Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 09/12/2018 dans toutes les zones

  1. 13 points
    Preferer sortir mardi par peur de prendre city liverpool ou paris en 8e... il va falloir revoir la définition de discours de losers jeune homme.
  2. 11 points
    Non mais hallucinant de lire des trucs pareils. En quoi remplacer Icardi par Aguero nous ferait gagner quoi que ce soit ? Aguero a 5 ans de plus, il est incapable de jouer une saison entière, il ne connait pas non plus la Série A, ce qui, très souvent nécessite quand même un certain temps d'adaptation. Icardi est déjà au dessus de lui en matière de finition, et si on se décidait à l'accompagner un peu plus au lieu de mettre un périmètre de sécurité de 15 mètres autour de lui, on pourrait profiter beaucoup plus de sa palette technique. Icardi n'est ni lent, ni limité techniquement (même s'il n'a pas non plus l'aisance d'un Aguero ou d'un Mertens). S'il bénéficie d'un bon ballon en profondeur, il ne laissera pas rattraper par ses défenseurs. En 1 vs 1 dans la surface, il sait jouer de son corps dans la surface pour se mettre en position de frappe. C'est juste que nous, dans notre super dispositif tactique de la mort qui tue, on est incapable de lui demander autre chose que de faire le piquet dans la surface. Le mec c'est juste l'un des meilleurs attaquants de pointe du monde, et cette première participation en LDC prouve bien qu'il a de quoi devenir une référence. Maintenant qu'on est hors des clous du FPF et qu'on a signé Marotta, le pire truc qu'on puisse faire c'est vendre notre fuoriclasse, surtout aux regards de notre foudroyante capacité à bien investir. Il en va de même pour Skriniar, et à moindre mesure pour De Vrij et Brozovic
  3. 11 points
    On peut avoir comme titre Spalletti qualifie l'Inter pour l'Europa League à la place?
  4. 9 points
    L'intégralité des membres de ce forum aura le temps de mourir de vieillesse, que l'Inter et le Milan chercheront encore une solution.
  5. 7 points
    Invendable pour ma part. Il peut encore rester 10 ans au club ça me va.
  6. 7 points
  7. 6 points
    Été 2019: Brozovic, Icardi et Skriniar vendu. On achete avec leurs prix Neymar. Decembre 2019: Bonucci tacle Neymar et lui brise la colonne vertebral. Neymar doit raccrocher les crampons. Bonucci quant à lui, il prend une jaune. Janvier 2020: Marotta revient a la Juve. Première declaration: "Mission accomplit".
  8. 6 points
    Le club et lui aurait tout interet de ce séparer cet été . Il a joué la ligue des champions ici , il a marqué l histoire dans une période difficile du club mais maintenant tournons nous vers l avenir . Un beau challenge et une belle pour icardi au Real et une belle enveloppe pour nous en contre partie , et tout le monde en sortira gagnant . Dans le nouveau projet qui pointe le bout de son nez je pense qu on peut avoir un attaquant avec un profil bien plus complet(aguero,Jésus,Mbappé ,werner,pepe, etc) comparer à icardi renard des surfaces pur et dur , limite techniquement et lent (attention je ne dis pas qu il est nul ).. on est d accord ce ne sont pas des transferts facile mais avoir ce profil nous permettrait d avoir bien plus de variété dans notre jeu .dans notre histoire les meilleurs attaquant sont passés chez nous on fait faire perdurer cette tradition (Ronaldo,etoo,vieri,balotelli,crespo,zamorano,ibrahimovic ,milito etc..) rien que décrire leur nom j en est des frissons lol
  9. 5 points
    Alors que la presse espagnole s’excite comme une pucelle quant à l’arrivée future de Mauro Icardi dans sa Liga, le Capitaine argentin a diffusé un message sur les réseaux sociaux. Face au Psv, Mauro Icardi a fêté son 200ème match comme il le fait toujours, en marquant. A travers son propre profil Instagram, l’argentin a tenu à célébrer cet événement spécial : 200 présences avec l’Inter, 119 buts. A suivre…. Il semble donc bel et bien que l’attaquant argentin confirme de cette façon son attachement personnel aux couleurs de la Beneamata. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. 5 points
    C'est hallucinant parce que le problème ce n'est pas Icardi, bien au contraire. Tu enlèves Icardi, et cette équipe, se retrouve dans le ventre mou du classement de la Série A. Quand t'as un joueur qui surnage, tu le gardes et tu essaies de trouver des joueurs pour mieux s'accorder avec lui. Tu l'envoies pas aux orties en louchant sur un autre joueur qui viendra le remplacer et faire peu ou prou la même chose
  11. 4 points
    Marotta, un match, un usage de la VAR, un penalty. Cette recrue de folie.
