Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pré-saison'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... (ex : "mauro icardi") et non pas uniquement le nom.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentez-vous !
    • La Curva du Forum
    • Annonces du site et du forum
  • Les Lives
    • Vos Déplacements
    • Les Matchs
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Foot Européen
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Archives
    • Les Archives
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Série A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Évènements de Inter Club Paris

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

24 résultats trouvés

  1. A l'occasion de cette dernière rencontre de l'International Champions Cup au Wanda Metropolitano, l'Inter a battu l'Atletico Madrid de Diego Simeone grâce à un but stellaire de Lautaro Martinez, un but que n'aurait pas renié un certain Youri Djordkaeff. L'Inter, ou plutôt, son numéro 10, ont marqué les esprits lors de ce match. Aligné avec Politano et Icardi, la perle argentine a prouvé qu'elle était dans la lignée des plus grands buteurs argentin. Lors de la première période, le match est peu reluisant des deux cotés, mais l'attaque de l'Inter se montre la plus dangeureuse : Icardi tente sa chance face à Oblak, suivi par Brozovic avec un très beau tir à distance, cependant, le portier madrilène répond présent. Du côté de l'Atletico, seul Diego Costa semble pouvoir apporter un peu de peps. Le fait du match Pour battre un grand gardien, il faut un grand buteur et à la 31e minute de jeu, Lautaro inscrit un but sensationnel. Lancé par Asamoah, ce dernier reprend son centre en pleine course et à pleine volée. Sa reprise ne laisse aucune chance à Oblak et Diego Simeone ne pourra que regretter, le non-recrutement du Toro. L'Atletico réagi dans la foulée avec Correa qui égalise en fin de première période, suite à une boulette de Miranda, mais la VAR annule son but pour un hors-jeu. A la reprise, les Colchoneros reviennent avec de bien meilleures intentions, Godin manque de peu d'égaliser de la tête, Koke a également sa chance, du côté de l'Inter, Lautaro toujours lui n'est pas loin de réaliser le doublé. Les nombreux changements affectant les dernières minutes du jeu, l'Inter préfère travailler sur les phases défensives en ne permettant plus aux madrilènes de passer, malgré l'entrée en jeu de Griezmann. En toute fin de match, Handanovic conserve ses buts inviolés sur une tête bien réalisée de Vitolo avec un arrêt réflexe de l'espace. Dans ce match tactique, Spalletti remporte la mise sur Diego Simeone. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Le Bijoux de Martinez Atletico Madric 0-1 Inter Buteur(s): 31′ Lautaro Martinez Atletico Madrid: 13 Oblak; 20 Juanfran (61′ 4 Arias), 24 Gimenez (46′ 15 Savic), 2 Godin (61′ 18 Gelson Martins), 3 Filipe Luis (61′ 21 Lucas Hernandez); 5 Partey (46′ 14 Rodri), 8 Saul (61′ 7 Griezmann), 6 Koke (61′ 30 Olabe), 11 Lemar (61′ 23 Vitolo); 10 Correa (61′ 35 Montero), 19 Diego Costa (61 9 Kalinic) Entraîneur: Diego Simeone Inter: 1 Handanovic; 33 D’Ambrosio (81′ 87 Candreva), 23 Miranda (60′ 5 Gagliardini), 37 Skriniar, 29 Dalbert; 8 Vecino (81′ 13 Ranocchia), 77 Brozovic (60′ 20 Borja Valero); 16 Politano (71′ 7 Karamoh), 10 Lautaro (71′ 15 Joao Mario), 18 Asamoah (60′ 6 De Vrij); 9 Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: A. Hernandez Averti(s): Diego Costa (ATM), Lautaro Martinez (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Victor Newman

