Aller au contenu
Nouveau design En savoir plus… ×

Don Tony

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    22 071
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    101

Don Tony a gagné pour la dernière fois le 18 mai

Don Tony a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 810 Adulé

7 abonnés

À propos de Don Tony

  • Staff du site
  • Date de naissance 03/11/1981

Liens & réseaux sociaux

  • Site web
    http://

Informations

  • Lieu
    San Siro, Milano
  • Joueurs
    J.Zanetti, Cambiasso, Ronaldo,Vieri

Visiteurs récents du profil

8 755 visualisations du profil
  1. Don Tony

    Lazio 2-3 Inter: Résumé complet et vidéos

    Quel scénario, c'est pas croyable, va dormir après un match pareil Chance que demain c'est férié, il n'y a qu'à l'Inter que tu vis ce genre de match
  2. Don Tony

    Lazio 2-3 Inter : L'Inter est en Ligue des Champions

    La suite par ici:
  3. Don Tony

    Lazio 2-3 Inter: Résumé complet et vidéos

    La vengeance est un plat qui se mange froid. 16 ans précisément, 16 ans après que nos Nerazzurri aient perdu le Scudetto, l'Inter de Spalletti vient de renvoyer l’ascenseur à la Lazio de Roma. L'Inter l'aura joué "à" la Juventine, menée 2-1, il lui aura fallu 3 minutes pour se qualifier en Ligue des Champions. La Lazio pleure, l'Inter sourit, Spalletti a gagné son pari! Dans un match annoncé comme une Finale de Coupe d'Europe, l'Inter est parvenue à s'imposée en étant menée au score au Stadio Olimpico. A égalité de points au classement, 72 points chacune, les confrontations directes auront eu un impact majeur. L'Inter ayant fait 0-0- à Milan, seule une victoire qualifiait l'Inter, dans la compétition reine qui l'a consacrée en 2010! Pourtant, pour l'Inter, c'était loin d'être une soirée parfaire, mais quelques minutes quelques d'erreurs sensationnelles laziales, permettent à l'Inter de se remporter la mise. Déconseillé aux cardiaques! À la fin d'une excellente saison, la Lazio glisse donc à la cinquième, synonyme d'Europa League, sous les applaudissements et les larmes de ses Tifosi. Cette fin de match, personne ne l'attendait, à un point tel que Simone Inzaghi aura commis l'erreur de Luciano Spalletti face à la Juve, retirer son meilleur attaquant pour jouer la défense. La Lazio a dominé une très grande partie du match et a méritoirement ouvert la marque, à la 10' via Marusic, qui d'un tir hors de la surface réalisé le combo "Péter la machoire de Perisic" et battre Samir Handanovic. Le but est considéré comme un auto-goal de Perisic jusqu'à présent.... Cependant la Lazio avait une faiblesse cette saison: Ne pas savoir tuer le match, malgré une domination importante et des possibilités. Comme c'est souvent le cas dans ce genre de rencontre, l'adversaire marque et le but égalisateur est arrivé de Danilo D'Ambrosio. Un but contesté par les Laziales, mais valide car Strakosha, sur ce corner, n'avait pas le ballon entre les mains. L'Inter revenait donc au score à la 30'. La Lazio réagissait immédiatement avec un très beau but, sur une très belle contre-attaque de Felipe Anderson, à la 41'. A la mi-temps, la Lazio était en Ligue des Champions, l'Inter en Europa League La seconde mi-temps aura été atroce pour les tifosi que nous sommes. Avec, un pénalty sifflé pour une prétendu faute de Milinkovic dans la surface, par un excellent Rocchi qui a su maintenir le contrôle du match, mais qui a revu sa position après avoir fait appel à la VAR. Il n'y avait pas de faute, ni d'intention et le pénalty, pourtant crucial pour l'Inter n'était pas accordé. Le cadeau de De Vrij Nous rentrons dan le dernier quart d'heure, l'Inter est dans les cordes et ne trouve pas la solution. Icardi, lancé en profondeur, se fait littéralement descendre dans la surface romaine par....Stefan De Vrij, notre futur défenseur. Cette faute aussi idiote soit-elle, risque de faire couler beaucoup d'encre dans la presse, dans les jours à venir, surtout pour un défenseur d'un tel niveau. Le verdict est sans appel: Penalty! Maurito ne se fera pas prier pour inscrire le but égalisateur à la 78'. Un but qui lui permettra de finir co-meilleur buteur de la Serie A, en compagnie de Ciro Immobile, avec 29 réalisations en 34 matchs. L'impensable se produit pour la Lazio, à la 79' Lulic, déjà averti en première période tacle Brozovic et Rocchi l'expulse. Il reste donc à l'Inter, 11 minutes pour réaliser la "Romatada". Pour la Lazio, le rêve vire au cauchemar, lorsque trois minutes plus tard, Vecino, le "Conspué de l'Inter" depuis le Derby d'Italie, offre le but de la victoire de la tête à l''Inter. Après quatre minutes de temps additionnel, Gianluca Rocchi délivre l'Inter, la Bande à Spalletti est qualifiée en Ligue des Champions. Cette saison, le tifoso interiste sera passé par tous les sentiments, et vous, comment l'avez-vous vécu cette Finale de Serie A ? Tableau Récapitulatif Résumé de la partie: Réactions de Tramontana Lazio 2-3 Inter Buteur(s): 9' aut. Perisic (L), 29' D'Ambrosio (I), 41' Felipe Anderson (L), 78' pen. Icardi (I), 81' Vecino (I) Lazio (3-5-1-1): Strakosha; Luiz Felipe, de Vrij (84' Nani), Radu (76' Bastos); Marusic, Murgia, Leiva, Milinkovic, Lulic; Felipe Anderson; Immobile (75' Lukaku) Entraîneur: Simone Inzaghi Inter (4-2-3-1): Handanovic; Cancelo, Skriniar, Miranda, D'Ambrosio (81' Ranocchia); Vecino, Brozovic; Candreva (61' Eder), Rafinha (68' Karamoh), Perisic; Icardi Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Gianluca Rocchi (Firenze) Averti(s): Luiz Felipe, Lulic, Leiva, Strakosha (L), Brozovic, Miranda, D'Ambrosio, Vecino (I) Expulsé(s): 79' Lulic (L), 93' Patric (L) du banc ®Antony Gilles - Internazionale.fr Toutes les statistiques du match :
  4. Don Tony

