Aller au contenu
Don Tony

Dossier Internazionale.fr: “Road to The Serie A”

Messages recommandés

Don Tony    817

e5f2e024a2437bd16d9aed43620b59c4.jpg

Milan – A cinq jours de la reprise, et à deux semaines de la fin du Mercato, l’Inter créée par Spalletti commence à prendre forme. Les matchs de pré-saison ont eu l’impact espéré par notre nouvel entraineur, qui a obtenu de bons résultats. L’ancien romain a aussi fait comprendre à certains joueurs qui avaient des envies de départs, qu’il était tout à fait possible, pour eux, d’être des grands protagonistes de cette nouvelle inter.

 

Que manque-t’il à l’Inter 2017/2018 ?

 

Une équipe, comme celle de l’Inter, a encore certaines carences fondamentales:

 

1° En défense, des actions sur le mercato sont prévues, surtout avec les futurs départ de Ranocchia et Murillo. L’Inter pourrait se retrouver uniquement avec 2 défenseurs centraux de formation.

Du coté gauche de la défense, l’arrivée de Dalbert a permis de mettre un point définitif à ce problème. Pour notre latéral droit, il y a encore des transactions en cours, tel qu’Aurier. Si nous ne parvenons pas à recruter ce dernier, l’Inter souhaite recruter un joueur qui dispose d’une qualité similaire

 

2° Au milieu du terrain, Spalletti s’est voulu clair : chaque départ d’un joueur nécessite l’arrivée d’un nouveau joueur qui dispose de qualités similaires. La référence envers Kondogbia est très clair. Perisic, lui, a été séduit par le projet et ne devrait donc plus partir à United, surtout qu’une prolongation de contrat est en cours

3° Pour notre attaque, des joueurs tels qu’Eder ont prouvés leurs valeurs. L’échec Gabigol sera transformé en un prêt afin de le faire éclore tel "Adriano". En attaque, toute l’Inter attend l’arrivée de Schick, l’attaquant de la Sampdoria, qui pourrait bien écrire l’Histoire du Derby d’Italie alors qu’il était destiné, à la base, à évoluer dans le club de son idole, Pavel Nedved.

 

Les joueurs sur liste noire:

Suite à la saison cauchemardesque que nous avons vécu, Steven Zhang s’est montré très clair et a fait passer le message suivant : "Celui qui n’est pas compatible et/ou qui ne veut pas épouser le projet doit s’en aller". L’arrivée d’un entraîneur de la trempe de Spalletti, n’est pas anodine. Si ce dernier est réputé pour extraire le meilleur de ses joueurs, il sait aussi se montrer très sévère et contenir certains comportement de  "divas". Francesco Totti s’en souvient encore.

 

Les Nerazzurri qui ont un pied et demi hors d’Appiano Gentile sont nombreux:

 

1° La défense : Touché, coulée…

 

Ranocchia, Nagatomo, Ansaldi et Santon sont spécialement visés. Pour Ranocchia, il peut, tout comme Santon, rebondir dans le championnat anglais. Ce ne sera pas simple par contre de céder Nagatomo, un joueur qui par sa ductilité a séduit Spalletti et sur lequel, durant la saison, il souhaiterait compter, voir parier sur lui. En effet, souvent Nagatomo a plié à l’image de l’équipe, mais il n’a jamais rompu et il n'a jamais fait parti de ces joueurs qui ont décidés de laisser couler l’Inter. Notre asiatique est un joueur sérieux et professionnel et cela plait à notre entraineur. Maintenant, il ne serait qu’une solution de remplacement dans la hierarchie.

Murillo, lui devrait partir à Valence, mais le transfert est pour l’instant bloqué par Spalletti, qui souhaite, tout comme pour son milieu de terrain, recruter un autre défenseur de qualité.

 

2° Il y a embouteillage au milieu de terrain:

Avec l’arrivée de Borja Valero et Vecino et la logique permanence de Joao Mario, au vu de son coût et le rachat de Gagliardini, il sera plus que difficile que de conserver Brozovic et Kondogbia,. Mais pour l’heure, aucune offre jugée valable n’est arrivée à Milan.

De son coté, Spalletti songe, si le joueur en est capable à transformer Joao Mario, en un nouveau Naiggolan, c’est-à-dire, un joueur capable d’occuper toutes les zones du milieu de terrain avec une continue et grande intensité.

 

3°La force de frappe offensive de l'Inter:

Le réveil et la Grinta d'Eder, le retour de Mauro Icardi et la future arrivée de Schick à l'Inter. La conservation de Perisic et, peut-être une nouvel ailier offensif destiné à concurrencer Candreva, s'il y a bien un poste, ou pour une fois l'Inter devrait confirmer, c'est son attaque. Mais il faut surtout veiller à ne plus être dépendant que d'Icardi. Sans sa vingtaine de buts de l'année passée....pas sur que l'Inter aurait fini même septième....!

