Aller au contenu
Guillermo

Olympique de Marseille 2016-2017

Messages recommandés

nateag    82

L1: Un nul dur à avaler pour l'OM

L'OM croyait bien tenir sa première victoire en championnat depuis le 12 mars dernier mais le sort n'a pas été favorables aux Olympiens. Après l'ouverture du score par Gimenez, sa nouvelle recrue, Marseille semblait tenir le match jusqu'à la 87e minute et un penalty très généreux accordé à Ajaccio et transformé par Saïfi. L'OM ne décolle toujours pas alors que les hommes de Rolland Courbis, toujours invaincus, prennent un point précieux au Vélodrome.

 

bigrin.gifbigrin.gif

 

Mais où sont-ils?

Mais où sont-ils?

Mais où sont-ils les marseillais?

(air connu) :laugh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ambrogio    0

L1: Un nul dur à avaler pour l'OM

L'OM croyait bien tenir sa première victoire en championnat depuis le 12 mars dernier mais le sort n'a pas été favorables aux Olympiens. Après l'ouverture du score par Gimenez, sa nouvelle recrue, Marseille semblait tenir le match jusqu'à la 87e minute et un penalty très généreux accordé à Ajaccio et transformé par Saïfi. L'OM ne décolle toujours pas alors que les hommes de Rolland Courbis, toujours invaincus, prennent un point précieux au Vélodrome.  

 

bigrin.gif  :bigrin:

 

Mais où sont-ils?

Mais où sont-ils?  

Mais où sont-ils les marseillais?

(air connu) :laugh:

 

évite les provocations de ce genre win.gif ca peut vite dégénérer win.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

Tu ne m'as pas choquée mais c'est un manque de respect pur et simple. Un forum est un espace dévolu à l'expression certes, tant que ça reste dans les limites du respect, c'est tout win.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillermo    0

OM 1 - 1 Lille

 

On aurait du faire le break en 1ère mi-temps quand il y avait la place, on n'a pas su le faire. Après les Lillois étaient boostés à fond en deuxième mi-temps, c'etait donc plus difficile. Score logique mais ça fait chier...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tieu²    0

Disons que les dirigeants restent prudents...

 

Dreyfus, annonce une place entre la 5ème et la 10ème

Fernandez annonce 5ème...

 

Actuellement, on est à 4 points de Bordeaux second.

Lyon est loin devant malheuresement...

 

Ce samedi, 17h15==> Ajaccio - OM

 

Pour ceux que ça interesse, je vous ferais un petit compte rendu :D

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sawadi    0

oui meme à Marseille les temps changent Ou est le triophalisme d'antan?

Lyon est intouchable mais une 2ème ou 3ème place reste possible

l'arrivée de Pagis est une bonne chose c'est un joueur qui n'est pas spectaculaire mais éfficace

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tieu²    0

oui meme à Marseille les temps changent Ou est le triophalisme d'antan?

 

Les temps changent ! Cette année les supporters sont patients! Après 5 journées, l'OM etait dernier et ça n'a pas bronché!

Les dirigeants travaillent dans un cadre serein.

Enfin, c'est la vision qu'il renvoi, maintenant peut etre que c'est le Bronx!

 

La seule petite déception c'est au niveau du recrutement: on nous annonce des CISSE, MAXI LOPEZ, DIEGO TRISTAN, FIGUEROA.... et on voit arriver MAOULIDA et PAGIS...

 

En tous cas, dans leur premiers matchs, les recrues nous font mentir... Un but chacun et quelques passes decisives chacun! Donc tout va bien !

Maintenant, il faudrait qu'on ait BURDISSO en défense car DEHU est sur la pente descendante.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Tony    816

L'OM reste l'OM....

 

Maintenant, il faut que le club soit bien mieux gérer pour redevenir le monstre qu'il était, regardez la gestion de l'OL par exemple ;)

 

Si y aurait un président et un entraineur comme à Chelsea, Lyon ne serait peut-être seul en tête B)

 

Tout ça pour dire que le club depuis la Finale face à l'A.C. et le départ de Tapie comme Président, n'est plus que l'ombre de lui-même -_-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut que le club connaisse une periode de stablitite parce ke changer chaque annee 2 entraineurs c un enorme manque de stabiliter .

Pour le moment ca marche et tan mieu.

