Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 09/10/2018 dans toutes les zones

  1. 9 points
    On savait que la Ligue des champions apporterait de l'argent frais dans les caisses de l'Inter et cela s'est confirmé: Après un mois et demi de saison, le club a encaissé, grâce à son retour en Coupe d'Europe, 54 millions d'euros, soit environ 20% de toutes les recettes du Club. Tout cela en ne faisant "juste" que gagner ses matchs, auquel on peut ajouter la réception de Tottenham... Pour la Gazzetta Dello Sport, ce n'est plus un discours uniquement porté par les seuls spectateurs, qui restent également un "atout". La situation est différente au niveau de la projection du budgétaire qui devra être à l'équilibre au 30 juin 2019. Les revenus de la Champions font exploser le budget de l'Inter, même s'il est vrai que la saison actuelle est comparée à celle de la saison dernière, une année sans Coupe d'Europe. Et même dans la pire des hypothèses, soit l'élimination en phase de groupes de toutes compétitions européennes, l'Inter en retirera un bénéfice financier. Dans le Disneyland du Football, comme le dirait Luciano Spalletti, les victoires y sont généreuses: Le club du Suning a déjà empoché 38,9 millions d'euros, rien que pour sa qualification. A cette somme viennent s'ajouter les 5,4 millions récoltés suite aux victoires face à Tottenham et au PSV, ce qui représente un total provisoire de 44,3 millions euros. Le succès apporte le succès, c'est un cercle vertueux qui peut conduire à des sommets inexplorés. Si l'Inter vient à se qualifier en huitièmes de finale, elle recevrait au minimum 9,5 millions d'euros pour la qualification. Et S'il est vrai que l'Inter, pour se qualifier, devra encore engranger au moins quatre autres points, cela pourrait lui rapporter potentiellement 3,6 millions d'euros (2,7 pour une victoire, 900 000 euros pour un partage de points). Il est bon de "confiner" à ce qui a déjà été rapporté Outre les 44,3 millions d'euros, l'Inter a déjà perçu 10 millions d'euros pour ses matchs à domicile, la plus grand part revenant à la réception de Tottenham au Meazza avec pas moins de 3,5 millions. Et lorsque l'on sait que l'Inter comptait encore ses sous en juin dernier, chaque centime a son importance. et cette saison débute déjà avec un bénéfice de 54 millions d'euros. Comme quoi, un but de Vecino peut vous changer la vie! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. 8 points
    Une année du plus célèbre jeu vidéo de football qui restera dans les annales du club pro officiel d’Internazionale.fr : « SoloInter ». La razzia La saison passée aura été une véritable moisson de trophées virtuels. Que ce soit les petits titres de division, les différentes coupes et même le tant convoité titre de champion de division 1, tout aura été glané par des joueurs investis, motivés et ne lâchant rien de la première à la dernière minute du temps additionnel. Pourtant tout n’aura pas été aussi simple, entre bugs, frappes abusées, placement des joueurs contrôlés par l’ordinateur aléatoire, gardiens en carton, buts à l’engagement et le célèbre script que les joueurs de FIFA aiment tant…vous l’aurez compris les joueurs du club pro en auront bavé tout au long de cette longue saison avec plus de 1 730 matchs joués ! Au final un bilan plus qu’honorable pour un mode club pro pour 185 saisons disputées : 719 victoires, 238 matchs nuls et 762 défaites au compteur avec 64 montées de division et 56 descentes en division inférieure avec un mode devenant de plus en plus dur au fil des montées de division comme le mode Ultimate