Aller au contenu
Damien

L’Inter domine totalement Milan : D’Odgaard à Icardi, 5 victoires dans les 5 Derby de la saison

Messages recommandés

Damien    192

e4c90ad1-a81b-4649-9174-8eba78634064.png


Milan – Peu importe la catégorie, l'Inter a imposé sa loi dans chaque Derby en ce début de saison :

Remporter un Derby, qui plus est dans chaque catégorie, a toujours une saveur spéciale. C'est cette saveur que peuvent goûter les tifosi de l’Inter, qui, durant cette saison, a fait sa loi et prouve que Milan est Nerazzurro ! La victoire de ce dimanche, avec un Icardi en forme internationale, est le point culminant d’un mois de couronnement pour le Navire Nerazzurro.

Ce succès de l’équipe première permet aux hommes de Luciano Spalletti d’être dans le rôle du chasseur en étant seul deuxième à deux points du Napoli. D’ailleurs, ce samedi à 20h45, la rencontre "Scudetto" opposera l’équipe de Sarri à l’équipe de Spalletti, une confrontation directe qui pourra donner une nouvelle indication sur le niveau de notre Beneamata...

De son côté, le Milan conditionné à remporter le Scudetto accuse déjà un retard de 10 points, ce qui en Italie, est extrêmement dur à remonter, si tu maintiens un bon niveau de jeu. Ce classement consolide encore plus la suprématie Nerazzurra dans la ville, et ce dans chaque catégorie.

 

Un mois de Derby, un mois de victoires.

Tout commence avec le Derby de la Primavera, le 16 septembre : Un rendez-vous qui arrive immédiatement pour la seconde journée de championnat. Les hommes de Vecchi, porté par un Odgaard en forme Icardienne, ont terrassé le Milan de Gattuso 3-0. Il s’agira du premier triplé de notre toute nouvelle recrue, qui fait ses classes chez Vecchi.

Passons à présent au 1er octobre, une date qui fera marque dans le secteur giovanile interiste. Trois Derby sont programmés : Il y aura les confrontations entre les Under 17, Under 16 et Under 15. Chaque rencontre se concrétisera par un triomphe Nerazzurro !

  • INTER 2-0 Milan : pour l’U-17 de Zanchetta
  • INTER 3-1 Milan : pour l’U-16 de  Bonacina,
  • INTER 1-0 Milan : pour l’U-15 d’Annoni.
     

Une domination territoriale programmée par les jeunes, qui auront eu droit, en cerise sur le gâteau, de pouvoir assister à la victoire de l’Equipe Première!

Conclusion :  Plus que jamais Milano Siamo Noi, cinq derbys, cinq victoires indiscutables pour l’Inter.

Fassone appréciera, tout comme Jindong Zhang, mais ce sera pour deux raisons totalement différentes !

 

®Antony Gilles – Internazionale.fr

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mares13    33

Merci de rappeler le travail en profondeur fait par la Beneamata et ces brillants resultats

J.aime cette formule Fassone appréciera, tout comme Jindong Zhang, mais ce sera pour deux raisons totalement différentes !

  • J'aime 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Tony    816
il y a une heure, yacine328 a dit :

mais vous avez oublié l'equipe feminine !!!

Elle était en Rouge et Noir ce dimanche soir sur le terrain :phear: 

  • J'aime 1
  • Haha 5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Don Tony

       
      Milan – Une nouvelle polémique provient de l’Argentine et elle concerne précisément la blessure de Mauro Icardi. Cette dernière a empêché notre capitaine de répondre à sa convocation internationale.
       
      Rappel des faits
      "Lors du match face au Torino, l’attaquant Nerazzurro a pris des coups en première mi-temps, à la fin il est ressorti des examens médicaux qu’il ne souffre que d’une simple contusion avec une inflammation, il n’y a pas de lésion, mais il devra respecter un programme précis de physiothérapie." Durant ces dernières heures, sur Twitter, Wanda Nara, épouse et agent du joueur a déclaré que Mauro n’avait donc rien de grave.
       
