Aller au contenu
Don Tony

#Napoli-Inter : "Sold-Out et Insigne en danger ?"

Messages recommandés

Don Tony    816

Lorenzo-Insigne-1-600x290.png

Milan – Le Ssc Napoli a confirmé la blessure de Lorenzo Insigne, qui a la reprise du match opposant le Napoli à City:

"Le joueur suit actuellement une thérapie suite à une contracture ressentie à l’adducteur droit. Les conditions de l’attaquant napolitain seront réévaluées quotidiennement."

Il se pourrait donc que Lorenzo rate le match Scudetto face à l’Inter…

 

Va y avoir du sport

 

Selon les prévisions, plus de 50.000 tifosi sont annoncés au San Paolo. Ce qui pour le stade napolitain représente un record absolu. Le précédent était de 49.324 tifosi à l’occasion de la venue de Nice, le 16 aout 2017. Du côté de l’Inter, 1.500 Tifosi sont attendus. 1100 places ont été mise en vente hier et il en reste actuellement 500.

 

®Antony Gilles - Internazionale.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Miguel    20

Je me contenterai d 'un nul ,ça serait je pense un bon résultat ,vu le niveau de jeu de Naples.....Maintenant si on gagne tant mieux !!! Pendant le match ,je serais surement dans un état de décomposition avancée ....Forza inter      

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MehdINTER    0

la participation d' insigne et hysaj dans la doute 

j'espère q'on fera un bon entame de match car napoli débute bien ses rencontres et il faut être vigilant en défense 

 

FORZA INTER 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JY DS    126

J'ai bien aimé la conférence de notre Mister, on ne peut pas faire autrement que de jouer pour les 3 points .... Il est vrai que "l'alignement des planètes nous est favorable " cependant le napoli est quand même costaud, alors on de la chance si Insigne ne joue pas.... pour le derby j'avais désigné Suso comme danger n°1 pour ce match c'est Mertens indiscutablement (en l'absence confirmée d'Insigne) par lequel arrivera le danger. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par Don Tony
       

       
      Milan – Le début de saison optimal de l’Inter de Luciano Spalletti, a redonné du baume au cœur aux tifosi, surtout après une saison catastrophique. Preuve en est, après les 71.581 tifosi présent pour Inter-Torino, les premiers sondages tendent à prouver que l’Atalanta recevra également un accueil digne des plus grands, pour la reprise du championnat, avec la présence, d’au moins, 60.000 spectateurs au Giuseppe Meazza.
       
      Pazza Inter ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

      Milan – Vivre la journée de l’intérieur, c’est tout ce dont peut rêver un Nerazzurro sur le terrain. Ce dimanche, le Giuseppe Meazza devrait disposer de l’affluence des tous grands matchs, à l’occasion de la réception du Torino, qui est pourtant prévue à 12h30.
       
      Fini le temps d’aller manger, place au spectacle
      C’est tout simplement de la folie furieuse, au niveau du nombre de la venue de spectateurs, journées après journées, l’Inter est quasiment toujours présente dans le record du nombre de tifosi.
      Pour ce match, 70.000 tifosi sont annoncés, Il n’y a que le troisième anneau bleu, celui destiné aux tifosi du Toro, qui n’affichera pas complet. En effet, 5.500 billets sont disponibles pour le club Granata, mais pour l’instant, seul 1.500 billets ont trouvé preneurs. Il s’agit vraiment d’une configuration du stade importante, car, l’année passée, pour le même match, l’affluence n’était "que" de 36.446 personnes.
      Deux motifs valident ce changement:
      L’enthousiasme retrouvé pour l’équipe et ses résultats, grâce à l’excellent travail de Spalletti. L’horaire, qui a permis à l’Inter de fixer ce dimanche, comme une journée réservée aux Inter Club, même les plus éloignés.  
      L'impact du douzième homme
      La foule sera impressionnante, d’après la Gazzetta Dello Sport, 104 cars tous Nerazzurri seront présents, ils viendront de toutes les régions de l’Italie, mais aussi de la Croatie, la Roumanie, l’Allemagne voire Malte...Ce qu’il y a de surprenant, c’est qu’il ne s’agit pas d’une "affiche" à proprement parler.
      Si on compare cette statistique à celle du Derby de Milan, où il y avait la présence de 72.000 tifosi au stade, on pouvait recenser pas moins de 20.000 à 25.000 Rossoneri. Cette fois-ci, le stade sera totalement de cause interiste et les chants de plus de 70.000 tifosi vont résonner et faire vivre le Cœur du Meazza.
      Notre stade, qui était un lieu de crainte pour nos propres joueurs l’année passée, est devenu un lieu de peur et de pression, pour nos adversaires.
      Même l’Inter du Triplé ne peut pas se vanter d’avoir connu pareil affluence "pour un simple"  match.
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
       