Team. Également, une vitrine de trophées ultra-complète avec pas moins de 33 trophées remportés, soit l’intégralité des coupes pouvant être remportées dans ce mode. Le moment le plus épique de la saison passée restera sans aucun doute possible la victoire du titre de champion de division 1 tant espéré par bon nombre de joueurs du club. Cette division représente le graal pour un joueur de club pro car l’exigence ne laisse pas la place à l’erreur et le peu de points perdus peut vite se transformer en un objectif maintien. L’obtention de ce trophée est un aboutissement pour le club pro qui s’est retrouvé sur le toit du football mondial le temps d’une saison avec nos couleurs bleues et noires si chères sur la coupe. Les joueurs clés Un bref résumé de chaque personnalité du club : · DAMDAM1908 : le fondateur du club pro, un renard des surfaces toujours précieux dans la surface de réparation avec ses frappes sèches et son jeu de tête de qualité. · HoussemQ10 : Il Capitano ! Toujours partant pour mener le jeu de l’équipe et montrer la redoutable efficacité de son pro que ce soit au jeu au pied ou de la tête. · Nerazzurro32 : Le soldat de l’équipe ! Toujours présent pour jouer un match, ce fidèle tifoso de l’Inter mouille le maillot et emmène son équipe au combat quoi qu’il arrive. · Arif95 : L’artiste ! Un spécialiste des dribbles et des petits espaces pouvant apporter le danger sur un crochet ou sur ses passes millimétrées en direction des attaquants. · Flo_Zeuja : Il Muro ! Un véritable roc, l’Inter à Skriniar et SoloInter à Flo derrière. Le patron de la défense c’est lui que ce soit en défense central ou au poste de milieu défensif. · Michinter06 : Christian Vieri ! Un goleador à l’efficacité folle devant le but n’en reste pas moins un joueur très agressif pouvant rentrer aux vestiaires avant ses coéquipiers. · Chdlu : Le tracteur ! Un infatigable du milieu de terrain pouvant occuper l’intégralité des postes au milieu avec une efficacité redoutable…quand sa connexion marche. · Doobz90 : Le roi du tiki-taka ! Le style Barça le passionne et cela se voit dans son jeu fait de passes courtes et de temporisation en attendant de trouver l’ouverture. · Ichi_ko : Jamais un match sans ma bière ! Un ailier combatif et bon centreur pouvant apporter le danger sur des contres attaques redoutables. · XxInteriste57xX : La plus jeune recrue du club ! Un joueur apportant du dynamisme mais aussi une touche technique sur le front de l’attaque malgré ses nombreux avertissements. · Rycr3r7 : Le bourrin ! Un tank ne lâchant jamais rien et cherchant toujours à donner le meilleur de lui-même à tous les postes occupés. A la manière de Nainggolan, les frappes de loin sont sa passion. Sans oublier el8nabil, Fc-Zanetti, Interdu69, MaGIXtRIXL57, pashtit, Sildou et UnknwoOwn_974 qui ont eux aussi contribuer aux performances du club pro la saison dernière. Le club pro « SoloInter » a clôturé l’année en deuxième division et aspire encore une fois à remporter tous les trophées possibles avec des joueurs prêt à en découdre pour cette nouvelle année sur FIFA 19 ! Si vous voulez rejoindre le club pro d’Internazionale.fr sur FIFA 19 tapez dans la recherche de club pro « SoloInter » et envoyez une candidature !
  3. 8 points
    Nainggo reviens bien quand même. Sinon assez d'accord. Je mettrrais plus Keita a la place de Vrsaljko.
  4. 6 points
    Je crois que l'article met en évidence Perisic plus Politano @Victor Newman Sinon, chez l'Inter, les meilleurs éléments sont très souvent les moins attendu. Je me rapelle toujours l'horde qui a gueulé pour le prix de Skrinou.