Vivement que l'OM nous refasse rever dans les finals europeennes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bashaa    0

Je comprends pas le complexe qu'ont les marseillais face aux ajacciens. Avec leur équipe, ils auraient dû écraser Ajaccio mais ils se sont fait exploser. Bonne affaire pour Paris. :bigrin:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tieu²    0

Ne nous cachons pas la face. L’OM a encore fait peine à voir ce soir. La faute à qui ? Lyon ? Lens ? Bordeaux ? Non, la faute à une modeste équipe d’Ajaccio qui était tout simplement dernière de notre championnat avant cette rencontre et qui n’avait plus marqué depuis un bon bout de temps. Comme l’a dit Jean Fernandez lui-même, on se demande comment les olympiens ont pu encore passer à côté de ce match. C’est tout bonnement incompréhensible dans le sens où ils étaient prévenus avant la rencontre par leur entraîneur qu’il ne fallait pas sous-estimer cette équipe. Trop peut-être. En plus, en cas de résultat positif, les phocéens pouvaient se replacer une fois pour toute dans la fameuse course à la Ligue des Champions. Alors ? Alors il n’y a pas d’excuses… C’est bel et bien Ajaccio qui avait joué mercredi en coupe de la Ligue et qui avait le droit au fameux prétexte du match tous les trois jours. Non, décidément il n’y a pas de justification ce soir…

Alors certes, les plus fervents, ou les plus chauvins, pourront toujours dire que les Corses ont fait le match de l’année contre l’OM. Guy Roux était lui aussi surpris de voir que cette équipe, lanterne rouge, pouvait évoluer à ce niveau là. Mais encore une fois, l’OM ce n’est pas Le Mans ! S’il faut redouter ces matchs là aussi, après avoir eu peur de Lyon et de Lens, alors il n’y a plus qu’à attendre la saison prochaine, comme toutes les années depuis 10 ans. Cela ira mieux demain…

 

Quelles explications ?

Je me pose, puisqu’il faut bien tenter de trouver des solutions, les questions suivantes. Tout d’abord, Jeannot était-il obligé de jouer avec un milieu de terrain composé de trois défensifs (Cana, Lamouchi, Delfim) ? Ne pouvait-il pas dès le début de la rencontre faire évoluer le quatuor offensif olympien composé de Nasri, Ribéry, Maoulida et Pagis afin de presser cette équipe d’Ajaccio ? A Lyon, le dispositif tactique (5-3-2) semblait judicieux, tant la force de frappe lyonnaise est grande. Mais Ajaccio ?

Autre question que l’on est en droit de se poser, Bonnissel avait-il sa place ce soir ? Lui qui n’a pas joué depuis plus d’un an et qui a enchaîné son quatrième match en un peu plus d’une semaine était forcément au bord de la rupture. Résultat, il a été complètement transparent et Cantareil aurait pu lui permettre de souffler ce soir.

La faiblesse offensive du moment provient par la nette baisse de régime d’un homme. En effet, Ribéry n’est plus que l’ombre de lui-même depuis un moment et n’apporte plus toute sa percussion à l’OM. Certes, après un début de saison tonitruant il a besoin de souffler. Les défenses se resserrent autour de lui, c’est aussi un fait. Mais quand même, Franck est bel et bien en petite forme. Pourvu qu’il revienne à son niveau. Et vite…

Enfin, et sans vouloir excuser qui que ce soit, les africains manquent cruellement à l’OM. On le redoutait, on l’a constaté. Taiwo, Beye, Niang et Oruma ont manqué à l’appel ce soir et cela s’est vu !

 

Et maintenant ?

 

Comme l’a dit justement Fernandez, il ne faut plus faire de plan sur la comète. Il reste 15 journées. Autant les prendre les unes après les autres, sans se projeter plus en avant. La ligue des champions n’est pas inaccessible mais cette fois les marseillais n’ont plus de Joker. Il faudra « à nouveau » gagner impérativement contre Sochaux le prochain match au Vel’. A croire que l’OM n’aime pas la facilité et qu’il faut toujours que cette équipe se mette la pression pour avancer. Quel dommage…

 

 

 

 

 

Mes notes des joueurs

 

Barthez (5) : Impuissant sur les trois buts d'Ajaccio, le portier a vécu une sale soirée abandonné par sa défense. Il a gagné un duel avec Edson de Faria, l'attaquant très remuant des corses.

 

Bonnissel (3,5) : On est tenté de dire que cela devait arriver... En dedans physiquement, le latéral gauche olympien a été catastrophique dans ses relances et son placement. Résultat, il passe à côté sur le second but ajaccien laissant N'Diaye filer. Apparemment blessé, il a été dans la foulée remplacé par Cantareil.

