Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mercato'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Actualités de l'Inter
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Calendrier des matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra
  • Photos de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

Calendriers

  • Amicaux
  • Série A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris - Parigi Nerazzurra

92 résultats trouvés

  1. Milan – L’épouse et agent de notre Capitaine s’est livré sur son serial buteur de mari au Corriere Dello Sport : Machine à buts A l’Inter, Mauro Icardi représente le symbole de cette saison positive de l’Inter. Ce dimanche, face au Chievo, Maurito cherchera à se montrer à nouveau décisif, afin d’offrir trois nouveaux précieux points à son club... "Oui, je m’attendait à un tel départ de Mauro. Car je crois en lui et je sais de quoi il est capable. Avec cet entraineur et dans ce groupe, il se sent bien. Avec de telles conditions, il peut toujours parvenir à te surprendre et réaliser des choses hors du commun. Il est survolté et je ne sais pas combien de buts il pourra inscrire d’ici le mois de mai, mais chaque fois qu’il marque, j’en suis heureuse. Il ne quitte jamais le Meazza, même s’il est fiévreux. Si nous jouons à l’extérieur, nous prenons les écharpes et mettons la capuche sur la tête, comme on l’a fait à Vérone." Icardi est à un but des meilleurs goleadors de l’Inter... "C’est beau, Mauro est une personne qui mérite tout ce qui lui arrive. La chance qu’il dispose d’une mentalité juste, une mentalité avec un esprit de sacrifice. Quand il rentre après un match, il analyse sa prestation et étudie ses erreurs. Il travaille fort sur lui-même et il regarde le match dans son intégralité et regarde ce qu’il peut faire de mieux. Et il n’est jamais content, même s’il fait un doublé, il est sûr, au fond de lui, qu’il était capable d’en inscrire un autre." Mercato Le Real, Chelsea et le Bayern su Icardi ? "Mauro est un joueur très important, c’est normal que ces clubs le suivent depuis quelques temps. On parle tout simplement d’un des meilleurs n°9 du monde. C’est tout à fait logique que les grands clubs s’intéressent à lui et prennent en considération sa valeur. Mauro doit se faire plaisir à lui et à l’Inter." L’appel Du Real ? "Je préfère ne pas parler de ceux qui me contactent. Mauro pense à l’Inter et il est heureux de rester ici. L’Inter sait que Mauro a déjà refusé plusieurs équipes que d’autres joueurs n’auraient certainement pas refusés, il a son cœur coloré en Nerazzurri. Mais c’est aussi un fait qu’il y a des formations qui s’intéresse beaucoup à lui. Bien plus que celles qui filtrent dans la presse." Son futur ? "C’est difficile d’en parler car dans le football, on ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Mauro a un contrat, il veut gagner avec l’Inter et il est très fier de comment il vit avec le club. Cependant son futur est incertain, car la personne qui a son mot à dire, c’est le Club et il peut toujours y avoir une offre qui serait impossible à refuser." Wanda, l’atout de l’Inter pour contrer le Real Madrid Selon Marca, même si le Real de Madrid aime notre Capitaine, il y a un détail qui hante la Maison Blanche, elle est blonde, très médiatique et s’appelle Wanda Nara….En plus d’être l’épouse de Mauro, elle est aussi son agent. Et c’est bien le principal souci pour l’équipe madrilène. Dans le passé, Daniele Massaro avait prévenu que le Real était intéressé et qu’il y avait l’aspect économique à prendre en considération. Mais la Maison Blanche avait "juste" oublié l'existance d'une crinière blonde... Wanda représente une menace à Madrid de par son prestige, sa présence constante dans les réseaux et ses déclarations sans préjugés devant les caméras et enregistreurs, Wanda est réellement une femme spéciale. Et pour compliquer la tâche Madrilène, c’est elle qui s’occupe de tout lorsqu’il s’agit des contrats de son Mari. Dernièrement, elle était présente lors de la prolongation de la fameuse insertion de la clause libératoire à 110M€. Mauro est d’ailleurs lié à l’Inter à l’Inter jusqu’en 2021. Pour la Casa Blanca, le meilleur scénario serait de recruter Icardi, tout en ayant pas cette personnalité polémique que représente Wanda. De plus, elle et son mari, sont amoureux de la vie à Milan où les enfants de la famille grandissent et où Mauro est adulé. De son côté Wanda est adulé en Chine, ce qui plait énormément au Suning! Comme quoi, même si on s’appelle le Real de Madrid, on ne peut pas tout s’offrir et surtout pas évincer l’épouse de Maurito ! Nouveau contrat en vue La prolongation ? "C’est un discours qui doit se faire avec le club. La Direction actuelle doit analyser si le contrat est correct et sinon, voir comment le modifier. Mauro est un joueur de l’Inter, il en est le Capitaine et il a toujours montré à quel point il tient à son maillot : Si le club souhaite modifier son contrat, c’est son choix." La clause libératoire ? "Il ne vaut plus 110M€, il explose chaque année les records et, dernièrement, les prix ont explosé sur le Mercato, il suffit juste de comparé ce Mercato à celui du mois d’août 2016. Chez Mauro, plus les années passent, plus il devient bon. Il va réaliser des choses que personne d’autres avant lui n'est parvenu à réaliser, Mauro connait ses limites." "Pour moi, il vaut au minimum 