  5. 6 points
    Candre...via! Voilà quel devrait être son nouveau nom; il est âgé, quasi fini (peut tenir à peine une mi-temps). Et dire que les dirigeants avaient juré rebâtir une équipe à partir des jeunes… Gabigol utilisé à la petite semaine, Karamoh prêté (au moins il joue à Bordeaux), Lautaro, polisseur de banc...mais à quoi cela sert il d'acheter des jeunes pour ne pas les faire jouer? Décidément je ne comprendrai jamais rien au foot; et dire que je "tife" l'Inter depuis 1965! D'un autre côté on voudrait une Inter stratosphérique en à peine six mois; il faut être raisonnable; en 2020 peut-être…. La Juve d'aujourd'hui ne s'est pas dessinée en trois semaines, sans compter la stabilité de l'équipe dirigeante et de l'entraîneur qui a eu le temps d'asseoir son jeu avec des joueurs bien choisis, poste par poste, dans un esprit de collectif compact. C'est cette ligne de conduite qui manque à l'Inter; quand les joueurs arrivent sur le terrain , on ne sent pas cette "grinta" comme dans d'autres formations; et puis ce système de jeu " de rugby" (on construit des attaques en jouant le ballon en arrière, quasi jamais dans la verticalité) est complètement dépassé; par ailleurs il est symptomatique de voir comment les Interistes regardent jouer leurs adversaires : ils ne vont jamais sur le ballon ou sur le porteur, sauf pour commettre une faute, preuve qu'ils sont dépassés ; quand ils ont inscrit un but, ils relâchent et regardent jouer; résultat : il y a toujours égalisation quand ce n'est pas pire. C'est tout cela qu'il faut changer et je ne crois pas que Spaletti soit à la hauteur; il faut un homme de poigne, pas un philosophe.
  6. 5 points
    L'ère d'Erick Thohir à l'Inter est sur le point de prendre fin, selon l'ANSA. La date qui pourrait, ou plutôt, promulguer définitivement la fin de l'aventure indonésienne à l'Inter est désormais officielle: le 26 octobre 2018. Ce jour-là, aura lieu la réunion des actionnaires du club. Ces derniers se réuniront pour nommer le nouveau Président de l'Inter, établir un nouveau Conseil d'Administration et approuver le budget au 30 juin 2018, qui était négatif "que" de 18 millions d'euros. Steven prend le pouvoir C'est à présent une certitude, le nouveau Numéro Un se nommera Steven Zhang, ce dernier succédera à Erick Thohir. Avec la nomination de Steven, les liens entre l'Inter et le Suning en seront renforcés. Erick Thohir a de plus en plus eu un rôle marginal à l'Inter, avec une présence extrêmement minimale à Milan. 31,05 Il s'agit des parts en possession du Tycoon. Le Suning souhaite les acheter afin d'atteindre les 100% ou presque de sa participation dans le club. Cette négociation est dans sa phase finale car l'indonésien a sur la table l'offre du groupe chinois et la réponse est attendue prochainement. Dans le budget, les 31,05% des actions d'Erick représentent une valeur de charge d'environ 42,5 millions euros: En cas de revente à 200 millions, il obtiendrait un gain en capital de 157,5 millions. Expédier l'affaire L'intention du Suning est de clore l'affaire avant la réunion des actionnaires le 26 octobre, de sorte à pouvoir nommer, déjà à cette date, Zhang Junior en qualité de Président de l'Inter. Outre la nomination de Steven, le Conseil d'administration sera également réduit, étant donné qu'avec son départ, Erick Thohir entraînera avec lui ses conseillers qui se verront présenter la porte de sortie. Lorsque l'on sait que le Suning s'était toujours montré réticent à investir à l'Inter, à cause de la présence d'Erick Thohir, on ne peut qu'entrevoir des jours meilleurs à Appiano Gentile. De plus que Piero Ausilio a également confirmé qu'au 30 juin 2019: le Settlement Agreement établi entre Thohir et l'Uefa, fera parti du passé. L'Inter sera de nouveau "un club normal"et pourra investir dans le Mercato, tout en respectant les règles établies par l'Institution Européenne de football. Update: Ce 12 octobre 2018 à 14h15, la nouvelle est tombée dans les médias italien: L'accord a été trouvé entre Erick Thohir et le Suning ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. 5 points