    Luciano Spalletti, le chaînon manquant de l'Inter ?

    Mine de rien, on en a démoli des entraîneurs, à part Léo, les autres.....
  5. Don Tony

    Améliorations, modifications du site

    Un Laziale est derrière tout cela
  6. Don Tony

    Rubentus FC

    Elle est dégueulasse la dernière Mais très bien trouvé
  7. Pour faire simple, on a Thomas Price et Olivier Atton dans l'équipe et on se farcit Mark Landers Notre Team est surnommée la New-Team, c'est des signes tout cela
  8. Don Tony

    De Vrij veut affronter l'Inter, ce dimanche

    Cé solo l'Inter
  9. Don Tony

    Serie A 2017-2018 !

    C'est le Milan qui va être content
  10. Si jamais, voici à quoi il ressemble Pour ceux qui n'aime pas Wanda
  11. La Direction du Corso Vittorio Emanuele veut faire son possible pour conserver son argentin, selon Premium Sport... Piero Ausilio a déjà préparé sa proposition, une proposition destinée à blinder Maurito à la fin du championnat et de s’assurer un avenir commun, avec le Capitaine de l’Inter. Selon Premium Sport, le nouveau contrat prévoit un salaire de 8M€ par saison et une augmentation de la clause libératoire destinée à l’étranger à 180M€, soit 70 M€ de plus que l’actuelle. Le contrat n’est pas encore signé pour une simple raison : Tout dépendra du résultat de l’Inter face à la Lazio à l’Olimpico. A Maurito, à prouver son amour pour nos couleurs… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Interviewé par Radio Olympia, l’ancien Directeur Sportif de l’Inter, Marco Branca, s’est livré sur la rencontre entre l’Inter et la Lazio, mais pas que… Le Championnat "Je pense que c'était un championnat de qualité, qui a permis aux Tifosi de vivre, avec une certaine passion, la lutte pour le Scudetto et pour la Ligue des Champions." "Maintenant, nous sommes au moment où nous avons perdu de grands talents, je parle des italiens. La crise économique n'a pas permis aux grandes familles de faire des investissements importants dans le football. Il faudra attendre qu’une génération de jeunes puissent bien faire, c'est notre espoir." "Nous avons deux décennies de retard dans l’organisation de notre football. Si vous ne prenez pas de décisions drastiques au niveau de l'organisation, comme des stades privés ou s’attarder à l’accueil des familles dans certaines implantations, nous resterons toujours en retard. Cela ne date pas de maintenant." La Juve "Si l'on parle de l'Espagne, on pense à Barcelone et au Real Madrid. Pour l'Europa League, nous nous référons à Séville et à l’Atletico Madrid. Mais il faut aussi regarder la qualité des joueurs de ces équipes. C’est avec eux que Séville avait fait la différence en Europa League." "Pour l’Italie à l’heure actuelle, il n’y a que la Juventus. Les autres doivent toujours épargner, sauf peut-être le Napoli. Si vous ne pouvez pas faire des investissements, vous devez vous concentrer sur nos jeunes en les formant avec des entraîneurs de qualité qui les feront mûrir." Gian Piero Gasperini "En ce qui le concerne, je pense qu'il est venu au mauvais moment. C'était un moment spécial dans l'Histoire de l'inter. Peut-être que nous devrions être plus à blâmer, je pense que ce qui l’a pénalisé, c’était le moment historique du Club. Être Directeur Sportif n'est pas difficile, c'est un métier comme un autre, vous devez avoir le bon timing, puis votre travail est récompensé par les résultats." Rome "Je pense que Tare fait un excellent travail. Le fait est qu’il a été en mesure de donner du temps de jeu à certains joueurs qui avaient été en ballotage. Cela a facilité le travail de la Lazio." "A la Juve et à l’Inter, c’est le contraire, les laps de temps sont réduits. Monchi, par exemple, pour des obligations temporelles, a dû vendre Salah, peut-être que sans cette obligation l'égyptien n'aurait pas été vendu ou alors cédé pour un prix bien plus importants." "Je le répète, en ce qui concerne les Biancocelesti, Tare et la Lazio ont fait un excellent travail. Les résultats le prouvent. Dans les grandes entreprises il y a moins de temps, mais si vous êtes serein au niveau économique, il n’y a