200M€. Cette clause, c’est une demande de ma part, car il était juste de juger la valeur du joueur en fonction de son niveau et de sa qualité, le tout en le considérant comme un Top Player. Cette clause ne doit faire peur à personne, car la décision finale en revient au joueur, même si un club dispose des fonds nécessaires." "Mauro est extrêmement heureux à l’Inter, il pense au groupe et il est fier de son entraineur et de ses équipiers. Il se préoccupe de ce qu’il se passe au vestiaire, il accueille les nouveaux et y apporte son vécu personnel, Par exemple, il a déjà donné des conseils à ses équipiers afin qu’ils puissent trouver une belle maison et une belle école pour leurs enfants." Ausilio vous considère comme une redoutable agente... "Il a raison, je suis terrible. La première fois que je l’ai appelé pour lui dire que j’étais devenu la représentante de Mauro, il a immédiatement compris qu’il n’aurait pas la vie facile. Mais les idées changent avec le temps. Il y a deux étés, j’avais perçu que Mauro était demandé sur le Mercato, et j’ai commencé à faire mon travail. Mes déclarations ont été dictées par le fait que nous, les Argentins ne sommes pas des diplomates, mais des gens sincères. J’ai voulu et je veux le meilleur pour mon mari. Parfois je ne savais même pas qui j’allais rencontrer, mais je voulais tout faire afin qu’il puisse rester serein." Un intérêt de la Juve ? "Comment dire….Elle rigole." De Laurentiis ? "C’est une personne très charismatique. J’ai toujours eu de bons rapports avec lui et avec toutes les personnes du monde du Calcio en général. Je n’ai dû faire face à des préjugés, contre moi parce que je suis habituée à gérer mes contrats seuls, même si j’ai des professionnels qui m’aident." Son Film ? "Comment dire…..c’était une belle opportunité, mais à l’époque j’étais enceinte." Luciano Spalletti "Je l’aime énormément: Il sait mettre ses joueurs au bon endroit et il a une très grande personnalité. Je l’écoute parler, il te caricature et il souhaite que tu sois attentif et que tu l’écoutes jusqu’au bout." Le Scudetto ? "Je n’ai pas envie d’en parler. L’équipe tourne à la perfection et j’espère que cela continuera ainsi." Le Brassard de Capitaine ? "C’est un honneur, mais même s’il n’avait pas eu le brassard, Mauro aurait joué avec l’amour du maillot car il est interiste depuis son enfance. L’Inter, avec lui, aura toujours un tifoso de plus." L’Argentine "Je suis très fier qu’il soit de nouveau convoqué. Je suis argentine et j’aime que les choses soient justes. Mauro devait déjà être international depuis plus longtemps, mais le plus important, c’est qu’il fait partie du groupe. Nous avons la chance d’avoir les meilleurs joueurs du monde, il y a Messi, Mauro, et 9 autres internationaux, j’ai toujours cru en Mauro." Le véto de Messi ? "Je ne sais pas si c’est vrai. Mauro et Leo s’entendent bien et Mauro est fier de l’avoir comme équipier sur le terrain, il est exactement le même joueur que celui qui se trouve dans le vestiaire à l’Inter, il aimerait être comme Zanetti. Je suis prête à partir en Russie, je veux être proche de lui. Dommage que l’Italie soit absente." Si nous aurons un autre enfant en cas de victoire finale en Coupe du Monde ? "Non non, avec les enfants c’est tout. Au maximum, je veux bien accepter un chien (elle rigole). Cela lui ferait tellement plaisir." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Milan – On pensait à une promesse perdue, mais non l’Inter du Suning suit de très près plusieurs joueurs prometteurs italiens de la Serie A. Leurs noms ? Nicolò Barella, Federico Chiesa, Bryan Cristante. Jeunes, doués et italiens. Pinamonti pourrait avoir un rôle-clé dans l’un de ses transferts, lui qui provient de notre propre centre de formation, qui est réputé à travers le monde. Si ce Mercato peut se faire, notre écurie italienne sera plus importante avec la présence actuellement de D’Ambrosio, Gagliardini, Candreva, Eder, Santon et Ranocchia si ce dernier parvient à convaincre Spalletti Réaliser ce triple assaut ne sera pas facile, car d’autres grands d’Europe veulent également recruter les joueurs et l’Inter doit, sur le Mercato de janvier, s’autofinancer. De plus, l’Inter devra parvenir à réaliser une plus-value d’ici au 30 juins pour respecter le Fair-Play-Financier de l’UEFA. La passion de nos Tifosi (60.000 personnes en moyenne au Meazza) et l’augmentation des recettes aident énormément l’Inter. Mais quoiqu’il arrive, l’Inter devra se séparer d’un joueur de l’équipe première: Les deux maillons faibles sont Brozovic et Joao Mario. Pour le portugais, un minimum de 30M€ est exigé, pour le croate, son transfert a déjà été amorti. Place à la jeunesse BARELLA L’Inter voudrait déjà le recruter en janvier, afin que Spalletti ait le temps de le transformer soit en mezzala, soit en trequartista à la Nainggolan. Si l’Inter se rend compte que ce n’est pas possible de l’avoir immédiatement, elle va mettre tout en œuvre pour qu’il soit Nerazzurro début juillet. Des contacts ont déjà eu lieu à l’occasion du déplacement des Nerazzurri à Cagliari. Les rapports avec Giulini sont optimaux et le joueur vaut 30-35M€. L’Inter souhaite en proposer 10 de moins et sacrifier à contrecœur Pinamonti. Mais le Suning souhaiterait le sacrifier à court terme, en employant la même formule que celle utilisée pour Bonazzoli avec la Samp, à savoir, une possibilité de