    Demain : "Candreva refuse le Torino" Après-demain: "Politano prêté à Lille""
  8. 5 points
    Même s’il n’était pas aligné face à la Spal, Stefan De Vrij aura eu le mérite de faire le buzz : Souvent aligné aux côté de Milan Skriniar en Serie A et en Ligue des Champions, le néerlandais s’est vu régulièrement féliciter pour son efficacité défensive et sa complémentarité avec Milan, au point d’en faire l’un des meilleurs duo d’Europe. Apostrophé sur Instagram par une supportrice de l’Inter, ce dernier a dû répondre à la demande : "Comment se sent-on lorsque l’on est le défenseur le plus fort de la Serie A ?" . Sa réponse était tout sauf anticipée par cette dernière : "Demande à Milan Skriniar " Stefan, un joueur humble et talentueux ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. 4 points
  10. 3 points
    Ont a quand même l'un des meilleurs public d'Europe mais personne n'en parle
  11. 3 points
  12. 3 points
    Pas vraiment d'accord. Nainggolan dans les +, il fait un boulot énorme au milieu tout en étant décisif. Vrasljko dans =, il a fait un match, il a été plus que correct, laissons lui un peu de temps avant de le caser dans "flop"... Keita dans -, contrairement à Vrasljko il a eu du temps de jeu, temps de jeu durant le quel il a oscillé entre moyen et médiocre. (Pour ma part, plus grosse déception du mercato pour le moment évidemment)
  13. 3 points
    Mouais, avant d'enterrer Keita Baldé faudrait déjà que Spalletti essaie au moins une fois de le faire jouer à gauche car c'est le coté qu'il affectionne... Mis à part contre la Spal, il a eu que des bouts de matchs pour le moment (Tiens ça me rappelle Karamoh... ) et à un poste qui n'était pas le sien le plus souvent (en pointe ) Apres Candreva lui par contre on le connait son niveau... C'est clairement pas ses 8 passes D de l'année dernière et son but de merde contre Bologne, le seul en 1 an et demi qui me feront changer d'avis... Il a laaaaargement eu sa chance lui, pas comme le sénégalais qui vient tout juste d'arriver.
  14. 3 points
    Le garder pour faire tourner l'effectif ont a bien vu ce que donne Keita il est probablement pire que lui et si il continue comme ça j'espère qu'ont le va pas lever l'option d'achat sur keita donc il faudra bien un joueur pour faire tourner l'effectif.
  15. 3 points
    Je crois que tu seras le seul pour qu'il reste
  16. 3 points
    Après avoir su retrouver ses esprits et retrouver le chemin de la victoire, l’Inter se prépare à vivre, à la reprise, un cycle infernal Une semaine en enfer Soyons clair, l’Inter n’a jamais été une équipe prévisible, facile à anticiper, c’est dans son ADN. Personne ne s’attendait à voir une telle équipe lors des deux premières journée de championnat : Un point sur six face à Sassuolo et le Torino ? Alors que l’on en parlait depuis des mois comme de l’Anti-Juve ? L’équipe a clairement pris un train de retard. Après la première trêve internationale, l’Inter a retrouvé le chemin de la victoire face à Bologne avec un sourire de soulagement. Alors que les prestations étaient proches du néant, il semblait qu’elle avait enfin trouver la façon de filer droit. Même Antonio Candreva, pourtant annoncé partant durant l’été, s’est repris et commence à retrouver des couleurs à son poste....Par la suite, Parme arrive au Meazza et nous en voulons à la Direction Arbitrale qui est resté silencieuse, nous en voulions à un joueur qui appartient à l’Inter : Federico Dimarco qui a inscrit le plus beau but de sa jeune carrière et qui a sonné la défaite à la bande de Spalletti. 