aucun enjeu qui peut vous être imposé pour respecter le budget, vous pouvez gérer la situation calmement." L’Inter "Je ne renie en rien mon expérience à l’Inter. Je suis fier d'avoir connu cette expérience qui m'a amené à gagner 15 titres. J’ai commis certains torts et il m’arrivait aussi de souligner certains éléments qui, avec le temps, on peut regretter. Le premier joueur que j’ai recruté, c’était Estéban Cambiasso au paramètre zéros. J’étais certains de ses aptitudes, Estéban l’a prouvé. J'ai décidé de le prendre et de lui donner le temps d'intégrer." Lazio-Inter "Je ne sais pas à quel type de match nous aurons lieu, je crois même que personne ne le saura encore, même cinq minutes avant le début du match. Il y a tellement de variables sur le plan physique et psychologique. C'est une rencontre lourde de conséquences et c’est la dernière de la saison. Je ne pense pas qu’il m’est possible de m’exprimer à ce sujet." Stefan De Vrij "Je ressens le besoin de mieux connaitre les faits sur les événements, j'ai lu que la Lazio a été contacté, en mars, par l'Inter sur Stefan de Vrij. Je crois que quel que soit son comportement, correct ou pas, ce sera à la Lazio à prendre la décision de l’aligner. Selon moi, le club doit prendre en considération la protection du joueur, lui ne peut pas décider quoi que ce soit. Ce sont des choses qui doivent se décider en accord avec l’entraîneur et le Club." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan Skriniar est la révélation de la saison. Mur infranchissable, le défenseur slovaque avec sa performance, a attiré l'intérêt des grands clubs. Interviewé par le portail slovaque sport.SK, l'agent du joueur, Karol Csontó, n'a pas exclu que son joueur puisse partir de l'Inter cet été : "Cette saison a été vraiment bonne. Je ne sais pas si quelque chose comme ça s'est déjà produit pour un joueur en Slovaquie, donc il mérite le respect. Pour cet été, je ne peux pas encore m'exprimer sur son futur." "Nous avons un contrat de quatre ans avec l'Inter, mais le monde entier parle de lui. Tout est question d'argent. Si l'Inter envisage de le vendre, il faudra, minimum, débourser 70 millions euros." "Le joueur est heureux à l'Inter et il ne compte pas partir, sauf si une offre impossible à refuser arrive, dans le football tout est possible, la situation change continuellement et nous sommes prêts pour cela." Le prix ? "Tout dépend de comment se débrouille le joueur et de la durée de son contrat. Comme je l'ai déjà dit, nous avons actuellement un contrat de 4 ans. Bien sûr, il pourrait se créer une toute autre situation si l'Inter ne parviennait pas se qualifier en Ligue des Champions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Don Tony

    De Vrij veut affronter l'Inter, ce dimanche

    Une révélation importante, relative à la Finale de la Serie A, opposant l'Inter a la Lazio, a été communiqué par Premium Sport. Pietro Pinelli, journaliste dépêché sur place a été mis au courant de la situation relative au cas "De Vrij", pilier défensif de la Lazio, qui va affronter son nouvel employeur: "Cette situation délicate a été régularisée la nuit dernière par le joueur, qui veut être là, il veut jouer, c'est sa décision. Le poids de le titulariser ou d'écarter du match, l'un de ses meilleurs éléments, repose à présent sur Simone Inzaghi." Hier, le défenseur hollandais, qui est au cœur de nombreuses perplexités, a eu une réunion avec avec les "sénateurs" du groupe (Immobile, Parolo, Leiva, Radu et Lulic), avant de s'entretenir en personne avec Tare. Ces pourparlers ont fait baisser la pression grandissante entourant le joueur, qui a d'ailleurs laissé un message à ses équipiers dans le vestiaire: "Vous savez ce que j'ai vécu ces jours-ci, vous connaissez tous des doutes. Beaucoup ont parlé, mais je veux rester proche de vous, je veux jouer parce ce match est trop important pour nous, et je veux terminer au mieux, notre fin de saison." Reste plus qu'à voir sur le terrain..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Don Tony

    Améliorations, modifications du site

    Faut arrêter la Drogue
×