  12. 4 points
    Ce jeudi 13 décembre 2018 est à marquer d’une pierre blanche : Giuseppe Marotta est devenu le nouveau patron de l’aire sportive Nerazzurra. A travers le site officiel du Club, Beppe a livré ses toutes premières impressions : "A dater de ce jour, je fais partie de la Grande Inter. C’est pour moi un motif de grande fierté, je ressens cette motivation importante qui est celle de devenir l’Administrateur-Délégué de l’aire sportive. C’est une expérience importante pour ma vie professionnelle, remplie d’importantes responsabilités. Mais je n’en suis pas surpris, c’est le début d’une nouvelle histoire et elle se devra d’être gagnante." Le nouvel organigramme Avec l’annonce officielle, le FC Internazionale Milano a immédiatement procédé à l’établissement d’un nouvel organigramme : Giuseppe Marotta est nommé Administrateur-Délégué Sport, Alessandro Antonello sera à ses côtés et assumera, à poste égal, le rôle d’Administrateur-Délégué Corporate. Ce qui revient à dire que Beppe devient immédiatement responsable de l’ensemble de la section sportive du club, Alessandro, lui sera responsable de toutes les autres activités de l’Inter à savoir l’économie, les finances et la gestion quotidienne de l’Inter. Beppe aura à son service Piero Ausilio, le Directeur Sportif de l’Inter et Giovanni Gardini, le Chief Football Operations Officer. L’Inter adopte donc la position d’un modèle sociétaire composé de deux Administrateurs-Délégués qui auront un lien direct avec le Président de l’Inter, Steven Zhang : "Il s’agit d’un changement important pour le club, en ligne avec notre objectif de devenir un club gagnant, une Azienda couronnée de succès. Comme l’Inter, je veux gagner, être passionné, inspiré et m’unir aux autres à travers le football. Beppe est l’un des meilleurs dirigeant dans le monde du ballon rond et il nous aidera à atteindre nos objectifs. Alessandro garantira l’amélioration de nos performances, la réalisation de nos projets stratégique et la promotion des valeurs du Club à l’intérieur même de cette organisation." - Steven Zhang. "Je suis fier et heureux de débuter cette nouvelle expérience professionnelle dans ce club aussi prestigieux qu'est l’Inter. Le président Zhang a un projet ambitieux et je suis impatient de pouvoir enfin agir activement. Je veux remercier aussi le Propriétaire de l’Inter, Jindong Zhang et le Groupe Suning pour la confiance qu’ils m’ont accordé, je suis certains, qu’ensemble, nous parviendrons à nouveau à faire de l’Inter un club gagnant." - Beppe Marotta. La première interview à Inter Tv "Je débute un nouveau chapitre, un parcours avec les mêmes caractéristiques qui m’ont permis de vivre d’autres expériences. Je dispose d’une grande passion, d’une grande détermination et d’une envie importante de replacer l’Inter au sommet le plus tôt possible. Je suis né dans le Calcio, lorsque cette grande opportunité s’est présentée je n’ai pas hésité un instant à l’accepter. J’ai rencontré le propriétaire et j’ai compris qu’il y a une envie tellement importante d’offrir de grands succès aux tifosi. Il y a tellement de confiance envers notre Management, à nous de vous renvoyer l’ascenseur." L’équipe "Les points à dispositions sont encore nombreux, ce n’est pas le moment de se relâcher et il faut comprendre que tous nos objectifs sont atteignables. La rencontre de samedi, face à l’Udinese, est importante pour retrouver cette estime qui a forcément disparu. L’Inter doit avoir un rôle capital dans le football européen. Son Histoire parle pour elle, je vous le dit, son palmarès est riche de succès. Il sera également normal de devoir prendre et avoir un rôle autoritaire sur certaines décisions." "L’Inter est une marque extrêmement forte qui dispose de tant de trophées conquis, de si grands joueurs et de l’amour des tifosi envers ses couleurs qui sont indélébiles