Aller au contenu

Messages recommandés

Damien    231

Voilà veuillez s'il vous plait parler comme il se doit du Milan AC dans toutes ces coutures ici même bigrin.gif

 

Restons serieux pas d'insulte ( bigrin.gif ) pas de linchage ( bigrin.gif ) que du bonheur ( :laugh: )

 

 

Donc pour commencer un petit site bien sympatique :

 

http://www.antimilan.altervista.org/

 

(pas bien Archi pas bien bangin[1].gif ... bigrin.gif )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Julian Ross    0

Pour commencer nous pouvons parler de leur passage en serie B clapping[1].gif . L'histoire si je ne me trompe pas est la suivante , le Bbilan a fait au début des années 80 des paris sur des matchs truqués du Bbilan AC, mais ils se sont fait prendre en flagrant délit et direction la Serie B :laugh: . Enfin c'est ce que j'ai toujours entendu , peut etre que ça ne s'est pas passé exactement comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

Si il a bien un joueur que je déteste dans cette team, c'est bien Gattuso...

 

Pareil ainsi qu'Inzaghi glare.gif je les hais à un point!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

Celui que je prefère le plus c'est Kaka un phénomène........

 

Moi c'est MONSIEUR Maldini, que je respecte à vie! Un seul club dans sa carrière, auquel il a tant donné ainsi qu'en Nazionale, sérieux c'est et ça restera un GRAND

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wannou    0

Celui que je prefère le plus c'est Kaka un phénomène........

 

Moi c'est MONSIEUR Maldini, que je respecte à vie! Un seul club dans sa carrière, auquel il a tant donné ainsi qu'en Nazionale, sérieux c'est et ça restera un GRAND

c 'est sur si il en a un a respecter c'est lui et andrey SHEVCHENKO le cub de m**de qu'il ont mais de sacrée joueur quand meme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

Tu peux me remercier, je ne fais pas part de mon talent tous les jours.... coo.gif

 

Ouais bon tais toi et balance des vannes c'est tout ce qu'on demande tongu.gif JOKE bigrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillermo    0

Tu peux me remercier, je ne fais pas part de mon talent tous les jours.... coo.gif

 

Ouais bon tais toi et balance des vannes c'est tout ce qu'on demande tongu.gif JOKE bigrin.gif

 

:laugh:

 

Elle ose me donner un ordre... closedeyes.gif

 

Une devinette : quel est le comble pour Inzaghi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

 

:laugh:  

 

Elle ose me donner un ordre... closedeyes.gif  

 

Une devinette : quel est le comble pour Inzaghi ?

 

Honnêtement je sais pas, c'est quoi?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nathy    0

D'être apte à jouer durant une période de plus de deux jours. closedeyes.gif  

 

Une autre : Que fait un milanais quand il gagne la LDC ?

 

:laugh::laugh::laugh::laugh::laugh: Mortel!!!!

 

Il éteint la Playstation non? tongu.gif (les milanais la font avec l Inter glare.gif )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   1 membre est en ligne

  • Contenu similaire

    • Par Don Tony

       
      Milan – De nombreuses rumeurs circulent sur le web concernant le manque de motivation de la Juve suite à son manque de résultat en Champion’s League et l’absence de la Nazionale au Mondial, tout comme le Milan méconnaissable, qui vient de virer Montella.....
       
      Internazionale.fr a décidé de faire le point de la situation sur nos deux rivaux historiques
       
