Aller au contenu

Victor Newman

Administrateurs
  • Compteur de contenus

    24 305
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    199

Victor Newman a gagné pour la dernière fois le 11 février

Victor Newman a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

6 502 Adulé

À propos de Victor Newman

  • Staff du site
  • Date de naissance 03/11/1981

Liens & réseaux sociaux

  • Site web
    http://Internazionale.fr

Informations

  • Lieu
    San Siro, Milano
  • Joueurs
    J.Zanetti, Cambiasso, Ronaldo,Vieri

Visiteurs récents du profil

17 089 visualisations du profil
  1. L’histoire est la même, que ce soit à Vienne ou à Parme, Un but inscrit par Lautaro Martinez aura permis à l’Inter de sortir victorieux de son duel. Cette victoire est d’autant plus importante que pour cette manche aller, l’Inter jouait à l’extérieur et elle peut envisager plus sereinement le match retour malgré la tempétueuse affaire Icardi Le Toro aura marqué sur penalty et il aura été assez bon en première période. Luciano Spalletti a bien su gérer ses hommes qui ont néanmoins à la reprise décidé de gérer le match face à des autrichiens qui gagnaient en confiance. Samir Handanovic, promus Capitaine, a d’ailleurs sauvé les siens à quelques reprises. L’Inter a pris la mesure de ce premier match disputé en Europa League, reste à présent à valider le pass au match retour Le Saviez-vous ? Les Tifosi présent ont salué le geste fort pris par la Direction : Lorsque Samir était présent, tout comme en fin de match, ces derniers ont entonné le chant : "Cé Solo Uno Capitano". Samir n’aura pas su s’empêcher de sourire suite à cette marque d’affection lui qui se dit fier d’être le Capitaine d’un très grand club Tableau Récapitulatif Le Pénalty Réactions de Tramontana Rapid Vienne 0-1 Inter Buteur(s): 39’ Lautaro Martinez (pen) Rapid Vienne: 1 Strebinger; 19 Potzmann, 6 Sonnleitner, 20 Hofmann, 5 Bolingoli; 14 Grahovac (65’ 28 Knasmullner), 8 Schwab; 97 Ivan, 23 Thurnwald (53’ 7 Schobesberger), 39 Ljubicic; 9 Berisha (82’ 10 Murg) Sur le banc: 21 Knoflach, 3 Muldur, 10 Murg, 15 Martic, 24 Auer Entraîneur: Dietmar Kuhbauer Inter: 1 Handanovic; 21 Cedric, 6 De Vrij, 23 Miranda, 18 Asamoah; 20 Borja Valero, 8 Vecino; 16 Politano (78’ 87 Candreva), 14 Nainggolan (82’ 33 D’Ambrosio), 44 Perisic; 10 Lautaro Sur le banc : 27 Padelli, 13 Ranocchia, 60 Schirò, 64 Nolan, 65 Roric Entraîneur: Luciano Spalletti Arbitre: Stieler Averti(s) : Sonnleitner (R), Hofmann (R), Berisha (R), Lautaro Martinez (I), Potzmann (R), D’Ambrosio (I), Candreva (I) Expulsé(s) : / Affluence: 23.850 tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Mauro Icardi ne compte absolument pas se distancier de son épouse et agent Wanda Nara suite au séisme provoqué par le retrait de son capitanat: Capitaine abandonné Selon le Corriere Della Sera, Mauro s’est senti humilié et n’a aucune intention de prendre ses distances avec Wanda Nara, qui avec ces déclarations à Tiki Taka a provoqué un incident diplomatique : "Si je devais choisir entre la prolongation de contrat et l'arrivée de quelques joueurs capables de donner cinq bons ballons par match à Mauro, je choisirais la seconde option... J'aimerais qu'il soit mieux soutenu par l'équipe, parce que parfois les critiques viennent de l'intérieur." De plus, cette dernière a tenu lors de la dernière retransmission un comportement déplacé vis-à-vis de Perisic : Elle a assuré que sa moitié avait un "problème personnel" avec le Croate. Une