Aller au contenu

Don Tony

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    21 470
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    85

Don Tony a gagné pour la dernière fois le 15 janvier

Don Tony a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 993 Passionant

7 abonnés

À propos de Don Tony

  • Staff du site
  • Date de naissance 03/11/1981

Liens & réseaux sociaux

  • Site web
    http://

Informations

  • Lieu
    San Siro, Milano
  • Joueurs
    J.Zanetti, Cambiasso, Ronaldo,Vieri

Visiteurs récents du profil

6 466 visualisations du profil
  1. Mercato: Joao Mario a dit oui à West Ham !

    Milan – Petit à petit Joao Mario s’éloigne de l’Inter. Comme nous le confirme Alfredo Pedullà, West Ham et l’Inter sont sur le point de trouver un accord. D’après le journaliste italien : “Joao Mario a dit oui à West Ham et vice-versa. Que manque-t-il pour parfaire l’opération en prêt avec un droit de rachat pour une somme proche des 40M€ ? Il reste juste à West Ham à augmenter la somme de ce prêt payant, et toutes les parties pensent qu’il serait absurde de voir la négociation sauter pour cette raison." Plus précisément, ce matin West Ham a proposé 1,4M€ pour le prêt, soit un peu plus que le million d’euro que l’Inter exigeait récemment. Selon les toutes dernières indiscrétions, tout semble en bonne voie, pour voir Joao Mario partir en Premier League. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Comment fonctionne la Var en cas de hors-jeu ?

    C'est ta théorie du complot
  3. Milan – Malgré des résultats modestes sur le terrain, l’Inter va beaucoup mieux financièrement parlant, depuis cette saison 2016/2017. Notre club se voit frapper par une croissance exponentielle, aidée par les recettes qui ont suivi l’arrivée du Suning. Fini d’être à la limite du top 20 Place à présent au Top 15. L’Inter qui était 19ème au classement avec 179,2M€ de recettes, atteint cette saison, le chiffre de 262,1M€, soit une augmentation de ses recettes commerciales estimée à 137%. Classement 2016/2017 La tête du classement est toujours occupée par Manchester United, qui est cependant passe de 689M€ à 676,3M€. Le club mancunien est suivi par le Real Madrid (674,6M€), qui a pris le meilleur sur le Fc Barcelone (648,3M€) La Juve est la première représentante de l’Italie avec une place dans le Top 10. Par contre, la situation est inquiétante pour le Milan et la Roma qui se trouvaient, il y a encore un an, dans le Top 20. Les Rossoneri sont passés de la 16ème à la 22ème place. La Louve fait pire, de la 15ème place, il y a un an, elle pointe seulement à la 24ème place. Ces deux représentants du Calcio sont plus que jamais confrontés aux problèmes du Fair-Play-Financiers. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Milan – Comment fonctionne la Var en cas de hors-jeu ? Une réponse a été apportée à cette question lors de la réunion de la Lega Calcio regroupant les arbitres et les entraîneurs, lundi dernier. "Si les images laissent apparaître un doute, c’est la décision qui sera prise sur le terrain qui prévaudra…" Comme le souligne la Repubblica, quelques arbitres ont été surpris par la déclaration de Gasperini, qui sur le but de Mertens face à son Atalanta, avait défini comme inacceptable, la décision prise par le corps arbitrale. Pourtant, lors de cette réunion milanaise, lui et ses collègues avaient pût être mis en situation à l'aide de photos similaires, d’écoutes audios reprenant les échanges entre l’arbitre principal et l’arbitre-vidéo. Une ligne directrice est à respecter : En cas de doute, il ne faut rien faire. Cela a eu une incidence sur le but de Mertens, mais aussi sur le but annulé d’Hamsik. Les arbitres ont pris leurs responsabilités et ont décidé de suivre l’instinct du terrain. Le Hors-Jeu d’une retransmission d’un match n’est pas le Hors-Jeu diffusé par la Var Et cela fait toute la différence. En effet, la façon dont part le ballon doit être prise en grande considération. Lors de l’image diffusée à la télévision, le ballon a déjà quitté le pied du joueur. Pour définir s’il y a hors-jeu ou pas, il y a lieu d’analyser le réel départ du ballon, celui précédent les images diffusées à la télévision Si l’on se base sur cette position, le but de Mertens n’aurait pas été remis en doute, car la décision prise par Orsato et Giacomelli est légitime. La Var invitée de l’International board L’organe qui régit le football mondial va s’attarder sur ce sujet lors de son meeting annuel. L’expérimentation italienne, qui est définie comme ayant un rôle-clé, va être analysée. De plus, il y a une volonté d’ouverture et de s’adapter au mieux, envers ceux qui recherchent des fautes qui s’avèrent inexistantes. La Var va aussi faire l’objet d’une discussion, avec son application lors des tournois internationaux. Une décision est attendue le 2 mars afin de savoir, si elle sera appliquée ou non au Mondial. Pour la Champion’s le résultat est déjà tombé, c’est un "non" ! La raison est simple, adapter un stade coûte des centaines de milliers d’euros : ce qui n’est pas possible financièrement, pour certains pays européens. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Icardi bloqué par le Barça ?