et nous nous devrons de chercher à maintenir toujours notre niveau au sommet." Le Dirigeant qui manquait tant Il s’agit-là de l’information de La Repubblica, Marotta EST le Dirigeant qui faisant tant défaut à l’Inter depuis tant d’années…. L’arrivée de Giuseppe Marotta a comme effet un futur incertain pour Luciano Spalletti : "Ce n’est pas le Messie car personne ne l’est, il n’est pas non plus l’homme qui va résoudre tous les problèmes d’un seul coup de baguette magique car il n’est pas Mandrake. Forcément, un jour, comme un Roi Mage, il pourra offrir à l’Inter: Antonio Conte ou Diego Simeone, mais parler d’eux actuellement est encore prématuré." "Placé à la tête de l’aire sportive par le Conseil d’Administration, le Club Nerazzurro va adopter une physionomie plus rationnelle. L’engagement d’un dirigeant tel que Marotta qui dispose d’une histoire de succès et d’une expertise de la science du terrain, du vestiaire et de parolier est ce qui manque depuis des années.", affirme le quotidien. "Les critiques envers l’actuel entraîneur interiste sont fortes, extrêmement puissantes : C’est l’opinion diffusée, maintenant que l’on sait déjà que Marotta est à l’Inter, celui-ci ne va plus laisser Spalletti avoir la liberté d’errer, de pécher et de se tromper comme ce fut le cas ce dernier mois." "Nous n’aurions peut-être pas vu Candreva au milieu du terrain, ce qui reste le principal mystère "bluffant" de la soirée, nous ne verrons plus un blocage total comme ce fut le cas depuis le 1-0 du Psv et une première mi-temps composée d’incroyables balbutiements." "Nous ne verrons plus non plus une minute de célébration depuis le 1-1 d’Icardi comme s'il s’agissait d’un but décisif, mais nous verrons l’équipe être à tête reposée concentrée sur l’objectif de viser le 2-1 et non plus de se contenter d’un match nul, nous ne verrons plus l’équipe se réveiller uniquement après le 1-1 du Tottenham." "Et surtout nous ne verrons plus sur le terrain Politano, qui était encore le meilleur joueur, même fatigué, se faire remplacer alors qu’il est en pleine forme pour voir rentrer Vrsaljko. Toutes ses choses vont devoir rentrer dans la tête de Spalletti qui va être mis sous pression." Qui pour le remplacer ? Les noms cités dans la presse sont toujours les mêmes. Marotta dispose d’un Général en la personne de Conte, mais Antonio n’est pas l’unique nom pour être nommé entraîneur de l’Inter. L’autre piste chaude est celle de Diego Il Cholo Simeone, qui dispose de toutes les qualités du parfait Interiste, ce qui peut s'avérer très utile. Les 4 points clés Pour la Gazzetta Dello Sport, l’Inter dispose d’un calendrier qui la verra dans les trois prochains mois faire face à des équipes abordables et également le Napoli, le Torino et la Fiorentina. Il sera donc impératif pour le club de blinder sa place pour l’Europe le plus tôt possible pour s’éviter de nouvelles complications lors des confrontations directes. Pour le faire, il sera utile de voir Marotta accompagner Spalletti avec comme objectif d'éviter de voir l’Inter réaliser à nouveau une période hivernale négative comme c’est la cas lors de chaque saison. Une seule victoire en sept matchs est déjà trop et il n’est pas nécessaire de continuer cette série. Premier point : L’entraîneur "Il y a plusieurs points d’interrogation autour de la personnalité de Spalletti dans sa capacité à résister à la pression. Son poste n’est pas remis en jeu dans l’immédiat, sauf si l’équipe s’effondre totalement. Mais en vue de la prochaine saison, l’Inter devrait agir différemment et l’association avec Conte devient naturelle, lui qui avait déjà été approché il y a deux étés. Entraîneur libre, il a lui aussi l’envie de prendre sa revanche sur la Juventus. Attention toutefois à Diego Simeone dont sa gestion à l’Atletico Madrid séduit littéralement la Famille Zhang, un retour éventuel