déclaration qui n'a pas plu au vice-champion du monde qui a exprimer sa façon de penser à l’argentin : "Dis à ta femme de ne plus parler de moi". Pour l’heure, l’Inter n’entend pas prendre de mesure disciplinaire vis-à-vis de son numéro neuf. Néanmoins Wanda Nara a fait savoir à travers un tweet qu’elle sera présente lors de la retransmission de l’émission sportive d’Italia 1. La chaîne lui ayant pourtant proposé quelques jours de congés afin de laisser l'affaire se tasser. L'Autorité L’Ansa nous informe également, dans une dépêche parue à 16h14 que, Beppe Marotta, Piero Ausilio et Giovanni Gardini se sont mis en contact afin d’organiser une réunion au centre sportif Nerazzurro. En effet, Mauro Icardi a parlé avec Luciano Spalletti, mais il ne s’est pas confronté à sa direction hormis Beppe Marotta qui a su mettre la main sur lui. Marotta Ausilio et Gardini ont décidé également de réagir vu le comportement actuel de l’ancien capitaine interiste. Ce dernier a refusé de se déplacer à Vienne, concernant l’entrainement de ce jour, le club a communiqué que le joueur a suivi une phase de physiothérapie suite à des douleurs récurrentes que l’argentin traînerait à son genou droit. Une blessure imaginaire Cette blessure n’est pas nouvelle, dans le passé récent Mauro serrait les dents pour jouer, mais à présent qu’il a été destitué, il préfère se soigner et revenir lorsque tout sera « en ordre ». Piero Volpi sera amené également à se pencher sur la question. Néamoins, pour ce vendredi , Mauro s’est retrouvé à réaliser un entrainement à part de l’équipe. Comme le souligne le Corriere Della Sera: "L’attaquant a suivi un entrainement personnalisé suite à son refus de répondre à la convocation avec le Rapid de Vienne, un match où il s’était pourtant entraîné sereinement avec le reste du groupe avant les faits. Le club, malgré son tweet, retient qu’il s’agit d’une blessure malsaine et diplomatique, utilisé par le jouer pour justifier son absence et son refus de partir en Autriche, vis-à-vis des Tifosi." En effet, lors de son entretien avec Luciano Spalletti. Mauro a eu une brève entrevue, le joueur indiquant qu’il accuse un coup au genou droit et qu’il n’était pas apte à suivre l’entrainement pas à poursuive sa thérapie. La réaction de l’Inter a été limpide : Etant donné que le joueur n’est pas en parfaite condition physique, ce dernier ne sera pas convoqué pour le rencontre de ce dimanche, face à la Sampdoria." La journée de l’argentin Icardi est arrivé à 9h30 comme les autres joueurs, qui étaient attendu pour 10h. L’entrainement de Mauro était différent du reste du groupe entre gymnase et courses sans ballon, à l’image de Keita. Par la suite, il a suivi son programme de physiothérapie. Il s’est brièvement entretenu avec Spalletti, mais pas avec la Direction. A 13h45, le joueur a quitté Appiano à bord de la Bentley de Wanda Nara. Marotta est parti dans les 20 minutes qui ont suivi sa réunion avec l’argentin. Beppe a décidé de reporter le rendez-vous hiérarchique pour l’après-midi, donc sans la présence d’Icardi. A 13h20, Marotta était de retour à l’entrainement avec Gardini. Au Suning Centre on retrouvait également Ausilio, seul Zhang était absent lui qui rentrera des Etats-Unis ce dimanche. Sky nous informe également que Beppe Marotta a su mettre la main sur l’argentin à la fin de l’entrainement. Même si l’échange n’a pas encore fuité, ce qui est sûr, c’est qu’après cette rencontre, une réunion importante est attendu en cette fin