    ICC, l’Inter a mangé du Lyon

    L’Inter est ressortie vainqueur de sa confrontation face à l’Olympique Lyonnais sur le score de 1-0. Une rencontre qui aura mis de nouveau en valeur Lautaro Martinez. Le début de la rencontre est caractérisée par une grande vivacité de la part des deux équipes. L’équipe de Genesio apparaît, avec évidence, plus en condition physique que les Nerazzurri. Toutefois, c’est bel et bien l’Inter qui parvient à se créer les meilleurs occasions, via le talentueux Toro qui peut revendiquer bien plus qu’une simple solution de rechange. De plus Asamoah a déjà démontré qu’il était prêt à disputer la saison à venir. Lyon réagit à son tour par Rafael avec un tir à la trajectoire insoupçonnée et Terrier, qui de la tête a tenté de mettre en difficulté Handanovic. Notre dernier rempart a coup sur coup réalisé deux interventions de grandes classes. Passés ces premières minutes, Lyon prend possession du terrain en mettant sérieusement en difficulté les hommes de Spalletti, qui n’ont que très rarement su jouer sur les ailes. Toutefois la partie reste intense, riche en occasion, équilibrée, mais avec des Lyonnais légèrement supérieurs. La seconde mi-temps débute de la meilleure des manières pour l’Inter, qui ouvre la marque via Lautaro Martinez, l’argentin conclue en but, une très belle action orchestrée, à la base, par Dalbert. L’intensité du match monte d’un cran et de fait, le spectacle également : Les deux s’équipe s’étirent et les occasions se multiplient de part et d’autre. Le numéro 10 interiste reste le joueur le plus dangereux, bien plus que son équipier d’attaque. La seconde partie, de cette seconde mi-temps, permet aussi aux joueurs restés sur le banc, de monter et d’obtenir du temps de jeu, la qualité du match s’en fait inévitablement ressentir et l’Inter de Spalletti décide de prendre moins de risque, en gérant de façon impeccable la gestion du jeu, jusqu’au coup de sifflet final. Le Meilleur et le Pire Du côté interiste, le meilleur joueur est Lautaro Martinez, qui a mis en valeur son grand esprit d’initiative, qui a démontré son caractère et sa capacité à partir à la reconquête du ballon. Malgré un carton jaune évitable, c’est lui qui inscrit le but de son équipe. Le pire joueur est Mauro Icardi, notre Capitaine se déplaçait que trop peu sur le terrain, comparé au Toro argentin, il ne parvient que trop rarement à entrer dans le vif des actions créés par ses équipiers. Un match qui doit le forcer à se remettre en question. A noter également l’excellent accueil reçu par Joao Mario, lors de son entrée en jeu, de la part des tifosi interistes, il bat de loin les joueurs de la Juventus, qui n’ont jamais eu droit à une telle bronca. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 1-0 Olympique Lyonnais Buteur(s) : 51’ Lautaro Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D’Ambrosio 6 (80′ Zappa), de Vrij 6 (59′ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini (59′ Vecino), Asamoah (70′ Emmers); Karamoh (59′Joao Mario), Lautaro Martinez (70′, Salcedo), Politano (80′ Roric); Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Lyon (4-3-3): Gorgelin; Rafael (84’Tete), Solet, Martins-Pereira, Dubois (37′ Mendy); Diop, Ferri (82’ Tousart), Ndombele (73′Depay); Terrier 6 (73’ Traoré), Maolida, Mariano (61′Gouiri) Entraîneur: Genesio Arbitre: Marco Di Bello Averti(s) : Diop (L), Martins-Pereira (L), Ferri (L), Lautaro Martinez (I), Ranocchia (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Roberto Gagliardini a commenté le match amical