de Josè Mourinho ne serait pas non plus une surprise. Second point : Les règles Il a été suggéré à Icardi de ne pas saisir l’opportunité de signer à Madrid. Il faut régulariser cette situation, et le savoir-faire de Marotta combiné à Steven Zhang en personne permettront de définir un nouveau système de réglementation. Troisième et Quatrième point : Le Mercato et le Noyau Zhang a en tête l’idée de révolutionner l’équipe en choisissant si possible des joueurs italiens. L’élimination en Ligue des Champions ne facilite pas son projet en vue de cette dernière étape en relation avec le Fair-Play-Financier. L’Inter devra parvenir à réaliser des plus-values estimées entre 40 et 50 millions d’euros d’ici au 30 juin 2019. Ce qui est certain, c’est qu’un grand joueur partira et le nom de Milan Skriniar est actuellement celui qui plait le plus à l’étranger. Mais à dater du 1er juillet, ce scénario changera, même s’il ne faut pas s’attendre immédiatement à recruter un Top Player du calibre de Cristiano Ronaldo, l’Inter prévoyant de toujours respecter les règles mises en place par l’Uefa afin de ne pas se faire sanctionner. Il s’agit-là du début d’une nouvelle ère, une page d’or s’ouvrira-t ’elle ? Sondage : Êtes-vous d'accord avec son arrivée ? Vous êtes actuellement 60% à dire "Oui, c'est un excellent manager et sera utile" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. 4 points
    Luciano Spalletti est à présent dans la ligne de mire, dans l’œil du cyclone, le natif de Certaldo ayant commis la faute de se faire éliminer de façon cuisante de la Ligue des Champions. Sortir de cette façon de la Ligue des Champions fait extrêmement mal, c’est comme se faire poignarder en plein cœur. Face au Psv, l’Inter avait à sa disposition qu’un seul résultat valide : la victoire. Mais comme ce fut le cas lors des saisons précédentes, l’équipe s’est liquéfiée comme neige au soleil et la désillusion importante, tout comme la rage dont font part les tifosi est normale, eux qui ont attendus 7 longues années pour goûter à nouveau à cette ambiance européenne. Les résultats de l’équipe lors des deux premiers matchs, deux victoires de suite face à Tottenham et au Psv, avaient fait rêver un peu tout le monde. Mais cette équipe n’est pas encore assez mure pour faire face à certaines situations, preuve en est la démonstration réalisée mardi soir, même s’il est vrai que l’erreur d’Asamoah peut vous couper les jambes, il ne faut pas oublier qu’il restait encore 80 minutes à jouer. L'incidence d'un remplacement Il s’agit-là du problème principal de Luciano Spalletti. Tout cela a été mis en évidence sur l’action qui a amené le but de Lozano, toutes les limites de l’Inter actuelle ont été mises en lumière : Trop de frénésie, un pressing mal réalisé, des joueurs hors de leurs positions. L’Inter aurait dû jouer avec calme, mais avec de la détermination, avec la tête froide et un cœur chaud, mais il n’y a rien eu de tout cela. La goutte d’eau… Lorsque l’arbitre a sifflé la fin du match, une bonne partie des tifosi est montée au créneaux en visant directement Luciano Spalletti. L’entraîneur Nerazzurro n’a commit qu’une seule faute actuellement, à savoir ne pas être parvenu à rendre confiance à ses joueurs. Cela passe aussi par ses remplacements, comme aligner Borja Valero à la place de Politano par exemple. Il s’agit-là d’un signal précis envoyé à l’équipe : On s’en contentera… Ce mardi soir, l’entrée de Sime Vrsaljko a pu être perçue de façon similaire, mais jouer au plus malin en se basant sur le résultat de Barcelone-Tottenham a été une grave erreur. Le talon d’Achille Le point crucial de ce match a eu lieu au milieu du terrain. En effet, lors de la préparation d’avant-match, Marcelo Brozovic a commencé à se toucher la cuisse et s’en est suivi une longue période d’incertitude, un frisson qui a également été perçu par les tifosi. La situation est simple : Marcelo est le seul joueur capable d’apporter de la géométrie dans le jeu, l’unique à pouvoir mener son équipe vers la lumière. Mais sa présence, même en étant touché sur le terrain, n’a pas suffi. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’Inter avait misé durant l’été sur Radja Nainggolan, un grand joueur, un vrai guerrier, mais qui âgé de 30 ans doit à présent relativiser et soigner ses blessures, lui qui est un joueur qui durant toute sa carrière, n’a jamais hésité un seul instant à mettre les mains dans la boue. Le Fair-Play-Financier et l’absence d’un plan B, Luka Modric plus précisément, ont eu un effet boomerang. L’espérance pour les tifosi est que l’Inter soit capable de réagir malgré cette dévastatrice désillusion. Là, le travail psychologique de Luciano Spalletti sera déterminant. Et lorsqu’on sait que ce dernier débute le mois le plus redouté de l’Inter, le mois de décembre, il est temps pour le natif de Certaldo de prouver ce qu’il vaut, de replacer l’église au milieu du village et de sonner l’heure de la révolte. Un avenir incertain En effet, et même s’il ne s’agit que de Tuttosport, Spalletti est dans une position des plus délicates. Le quotidien turinois avait annoncé à juste titre, l’arrivée de Marotta à l’Inter, ce qui sera acté ce jeudi 13 décembre 2018. Célèbre pour annoncer des recrues phares pour le club de sa ville, la Juventus, il semble être plus sérieux et précis lorsqu’il s’agit des autres clubs. Et actuellement, il se dit que Spalletti joue sa tête à l’Inter. Derrière lui plane en effet les ombres d’Antonio Conte, d’un certain Josè Mourinho consacré en 2010, et de Diego Simeone. De plus, avec l’officialisation de Giuseppe Marotta dans l’organigramme de l’Inter, nul doute que Beppe ne tardera pas à prendre des mesures sérieuses en vue de bâtir son équipe de champion. La Repubblica allant même plus loin que Tuttosport en annonçant déjà que Marotta a pris contact avec Conte : "…. i nomi sul futuro della panchina dell’Inter, perché adesso si insedia Beppe Marotta e si comincerà senz’altro a parlare di futuro, e il futuro secondo alcuni sarebbe Antonio Conte"...comprenez "Les noms sur le futur entraîneur de l’Inter circulent, car Beppe Marotta va s’insérer dans l’équation et va commencer sans aucun doute à parler du futur, et le futur selon certains se nommerait déjà Antonio Conte" Un retour du Duo à l’origine de la Juve actuelle, vous signez ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. 4 points
    Je suis surpris des gens qui doutent de ses compétences, ou de son professionnalisme. Marotta c'est pas Nedved, il est pas né supporter de la Juve. Il saura se montrer professionnel a l'Inter. Il faudra voir quel rôle il jouera, et comment il sera entouré. A Turin il était entouré de gens très ancrés dans la culture du club (le Président Agnelli et Nedved), ainsi que de Paratici. Je ne sais pas ce qu'il en sera chez vous. Quoi qu'il en soit c'est un grand monsieur du calcio qui arrive chez vous, j'espère que vous saurez en tirer profit. Sinon j'ai hâte de voir qui sera la premier journaliste a lui demander combien de scudetti a gagné la Juve, et quelle sera sa réponse ! Ahah
  15. 4 points
    Je serais à l'inter je ferais attention à la communication , il est pas nécessaire de parler de changement d'entraineur suite à cette frustration en c1 . Pour l'instant l'équipe est 3 ème de serie A , elle est plutot dans une bonne dynamique hormis les défaites contre la juve et l'atalanta , pas la peine de tout foutre en l'air et de déstabiliser tout ça . En plus il peut se rattraper en c3 en faisant une bonne campagne et pourquoi pas aller en final. La qualification en 1/8 s'est joué à une tete de lautaro martinez , . En quant on voit ses prétendu successeur , conte ou mourinho , c'est pas joyeux non plus.