de journée. Made in Marotta A présent la fracture est nette entre Mauro et le Club qui a enfin pris ses responsabilités. Ses responsabilités ont été prise par Beppe Marotta qui a déjà exprimé en plusieurs circonstances que le club passe avant les individualités, du premier au dernier, il n’y a plus de place pour des sorties hasardeuses de ces derniers ou de leurs représentants. Cela a conduit à des fractures continuent au sein de l’environnement du club. Le but de la manœuvre du Beppe est de revenir à la compacité d’antan afin de retrouver une mentalité de gagnant De plus le comportement d’Icardi pose question, lui qui n’a pas hésiter à conforter la position de Wanda Nara pendant que les joueurs était sur le terrain. Icardi n’a donc montré aucun signe pour colmater cette fracture en restant à la maison par choix au lieu de rejoindre ses équipiers sur le terrain. La soirée d’Icardi s’est résumé à une soirée de Saint-Valentin avec son épouse Néanmoins, les échanges partagés sur les réseaux sociaux pose question, citant Mark Twain sur Instagram : "Des fois, il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con que de l’ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet." Le seul rapprochement vis-à-vis de l’Inter se limitant uniquement à féliciter Lautaro Martinez pour son but Blonde un jour… Wanda Nara ne semble pas comprendre le mal qu’elle a fait. Elle ne comprend pas comment ses déclarations ont pu énerver à ce point la Direction et Spalletti au point d’offrir un traitement punitif et dur envers son mari, un joueur qui a toujours eu un comportement impeccable sur le terrain, malgré sa blessure au genou droit. Le ressenti à la Casa Icardi est que le Brassard lui a été enlevé eu égard au fait que malgré deux prolongation de contrat en 2014 et 2016, ce dernier a mis en difficulté financièrement le club bien aidé par le fair-play-financier. De fait, il n’était pas possible de satisfaire les demandes de son joueur le plus symbolique. C’est pourquoi Wanda ne s’attendait pas à une décision aussi radicale, tout comme Icardi Reste à présent à attendre la prochaine prolongation de contrat proposé : L’Inter ne dépassera pas les 7 millions d’Euros tandis que le Clan Icardi en réclament 10 millions, bonus inclus. Suite à la prochaine entrevue, Wanda fera rapport de la proposition à Mauro et ils décideront ensemble s'il faut continuer le mariage avec les Nerazzurri ou choisir d'autres voies. D'après l'entourage, il semble qu'après la tempête de ces derniers jours, que la volonté d'accepter des chiffres à la baisse soit moins grande que celle attendue. Le meilleur ennemi de l’Inter prend la défense de la Beneamata ! Luciano Moggi est bien connu dans le monde interiste, lui qui est au cœur du scandale relatif au Calciopoli. Ce dernier s’est exprimé sur la situation entre Icardi et l’Inter et étonnamment, ce dernier a pris parti pour l’écurie milanaise : "Je laisserai Icardi en tribune. Je vais vous dire pourquoi l’équipe marque si peu, c’est parce qu’il s’agit d’Icardi. A mon humble avis, il faudrait agir de la sorte : Mauro dans les tribunes et Lautaro sur le terrain à sa place. Il n’y a que de cette façon que l’argentin pourra être ramené les pieds sur terre." Francesco Moriero s’est également exprimé : "J’ai pris connaissance de la situation et je pense que le choix d’un Capitaine est une décision d’équipe. Icardi est un professionnel et il doit se compter comme tel. Si l’Inter a agi de la sorte, c’est parce qu’annuellement