      Espn s’est attardé sur la Juve
      "Ce  Vendredi, Naples accueille la Juventus dans le match le plus attendu de la saison. Comme toujours, la meilleure défense fait face à la meilleure attaque mais contrairement à toujours, ces deux équipes ont des forces qui semblent s'être échangées. C'est le Napoli qui sait maintenant souffrir, franchir l'obstacle avec solidarité et force alors que c'est la Juventus qui mise plus sur la force, elle qui ne se sent plus capable de se protéger.
      "Des deux côtés, le désir est de remporter le Scudetto et il semble que pour la plupart, y compris Massimiliano Allegri, Naples reste le favori. La Juventus, malgré toute son expérience, n'est plus considérée comme la plus imbattable. Mais comme l'a expliqué Allegri, la Juventus a un point de plus que la saison dernière, et elle est en bonne voie pour se qualifier en coupe d’Europe. Elle a marqué plus de buts que la saison dernière, n'en concédant que deux de plus. S'il n'y avait pas eu quelques pénaltys ratés, la Juventus pourrait même avoir quelques points de plus."
      "A peine le temps d'expliquer que les Bianconeri ne sont absolument pas en crise, Allegri a confirmé la sensation de peur de sa défense. La Juventus est là où elle doit être, et ce malgré la perte de Dani Alves et de Leonardo Bonucci, avec l’intégration d'un nouvel ensemble de milieux de terrain et la forme yo-yo de ces deux pointes argentines. Au contraire, cette vieille dame mérite un peu plus d'appréciation pour continuer à performer malgré les nombreux changements et la saison extraordinaire qu'elle a vécue l'année dernière. Ce genre de saison impacte sur la suivante."
      "Il suffit de regarder le Real Madrid. Ils ont remporté la Liga et la Ligue des Champions la saison dernière, les joueurs semblaient jouer un très haut niveau de football quand ils ont battu Barcelone cet été, mais ont depuis capitulé, en grande partie sur le plan mental. De tels performances peuvent entraîner quelques dépressions par la suite car les joueurs doivent se ressourcer et retrouver le désir de se battre à nouveau."
      "Pour la Juventus, cette motivation devrait être un peu plus difficile à récupérer, étant donné qu'ils sont tombé de très haut, avec un goût amer en bouche suite à son dernier échec de remporter la Ligue des Champions en se faisant humilier par le Real. Combinez cela en sachant que l'Italie ne participera pas à la Coupe du Monde et c’est un peu plus difficile de continuer à te battre pour un titre de champion que tu as remporté tant de fois et te re-qualifier pour la Finale la de Ligue des Champions."
      "Mais selon les mots de Giorgio Chiellini, les joueurs de la Juve sont obligés de gagner et les Bianconeri ont malgré tout, des problèmes. Il y a eu d'excellentes performances, comme celles contre Milan et Torino, mais il y a aussi eu de grands objectifs et des signes de brillance. Si la Juventus ne gagne pas cette saison, ce n'est pas parce que les joueurs ont échoué, mais parce que le Napoli et l’Inter ont dépassé les attentes. 
      "Les Partenopei ont 13 points de plus à ce stade de la saison que l'année dernière. Maurizio Sarri a l'opportunité d'apprendre les mouvements des footballeurs, d'améliorer leur fluidité et d'assurer une stabilité défensive. Les joueurs sont tous familiers les uns avec les autres, il n'y a pas de grandes absences ou départs qui ont forcé l'entraîneur à chercher des tactiques alternatives ou du personnel. C'est pourquoi, en vue du prochain match contre la Juventus, Sarri peut travailler sur la vitesse de mouvement et s'assurer que ses joueurs soient préparés et puissent exécuter le plan de jeu rapidement et avec précision. Allegri, d'autre part, ne peut pas avoir d'attaquant disponible pour commencer."
      "Mario Mandzukic a été blessé alors que Gonzalo Higuain se remet d'une chirurgie de la main et devrait probablement être mis au repos, mais pourrait bien être obligé de jouer. Si Higuain ne démarre pas alors Paulo Dybala évoluera comme un faux neuf. A côté de lui, Douglas Costa, qui est toujours en train de trouver ses marques, et Federico Bernardeschi ou Juan Cuadrado - aucun d'entre eux ne s'est entraîné très récemment et est prêt à donner le meilleur de lui-même. Comme Allegri devait constamment éteindre les feux, il restait peu de temps pour travailler la technique et la tactique, pour essayer de retrouver la fluidité que la Juve avait sur le terrain. Quand vous considérez qu'Alex Sandro est l'ombre du joueur qu'il était la saison dernière, que Miralem Pjanic et Sami Khedira ne fournissent pas la cohérence requise au milieu et que Dybala n'est pas assez mûr ou assez fort pour être entièrement détendu, surtout quand le style de jeu ne convient pas à son jeu, alors peut-être que la Juventus perdra le match et en effet le titre cette saison."
      "Si c'est le cas, c'est parce que leurs rivaux étaient meilleurs, pas parce qu'elle était pauvre. Tout ce que la Juve peut faire, c'est de continuer à travailler et  espérer qu'ils trouveront le temps et le calme pour s'améliorer physiquement et mentalement. D'ici là, Allegri espère que son équipe disposera de suffisamment d'éléments pour repousser Naples ce vendredi en étudiant comment les joueurs du Shakhtar Donetsk ont réussi à mettre à mal le Napoli dans sa capacité à contrôler le match comme ils l'ont fait en Ukraine. Si la Juventus est déterminée et travaille ensemble, elle est capable de gagner."
       
      Calciomercato s’est attardé sur le Milan, peu de temps avant la nomination de Gattuso !
       