 

A votre avis, que peut espérer l'Inter cette saison ? Exprimez-vous ! :smile:

 

®Antony Gilles - Internazionale.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouba930    1

L'année dernière notre équipe n'avait rien à envier à qui que ce soit,perisic es meilleur qu'insigne ou mandjukic,icardi es meilleur que mertens et higuain,cuadrado n'a pas marqué plus que candreva ,cette équipe manque juste d'envi,ils ont pas faim les mecs,ou abandonnent trop facilement puis personne n'est là derrière eux pour leur crier dessus comme le fesai cambiasso,on a de la qualité sauf les latéraux bien sûr ,un 10 à la sneijder je me rappelle encore de ses passes à 40 mètres c'était exceptionnel,un vrai récupérateur,plusieurs fois les adversaires  tentent des frappes à l'entrée de la surface y'a personne pour les bloquer. 

 

Bref quand j'ai vu nos match amicaux j'ai eu un kif,ca a confirmé qu'ils sont fort alors j'espère qu'ils feront pareil durant toute la saison, elle es la différence entre nous et les Roma et Naples ils ont pas lâchés ,nous on a lâché .

 

Naingollan aurait été parfais chez nous,je ne supportes plus qu'il marque contre nous 😔

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Orche    12

''...des joueurs tels qu’Eder ont prouvés leurs valeurs.''

''Le réveil et la Grinta d'Eder, ...''

Rassurez-moi, c'est ironique?

  • J'aime 2
  • Hein ?! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Declo    43

Pourquoi ça serait Ironique ? Eder a fait une très bonne préparation et a montré que Spalletti pouvait compter sur lui en attaque.. c'est le meilleur Joker que l'Inter peut avoir !

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nateag    82

C'est plutot ton message qui est ironique, Eder a prouvé sa valeur durant cette préparation !

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Don Tony

       
      Milan – Depuis un an et quatre mois, le Suning a investi la somme de 496M€ pour l’Inter. Le Colosse de Nankin est solide financièrement, ambitieux et a tenu particulièrement à l’œil l’opération amenant au rachat de l’Inter. Comment ignorer cette montagne d’argent investi, même si le Suning Group dispose d’un revenu durable de 45 milliard d’euros. De plus, il vient de signer un partenariat stratégique de 2,5 milliards avec l’Evergrande, en misant sur le développement des canaux de vente.
       
      Maitre Zhang
      Zhang Jindong contrôle l’Inter par un treillis de passe-passe sans danger de la part du Suning Holdings Co. Le coffre-fort familial de Nankin passe de Hong Kong (Suning Sports International) jusqu’au Luxembourg grâce aux conduits qui mènent à Great Horizon. C’est d’ailleurs par l’intermédiaire de ce dernier que le 28 juin 2016, 68,55% des part de l’Inter ont été acquises. Les chinois ont payé 128 millions d’euros afin de liquider les anciens sociétaires et augmenter le capital lors d’une réunion convoquée le même jour en versant dans les caisses du club 142 millions d’euros. Depuis lors, le Suning n’a pas cessé d’investir.
       
      Les prêts
      Au lendemain de l’acquisition du club, un premier prêt de 40M€ a été effectué, suivi d’un autre de 177M€ qui a été repris dans l‘exercice 2016-17. Cette année, notre propriétaire a investi 81M€ entre juillet et août. Il s’agit bien sûr d’emprunt intéressant pour le Suning avec un intérêt annuel de 7,7 % jusqu'à la fin de février 2017 et 6,5 % par la suite. Si bien que le budget des charges Nerazzurro ont pondéré à 13,3 millions la saison dernière pour le paiement des intérêts et le remboursement du Capital devra être effectué en juin 2019.
      Mais ces 298 millions injectés, par le biais de différentes tranches des prêts et non pas avec des injections de capitaux ont une justification : il n’y a plus qu’à dissoudre ce que possède encore Thohir, qui n’a pas adhéré aux augmentations de notre capital.
      Et même s’il y a eu beaucoup d’argent qui a permis de mettre une base solide pour le patrimoine de l’Inter, le club présente toujours un solde négatif pour couvrir les frais de gestion actuel (même si le résultat net est passé de 140M€ de perte en 2014-2015 à 25M€ de perte en 2016-17). A cela, il faut également greffer le budget pour le Mercato, qui la saison dernière a coûté 89M€ en acquisition (ventes de joueurs incluses).
       