contre le Zenit aux micros d'Inter TV : "L’équipe va de l’avant ? Bien sûr. Aujourd'hui nous étions une équipe compacte, nous avons mieux tenu sur le plan physique par rapport à Sion. Nous avons pris le premier but sur une inattention, que nous travaillons souvent à l'entraînement d’ailleurs... Ensuite, il s’agissait de deux grands buts. Je vais bien et c'est important d’accumuler les minutes dans les jambes. C’est capital de continuer à travailler, un autre match se profil déjà dans trois jours (il a joué les 90min contre Sheffield hier soir). A Sion c’était une rencontre où nous avons mal joué, trop de ballons perdus et donc trop de contres pour eux. Aujourd'hui nous avons joué un jeu plus soigné, plus compact. Nous avons réussi à mieux gérer les espaces sur le terrain. Cela fait partie de la préparation et nous sommes seulement au début, nous faisons souffrir nos jambes, c’est donc normal de ne pas être lucide pendant les 90 minutes. Nous avons effectué d'excellentes phase de jeu dans certaines situations. Nous devons continuer comme ça." "Candreva ? Ça faisait un petit peu de temps qu’il ne marquait pas, nous sommes heureux et cela nous a bien aidé. Même Lautaro et Mauro, c'est important pour eux de marquer. Cela doit être notre qualité de marquer beaucoup et d’en prendre moins. Partout où nous sommes allés, nous avons toujours trouvé beaucoup de fans de l'Inter et même à Sheffield, je suis sûr qu'il y en aura beaucoup. Tu n'as même pas besoin de le dire." ®JY DS - Internazionale.fr
  4. Le match amical entre Sheffield United et l'Inter s'est terminé par un match nul. Les deux équipes se sont rendue coup pour coup, surtout, en première mi-temps. L'équipe anglaise a ouvert la marque à la 28', quand Fleck trouve McGoldrick qui prend le meilleur sur notre défense. Cet avantage sera de courte durée, sept minutes exactement. Tout juste le temps de voir Martinez lancer Candreva en profondeur qui sert Icardi seul devant le but vide. Il n'en fallait pas plus pour notre Capitaine. Icardi a eu plusieurs fois sa chance de doubler la mise, mais il a mal exploité les ballons. Le fait du match Après seulement 10 minutes de jeu, Dalbert a du quitter le terrain, suite à une blessure à l'épaule, ce qui a poussé Spalletti à disposer son modulo en 4-4-2. À la fin du match, Spalletti s'est félicité de voir l'Inter maintenir le rythme face à un adversaire qui était dans une excellente condition athlétique. Lautaro a encore prouvé qu'il était une excellente recrue, même s'il n’occupait pas son poste de prédilection. Il pourrait former un terrible duo avec Maurito. Le prochain match de l'Inter sera face au Chelsea de Sarri Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Sheffield United 1-1 Inter Buteur(s): 28′ McGoldrick, 34′ Icardi Sheffield United (5-3-2): Henderson; Baldock (78’ Freeman), Basham, Egan (71’ Stearman), O’Connell, Stevens; Fleck, Lundstram (61’ Duffy), Evans; Clarke (78’ Sharp), McGoldrick (71’ Holmes) Inter (4-4-2): Handanovic; D’Ambrosio, De Vrij (69’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert s.v. (10’ Roric); Candreva (63’ Zappa), Gagliardini, Emmers (83’ Pompetti), Asamoah ; Martinez (78’ D’Amico), Icardi (78’ Colidio) Arbitre: Bankes ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Sur ces deux premières semaines de ritiro, le jeune belge fait une excellente impression. En A depuis la reprise à Appiano, Xian Emmers a directement été mis à disposition de Spalletti, qui voulait voir ce qu'il avait dans le ventre. Le milieu capable de jouer sur plusieurs postes (à droite dans un trio, juste devant la défense...) n'a pas surpris le coach qui le regardait déjà attentivement la saison dernière. Spalletti pourrait avoir un plan pour lui, il l'a déjà fait avec d'autres. Les précédents Il y a d'abord eu Simone Perotta qui a explosé devant la défense sous Corini à l'époque Chievo. Il a eu du mal à confirmer avec la Roma jusqu'à l'arrivée de Luciano Spalletti, qui l'a repositionné plus haut. Il est par la suite devenu un acteur clé des mécanismes offensifs romains. Et il y aussi et surtout Radja Nainggolan qui a pris une autre dimension sous les ordres du coach. Emmers a les capacités de perforer et des qualités techniques qui rappellent ces deux là. Il pourrait décider de répéter l'expérience avec lui et donner à l'Inter un talent maison prêt à l'emploi. L'Inter à tout prix Xian Emmers ne perd pas une occasion de montrer son attachement au club et son désir de rester à Milan. Les tifosi n'y sont pas indifférents et réclament sa confirmation dans l'équipe, pour que ce talent soit lancé avec courage dans le grand bain. Applaudi lors de son entrée contre le Zenit, il est le premier des jeunes à rentrer sur le terrain pendant ces rencontres d'été. Son travail acharné lors des entrainements et ses bonnes performances jusqu'ici peuvent changer son avenir. D'un possible prêt ou d'une vente à profit, il pourrait finalement rester à Milan et devenir un renfort pour notre équipe. @gladis32 - internazionale.fr
  6. C’est d’une pure logique, après une victoire face à Lugano et une défaite face à Sion, l’Inter a réalisé son premier match nul de la saison. Un match nul réalisé face au Zenit qui a clairement joué le jeu. L’Inter débute bien en début de match, parvenant à maintenir le bon pressing russe via une belle circulation du ballon. L’équipe de Luciano Spalletti semble même pouvoir gérer le rythme de la rencontre et une première belle combinaison à lieu via Asamoah qui profite d’un beau mouvement entre Politano et D’Ambrosio, cependant, le cadre n’est pas trouvé. Le moment historique du match, à la 16’ de jeu, alors qu’il n’avait marqué aucun but de la saison, Antonio Candreva est lancé par de Vrij, l’italien frappe à distance, et Lunev ne peut rien faire, si ce n’est que constater les dégâts. Ou comment tenter de sauver ses miches, en plein mercato, après une saison désastreuse…. L’Inter gère bien le match sur le terrain, mais à la 27’, le Zenit parvient à égaliser. Sur un ballon aérien Noboa se montre plus rapide que tous et parvient à battre Handanovic. Fort de ce but, l’équipe russe accélère et se montre de plus en plus du côté du terrain interiste. Pourtant à la 41’, c’est bien Borja Valero qui manque de rendre l’avantage aux Nerazzurri, Mevija sauvant de justesse le ballon sur la ligne. A la reprise, l’Inter obtient un penalty à la suite d’une faute d’Ivanovic sur Borja Valero. Mauro Icardi se charge de le transformer. Comme cela s’est déjà produit en première période, le Zenith n’abdique pas et parvient à égaliser à la 64’ via Smolnikov, Mak qui bat Handanovic d’un puissant tir du droit au premier poteau. Plusieurs changements ont lieu durant cette mi-temps, et le Zenit profitera de ces derniers pour prendre l’avantage. A la 73’, l’équipe entraînée par Semak prend pour la première fois l’avantage dans ce match, suite un très beau but du droit de Hernani. La joie est de courte durée, car voyant rouge, le "Toro" à peine monté au jeu dix-minutes plus tôt pour remplacer Icardi, égalise pour l’Inter. Ce match est certes un match de rodage, mais