elle doit faire face à une demande de renouvellement. Pour prendre cette décision, il doit y avoir de bonnes raisons." "Aucun club ne se lève le matin pour décider sur un coup de tête de retirer le brassard de Capitanat. Il y a des problèmes internes qui doivent être résolus et respectés. Mais en aucun cas, cela ne peut pas vous empêcher de suivre votre équipe à l’extérieur, car le bien de l’équipe passe en premier, le personnel bien plus tard. En tant que professionnel, Icardi doit respecter les règles et mettre le groupe en avant." L’Inter ne sera plus l’otage de personne Il y a des caractéristiques à prendre en considération lorsque l’on décide d’être un grand capitaine : Il faut faire preuve de signe distinctif au niveau caractériel et que tes équipiers te retiennent comme un élément de référence, cela fait partie de la palette du bon Capitanat. Néanmoins Mauro Icardi a été propulsé Capitaine par Roberto Mancini et Marco Fassone, deux personnes qui ont quitté le club, sur base de ces buts marqués. L’Inter est à présent mieux gérée et contrairement à Fassone et Mancini, on ne devient pas Capitaine uniquement en marquant des buts. Comme le dit si bien Spalletti : "Un Capitaine ne met pas dans l’embarras ni le club, ni l’équipe." Marotta a donc agi pour le bien de l’Inter en prenant une décision extrêmement courageuse. De part cet acte, le nouvel Administreur-Délégué a réaffirmé la souveraineté du club, qui était mis à mal depuis tant d’année. La nouvelle Inter n’a peur de personne, ne tremble pas sur base de la valeur commerciale de ces joueurs. Ce comportement de Marotta est une première étape vers le changement, à présent, les règles sont les mêmes pour tous ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. "Je crois que le pire est encore à venir." Abian Morano, l’ancien agent de Mauro Icardi, ne voit pas d’issue positive pour son ancien poulain suite à la décision de l’Inter de lui retirer le brassard de Capitaine. Voici son interview à Calciomercato.com : "Mauro a changé sa façon de penser, sa façon de voir les choses a profondément changée. Vu de l’extérieur, cela me semble évident. Je crois que le pire doit encore arriver. L’Inter s’est comportée de façon logique vu comment s’est comporté l’entourage d’Icardi, le Club a agi en conséquence." "Ausilio est un très grand professionnel. Il a toujours eu une méthode de travail sérieuse et c’est pour cela qu’il décidé de retirer le brassard à Icardi. Lorsque j’étais son agent, notre travail était géré de façon professionnelle, mais surtout de façon privé." "Mauro est un battant depuis son enfance, il n’aime pas perdre et déteste devoir accepter un non, donc l’épisode du brassard a dû lui faire très mal. La gestion de sa carrière n’est pas bien suivi, je me souviens d’un temps où durant des années on parlait d’Icardi que pour ses prestations sur le terrain." Sa prolongation ? "Dans le football, tout est possible, mais l’Inter a agi de façon intelligente. Elle était lassée de ces situations et déclarations qui n’étaient que peu professionnelles. Son départ n’est plus entre ses propres mains et Mauro doit être attentif : L’Inter a envoyé un message à tous les plus grands clubs de la planète : Mauro a un problème ! C’est un message très fort." Morano explique aussi ne plus être ami avec Mauro, le point de non-retour a eu lieu avec l’arrivée de Wanda : "Je pense que ce choix aura conditionné sa carrière. Mes conseils, il les a suivi lorsqu’il avait 13 ans et