racheter le joueur en premier lieu. La Juve et la Roma sont également sur le joueur. . CRISTANTE Même discours que pour Barella, sauf que lui vaut 20-25M€. Le feeling passe très bien avec l’Atalanta : Steven et Luca Percassi se sont parlés récemment, mais l’opération pourrait demander une architecture financière complexe. Peut-être aussi la raison pour laquelle, nous n'en avons pas replanté 7 au Meazza ? CHIESA Il s’agit du joueur le plus cher du trio. La Fiorentina l’a d’ailleurs prolongé et augmenté : 2M€ par saison. Si l’Inter veut se l’offrir, il faudra payer la modique somme de 50M€, mais des premières bases déjà importantes ont été posées. La concurrence sera très rude le concernant, car il y a également le Napoli qui rentre dans la course. Le Suning veut une Inter jeune et italienne et il va faire de son mieux pour la construire, dans la durée, et en y réalisant les efforts nécessaires. Son Mercato estival, durement critiqué dans la presse comparé à celui de l’Ac Milan, porte ses fruits: L’Inter est invaincue, à deux points du Napoli, et dispose d'un véritable entraineur....le Milan lui croule sous les dettes et vient de virer son Montella pour le remplacer par Gattuso Le peuple Nerazzurro salue bien bas le peuple Rossonero qui n’a eu de cesse de sortir les muscles durant cet été. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Milan - Les excellents résultats obtenus jusqu'à présent par Inter de Luciano Spalletti sont trop positifs et très satisfaisants en vue d’aborder la seconde moitié de la saison : C’est un fait, le noyau actuel requiert inévitablement quelques renforts, surtout si l’Inter souhaite continuer à ce rythme et gagner son poste tant convoité en Ligue des Champions. Un des achats qui pourraient aider l’Inter pourrait consister à recruter Ramires. Ce dernier était annoncé à Milan, mais en lisant sur Calciomercato.com, le Suning ne serait pas tout à fait convaincu de l’emprunt de la Brésilien. Ramires est un élément fondamental dans son rôle pour le club chinois, qui veut tout reprendre à zéro après une saison cauchemardesque qui l’a vu terminer dans la seconde partie de son tableau. Trouvé un jouer au profil similaire semble compliqué, mais le Suning n’as pas écarté la possibilité de le et de se priver plutôt de Teixeira, Martinez ou Moukandjo en attaque. C’est pourquoi Walter Sabatini, toujours selon le site, prépare activement un plan B : Torreira est impossible à recruter dès janvier et Pastore pourrait arriver seulement grâce à un karma favorable. De fait l’Inter médite et évalue les profils de Godfred Donsah, milieu de Bologne et Yves Bissouma, talentueux joueur de Lille. Ce Mercato de Janvier ne devrait pas réserver de grandes surprises pour les tifosi, si ce n’est quelques retouches, en attendant le Mercato estival. Un retour inattendu Selon Fcinter1908.it, un ancien de la maison pourrait refaire son retour à Milan, dès le mois de juin, son nom : Juan Jesus. En effet, même si la Roma l’a racheté pour 8M€ cette année, ce dernier ne trouve pas sa place avec Di Francesco. Par contre, Recruté en février dernier, ce dernier avait déjà été entraîné par Spalletti et joué sous ses ordres. Actuellement, il ne s’agit que d’une hypothèse, mais cette dernière pourrait bien devenir une réalité. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Milan – Selon la Gazzetta dello Sport, le Bayern de Munich aurait dans son collimateur notre Capitaine. Le Club bavarois serait prêt à un véritable assaut en cas de départ, l’été prochain, de Robert Lewandowski. Mur Nerazzurro Le quotidien italien précise également : "Icardi a prolongé son contrat l’année passée avec l’Inter, il prend fin en 2021 et sur ce dernier est repris une clause libératoire uniquement valable pour les clubs hors-Italie. Icardi touche actuellement 5M€ à l’Inter. Même si le Bayern souhaite faire des folies, il sera confronté à un problème de taille : Mauro Icardi se proclame interiste depuis toujours et souhaite faire sa carrière à l’Inter. Ce serait donc extrêmement difficile de le voir s’éloigner de Milan, surtout que la Famille Zhang est actuellement en pleine réflexion sur l’argentin, afin d’établir un projet à long terme." Même si la presse allemande s’emballe, il semble bien qu’elle devra attendre l’ Oktoberfest 2018 pour digérer ce transfert qui est d’ores et déjà promis à l’échec.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Milan – Durant les dernières heures, beaucoup de rumeurs émanant du Portugal, font état d’un retour de Gabriel après six mois de prêt au Benfica. En effet, le brésilien n’a pas réussi à faire son trou à Lisbonne. Intérêts des clubs brésiliens Cette situation a fait écho au Brésil où le joueur est désiré par Santos, son ancien club. Outre Santos, d’autres clubs ont fait part d’un intérêt pour le joueur : le Cruzeiro, San Paolo et Flamengo. Ces derniers se méfient d’un club européen : le PSV Eindhoven qui est prêt à saisir sa chance. Au Portugal, Gabriel est entré à 14 reprises sur le terrain, a été titularisé à 3 reprise, s’est mangé trois avertissements et a inscrit deux buts. Des statistiques bien éloignées du prodige annoncé.