  16. 4 points
    Vendons Gabigol (20M)/Perisic(40M)/Vecino(30-35) ou Mario(25M) ! Ont a largement de quoi atteindre les sommes de plus value même sans les vendre tous ! Mais sinon autant envoyer Candreva/D’ambrosio/DAlbert/Valero avec ! Je réalise à quel point l’effectif a beaucoup de joueurs « Moyen » est très peu de haut niveau ! On a Handa/Skriniar/Devrij/Brozovic/Ninja/Politano/Icardi ! Ont a même pas un 11 de haut niveau ! Il faut nous débarrasser des moyens et monter en qualité c’est primordial !
  17. 4 points
    Icardi a besoin d’etre Alimenté c’est un fait, il arrive de temps en temps à se créer ses propres occasions mais il ne le fait pas assez ! Mais Pourquoi? Parce que notre jeu est stéréotypé! Téléphoné! Interphoné! Textoté! Bluetoothé! Wifité avec nos « ailiers » !!! Mettez le avec un attaquant de soutien et la transmission ira plus vite! Et chacun aidera l’autre à se créer sa propre occasion ! Au passage je tiens à faire remarquer qu’Icardi est énormément descendu lors du match du PSV! Que personne viennent me dire que c’est un joueur incapable de créer ! Il fait des passes parfois lumineuses alors que c’est à nos ailiers de sortir des ouvertures de batards ! Stop aux ailiers qui savent pas jouer sur les ailes ! Oui aux super Héros sur son taureau !!!!
  18. 4 points
    Conte c’est du 3-5-2 je signe DIRECT !! On a une équipe pour le 3-5-2 pas pour le 4-2-3-1! on a pas d’ailier fiable depuis 2 ans ! Perisic et Candreva STOP! Le seul ailier qu’on a de potable c’est Politano! Passons au 3-5-2 avec Asamoah et Politano sur les ailes et laissons jouer Icardi et Lautaro ensemble devant Brozovic et le ninja derrière ! Ensuite on place nos 3 tauliers en défense point ! ca suffit de miser sur les centres pourri de Perisic pour Icardi!
  19. 4 points
    On le mérite pas 200 Match 119 but avec des boulets autour de lui, c’est plus un exploit mais un miracle ! Faut lui donner le salaire qui convient, à lui ainsi qu’à Skriniar et Brozovic si il le demande, le trio indispensable, ils sont pas à vendre et si sa venait à arriver c’est qu’il n’y a plus rien à attendre du club.
  20. 4 points
    Nous on dit oui à Modric, Kroos et Isco ! Après seulement on discute...
  21. 4 points
    Maintenant c'est sûr, on a vraiment fait une mauvaise opération dans l'échange Cancelo/Asamoah
  22. 4 points
    Je sais pas mais je ne vois pas Spaletti sur le terrain là, mais 11 fiottes en train de se chier dessus.
  23. 4 points
    La configuration de la rubrique "Effectif" a été quelque peu modifiée. Toute publication est soumise à validation. En attendant de développer une fonctionnalité qui permettra de limiter cette configuration à des sujets uniquement plutôt qu'à des catégories entières. Non le topic de Spalletti n'y est pour rien. En fait si.
  24. 4 points
    En faite je crois que je préfère même debuter à 10.
  25. 4 points
    Je n'avais même pas regardé la conférence d'après-matcch, puisque j'étais trop dégoûté. Et là à tête reposée. Je regarde et il dit un truc tellement hallucinant, j'ai l'impression d'être Pordenone qui est allé jouer contre la Juve. Spalletti qui justifie la sortie de Politano: Traduction: Donc on recule et on sert les fesses. Loin de lui l'idée de continuer à pousser. Quand lui même dit qu'il n'a rien dans le froc, j'ai bien envie qu'on m'explique comment on peut encore le défendre à ce point...
×