’avoir une opportunité, mon heure est arrivée." Tu as l’envie de tout gagner ? "C’est quelque chose que j’espère, j’espère bien débuter immédiatement pour apporter de la joie aux Tifosi." On dit de toi que tu participes peu au jeu, que tu ne t’investis pas assez dans l’équipe.... "J’ai répondu à sur ce sujet une fois à Sky. Selon moi, et comme je l’ai dit aussi à mes équipiers, je suis l’attaquant de pointe, mon jeu est d’allonger la défense, personne ne fait attention à cela, mais mon jeu est utile. Je suis souvent à la limite du hors-jeu ou je pars dans le dos dans la défense. Je peux jouer aussi avec trois trequartisti et un joueur qui est derrière moi pour écarter encore plus la défense et que l’on dispose de plus d’espace. Je ne peux pas aller rechercher le ballon, car autrement, il n’y a personne pour le prendre en attaque." "J’aide mes équipiers de cette façon, j’étire l’équipe et je créée des espaces pour eux. Nous avons parlé souvent de cela et on peut constater cela lorsque l’on revoit les vidéos. Lorsque tu es chez toi, tu n’as pas la même analyse. Je veux faire des choses qui peuvent aider mes équipiers à s’insérer et à aller vers les buts. Quand je suis arrivé, je n’étais qu’un attaquant de surface. Avec Mazzarri, je fais juste ce job, point. Mancini a été le premier à m’inciter à faire d’autre choses." Quel a été ton plus beau but cette année ? "Mon plus beau but est celui réalisé à domicile face à la Fiorentina, j’ai écarté Gonzalo Rodriguez, dribblé un autre adversaire et j’ai marqué. J’étais heureux car c’était très technique et j’avais reçu une très belle passe de Candreva en profondeur. Antonio m’a souvent fait tellement d’assits, il est très bon pour cela." "J’aime recevoir le ballon au premier poteau, c’est là que je suis le meilleur. J’ai aussi marqué un très beau but face au Torino à la dernière seconde. J’avais reçu la balle de Palacio, je l’ai protégé, me suis retourné et frappé à pleine puissance quand j’ai vu l’ouverture : Là c’était plus une joie classique d’un attaquant de surface de réparation." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Milan – La Champion’s ? "Oui je la disputerai avec ces couleurs car c’est l’Equipe qui m’a fait grandir, car c’est l’équipe qui m’a toujours fait rêver, car c’est l’équipe qui m’a donné la responsabilité d’être Capitaine et d’en être son représentant avec Orgueil et Honneur. TOUJOURS, dans les bons et les mauvais moments, pour cela et aussi pour d’autres motifs, mais surtout parce qu’il s’agit de l’équipe que J’AIME !! #ForzaInter #SolaNonLaLascioMai #amala #MI9" - Mauro Icardi©Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Milan – Nouvelle tuile dans cette formidable saison 2016/2017. En effet, Mauro Icardi a ressenti une douleur musculaire, hier matin, au niveau de sa cuisse gauche. L’état de santé de notre Capitaine sera évalué quotidiennement en vue du transfert à Rome pour y rencontrer la Lazio..En toute logique, vu la saison réalisée, l’Inter ne devrait pas prendre de risque avec Maurito, il se pourrait aussi qu’il soit absent à l’occasion de la réception de l’Udinese pour la finale de ce championnat.Le Championnat est fini pour Ansaldi qui a subi une intervention chirurgicale mineure en vue de l’ablation d’une hernie. La première saison d’Ansaldi, à l'Inter, était déjà terminée après la première mi-temps qu’il avait réalisé à Crotone, sous la direction de Pioli. Sa condition cette année n’a jamais été optimale, et cela s’est confirmé, avec son remplacement, sous l’ère Vecchi, face au Sassuolo®Antony Gilles - Internazionale.fr
×