      La faute incombe à Fassone et Mirabelli, entre Mercato et ultimatum:  "Laid, on peut difficilement qualifier d'un autre mot la prestation du dernier Milan de Montella, suite au match nul face à l’Aek Athènes... Ce point n'est pas exactement le résultat recherché par Fassone ("maintenant je m'attends à des résultats, le football en est fait"), et il faut se renforcer dans le classement du groupe D de l'Europa League. "
      "Grâce à la médiocrité déconcertante des adversaires, Milan est premier avec huit points, suivi par l'Aek avec six points, l’Austria de Vienne avec quatre et Rijeka avec trois points. Même un Milan aussi déboussolé devrait être capable de remporter les six points lors de ces deux derniers matchs, et ce pour conserver la première place." 
      "Cependant, Montella n'était plus vraiment sûr de son poste : Contre les Grecs, nous n'avons pas vu de lueur de jeu et, si nous excluons le poteau de Montolivo, les opportunités ont été latentes sur l'ensemble du match. L'entraîneur a tenu Suso sur le banc et a commencé avec une sorte de 3-5-2 où Calhanoglu était placé en Mezz’ala, ce qui n’est pas son rôle. Il est revenu ensuite à un 3-4-2-1 avec Suso pour soutenir Calhanoglu. Mais le problème n'est pas l'individu ou le jeu. Le problème est l'invasion collective dont le Milan et son chauffeur sont victimes. La construction est théorique et banale : Bonucci reçoit le ballon et tente de longues balles afin de chercher des mouvements qui ne sont pas là. Contre les Grecs il y avait aussi beaucoup d'erreurs dans le désengagement ou dans les passes, signe que l'équipe n'est pas calme et ne sait pas quoi faire."
      "Il se peut que la commodité du tirage au sort ait amené tout le monde à risquer peu, mais c'est une autre connotation peu attribuable à une grande équipe ou à un groupe qui aspire à le devenir. Milan est au milieu du gué et ne sait pas comment s'en sortir. Gagner ce groupe où il se doit d’en être le maître est l’option minimale, revenir en Championnat reste une opération délicate et complexe." 
      "Devoir changer d'entraîneur n'est pas mauvais. Mais cela peut être inutile ou même nuisible. Bien sûr, cela dépend de qui arrive. Cependant, si ce n'est pas Paulo Sousa (il semble difficile d'accepter le rôle du passeur sans un vrai programme), Fassone et Mirabelli pensent à Gattuso ou Oddo, deux jeunes techniciens qui deviendront probablement excellents, mais qui auront besoin du soutien de la société. La réalité est que Milan n'est pas seulement le fils de Montella, mais aussi des deux managers qui ont beaucoup dépensé, mais pas de la meilleure des façons. Aujourd'hui, le renvoi de Montella est d’endiguer cette crise. Actuellement le club est en pleine tourmente et peine à tourner."
      "Les grands clubs connaissent tous des moments de crise, mais le Milan n’est pas parvenu à s’en relever avec le nul d’Athènes. Rejeter la faute sur Montella, n’était pas sérieux ou sage. Au contraire, en ce moment, Montella avait besoin d'aide et pas de déclarations qui sonnaient comme des ultimatums.  Cela étant dit, il était certain que dimanche soir, avec le manque de résultat face au Sassuolo, que Montella allait être remercié. La trêve internationale n’aura pas permis au club de retrouver ces esprits."
      "Cette histoire, même si ce n’était pas dans la séduction, le charme et beauté, aurait pu être différente avec une victoire en Grèce. Le poteau de Montolivo,  est un élément trop hors contexte pour représenter le mérite, tout comme l'utilisation de Suso ne peut pas être l’explication de tous les maux. "
      "Au jour d’aujourd’hui, le Grand Milan n’existe tout simplement pas et tant que cela restera ainsi, toutes les expériences tentées pour le sauver seront vaines."
       
      Et pendant ce temps là, l'Inter est à deux points du Napoli et reste invaincue cette saison...
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
    • Par Don Tony

      Milan - Selon le quotidien espagnol Marca, de propriété du groupe Rcs, l’UEFA ne semble pas convaincu par le projet présenté par le Milan dans le cadre de la validation du Voluntary agreement et des dérogations y afférentes. D’après Marca, une réunion a eu lieu le 9 novembre dernier entre la Direction du Milan et le Club Financial Control Body (CFCB) de l’UEFA.
      A la Casa Milan, la base de ce projet reposait sur une confiance modérée sur les résultats de l’équipe, en raison du climat de transparence et au niveau du détail qui a permis d’effectuer cette comparaison. Ce plant très intense était de la compétence de sept commissaires et de l’Administrateur Délégué Marco Fassone, et il aurait dû porter sur une période de 4 années. Un plan qu’a expliqué Fassone aux petits actionnaires de Milan au cours de la dernière Assemblée générale, qui prévoit un budget équilibré pour 2020 et même un bénéfice à la fin de la saison 2020-2021.
      Aleksander Čeferin pas convaincu par le projet
       