      Réaction de Sampaoli
      "Le staff médical de l'Inter a parlé d'un genou enflammé, cela ne fait aucun doute:  Les joueurs savent que cela peut se produire lorsque tu joues, et je comprends que s'il n'est pas venu, c'est parce qu'il n'était pas en condition. Mais il est également vrai que ces matchs amicaux sont importants. Si j'aurais voulu qu'il vienne ? S'il n'est pas venu,  je dois comprendre qu’il n’était pas en condition. J’insiste, je fais confiance au personnel médical de l’Inter."
      La lionne d’Icardi ne sait pas laisser démonter 
      "Mais est-ce que j'ai discuté avec toi ?  Est-ce que tu connais le type de traitement qu’il doit suivre et ce qu’il y a de mieux pour lui ? Ou as-tu appelé l’Inter, avec qui as-tu parlé ?"
      Pour l’heure, il n’y a pas encore eu de réponse, mais ce qui est sûr, c’est que l’on ne touche pas à son homme.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Damien

       
      Maurito Icardi a connu un après-midi frustrant à San Siro, où il n'a pas pu trouver le chemin des filets, malgré de nombreuses occasions. Sa déception a été aggravée par une blessure qu'il a subie en fin de match.
      La confirmation vient du site officiel de l'Equipe Nationale d'Argentine, qui a annoncé que l'attaquant de l'Inter Mauro Icardi sera indisponible pour son prochain match en raison d'une inflammation du tendon du genou de l'ancien attaquant de la Sampdoria. Cette blessure l'exclura du prochain match amical contre la Russie.
      L'attaquant Nerazzurri a souffert de ce problème pendant et après le match contre Torino. Spalletti a parlé dans les interviews d'après-match de nombreux coups et plaquages reçus par le capitaine de l'Inter dans le match qui semblent avoir causé cette blessure.
      Dans la Primavera, Andrea Pinamonti et Facundo Colidio ne rejoindront pas non plus leurs équipes nationales respectives en raison de problèmes physiques. Au cours des prochains jours, les trois joueurs seront évalués afin de déterminer quand ils reviendront à l'action.
       
      Rédigé par Rheyou Diamweli
    • Par Don Tony

       
      Milan – Mauro Icardi s’est livré à cœur ouvert à Fabrizio Biasin pour le magazine “Undici”. Internazionale.fr vous propose l’intégralité de l’article paru dans ce dernier.
       
      Être Capitaine de l’Inter
      "Pour moi, ce n’est pas un problème, j’ai la personnalité pour le faire en toute sérénité. Je suis ici depuis 5ans, même si on ne le dirait pas. Marquer des buts est pour moi le plus important, sinon je rentre à la maison en faisant la gueule, Wanda le sait…. Etre le Capitaine de l’Inter est pour moi…comment dire…une mission. Et je suis honoré de tout cela. Et par-dessous, je suis le Capitaine de l’Inter, mais je suis aussi un Interiste."
       
      Blonde platine
      "J’ai choisi de le faire, comment m’expliquer,  à cause d'un pari avec Susana Jimenez qui est une star blonde argentine. Nous avions fait un pari ensemble, pour son spectacle. Ensuite, le temps du shooting photo est arrivé et je pensais arriver, les cheveux rasés, à ma convocation internationale. Je ne voulais absolument pas me faire voir ainsi."
      Jouer pour l’équipe
      "Tu fais référence à ma façon de jouer, n’est-ce pas ? Bah, si cela peut faire du bien à l’équipe et à l’Inter, je change volontiers ma façon de jouer. L’autre jour, j’ai sauvé un but sur la ligne après avoir parcouru une distance de 60 mètres (Ndr Inter-Genoa). J’étais fier de moi, c’était comme si j’avais marqué. Si ce genre de chose peut faire du bien à l’équipe, j’en suis heureux."
      Mauro l’Interiste…
      "Je l’ai déjà dit depuis longtemps. Je suis Interiste depuis tout petit. Quand je jouais à la Playstation et je prenais toujours l’Inter pour y jouer et affronter mes amis. J’ai aimé l’Inter car il y avait, en attaque, Adriano et il me plaisait tellement. Depuis ma plus tendre enfance et encore maintenant, je suis Interiste."
       