je suis parvenu à lui faire revêtir les maillots du Barça et de l’Inter…Pour le reste, il écrit sa propre histoire." Le Saviez-vous ? L’après-Capitanat a été reconstitué par La Repubblica : "Icardi est rentré chez lui, à deux pas de San Siro, il s’est jeté sur son lit et est resté ainsi durant une période indéterminée sans plus bouger. La situation était tellement délicate qu’elle en a préoccupée Wanda Nara qui a commencé à réfléchir sur l’escalade de la tension de ses derniers mois. A chaud, elle a tenté de joindre Marotta, mais la décision était prise." A présent, tous les scénarii ne sont plus uniquement lié à la question du contrat, mais aussi à ce qu’il se passera au sein de l’entourage de l’attaquant : "A présent, nombreux sont ceux qui invitent Wanda a réfléchir et cela même au sein même de l’entourage propre du joueur. Lors de ces prochains jours, une rencontre aura lieu entre Wanda, Mauro et ses agents historiques : Ulisse Savini et Pino Letterio, soit les personnes qui ont contribué à la découverte de Mauro à la Masia de Barcelone en le transférant à la Sampdoria. Pour le Clan Icardi, il s’agira d’élaborer une stratégie de gestion différente afin d’assouplir la pression qui pèse sur ses épaules. Quoiqu’il en soit, la Malédiction continue à suivre Icardi, lui qui paye en équipe Nationale la précédente relation matrimoniale entre Wanda et Maxi Lopez. S’il souhaite aller de l’avant, le Clan Icardi devra revenir sur ses positions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. "Il s’agit d’une prise de décision nette, rigide, et je crois qu’elle est le début d’un nouveau cycle dans le Club : Dans un certain sens, Marotta a apporté le Style Juve à l’Inter." Cette déclaration émane d’Aldo Serena lors d’une interview octroyée à Fatto Quotidiano. L’ancien attaquant Nerazzurro s’exprime également sur ce changement de Capitaine: "En été, tout le monde a fauté : Icardi, Wanda et l’Inter. Les tractations aurait du être autorisé par le club durant l’été et Maurao aurait dû percevoir une rémunération appropriée à ses performances sur le terrain. A ce moment-là, cette prolongation n’aurait perturbée personne. De plus, s’il fallait parler argent, autant le faire en fin de saison." "En lieu et place, l’Inter était un baril de poudre prêt à exploser depuis des années. Wanda a commencé à brasser de l’argent sans avoir à y renoncer. A présent Icardi a l’image d’un Capitaine qui ne pense qu’à lui-même." "Mais le brassard de Capitaine n’est pas qu’un simple morceau de tissus, il est le représentant d’un certain type de comportement. Cette fin d’histoire ne me surprend pas, cela ne pouvait plus durer de la sorte." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Un grand nombre de tifosi ont apprécié le changement de Capitanat. Néanmoins beaucoup ont été surpris de voir Samir Handanovic primé alors que Milan Skriniar est le Capitaine de cœur de nombreux tifosi Matteo Barzaghi, présent à Vienne pour Sky Sport, a révélé la motivation du club: "Handanovic est un des leaders du club. Il s’agit d’un homme qui ne parle pas énormément, mais qui, lorsqu’il décide de s’exprimer est écouté par tous. De plus Handanovic, et c'est à ne pas négliger, est un homme qui lorsqu’il se trompe, n’hésite pas à prendre ses responsabilités et ce, même devant les caméras." "Les qualités de Samir ont mis tout le monde d’accord, aussi bien la Direction que l’intérieur du vestiaire." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Victor Newman