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Milan – Le Mercato arrive à grand pas et, malgré les limitations imposées, l’Inter cherche à améliorer son noyau. Voici ce qu’il se passe actuellement dans les coulisses du club du Corso Vittorio Emanuele : Ramires Le brésilien devrait arriver dans les prochaines semaines à l’Inter, pour une période de six mois. Le joueur du Jiangsu doit, en tout premier lieu, récupérer de sa blessure au genou et il devra prouver qu’il a le niveau physique pour jouer à l’Inter. Lucas Lima Le brésilien qui évolue au Santos sera en fin de contrat en juin. Le joueur est actuellement observé et étudié par nos scouts. Jusqu’à présent, il a réalisé de bonnes prestations avec son club, et il s’est d’ailleurs bien fait remarquer lors de la victoire du Santos 3-1 sur l’Atletico Mineiro. Un avantage concernant Lucas Lima, il n’a que 27 ans, soit trois de moins que Ramires. Il faudra toutefois faire attention à la concurrence du Milan et du PSG. Les français ont déjà eu des contacts avec les brésiliens et souhaitent disposer du joueur en prêt, afin de l’acheter en juin, mais pour ce faire il est utile de disposer d’une place d’extra-communautaire. ®Antony Gilles & Rheyou Diamweli - Internazionale.fr
  7. Milan – Le dirigeant du club brésilien s’est livré sur le Mercato et n’écarte pas la possibilité de traiter avec l’Inter. L’Inter ? "Oui, nous savons tout du voyage du Directeur Ausilio et nous avons prévu de nous rencontrer la semaine prochaine. Nous verrons si nous réaliserons un match et il rencontrera la direction du club, il y a tant de questions en cours." Gabriel ? "C’est un grand joueur. Personnellement, je l’aime beaucoup, il aime aussi à Santos et je vais très certainement parler à l’Inter de sa situation. Si le club Nerazzurro souhaite le céder, nous sommes prêts à le reprendre sans réfléchir à deux fois. Il y aura toujours de la place pour lui." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Milan – L’international portugais s’est livré lors de son stage avec le Portugal en vue des matchs amicaux face à l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis. Ce dernier est revenu sur la période délicate qu’il traverse chez les Nerazzurri, lui qui ne s’est pas montré à la hauteur des attentes placées en lui par le club, l’entraineur et les tifosi. Les rumeurs sur le Mercato ? "Je n’ai pas grand-chose à dire. Objectivement, j’ai envie de jouer plus, un souhait que pourrait avoir n’importe quel joueur qui vit une situation similaire. Je crois toujours que les choses peuvent changer, et c’est sur cet aspect-là que je cherche à me concentrer. Je veux jouer plus souvent, d’une façon ou d’une autre. A présent, je suis ici avec mon équipe nationale et je dois démontrer que je mérite ma place pour aller au Mondial." Un départ de l’Inter en janvier ? "C’est encore trop tôt pour en parler, il reste tellement de temps d’ici au mois de janvier. Je vais voir comment les choses vont se dérouler et je déciderais de ce qui est le mieux pour moi et pour ma carrière." Le Psg ? "Les rumeurs de Mercato font parties du football, je reste concentré sur ce que j’ai de mieux à faire pour moi, je ne veux pas être déconcentré. A présent, je suis ici avec le Portugal, c’est une fierté pour moi et dans un sens c’est même mieux, car je ne suis pas écarté et rien ne peut me distraire." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Milan – L’Inter a l’intention de renforcer le noyau qu’elle a à sa disposition, lors du mercato hivernal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Suning n’a pas perdu de temps. En effet, Ramires devrait arriver en Italie, dès le mois de décembre, afin que Spalletti prenne le temps de "l’éduquer" au championnat italien. Objectif du club : Être en zone Champions League. C’est une évidence, le noyau actuel est trop court et le mois de janvier devrait permettre à Spalletti de voir un défenseur et un voire deux milieux de terrain. Pour le rôle de meneur de jeu, l’objectif de l’Inter est Pastore. Néanmoins, via le Jiangsu, Ramires signera à l’Inter, sous la forme d’un prêt de 6 mois, avant de revenir en Chine, après la Coupe du Monde en Russie. Ramires est actuellement blessé au genou, ce n’est pas une blessure grave car les ligaments ont été touchés, mais pas les croisés. Il est actuellement en phase de rééducation pour une période de trois semaines où il pourra se reposer, ensuite direction Milan. Attention, l'ancien joueur de Chelsea arrive un mois avant l’ouverture du mercato en Europe, cela veut dire qu’il va s’entrainer à l’Inter, faire la connaissance du championnat italien, de ses équipiers, mais il ne pourra être opérationnel, qu’à partir du 01 janvier 2018. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Milan – La priorité de ce Mercato hivernal sera, pour l’Inter, de trouver un défenseur et un milieu de terrain, à rajouter au noyau de Spalletti. En effet, depuis le départ de Murillo en été et surtout la blessure grave de Vanehusden, Luciano Spalletti ne dispose que de Miranda, Skriniar et Ranocchia comme défenseurs centraux. Un prêt envisageable La situation est simple, l’Inter a besoin d’un défenseur, et si elle peut le recruter par le biais d’un prêt, c’est encore mieux. Actuellement, un joueur et un club semble se démarquer : Le Fc Barcelone et Thomas Vermaelen: Le Diable Rouge ne veut pas perdre le risque de rater la Coupe du Monde et pour y parvenir, il a besoin de temps de jeu. Il souhaiterait donc être céder en janvier. Il n’avait trouvé aucun club, car les Bluagrana voulaient le vendre uniquement. Changement de cap A présent, le Barça semble disposer à prêter le joueur, une formule qui plait à Milan. Mais attention, Everton est aussi sur Thomas. La différence est que l’Inter a, actuellement, l’avantage sur cette transaction. Spalletti a été sondé et aurait marqué son accord pour recruter le joueur, qu’il a connu lors de son passage à la Roma. Il semble que les deux clubs peuvent se mettre rapidement d’accord. Si cela parvient à se réaliser, l’Inter parviendrait, avant même l’ouverture du Mercato, à renforcer les deux principaux secteurs : La défense avec l’international belge et le milieu de terrain avec l’arrivée future de Ramires, toujours en prêt, du Jiangsu. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – Le Mercato ne connait pas de date dans le monde du Calcio. Et l’adage se vérifie encore cette fois-ci. Selon le Quotidiano Sportivo, la position de l’Inter au classement, n’a pas incité nos dirigeants à changer la vision du Mercato à venir, à savoir se renforcer. Le noyaux actuel a besoin de quelques petites retouches, afin de pouvoir maintenir sa cadence, de très haut niveau, sur toute la saison. C’est la raison pour laquelle Walter Sabatini est parti faire un tour en Chine où il devrait en tout premier lieu faire les démarches nécessaires pour recruter Ramires. Le second objectif de notre Direction Sportive est de trouver un nouveau défenseur central, ce dernier devrait venir d'Europe, les premiers noms cités sont Gimenez, Mustafi et Mangala. L’Inter espère, pour ce poste, parvenir à recruter un joueur sur la base d’une formule de prêt. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Milan – Les prestations impressionnantes de Milan Skriniar ont inévitablement tapé dans l’œil des recruteurs des plus grands clubs, parmi eux : Le Fc Barcelone. Selon la Gazzetta Dello Sport, le club catalan est tombé sous le charme du joueur né en 1995. Le club aurait déjà été contacté et un assaut similaire à celui de Perisic avec United pourrait être envisageable pour l'été 2018! L’Inter de "Milan" Du côté de l’Inter, il est hors de question de vendre l’international slovaque, l’agent du joueur, Karol Csonto, a d’ailleurs coupé court à toute discussion en confirmant la volonté de Milan, de rester à l’Inter. “Il ne peut pas accepter, il a la tête sur les épaules et a une grande personnalité. Il est extrêmement fier de l’impact qu’il ressort de lui, depuis son arrivé à l’Inter. Le mérite en revient à Giampaolo, qui a eu le mérite de le faire mûrir en expérience à la Sampdoria, surtout d’un point de vue technique." Ses rapports avec Spalletti ? "Entre eux, c’est une relation splendide." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Milan – Le futur de Geoffrey Kondogbia s’écrira encore à Valence. Passé de l’Inter au club espagnol par le biais d’un prêt avec un droit de rachat, ses prestations de ce début de saison ont convaincu Valence de mettre sur la table les 25M€ convenus. La carotte pour la fin Selon la Cadena Ser, Valence va payer à l’Inter les 25M€ destiné au rachat du joueur. Le club et le joueur se sont déjà mis d’accord sur l’établissement d’un contrat pour les quatre années à venir. Dans ce contrat figurera une clause libératoire de 80M€. Si on fait le calcul, 80M/40M€ on s'est pris un joli auto-but de 2M€ le mètre... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Milan – Il aurait dû signer à Manchester United mais, au lieu de cela, il est devenu l’un des leaders de l’équipe de Spalletti. Lui, c’est Ivan Perisic. Et le moins que l’on puisse dire c’est que son début de championnat a tapé dans l’œil des tout grands. Cette fois-ci et selon El Gol Digital, le chasseur se nomme le Fc Barcelone qui semble se faire une raison sur Coutinho. D’après la presse ibérique : "Perisic a déjà été approché par le Barça dans le passé. L’Inter est préoccupée par un éventuel désir du joueur et d’un éventuel adieu déjà en janvier. Il semblerait que l’alternative pour les Nerazzurri se nomme Sofiane Boufal, joueur marocain qui évolue à Southampton." Du côté de l’Inter : "Le club ne constate actuellement pas d’envie d’aller voir ailleurs de la part de notre croate. De plus, l’Inter a su s’opposer aux assauts de Mourinho. Il faudrait réellement que l’offre proposée sur la table soit indécente pour convaincre le Suning." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Milan – Cela ne fait aucun doute, l’Inter est à la recherche d’un milieu de terrain de qualité et d’un défenseur central. Notre club compte bien renforcer ses deux secteurs, lors de la prochaine session du Mercato. Vidal acte II L’Inter pense toujours à Arturo Vidal. En été, le Bayern s’est montré ferme en refusant toutes les propositions de l’Inter, mais cette fois-ci notre duo de Directeurs Sportifs, Ausilio-Sabatini, sont en train de tâter le terrain, car le principal sponsor de Vidal à Munich était .... Ancelotti! L’entraineur italien était le principal obstacle du transfert de l’ancien juventine vers la Pinetina. D’après le Corriere dello Sport, avec l’arrivée de Sagnol, Arturo a besoin de savoir quel sera le rôle qu’il occupera. Pour ses débuts, le technicien français l’avait laissé sur le banc, lors du match face au Hertha Berlin. Le chilien n’aurait pas été utilisé suite à un problème physique et non pa,s par choix technique. Dans les prochaines semaines, la situation va se décanter, car plusieurs proches de Vidal constatent qu’Arturo est très inquiet