Aller au contenu
gladis32

Candreva: "Aimeriez-vous être l'homme du match ?"

Messages recommandés

gladis32    156

FC-Internazionale-v-AC-Milan-Serie-A-2.jpg

 

Milan – Antonio Candreva s’est prêté au jeu de l’interview à quelques jours du Derby de Milan. Protagoniste du but qui envoie l’Italie en barrage, Antonio s’est livré sur ses attentes face aux Cugini :

 

Antonio, est-ce que c’est la rencontre qui déterminera une consécration définitive ?

"Nous savons que nous sommes l’Inter, nous devons gagner tous les matchs ou du moins, tout faire pour y parvenir. C’est encore trop tôt pour dire si ce sera un match capital ou pas. Nous savons que le Derby est important et si nous l’emportons, cela nous donnera encore plus de ressources pour affronter le Napoli."

A quel Milan vous attendez-vous ce dimanche ? Faudra-t-il se méfier de quelque chose en particulier ?

"Je ne m’attends à rien. Ce sera un match difficile, le Milan arrive avec une série en cours négative, ils seront nerveux, mais nous, nous nous montrerons encore plus engagés car nous voulons gagner le Derby."

Votre impression sur Cancelo ?

"Elle est positive même si je l’ai vu peu car j’ai dû partir en équipe nationale. Je sais qu’il est chez nous pour faire du bien, ce sera quelque chose d’important pour la suite de la saison."

Spalletti ?

"Il nous demande énormément de choses, il ne te donne pas de points de référence mais il te montre l’aspect relatif de la situation. Il est comme pareil à chaque match, pour lui, le plus important, c’est d’avoir le bon comportement sur le terrain."

Pourtant l’Inter joue mal…

"Je ne suis pas d’accord, c’est mon opinion. Face à la Fiorentina, nous avons fait un très grand match, face à la Roma une très grande seconde période, avec Spal c’était un bon aussi. C’est évident que nous pouvons nous améliorer, mais si nous gagnons même en jouant mal c’est tout bon, je pense toujours à bien jouer et à toujours vouloir gagner."

On parle du rôle du Trequartista, un poste que vous avez déjà occupé… Est-ce que les critiques concernant les centres ratés vous atteignent ?

"Sur le terrain, tu as peu de temps pour penser. Il y a sans doute, sur les nombreux centres que je fais, certains qui vont trop loin, je peux le comprendre et je dois m’améliorer. J’ai aussi Mauro, on s’entraine ensemble sur les passes longues et les passes courtes. Ce poste est disponible, mais je n’ai pas encore fait mes preuves pour prétendre y occuper. Au final, le plus important, ce n’est pas d’occuper un poste, mais de s’investir de façon positive. Nous sommes revenus récemment des matchs internationaux et dès aujourd’hui, nous nous préparons à la rencontre. C’est peut-être une solution qui pourra permettre d’élargir le jeu, mais tout peut se passer dans un match."

Comment pouvez-vous prétendre à vous investir autant, alors que vous allez penser, durant quelques mois, au Mondial....

"Comme je l’ai déjà dit, il y a de la tension, la crainte qu’il ne nous arrive rien de mal, pour moi, pour le pays, nous ne devons pas penser à cela car ce serait très dur à digérer. Actuellement, on joue le championnat pour plusieurs mois encore, je dois être concentré uniquement là dessus, sur l’Inter. Ensuite, après la trêve du mois de novembre, j’aurais tout le temps pour penser à la Nazionale."

Vous étiez sifflé, remplacé…ensuite vous êtes l’un des meilleurs face à l’Albanie avec l’Italie, où est la logique ?

"Il y a des choses que vous dites vous (les médias), vous pensez que je tourne mal à l’Inter et bien en Nazionale. Pourtant l’Inter affiche un bilan de six victoires et un match nul, c’est un début de saison positif et j’ai ma conscience tranquille. J’ai toujours bien bossé avec mes équipiers lors de nos premières sorties. Je peux toujours m’améliorer, on peut toujours s’améliorer."

Est-ce qu’il y a une équipe à éviter pour les barrages ?

"Il n’y a aucune équipe à éviter. Lorsque tu disputes ce genre de rencontre, tous les matchs sont durs à affronter. Nous devons encore attendre le tirage au sort et dans un mois nous jouerons notre qualification."

Aimeriez-vous être l’Homme du match de ce Derby ?

"Cela me plairait mais cela ne servirait à rien si on ne remporte pas les trois points. Pour me faire plaisir, j’espère gagner le Derby en y inscrivant mon premier but avec l’Inter et j’espère que ce sera exactement ce qu’il se passera."