    Milan – Lors de la transaction qui a porté Rafinha à l’Inter, le Fc Barcelone est parvenu à insérer une clause relative à Icardi. La raison ? Selon El gol Digital, les Blaugrana ont demandé à être averti de toute offre arrivant à l’Inter concernant Mauro Icardi dans les mois à venir. De fait, un droit de priorité a été octroyé au Fc Barcelone. Pour faire simple, si une équipe vient à proposer par exemple, 110M€ pour Icardi, si le Barça s’aligne, ce sera ce dernier qui sera prioritaire ! L’objectif de cette clause ? Le Fc Barcelone a peur de voir, l’un de ses anciens joueurs, filer chez le rival éternel du Real Madrid. En effet, le club espagnol a clairement montré son intention de le recruter…. L’accord qui lie les deux clubs tiendra jusqu’au 30 juin 2018, date à laquelle l’Inter décidera si elle souhaite continuer avec Rafihna ou pas… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Serie A 2017-2018 !

    Calcio&Finanza s'est penché dessus, @Damien va publier l'article, il est tout chaud
  7. Thohir épinglé par la Guardia di Finanza

    Ouep en espérant que Thohir n'a pas magouillé Logiquement, s'il a fait le con, c'est lui qui aura des comptes à rendre, pas l'Inter (En espérant que Massimo n'était pas au courant de la situation) On se croirait dans les Feux de l'Amour
  8. L’Edito d’Internazionale.fr : Spalletti au pied du mur

    Je pense que Spalletti a aussi le soutien des Tifosi, c'est pas comme-ci on venait d'investir 200M€ sur les deux mercato, ici on voit clairement qu'il est dans la merde. Le Suning, s'il le vire, va se mettre à dos les tifosi....
  9. Santon menacé de mort, une limite a été franchie