      L’UEFA va prendre sa décision d’ici à la mi-décembre, mais selon Marca, le Club Financial Control Body va rendre un avis négatif sur le dossier présenté par les Rossoneri
      Deux alternatives se profilent :
      Le premier scénario est que l’UEFA décide de ne pas se prononcer sur l’accord de règlement proposé, en suspendant l’arrêt pour effectuer une vérification plus approfondie de certains paramètres. La seconde hypothèse est que Nyon ne croit pas au plan de retour durable du Milan et place le club en janvier-février 2018  à procéder à la signature d’un « règlement amiable » avec un plan de retour plus contraignant, avec des sanctions économiques et des restrictions sur le noyau, comme a pu le connaitre l’Inter et la Roma, dans les années précédents. Il reste une troisième hypothèse, peu probable, celle de sanctionner le club en le privant de compétition européenne.  
      Yonghong Li dans l’œil du cyclone
      Le New York Times sème le doute sur le Milan Ac... En particulier le président Li Yonghong étiqueté comme un  "mystérieux propriétaire" et qui disposerait de sombres revenus.  Le quotidien a sérieusement mis en doute les propriétés de l’actif financier principal déclarées par les chinois, un réservoir de phosphore qui apparemment appartient à une société qui a changé à 4 reprises de propriétaire en 2 ans, et à deux reprises, ce changement a été gratuit.
      Quand l’homme d’affaires chinois Li Yonghong a acheté le Milan, presque personne n’avait entendu parler de lui en Italie. Il en va de même pour la Chine. Tel est le titre de l’éloquent article établis par le New York Time qui dévoile le successeur de Berlusconi, comme un personnage plutôt obscur qui avait agité plus d’une préoccupation au cours de la longue transaction qui a conduit au rachat de l’Ac Milan.
      Le New York Times écrit que l’exploitation minière Empire décrit par Li Yonghong était à peine connu dans l’industrie minière.
      L’enquête du journal de la grosse pomme s’est tenue conjointement aux États-Unis et en Chine. Les Membres du journal se sont en présent siège de la Société chinoise où ils ont dû faire face à un bâtiment fermé, dans un état de trouble : Il y avait notamment dans une pièce une désagréable odeur similaire à une centaine de déchets
      Afin de renforcer les doutes sur la transparence de la société, ils se sont tournés vers les autres acteurs qui ont été présents lors du rachat. Li Shang Bing, un représentant légal de la gestion d’actifs de Sino-Europe (une des sociétés qui ont a contribué à reprendre le Milan) et qui dispose de de parts dans le club AC Milan, a déclaré qu’il ne sait pas Li Yonghong. Cependant, Li Shang bing devrait connaitre Li, vu que le représentant légal de Sino-Europe a participé à une procédure judiciaire dans laquelle sont visées l’actuel président de Milan et le Guangdong Lion (Une compagnie qui possède une mine de phosphore;)

      Motus et bouche cousue pour Rothschild, conseiller de Li et donc du Président du Milan AC, qui refuse de s’exprimer à ce sujet
      Le New York Times a enfin mis en évidence les troubles de la famille de Li, avec le père et son frère arrêté pour fraude. Le Milan ne se réplique pas mais a tenu a souligné un défaut sur la photo en lien avec l’article sur la version en ligne, photo qui représente le directeur exécutif David Han Li, et non le Président Milan AC.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
       
    • Par Don Tony

      Milan -  Une maison extraordinaire dont il faut se prémunir, pour la traiter avec respect et en considération pour l’histoire et l’avenir, le tout entre diverses hypothèses et un futur à écrire.  D’après la Repubblica, on parle actuellement des décisions qui pourront avoir un impact sur la permanence de l’Inter et du Milan, au stade situé dans le quartier de San Siro. Si, jusqu'à récemment les deux sociétés semblaient prêtes à partager le Meazza à l’avenir, les dernières déclarations de Fassone, aux petits actionnaires rossoneri, ont changé la donne.
       