Votre premier but avec l’Inter ?

"Je fais référence dans un Derby.....(il sourit)."

Le fait de ne pas avoir encore marqué lors du Derby de Milan vous trotte-t-il dans la tête ?

"Le but n’est pas une de mes obsessions. J’aime aider mes partenaires à marquer, j’aime le faire le plus tôt possible, l’important c’est d’être décisif, peu importe la manière, le plus important, c’est le bien de l’équipe. Cette année, nous voulons arriver au sommet."

Quels sont les différences entre le Derby de Milan et le Derby de Rome ?

"Je pense que ce sont des matchs très attendus, la semaine qui précède le Derby est belle à vivre car on se rend compte qu’il va se passer quelque chose de fou. Je pense qu’ils sont très similaires. Ce sont deux grands derbys à disputer."

Est-ce que les deux prochains matchs pourront en dire plus sur la saison à venir ?

"Ce sont deux matchs importants. En premier, il y a le Derby, puis nous irons à Naples, mais nous devons nous concentrer sur le match de ce dimanche. Ensuite, nous nous attarderons sur le Napoli."

Qu’est-ce qui vous traverse l’esprit actuellement ?

"Je vous en ai déjà beaucoup dit, je veux réaliser des choses importantes, avec les maillots que j’endosse. Je sais que si nous l’emportons ce dimanche, nous pouvons écarter une équipe qui voulait lutter pour les premières places. C’est important pour nous de suivre notre chemin, de faire notre propre championnat."

Que pensez-vous des sifflets à votre encontre, malgré le fait de réaliser une bonne saison ?

"Cela fait partie du métier, parfois tu es acclamé, parfois tu es sifflé. L’important est de toujours se donner au maximum et sortir du terrain en ayant mouillé le maillot, cela veut tout dire."

Ce but si important avec la Nazionale, vous le vouliez…

"C’est un but important pour nous, pour l’Italie qui devait l’emporter face à l’Albanie après un non-match face à la Macédoine. Nous tenions à gagner afin de pouvoir être tête de série lors du tirage au sort, cela va avoir une importance. Je suis revenu à l’Inter avec l’enthousiasme qui m’accompagne toujours, il y a des parties importantes à préparer et je suis chargé à bloc."

 

®Antony Gilles & gladis32 – Internazionale.fr

  • J'aime 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JY DS    59
Il y a 3 heures, gladis32 a dit :

"Il y a des choses que vous dites vous (les médias), vous pensez que je tourne mal à l’Inter et bien en Nazionale.

Au risque de me répéter  je suis à 100% d'accord avec le traitement des médias envers nous et que cela alimente l'hystérie ambiante autour de l'Inter ... après son niveau avec nous n'est pas excellent mais il n'est pas trop différent de celui avec la squadra .... 2 poids 2 mesures ... Giornalisti terroristi .... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon j'espère qu'il fera une bonne prestation comme ce que l'on a vu lors de son dernier match avec nous.

Attention au milan car on était dans la même situation la saison dernière et nous avions battu la Rube.Je ne veux pas de ce scenario.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Damien

       
      Milan - Interviewé par Sky Sport, le milieu de terrain de la Juve Sami Khedira, a rendu hommage à l’excellent début de championnat de l’Inter :
      "Le Napoli, en ce moment, est dans une forme excellente, ils réalisent de très bons résultats, tout comme l’Inter. Ce sont deux équipes de qualité, cette saison sera aussi dure que la saison passée, mais la saison est encore longue et il reste 30 matchs. Pour nous, le maximum fixé est d’être à 5 points du Napoli, car il restera du temps pour les récupérer."
      "Je pense aussi que l’Inter s’est bien améliorée, elle a recruté un très grand entraîneur. On voit que l’équipe a une structure dans le jeu et elle ne subit que très peu de buts. De plus, elle ne perd plus la tête. L’Inter a une bonne organisation et dispose d’un grand potentiel offensif, avec Perisic et surtout Icardi que l’on a bien vu ce dimanche. Ce sera difficile de jouer les deux équipes et l’Inter sera un adversaire dangereux pour la lutte au Scudetto."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
    • Par Damien


      Milan – Invité au programme "Che fuori tempo che fa", notre ailier s’est livré sur les émotions spéciales que peu procurer un Derby : face à l’Ac Milan, Antonio Candreva a réalisé l’un de ses meilleurs matchs depuis qu’il porte le maillot de l’Inter. L’international italien a été déterminant en délivrant une splendide passe décisive à Mauro Icardi :
      “Dans le Derby, tu ressens une atmosphère particulière. Giuseppe Meazza est toujours merveilleux, on a encore vu voir qu’hier soir, c’était le stade le plus beau du monde. Je dois remercier tous nos tifosis. Avec Spalletti, je me sens extrêmement bien, nous avons emprunté une route positive, par rapport à celle de notre saison noire écoulée." Il poursuit en plaisantant : "J'ai fait quelques bêtises étant jeune."