Lautaro Martinez, contrairement à un certain Gabriel, montre qu’il n’est pas venu en Italie pour passer inaperçu. A Spalletti de trouver la meilleure solution possible pour exploiter ce talentueux joueur aux côtés de Mauro Icardi Tableau Récapitulatif Résumé vidéo Inter 3-3 Zenit Buteur(s) : 16’ Candreva (I), 27’ Noboa (Z), 50’ Icardi (pen) (I), 64’ Mak (Z), 73’ Hernani (Z), 75’ Martinez (I) Inter (4-2-3-1): Handanovic; D'Ambrosio (79’ Zappa), De Vrij (65’ Ranocchia), Skriniar, Dalbert; Gagliardini, Asamoah (77’ Roric); Politano (77’ Colidio), Borja Valero (65’ Emmers), Candreva (77’ Salcedo); Icardi (65’ Martinez) Entraîneur : Luciano Spalletti Zenit (4-2-3-1): Lunev; Anyukov, Ivanovic (65’ Neto), Nabiullin, Mevija; Paredes (83’ Kranevitter), Noboa (65’ Hernani); Rigoni, Driussi (65’ Kuzyaev), Shatov (83’Ozdoev); Dzyuba (65’ Zobolotny) Entraîneur : Sergey Semak Arbitre : Maganiello ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. L’Inter débute sa saison par une victoire, via des buts inscrits par Lautaro Martinez et un doublé de Karamoh. Première partie et premières joies pour l’Inter version 2018/2019 qui remporte, avec facilité, le Trophée 110 Summer Cup, qui l’opposait à Lugano. Ce titre était destiné à fêter la fondation des deux clubs née en 1908. Premier but également en Nerazzurro pour Lautaro Martinez qui a réalisé une très belle prestation sous les yeux de son nouvel entraineur. Karamoh est, lui, l’auteur d’un doublé en seconde période. Le score aurait pu être bien plus lourd, si le but de D’Ambrosio, inscrit à la troisième minute de jeu, n’avait pas été annulé pour une position de hors-jeu. Six minutes plus tard, arrive le moment historique avec la première course et tentative de Candreva qui frappe le poteau. Lugano se défend avec ses armes et parvient à amener le danger avec Junior et Ceesay, mais Padelli est resté attentif face à ces derniers. Peu après le quart d’heure, l’Inter inscrit son premier but, signé du "Toro" Martinez qui parvient à prendre le meilleure après un premier tir renvoyé par Baumann. L’argentin, plus réactif que tous, parvient à reprendre le ballon en premier et à faire trembler les filets. C’était prévisible, à la mi-temps, Spalletti révolutionne son onze de base avec 9 changements. Parmi ces derniers Karamoh se sera mis en valeur en étant l’auteur d’un doublé à la 50’ et à la 55’. Sur son premier but, il reçoit un très belle passe de Politano, sur le second, il bat Baumann après avoir été servi par Candrevra. L’Inter avait aligné ses nouvelles recrues et la rencontre de Nainggolan et De Vrij prend fin après 75 minutes de jeu, moment choisi par Spalletti pour insérer des jeunes et tenir le score. En fin de match Sabatini tente sa chance pour Lugano, mais sa conclusion, de l’extérieur de la surface, ne parvient pas à trouver le cadre. Tableau Récapitulatif Résumé vidéo de la partie Lugano 0–3 Inter Buteur(s): 16' Lautaro, 50', 55' Karamoh Lugano(4-3-3): Baumann (65' Kiassumbua); Mihajlovic, Yao (59' Daprelà), Golemic, Masciangelo (81' Krasniqi); Sabbatini, Piccinocchi, Vecsei (59' Abedini); Crnigoj, Ceesay (75' Binous), Junior (56' Fazliu) Entraineur: Abascal Inter (4-2-3-1): Padelli (46' Handanovic); D'Ambrosio (59' Zappa), Ranocchia (46' Skriniar), De Vrij (75' Nolan), Dalbert (46' Asamoah); Gagliardini (59' Roric), Emmers (46' Borja Valero); Politano (59' Colidio), Nainggolan (75' Demirovic), Candreva (59' Salcedo); Lautaro (46' Karamoh) Entraîneur: Spalletti Arbitre: Luca Gut ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Damien