    A mon avis, c'est sur le coup de l'émotion ou sur le moment-même, mais là les gars ont normalement le temps de se "calmer", à la place, ça part en couille, c'est chaud....
  10. Milan – Davide Santon, suite à son erreur qui a coûté un but à l’Inter face à la Roma, a été contraint de fermer son compte Instagram. La raison : Des insultes et des menaces de morts adressées au joueur…. Cela ne reste que du football ! Une erreur qui coûte cher, des insultes, des menaces, un compte fermé...Tel est le bilan de la soirée qu’a vécu Davide Santon ce dimanche. Son erreur a ouvert un boulevard pour El Shaarawy qui ne s’est pas fait prier pour marquer. Vecino avait permis à l’Inter d’égaliser et la situation aurait dû revenir à la normale. Au lieu de cela, Davide a été contraint de fermer son compte Instagram. La raison ? Des pseudos-tifosi ont fait part de leurs frustrations, d’une rage démentielle, d’un déséquilibre mental hors-norme. Davide, s’il a commis une erreur d’appréciation, ne mérite pas d’être traité de la sorte, personne, aucun footballeur ne mérite d’être menacé de mort après avoir commis une faute lors d’un match….Le pire est arrivé à Andrés Escobar, auteur lors de la Coupe du monde 1994, d’un auto-but, qui aura coûté la qualification à la Colombie, mais qui lui aura surtout coûté la vie….. Cela ne reste que du sport ! Amour et haine Il “Bambino” comme l’avait surnommé Mourinho en 2008 a grandi à l’Inter, même s’il a évolué quelques temps en Angleterre. Son amour pour notre maillot ne peut être remis en question. Les insultes de la part de ses tifosi sont ignobles, à vomir, et l’effet voulu ne sera pas celui de relancer le joueur, mais de le détruire psychologiquement, l’Inter a vraiment besoin de cela… ? Un espoir subsiste, celui de voir Davide réactiver son compte, car des milliers de tifosi l’ont défendu sur les réseaux sociaux, c’est dernier ont formé une barrière pour mettre fin à toute cette folie…. Dans la vie, celui qui commet une erreur doit la réparer, et sur les réseaux sociaux, quid de la situation ? Suite à la réaction des tifosi, solidaires avec Santon, Chloe Sanderson, son épouse a voulu remercier ces derniers, en réagissant aux menaces dont son époux a été victime : “Grazie. Sempre forza Inter”. Luciano Spalletti l’a également défendu en après-match : Lorsqu’il l’a remplacé pour Dalbert, Davide a, à deux reprises, réalisé un geste destiné à s’excuser auprès des tifosi. Pour notre entraîneur, Davide n’a pas à le faire : "S’il vient me trouver pour s’excuser, je ne l’aligne plus." Cela veut tout simplement dire que Davide a commis une erreur qui peut arriver lors d’un match de football. Evidemment, il a fallu que cela tombe sur lui, et la défense de Luciano n’aura pas permis de calmer les pseudo-tifosi qui l’on insulté sur le net….Toutefois, s’il faut retenir une seule chose positive, c’est qu’à l’Inter, tous les tifosi ne sont pas à mettre dans le même panier : "Davide, ne te laisse pas abattre, tu t’es excusé et c’est déjà un très beau geste" cette citation émane des vrais tifosi de l’Inter… Reste à savoir comment le joueur va gérer cette situation. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Milan – Luciano Spalletti a tiré la sonnette d’alarme, immédiatement après le match opposant l’Inter à la Roma. Une rencontre qui a mis en évidence les importantes lacunes de qualités des Nerazzurri, surtout au milieu de terrain. Selon La Gazzetta dello Sport, le natif de Certaldo est de plus en plus inquiet en vue de la conquête de la Ligue des Champions, surtout que la Lazio, semaine après semaine prends confiance et démontre qu’elle dispose d’une meilleure marge de croissance que la bande à Icardi. Le coté surréaliste de la scène revient au Suning qui exige le retour de la Coupe d’Europe "qui compte", mais ce dernier a décidé de ne pas venir en aide à l’entraineur nerazzurro lors de ce Mercato hivernal. Spalletti commence à mettre la pression, en espérant secouer le cocotier, en affirmant que vu la réelle valeur du noyau, il ne peut garantir l’accession directe aux 4 premières places. Il récite toujours les mêmes couplets à outrance qui sont destinés au propriétaire. Dimanche soir, il s’est livré à la Rai : "Je ne me suis jamais lamenté avec ce club, et même si j'ai eu plusieurs occasions de le faire. Au début de la saison, nous avons réalisé des matches avec un certain potentiel qui, dans le temps s’est réduit, et c’est pour cette raison que nous devons agir sur le Mercato. Nous sommes dans l’obligation de rester dans une ambiance de coopération correcte, jusqu’à un certain niveau… En défense, nous devrions avoir le nombre de joueur suffisant, au milieu, nous avons besoin d'un joueur qui puisse pratiquer un football important, celui qui nous permettra d’atteindre nos objectifs." Rafinha ? "Je ne peux rien exiger d'un joueur qui n’a plus mis les pieds sur les terrains durant un an et demi. C’est à nous de l’aider et non l’inverse. Rafinha n’a joué que 5-6 match l’année passée. Le rythme des matchs est différent. L’équipe reste grosso modo la même et nous devons corriger le tir nous-même. Celui qui n’a pas le niveau de l’Inter, je l’écarte et je ne l’aligne plus." Cette déclaration est claire, net et précise : Si tu veux atteindre la quatrième place, il faut améliorer l’équipe. Spalletti a déjà donné beaucoup. Prenons le verre est à moitié plein Grâce à la bravoure démontrée par Luciano sur le terrain : le bilan est simple, lors des confrontations directes, l’Inter ne s’est pas inclinée : 4/6 face à la Roma, victoire dans le Derby et match nul