4 points en 4 matchs Un rendement de relégable. Il fallait "une révolte" pour espérer retrouver un sens pour donner suite à un très bon mercato estival. Quel meilleur endroit que la première journée de la Ligue des Champions pour se révolter ? Un match qui était attendu depuis tellement d’années, face à Tottenham. Il s’agissait d’un match qui semblait extrêmement dur et qui est devenu le match référence de l’Inter, quand Vecino a repris le ballon de la tête... A partir de cet instant, les choses ont changées : Les victoires en Serie A face à la Sampdoria, la Fiorentina, Cagliari et Spal, tous sont arrivées grâce à un plus qui manquait aux Nerazzurri depuis le début de saison : Ce plus c’est le caractère : "Mon Inter n’en avait pas et à présent elle est devenu caractérielle, c’est importantissime" a souligné Luciano Spalletti. Et c’est vrai que cette preuve de caractère fait plaisir à voir : Le temps de regarder le calendrier est révolu, l’équipe Nerazzurra étant capable par définition de tout, de se toiler comme de réaliser l’impossible. Si l’on s’attarde sur le futur proche, il sera très facile de comprendre que l’on va vivre des rencontres difficiles, que l’on va souffrir pour parvenir à en sortir indemne, qu’il faudra avoir le couteau entre les dents immédiatement après cette nouvelle trêve internationale, car le calendrier proposera un Tour de force qui mettra à rude épreuve l’ensemble du noyau interiste qui devra tout donner, voir si réellement, il a retenu les leçons de son passé récent. Lorsque les internationaux seront de retour, nous aurons droit au Derby Della Madonnina le 21 octobre, dans un match qui est toujours unique. Le 24 octobre l’Inter se déplacera au Nou Camp dans un stade qui l’avait vu, lors de l’Ere Mourinho, mettre fin aux espoirs de l’armée du Fc Barcelone Made In Guardiola en 2010. Le match retour aura lieu le 6 novembre au Meazza. Entre ses deux matchs, il y aura le déplacement à l’Olimpico de Rome face à la Lazio, qui voudra plus que jamais laver l’affront de son 5 mai 2002, elle qui s’est inclinée à domicile lors de la dernière journée du précédent Championnat, elle qui a vu, sur ses terres, l’Inter se qualifier en Ligue des Champions, elle qui s’est retrouvée versée en Europa League malgré une brillante saison… Lorsque tous ces matchs seront passés, l’Inter rencontrera le Genoa, l’équipe la plus abordable sur papier, mais qui peut être la plus dangereuse avec un Piatek qui marche actuellement sur l’eau, lui qui est également le meilleur buteur de la saison actuelle. Cette série de matchs mettre donc à l’épreuve l’équipe composée et voulu par Spalletti. L’Inter pourra ensuite "récupérer" avant de remettre le couvert pour les fêtes de fin d’années où elle rencontrera dans l’ordre : La Roma, la Juve et pour Noel, le Napoli. Entre ses deux périodes, L’Inter tentera également de se qualifier pour le second tour de la ligue des Champions en se déplaçant à Tottenham le 28 novembre et en recevant, en guise de dernier match du groupe, le Psv au Meazza, le 11 décembre. Faire un résultat face au Fc Barcelone lui permettrait de mieux aborder ses deux confrontations européennes. Pour faire simple Nous sommes actuellement en "pause", suite à la trêve hivernale, mais celle-ci ne permettra pas au onze de Spalletti de se relaxer, L’Inter arrive au moment de vérité, au cœur de la saison, dans la période où elle devra répondre physiquement et avec caractère, elle devra prouver qu’elle luttera jusqu’au bout, elle ne pourra pas connaitre les passages à vide connus et qui font qu’elle est actuellement en retrait par rapport à ses prétentions, elle devra prouver qu’elle est de retour au premier plan : "L’Inter a présent du caractère, c’est une chose dont elle dispose depuis peu et qu’il faut qu’elle conserve…." Luciano Spalletti sait ô combien son équipe est capable de tout, si elle a la tête sur les épaules. Lui et les siens devront à présent répondre à la Direction qui a investi lors de ce Mercato Estival pour faire bonne figure en Coupe d’Europe et pour également s’assurer annuellement la qualification en Ligue des Champions. L’Inter est attendue au tournant par tous : Par ses adversaires, par son entraîneur, sa Direction et surtout…Ses propres tifosi! Amala ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. 3 points
    Si je devais en choisir "un" seul invendable dans notre effectif, ça serait lui. Même contre 150M je serais grave dégoûté tellement il est précieux. De plus, si on le revend à prix d'or, vous pouvez être sûr qu'on va cracher pour son remplaçant sans forcement avoir la même qualité. Par contre, il y aura la pression due au montant de son transfert. Franchement, à part une offre stratosphérique, je ne vois pas l'intérêt de le vendre.