    Amical : Inter 3-1 Villarreal

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et Villarreal
  9. Milan – Jusqu’à présent, cette période estivale réussie bien à l’Inter. Malgré l’absence de grand noms, comparé au Mercato de l’Ac Milan, les Tifosi répondent bien et sont en attente des autres « coups » du Suning. Celui-ci a permis à l’Inter de réussir, depuis près de 5 ans, sa meilleure préparation estivale et dimanche matin, il se dit que nos joueurs croiseront à Malpensa de nombreux tifosi qui acclameront les joueurs à l’aéroport. La passion Nerazzurra En effet, ce ne sont que des matches amicaux, mais on peut remarquer que le Tifoso Nerazzurro et ses amis sont présents également pour l’Inter. Il ne reste que 1000 billets en vente pour le match opposant l’Inter à Villareal ce 6 août. Une vente similaire est en cours pour la rencontre du 12 août face au Bétis Séville, à Lecce. Abonnement Les données actuelles sont un peu inférieures à 20 000 abonnés, mais il s’agit du meilleur résultat enregistré sur les trois dernières années. L’objectif est de dépasser les 30 000 abonnés avec une augmentation de 10% de tifosi dans le stade par rapport à la saison écoulée. Réalisable ou pas ? Les rencontres face à la Fiorentina et la Roma donneront le ton, mais il est évident que le Mercato puisse permettre d’atteindre cet objectif. L’Inter, grâce à Spalletti, travaille très bien et a retrouvé une personnalité tout en étant plus compacte que l’année passée. Le changement est impressionnant, surtout vu comment l’Inter a terminé sa saison. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. MILAN – L'Inter est de retour en Chine cet été, pour leur tournée de pré-saison et se rendra également pour la première fois à Singapour. L'équipe s'envolera pour Nanjing demain après-midi et s'entraînera là bas jusqu'au vendredi 21 juillet, pour ensuite rencontrer Schalke 04 du côté de Changzhou à 19h30 heure locale (13h30 à Paris). Il s'agira du premier match amicale de la tournée en Asie. International Champions Cup Après le match, retour à Nanjing pour l'équipe afin de participer à l'International Champions Cup (ICC). L'Inter sera opposé à Lyon le lundi 24 juillet à 20h05 heure locale (14h05 heure de Paris). La tournée en Chine de l'Inter s'arrêtera là. Les Nerazzurri se rendront ensuite à Singapour le lendemain matin pour la suite de l'ICC. Tout d'abord, l'Inter jouera face aux champions d'Allemagne, le Bayern Münich au National Stadium le jeudi 27 juillet (coup d'envoi à 19h35 heure locale, 13h35 à Paris) puis deux jours plus tard, les Nerazzurri rencontreront Chelsea dans le même stade. Le match face aux champions d'Angleterre clôturera la tournée en Asie de l'Inter. Rédigé par Damien - Internazionale.fr
  11. Damien

    ICC : Inter 2-0 Bayern Münich

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Singapour
  12. Damien

    Amical : Inter 1-0 Real Betis

    jusqu’à
    Match amical entre l'Inter et le Real Betis
  13. Damien

    Amical : Inter 2-1 Wattens

    jusqu’à
    1er match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  14. Damien

    Amical : Inter 1-2 Nuremberg

    jusqu’à
    2e match amical face à une équipe de D2 Lieu : Riscone di Brunico
  15. Damien

    ICC : Inter 1-0 Lyon

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Nanjing
  16. Damien

    ICC : Inter vs. Bayern Münich

    Jeudi 27 juillet 2017 à 13h35 (19h35 heure locale) à Singapour, l'Inter affronte le Bayern Münich dans le cadre de l'International Champions Cup
  17. Tom69

    ICC : Inter 1-0 Olympique Lyonnais

    L'inter affrontera l'Olympique Lyonnais ce Lundi à 14h05. Le match se déroulera à Nanjing, en Chine et sera diffusé sur BeIn Sport 1 à 14h05 heure française. Je mettrai également des liens streaming un peu avant le coup d'envoie. Je mettrai à jour la composition des équipes ainsi que les infos à propos de la rencontre.
  18. Damien