 

Cesar (3) : Le slovène est totalement passé au travers de son match. Battu dans les duels, constamment en retard il a enchaîné les fautes comme les perles d'un collier. Il a surtout été inexistant dans le marquage de Lucas : conséquence, le brésilien marque deux buts. Et à chaque fois, c'est Cesar qui est aux fraises.

 

Déhu (4) : Certes moins catastrophique que son compère César, il n'a su tenir la baraque derrière. Quand la défense olympienne vacillait, Déhu sombrait avec.

 

Ferreira (2) : Il a vraiment touché le fond. Il a été d'une rare fébrilité sur son côté droit, offrant systématiquement ses relances à l'adversaire. C'est ainsi lui qui dégage sur André Luiz pour le premier but des corses. Complètement à côté, Fernandez n'a pas hésité à le remplacer à cinq minute de la fin de la première mi-temps, obligeant Cana à passer à droite de la défense. On ne peut donc pas faire confiance au brésilien...

 

Lamouchi (4) : Que de déchets techniques ! Surprenant, Lamouchi a raté tout ce qu'il a entrepris. Il a tenté par moments de surnager mais en vain. Logiquement remplacé en seconde période.

 

Delfim (4) : Il s'est battu dans le vide tout le long du match. Après un début de match catastrophique, Delfim n'a pas été capable de s'imposer au milieu de terrain en ne récupérant que très peu de ballon.

 

Cana (4,5) : Absent au milieu de terrain, il a dû remplacer Ferreira au poste d'arrière droit. Et dans la foulée il réalise une superbe ouverture pour Maoulida amenant le but de Pagis. En seconde période il a été dépassé dans les duels comme le prouve le but de N'diaye qui prend le dessus sur l'albanais et ses nombreuses fautes commises tout le long du match. Il n'était d'ailleurs pas loin du rouge.

 

Ribéry (3) : L'énigme de la soirée. Hormis une action en première mi-temps où son tir du gauche était tout près de se loger au fond des filets sans un Porato excellent, Ribéry a été fantomatique. Il n'a jamais tenté de passer, de prendre le jeu à son compte. Esseulé, il a montré des signes de renoncement inquiétants.

 

Maoulida (5) : Une première mi-temps des plus anodine sur le côté droit mais il a su offrir le but à Pagis après un mauvais contrôle. Il a été mieux dans l'axe en seconde période mais il a manqué la balle d'égalisation en n'ouvrant pas son pied devant Porato. Ensuite il s'est créé une belle occasion mais Porato était encore là. Actif mais maladroit.

 

Pagis (5) : Beaucoup de réalisme pour Pagis qui marque son deuxième but avec l'OM avec beaucoup de lucidité. Dans le jeu, il a été bien pris par les défenseurs. En fin de match, il s'est beaucoup trop dispersé.

 

Nasri (5) : Entré à la place de Ferreira juste avant la mi-temps il a apporté un peu plus de rythme sur le côté gauche. Mais il n'a su se montrer décisif.

 

Cantareil : Première apparition en Ligue 1 pour le jeune latéral gauche olympien. Il n'a pas vraiment redressé la barre sur le côté gauche mais a démontré une bonne volonté offensive. Il ne peut pas sortir le ballon du but sur la tête de N'diaye.

 

Gimenez : Entré à la place de Lamouchi, il s'est battu comme souvent dans le vent.

 

L'OM malgré sa défaite reste à la 6e place mais peut encore se faire passer par Lens ou Monaco qui s'affrontent dimanche en fin d'après-midi. St Etienne qui s'est pris une rouste à Sochaux (4-0) compte également un match en retard (contre Toulouse) et peut aussi dépasser l'OM. Les olympiens restent à deux points du PSG (5e) battu à Nice (1-0). Lille (4e), tenu en échec à Toulouse (0-0), est également à deux longueurs devant l'OM. On attendra avec impatience le résultat d'Auxerre à Lyon. Les Bourguignons (3e) en cas de défaite resteraient à trois points devant les marseillais. L'OM limiterait ainsi les dégâts. Mais la mauvaise nouvelle de la soirée est la victoire de Bordeaux (2-1 contre Strasbourg) dans les arrêts de jeu, qui permet aux Girondins de s'échapper à la 2e place. Des bordelais qui comptent désormais 7 points d'avance sur l'OM. Que de regrets...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×