    Mauro Icardi

    Je pense qu'Icardi seul aime profondément l'Inter, mais avec Wanda derrière, il va pas vouloir la perdre et va la suivre comme un toutou... Reste à voir aussi la réaction de la Curva Nord lors du prochain match à domicile Le début d'une belle histoire Oh My Gode
  7. Victor Newman

    L’affaire Icardi

    Comme vous le savez tous, Mauro Icardi n’est officiellement plus le Capitaine de l’Inter. La décision de nommer Samir Handanovic comme Capitaine a été prise d’un commun accord entre la Direction et Luciano Spalletti Lors de la conférence de presse d’avant-match Luciano Spalletti a également confirmé le fait que Mauro a refusé de répondre positivement à la convocation en vue du match européen à disputer. Icardi n'est-il pas à Vienne parce qu'il était déçu ? "Il a décidé de ne pas venir, il était normalement convoqué, il ne voulait pas faire partie du groupe et nous a informé des raisons Il nous a dit qu'il ne participait pas à ce voyage." Ce choix de ne pas être ici entraîne-t-il d'autres mesures? "Ce sont toutes des étapes qui vont être faites en conséquence, pour moi, rien ne change du point de vue technique et de la gestion du joueur. […] "Ce n'est pas possible, vous ne pouvez plus me poser de nouvelles questions sur un fait qui ne fait pas parti du match. Je me dois d’attirer l’attention sur cela. Il y a une obligation de respecter le public, le club et les professionnel…...Nous parlerons de ce que vous voulez dans la semaine, mais ici il ne joue pas, nous y avons passé trop de temps!" Pas le profil d’un Capitaine Depuis deux à trois mois, les rapports entre la Direction de l’Inter, Mauro et son agent et épouse Wanda Nara, sont devenus de plus en plus tendus. Au plus fort de la pression médiatique imposée par Nara, l’Inter a décidé de trancher dans le vif en humiliant sur la place publique son meilleur atout offensif. Mauro Icardi paye avant tout le comportement de Wanda Nara, mais également son mutisme vis-à-vis du comportement de son épouse. Il ne la remet pas en question et a su se mettre à dos, aussi bien le vestiaire, que le Club en lui-même. L’élément central de cette affaire se nomme donc Wanda Nara. Cette dernière n’a pas été cité par Spalletti en conférence de presse, mais une allusion a tout de même été faite : L’épouse d’Icardi est devenu "Des choses autour du joueur qui ont été mise en place et qui embarrasse le Club et l’équipe." La dernière sortie de Wanda Nara et l’attitude de je m’en foutisme de Mauro Icardi auront coûté le Capitanat : L’origine de cette décision se trouvé précisément dans les déclarations publiques de la Blonde qui a endoctriné les problèmes de Perisic, modifié la vision des choses quant au renouvellement du contrat, et critiquer l’intégralité de l’équipe qui était incapable de servir des bons ballons à son hommes. Ivan Perisic est d’ailleurs allé trouver Mauro Icardi en informant ce dernier que son épouse n’avait plus à parler de lui dans la presse. Sur base de l’ensemble de ses éléments, le Club a demandé des comptes à Icardi en personne sur les déclarations provocantes de sa femme. Au lieu de les repousser, ce dernier a affirmé ne pas s’en dissocier. De fait, il était devenu naturel de le rayer du groupe, de lui ôter le brassard de Capitaine et de gérer en tant que Club le cas Icardi. Spalletti a été libéré de cette envahissant problème à gérer dans le vestiaire, étant donné que c’est Marotta en personne qui a agi, avec l’aval de Steven Zhang. A présent, les négociations relatives à la prolongation de contrat ont été suspendues. Dans ce combat interne entre le jouer et le Club, Giuseppe Marotta en est ressortir renforcé Ce qui est d’ores et déjà sûr, c’est que la situation connaîtra son final durant l’été 2019. Mais le vestiaire heureux de la prise de décision de Beppe Marotta. Comme nous en informe la Reppublica, l’Inter a le sourire en passant de Wanda à Handa, en prenant la décision d’ôter le brassard au "Captain Caprice" et son épouse pour le portier de 34ans qui s’est toujours comporté comme un professionnel a été une décision juste. L’effet a été immédiatement ressenti au sein même du club et qui plus est dans le vestiaire : Les liens se sont renforcés avec les joueurs, limitant ainsi la possibilité de voir des clans se créer. Qui plus est un message clair a été lancé par le club