sur son avenir. Déjà il a peur de perdre les qualifications pour le Mondial en Russie. De plus, les tractations relatives à une prolongation de contrat jusqu’en 2021 ne se sont pas concrétisées. Le milieu de terrain arrive en fin de contrat en 2019... Marge de manœuvre réduite pour l’Inter L’Inter va tenter de recruter le jouer par le biais d’un prêt avec une obligation de rachat conditionnée afin de ne pas alourdir le bilan 2017-2018. Le transfert de Shaqiri, les bons rapports avec Rummenigge et l’aval du joueur pour venir à Milan pourrait permettre de résoudre ce problème. Cela est passé inaperçu, mais Vidal avait déjà marqué son accord pour rejoindre l’Inter en août !. Si jamais cela ne peut pas se faire, l’Inter compte se diriger vers le prêt d’un extracommunautaire qui évolue au…Jiangsu. Le Championnat chinois de notre demi-frère se termine en novembre ! Les joueurs pistés actuellement sont Ramires et Teixeira. Il y aurait aussi l’idée de tâter le terrain pour Roger Martinez, mais avec notre Capitaine en attaque, il semblerait que Martinez n’ait aucun espoir de rejoindre l’Inter. Notre duo observe également Torreira, moteur de la Sampdoria actuelle, qui réalise de très belles prestations. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan – La fin de Mercato a dû mêler le génie de nos Directeurs Sportifs et aussi des frustrations, car au début du mois d’août, le Suning a coupé les fonds suite à la décision prise par le Gouvernement chinois de Xi Jinping, qui avait décidé de bloquer les investissements à l’étranger. Cette décision s’est immédiatement répercuté sur l’Inter, sur le Suning, sur notre Direction et a provoqué l’inquiétude de nos tifosi sur notre futur. Il semblerait que ce comportement de la part de notre Propriétaire ait porté ses fruits En effet, d’après la Gazzetta Dello Sport, une dépêche concernant le Suning est arrivée et cette dernière tend à dire que le Suning ne serait "pas/plus" repris dans la liste noire qui est établie par le Gouvernement Chinois et qui vise à geler les investissements à l’étranger. La décision officielle sera connue après le Congrès du 18 octobre, mais il semble que le travail réalisé cet été et ce serrage de ceinture ait porté ses fruits : "Outre le bilan assaini, la bonne nouvelle vient de Pékin. En attendant le Congrès du parti communiste chinois, le club pourrait respirer à nouveau : Le Suning ne sera pas dans la « liste noire » des compagnies qui devront continuer à geler les investissements à l’étranger sur le sport et le divertissement. Cela veut dire que le Suning ne pourra pas faire de folies lors des Mercato (par ex. un transfert à la Neymar), mais qu’il pourra réellement renforcer, de façon raisonnable, l’Inter, dès le mois de janvier." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Milan - Aleksander Ceferin et Gianni Infantino, respectivement Président de la Fifa et de l’UEFA ont demandés des changements immédiat dans le système de transferts depuis la somme record qui a été dépensée durant cette sessions estivale. Durant le Congrès, Ceferin a déclaré qu’une restructuration est nécessaire. Le Cas Neymar est la sonnette d’alarme, car le brésilien a été transféré au Paris-Saint-Germain, en provenance du Fc Barcelone, pour la somme record de 222M€. Mais outre le transfert de Neymar, c’est la situation générale du Mercato qui préoccupe les Présidents, vu que le total de la facture pour cet été s’élève à 3,93 milliard d’euros entre le 1 juin et le 1 septembre, une somme bien plus importante que celle dépensée sur l’ensemble de l’année 2016 ! Ce Congrès extraordinaire de l’Uefa représente la toute première prise de position officielle de l’Institution! Le football moderne est le fils de la Loi Bosman, plus que celui du FPF Les Deux représentants les plus influant du football mondial se sont exprimé en faveur d’une cassure et d’un changement immédiat, suite à cet été : "Au-delà de la difficulté à intervenir sur la libre circulation des joueurs, l’impression est que l’on touche bien plus aux règles sportives, qu’aux règles économiques." L’UEFA et la FIFA vont ouvrir une phase d’étude Ceferin a déjà proposé un plafond maximum salarial, la luxury tax, des équipes composées avec le moins de joueurs possibles prêtés et il demande à présent également un soutien politique. Infantino, présent et invité au Congrès, a expliqué que les pourcentages versés aux agents doivent être réduits. "C’est le bon moment. J’ai l’intention d’y parvenir, c’est mon objectif! Il faut un arsenal entier de règles pour réguler le jeu de la meilleure façon possible." a déclaré Ceferin. Infantino a enchainé en soulignant : "C’est le moment opportun, celui où nous avons tous décidé de nous attaquer aux systèmes des transferts pour le futur." Est-ce que cela aura déjà un impact en Janvier ou pour la prochaine session estivale ? Le Fair-Play-Financier va-t’il se renforcer ou être remplacé par un nouveau système ? Ce qui est sûr, c’est que le Monde du Football, dans sa globalité va vivre une réforme historique dans son Histoire! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Milan - L’excellent début de championnat de l’Inter de Luciano Spalletti, a augmenté la confiance des bookmakers sur la possibilité de voir l’Inter remporter le Scudetto. Selon la Snai, notre formation est la troisième au classement pour remporter le titre, la Juve elle est toujours en tête et est suivi du Napoli. La cotation du Milan ne bouge pas et celle de la Roma est passé de 10 à 15: Concernant la Serie A, l'Inter qui a été le 4ème club le plus actif cet été 879 M€ ont été dépensé par les clubs de Serie A pour se renforcer selon les données fournies par Transfermarkt. Il y a lieu de prendre en considération les rachats et les prêts. Concernant les ventes, les clubs ont su récolter 726M985.000€ Il sole 24 Ore a analysé cette situation : "L’équipe qui a dépensé le plus est sans discussion possible le Milan de Li Yonghong, avec les arrivées de Leonardo Bonucci de la Juventus, l’achat le plus cher de cette session de Mercato (42M€). Au total, le club milanais aura investi 194M500.000€ afin de tenter de remettre l’équipe rossonera en Champion’s League." "Le Milan est suivi de la Juve, Championne en titre, qui a dépensé 149M200.000€, soit Federico Bernardeschi est arrivé à hauteur de 40M€, soit 2M€ de moins que la vente de Bonucci au Milan. L’ancien florentin est le second joueur le plus cher de cette session. La Roma de Di Francesco et Monchi complète le podium avec 93M400.000€, suivi de l’Inter du Suning 86M500.000€. Karsdorp et Vecino ont été les deux transferts les plus important." "La Fiorentina qui a dû vendre d’important joueur dépasse le Napoli avec 12M€ et se place à la 5ème place. Giovanni Simeone est le joueur qui a couté le plus au Genoa, 15M€." "En fin de classement, on retrouve le Crotone di Nicola, qui a su se sauver miraculeusement l’année passée. Le Club a su investir 850.000€ pour Crociata et Kragl, le reste étant des prêts. Pour ce dernier club, ce mercato compliqué risque de lui couter cher pour rester en Serie A." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Milan - Selon Sportitalia, Walter Sabatini est parti pour la Chine afin de rencontrer le Suning. En effet, notre Directeur Sportif a vécu un mercato estival très particulier avec l’Inter, surtout à cause de la suspension des investissements, imposée par la Chine, pour l’étranger. Sabatini aimerait clairement savoir ce qui a empêché le Suning d’intervenir massivement pour renforcer le noyau Nerazzurro et il souhaite comprendre la dynamique liée à la question économique du groupe Suning En effet, le coordinateur technique du Suning souhaite savoir comment pourra agir l’Inter, lors du mercato hivernal, car cet été, l’Inter a du faire main-basse sur le recrutement d'un défenseur de qualité, il pourrait y avoir un échange entre Brozovic-Ogbonna et la possibilité de parvenir à séduire Jerome Boateng du Bayern de Munich, en janvier. Mais avant toute chose, Sabatini veut comprendre les intentions du groupe afin de ne pas perdre de temps et de pouvoir agir, en fonction de notre puissance économique, sur le futur proche de l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan – Notre mercato estival est à peine terminé, que l’Inter se met déjà au travail pour certains joueurs, qui seront libre de tout contrat, si les différents clubs dans lesquelles ils évoluent, ne parviennent à trouver un accord pour une prolongation. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y aura du beau monde cette année, si l'on considère que personne ne prolonge. De fait l’Inter analyse plusieurs situations et il ne serait pas étonnant que les Nerazzurri viennent mettre leurs grains de sel dans chacune des transactions. En juin 2018, seront libres de tout contrat, les joueurs suivant, sauf s'ils prolongent: Manolas : La Roma lui propose un contrat de 2,5M€ jusqu’en 2022, lui en veut 4 et il disposerait d’une clause libératoire à 30M€. Si les fonds vers l'étranger sont débloqués, nul doute que cette clause ne fera pas peur au Suning. Ausilio et Sabatini, regarde aussi du côté de la Capitale française : Vu ses soucis estivaux, il n’est pas dit que Di Maria accepte une prolongation, cela vaut aussi pour Rabiot, Pastore et Lucas, qui attendent tous de voir ce que le PSG a à offrir. Même si notre Sabatini a dû se choper un ulcère à l’estomac vu les difficultés rencontrées lors du mercato, l’Inter pourrait bien faire de bonnes affaires. La meilleure de toute reste Vidal du Bayern de Munich, qui sera lui aussi en fin de contrat et qui, semble-t-il, n’était pas contre le fait de signer pour l’Inter.... Reste également et surtout à connaitre notre puissance de frappe, après le mois d’octobre, si les restrictions imposées par la Chine viennent à être levée, nul doute que l’Inter va jouer un rôle clé dans plusieurs de ces transactions..... Affaires à suivre.... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Milan – C’était un mercato compliqué pour l’Inter, cet été. Nos Directeurs Sportifs, Ausilio et Sabatini, se sont retrouvés à devoir improviser totalement et à arriver à convaincre certains clubs pour procéder à des recrutements de joueurs de qualité, et ce, avec très peu de cash en poche. Rien n’est impossible pour l’Inter et notre club est tout de même parvenu à recruter Skriniar, Dalbert et Cancelo qui sont très intéressants, Borja Valero et Vecino demandé par Spalletti en personne. Schick, lui, restera en travers de la gorge, par contre, il n’y aura pas eu de sacrifice d’un Top Player et Perisic est un peu notre "Recrue" de cet été. Le Suning, qui avait promis d’investir énormément durant cet mercato estival, s’est retrouvé bloqué, en raison de la législation chinoise sur les investissement à