    ICC : Inter vs. Lyon

    Lundi 24 juillet 2017 à 14h05 (20h05 heure locale) à Nanjing, l'Inter affronte l'Olympique Lyonnais dans le cadre de l'International Champions Cup
  19. Tout est prêt pour le "Summer Tour 2017" de l'Inter de Luciano Spalletti, partagé entre la Chine et Singapour durant les prochains jours. En attendant voici la liste des 28 nerazzurri convoqués qui ne comprend pas Davide Santon à cause d'une blessure musculaire. Présent par contre Ivan Perisic, en dépit des nombreuses rumeurs à son sujet ces derniers temps : Gardiens Tommaso Berni, Samir Handanovic, Daniele Padelli, Marco Pissardo Défenseurs Cristian Ansaldi (il rejoindra l'équipe après son programme de récupération), Danilo D'Ambrosio, Joao Miranda, Jeison Murillo, Yuto Nagatomo, Andrea Ranocchia, Milan Skriniar, Zinho Vanheusden, Federico Valietti Milieux Borja Valero, Marcelo Brozovic, Xian Emmers, Roberto Gagliardini, Joao Mario, Geoffrey Kondogbia, Rigoberto Rivas Attaquants Gabriel Barbosa Jonathan Biabiant, Antonio Candreva, Citadin Martins Eder, Mauro Icardi, Stevan Jovetic, Ivan Perisic, Andrea Pinamonti A noter également une autre absence dans cette liste, celle de Gary Medel ! Rédigé par Damien - Internazionale.fr
  20. Damien

    Amical : Inter 1-2 Nuremberg

    Le second match amical de la pré-saison 2017/2018 opposera l'Inter au FC Nuremberg ce samedi. Le matcha aura lieu à Riscone di Brunico contre une nouvelle équipe de seconde division, allemande cette fois-ci. Les Nerazzurri avaient disputé un match amical le week-end dernier, face au autrichien du Wattens. Le match commencera à 17h00 et sera diffusé sur Inter Channel, ainsi que sur le site officiel. Attention il faut être connecté sur le site officiel pour avoir accès au lien :
  21. Le stage de préparation à Brunico est terminé. L'équipe partira dès le debut de semaine prochaine en Chine
  22. Riscone di Brunico – L’Inter commence sa nouvelle saison en remportant son premier match de son stage estival. En effet, les hommes de Luciano Spalletti l’ont remporté, sur le score de 2-1, face à l’équipe de D2 autrichienne, le WSG Wattens. Spalletti a misé sur la jeunesse et l’Inter a ouvert le score grâce à Pinamonti à la 27ème minute. Zangerl a égalisé à la 75ème minute de jeu. Le but de la victoire est signée Rover, idéalement servit par la tête de notre défenseur belge Vanheusden. Luciano Spalletti a utilisé 20 joueurs, en effectuant 9 remplacements à la mi-temps Tableau Récapitulatif Inter 2–1 WSG Wattens Buteur(s): 25′ Pinamonti (I), 75′ Zangerl (W), 86′ Rover (I) Inter 1ère période (4-2-3-1): Handanovic; Murillo, Miranda, Ranocchia, Sala; Emmers, Kondogbia; Biabiany, Rivas, Baldini; Pinamonti. Inter 2ème période (4-3-3): Padelli; Valietti, Ranocchia, Vanheusden, Rivas; Emmers, Danso, Zaniolo: Rover, Longo, Odgaard. WSG Wattens: Grunwald, Gugganig, Pranter, Toplitsch, Katnik, Zimmerhofer, Buchacher, Kekez, Kovacec, Pelizzari, Mader. Sur le banc: Oswald, Beccari, Steinlechner, Nitzlnader Santin, Strickner, R.Schneebauer, N.Schneebauer, Neurauter, Jurdik, Zangerl. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Voici les convoqués pour le stage pré-saison à Riscone de Brunico qui commence aujourd'hui ! Les joueurs appelés en sélection viendront comme d'habitude plus tard lors de la tournée. Tommaso BERNISamir HANDANOVICDaniele PADELLIMarco PISSARDOJoao MIRANDAJeison MURILLOCristian ANSALDIAndrea RANOCCHIAFederico VALIETTIZinho VANHEUSDENMarco SALAGeoffrey KONDOGBIAXian EMMERSNaval Da Costa JOAO MARIONiccolò BELLONINicolò ZANIOLOStephen DANSOAndrea PINAMONTIRigoberto RIVASJonathan BIABIANYSamuele LONGOEnrico BALDINIJens ODGAARDMatteo ROVERDavide Santon à partir du 9/07 et Gabriel Barbosa à partir du 10/07
×