      Vous jetiez le maillot ?
      "Non pire !"
       
      Que faites-vous pour vous divertir ?
      "Je passe du temps avec ma fille et nous jouons ensemble."

      Etes-vous déçu par la Juve qui n’est plus en tête ?
      "Non !"

      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

       
      Milan – Le Capitaine argentin de l’Inter est le protagoniste absolu de la victoire de l’Inter, dans un Derby sous haute tension. L’Inter a pris, par deux fois l’avantage, avant de se voir rejoindre par les Cugini. A la fin du match, Icardi délivrera les siens via un penalty qui, bien qu’il soit net, suscite la polémique du côté rouge de la ville.
       
      Retour sur le match
      Le Derby démarre lentement, avec un Milan qui attend et qui laisse l’initiative à une Inter peu convaincante. Une fois rentrée dans son match l’Inter a commencé à faire mal à son adversaire. Sur une jolie combinaison avec Borja Valero, Candreva frappe à distance, et voit son ballon heurter le ballon de Donnarumma.
      Les milanais sont aux abonnés absent et seul Suso et André Silva mouillent le maillot. Cette façon de non-jeu de la part des "Rouges" se paiera cash. "Monsieur 1000 centres par match" arrive à lancer sur l’un de ces derniers Icardi à la 18ème minute, qui perce le cœur de la défense milanaise et du pied droit, punit le portier italien. Durant les dix minutes qui suivent l’Inter hausse le ton et étouffe le milan. Peu avant la fin de la première période les hommes de Montella se montre dangereux via Kessiè qui libère Borini. Son tir trouve Handanovic qui lui renvoi le ballon, mais sa tête passe de peu à côté du but
      A la reprise, Montella sait qu’il n’a plus rien à perdre et insert Cutrone pour Kessiè. Ce changement changera la face du début de la seconde période qui sera totalement pour les milanais, l’Inter fera le dos rond, mais finira logiquement par craquer.  A la 55ème tout d’abord ou un tir de Silva trouve le poteau avant de revenir sur Musacchiao. But…refusé pour une nette position du buteur au départ de l’action. 
      Milan continue à insister et Suso teste les réflexes d’Handanovic, imité peu de temps après par Borini.  Le Milan se verra récompensé à la 56ème minute, lorsque Suso "Monsieur Derby chez les cousins" parvient à placer à ras du second poteau un tir de l’extérieur de la surface. Notre portier s’allonge de tout son long, mais il ne peut absolument rien faire
      Dans les minutes qui suivent le Milan ac veut faire mal à l’Inter et Handanovic sauve un but face à Bonaventura qui se trouvait dans le petit rectangle, notre portier parvient à repousser le ballon. Mieux encore, au plus fort de la pression milanaise et  sur la contre-attaque, qui suit cette parade, Icardi par en contre, l’Inter remonte le terrain, l’argentin trouve le Croate qui, malgré son centre quelque peu puissant, trouve Icardi qui d’une reprise du droit, à nouveau au cœur de la défense milanaise, reprend un ballon que Zlatan n’aurait pas renié. Cela aurait pût être 1-2, mais le score est bel et bien 2-1
      La rencontre continue sur le même rythme, l’Inter laisse venir et attend le contre meurtrier, Milan n’abandonne pas et sur un centre de Rodriguez, finement dévié par Borini, le ballon trouve Bonaventura. Le ballon est sauvé par le poteau, mais Handanovic, qui avait plongé pour réaliser un nouvrau miracle, touche involontairement le ballon qui finit au fond de ses propres buts…. 2-2, comme les deux derniers derbys. Un but très cruel pour notre gardien, qui ne méritait absolument pas cela....nous sommes à la 80' minute de jeu
      Est-ce la fin du match ?
      Non, car en toute fin de rencontre, l’Inter bénéficie d’un corner. Lorsque celui-ci est botté, on aperçoit D’Ambrosio tomber à terre et surprise, Tagliavento siffle un pénalty pour l’Inter à la 90ème minute de jeu.  Sur le ralenti, on s’aperçoit bien que D’Ambrosio a été ceinturé, mais d’autres arbitres n’auraient peut-être pas sifflé le pénalty, d'aillleurs Montella criera au scandale en interview d'après-match, mais che se ne frega..... Lors du défi décisif de ce match : Icardi bat Donnarumma et célèbre son triplé à la Messi en enlevant son maillot et le montrant à l’ensemble du Meazza en folie. Le quintuple ballon d’or appréciera très certainement ce clin d’œil.
      L’Inter remporte le Derby,  "Il Fenomeno" Maurito a tué le Milan, l’Inter remporte le Derby et se retrouve seule deuxième de Serie A à deux points du Napoli et avec trois points d’avance sur la Juventus et 10 sur le Milan da Scudetto.
      Ce samedi 21 octobre à 20h45 , l’Inter se déplace au San Paolo, pour y affronter le Napoli, avec la place de Leadership en jeu. Les deux équipes sont invaincues en Serie A après 8 journées et l’une propose un jeu flamboyant et redouté (Le Napoli), l’autre propose un jeu brouillon (L’Inter) mais ô combien meurtrier pour ses adversaires.
       