      Le Mercato et les rumeurs sur le Napoli en 2016
      "Ce sont des choses qui ont été discutées entre mon agent et le club. L’année passée, c’était un peu le bordel, à cause de ces rumeurs sur le mercato, mais j’ai toujours été serein. J’ai toujours dit que je donnerai tout à l’Inter. Lorsque j’étais en stage, avec l’Argentine, je me souviens d’avoir longtemps parlé avec Mancini et je lui faisais part de ma sérénité."
       
      La relation avec la Curva Nord
      "Nous avons eu un discours clair l’année passée, il n’y a rien à rajouter. Je veux à San Siro, des gens qui nous veulent du bien, qui veulent le bien de l’équipe et de ses tifosi. Ma déclaration a foutu le bordel pour l’équipe et certaines choses m’ont fait me sentir très mal. Je fais un trait sur cela à présent. Les gens sont incroyables à chaque fois que nous jouons à la maison ou à l’extérieur, tu vois qui nous supporte vraiment ! Et nous sommes chanceux. Nous les remercions toujours à chaque match, et nous voulons tout donner sur le terrain pour remercier ces personnes qui viennent, comment dire, nous soutenir. Ils sont là quand tout va bien et quand tout va mal, je les remercie tous."
      L’erreur à ne plus refaire
      "Cela fait 5 ans que je suis ici et je pense que la seule chose que je peux regretter, c’est le livre. C’était quelque chose de malsain pour tout le monde. Je tiens tellement à l’Inter, vous le savez tous. C’était quelque chose de vraiment très moche pour tout le monde."

      Avec qui je voudrais jouer...
      "Je pense à jouer avec les meilleurs, ceux qui sont ici à l’Inter et c’était mon rêve de jouer pour le club. Je peux citer objectivement Messi, mais lui est lié à Barcelone et c’est un rêve qui ne deviendra jamais possible.."
      La clause de 110M€....
      "C’est que je vaux peu ? Depuis ce qu’il s’est produit lors du dernier mercato, j’ai prouvé ma valeur et c’est la raison pour laquelle nous allons discuter avec le club pour savoir ce que l’on en pense tous: Ce dont moi j’ai envie, ce dont le club a envie, je suis très serein."
      Wanda Nara
      "Elle dépose les enfants à l’école, lors de chaque anniversaire, on la voit partout. Je cherche de mon côté, à faire de mon mieux dans ma profession et si je peux parvenir à l’aider, je suis totalement là pour elle. Entre nous deux, c’est elle qui fait le plus."
      Si les rumeurs sur le mercato me fatiguent ?
      "Non non, nous sommes habitués à cela et à ce qui se dit aussi de nous en Argentine. Les gens parlent d’elle car elle est mignonne, mais je sais qu’elle genre de personne elle est vraiment. Je cherche toujours à faire de mon mieux pour moi et pour notre famille."
      S’il y a eu l’amour au premier regard ?
      "Non, car avant j’étais à Gênes et nous avons appris à faire connaissance durant une année entière…Nous étions amis et ensuite……ce sont des choses qui peuvent se comprendre…"
      Milan
      "Nous nous y sentons très bien tous les deux, cela fait 5 ans que nous avons pris nos marques, les enfants ont beaucoup d’amis et c'est facile pour moi de venir ici à Appiano. Pourquoi ne parviendrais-je pas à y vivre ? C’est le prix à payer lors que tu deviens un très grand joueur."
      Icardi et l’Italie
      "J’aurais pu avoir cette possibilité. J’étais appelé par l’Under et j’ai eu un litige avec la Samp car je ne voulais pas y aller, je voulais représenter l’Argentine. Mon agent a été contacté et il a dit non. Même l’Espagne a tenté sa chance en contactant mon père, mais mon choix a toujours été l’argentine. C’était un choix difficile, mais j’ai atteint mon objectif."
      Le joueur préféré à l’Inter....
      "Mmm beh, dans le club, l’attaquant numéro 1 au monde est passé : il Fenomeno. Il a fait l’histoire de ce sport."
      Zanetti ?
      "Je le vois dans le vestiaire et aussi à l’extérieur. Nous sommes souvent ensemble et c’est un fait que si nous nous y mettons, nous parlons de football, de tant d’autres choses, c’est quelqu’un qui parle beaucoup. Zanetti, pour moi, est comme un ami."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