      Accords commerciaux
      Le Suning a trouvé un nouveau moyen de financer l’Inter : Les accords commerciaux. Ces derniers ont un caractère stratégique bien sûr, et ils font partie intégrante du plan d’expansion du Suning dans l’Occident, mais les avantages financiers pour l’Inter ont été immédiats.  Notre propriétaire, par l’entremise de ses filiales, a déjà apporté 56M€ aux Nerazzurri.
      Tout d’abord le méga-contrat pour renommer Appiano et Interello, par le biais de parrainage des centres de formation parrain et par l’uniformisation d’un co-branding (c'est-à-dire l’utilisation de la marque Inter avec Suning) en Chine : Pour l’exercice de 2016-17, 44M€ sont rentrés dans nos caisses, à cela, il faut rajouter une annuité de 25M€ qui passera, dès l’année prochaine à 16M€ jusqu’en 2020.  De plus, 12M€ sont encore arrivés l’année dernière du Suning :  8M€ pour l’ouverture des Académies en Chine, 3,5M€ pour le partage du personnel technique et professionnel et 0,5M€ pour la cession des droits de la chaîne thématique en Chine à PPTV.
       
      Kamehameha
      Cela ne fait aucun doute, le Suning dispose d’une puissance de feu extrêmement importante. Sa marque évoque, à elle seule un Mastodonte et son carnet d’adresse remplis d’éventuels partenaires et fournisseurs, est un atout majeur pour discuter de l’Inter. Preuve en est, le contrat signé en 2016-17 avec une société chinoise, qui même s’il ne s’inclus pas dans le périmètre de consolidation de notre propriétaire, a pour effets la vente des droits commerciaux en Chine, Malaisie, Singapour, Indonésie, Japon et en Corée, :  10M€ de bonus pour débuter et 20M€ fixe par an. Cette façon de procéder rappelle également le Méga-parrainage entre le Psg et le Qatar Tourism Authority, qui avait permis de contourner les paramètres de la Fair-Play de l’Uefa.
      Toutefois, dans chaque cas d’opérations, il y a un lien d’apparentés avec l’Uefa qui s’applique à sa juste valeur. Cela veut dire que le Suning agit en conformité avec le Marché. Le Suning en est conscient et il a choisi l’option de la quiétude.
       
      Le futur
      Jusqu’en juin, nos entrées sont liées entre les obligations européennes et de la direction gouvernementale de la Chine. Il faut faire profil bas et éviter de faire des folies, mais cela ne signifie pas que le soutien du Suning cessera. Pensez à 81 millions prêtés en été par Pékin, malgré la proximité du changement de cap sur les investissements dans le sport à l’étranger. Le Suning travail en misant sur une croissance graduelle de l’Inter, et cela passe également par le biais de l’activation de nouveaux partenariats d’affaires en Asie.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

       
      Milan – Le jeudi 26 octobre, l’Inter a lancé un nouveau concept social : la Football Therapy. Il s’agit de la dernière initiative lancée par notre club hors du terrain.
      Qu’est-ce que la Football Therapy ?
      Un communiqué officiel a été réalisé par le club : "Dans la journée du 26 octobre, jour de repos de l’équipe première, le club a décidé de dédier cette journée au territoire milanais., afin de lui prouver et de lui restituer, ce qu’il reçoit quotidiennement en terme de soutien, d’affection et de passion."
       
      Plusieurs personnalités présentes
      "Etaient présents : Notre Vice-Président Javier Zanetti, notre Directeur Sportif Piero Ausilio, des joueurs de l’équipe premières : Antonio Candreva, Milan Skriniar, Borja Valero et Matias Vecino, et des jeunes joueurs, hommes et femmes confondues, de nos différentes équipes Nerazzure. Le tout a été sponsorisé par Pirelli qui a soutenu le projet."
      Quatre institutions milanaises ont eu droit à la visite de nos représentants :
      Le Fatebenefratelli, L’Istituto dei Tumori, La Poclinique Le Centre "Maria Letizia Verga" : Ce dernier a permis d’offrir une journée de fête et de sourire aux enfants malades.  
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

       
      Milan – Le Maire de Milano, à l’occasion d'une cérémonie dédiée à la Toussaint, s’est livré sur le club nerazzurro:
       