      La Stat du Match
      Icardi est le premier jouer à inscrire un triple dans un Derby Della Madonnina en Serie A, depuis un certain Diego Milito en mai 2012.
      Le meilleur sur le terrain :
      Mauro ICARDI: 1 but en première intention, 1 but zlatanesque et 1 pénalty converti sur 4 ballons joués. Il sait en plus permis le luxe de venir aider ses équipiers en redescendant fort bas sur le terrain
      Le pire sur le terrain:
      Ricardo RODRIGUEZ :  Candreva était en mode match de gala hier soir et il lui a tout simplement fait vivre un cauchemar. C’est également le milanais qui commet la faute sur D’Ambrosio en fin de match, ce qui provoque le Penalty. Ce genre d’erreur, ventant d’un joueur comptant 47 présence aves son équipe nationale, n’est pas tolérable dans un Derby, qui plus est celui de Milan.
       
      Les meilleures réactions du match :
      Résumé du match:
       
      Tramontatana
       
      Tableau Récapitulatif 
      Inter/ICARDI 3-2 Milan
      Buteur(s): 28’, 63’ et 90’ pen. Icardi (I), 56’ Suso (M), 80’ aut. Handanovic (M)
      INTER (4-2-3-1): Handanovic; D'Ambrosio, Skriniar, Miranda, Nagatomo; Gagliardini, Vecino; Candreva (73’ Cancelo), Borja Valero (85’ Eder), Perisic; Icardi (92’ Santon)
      Entraineur: Spalletti
      MILAN (3-5-2): Donnarumma; Musacchio, Bonucci, Romagnoli (Dal 76’ Locatelli); Borini, Kessié (Dal 46’ Cutrone), Biglia, Bonaventura, Rodriguez; Suso, André Silva.
      Entraineur : Montella
      Arbitre: Tagliavento
      Arbitre vidéo: Orsato
      Averti(s): Miranda, Romagnoli, Vecino, Gagliardini, Perisic, Rodriguez, Icardi, Eder
      Expulsé(s) : /
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
       
    • Par gladis32

       
      Milan - "Mon tout premier but, et le seul en Serie A cette année là, c'était contre l'AC Milan. On essaie toujours d'aider l'équipe, marquer serait excellent même si ce n'est pas ma fonction première il faut le dire. J'ai une très bonne relation avec Montella avec qui j'ai eu beaucoup de satisfactions durant trois ans. Il veut gagner c'est normal mais nous ferons tout pour l'en empêcher. Dimanche je m'attends à un match intense, pour les tifosi et surtout qu'au final ce sera bon pour nous. Un derby ce n'est pas que les trois points habituels, cela va au delà."
      Vous savez que vous pouvez reléguer à dix points l'AC Milan ?
      "Le plus important ce n'est pas de les distancer, mais c'est bien de continuer notre dynamique en sortant victorieux, comme nous l'avons fait lors de nos précédentes rencontres. Ce n'est pas un match clé, la saison est longue."
      Et vous, comment ressentez-vous ce début de saison ?
      "Pour le moment tout est au vert, je suis content. Ce qui compte ce sont les résultats. Avec Spalletti c'est un plaisir de travailler avec lui. Il m'a amené ici et m'a fait confiance dès le début. Je suis venu ici pour tenter de faire quelque chose de grand avec ce groupe. Les choses semblent aller dans le bon sens mais nous pouvons toujours mieux faire."
       
      Rédigé par ® gladis32 - internazionale.fr
       
       
×