       
      Milan – Interviewé par Rivista Unidici, le Capitaine de l’Inter s’est livré au cours d’une longue interview :
       
      Début de saison
      "Non, il ne s’agit pas de chance. Nous avons très bien travaillé durant le stage estival, cela change tout. Notre entraîneur, lui, est très attentif. Nous avons tous en tête l’objectif que tous veulent voir atteint : Du Président du club, jusqu’à la dernière personne qui travaille ici, nous le savons tous : Nous devons retrouver la Champion’s League. Je ne pense pas au Scudetto, j’ai dans ma tête l’idée unique de faire du bon travail."
      Capitanat
      "Etre le Capitaine de l’Inter, pour moi, n’est pas difficile, j’ai la personnalité pour le faire sereinement. Etre le Capitaine de l’Inter est ma mission. Et je suis très fier d’avoir ce capitanat."
      Arrivée à l’Inter
      "Celui qui m’a le plus voulu, c’était Massimo Moratti. Il m’a recruté de la Samp, lorsque je n’avais que 19 ans, et c’est celui qui a le plus voulu m’avoir. Ensuite il y a aussi Piero (Ausilio), qui a parlé avec mon père, qui était mon agent à l’époque. Ce sont eux qui se sont occupé de mon recrutement."
      La Saison écoulée
      "L’an passé, en mars et après la trêve internationale, nous nous sommes tous  "un peu perdu". C’était une période où j’étais agacé et où je rentrais de mauvais poil à la maison."
      Futur
      "Je le vois ici. J’espère faire une longue route avec l’Inter, j’ai envie de gagner quelque chose avec ce maillot. A 40ans, je sais que je ne serai plus dans le monde du Calcio, je ne suis pas comme Totti. Je ne serais pas non plus entraîneur ou dirigeant, ce ne sont pas des rôles qui me plaisent. Je crois que je serai papa à plein temps, à la maison, avec ma famille."
      Barcelone
      "Nous avons connu un litige, c’est pourquoi j’ai pris la décision de venir en Italie, car j’étais convaincu que j’étais capable de faire mieux qu’en Espagne. Dans le Barcelone de cette époque, rien n’était facile. Ici, on m’a donné immédiatement la possibilité de jouer au plus haut niveau et c’était mon objectif."
      Wanda Nara
      "C’est elle qui fait tout, je ne fais rien. Elle dépose les enfants à l’école, aux anniversaires, elle fait tout à la maison, elle court partout. Je cherche toujours le meilleur pour moi et pour notre famille."
      L’Argentine
      "J’ai eu une possibilité, on m’avait appelé pour l’Under et j’ai eu un litige avec la Samp car je n’avais pas envie de jouer pour le club, je voulais jouer pour l’Argentine. Même l’équipe d’Espagne a tenté sa chance, elle a appelé mon père, mais mon choix a toujours été de représenter l’Argentine. Je l’ai choisi, c’était un choix dur, mais j’ai atteint mon objectif."
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

      Milan – Notre capitaine, auteur d’un doublé, s’est livré à Inter Tv : "Aujourd’hui, je suis assez mécontent, c’était un match où nous avons tous fait de belles choses et nous avons pris le risque de repartir avec le point du match nul. Car c’est ce qu’il s’est passé. Nous devons nous améliorer sur ce type de situation, on ne peut pas prendre la fatigue pour excuse, même si nous avons joué il y a trois jours. A la fin du match, nous avons souffert, mais nous avons réalisé une excellente première période."
       
      Les occasions ?
      "J’ai dû, parfois, aller rechercher moi le ballon et je n’en suis pas satisfait. Demain, nous analyserons les différents faits de match. Nous avons joué durant 60 à 70 minutes de façon spectaculaire, en nous amusant dans le jeu, mais ce qu’il s’est passé ensuite n’est pas bon, surtout après une telle partie."
      La première place ?
      "C’est très beau, c’est la récompense du travail que nous abattons tous, de l’équipe au staff, nous avons un objectif en tête et c’est beau d’occuper cette position, même si c’est pour une nuit, après dix journées."
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×