face au Napoli et la Juve, en plus du 0-0 de San Siro face à la Lazio. Cela prouve tout de même que l’équipe est capable de se montrer solide et organisée face à des adversaires de plus haut niveau. Il s’agit d’un indicateur d’un travail attentif, professionnel et avant-gardiste qui a lieu toute la semaine. Prenons le verre à moitié vide Depuis le 3 décembre et la punition infligée au Chievo, 5-0, l’Inter se retrouve confrontée à la crise de ses hommes clés : Perisic et Candreva. Le problème est qu’il n’y a pas d’alternative et si les joueurs sont moins bien, la qualité générale de notre milieu de terrain s’en fait ressentir. Durant cette période de difficulté, Spalletti ne peut se retourner vers son banc, le constat est simple : il n’y a pas d’alternative meilleure aux deux titulaires et objectivement, il s’agit d’un véritable handicap pour cette course à la Champion’s, dont la qualification est obligatoire pour le Suning. Luciano n’a pas de plan B et tente de convaincre avec un système D D’accord, il y a le Fair-Play-Financier et les restrictions du gouvernement chinois…mais comment est-ce possible d’expliquer le fait que Ramires ne parvient pas à signer en prêt ? Le brésilien veut la Série A, Fabio Capello n’a plus de véto et Walter Sabatini a déjà une liste de joueur à proposer au Suning pour le remplacer…Pourtant la réponse est tombée : Il ne sera pas transféré à l’Inter….ce refus émane de Jindong Zhang en personne…. L’Inter et ses joueurs peuvent être critiqués, mais à bien y rechercher, le Suning se doit de prendre le club plus en considération, car actuellement, l’Inter peut être placée sous perfusion, mais si tu n’injectes aucun produit, pas sûr que tu puisses te remettre sur pied…. Quoiqu’il en soit, à la fin de la saison, ce sera bel et bien au Suning de se justifier. Il serait beaucoup trop facile de s’en prendre à nos joueurs ou à notre entraineur….et les tifosi s’en rendent bien compte… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Milan – Avec un bilan de 4 points sur 6 face à la Louve, l’Inter prend mathématiquement le meilleur, sur si l'on regarde les confrontations directes. Néanmoins, il faudra espérer une victoire de la Sampdoria face à la Roma, pour maintenir les Giallorossi à distance... Duel pour la Champion’s Cette confrontation n’a pas été le tant attendu et spectaculaire match annoncé. Pire même, aucune des deux équipes n’a plus gagné depuis plusieurs semaines. L’Inter en est à son sixième match sans victoire, et la Roma à son quatrième! Passons au match, l'Inter se montre la plus entreprenante et la première action sera à mettre à l’actif des nerazzurri avec une tentative de la tête de Perisic à la 17’. Le croate a de nouveau une possibilité à la 29’, mais un Alisson des grands soirs se met sur sa route. Le fait du match: Nous sommes à la 31’ et Alisson procède à son dégagement, le ballon traverse le rond central….Davide Santon se toile complètement en voulant remiser de la tête vers Handanovic. Son raté se transforme en passe décisive pour El Shaarawy, qui ne laisse aucune chance à notre portier. 0-1 pour la Roma sur sa seconde occasion du match. Rien de plus à redire pour cette première période... La seconde mi-temps verra l’Inter prendre l’ascendant sur la Roma. Par deux fois les Neazzurri toucheront du poteau et se heurteront au portier brésilien, véritable homme du match. La délivrance Nerazzurra aura lieu à la 85’ avec Vecino, qui reprendra de la tête un très bon centre de Brozovic. Alisson répondra présent, mais ne parviendra pas à dévier le ballon. Ce but récompensera la seconde mi-temps de l’Inter. La fin du match verra les deux équipes tenter, maladroitement, leurs chances. Ce match, s’il n’est pas perdu, a permis à l’Inter de limiter la casse. Davide Santon a été le héros malheureux de la rencontre en réalisant une "Gresko". En effet, dans la course à la Champion’s, cette mauvaise interprétation de la trajectoire du ballon pourrait avoir une incidence au classement final. Cette Série A sera indécise jusqu’au bout et le seul avantage pour l’Inter, c’est de rencontrer à présent 5 équipes de qualité moyenne. Rien de tel pour se remettre en selle et engranger le maximum de points avant le Derby! Tableau Récapitulatif Résumé du match Réactions de Tramontana: Inter 1- 1 Roma Buteur(s): 31′ El Shaarawy; 85′ Vecino Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Miranda, Santon (77' Dalbert); Vecino, Gagliardini (46' Brozovic); Candreva (70' Eder), Borja Valero, Perisic; Icardi. Sur le banc: Padelli, Berni, Ranocchia, Lisandro Lopez, D'Ambrosio, Nagatomo, Joao Mario, Karamoh, Pinamonti Entraîneur: Spalletti Roma (4-3-3): Alisson; Florenzi, Manolas, Fazio, Kolarov; Pellegrini, Strootman, Nainggolan; Gerson (70' Bruno Peres), Dzeko (85' Schick), El Shaarawy (75' Jesus) Sur le banc: Lobont, Skorupski; Moreno, Nura, Emerson; Defrel, Under, Antonucci Entraîneur: Di Francesco Arbitre: Massa Averti(s): Perisic, Cancelo (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Eder vers Crystal Palace ?

    Milan – Le futur de l’Italo-Brésilien pourrait s’écrire en anglais. Selon le Corriere dello Sport de ce matin, Eder refuse de n’être qu’un simple spectateur sur le banc de l’Inter. Pour cette raison, il a demandé à être transféré et Crystal Palace s’est manifesté en proposant 10 à 11M€ pour s’offrir notre attaquant. Pourquoi une telle somme ? Le fait qu’Eder ait prolongé son contrat récemment tout simplement. Si le transfert est validé, notre club réalisera une plus-value de 4 à 5M€. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×