      Acquisition du terrain
      "Dans le respect des volumes possibles, la Commune partage le projet car nous soutenons le plan de réévaluer cette région et aussi celle de de San Siro. Mais le problème est que cette région doit être consacrée à quelque chose qui fait de bon sens, par rapport aux besoins actuels. Le sport est un besoin, une valeur. Je ne veux surtout pas entendre parler de la création d’un autre centre commercial. Milan, aujourd’hui, a très certainement besoin de lieu sportif, il a besoin de résidences universitaire. Ce qui est positif, c’est que je vois que l’Inter a envie d’investir."
      Réaction différente avec le Milan Ac
      "Avec le Milan, nous avons commencé cette phase pour laquelle nous sommes dans l’illustration d’un potentiel, visant d’autres espaces pour construire un nouveau stade si nécessaire.  Cette vérification doit se faire dans un laps de temps très court. Par la suite, les deux clubs devront prendre des décisions."
      Nouveau siège nerazzurro, San Siro peut-il devenir interiste ?
      "Le stade de San Siro pourrait être destiné à devenir 100% Nerazzurro. Pour l’heure, ce n’est pas facile car il y a un contrat qui ouvre et qui offre des garanties au Milan, dont la possibilité d’y jouer. Il est à présent utile de comprendre si le club rossonero a réellement l’intention de construire son propre stade. Dans le cas contraire, il devra également travailler sur le stade de San Siro."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
    • Par Don Tony

      Milan – Le journaliste d’Il Sole 24 Ore, a analysé pour Goal.com, le bilan de l’Inter, en mettant en lumière la dernière assemblée générale du club qui a approuvé le bilan et le déficit de 24M€ de négatif : " Pour les tifosi Nerazzurri, le fait de voir le bilan de l’assemblée générale approuvé est plus qu’une bonne nouvelle :
       
      Première raison de sourire
      "Le bilan de la saison 2016-2017 a mis en évidence un négatif de seulement 24,6M€, un déficit possible à colmater, à la différence de ce que pourrait connaitre la Roma, via la menace de l’UEFA et de la réglementation du Fair-Play-Financier.   Dans ces 24M€, vous devez encore soustraire les coûts dits "vertueux" liés à la gestion de l’infrastructure et à la gestion de notre vivier, et plus en particulier, les dépenses effectuées pour la  modernisation d’Appiano Gentile."
       
      Seconde raison de sourire
      "La croissance des recettes est de 33%. Pour faire simple, les recettes de l’Inter s’élève à 318 millions d’euros (soit une plus-value de 44,5M€) et ce malgré l’absence de la Champion’s qui aurait pu rapporter entre 60 et 70 M€ par le biais du marché, des primes UEFA, des bonus octroyés par les sponsors."
       
      Troisième raison de sourire
      "La quantité et la nature de la provenance des recettes supplémentaires dans le secteur commercial. Pas moins de 105M€ sont entrés dans les caisses de l’Inter, par le biais de la signature de nouveaux contrats de sponsorisation et de l’arrivée de nouveaux partenaires, au sein du club, conclu par le Suning.  Dans le détail, l’acquisition des droits du centre sportif d’Appiano Gentile et Interello qui sont défini jusqu’en 2020 par le Groupe Suning, ont rapporté 25M€ supplémentaires, plus un gain annuel de 16,5M€. A ce dernier, on peut y rajouter un contrat d’une valeur globale de 11,5M€ de la part du Suning Sports International Ltd lié aux activités de la formation techniques et des Academy du club."
       
      Merci Qui ?
      "Grâce au  Suning, un nouvel accord a été conclu avec une autre entreprise chinoise pour la cession des droits des médias et de sponsorisation en Asie, avec un bonus initial de 10M€, qui atteindra la somme de 20M€ annuel fixe, d’ici à 2020. Ces nouvelles recettes garantirons l’arrivée de 36M€ par années, ce qui d’ici à 2020 rapportera à l’Inter quasiment 100M€ de recettes supplémentaires."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
    • Par gladis32

       
      Milan - Des paroles aux actes. L'Inter est de retour, et de façon sérieuse. Que ça soit sur le terrain ou en dehors. Tout a commencé avec ce hashtag #InterIsComing lancé cet été et critiqué par beaucoup à l'extérieur. Mais les chiffres parlent d'eux mêmes pour le moment. A l'occasion de l'assemblée des actionnaires du club, Steven Zhang a voulu laissé un petit commentaire.
      "C'était courageux de lancer ce hashtag parce que nous devions être sûrs que l'Inter reviendrait. A ce jour cette phrase est vérifiée. Permettez-moi également de remercier Luciano Spalletti et tout son personnel pour l'excellent travail qu'ils effectuent depuis cet été. Tous ceux qui travaillent ici le font avec envie et amour. Cette équipe mérite de revenir sur la scène européenne et nous ferons tout pour atteindre cet objectif le plus rapidement. Pas à pas nous montrerons les résultats qu'il faudra pour faire de l'Inter un club durable, puissant et sain. Nous ferons tout qui est de notre possible."
       
      ®gladis32 – internazionale.fr
×