  18. 3 points
    Le transfert des actions de l'Inter d'Erick Thohir au Suning est de plus en plus proche. Comme nous le confirme Calcio&Finanza qui relaye la Gazzetta Dello Sport, une réunion se tiendra durant le week-end, très probablement à Hong-Kong, avec comme point du jour: La définition de cette transaction. Tout tourne autour de l'évaluation que Thohir donne de ses 31,05% d'actions: Pour lui, elles valent 200 millions d'euros et selon la Gazzetta Dello Sport, il est fort peu probable de voir le Suning convaincre Thohir d'échanger ses 31,05% d'actions en action "Suning". La fumée blanche devrait être de sorte durant ce week-end: A ce stade, tout sera fin prêt pour la Présidence de Steven Zhang. Toutefois, il est lu dans la note intégrative d'International Sports capital Spa, la Holding italienne détenue par Erick Thohir, qu'à la suite de quelques analyses, basée sur le test de dépréciation commandée par le FC Internazionale à Inter Media & Communication, que la valeur d'usage des actions de l'Inter est "sensiblement supérieure à la valeur de sa charge." Lorsque l'on replace la valeur de charge d'Inter Media & Communication tel que reprise dans les comptes de l'Internazionale Fc, sa valeur d'utilisation telle qu'estimée aux fins du test de dépréciation et le capital ajusté du Club forme une entité de telle sorte que les 31,05% représente un montant excédant la valeur à la souscription des actions de l'Internazionale Fc, appartenant à International Sports Capital. La vente de la première partie des action de Thohir, au Suning, lui ont rapporté un gain en capital de 29,1 millions euros: 29.137.549 euros pour être précis. L'indonésien a d'abord cédé une tranche de ses actions à Suning pour 31,5 millions d'euros avec un gain en capital de 28,4 millions. A l'époque, Thohir, par le par le biais d'une autre filiale, la Nusantara Sports Venture, avait racheté les actions détenues par Massimo Moratti pour 60 millions euros, ce qui a rapporté au Président du Triplé un gain en capital d'environ 12 millions en les cédants. Moratti avait cédé également au Suning une autre partie de ses actions pour une somme de 60,8 millions euros, soit un gain en capital de 737.000€. En attendant de comprendre comment se clôturera cette transaction qui marquera la fin de la Présidence d'Erick Thohir à l'Inter, depuis son arrivée en automne 2013, l'Indonésien aura d'ores et déjà gagné 29,1 millions sur un investissement initial de 75 millions, auquel il faut ajouter 14,2 millions d'euros d'intérêts sur les prêts accordés au Club, soit un total de 43,3 millions d'euros avant intérêt que le Tycoon devra payer à ses sociétés basées à Hong Kong et au Luxembourg. C'est également une certitude à présent: Lors de la réunion du prochain Conseil d'Administration, prévu le 26 octobre, Steven Zhang sera nommé Président du nouveau Conseil d'Administration et donc de l'Inter! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. 3 points
    C'est pas ultra moche en soit, mais pas raccord avec la charte graphique initiale donc à ne pas faire. Pas compliqué pour Nike, on leur demande pas une révolution mais des MANCHES LONGUES.
  20. 3 points
  21. 3 points
    Ton sort est donc à présent lié au sien, il reste tu restes....
  22. 2 points
    Merci tohir de nous ramené sur la route des vainqueur grâce a toi on a un géant un monstre financier au commande du club .merci encore le tycoon tohir
  23. 2 points
    On en veux bien plus souvent un "début délicat" comme le sien...
  24. 2 points
  25. 2 points
    J'étais sûr qu'il ferait réagir Hâte de voir la réaction de @Momo_Goku et @Regalino
×