envers ses joueurs : L’Inter ne laisse absolument plus rien passer : Nainggolan est le symbole de la Réhabilitation, à présent on le voit sourire et être plus serein. Spalletti se montre également plus reposé, lui qui avant demandé au Club d’agir sur le Cas Icardi. A présent, il sait parfaitement qu’il est le seul maître à bord en étant pleinement appuyé par le club. Les positions de Marotta Marotta a déjà choisi le successeur de Mauro en cas de départ de ce dernier : Paolo Dybala. Au niveau des pointes, Zapata, de l’Atalanta est surveillé tout comme Edison Cavani dont le contrat prend fin à l’été 2020 Le club ne compte pas sanctionner financièrement le joueur. Mais Icardi est au pied du mur: L’ultime proposition de contrat est à prendre ou à laisser : 7 millions d’euros soit une somme bien en deçà que celle exigé par l’agent peroxydée, à savoir 10 millions d’euros Le joueur devra accepter de ne plus être Capitaine de l’équipe Le joueur devra également exceller devant les buts Le joueur devra prouver qu’il est un leader technique de l’équipe Dans le cas contraire, l’expulsion pourrait être envisagée, même si il s’agit d’une utopie actuellement La réaction de Wanda Nara L’entourage de Wanda confirme que celle-ci était enragée et également triste du piège qui a été mis en place. Car elle ne s’attendaient absolument pas que ses déclarations télévisuelles allaient faire autant de mal à son mari. A présent, elle devra essayer de remotiver son numéro 9 Nerazzurro. Qui plus est, Nara a été invité à ne plus s’exprimer sur l’Inter sur le plateau de Tiki Taka…Les prochaines émissions donneront un indice sur la tournure des évènements. Paris est dans la place Actuellement, Mauro Icardi dispose d’une clause libératoire de 110 millions d’euros valide du 1er au 15 juillet. Passé ce délai, l’Inter prendra la main sur le dossier. Vu le comportement du joueur, sa valeur a fortement chuté, actuellement, il ne vaudrait plus que 80 à 90 millions d’euros. Pour ce prix, il vous est offert un accompagnement de choix en la personne de Wanda Nara. Marotta prévoit déjà un plan B et plusieurs noms sont déjà cité pour le succéder : Le rêve ultime reste Paolo Dybala. Néanmoins, le départ du MI9 pourrait coïncider avec l’arrivée d’un Rakitic, Cavani ou Modric. Du côté de la Ville Lumière, le Psg aurait l’intention de proposer 60 millions d’euros + Edison Cavani. Le saviez-vous ? En cas de départ de Mauro Icardi, Calcio&Finanza nous informe que la valeur actuelle de Mauro Icardi, acheté 13 millions d’euros en 2013 a littéralement explosé. Au 30 juin 2018, Mauro ne pesait plus que 3,7 millions d’euros, avec un amortissement de 1,2 millions d’euros. Lors du prochain bilan, Maurito ne vaudra plus que 2,5 millions d’euros. Si Mauro Icardi est vendu via sa clause libératoire, l’Inter réalisera une plus-value estimée à 107,5 millions d’euros. Il s’agit d’une manne importante, surtout s’il est nécessaire de partir à la recherche d’un attaquant de premier ordre Lors de ce Mercato Hivernal, Zhang avait l’intention de recruter un autre attaquant, néanmoins, vu l’impact médiatique du renouvellement d’Icardi, il a préféré miser sur l’argentin…. L’objectif de Steven était nul autre que la nouvelle recrue milanaise…Piatek ! Des objectifs précis ont été défini avec le Club : En défense on devrait voir Bastoni s’ajouter à Godin. Au milieu de terrain, outre Sensi, Rakitic ou Modric sera de la partie, pour l’attaque, l’Amérique du Sud est bien représentée, ce sera soit Cavani, soit Dybala Du côté de Mauro, c'est le calme plat, preuve en est sa photo prise lors de l'entrainement ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Victor Newman

    Officiel: Samir Handanovic, nouveau Capitaine de l'Inter

    Je suis pas @Victor Newman pour rien, je sais tout trouver partout, même toi si je veux
  9. Victor Newman

    Officiel: Samir Handanovic, nouveau Capitaine de l'Inter

    Je me demande s'il peut s'agir du Karma ou pas ? J’achète un maillot de Ronaldo, la saison suivante, il se barre J'achète le maillot d'Ibra, la saison suivante, pareil On m'a offert le maillot d'Icardi début septembre
  10. Victor Newman

    Mauro Icardi

    Tu les trouves où ces stats ?
  11. Victor Newman

    Officiel: Samir Handanovic, nouveau Capitaine de l'Inter

    @Damien va falloir me payer Update Officiel:
×