      Le Meazza en plein doute
      Tant de questions sans réponse, avec des possibilités plus ou moins concrètes d’avancées. Ce qui est sûr, c’est que le Suning, qui est le propriétaire de l’Inter, veut rester au Meazza et il souhaite en faire la maison de l’Inter dans les années à venir. A cette fin, il a réalisé un projet estimé à 100M€.
      "Les réunions techniques entre les deux clubs et les autorités locales se poursuivent, mais on perçoit les difficultés à faire le point. L’Inter, s’est montrée la première intéressée, en premier lieu avec Thohir, et maintenant avec le Suning, qui pourrait avoir un impact bien plus important que son prédécesseur : Nous parlons d’un plan pour plus 100 millions. Toutefois, comme indiqué dans les salles du Palazzo Marino sur ce dossier, un réel projet de travail hypothétique n’a pas encore été présenté."
       
      Le Suning veut rester au Meazza
      Pour l’instant le Suning limite ses envies dans l’idée de créer quelque chose de nouveau, avec l’idée de disposer d’un centre sportif Nerazzurro à Milan : Une Pinetina pourrait voir le jour dans la ville à la Piazza d’Armi.  Parmi les solutions possibles incluant San Siro, il y a l’augmentation de la franchise et la déduction du loyer à consacrer dans la modernisation du stade. Ainsi, année après année, vous pourrez créer de nouveaux emplois. C’est un plus intéressant, une situation de rebond. Mais ce n’est pas facile d’avancer dans un dossier si complexe, lorsque les deux locataires ne parlent pas. Et il est impossible d’imaginer une restructuration radicale du stade, en voyant l’Inter et le Milan faire cause commune.
       
      Mais que fait le Milan ?
      "Actuellement, le club rossonero peut vraiment pousser sur l’accélérateur dans le sens d’une propriété. Il lui et impossible d’allouer les montants nécessaires compte tenu de la grande dette contractée avec Elliott et il est  en cours de négociation avec des nouvelles entités financières. Sans surprise, Sala, le Maire de Milan a cité explicitement deux domaines qui seront soumis à l’attention du Milan : Le Porto di Mare ou Rogoredo. Pour beaucoup, il semble que le maire veut faire sortir le Milan de sa tanière afin de vérifier les réelles intentions du club sur la piste du stade."
      Le sentiment est que, dans la situation actuelle, les rossoneri mènent une pratique exclusive, en songeant à conserver l’idée de créer un nouveau stade afin de s’attirer des nouveaux investisseurs intéressés par la détection du club. Pour le Milan, il s’agit d’un levier financier qu’il est important de ne pas perdre.
       
      ®Antony Gilles - Internazionale.fr
    • Par Damien
      8e journée de championnat 
    • Par Don Tony
       

      Nankin – Des journées importantes se déroulent actuellement en Chine. Le Congrès du Parti Communiste National Chinois a lieu et l’avenir de l’Inter et du Milan, tous les deux sous pavillons chinois, est remis en question:
       
      Retour en arrière
      Le 17 octobre, le Président Chinois, Ci Jinping, s’est livré devant les 2.280 délégués qui compose le 19ème Congrès du Parti Communiste Chinois. Ce dernier se tient dans la grande Salle du Peuple, qui est très proche de la Piazza Tiananmen.  Des promesses sur l’ouverture des investissements et du commerce ont été dévoilées, ces dernières sont orientées vers le développement d’une nouvelle ère pour la Chine. Une ère qui se veut social tout en respectant les caractéristiques chinoises. Il s’agit d’un point de départ qui vise à faire de la Chine, en 2050, un grand et moderne pays socialiste.
       
      Passons à l’Inter et au Milan
       
      En regard au sport en général, d’importants investissements ont eu lieu venant du Pays de Pékin pour le Milan et l’Inter. Malgré la passion du Calcio, le Président Xi n’a pas fait de référence directe sur le ballon rond, mais c’est livré sur une idéologie plus générale en citant l’intérêt chinois pour le monde du sport en général:
      "Nous voulons faire de grands pas en avant dans différents programmes de fitness accessible à tous, nous voulons accélérer nos efforts pour faire de la Chine, un pays fort dans le monde sportif. Et nous nous préparations pour les Jeux Olympiques et Para-Olympiques de Pékin 2022. Tous les efforts, doivent être tenu dans l’objectif d’améliorer la vie du citadin chinois, et cela passe par le sport et le bien être intellectuel. Le physique et l’esthétique peuvent également servir de base aux jeunes pour épouser la cause de notre socialisme."
      Vu l’importance qu’attache le Président Chinois au Sport, est-ce que ce dernier va se servir de la vitrine Interiste et Milanaise pour que nos deux clubs puissent représenter la Chine de façon bénéfique, à travers le monde sportif ?
       
      ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×