l’étranger. Voici un récapitulatif du Mercato Achats : Padelli, gardien (Torino, fin de contrat); Skriniar, défenseur (Sampdoria 30M€); Odgaard, attaquant (Lyngby, 1,3M€; Zaniolo, milieu de terrain (Entella); Borja Valero, milieu de terrain (Fiorentina, 5,5M€ +1,5M€); Colidio, attaquant (Boca Juniors, 7M€); Vecino, milieu de terrain (Fiorentina, 24M€); Dalbert, défenseur (Nice 20M€ + bonus); Cancelo, défenseur (Valencia, Prêt); Bastoni, défenseur (En prêt jusqu’en 2019 à l’Atalanta,); Karamoh, attaquant (Caen,Prêt) Ventes: Carrizo, gardien (Monterrey, fin de contrat); Palacio, attaquant (fin de contrat; Gyamfi, défenseur (Benevento, 0,28M€); Eguelfi, défenseur (Atalanta 4,5M€); Dimarco, défenseur (Sion, 4M€); Miangue, défenseur (Cagliari, 3,5M€); Banega, milieu de terrain (Séville, 9M€); Caprari, attaquant (Sampdoria, 13M€); Gravillon, défenseur (Benevento, 1,5M€); Andreolli, défenseur (fin de contrat); Bakayoko, attaquant (Sochaux, Prêt); Medel, défenseur (Besiktas, 2,5M€+bonus); Murillo, défenseur (Valencia, Prêt); Kondogbia, milieu de terrain (Valence, Pret); Jovetic, attaquant (Monaco, 11M€); Manaj, attaquant (Granada, Prêt); Ansaldi, défenseur (Torino, Prêt) Quelle note donneriez-vous à l’Inter ? Pour le Corriere dello Sport et la Gazzetta dello Sport, il s’agit d’un 7/10 ! @Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. Milan - “Les bilans se font toujours à la fin de la saison, pas à la fin du mercato. Nous avons recruté des joueurs adaptés à notre projet. L’Inter s’est montrée prête pour le championnat et elle en est immédiatement l’un des protagonistes. Nous avons recruté beaucoup de joueurs, d’autres sont parti et notre noyau est compétitif et homogène en termes de nombre." "Nous avons eu la bonne idée de miser sur les jeunes de notre Primavera et de Karamoh, un garçon talentueux qui se verra très apprécié hors du terrain et qui saura faire plaisir aussi à nos Tifosi. Nous avons décidé de faire des choses assez simples. Et de ne pas faire certaines choses que nous avions en tête et comme objectifs, nous avons remarqué qu’il y avait des joueurs inaccessibles, qui ont été demandé par de nombreux club britanniques et russes, vous comprendrez que…. " "Nous devions aussi prendre en considération d’autres choses et voir ce qui était le plus adapté pour notre travail : Ranocchia avec D’Ambrosio et Vanheusden, et surtout Miranda et Skriniar, sont plus que suffisant pour la défense. On refera le point en janvier." "Nous ne sommes pas déçus de ce mercato, nous pensons avoir fait de bonnes choses, moins médiatique que prévue, mais plus ciblé sur l’adaptation fonctionnelle des joueurs au niveau technique. Des milieux et des ailiers sont arrivés, nous avons un jeune défenseur central qui prouvera qu’il a tout d’un grand. Il y a aussi des certitudes qu’il ne fallait pas sous-estimer. Pour nous, avoir tenu Perisic est comme être parvenu à réaliser une grande acquisition." Ansaldi ? "Il y avait tant de demandes et d’évaluations à faire. C’est une opération correcte, nous sommes assez nombreux et nous avons trouvé opportun l’idée de prêter le joueur." Mustafi et les autres défenseurs ? "Pour être sincère, il n’y avait qu’une seule transaction en cours et c’était Mustafi. Quand nous avons vu les demandes faites par le joueur, alors qu’il y avait un principe d’accord avec le club, nous avons trouvé qu’il était plus qu’excessif et qu’il ne rentrait plus dans nos critères, nous avons donc renoncé à son recrutement." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Milan – Le Suning bloqué sur le marché des transfert ? Vraiment ?.... La confirmation de cette situation est réelle et l’Espanyol Barcelone, club évoluant dans la Liga, est confronté à la même situation que l’Inter! Carlos Garcia Pont, Vice-Président du Club, a expliqué lors d’une conférence de presse que le président Chen Yansheng est ferme, dans sa volonté de maintenir ses restrictions sur les investissements à l’étranger: "La volonté du Président Chen est totale. Ces limitations vont influencer la croissance que nous voulions pour le club, qui sera plus lente. Cela ne veut ne pas dire que nous n’allons pas faire des coups comme Didac, nous voulons continuer à grandir." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Milan – Nous sommes dans les ultimes heures du Mercato et, d’après Sky, Gabriel est actuellement en train de refuser toutes les propositions, seule celle de Las Palmas est encore d'actualité. D’après nos informations, Gabriel a passé tout l’été à refuser les offres présentées par l’Inter et ses agents. En effet, l’international brésilien refuse de quitter l’Inter, et veut arriver à percer chez nous, lui qui n’a pas encore eu droit à une réelle chance en Nerazzurro! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Milan – Selon la presse française, et plus en particulier Telefoot, l’Inter et Caen sont parvenus à se mettre d’accord pour le transfert, en Lombardie de Yann Karamoh. L’Inter a décidé de céder face à Caen en offrant les 8M€ demandés plus bonus. Le joueur avait déjà marqué son accord pour rejoindre l’Inter. Il est attendu prochainement à Milan pour passer la traditionnelle visite médicale et y parapher un contrat de quatre ans. L’Inter a battu la concurrence de Wolfsburg, Saint Etienne et Lyon pour s’attacher les services du jeune joueur caennais. Benvenuto Yann! Antony Gilles - Internazionale.fr
×