    • Par Damien
      9e journée de championnat 
    • Par Don Tony

       
      Milan – Grâce à la victoire et aux trois points remportés par l’Inter, sur le Milan, les hommes de Luciano Spalletti créent la sensation en ce début de Serie A. En effet, bien peu de bookmakers et de professionnels du Calcio auraient parié sur une telle situation au mois d'août.
      Dans un sens, est-ce si illogique ?
      L’année passée dixit Montella : "Cela me fait plaisir de voir l’Inter se toiler alors qu’elle était formatée pour gagner le Scudetto." L’Inter 2016/2017 n’avait pas fait de préparation estivale, avait dû faire face au départ de Mancini à deux semaines du début du Championnat, à  un entraîneur inexpérimenté en la personne de Frank De Boer. Même si elle s’est reprise en main avec Pioli, l’Inter s’était effondrée à partir du moment où la troisième place n’était plus atteignable.
      Cette année-ci, l’Inter a réalisé une pré-saison de qualité en battant des grands d’Europe et en remportant, avec la manière l’International Champion’s Cup.
      "L’Inter a également était reprise en main par un maitre-tacticien, Luciano Spalletti. Sa patte se fait déjà sentir et l’Inter, même si elle ne dispose pas de toutes les armes disponibles pour disputer les premiers rôles ne se trouve qu’à seulement deux petits points du Napoli.
      Mieux encore, l’Inter peut se permettre de disputer la première place au Napoli, ce samedi. Qui plus est, ce sera le choc entre deux équipes invaincues. Concernant ses rivaux historiques, la Juve connait des ratés et accuse trois points de retard sur l’Inter et le Milan Ac "formaté pour remporter le Scudetto", est à dix points.
      Alors, est-ce qu’avec ses retouches et dans l’attente de se renforcer en janvier, Spalletti pourrait-il créer l’exploit de maintenir l’Inter dans le Top 2, voir en tête du championnat ? 
      "L’objectif du Suning était d’espérer voir Spalletti jouer le Top 4 d’ici à janvier, pour l’instant, nous réalisons une bien meilleure performance."
      Est-ce que l’Inter peut être réellement dangereuse ?
      Pour Aurelio De Laurentiis, interviewé par la Gazzetta Dello Sport, il y a lieu de se méfier de cette renaissance interiste :
      "L’Inter ? Nous devrons l’affrontée en pratiquant un jeu réfléchi et prudent, car il s’agit de l’équipe de Spalletti. Nous aurons l’avantage de jouer devant nos Tifosi au San Paolo et j’invite tous les supporters au stade. Cette rencontre sera une rencontre charnière pour la suite de notre saison. Nous avons besoin du soutien des Tifosi."
      "Entre-temps, le Napoli devra tout de même se farcir Manchester City. Je pense que dans ce match, il faudrait laisser reposer les joueurs qui ont le plus disputés de match et de les préserver. La rencontre face à l’Inter sera très rapprochée et les équipes disputeront ce match avec la plus haute importance."
      Duel d’entraineur
      Comme le souligne le Corriere Dello Sport, ce samedi, le duel entre les deux meilleurs entraineurs italiens du moment aura lieu : Sarri rencontre Spalletti.
      "Ce samedi, il s’agira d’un match piège pour les deux équipes qui sont en tête de notre championnat. L’avantage est pour Spalletti car il aura à sa disposition une semaine pour récupérer, améliorer la condition physique de ses joueurs, d’analyser ce qui n’a pas marché lors du Derby. Cet avantage n’est pas négligeable en vue de ce match Scudetto."
      "De son côté, le Napoli aura le désavantage de jouer, ce mardi, à Manchester en vue d’y rencontrer le Manchester City de Guardiola qui est en excellente forme. Ce ne sera certainement pas une partie de santé et ce match pourrait avoir un impact non-négligeable d’ici au match de samedi."
      Alors, est-ce vraiment un avantage pour le Napoli de jouer l’Inter maintenant ?
      "Sarri, le Napolitain, vendra cher sa peau, mais devra faire avec les conséquences de ce match de la Champion’s League, aussi bien du point de vue physique, que du point de vue psychologique. Spalletti, l’Interiste, lui surfe sur une vague de succès, car même si son équipe joue mal, elle parvient à terrasser ses adversaires."
      Ce samedi, il ne devra en rester qu’un et ce n’est peut-être pas celui auquel tout le monde pense .
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×